Vous êtes sur la page 1sur 2

Adolescence : lge du rve

La jeunesse n'est qu'un privilege phmre. C'est l'ge des esprances et


des inquitudes, de la rvolte et des incertitudes. La priode de la
jeunesse est la priode de vie qui comprend l'enfance et l'adolescence.
De nos jours, l'adolescence avec l'allongement des tudes et avec les
difficults du march de l'emploi a tendance se prolonger , parfois,
jusqu' ! ans.
L'adolescence est donc l'ge de l'ardeur, de la fougue, de l'nergie et des
incertitudes sur ce que l'on est et sur ce que l'on voudrait "tre.
#ais surtout c'est l'ge du r"ve. C'est pourquoi les jeunes ont, presque
toujours, r"v de refaire le monde ou de vivre moins mdiocrement.
La jeunesse est aussi tat de crise, crise classique de l'adolescene ou
crise plus profonde.
Les signes de cette crise sont connus, le recours au$ paradis artificiels
%alcool, ta&ac, drogues', le recours la violence et parfois le recours au$
sectes.
(assage o&lig entre l)enfance et l)ge adulte, l)adolescence ouvre vers
de larges hori*ons inconnus, parsems d)em&+ches , affirmation de soi,
choi$ d)une orientation professionnelle, dcouverte de la se$ualit, etc.
-n m"me temps, elle s)accompagne du renoncement l)enfance et d)un
dtachement envers les parents.
L)adolescent%e', disait .ran/oise Dolto, est compara&le au homard qui,
une fois sa coquille tom&e, est o&lig d)aller se cacher sous les rochers,
le temps de scrter une nouvelle coquille. 0ulnra&le toute sortes de
sollicitations, l)adolescent%e' tend alors parfois compenser son manque
de dfense par des changements d)attitudes soudains et varis, des
comportements e$cessifs, voire dviants.
Les tumultes de l)adolescence, associe parfois un ge ingrat, font des
ados une sorte de groupe social 1 part 2, peut3"tre ou&li, avec lequel
les parents, mais aussi les ducateurs et la socit en gnral, ne savent
pas trop &ien comment communiquer. (ourtant, cette priode dlicate est
celle au cours de laquelle le jeune &tit pas pas, en tr&uchant parfois,
son autonomie affective et relationnelle.
L)adolescent n)est pas seul dans cette traverse incertaine. 4ouvent, cette
priode constitue une phase de profonde remise en question pour la
famille toute entire. Certaines d)entre elles ne parviennent pas trouver
suffisamment de ressources internes pour l)assumer. 5l peut en rsulter
alors de nom&reuses difficults, que la socit tente d)apprhender avec
toute l)attention ncessaire.