Vous êtes sur la page 1sur 1

Le Sabre

Le sabre. Voilà ce qui me revenait en tête, encore et encore. Je ne me souviens que de ce


détail de ma vie passée. Après le Réveil, rien n'a plus été comme avant. Nous savions
d'instinct comment fonctionnaient nos outils, nul ne peut effacer un tel conditionnement. Nous
pouvions parler et utiliser notre technologie. Mais notre identité était annihilée. Je suis un
rescapé. Un de ceux qui sont encore fonctionnels. Ma femme, dont je ne connais même pas le
nom, s'est réveillées sans le langage. Avez-vous déjà essayé de penser sous forme d'idées
déconnectée de toute forme de langage. La tâche est exténuante et ne permet pas une grande
complexité contextuelle. En trois jours, de femme paniquée elle est devenue une sauvage,
incapable d'agir autrement que par l'instinct et la pulsion. Heureusement, il existe un lieu pour
eux. Les camps. Ils n'en reviennent jamais. Nous n'avons pas à travailler, car ces basses tâches
ne sauraient être accomplies par des humains, n'est-ce pas? Les 5 millions d'humains que nous
sommes en l'an 3 après le Réveil sont en paix, la terre est suffisante pour nous tous. Certes il y
a des opposants, ils sont envoyés dans les camps. S'ils s'opposent c'est qu'ils pensent que les
sauvages pourraient redevenir humains, peuvent ressentir les émotions comme nous, et
considèrent qu'il est injuste de les traiter de la sorte. Pourtant, les sauvages nous sont très
pratiques. Ils constituent une formidable force de travail, nous permettent d'avoir des organes
de rechange, et se reproduisent entre eux. Ils disent aussi que les autres nous manipulent. Je
prends ça pour de la paranoïa, de la théorie du complot. Les autres sont venus après le Réveil
pour nous secourir du chaos engendré par les sauvages, et nous montrent la voie. Pour
symboliser notre entente, les autres construisent à l'aide des camps un gigantesque monument,
une flûte mêlée à des formes géométriques d'une complexité presque inimaginable, nos
ordinateurs sont incapables de les représenter. Le jour du solstice il y aura une grande
cérémonie, les humains seront tous réunis autour de l'édifice, et nous chanterons. C'est aussi
ce jour là que la réforme sur la réduction de la force de travail sera appliquée. Les sauvages
sont trop nombreux, et consomment un nombre conséquent de ressources. Au terme de ces
trois jours de cérémonie, trois milliards de travailleurs seront morts pour nous, et d'après les
autres, une nouvelle ère commencera. Leur leader reviendra et nous amènera plus loin que
tous nos espoirs les plus fous. Je n'ai jamais vu l'océan. Il parait qu'en ce moment, de
formidables sons d'une tonalité des plus graves qui soient parcourent l'océan pacifique, le lieu
de la cérémonie. Nous apprenons déjà les chants, mais ils sont très durs. Nous devons êtres
parfaits. Savez-vous prononcer "Ph'nglui"? C'est le plus facile des mots de notre chant.