Vous êtes sur la page 1sur 111
MÉMOIRE DE CALCUL STRUCTUREL STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE
MÉMOIRE DE CALCUL STRUCTUREL
STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION
DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

Date: Mars, 2018

Pétitionnaire: ENTREPRISE GENERALE ZEMAICH BOUABDELLAH

52, RUE ALICE HAI KHEMISTI BIR EL DJIR ORAN ALGERIE

Auteur: I.C.C. Ingeniería y Centro de Cálculo S.A.

INDEX

1.

MÉMOIRE DESCRIPTIF

 

2

1.1. Information

2

1.2. Description générale de la

 

2

2.

FONDAMENTAUX NORMATIFS ET CRITÈRES QUI SOUTIENNENT ET JUSTIFIENT LE PROJET

DU SYSTÈME STRUCTUREL DE L´ÉDIFICE

 

3

2.1. Normative

 

3

2.2. Analyse structurelle et de taille

 

3

3.

DESCRIPTION DU SYSTÈME STRUCTUREL DE L´ÉDIFICE

 

6

4.

ACTIONS CONSIDÉRÉES DANS LES CALCULS STRUCTURELLES

 

7

4.1. Actions permanentes (G)

 

7

4.2. Actions variables (Q)

 

7

4.2.1.

Charges fonctionnelles de

 

7

5.

HYPOTHÈSES DE CALCUL ET COMBINAISON DES ACTIONS

 

8

6.

CARACTÉRISTIQUES DES MATÉRIAUX EMPLOYÉS

 

10

7.

PROCESSUS GÉNÉRAL DU CALCUL DES EFFORTS RÉALISÉS DANS LA STRUCTURE

 

11

7.1. Introduction

 

11

7.2. Calcul statique pour la charge

 

12

8.

CRITÈRES

GÉNÉRAUX

BASIQUES

APPLIQUÉS

DANS

LA

CONCEPTION

ET

LE

DIMENSIONNEMENT DE LA CIMENTATION

 

13

9.

RÉCAPITULATIFS – CYPE 3D

 

15

10. PLAQUE DE BASE INFERIEURE

11. PLAQUE DE BASE SUPERIEURE

1

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE

LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

1. MÉMOIRE DESCRIPTIF

Le présent “MÉMOIRE DE CALCUL DE STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE” est écrit à la demande de la société DISTECALUM S.L., avec CIF B-04782249 et domicile social C/ Maestro Padilla, nº 3 de Almería.

1.1. Information préalable.

L´objet de cette mémoire est le calcul et le dimensionnement de la structure conçue pour la clôture d´une tour de contrôle avec menuiserie métallique et de verre, ainsi que sa justification.

1.2. Description générale de la structure.

La plante qui va être fermée extérieurement a une forme de pentagone. Ainsi, elle est formée par 5 plans de clôture.

Le système de façade est divisé en 5 montants verticaux, qui sont ancrés à la structure forgée inférieure et à la structure forgée supérieure, et 2 poutres horizontales. Sur ces profils se soutient la menuiserie métallique.

2

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

2. FONDAMENTAUX NORMATIFS ET CRITÈRES QUI SOUTIENNENT ET JUSTIFIENT LE PROJET DU SYSTÈME STRUCTUREL DE L´ÉDIFICE.

La conception et le calcul, en définitif, le Projet Structurel qui nous occupe, et qui logiquement va servir comme base pour la construction du support fonctionnel et opératif de la structure antérieurement identifiée, est basée sur la réalisation stricte et détaillée des ETATS LIMITES DERNIERS PRESTACIONNELS, tant dans la situation de Service comme de Roture, comme le prescrit la normative correspondante, avec l´objet de garantir la SÉCURITÉ STRUCTURELLE avec la fiabilité adéquate.

2.1. Normative

Dans le présent document de calcul il a été pris en compte les documents et normes suivantes:

Reglement neige et vent "R.N.V.1.999" D.T:R 2-4.7 Algerienne

Eurocode 1: Actions sur les structures – Parte 1-1: Actions générales – Poids volumiques, poids propres, charges d’exploitation des bâtiments.

Eurocode 1: Actions sur les structures – Parte 1-4: Actions générales – Actions du vent.

Eurocode 1: Actions sur les structures – Parte 1-7: Actions générales – Actions accidentelles.

Eurocode 2: Calcul des structures en béton – Parte 1-1: Règles générales et règles pour les bâtiments (Annexe Nationale à la NF EN 1992-1-1:2005).

