Vous êtes sur la page 1sur 17

Golden Rules

• Respect

• Care
Partie 1: Statistiques descriptives

Ecole Mohammedia D’ingénieurs


Année 2017-2018

Zoubida CHORFI :
zd.chorfi@gmail.com
zoubidachorfi@research.emi.ac.ma
1ère partie :
Statistiques descriptives

1- Définitions fondamentales

2- Les tableaux statistiques

3- Représentations graphiques
1. Science statistique :
 La statistique descriptive :

- Ensemble des méthodes permettant de décrire des unités statistiques ou unités d’observations qui composent une
Population.
• Exemple d’unités statistiques : des individus , des entreprises, des ménages …

- La statistique s’applique à la plupart des disciplines : agronomie, biologie, économie, sociologie, linguistique, psychologie, . . .

 La statistique mathématique :

- A pour objet de formuler des lois à partir de l’observation d’échantillons , elle s’appuie sur la statistique descriptive mais
aussi sur le calcul des probabilités
2. Terminologie
- Une population désigne un ensemble d’unités statistiques.
- Les unités statistiques sont les entités à étudier ( personnes, des animaux,
Des objets, des pays…) Echantillon Population (35
- Un critère de la population c’est une caractéristique mesurée de la pays)
Population (critère peut être qualitatif ou quantitatif)
- Un échantillon est une partie de la population sur laquelle le critère Unité
statistique
sera étudiée pour faire des conclusions sur toute la population (1 pays
Exemples : particulier )

Populations Critères
Eléments chimiques Nombre d'isotopes
Galaxies Nombre d'étoiles
Chromosomes Nombre de gènes
Villes Taux de chômage
Pays Produit intérieur brut
• On distingue deux sortes de critères :

- Critères Quantitatifs : Ce sont les critères représentés par des nombres, ils sont
souvent appelés variables.
• Exemple Superficie: critère quantitatif dont les différentes occurrences sont des valeurs

- Critères Qualitatifs : Ce sont tous les critères qui ne sont pas représentés par des
nombres, on les appelle des caractères. Les caractères prennent des modalités.
• Monnaie utilisée dans chaque pays : critère qualitatif possédant n modalités , les modalités
sont les différentes monnaies.
2. Les tableaux statistiques :
• Les tableaux statistiques sont souvent un moyen indispensable pour la classification et la
présentation des unités statistiques d’une population.
• Avant même d’être présentées sous forme de tableau, les données sont parfois
présentées sous forme de séries brutes.
Exemple 1 :
Les ventes de livres d’une librairie X pendant le mois de juin 2016 étaient comme suit :
S1= {15, 10, 16, 12, 30, 28, 16, 0, 30, 7 , 6, 41, 13, 16, 5, 14, 19, 15, 42, 20, 31, 12, 6 , 41}
S1 est une série non classée, considérons maintenant la série S2, qui elle, est une série
classée par ordre croissant.
S2 = {0, 5, 6, 6, 7, 10, 12, 12, 13, 14, 15, 15, 16, 16, 16, 19, 20, 28, 30, 30, 31, 41, 41, 42}
• On peut ranger ces données par classes dans le tableau suivant:

Nombre de livres vendus Nombre de jours ( effectif)


[0 – 10] 6
]10- 21] 11
]21- 32] 4
]32- 43] 3
Intervalles de classes :
• Pour organiser des données en k classes, on peut suivre les étapes suivantes pour former
des classes d’égale largeur :
Données collectées en série brute: S1 = { X1 , X2 , X3 , …. Xn}
Série classée par ordre croissant : S2 = { X(1), X(2) , X(3) , …. X(n)}
L’étendue est : E = X(n) - X(1)
La largeur approximative d’une classe est l’entier légèrement supérieure à E/k  L ≈ E/k
Classes Effectif Effectif cumulé Pourcentage ou Pourcentage cumulée ou
fréquence fréquence cumulée

