Vous êtes sur la page 1sur 15

Séance n° Projet les fiches des mois PS

Séance Fiche du mois de septembre


6-10/09 graphisme 15 minutes
IO :
« ajuster ses gestes en fonction d’une intention »
« l’enfant exerce le mouvement pour produire des traces »

Compétences :
– comprendre la consigne « colorier »
– tenir et utiliser correctement les outils nécessaire au coloriage
– voir se créer au fur et à mesure la suite des mois et séparer son travail dans le cahier grâce à ces
fiches

Matériel :
– fiche du mois de septembre prise sur le site de Moustache, une par enfant
– Des feutres ou des crayons de couleur
Durée Déroulement Observations
5 min 1 – lors du regroupement précédent les ateliers, les enfants
découvrent l’image et le décrivent ensemble, amenés à
parler par les questions de l’enseignante : « que voit- on
sur l’image ? » « un petit garçon ? et qu’a-t-il sur le
dos ? » « un sac oui, mais alors ou va-t-il ? » « eh oui à
l’école, comme vous… »
15 min 2 – les enfants vont ensuite avoir à colorier la fiche avec > certains enfants ne savent pas colorier dans le
sens qu’on attend (mettre de la couleur sur une
pour seule consigne « il faut colorier le mieux possible, en surface définie).Pour eux colorier et dessiner sont
essayant de ne pas dépasser » confondus, il faudra donc revenir dessus

Bilan / A revoir
La notion de coloriage est à travailler.
Une fiche identique colorier par l’enseignant sera affichée pour que les mois apparaissent au fur et à
mesure.
Chaque mois la fiche sera collée dans le cahier, on observera alors l’évolution du coloriage de l’enfant sur
l’année.
Séance n° Projet les fiches des mois PS
Séance Fiche du mois de Octobre
Oct graphisme 15 minutes
2004
IO :
« ajuster ses gestes en fonction d’une intention »
« l’enfant exerce le mouvement pour produire des traces »

Compétences :
– comprendre la consigne « colorier »
– tenir et utiliser correctement les outils nécessaires au coloriage
– voir se créer au fur et à mesure la suite des mois et séparer son travail dans le cahier
grâce à ces fiches

Matériel :
– fiche du mois de septembre prise sur le site de Moustache, une par enfant
– Des feutres ou des crayons de couleur
Durée Déroulement Observations
5 min 1 – lors du regroupement précédent les ateliers, les
enfants découvrent l’image et le décrivent
ensemble, amenés à parler par les questions de
l’enseignante : « que voit- on sur l’image ? »
2 – les enfants vont ensuite avoir à colorier la fiche
avec pour seule consigne « il faut colorier le mieux
15 min possible, en essayant de ne pas dépasser » et en > certains enfants ne savent
remplissant pas colorier dans le sens
qu’on attend (mettre de la
couleur sur une surface
définie).Pour eux colorier et
dessiner sont confondus, il
faudra donc revenir dessus

Bilan / A revoir
La notion de coloriage est à travailler.
Une fiche identique colorier par l’enseignant sera affichée pour que les mois apparaissent au
fur et à mesure.
Chaque mois la fiche sera collée dans le cahier, on observera alors l’évolution du coloriage de
l’enfant sur l’année.

Séance n° Projet couverture du cahier de comptines PS


Séance le point
Sept La sensibilité, l’imagination, la création 25 min
2004
Objectif :
Le point, découverte

Compétences :
– respecter une consigne
– outil scripteur particulier : le point

Matériel :
– coton-tiges
– encre
– feuille qui servira à couvrir le cahier

Durée Déroulement Observations


Les enfants vont avoir à remplir une feuille de
points réalisés après avoir trempé le coton-tige
dans l’encre.
La consigne est à respecter, l’enseignant doit
surveiller le travail et faire reformuler la
consigne et montrer son exemplaire.
L’enfant doit seulement poser son coton-tige
sur la feuille pour réaliser son point et non pas
le laisser traîner ce qui donnera un trait…

De plus les 2 couleurs peuvent en arriver à se


mélanger, les élèves observent alors que ce
mélange donne une nouvelle couleur…

Bilan / A revoir
La plupart des élèves se sont révélés très minutieux pour ce travail qui semble
fastidieux et certains « œuvres » ont été créés comme des points alignés ou alignés
et sur plusieurs lignes
Résultats très intéressants
Fin de la séance de motricité, retour au calme

