Vous êtes sur la page 1sur 4

MÉTHODE POUR UNE RÉPÉTITION PRODUCTIVE

Façon de débuter une répétition

1. Comment entrer dans la salle de répétition

a. Le directeur de musique devrait afficher au tableau le programme de la journée.


b. C’est une bonne idée de rappeler aux élèves qu’ils doivent entrer dans la classe en
SILENCE et ne pas sortir les instruments de musique des étuis.
c. Le directeur de musique doit être dans la classe à l’arrivée des musiciens. Il peut
être à l’entrée, derrière son bureau, sur son podium, en avant ou en arrière de la classe. Le
but est de superviser l’arrivée des élèves.
d. Il pourra s’informer auprès de certains élèves de leur progression personnelle.
e. Il doit donner des directives claires et précises; Ex. Prenez votre instrument de
musique et asseyez-vous.

2. Préparation

a. Les élèves doivent avoir des instructions précises sur la façon de prendre leur
instrument. Les élèves jouant de gros instruments devraient être les premiers à sortir leur
instrument. Ils doivent s’installer dès leur arrivée en classe. Tous les élèves doivent aller
chercher leur instrument dans les casiers ou à l’entrepôt. Ils ne sortent pas encore les
instruments de leur étui.
b. Ils doivent attendre la directive du directeur. Cette façon de procéder est pour les
gros ensembles. C’est sûr que pour une plus petite formation cette façon de procéder peur
être modifiée. En autant que les élèves sont calmes.
c. Suite aux annonces du directeur, les élèves sont invités à s’installer, préparer leur
instrument, et mettre leur folio en ordre. Il ne faut pas qu’ils commencent à jouer
immédiatement. Pas question encore de souffler dans les instruments.

3. Que faire lorsque le directeur arrive sur le podium ?


a. Les élèves doivent immédiatement cesser leurs activités et garder le silence aussitôt
que le directeur prend place sur le podium.
1. Les instruments doivent être sortis des étuis. Les élèves se préparent à jouer.
2. Assurez-vous que les lutrins sont à la bonne hauteur, afin que les élèves
puissent lire la musique sans difficulté et voir le directeur. La bonne position du
lutrin facilitera une bonne position du jeune musicien.
b. Tous les yeux des musiciens doivent se diriger vers le directeur musical.
1. Le directeur devrait être en mesure de parler aux musiciens sans élever la
voix. Une voix normale. Il ne devrait avoir aucun bruit dans l’harmonie afin que le
directeur n’ait pas à élever la voix.
2. Le directeur informe ses musiciens du déroulement de la répétition.
4. Position repos, prêt à jouer et position jouée

a. Position au repos : Les élèves sont assis avec leur instrument sur leurs genoux.
(chaque section adoptera la même position). Les élèves sont assis avec leur dos appuyé
contre le dos de la chaise.
b. Position prêt à jouer : Les élèves s’avancent environ 3 pouces du dos de la chaise
avec une belle posture. Dos droit, pieds plats sur le sol, instruments avec la position prêt à
jouer ou l’instrument déposé sur leurs genoux. Encore une fois toutes les sections devront
s’assurer d’avoir la même position prêt à jouer. Les élèves prennent cette position à
chaque fois que le directeur se présente sur le podium. On devrait insister auprès des
élèves afin qu’ils prennent cette position à chaque fois.
c. Position jouée : Les musiciens adoptent la position jouée. La position ne change pas
de la position prêt à jouer. Les élèves devraient savoir que lorsque le directeur lève les
bras et se place dans la position prêt à diriger, les musiciens devraient être prêts à
produire leur premier son.