Eurocode 3: Calcul des structures en acier – Parte 1-1: Règles générales et règles pour les bâtiments (Annexe Nationale à la NF EN 1993-1-1:2005).

2.2. Analyse structurelle et de taille

Processus

Le processus de vérification structurel de l´édifice se décrit à continuation:

3

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

- Détermination des situations de taille.

- Établissement des actions.

- Analyse structurelle.

- Taille.

Situations de taille

- Persistantes: Conditions normales d´usage.

- Transitoires: Conditions applicables pendant un temps limité.

- Extraordinaires: Conditions exceptionnelles qu´on peut trouver ou à celles que peut être exposé l´édifice (actions accidentelles).

Période de service (vie utile)

Dans ce projet il est considéré une vie utile pour la structure à 50 ans.

Méthodes de vérification: États limites

Situations qui, d´être surmontées, il peut être considéré que l´édifice ne remplit pas avec quelconque des requis structurels pour lequel il a été conçut.

Derniers états limite

Situation qui, d´être surmontée, il existe un risque pour les personnes, soit par une position hors de service ou par un effondrement partiel ou total de la structure.

Comment les derniers états limite ont été considérés, à:

- Perte de l´équilibre de la structure ou d´une partie.

- Déformation excessive.

- Transformation de la structure ou d´une part d´elle en un mécanisme.

- Roture des éléments structurels ou de ses unions.

4

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

- Instabilité des éléments structurels.

États limites de service

Situation qui d´être surmontée affecte:

- Au niveau de confort et de bien être des usagers.

- Au fonctionnement correct de la structure.

- A l´apparence de la construction.

Calculs par ordinateur

- Nom du programme: CYPE 3D.

- Société:

CYPE

Ingenieros,

ALICANTE (ESPAÑA).

S.A.-

Avda.

Eusebio

Sempere,

5

-

03003

- CYPE 3D réalise un calcul spatial par méthodes matriciels. Considérant éléments type barre et nœuds.

- Il s´établit la compatibilité des déplacements dans tous les nœuds, considérant six degrés de liberté.

- Les charges appliquées dans les barres peuvent être établies dans une quelconque direction.

- Les hypothèses de charge sont établies selon son origine. A partir des hypothèses basiques on peut définir et calculer n´importe quel type de combinaison avec différents coefficients de combinaison.

- A partir de la géométrie et charges qui s´introduisent, on obtient la matrice de rigidité de la structure, ainsi que les matrices de charges par hypothèses simples. On obtiendra la matrice des déplacements des nœuds de la structure, invertissant la matrice de rigidité par méthodes frontales.

5

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

- Après avoir trouvé les déplacements par hypothèses, on calcule toutes les combinaisons pour tous les états, et les efforts dans une quelconque section à partir des efforts sur les extrêmes des barres et les charges appliquées sur les mêmes.

3. DESCRIPTION DU SYSTÈME STRUCTUREL DE L´ÉDIFICE.

Le système de la façade est formée par montants verticaux, qui ont été résolus avec du tube d´acier structurel S275 de section rectangulaire 80x40x3 mm. Ces tubes sont soudés aux plaques sur les extrêmes et assujettis avec des ancrages mécaniques aux forgés de béton armé.

Entre les montants verticaux sont placées les barres transversales horizontales qui fermet le desing.

Les aspects basiques qui ont été tenus en compte au moment d´adopter le système structurel auparavant mentionné sont, principalement: les résistances mécaniques, la stabilité, la sécurité, la durabilité, l´économie et la facilité constructive, respectant et tenant en compte les conditions du marché et de l´industrie de la construction disponible, ainsi que les considérations géométriques fonctionnelles esthétique imposées par l´architecture conçue.

La description géométrique détaillée de la structure figure dans les plans adjoints à cette mémoire, et devra être construite et contrôlée suivant ses indications et les normes exposées. Autant l´interprétation des plans comme les normes d´exécution de la structure restent sujet en tout cas aux directrices et ordres que pendant la construction de la même communiquera la Direction Facultative de l´Ouvrage.

6

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

4. ACTIONS CONSIDÉRÉES DANS LES CALCULS STRUCTURELLES.

Les actions considérées dans les calculs structurelles ont été divisés dans distincts groupes, en fonction de son caractère, pour pouvoir combiner correctement les efforts qui se produisent dans les distinctes pièces structurelles en suivant les directrices exposées dans la normative correspondante.