La petite souris va se préparer pour sortir


Elle se frotte les mains l’une contre l’autre pour mettre de la poudre grise puis elle
passe ses mains sur tout son visage, son front, ses yeux, ses joues, son nez, ses oreilles,
ses lèvres, son menton, son cou et sur ses cheveux. (massage du visage)
Avec son doigt, elle prend du gris pour en passer au dessus de ses yeux et sous ses
yeux (massage des yeux et des paupières).
Elle prend ensuite de la crème grise toujours avec son doigt et se fait une, deux, trois
moustaches à droite, et une, deux, trois moustaches à gauche (moustache du nez vers
l’extérieur du visage)
La souris n’oublie pas le plus important : le bout de son nez…

Nous sommes toutes des petites souris, montrez moi un peu (détente du visage en
bougeant le nez et la bouche)

SEANCE 2

OBJECTIF : l’enfant doit être capable de varier ou d’adapter son geste à son sentiment et/ou à ses
sensations.

Durée : 30 minutes
Déroulement :
Phase 1 : découverte collective
Proposer aux enfants une histoire qui leur permettra d’exprimer différents sentiments (sans musique).

Consigne :Vous êtes des petits lapins et vous vous promenez dans un champ .Oh, une petite fleur :
qu’elle sent bon !GRRr l’estomac du lapin gronde. Il a très faim et commence à chercher quelque
chose à manger ;IL trouve une carotte, croque dedans , n’ai pas bonne ! Tout à coup le tonnerre se
met à gronder ,les branches de la forêt à craquer….Le petit lapin a peur , il est effrayé et cherche un
abri, il part d’un côté :rien ,de l’autre toujours rien. Le lapin ne trouve pas d’abri il est tout seul et
tout désespéré .Il commence à pleuvoir , le lapin est tout mouillé et n’est pas du tout content. Il
continue à chercher un terrier pour s’abriter ,mais tout un coup, le cœur du lapin commence à se
réchauffer car le soleil pointe son nez . Petit à petit le ciel devient de plus en plus bleu. Petit lapin va
pouvoir se sécher , il est de moins en moins triste. Enfin, petit lapin sourit car il a reconnu l’endroit
où il se trouve. Il est très fatigué : cette aventure l’a vraiment très épuisé.
Bilan collectif certains enfants montreront l’expression de certains sentiments.
Conclusion : adapter son mouvement à ses sentiments et à ses sensations

Phase 2 : investissement personnel


Par groupe de 3 : 2 observateurs et un danseur
Les rôles changeront .
Lorsque la musique commence, l’enfant danseur doit « entrer dans la peau d’un animal ». Lorsque la
musique s’arrête , les observateurs doivent deviner quel animal est devenu le danseur. Leur
demander à quoi ils l’ont vu.

Phase 3 : réinvestissent collectif


La classe est séparée en 2 groupes : 1 observateur 1 danseur
Les danseurs vont danser sur 3 musiques exprimant certains sentiments.
Les observateurs doivent deviner ces sentiments et expliquer comment les danseurs ont exprimé ces
sentiments/ ne pas les laisser dire « c’est un clown » mais les faire aller vers « il me fait rire ».
Bilan pour chaque demi groupe
Qu’est-ce qu’a exprimé comme sentiment cet enfant ?
Comment as-tu pu le voir ? Qu’a-t-il fait ? Comment a-t-il dansé ?

Phase 4 : relaxationss
Les enfants sont répartis dans toute la pièce. On lève les bras au ciel en essayant de se faire le plus
grand possible. On les redescend le plus lentement possible jusqu’à ce qu’ils arrivent sur les
jambes…..

Travail sur lent / rapide


Objectif : Adapter le mouvement de tout son corps à un rythme
→ « Tout le monde s’assied sur le banc, les enfants qui sont par terre ne feront pas de danse
aujourd’hui. Pareil pour ceux qui n’écouteront pas les consignes »
1. Rappel des acquis
« Voici un tambourin. Ecoutez bien » L’enseignant tape un rythme lent « Comment est le rythme ? »
L’enseignant tape ensuite un rythme rapide. Même question.

« Si vous deviez danser, comment danseriez-vous sur ce rythme ? » (Rythme rapide) L’enseignant
tape un rythme et un enfant vient montrer comment il danserait…Poser des questions sur son respect
du rythme.
La même phase se déroule pour un rythme lent.

Faire bien attention que les élèves restent sur le banc. Seul l’enfant démonstrateur est debout.

