Vous êtes sur la page 1sur 30

1

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR


ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE LUMIERE DE BUJUMBURA

FACULTE D’INFORMATIQUE DE GESTION

CONCEPTION ET REALISATION D’UNE APPLICATION


DE GESTION DES HORAIRES DES VOLS
Cas de : AACB

Réalisé par :
NSENGIYUMVA Guy Hervé

Sous la supervision de : Rapport de stage présenté et


Alain SHIKANEZA défendu publiquement en vue de
l’obtention du Diplôme de
Baccalauréat en Informatique de
Gestion
DEDICACES
A mes Parents;
A toute ma Famille ;
A tous ceux qui me sont chers ;
REMERCIEMENTS
Au terme de ce travail, nous voulons d’abord exprimer nos sentiments de reconnaissance à nos
chers Parents et à nos Familles qui nous ont soutenus depuis notre premier jour de l’école
jusqu’aujourd’hui.
Nous tenons à témoigner aussi notre sincère reconnaissance à mon superviseur Monsieur Alain
SHIKANEZA, qui malgré ses multiples responsabilités, a accepté sans hésiter de diriger ce
rapport. Sa rigueur scientifique, ses conseils, ses critiques et suggestions pertinentes nous ont été
très utiles dans la réalisation de ce rapport.
Nous voudrions également remercier les membres du Jury qui ont accepté de consacrer leur
temps précieux à la lecture et évaluation du présent travail. Leurs observations vont sans doute
contribuer à améliorer le présent travail.
Que nos éducateurs qui nous ont formés dès l’école primaire jusqu’à l’université
particulièrement ceux de la faculté d’informatique de gestion à l’ULBu, trouvent l’aboutissement
de ce travail comme le fruit de leur efforts.
Nous saisissons cette occasion pour remercier le Directeur General de l’Autorité de l’Aviation
Civile pour nous avoir permis l’accès à la documentation et pour toutes les informations qu’ils
nous ont fourni.
Enfin, que toute personne qui directement ou indirectement a contribué matériellement ou
moralement à l’aboutissement de ce travail, trouve ici l’expression de nos vifs remerciements
LISTES DES SIGLES ET ABREVIATIONS

AACB : Autorité de l’Aviation Civile du Burundi


CSS : Cascading Style Sheet
HTML : HyperText Markup Language
PHP : HyperText Preprocessor
SGBD : Système de Gestion des Bases de Données
TIC : Technologies de l’Information et de Communication
ULBU  : Université Lumière de Bujumbura
UML : Unified Modeling Language
LISTE DES FIGURES

Figure 1 : Organigramme de l’AACB.............................................................................................8


Figure 2 : Diagramme de Cas d'utilisation....................................................................................11
Figure 3 : Diagramme de Classe....................................................................................................12
Figure 4 : Formulaire d’authentification........................................................................................14
Figure 5 : Formulaire d'authentification (échouée).......................................................................15
Figure 6 : Formulaire d'accueil......................................................................................................15
Figure 7 : Formulaire d’ajout des Compagnies.............................................................................16
Figure 8 : Formulaire d’ajout des Avions......................................................................................16
Figure 9 : Formulaire d’ajout des Vols Départ..............................................................................17
Figure 10 : Formulaire d’ajout des Vols Arrivée...........................................................................17
Figure 11 : Formulaire d’ajout des Utilisateurs.............................................................................18
Figure 12 : Formulaire d’accueil(Visiteur)....................................................................................18
1