5. Comment se servir des différentes positions

a. Les positions repos, prêt à jouer et jouer devraient être utilisées pendant la
répétition. EX. Quand l’harmonie a terminé de jouer, le directeur baisse les bras. Les
étudiants adopteront la position prêt à jouer. Ils ne devraient pas jouer et ne pas parler. Le
directeur doit s’assurer que les élèves comprennent bien ces positions. Il doit le rappeler
aux élèves le plus souvent possible. Des instructions claires et précises faciliteront la
discipline dans la salle de répétition.
b. Laisser ces trois positions faire le travail pour vous! Si la routine est bien établie,
repos, prêt à jouer et jouer, le résultat sera formidable. Vous serez en mesure d’avoir une
belle répétition et ce sera moins fatigant pour vous et vos élèves.

6. La bonne méthode pour les répétitions

a. Assurez-vous d’avoir le contrôle de votre classe.


a. Les élèves ne doivent pas parler pendant la répétition lorsqu’ils adoptent une des
trois positions.
b. Ils doivent souffler dans leur instrument seulement lorsque le directeur demande de
le faire.
c. Les yeux sur le directeur en tout temps.
d. Féliciter les musiciens régulièrement. Des renforcements positifs motivent les
élèves.
7. Répétition

a. La technique de répétition est très importante pour le directeur. C’est la


responsabilité du directeur de bien se préparer avant d’être de faire face à ses musiciens.
Quels sont les objectifs à atteindre aujourd’hui ? Quels seront les problèmes rythmiques ?
Il faut que les musiciens se sentent impliquer.
b. Quand vous répétez avec une section, faites attention de ne pas négliger voire
ignorer les autres (percussion). Ceci encourage les mauvaises habitudes, discussions,
bruit de toute sorte.

8. TIZZLING- BUZZING - BOURDONNEMENT- SOLFIER

a. Faire du « buzzing » peut être bénéfique pour un directeur. En fait, c’est faire du
solfège. Jouer sans souffler. Ceci encourage l’élève à utiliser les bons doigtés, les bons
rythmes sans souffler dans son instrument. Le directeur peut alors corriger les erreurs et
entendre ceux qui ont de la difficulté. Faites les chanter leur partition, section par section.
b. Solfier est très bénéfique lorsque les musiciens arrivent dans la salle de répétition.
Ils peuvent commencer à déchiffrer leur partition, à l’analyser et à travailler leurs doigtés.
N’oubliez pas que solfier peut aussi vous donner un court répit. On se repose les oreilles.

9. Un modèle pour les étudiants

a. Les élèves doivent entendre des musiciens qui ont beaux sons. Essayez de jouer de
votre instrument le plus souvent possible devant vos élèves. Ils n’ont aucune idée d’un
vrai bon son.
b. Faites leur écouter des CD de grands maîtres du jazz ou de la musique classique.

10. Volontaires

a. Quand vous faites pratiquer vos musiciens pour le réchauffement, faites leur jouer
des gammes en groupe. Prenez un volontaire et demandez-lui de jouer la gamme seul. Ils
aiment bien montrer qu’ils sont bons.
b. Le volontaire sera encore plus motivé.
c. Cela vous donne aussi la chance de les entendre individuellement.
d. Cela les motive

11 Fin de la répétition

a. À la fin de la répétition, donner leur toujours des commentaires sur la répétition.


Des commentaires positifs en mentionnant les quelques points à améliorer.
b. Donner leur le matériel à pratiquer pour la prochaine répétition.
c. Dites leur ce que vous voulez faire lors de la prochaine répétition.
12 BONNES HABITUDES.
a. Il est payant de leur enseigner de bonnes habitudes dès le début.
b. Lorsque vous débutez avec de nouveaux élèves, vous devez vous assurer de leur
enseigner de bonnes habitudes dès le départ. Ce sera plus facile pour tout le monde.
Lorsque ces musiciens se présenteront dans d’autres écoles ou dans des classes plus
avancées dans quelques années, ce sera plaisant pour les nouveaux enseignants.

13 Clef du succès
Instructions claires
Leur rappeler souvent les bonnes manières
Bonne balance entre la routine et la variété
Attentes élevées de la part d directeur
Engagement entre le directeur et les musiciens afin de maintenir de bonnes manières lors
des répétitions.