2. Le petit train

Tous les enfants sont sur les bancs. « Je suis le chef du train et c’est moi qui donne les ordres pour
faire fonctionner les trains. Vous êtes tous des trains et vous devez faire très attention à ce que je dis.
Si les petits trains ne m’écoutent pas, tout s’arrêtera. Tout le monde se lève et se disperse. »
« Bonjour Mmes et Ms, le petit train de l’école maternelle va démarrer tout doucement, écartez vous
de la bordure des quais. Tchou tchou tchou… (Rythme très lent).Message aux voyageurs, les trains
vont accélérer Tchou tchou tchou (accélération). Le petit train devient un TGV (très grande vitesse)
…Message d’alerte, il y a un obstacle sur la voie, arrêt des machines (STOP. Attendre que tous les
enfants se soient arrêtés, rester immobile soit même) En attendant que la voie soit dégagée, les
petits trains doivent rester immobiles (rester quelques secondes à l’arrêt) L’incident est terminé,
nous pouvons repartir Tchou tchou tchou (maintenant, le rythme de prononciation du tchou
tchou tchou va montrer une accélération mais l’enseignant ne le dira pas [TOUT COMME LA MUSIQUE NE
PREVIENT PAS QUE SON RYTHME AUGMENTE] Il fait la remarque de cette accélération à ceux qui ne la sente
pas ou donne en exemple ceux qui y arrivent, qui l’ont remarquée. Idem lors de la
décélération). Mmes et Mrs, notre train va entrer en gare de la place d’Italie, attention au
ralentissement du train. Tchou tchou tchou (décélération).Mmes et Mrs, nous sommes en gare de la
place d’Italie, les petits trains sont à l’arrêt (rester immobile) et vont s’asseoir sur les bancs »

Lorsque tous les élèves sont assis, demander comment ils avançaient quand ils entendaient « Tchou
tchou tchou » (rapide).Faire venir un démonstrateur « Va-t-il vite ? Avec quelle partie de son corps ?
Seulement les jambes ? »
Même questionnement avec « Tchou tchou tchou » plus lent

→ Ils doivent comprendre que tout le corps vit l’action

3. Travail en demi-groupe

Les enfants vont être séparés en 2 groupes. Le 1er groupe devra danser selon le rythme lent du
tambourin, en respectant celui-ci. Le 2ème groupe devra danser selon le rythme rapide des
castagnettes, en respectant celui-là.
« Le groupe bleu et le groupe jaune, vous allez danser en respectant le rythme du tambourin (faire
écouter) Comment est le rythme ? Le groupe rouge et le groupe jaune, vous allez danser au rythme
des castagnettes (faire écouter).Comment est-ce rythme ? Vous n’avez pas le droit de danser sur le
rythme de l’autre groupe »
Faire reformuler la consigne par un membre de chaque groupe. Les 2 groupes dansent
alternativement (devons nous leur donner des rubans de couleurs pour différencier les 2
groupes ?)Les enfants ne doivent danser que sur leur rythme et ne plus bouger sur le rythme de
l’autre. Pour finir, les 2 instruments sont utilisés ensemble à leur rythme pour que les 2 groupes
dansent ensemble, en respectant toujours le rythme de leur groupe.

→Bilan : Avez-vous respecté votre rythme ?

Faire une comptine (la petite fleur)

4. Le corps qui bouge (mini-bilans en cours de phase selon les actions des
élèves)
« Je vais vous mettre une musique et vous allez devoir faire bouger une partie de votre cops quand je
vous le dirai. Pouvez-vous faire bouger cette partie comme vous le voulez […] Comment devrez
vous faire bouger la partie de votre corps si le rythme est lent ? Vous vous dispersez dans la salle et
vous m’écoutez »
Au rythme de la musique, l’enseignant demande tour à tour de faire bouger une partie du corps, en
alternant avec des moments d’immobilité. Il donne l’exemple, montre en exemple les enfants qui
réussissent bien « Pourquoi est-ce que je dis qu’il y arrive ? Comment bouge-t-il son doigt etc… ».
Cette partie se termine par un moment d’immobilité. « Qu’avons-nous bougé ? (écouter la liste)
Donc, nous pouvons bouger TOUTES les parties de notre corps et pas seulement les bras et les
jambes. Il faudra y penser la prochaine fois que vous faites de la danse. Maintenant, en marchant sur
un rythme lent, nous allons allez nous ranger devant la porte »

Courir à la maternelle
( Dès octobre)