4.1. Actions permanentes (G)

Les actions permanentes s´obtiennent de forme automatique des géométries des

pièces structurelles conçues telles et comme elles apparaissent

multipliant par le poids spécifique du matériel qui les conforme et suivants.

dans les plans, les

qui ont été les

-

Acier

78,5 KN/m³

Les charges mortes considérées correspondent à:

- Poids de la structure métallique de fermeture

0,40 KN/m

- Poids des plaques

0,40 kN/Ud

4.2. Actions variables (Q)

4.2.1. Charges fonctionnelles de service.

Les actions variables se déduisent de l´Eurocode 1 – Part 1.1, en considérant de forme générale comme charges uniformément distribuées.

Dans ce cas, pour être une clôture verticale ne s´applique pas.

- En outre:

- Poids de la gondole

3,50 kN

7

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

5. HYPOTHÈSES DE CALCUL ET COMBINAISON DES ACTIONS

Pour les différentes situations du projet, les combinaisons des actions se définiront en accord avec les critères suivants:

- Situations durables ou transitoires

- Avec coefficients de combinaison

j

1

Gj

G

kj

+

P

P

k

+

Q1

p1

Q

+

k1

i >1

Qi

ai

Q

ki

- Sans coefficients de combinaison

j

1

Gj

G

kj

+

P

P

k

+

i

1

Qi

Q

ki

- Situations accidentelles

- Avec coefficients de combinaison

j

1

Gj

G

kj

+

P

P

k

+

A

d

A

+

d

i

1

Qi

ai

Q

ki

- Sans coefficients de combinaison

- Où:

j

1

Gj

G

kj

+

P

P

k

+

A

A

+

d d

i

1

Qi

Q

ki

Gk

Action permanente

Pk

Action de précontrainte

Qk

Action variable

AD

Action accidentelle

 

G

Coefficient partiel de sécurité des actions permanentes Coefficient partiel de sécurité de l'action de précontrainte

Q,1 Coefficient partiel de sécurité de l'action variable principale

P

Q,i

Coefficient partiel de sécurité des actions variables d'accompagnement

Ad

Coefficient partiel de sécurité de l'action accidentelle

p,1 Coefficient de combinaison de l'action variable principale a,i Coefficient de combinaison des actions variables d'accompagnement

8

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

Dans la vérification des états limites, il a été contemplé les combinaisons des actions établies dans le CTE par les suivantes expressions basiques:

- Pour situations normales

G, j

G

K, j

+

Q,1

Q

K,1

+

Q,i

O,i

Q

K,i

- Para la situation accidentelle d´impact, tous les actions variables concomitantes sont tenus en compte avec sa valeur presque permanente, selon l´expression:

G

K, j

+

+

d

2,i

Q

K,i

Les coefficients partiaux de sécurité ( ) et les coefficients de simultanéité ( ) sont collectés dans la table A1.1 de l´Eurocode, que à continuation on adjoint.

table A1.1 de l´Eurocode, que à continuation on adjoint. 9 STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE

9

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

6. CARACTÉRISTIQUES DES MATÉRIAUX EMPLOYÉS

Les caractéristiques des matériaux employés dans les différentes pièces qui configurent la structure portante, composés de béton y acier (en définitive du béton armée) et de l´acier structurel, seront celles qui s´établissent dans la normative correspondante, tant en ses composants comme à sa mise en œuvre.

Complémentairement à ci-dessus, pour le cas concret qui nous occupe, les résistances caractéristiques du béton et de l´acier de la structure portante de l´édifice, doivent être:

STRUCTURE MÉTALLIQUE:

- Acier pour profils structurels (Fy): S275

10

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

7. PROCESSUS GÉNÉRAL DU CALCUL DES EFFORTS RÉALISÉS DANS LA STRUCTURE

7.1. Introduction

Le processus général de calcul appliqué dans l´analyse de la structure est celui des états limites. Ce calcul traite de réduire à une valeur suffisamment basse la probabilité, toujours existante, de que soit atteint une série d´états limites, entendant comme tels ces états ou situations de la structure où d´une partie de la même qui d´être atteints, mettraient la structure o quelques unes de ses parties hors de service.

En premier lieu, il s´établit une géométrie initiale de la structure qui se soumet aux actions considérées dans le projet; obtenus les efforts et déformations qui produisent les mêmes moyennant une analyse matricielle, il se procède à vérifier que les mêmes peuvent être supportés avec un dimensionnement raisonnable et logique des armatures et, que les déformations ne surmontent les valeurs considérées comme admissibles dans la normative en vigueur.

Tout ce qui précède se réalise avec les dernières versions des programmes de Cype Ingenieros, S.A., adaptant les résultats qui s´obtiennent dans des points déterminés et des zones de la structure, s´il était nécessaire pour des considérations d´uniformiser les résultats et les critères constructifs, moyennant des calculs manuels sur les dimensionnements automatiques qu´offrent les programmes.

Si la géométrie initialement élue ne répond pas aux dernières considérations exposée, il est se procédé à modifier la même et répéter le processus d´analyse jusqu’à les conformer.

En définitive, il sera vérifié et conformé finalement dans toutes et chaque une de ses parties et points des pièces structurelles que:

Étant:

E d <R d

11

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

E d , valeur de calcul de ses actions et ses considérations R d , la valeur de calcul des résistances.

L´analyse de la structure se base dans un calcul matriciel spatial-global de type linéaire, discrétisant la même en éléments type barre.

7.2. Calcul statique pour la charge d´impact.

Pour l´action accidentelle d´impact, il a été modelé la structure dans le programme SAP2000, de manière qu´on a étudié une situation d´impact qui dure 0,05 seconds et qui libère une énergie de 900 J.

A partir de cette situation et ses résultats il a été appliqué, dans le programme CYPE 3D, les charges statiques équivalentes à la charge d´impact pour dimensionner le profil, tant pour les efforts développés comme pour limiter la déformation frontale maximum a L/200 et à 15 mm, selon la EN 13830.

12

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

8. CRITÈRES GÉNÉRAUX BASIQUES APPLIQUÉS DANS LA CONCEPTION ET LE DIMENSIONNEMENT DE LA CIMENTATION

Méthode de calcul

Le comportement de la cimentation se vérifie face a la capacité portante (résistance et stabilité) et l´aptitude au service. A ces effets on distinguera, respectivement, entre les derniers états limite et les états limite de service.

Les vérifications de la capacité portante et de l´aptitude au service de la cimentation s´effectuent pour les situations de dimensionnement pertinentes.

Les situations de dimensionnement se classifient en:

- situations persistantes, qui se réfèrent aux conditions normales d´usage;

- situations transitoires, qui se réfèrent aux conditions applicables pendant un temps limité, telles comme les situations sans drainage ou de court terme pendant la construction;

- situations transitoires, qui se réfèrent aux conditions applicables pendant un temps limité, telles comme les situations sans drainage ou des situations extraordinaires, qui se réfèrent aux conditions exceptionnelles qu´on peut trouver, ou celles auxquelles peut être exposé l´édifice, inclus le séisme.

Le dimensionnement des sections se réalise selon la Théorie des Derniers États Limite et des États Limite de Service.

Vérifications

Les vérifications des états limite se basent sur l´usage des modèles adéquats pour la cimentation et son terrain d´appui et pour évaluer les effets des actions de l´édifice et du terrain sur l´édifice.

13

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

Pour vérifier qu´il n´est pas dépassé aucun état limite il a été utilisé les valeurs adéquats pour:

- les sollicitations de la structure sur la cimentation;

- las actions (charges et poussées) qui pourraient se transmettre ou générer à travers du terrain sur la cimentation;

- les paramètres du comportement mécanique du terrain;

- les paramètres du comportement mécanique des matériaux utilisées dans la construction de la cimentation;

- les dates géométriques du terrain et la cimentation.

Actions

Pour chaque situation de dimensionnement de la cimentation il a été tenu compte tant les actions qui agissent sur l´édifice comme les actions géotechniques qui se transmettent ou gênèrent à travers du terrain sur lequel il s´appuie lui même.

Coefficients partiaux de sécurité

L´utilisation des coefficients partiaux implique la vérification, de que pour les situations de dimensionnement de la cimentation, il ne soit dépassé aucun des états limite, en introduisant dans les modèles correspondants les valeurs de calcul pour les distinctes variables qui décrivent les effets des actions sur la cimentation et la résistance du terrain.