Tables des matières


DEDICACES..............................................................................................................................i
REMERCIEMENTS................................................................................................................ii
LISTES DES SIGLES ET ABREVIATIONS.......................................................................iii
LISTE DES FIGURES............................................................................................................iv
CHAP I: INTRODUCTION GENERALE.............................................................................1
I.1.Introduction........................................................................................................................................1
I.2.Problématique....................................................................................................................................2
I.3. Intérêt du sujet..................................................................................................................................2
I.4.Objectif du travail...............................................................................................................................2
I.5. Délimitation du sujet.........................................................................................................................2
I.6. Technique de recherche....................................................................................................................3
I.7. Articulation du sujet..........................................................................................................................3
I.8. Conclusion.........................................................................................................................................3
CHAPITRE II : PRESENTATION DE L’AUTORITE DE L’AVIATION CIVILE........4
II.1.Introduction.......................................................................................................................................4
II.2.Presentation de l’AACB......................................................................................................................4
II.3.Historique de l’AACB..........................................................................................................................6
II.4. Objectif principal et missions de l’AACB...........................................................................................6
II.5.Organigramme de l’AACB..................................................................................................................8
II.6.Analyse de l’existant..........................................................................................................................9
II.7.Critique de l’existant..........................................................................................................................9
II.8.Solutions proposées..........................................................................................................................9
II.9.Conclusion.........................................................................................................................................9
CHAPITRE III: MODELISATION D’UN SYSTEME DE GESTION DES HORAIRES
DES VOLS...............................................................................................................................10
III.1 Introduction....................................................................................................................................10
III.2 Présentation du langage UML.........................................................................................................10
III.3 Représentation formelle des besoins.............................................................................................11
III.4. Conclusion.....................................................................................................................................12
CHAPITRE IV: PRESENTATION DE L’APPLICATION...............................................13
IV.1 Introduction....................................................................................................................................13
2

IV.2 Outils utilisés..................................................................................................................................13


IV.3 Description des formulaires utilisateurs.........................................................................................14
IV.3.1 Formulaire d’authentification.............................................................................................14
IV.3.2 Formulaire d’accueil(Admin)..............................................................................................15
IV.3.3 Formulaire d’ajout des Compagnies...................................................................................16
IV.3.4 Formulaire d’ajout des Avions............................................................................................16
IV.3.5 Formulaire d’ajout des Vols Départ...................................................................................17
IV.3.6 Formulaire d’ajout des Vols Arrivée..................................................................................17
IV.3.7 Formulaire d’ajout des Utilisateurs....................................................................................18
IV.3.8 Formulaire d’accueil(Visiteur)............................................................................................18
IV.4 Conclusion......................................................................................................................................19
CONCLUSION GENERALE ET SUGGESTIONS............................................................19
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES............................................................................20
ANNEXES...............................................................................................................................21
3

CHAP I: INTRODUCTION GENERALE


I.1.Introduction
Dans le monde actuel, le traitement automatique des données est indispensable dans le cadre de
pouvoir assurer une bonne sécurisation de ces dernières. Avant l’invention de la nouvelle
technique de traitement de l’information, on utilisait les moyens archaïques pour assurer
l‘échange des données et la sauvegarde de ces dernières.

Avec l’arrivée de la nouvelle technique de traitement de l’information, l’ordinateur est devenu un


outil capital dans la gestion des affaires et dans l’automatisation des différentes activités.

L’internet étant un outil de communication puissant, qui est actuellement une des plus
importantes révolutions dans le domaine de l’échange des données de toutes sortes. Il permet de
répondre à un grand nombre de besoins tant pour les entreprises que pour les particuliers.

En effet, l’homme a toujours été à la quête d’un moyen d’informatiser certaines tâches
longtemps réalisées à la main. L’informatique science de traitement automatique de
l’information est venue comme une réponse à cette recherche.

L’informatique favorise l’échange rapide d’un grand nombre d’informations, facilite le travail,
assure la rapidité, la fiabilité et l’efficacité dans la recherche et traitement de l’information.

Au-delà de cette utilisation de l’informatique, c’est surtout l’utilisation de l’informatique dans les
entreprises pour gérer le personnel, gérer les stocks, gérer les bibliothèques, etc.…, qui a permis
de révolutionner les méthodes de travail.

D’où diverses entreprises de nos jours tendent à l’informatisation de leurs secteurs dans le but de
garantir une gestion informatisée de leurs services et permettent d’améliorer leur rentabilité et
leur productivité. C’est dans ce cadre que nous avons choisi de travailler sur le sujet qui s’intitule
« Conception et réalisation d’une application de gestion des horaires des vols : Cas de l’AACB
I.2.Problématique
La problématique est définie comme l’ensemble des problèmes posés dans un domaine de
recherche.