Activité 1
S1 : demander aux enfants de courir sans autres consignes
S2 : discussion à la suite (beaucoup d’enfants sont essoufflés rapidement)
« Qu’est-ce qu’Apprendre à courir » : courir pour courir à la maternelle ce n’est
pas courir le plus vite possible sinon nous sommes vite fatigués sans avoir couru
sur une grande distance. Or le but de courir à la maternelle c’est courir le plus
loin possible sur une minute mais aussi faire le plus de parcours sans s’arrêter
(et être capable de suivre un chemin de couleur jusqu’au bout)
Activité 2 (2 fois par semaine –lundi et mardi- dans la cour)
Prendre l’habitude de courir quelques minutes tous les matins en rappelant les
consignes (ne pas partir trop vite, prendre son temps, bien respirer, le but c’est
de courir tant que la maitresse n’a pas dit d’arrêter).Au fur et à mesure,
l’enseignante augmentera le temps de courses (mars : 5 min de course non-
stop) De Octobre à Mars

Activité 3
Prendre l’habitude de suivre un parcours ou l’autre (le lundi matin et le mardi
matin) : avant de courir l’enfant dit quel parcours il veut suivre, il y en a 2 un
court et un long, le début du parcours est commun, une bifurcation indique le
parcours long et le court. L’enfant a une marque de parcours (/) qui indique le
chemin qu’il a choisi, il aura l’autre partie (\) de la même couleur qui formera
une croix à condition qu’il ait respecté le parcours.
Il y aura une fiche récapitulative pour chaque enfant pour voir son évolution :
nombre de parcours effectués, respect des consignes…

Activité 4
Courir le plus loin possible en 1 min. Cette activité sera réalisée plusieurs fois
aux Buttes Chaumont, le but étant de voir la plus grande distance parcourue en
1 min par les enfants.

Les activités 2 et 3 seront menées à chaque séance (5 à 8 min de course, puis


temps identique de parcours balisés).
L’activité 3 dure 15 min lors de l’activité Courir à la Maternelle.
La séance se terminera par l’activité 4.

textes issus des documents officiels fournis par les Conseillers Pédagogiques de Sport organisateurs de la course
Pour les Moyennes sections (MS, PM) : Sur une heure :

*Première activité de 30mn

Parcours d’adaptation plus ou moins longs


1- Les élèves découvriront avec leur enseignant les deux parcours balisés afin de repérer les indices de déplacement, la variété des
terrains et la longueur des parcours. Seul le parcours long sera effectué collectivement avec pour but de repérer le point de séparation
entre le parcours court et le long.

2- En autonomie, ils emprunteront le parcours de leur choix, et pourront refaire ces parcours autant de fois qu’ils le voudront durant
15mn.
La couleur du parcours choisi sera indiquée sur la main de l'enfant au feutre ( / ). L'arrivée de chaque parcours étant différente, l'adulte
pourra valider la réalisation de ceux-ci pour chaque enfant ( X ).

L'évaluation pourra porter sur la capacité à courir seul, à choisir et réaliser un parcours plus ou moins long, à recommencer plusieurs
fois.
La fiche collective d'évaluation permettra de noter les performances de chaque enfant (choix et nombre de parcours effectués).

Les accompagnateurs seront répartis tout au long des parcours pour assurer la surveillance des enfants durant 30mn.
*2ème activité de 30mn :

Course d’endurance avec d’autres enfants


Chaque enfant pourra courir sur un parcours à vue et en ligne droite durant au moins 1minute.
L'évaluation portera sur la capacité à courir le plus loin possible en 1minute en notant la zone d’arrivée de chacun.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°
* Moyennes sections (petits-moyens et moyens)
Rendez-vous: entrée angle des rues Manin et Crimée

* Grandes sections (grands et grands des classes de PG )


Rendez-vous: au lac, entrée Mairie du 19ème arr.

* Moyens grands
Rendez-vous: entrée rue de Botzaris face à la rue Fessart (métro Buttes Chaumont)

Horaires :
Vous trouverez l'horaire de votre classe sur les tableaux remis à votre Directeur lors d’une réunion d’organisation dont la date sera
précisée ultérieurement.
Nous vous demandons expressément de bien le respecter afin qu'il n'y ait pas d'attente pour les enfants sur chacun des parcours et de
ne pas permuter entre deux niveaux de classe différents.

Pour toute modification avant le 7 avril 2007, prévenez impérativement le responsable du site

Boisson :
A l'issue des parcours, une bouteille d’eau et des gobelets seront offerts aux enfants, par les caisses des écoles, près du lac et ceci dans
le cadre de la prévention contre l’obésité infantile. Vous voudrez bien informer les familles sur l’importance de les faire déjeuner
avant de venir à l’école et vous vous assurez que chaque enfant a déjeuné.