14

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

9. RÉCAPITULATIFS – CYPE 3D

15

STRUCTURE MÉTALLIQUE POUR LA CORONATION DE LA TOUR DE CONTRÔLE DE REGGANE

INDEX

1.- DONNÉES DE L'OUVRAGE

2

1.1.- Normes considérées

2

1.2.- États limites

2

1.2.1.- Situations de projet

2

2.- STRUCTURE

3

2.1.- Géométrie

3

2.1.1.- Noeuds

3

2.1.2.- Barres

8

2.2.- Charges

18

2.2.1.- Noeuds

18

2.2.2.- Barres

19

2.3.- Résultats

28

2.3.1.- Barres

28

Récapitulatifs

la structure du couronnement

1.- DONNÉES DE L'OUVRAGE

1.1.- Normes considérées

Aciers laminés et rcst. soudés: Eurocodes 3 et 4

Béton: BAEL-91 (R-99)

Catégorie d'utilisation: B. Oficinas

1.2.- États limites

E.L.U. de rupture. Béton

BAEL 91 Altitude inférieure ou égale à 500 m

E.L.U. de rupture. Acier laminé

EC Neige: Altitude inférieure ou égale à 1000 m

Déplacements

Actions caractéristiques

1.2.1.- Situations de projet

Pour les différentes situations du projet, les combinaisons des actions se définiront en accord avec les critères suivants:

- Avec coefficients de combinaison

j

1

Gj

G

kj

+

P

P

k

+

Q1

p1

Q

+

k1

i >1

Qi

ai

Q

ki

- Sans coefficients de combinaison

j

1

- Où:

Gj

G

kj

+

P

P

k

+

i

1

Qi

Q

ki

G k

Action permanente

P k

Action de précontrainte

Q k

Action variable

G

Coefficient partiel de sécurité des actions permanentes

P

Coefficient partiel de sécurité de l'action de précontrainte

Q,1 Coefficient partiel de sécurité de l'action variable principale

Q,i Coefficient partiel de sécurité des actions variables d'accompagnement

p,1 Coefficient de combinaison de l'action variable principale

a,i Coefficient de combinaison des actions variables d'accompagnement

Pour chaque situation de projet et état limite les coefficients à utiliser seront:

E.L.U. de rupture. Béton: BAEL-91 (R-99)

 

Durable ou transitoire

 
 

Coefficients partiels de sécurité ( )

Coefficients de combinaison ( )

Favorable

Défavorable

Principal ( p )

Accompagnement ( a )

Charge permanente (G)

1.000

1.350

-

-

Récapitulatifs

la structure du couronnement

 

Durable ou transitoire

 
 

Coefficients partiels de sécurité ( )

Coefficients de combinaison ( )

Favorable

Défavorable

Principal ( p )

Accompagnement ( a )

Surcharge (Q)

0.000

1.500

1.000

0.670

Température (T)

0.000

1.350

1.000

0.580

E.L.U. de rupture. Acier laminé: Eurocodes 3 et 4

 

Durable ou transitoire

 
 

Coefficients partiels de sécurité ( )

Coefficients de combinaison ( )

Favorable

Défavorable

Principal ( p )

Accompagnement ( a )

Charge permanente (G)

1.000

1.350

-

-

Surcharge (Q)

0.000

1.500

1.000

0.700

Température (T)

0.000

1.500

1.000

0.600

Déplacements

Actions variables sans séisme

Coefficients partiels de sécurité ( )

Favorable

Défavorable

Charge permanente (G)

Surcharge (Q)

1.000

0.000

1.000

1.000

2.- STRUCTURE

2.1.- Géométrie

2.1.1.- Noeuds

Références:

x , y , z : Déplacements prescrits aux axes globaux.

x , y , z : Rotations prescrites aux axes globaux.

Chaque degré de liberté se marque 'X' si y est sélectionné, dans le cas contraire, il se marque '-'.

 

Noeuds

 
 

Coordonnées

Liaison extérieure

 

Référence

X

Y

Z

             

Liaison intérieure

(m)

(m)

(m)

 

x

 

y

 

z

 

x

 

y

z

N1

0.000

0.000

0.000

 

X

 

X

 

X

 

X

 

X

 

X

Encastré

N2

8.429

0.000

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N3

11.034

8.017

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N4

-2.605

8.017

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

Récapitulatifs

la structure du couronnement

 

Noeuds

 
 

Coordonnées

Liaison extérieure

 

Référence

X

Y

Z

             

Liaison intérieure

(m)

(m)

(m)

 

x

 

y

 

z

 

x

 

y

z

N5

4.214

12.611

0.000

 

X

 

X

 

X

 

X

 

X

 

