Vous êtes sur la page 1sur 21

Module : Architectures n/3 et orientées

services
Architecture 1-tier

Olfa Bouchaala Charfeddine


E-mail : olfa.bouchaala@isimg.tn
Année universitaire : 2020 - 2021
Niveau auditoire : LFSIM3
Architecture 1-tier : définition
2

Les trois couches (Présentation, Traitement, Données)


sont fortement liées et s’exécutent sur la même
machine.
 On parle de l’informatique centralisée

Architecture 1-tier
Architecture 1-tier: types
3

 Deux types d’architectures mettant en œuvre des


applications 1-tier:
 Applications sur site central (Mainframe)
 Les applications 1-tiers déployées sur des machines
indépendantes (Micro-ordinateurs)
Applications sur site central: Mainframe
4

 Les utilisateurs se connectent aux applis à l'aide de


terminaux passifs (esclaves)
 Les applis sont exécutées sur Serveur central
(mainframe) qui prend en charge l'intégralité des
traitements,
y compris l'affichage qui est simplement déporté sur
des terminaux passifs
Applications sur site central: Mainframe
5

 Les entreprises privilégient le fonctionnel à


l’esthétique
Applications sur site central: Terminal
6
Applications 1–tiers déployées
7

 Progrès technologiques:
 1981, IBM PC/XT, Intel 8088
 Développement des réseaux locaux (LAN)

 Développement des interfaces graphiques

 Déployer une application 1-tier sur plusieurs


ordinateurs indépendant
Applications 1–tiers déployées
8

 Plusieurs utilisateurs se partagent des fichiers de


données stockés sur un serveur commun,
 La gestion des données est exécuté indépendamment
sur chaque poste client
 Gestion des conflits d’accès aux données doit être
prise en compte par chaque client de façon
indépendante
Architecture 1-tiers : Synthèse
9

gestion Interface
Architecture centralisée utilisateur en
1-tier sur des données mode
Fiabilité de caractère
site central
l’application

Architecture Interface Gestion


1-tier utilisateur des donnée
déployée moderne n’est pas
fiables
Architecture 1-tiers : Synthèse
10

gestion Interface
centralisée utilisateur
des en mode
données caractère
Solution Naissance du concept
Client/Serveur
Gestion Gestion
locale de des donnée
l’interface n’est pas
utilisateur fiables
Client/serveur : concept
11

 Un système client/serveur est animé par 3 types


d’acteurs:
 Serveur (s) : machine qui dispose de ressources qui les
gère et accepte de les partager
 Clients : machine demandant l’utilisation de ressources
d’un serveur
 Middleware : ensemble de mécanismes assurant la
communication entre client et serveur
Client/serveur : dialogue
12

 Client
 Initialise le dialogue en envoyant des requêtes
 Serveur
 Renvoie les données correspondants aux requêtes du
client
Client /serveur : types
13
(Schéma du Gartner Group)
Client /serveur : types
14
1. Présentation distribuée
 Habillage graphique de
l'affichage en mode caractères
d’applications fonctionnant sur site
central
 Poste client conserve une position
d’esclave / serveur
Client /serveur : types
15
2. Présentation distante
 Correspond au client/serveur de
présentation
 Principe:
 Serveur  ensemble des traitement
 Client  que l’affichage

 Inconvénient:
 Trafic réseau important
 Aucune répartition de charge entre
le client et le serveur
Client /serveur : types
16
2. Présentation distante
Client /serveur : types
17
3. Gestion distante des données
 Correspond au client/serveur de
données (type de C/S le plus répandu)
 Principe:
 Serveur (SGBD centralisé) gestion et le
contrôle des données
 Client  totalité de l’application

 Inconvénient:
 Trafic réseau important
 Ne soulage pas énormément le poste
client (qui exécute les traitements)
Client /serveur : types
18
4. Traitements distribués
 Correspond au client/serveur de
traitements
 Principe:
 Distribuer le traitements entre le client et le
serveur
 Utiliser le mécanisme d’appel de procédure
distante (RPC)
 Avantages:
 Optimiser la répartition de charge de
traitements
 Limiter le trafic réseau
 Inconvénient:
 Les traitements doivent être connus à l’avance
Client /serveur : types
19
5. Bases de données distribuées
 Variante du client/serveur de données
 Principe:
 Une partie des données est prise en charge
par le client
 Modèle intéressant, si l’application doit
 Gérer des données volumineuses
 Accélérer l’accès sur certaines données

 Garantir une grande confidentialité

 Inconvénient:
 Le client réalise la majorité des traitements
 Mise en œuvre
Client /serveur : types
20
6. Données et traitements distribuées
 Principe:
 Répartir la charge des données et des
traitements entre le client et le serveur
 Modèle très puissant : tire partie de la
notion de composants réutilisables et
distribuables
 Inconvénient:
 Architecture la plus complexe à mettre en
œuvre
Client /serveur : types
21
(Schéma du Gartner Group)