TSI

4 heures

Calculatrices autorisées

2014

Mathématiques 1
I Polynômes et nombres de Bernoulli

Dans l’espace ℝ[?] des polynômes à coefficients réels, on considère le ℝ-espace vectoriel ? défini par
1

? = ?? ∈ ℝ[?]; ? ? (?) d? = 0?
0

Dans tout le problème, on confond les polynômes et les fonctions polynômes.
On note ? l’application linéaire de ? dans ℝ[?] qui à tout polynôme ? ∈ ? associe son polynôme dérivé ? ′
?(? ) = ? ′

∀? ∈ ?,
On identifiera polynôme constant et nombre réel.
I.A –
I.A.1)

Soit ? ∈ ℝ[?].
1

1

À l’aide de l’égalité ? = ?? − ? ? (?) d??+? ? (?) d?, montrer qu’il existe un unique couple (?, ?) ∈ ? ×ℝ
0

0

tel que ? = ? + ?.
I.A.2) En déduire que ? est surjectif.

I.A.3) Montrer que ? est un isomorphisme.
On note ? = ? −1 , l’isomorphisme réciproque. Ainsi, si ? ∈ ℝ[?], le polynôme ? tel que ? = ?(?) est l’unique
polynôme dans ? tel que ? ′ = ?.
I.A.4) Soit ? ∈ ℝ[?]. On note ? la fonction définie par
∀? ∈ ℝ,

?

1

?(?) = ? ? (?) d? + ? (? − 1)? (?) d?
0

0

On pourra considérer une primitive de ? .
a) Montrer que ? ∈ ? .
b) Vérifier que ? = ?(? ).
I.B –

On considère la suite de polynômes (?? )?∈ℕ définie par ?0 = 1 et par la relation de récurrence
∀? ∈ ℕ,

??+1 = ?(?? )

Le polynôme ??? est le ?-ième polynôme de Bernoulli.
I.B.1) Calculer ?1 et ?2 .
I.B.2)
I.C –

Démontrer que pour tout entier ? ⩾ 2, ?? (0) = ?? (1).
Soit ? ∈ ℕ, on définit le polynôme ?? par
∀? ∈ ℝ,

I.C.1)
I.C.2)
I.C.3)
I.C.4)

?? (?) = (−1) ? ?? (1 − ?)


Pour tout ? ∈ ℕ, exprimer ??+1
à l’aide de ?? .

Montrer que pour tout ? ∈ ℕ, ??+1 = ?(?? ).

En déduire que pour tout ? ∈ ℕ et tout ? ∈ ℝ, ?? (1 − ?) = (−1) ? ?? (?).

Pour tout ? ∈ ℕ∗ , montrer que les nombres ?2?+1 (0) et ?2?+1 (1) sont nuls.

I.D –
Écrire une procédure Bern qui prend en argument un nombre entier ? et un nombre réel ? et qui
affiche la valeur de l’expression ?? (?). On utilisera le langage de programmation associé au logiciel de calcul
formel usuellement utilisé.

2014-01-27 09:57:38

Page 1/3

II Développement de Fourier
On pose pour tout ? ∈ ℕ, ?? = ?? (0). Le nombre ??? est le ?-ième nombre de Bernoulli.
Pour tout polynôme ? , on désigne par ? la fonction périodique de période 1 définie par
∀? ∈ ]0, 1[,

? (?) = ? (?)

et ? (0) =

? (0) + ? (1)
2

II.A –
II.A.1) Tracer le graphe de ?2 sur l’intervalle [−1, 2].

II.A.2) La fonction ?2 est-elle continue sur ℝ ? Est-elle de classe C1 sur ℝ ? De classe C1 par morceaux sur ℝ ?
II.A.3) La fonction ?1 est-elle continue ?
II.B –

Soit ? ∈ ℝ[?].

II.B.1) Prouver que la fonction ? est C1 par morceaux sur ℝ. À quelle condition est-elle continue sur ℝ ?
II.B.2) Montrer que, pour tout ? ∈ ℝ, on a
+∞

? (?) = ?0 + ? (?? cos(2???) + ?? sin(2???))
?=1

où les nombres ?0 , ?1 ,… et ?1 , ?2 ,… sont les coefficients de Fourier de ? ↦ ? (?), dont on donnera les expressions
sous forme d’intégrales.
II.C – À l’aide de la partie I, montrer que pour tout ? ∈ ℕ∗ , la fonction ? ↦ ?2? (?) est paire et continue
sur ℝ.
II.D – Pour tout ? ∈ ℕ et tout ? ∈ ℕ∗ , on pose
1

?? (?) = ? ?2? (?) cos(2???) d?
0

II.D.1) Pour tout ? ∈ ℕ∗ , calculer ?0 (?).