Enfants asthmatiques :
Questionnez les parents afin de pouvoir intervenir en cas de crise. La course est bénéfique pour eux à condition qu’ils ne dépassent pas
leurs limites.

Bien prévoir de : demander aux familles d'équiper les élèves d'une tenue confortable et adaptée (si possible: tennis, jogging, short,
etc.) d'apporter une trousse de secours et un sac poubelle pour regrouper les vêtements.
Chaque classe ou école fera en sorte d'avoir un signe distinctif de reconnaissance qui ne puisse en rien gêner la course des enfants.

Un diplôme dont le dessin sera choisi parmi les propositions que vous nous aurez faites sur le thème « Courir Ensemble en 2007 aux
Buttes Chaumont » sera remis à chacun par l’USEP
10
9nseignan
Entrée
enseignan
Poste
1e2345678Parcours
de
rue
sécurité
Crimée
d’adaptation
td’endurance
COURIR ENSEMBLE A LA MATERNELLE
2007
PM et MS
BUTTES CHAUMONT

ECOLE : CLASSE :

NOM de l’ENSEIGNANT :

Epreuve « course d’endurance » 1mn Epreuve « course


d’orientation »

Nombre
Nom de l’élève Temps de Zone Couleur des de
course d’arrivée parcours parcours
réussis
1mn 9 1 rouge, 2 bleu 3
parcours
Séance n°2 Projet Saut PS
Séance en ateliers
(première séance a eu lieu sans matériel)
Janv Agir et s’exprimer avec son corps 3 ou 4 séances de 30 min
2005
Objectifs :
– construire des actions motrices fondamentales de locomotion : sauter et courir
– éprouver du plaisir à s’engager dans le saut

Compétences :
– sauter de différentes façons
– vaincre sa peur, aller au-delà des ses appréhensions

Matériel :
Bancs, cerceaux, brique, petits et gros tapis

Durée Déroulement Observations


Les élèves vont explorer différents types de
sauts durant ces 5 ateliers en salle de
motricité

1- 3 ou 4 bancs ou surfaces en hauteur


séparés par des tapis peu épais. L’enfant
doit monter sur la surface en hauteur
(banc ou chaise…), puis sauter sur le
tapis

2- 7 ou 8 cerceaux éparpillés, les élèves


doivent sauter de cerceau en cerceau (à
pieds joints ou à cloche-pied)

3- 7 ou 8 briques disposés en parallèle,


l’enfant doit les passer en sautant et / ou
4 paires de briques reliés par un tube
que l’élève doit sauter

4- 1 chaise sur laquelle l’enfant doit monter


avant de sauter sur un tapis
5- 4 lattes d’1 chaise sur laquelle l’enfant
doit monter avant de sauter sur un tapis

6- 4 lattes d’une certaine hauteur : l’élève


doit sauter par-dessus à pieds joints

Vivre ensemble

En classe et à l’école, En classe et à l’école,


je peux : je ne peux pas :

– travailler – donner des coups de poing ou de pied


– faire des dessins ou de tête
– faire des coloriages – donner des claques
– rire – cracher
– jouer après avoir travaillé – tirer les cheveux
– faire des bonhommes – mordre
– jouer aux voitures, à la cuisine, aux – pousser
poupées – se rouler par terre
– faire de la peinture – se battre
– m’amuser – griffer
– lire un livre – faire tomber les autres
– chanter – prendre la place
– faire du sport – déranger les enfants qui travaillent
– apprendre à écrire – courir dans la classe, les couloirs, les
– faire des gâteaux escaliers
– boire de l’eau et manger des gâteaux – mettre de l’eau partout
– mentir
– faire les fous dans les toilettes
– crier
– parler quand la maîtresse parle
– tirer la langue
– embêter les autres
– dire des gros mots

Sinon, je vais sur la chaise du puni et la


maîtresse préviendra mon papa et ma maman
Ce règlement et ses sanctions ont été décidés par les enfants d’une classe de MS/GS. A charge pour
eux de veiller à sa bonne application. Il est affiché en grand dans la classe de manière à pouvoir s’y
référer à tout moment de la vie de la classe. Chaque enfant en a aussi un exemplaire dans son cahier
pour le présenter et l’expliquer à ses parents.

Centres d'intérêt liés