Vous êtes sur la page 1sur 6

CORRIGE DU BREVET BLANC DE MARS 2004

ACTIVITES NUMERIQUES
Exercice 1

3 3 2 1
−1 −
2 2 2 2 1 2 1
A= = = = * =
1 1 2 3 2 3 3
+1 +
2 2 2 2
1,2×10-21 1,2 10-21
B= = × = 0,4×10-1 = 4×10-2
3×10-20 3 10-20

Exercice 2
1. 45 = 9×5 = 3 5 2. C = 2 45 + 3 12 - 20 – 6 3
12 = 4×3 = 2 3 C = 2×3 5 + 3×2 3 –2 5 –6 3
20 = 4×5 = 2 5 C=6 5 +6 3 –2 5 –6 3
C=6 5 –2 5 +6 3 –6 3
C=4 5

Exercice 3
1. Développement de l’expression D: 3. Calcul de D pour x = - 5
D = (3x – 1)² - 81 D = 9×(-5)² - 6×(-5) – 80
D = 9x² - 6x + 1 – 81 D = 9 ×25 + 30 – 80
D = 9x² - 6x – 80 D = 175 + 30 – 80
D = 125
2. Factorisation de D:
D = (3x – 1)² - 81
D = (3x – 1)² - 9²
D = (3x – 1 – 9)(3x – 1 + 9)
D = (3x – 10)(3x + 8)

Exercice 4
1. On utilise l’algorithme d’Euclide:
1830 = 1×1170 + 660 Le dernier reste non nul est égal à 30,
1170 = 1×660 + 510 donc PGCD (1830 ; 1170) = 30
660 = 1×510 + 150
510 = 3×150 + 60
150 = 2×60 + 30
60 = 2×30 + 0

1170 30×39 39
2. = =
1830 30×61 61

3. Deux nombres sont premiers entre eux si leur PGCD est 1.


Or PGCD (208 ; 175) = 1,
Donc 208 et 175 sont premiers entre eux.
Exercice 5
1. E = (3x – 7)² - 16 2. Calcul de E pour x = 3 :
E = 9x² - 42x + 49 – 16
E = 9× ( 3 )² - 42× 3 + 33
E = 9x² - 42x + 33
E = 9×3 – 42 3 + 33
E = 27 + 33 – 42 3
E = 60 – 42 3

Activités géométriques
Exercice 1
1. Dans le triangle MLN rectangle en M, on peut écrire:
Æ = ML
cos MLN Æ = 2,4
cos MLN Æ 3
cos MLN=
LN 6,4 8
2. Dans le triangle MLH rectangle en H, on peut écrire:
Æ = LH
cos MLH Æ = MLN
Or MLH Æ
ML
d’où 3 = LH Soit LH = 3×2,4 LH = 0,9 cm
8 2,4 8

Exercice 2

1.
2. Dans le triangle ABC, on a :
BC² = 8² = 64
et AB² + AC² = 4,8² + 6,4² = 23,04 + 40,96 = 64
Donc BC² = AB² + AC².
Alors d’après la réciproque du théorème de Pythagore, le triangle ABC est rectangle
en A.
3. Voir figure
4. On sait que le triangle ABC est rectangle en A, donc (AB) ⊥ (AC).
On sait que D est le symétrique de B par rapport à A, donc A est le milieu de [BD] et
BD = 2*AB = 2*4,8 = 9,6 cm.
De plus, dans le triangle ABD, la droite perpendiculaire à (BD) et qui passe par C est
donc la hauteur issue de C.
Calculons l’aire du triangle ABD :
A (ABD) = BD×AC = 9,6×6,4 = 30,72 cm².
2 2

Exercice 3

1. On sait que [DE] est un diamètre du cercle C et B est un point du cercle.


Or, si un triangle s’inscrit dans un cercle dont le diamètre est un côté du triangle, alors ce
triangle est rectangle et ce côté est l’hypoténuse.
Donc le triangle est DBE est rectangle en B.

2. On sait que ABOD est un losange.


Or, un losange a des diagonales perpendiculaires qui se coupent en leur milieu.
Donc (AO) et (BD) sont perpendiculaires.

3. On sait que le triangle DBE est rectangle en B, donc (DB) ⊥ (BE).


On sait que (AO) ⊥ (BD).
Or si deux droites sont perpendiculaires à une même troisième, alors elles sont parallèles
entre elles.
Donc (BE) // (AO).

Exercice 4
1. Montant de la facture ALO : f(x) = 1,30x + 98
Montant de la facture LAO: g(x) = 1,45x + 95
2. Pour que les deux factures soient égales, il faut que f(x) = g(x).
soit 1,30x + 98 = 1,45x + 95
1,30x – 1,45x = 95 – 98
-0,15x = -3
x = -3 soit x = 20
-0,15
Donc les deux factures sont égales pour 20 minutes de communication.
3. Voir représentation graphique.
Représentations graphiques des fonctions f(x) et g(x) :
PROBLEME

1. On sait que ∆ est la médiatrice du segment [BC] et que le point A appartient à ∆.


Or, si un point appartient à la médiatrice d’un segment, il est équidistant des extrémités
de ce segment.
Donc AB = AC.
Si un triangle a deux côtés de même longueur, alors il est isocèle.
Donc le triangle ABC est isocèle de sommet principal A.
2. On sait que (AH) est la médiatrice de [BC], donc (AH) ⊥ (BC).
Donc le triangle ABH est rectangle en H.
On lui applique le théorème de Pythagore :
AB² = AH² + BH²
AB² = 4² + 3² = 16 + 9 = 25
AB = 25
AB = 5 cm.
3. Dans le triangle ABH, le point E ∈ [BC], le point F ∈ [AB] et (EF) // (AH).
D’après le théorème de Thalès, on peut écrire :
BE = BF = EF soit 2 = BF .
BH BA HA 3 BA
On en déduit BF = 2×5 BF = 10
3 3
4. a) On sait que ABH est un triangle rectangle en H, et par analogie, le triangle ACH est
aussi rectangle en H. On sait aussi que I est le centre du cercle circonscrit au triangle
ABH et J le centre du cercle circonscrit au triangle ACH.
Or, dans un triangle rectangle, le centre du cercle circonscrit est le milieu de
l’hypoténuse.
Donc I est le milieu de [AB] et J est le milieu de [AC].
Or, dans un triangle, si une droite passe par les milieux de deux côtés, alors elle est
parallèle au troisième côté.
Donc dans le triangle ABC, (IJ) est parallèle à (BC).
b) Dans un triangle, le segment joignant les milieux de deux côtés a pour longueur la
moitié de la longueur du troisième côté.
Donc IJ = 1 BC et puisque BC = 6 alors IJ = 3 cm.
2
5. On sait que dans le triangle ABC, la médiatrice de [BC] coupe ce segment en H, donc
H est le milieu de [BC].
De plus, on sait que I est milieu de [AB],
Or dans un triangle, le segment joignant les milieux de deux côtés a pour longueur la
moitié de la longueur de troisième côté.
Donc IH = 1 AC.
2
De même, puisque J est le milieu de [AC] et H milieu de [BC],
alors JH = 1 AB.
2
De plus, on sait que AB = AC, donc on en déduit que IH = JH.
Enfin, puisque I et J sont les milieux respectifs de [AB] et [AC],
alors AI = 1 AB = JH et AJ = 1 AC = IH.
2 2
Donc dans le quadrilatère AIHJ, on a AI = IH = JH = AJ.
Or, si un quadrilatère a ses côtés de même longueur, alors c’est un losange.
Donc AIHJ est un losange.