II.D.2) Pour tout ? ∈ ℕ∗ et tout ? ∈ ℕ∗ , trouver une relation de récurrence entre ?? (? + 1) et ?? (?).
II.D.3) Pour tout ? ∈ ℕ∗ , calculer ?? (1).

II.D.4) Soit ? ∈ ℕ∗ . Montrer que pour tout ? ∈ ?0, 1?, on a
+∞

?2? (?) = 2(−1)?−1 ?
?=1

+∞

II.D.5) Pour ? ∈ ℕ∗ , on pose ?2? = ?
?=1

1
cos(2???)
(2??)2?

1
. Justifier l’existence de ce nombre et montrer que
? 2?
?2? =

+∞

II.D.6) Déterminer la valeur de ?2 = ?
?=1

(−1)?−1
(2?)2? ?2?
2

1
.
?2

III La formule d’Euler - Mac Laurin
Le nombre ? est un entier naturel non nul et ? une fonction de classe C2? sur [0, 1] et à valeurs dans ℂ.
Pour tout entier ? compris entre 1 et 2?, on note ? (?) la dérivée d’ordre ? de la fonction ? .
1

III.A – On pose ?? = ? ?2? (?)? (2?) (?) d?.
0

Pour ? ⩾ 2, démontrer la relation
?? = ?2? ?? (2?−1) (1) − ? (2?−1) (0)? + ??−1
III.B – Montrer que
1

? ?(?) d? =
0

2014-01-27 09:57:38

?(0) + ?(1)
− ?2 (? ′ (1) − ? ′ (0)) + ?1
2

Page 2/3

III.C – En déduire que
1

? ?(?) d? =
0

?
?(1) + ?(0)
− ? ?2? ?? (2?−1) (1) − ? (2?−1) (0)? + ??
2
?=1

III.D – Soit ? une fonction de classe C2? sur un intervalle [?, ?] avec ? < ?.
En considérant la fonction ? ↦ ? ((1 − ?)? + ??) définie sur [0, 1], montrer que l’on obtient la formule d’Euler Mac Laurin :
?

? ?(?) d? =
?

?
?−?
(?(?) + ?(?)) − ?(? − ?)2? ?2? ?? (2?−1) (?) − ? (2?−1) (?)? + ??
2
?=1

1

où ?? = ? (? − ?)2?+1 ?2? (?)? (2?) ((1 − ?)? + ??) d?.
0

IV La formule de Stirling pour la fonction ?
Soit Γ la fonction de la variable réelle ? définie par Γ(?) = ?

+∞

? ?−1 ? −? d?.

0

IV.A – Justifier que l’ensemble de définition de la fonction Γ est ℝ∗+ .
IV.B –
IV.B.1) Montrer que pour tout ? > 0, Γ(? + 1) = ? Γ(?).
IV.B.2) En déduire Γ(? + 1) pour tout ? ∈ ℕ.
IV.C – Montrer que la fonction Γ est de classe C1 sur ℝ∗+ .
On admet qu’elle est de classe C∞ sur ℝ∗+ .
IV.D – Soit ? la fonction définie par :

∀? ∈ ℝ∗+ ,

?(?) = ln (Γ(?))

IV.D.1) Justifier que pour tout ? ∈ ℕ, la fonction ? est de classe C2? sur ℝ∗+ .
IV.D.2) Pour tout réel ? > 0, calculer ?(? + 1) − ?(?).

IV.D.3) Démontrer qu’il existe une constante ? tel que
∀ ? > 0,

?

?+1

?(?) d? = ? ln(?) − ? + ?

?

IV.D.4) Soit ? un entier strictement positif.
Montrer que, pour tout ? > 0, on a
?

ln (Γ(? + 1)) + ln (Γ(?))
(2? − 2)!
= ? ln(?) − ? + ? + ?
? − ?? (?)
2
? 2?−1 2?
?=1
1

où ?? (?) = ? ?2? (?)? (2?) (? + ?) d?.
0

La relation précédente permet d’établir la formule de Stirling pour la fonction Γ

Γ(? + 1) ∼ ? ? ? −? 2??
?→+∞

après avoir prouvé que
lim ?? (?) = 0

?→+∞

• • • FIN • • •

2014-01-27 09:57:38

Page 3/3

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful