Vous êtes sur la page 1sur 1

Chapitre

64
Pratique de la pharmacie
clinique en Suisse romande
Bertrand Guignard, Chantal Csajka, Johnny Beney, Olivier Bugnon, Pascal Bonnabry

PLAN DU CHAPITRE
Contexte en Suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1141 Recherche et développement . . . . . . . . . . . . . 1149
Formation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1143 Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1151
Pratique pharmaceutique actuelle . . . . . . . . . 1147

à l'activité du pharmacien dans les institutions de soins


POINTS CLÉS que dans les pharmacies d'officine. L'association suisse des
Ce chapitre décrit l'évolution actuelle de la pharmacie pharmaciens de l'administration et des hôpitaux (GSASA)
clinique en Suisse romande, tant au niveau hospitalier a statué en 2011 sur une définition de la pharmacie clinique
qu'officinal. s'appliquant au milieu hospitalier [1]. La pharmacie cli-
• Le grand virage de la formation prégrade, amorcé il y a nique s'appliquant à la pharmacie communautaire (phar-
10 ans, se poursuit avec l'apparition d'un enseignement macie d'officine) n'a pas encore de définition officielle en
sous forme de « capsules », juxtaposant des matières Suisse. La pratique ambulatoire suisse se réfère toutefois à la
comme la physiologie, la physiopathologie, la définition internationale des standards de bonnes pratiques
pharmacologie, la pharmacothérapie, le triage et le suivi pharmaceutiques (Good Pharmacy Practices, GPP) et des
pharmaceutique autour d'une même thématique (ex : soins pharmaceutiques (pharmaceutical care, collaborative
cardiologie, neurologie, endocrinologie). pharmacy practice) de l'Organisation mondiale de la santé
• La formation postgrade, quant à elle, standardise ses (OMS) et de la Fédération internationale pharmaceutique
apports théoriques, tout en maintenant un haut niveau (FIP) [2, 3]. Ainsi, les soins pharmaceutiques sont définis
d'exigences pratiques. comme les prestations réalisées dans le but d'obtenir des
Le pharmacien suisse a développé ces dernières années résultats médicamenteux définis qui améliorent ou main-
des activités cliniques lui permettant d'optimiser la tiennent la qualité de vie d'un patient. C'est un processus de
pharmacothérapie ou la pharmacoéconomie, et d'agir sur collaboration qui a pour but de prévenir ou d'identifier et
l'adhésion thérapeutique ou la coordination des soins. de résoudre les problèmes médicamenteux. Ils représentent
Cependant, le manque de ressources demeure une barrière un processus d'amélioration continue de la qualité en ce qui
difficile à franchir. La recherche permettra au pharmacien concerne l'usage responsable des médicaments. En Suisse,
clinicien de faire évoluer son rôle et de valoriser l'intérêt le rôle clinique du pharmacien dans les soins de base ambu-
de ses interventions en matière d'impact pertinent pour le latoires axés sur le patient a été précisé en octobre 2016 par
patient et la société. le Conseil fédéral dans un contexte de volonté populaire
de renforcer la médecine de premier recours et la colla-
boration interprofessionnelle [4]. Les autorités fédérales
montrent ainsi quelles pourraient être les nouvelles tâches
cliniques des pharmaciens d'officine dans la coordination
Contexte en Suisse des soins de base :
■ un accès facilité aux pharmacies pour le traitement de
Définition de la pharmacie maladies bénignes, ce qui sous-entend des compétences
clinique en Suisse de diagnostic et de prescription ;
La pharmacie clinique est définie en Suisse comme le ■ une contribution dans le suivi thérapeutique des maladies
domaine de la pharmacie visant le développement et la chroniques et des autres groupes de patients à risque ;
promotion d'une utilisation appropriée, sûre et écono- ■ une intégration plus intense des pharmacies dans la pré-
mique des produits thérapeutiques. Elle s'applique autant vention, y compris dans le domaine des vaccinations.
Pharmacie clinique et thérapeutique
© 2018, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés 1141