Vous êtes sur la page 1sur 1

Le béton est une sorte de pierre artificielle moulable à l’intérieur de coffrages.

C’est un mélange de graviers (5 à 25mm) et de sable (0 à 5mm) liés par une pâte
de ciment (200µ) et d’eau. Une quatrième échelle de grain, de la fumée de silice
(µ) est ajoutée dans les bétons à hautes performance (BHP) pour en augmenter
la compacité. L’ajout d’un superplastifiant permet de disperser le ciment dans la
pâte et de réduire l’eau excédentaire par rapport à l’hydratation du ciment. Cette
eau excédentaire diminue les performances du béton.

Le matériau béton est caractérisé par sa résistance à la compression, sa


résistance à la traction est faible et il peut rompre brutalement en traction. Le rôle
des armatures passives est d’équilibrer les efforts de traction que ne peut pas
reprendre le béton.

La classe de résistance d’un béton est définie conformément à l’approche


statistique de la norme NF EN 206-1 comme le fractile à 5% de la distribution des
résistances (sur 100 éprouvette testées seules 5 ne passent pas le test)
mesurées sur cylindre fck ou sur cube fck,cube . La classe de résistance est définie
par les deux valeurs : ex. C30/37. En France les mesures se font sur cylindre.

Un béton de classe C30/37 est caractérisé par fck = 30 MPa

L’ Eurocode 2 est utilisable de C12/15 à C90/105.


ENPC – Module BAEP1 – Séance 1 14