X

Encastré

N6

4.214

-0.415

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N7

4.214

0.000

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N8

5.714

0.000

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N9

5.714

-0.415

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N10

7.214

0.000

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N11

7.214

-0.415

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N12

2.714

0.000

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N13

2.714

-0.415

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N14

1.214

0.000

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N15

1.214

-0.415

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N16

8.731

-0.415

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N17

-0.302

-0.415

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N18

8.804

1.155

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N19

9.268

2.581

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N20

9.731

4.008

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N21

10.195

5.434

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N22

10.658

6.861

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N23

10.126

3.879

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N24

10.589

5.306

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N25

11.053

6.733

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N26

9.662

2.453

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N27

9.199

1.026

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N28

4.214

13.124

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N29

11.547

8.017

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N30

-3.118

8.017

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N31

-0.376

1.155

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N32

-0.771

1.026

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N33

-0.840

2.581

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N34

-1.234

2.453

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N35

-1.303

4.008

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N36

-1.698

3.879

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N37

-1.767

5.434

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N38

-2.161

5.306

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N39

-2.230

6.861

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N40

-2.625

6.733

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N41

0.588

10.598

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N42

0.891

10.372

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N43

1.832

11.436

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N44

2.135

11.210

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N45

3.076

12.274

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N46

3.379

12.048

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

Récapitulatifs

la structure du couronnement

 

Noeuds

 
 

Coordonnées

Liaison extérieure

 

Référence

X

Y

Z

             

Liaison intérieure

(m)

(m)

(m)

 

x

 

y

 

z

 

x

 

y

z

N47

-0.656

9.760

0.000

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

 

-

Encastré

N48

-0.353

9.534

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N49

-1.900

8.922

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N50

-1.597

8.696

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N51

10.328

8.922

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N52

10.025

8.696

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N53

9.084

9.760

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N54

8.781

9.534

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N55

7.840

10.598

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N56

7.537

10.372

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N57

6.596

11.436

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N58

6.293

11.210

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N59

5.352

12.274

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N60

5.049

12.048

0.000

X

X

X

X

X

X

Encastré

N61

4.214

12.611

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N62

4.214

0.000

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N63

4.214

-0.208

0.000

-

-

-

-

-

-

Encastré

N64

5.049

12.048

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N65

6.293

11.210

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N66

7.537

10.372

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N67

8.781

9.534

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N68

10.025

8.696

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N69

11.034

8.017

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N70

8.804

1.155

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N71

8.429

0.000

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N72

9.268

2.581

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N73

9.731

4.008

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N74

10.195

5.434

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N75

10.658

6.861

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N76

7.214

0.000

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N77

5.714

0.000

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N78

1.214

0.000

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N79

2.714

0.000

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N80

0.000

0.000

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N81

-0.376

1.155

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N82

-0.840

2.581

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N83

-1.303

4.008

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N84

-1.767

5.434

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N85

-2.230

6.861

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N86

-2.605

8.017

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N87

-1.597

8.696

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

N88

-0.353

9.534

1.200

X

X

X

-

-

-

Encastré

Récapitulatifs

la structure du couronnement

 

Noeuds

 
 

Coordonnées

Liaison extérieure

 

Référence

X

Y

Z

           

Liaison intérieure

(m)

(m)

(m)

 

x

 

y

 

z

x

y

z

N89

0.891

10.372

1.200

 

X

 

X

 

X

 

-

-

- Encastré

N90

2.135

11.210

1.200

X

X

X

-

-

- Encastré

N91

3.379

12.048

1.200

X

X

X

-

-

- Encastré

N92

5.714

-0.208

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N93

7.214

-0.208

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N94

2.714

-0.208

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N95

1.214

-0.208

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N96

-1.501

3.944

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N97

-1.964

5.370

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N98

-2.428

6.797

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N99

-1.037

2.517

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N100

-0.574

1.090

0.000

-

-

-

-

-

- Encastré

N101

-2.951

3.472

2.050

-

-

-

-

-

- Encastré

N102

-2.350

3.668

1.200

-

-

-

-

-

- Encastré

N103

-2.487

2.046

2.050

-

-

-

-

-

- Encastré

N104

-1.886

2.241

1.200

-

-

-

-

-

- Encastré

N105

-2.024

0.619

2.050

-

-

-

-

-

- Encastré

N106

-1.422

0.815

1.200

-

-

-

-

-

- Encastré

N107

-3.414

4.899

2.050

-

-

-

-

-

- Encastré

N108