Vous êtes sur la page 1sur 2

Cours élève.

Chapitre 1

« Du duel au procès : le rôle et l’organisation de la Justice en France »

Problématique :

Comment s’organise le système judiciaire* français ? Sur quels principes ?

* Qui fait référence à la Justice

I- Au cœur des assises

Fiche 1 : être juré d’assises

Juré : citoyen désigné par tirage au sort pour juger un crime aux côtés de 3 magistrats
professionnels (il doit avoir plus de 23 ans, savoir lire et écrire, être inscrit sur les listes
électorales)

Plaidoirie : exposé verbal des avocats à la fin d’un procès. Ils résument leurs arguments pour
défendre leur thèse.

Réquisitoire : à la fin du procès, discours du procureur de la république dans lequel il annonce


sa position et la peine qu’il recommande (le jury de la cour d’assises n’a pas obligatoire de le
suivre)

Audience : séance du tribunal pendant laquelle les faits sont exposés aux juges.

II- L’organisation de la Justice en France

a) Le duel, pratique judiciaire d’un autre temps


Questionnaire « google form » :

T.E. (à recopier)

« La justice pouvait autrefois être rendue sous la forme d’un duel entre deux personnes.
Considérées comme une justice divine, ces ordalies sont aujourd’hui très éloignées des
principes de la Justice en France : elles reposaient avant tout sur la loi du plus forte et
revenaient à se faire justice soi-même »

Ordalie : épreuve judiciaire reposant sur la croyance en une intervention divine pour désigner
le coupable ou protéger l’innocent.

(+ voir fiche correction)


b) L’organisation du système judiciaire français
Fiche 2 : la Justice en France

Présomption d’innocence : toute personne doit être réputée innocente tant que sa culpabilité
n’a pas été légalement prouvée.

Non-rétroactivité : principe selon lequel une nouvelle loi ne peut s’appliquer à des situations
antérieures à sa mise en œuvre.

Juridiction : type de tribunal devant lequel on juge une affaire selon sa nature.

Conseil des prud’hommes : nom donné au tribunal jugeant les litiges entre patrons et salaries.
Il est composé à part égal de représentants des syndicats et des patrons.

Infraction : non-respect de la loi. Il en existe de trois types qui sont définis par la gravité de la
peine prévue (crime – plus de 10 ans de prison – délit – 10 ans de prison max et de 3750 euros à
7,5 millions d’euros – contravention -5 catégories).

Excuse de minorité : excuse atténuante en considération de l’âge du délinquant (peut être


écartée dans certains cas)

III- Les acteurs de la Justice

Fiche 3 : les métiers de la Justice

Avocat : spécialiste du droit défendant ses clients devant une juridiction.

Greffier : secrétaire spécialisé dans le domaine judiciaire.

Procureur : dit de la République. Représentant du ministère public chargé de la poursuite en


justice et de la préservation des intérêts de la société

Magistrat : au sens strict personne chargée de rendre la justice ou de requérir au nom de l’Etat
et de la société

Le parquet : dans un tribunal, l’ensemble des magistrats du ministère public chargé de


conduire l’action pénale au nom de l’Etat et de la société