[X(1) , X(1)+L[ n1 n1
n1 n1 n n

[X(1)+L , X(1)+2L[ 𝑛2 n1 + n2
n2 n1+ n2 n n n

[X(1)+2L , X(1)+3L[ 𝑛3 n1 + n2 + n3
n3 n1+ n2 +n3 n n n n


nk n1 + n2 + …+ nk
[X(1)+(k-1)L , X(1)+kL[ nk n1+ n2 +….+ nk n n n n
Exemple :
Pour l’exemple 1, on construit une distribution d’effectif avec k= 4 classes. Pour cela, on
utilise la série classé par ordre croissant S2.
S2 = {0, 5, 6, 6, 7, 10, 12, 12, 13, 14, 15, 15, 16, 16, 16, 19, 20, 28, 30, 30, 31, 41, 41, 42}
L’étendue est : E = 42-0 = 42
La largeur approximative d’une classe est L ≈ E/k ≈ 11
Les classes vont être [0, 11 [ , [11, 22 [ , [22, 33 [ , [33, 44 [ avec les effectifs respectifs : 6,
11, 4, 3.
Distribution d’effectif des ventes d’une librairie X pendant le mois de juin 2016
Classe Effectif Fréquence Effectif cumulé Fréquence cumulée
[0, 11 [ 6 6/24 6 6/24
[11,22 [ 11 11/24 17 17/24
[22,33 [ 4 4/24 21 21/24

[33,44 [ 3 3/24 24 1
3. Représentations graphiques :
 Histogrammes :
L’histogramme d’effectif est un graphique à barres utilisé pour représenter une distribution
d’effectif. L’un des axes contient les vraies limites des classes et l’autre contient les effectifs.
- On peut dessiner un histogramme de fréquences en utilisant les fréquences au lieu des effectifs.
Pour l’exemple 1 :

Histogramme d’effectif du nombre de livres d’une librairie X pendant le mois de juin 2016
2. Représentations graphiques :
 Polygone :
- Un polygone d’effectif est une ligne brisée qui représente une distribution d’effectif.
L’effectif de chaque classe est représenté par un point au dessus du centre de la classe. En
joignant ces points, on obtient le polygone d’effectif
- On peut dessiner un polygone de fréquences en utilisant les fréquences au lieu des
effectifs.
Pour l’exemple 1 :

Polygone d’effectif

Polygone d’effectif du nombre de livres d’une librairie X pendant le mois de juin 2016
2. Représentations graphiques :
 Courbe cumulative ou ogive :
- Il est possible de représenter graphiquement la distribution des effectifs cumulés ou des
fréquences cumulées : cette représentation graphique porte le nom de courbe
cumulative (des effectifs ou des fréquences).
Pour l’exemple 1 :

ogive du nombre de livres d’une librairie X pendant le mois de juin 2016


2. Représentations graphiques :
 Graphiques en tuyaux d’orgue:
- Le graphe en tuyau d’orgue est un graphe qui représente des effectifs collectés dans
diverses catégories.
Exemple :
les commandes journalières d’un marchand de légumes sont comme suit :

Légume Valeur (DH) Gain moyen (DH)

Pommes de terre PO 350 80


Carottes CA 150 40
Tomates TO 250 50
Ognons OG 200 40
Courgettes CO 50 20
Total 1000 230
2. Représentations graphiques :
 Graphiques en tuyaux d’orgue:
- Le graphe en tuyau d’orgue est un graphe qui représente des effectifs collectés dans
diverses catégories.
Exemple :
les commandes journalières d’un marchand de légumes sont comme suit :

graphe des valeurs des commandes graphe des valeurs des commandes
valeurs des commandes (dh)

valeurs des commandes (dh)


400 400
350 350
300 300
250 250
200 200
150 150
100 100
50 50
0 0
PO CA TO OG CO PO CA TO OG CO
Légumes Légumes

Graphe en tuyau d’orgue des commandes d’un marchand de légumes Graphe en tuyau d’orgue des commandes et des gains d’un marchand de légumes
2. Représentations graphiques :
 Diagramme circulaire ou Camembert:
- C’est un type de diagramme utilisé en statistiques. Il permet de représenter un petit
nombre de valeurs par des angles proportionnels à ces valeurs.
Exemple :
les commandes journalières d’un marchand de légumes sont comme suit :

Répartition du Gain moyen par Répartition selon les valeurs


légume des commandes des légumes

9% 5%
17% CO 20% CO
PO PO
CA 35%
CA
22% 35%
TO TO
25%
OG OG
17% 15%