Vous êtes sur la page 1sur 1

REACTION

Strasbourg, le 2 août 2018

Décès de Charlotte Herfray

Réaction de Roland Ries, Maire de Strasbourg

« C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Charlotte Herfray,
grande figure de la vie intellectuelle strasbourgeoise, reconnue pour ses
engagements dans son propre champ de compétence, mais aussi plus largement
dans le monde des idées.

Docteure en psychologie et en sciences de l’éducation, enseignante-chercheuse à


l’université Louis-Pasteur de Strasbourg, psychologue-psychanalyste, auteure de
nombreux ouvrages, conférencière recherchée et appréciée, Charlotte Herfray était
avant tout une amie dont j’estimais la grande humanité, la générosité, la
clairvoyance, la pertinence et le sens de l’humour. Pour nombre d’entre nous, cette
militante proche du PS a été un véritable maître à penser.

Parmi les nombreux combats qu’elle a menés, je veux retenir deux enseignements
que nous pouvons à notre tour relayer :
- La place essentielle qu’elle accordait à l’éducation, tant celle, dite « populaire »,
que la formation des adultes, que celle qui était dispensée au sein du mouvement
Peuple et Culture, mais aussi bien sûr l’éducation des plus jeunes. Alors qu’elle était
interrogée sur les violences de notre temps, elle disait encore récemment : « Il faut,
dans l’éducation, des échanges avec les plus jeunes qui leur permettent de lutter
contre cette haine. »
- L’importance du « désir », un concept qui était au cœur de la réflexion de cette
psychanalyste aguerrie, pour qui le sujet humain est avant tout un être de culture et
un sujet qui se nourrit de sens.

Dans tous les domaines, elle faisait preuve d’une autonomie intellectuelle et d’une
liberté de pensée qui forçaient l’admiration. Qu’elle défende la reconnaissance d'un
statut des psychanalystes non médecins, les droits des migrants ou le vivre
ensemble, qu’elle formulait à sa manière, comme le « vivre avec autrui », elle avait
ce regard pétillant et cette ardeur qui resteront longtemps présents à notre esprit.
En mon nom et au nom de tous les Strasbourgeois, j’adresse mes très sincères
condoléances à sa famille et à ses proches et je veux leur dire que nous partageons
leur peine. Strasbourg doit beaucoup à Charlotte Herfray, notamment pour sa
contribution essentielle à faire de notre ville, un lieu de réflexion et de débat.
Charlotte Herfray manquera à Strasbourg. »

Contact presse : Sophie Cambra – 03 68 98 66 08


sophie.cambra@strasbourg.eu