Vous êtes sur la page 1sur 2

Identification à Mon Brico.

Votre E-mail

Mot de passe

  Mot de passe oublié ?

Tapez votre recherche


Home > Conseils > Pour La Maison > Les Fiches Conseils > Par Pi èce> Toute La Maison > Choisir Et Installer Son Arrosage Automatique

Mon Brico
Les petites annonces

Choisir et installer son arrosage automatique l Quels sont vos besoins ?


l Quelles sont vos disponibilit és
techniques ?
Arroser avec précision, le temps nécessaire, là où il faut, sans besoin l Comment est dispos é votre terrain ?
d’être présent et sans tuyau apparent, tels sont les avantages des
arroseurs automatiques. Pour bien choisir son installation, une étude de
terrain préalable (puissance de l ’eau disponible, dimensions de votre • Tuyaux en polyéthylène
espace vert, besoins spécifiques, etc.) est nécessaire. Une fois les • Raccords
renseignements pris, vous pouvez vous lancer dans l’installation de • Buses d ’arrosage et arroseurs
votre système d’arrosage. Trouver un magasin
• Electrovannes
près de chez vous
• Programmateur Tous les magasins
• Bouchon de tuyau Bricomarch é
Difficulté :
• Pièces de dérivation BricoNews
• Votre avis
Contactez -nous
ETUDIER LE TERRAIN Rejoignez -nous

>> Quels sont vos besoins ?

Recherche avanc ée
Selon ce que vous avez à arroser, votre choix se portera sur un système ou un autre.
FAQ
Potager > la plupart de vos légumes n écessitent un arrosage en pluie fine, nécessitant un arroseur monté en hauteur Ajouter à mon carnet
sur tige. Imprimer la page
Pelouse > un arrosage aux canalisations enterrées y est tout indiqué. Les arroseurs choisis peuvent être fixes, rotatifs
ou encore oscillants.
Bacs > un système de goutte à goutte est le plus approprié.

Conseil plus
Arrosez plus longuement les sols sableux dans lesquels l’eau pénètre rapidement, et économisez l’eau sur des sols
plus argileux.

>> Quelles sont vos disponibilités techniques ?

• Mesurez la pression de l’eau

Pour cela, branchez un manomètre sur le robinet d’arrivée d’eau. Pour un bon arrosage, la pression doit être de 2
bars minimum.

• Calculez le débit de l’eau

Choisissez le point d’eau qui desservira votre arrosage. Calculez le débit disponible, en chronométrant, par
exemple, le temps de remplissage d ’un seau de 10 litres.

Pas à pas :
Ouvrir le robinet en grand.
Si le temps de remplissage d’un seau de 10 litres = 30 secondes
10 litres / 30 = 0,33 litres par seconde
0,33 x 3 600 = 1 188 litres par heure, soit 1,18 m3/heure.

>> Comment est disposé votre terrain ?

Localisez la zone à arroser et pensez à identifier la surface habitable à ne pas mouiller (maison, all ées…). Sur une
feuille de papier, faites le schéma de votre terrain et de votre maison, en vue d’avion. Vous positionnerez sur la feuille
les arroseurs une fois choisis, en leur pr éférant une place près de votre zone de vie dirigés vers l’extérieur, pour éviter
les arrosages intempestifs !

CHOISIR UN ARROSEUR

Conseil plus
Pensez à installer un programmateur (jour, heure et fréquence d’arrosage) pour éviter d’enclencher en manuel votre
arrosage. Veillez à le brancher sur un robinet toujours ouvert !

Pression de
Arroseurs Surface l’eau Mouvement Avantages
nécessaire
Goutte à 
Moins de 5 m de côté Faible Aucun
goutte
Possible avec
Fixe Moins de 5 m de côté Aucun
moins d ’1 bar
De quelques De Vertical, d’un côté et Des mod èles peuvent être montés sur des
Oscillant quelques dizaines de 2 bars minimum de l’autre de la patins ou sur un traîneau. Plus simples à 
m2 à 500 m2 rampe déplacer et évite de se mouiller les pieds
Rotatif Jusqu’à 300 m2 2 bars Tournant
Supérieur à 13 m de
Canon 3 bars Circulaire Identiques à ceux de l’arroseur oscillant
côté

• - L’arroseur « goutte à goutte »

Cette technique d’arrosage, plutôt discrète, permet un mouillage direct des pieds de plantes, fleurs et fruits, qu’ils
soient sur une terrasse, dans une jardini ère, etc.
La pression de l ’eau n’a pas besoin d ’être conséquente pour assurer un bon arrosage.
Pensez à rajouter un régulateur de pression et un filtre.

• - L’arroseur fixe

Pratique pour les surfaces garnies de petites plantes et de fleurs. Ce système à jet d’eau est, comme son nom
l’indique, sans mouvement.
Cet arroseur permet d’émettre une faible pression d’eau : moins d’1 bar. Une bonne chose, si celle disponible chez
vous, s’avère plutôt faible.

• - L’arroseur oscillant

Recouvrant de petits comme de grands espaces (jusqu ’à 500 m2), cet arroseur permet de faire alterner l’arrosage
d’un côté et de l’autre de sa rampe.
Muni de différents réglages, il dispose d ’une portée de forme rectangulaire.

• - L’arroseur rotatif

Convenant aux surfaces ne dépassant pas les 300 m2, cet arroseur comprend des bras horizontaux et tournants,
dotés de buses ou percés de trous.

• - L’arroseur canon

Cette technique permet d’envoyer de l’eau à grande portée par des jets intermittents.
Il propose un arrosage circulaire qui convient généralement aux espaces de dimensions importantes (pelouses …).

Conseil plus
La portée de chaque arroseur, et le débit nécessaire, sont indiqués sur les notices de votre matériel.

POSITIONNER LES ARROSEURS

Sur votre schéma positionnant votre maison sur votre terrain, placez les différents types d’arroseurs.
Tracez leurs trajectoires. Il est normal que certains arrosages se superposent, cela permet de couvrir l’ensemble de la
surface.

Lorsque vous montez plusieurs arroseurs sur un m ême circuit, additionnez leurs besoins en débit. Ce montant total ne
doit pas excéder le débit d’eau dont vous disposez. Autrement, vous devrez installer plusieurs circuits d’arrosage, et
les faire fonctionner les uns après les autres.

Tracez sur votre schéma les circuits de canalisations à enterrer. Préférez les extrémités de votre terrain pour creuser
vos tranchées, cela vous évitera trop de travaux de finition pour refaire votre pelouse.

INSTALLER LE SYSTEME D'ARROSAGE

l Reliez par une ficelle des piquets, mis aux emplacements des arroseurs, pour placer votre arrosage.
l Déroulez le tuyau et les asperseurs selon votre plan. Laissez à votre tuyau le temps de prendre la forme voulue, en
le laissant chauffer au soleil et vous aidant d’objets lourds pour lui donner sa forme finale.
l Pour les angles droits, utilisez un raccord en L. Lorsque votre circuit se divise en deux, utilisez un raccord en T. Au
bout du circuit, fermez votre tuyau avec un bouchon adapté.
l Creusez une tranchée d’une profondeur de 30 cm au moins, et d’une largeur de 10 à 15 cm, conservez la terre d’un
côté pour le remblayage.
l Placez du sable ou du gravier au fond de la tranchée pour éviter le contact toute friction entre le tuyau et votre sol
(pierres anguleuses, etc.).
l Fixez les différents tronçons de tubes remontant aux arroseurs (ou « allonges »), à l’aide de pièces de dérivation (ou
« colliers de prise de charge »). Percez à l’aide d’une perceuse le tuyau principal pour y installer les tubes remontants.
Montez les allonges avec des bagues de serrage.
l Purgez votre installation pour enlever tout matériau parasite (caillou, terre, …).
l Montez les électrovannes et raccordez-les au programmateur.
l Fixez vos arroseurs, qui doivent être affleurants au niveau du sol.
l Réglez les arroseurs (angle, portée du jet).
l Effectuez la mise en eau, avec les électrovannes ouvertes.
l Réglez le programme (heure, durée, jour).
l Rebouchez la tranchée avec la terre et arrosez afin d’obtenir une terre bien tassée.

Conseil plus
Si votre région risque le gel, installez une purge automatique, au point le plus bas de votre circuit, à l’aide d’un collier
de prise de charge. Mettez la purge tête en bas, sur un lit de graviers drainant.

| | | | |