La Directions des aéroports et des services de navigation aérienne est un service charge de
recueillir des informations sur les vols en provenance de l’étranger ou à destination de l’étranger.

Il n’est pas facile de savoir les vols prévus et à quelles heures ils auront lieu car pour s’en
rassurer le visiteur est obligé de se rendre à l’aéroport ou passer un appel à quelqu’un qui s’y
trouve.

Parmi les problèmes auxquels fait face le visiteur, nous citerons :

 Perte de temps en se déplaçant vers l’aéroport pour consulter les vols prévus
 Les frais de déplacement et consommation du carburant pour certains en se
rendant à l’aéroport

I.3. Intérêt du sujet


Le présent travail présente un triple intérêt à savoir : l’intérêt personnel, l’intérêt académique et
l’intérêt pour l’AACB.
 Intérêt Personnel: Par définition, l’intérêt personnel est une attitude consistant à tirer
soi-même le meilleur parti des circonstances. Et donc, ce travail m’a permis de pratiquer
et d’approfondir les connaissances acquises et ainsi de développer une application sur le
présent sujet.
 Intérêt académique: Ce travail servira à d’autres étudiants et sera d’une grande
inspiration, source de documentation à ceux qui en auront besoin.
 Intérêt pour l’AACB: Il s’agit des apports pour le bien de l’AACB. La réalisation de ce
présent travail sera bénéfique à l’AACB car une application de gestion des horaires des
vols contribuera à faciliter aux visiteurs de faire la consultation des vols qui seront
prévus.

I.4.Objectif du travail
L’objectif de mon travail est de faciliter à tout le monde à distance la consultation des horaires
des vols qui sont prévus.
I.5. Délimitation du sujet
Ce travail se délimite dans le temps, dans le domaine et dans l’espace.
 Dans le temps
Ce travail s’étend du mois de Janvier 2020 jusqu’au mois de Février 2020.
 Dans le domaine
Ce présent travail se limite à la gestion des horaires des vols.
 Dans l’espace
Ce travail se limite au sein de l’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi.

I.6. Technique de recherche


Pour atteindre à notre objectif, j’ai utilisé les techniques des recherches suivant:
 La technique d’interview: j’ai interviewé le chef de service de navigation aérienne pour
savoir le fonctionnement du système existant.
 La technique de documentation: la technique précédente a été complétée par des
recherches sur l’internet.
 La technique d’observation: c’est grâce à cette technique que j’ai utilisé pour voir
l’affichage des horaires des vols qui se limite seulement dans l’aérogare de l’Aéroport
International Melchior NDADAYE.

I.7. Articulation du sujet


Le présent travail comprend quatre chapitres en plus de l’introduction générale et de la
conclusion générale. Ce travail s’articule comme suit:
 Le premier chapitre est l’Introduction Générale
 Le second parle sur la présentation générale de l’AACB ainsi que l’analyse de
l’existant;
 Le troisième chapitre parle de la conception du système proposé pour la gestion
des horaires des vols.
 Le quatrième chapitre est consacré à la présentation de l’application réalisée.
Et La Conclusion, Suggestions et Recommandations seront le gros point pour la
clôture de ce travail.

I.8. Conclusion
Dans ce chapitre, il a été question de faire une présentation de la structure d’accueil, de montrer
la problématique liée au thème de notre recherche et pour ensuite définir notre approche et
planning d’exécution du projet.
C’est en effet sur ce chapitre que nous nous appuierons pour proposer les solutions adaptées
répondant aux attentes des utilisateurs.
CHAPITRE II : PRESENTATION DE L’AUTORITE DE L’AVIATION
CIVILE DU BURUNDI
II.1.Introduction
Dans le monde entier le transport aérien des biens et des personnes est l’un des moyens qui
assurent le désenclavement d’un pays. Dans notre pays le Burundi, cette noble mission est
confiée à l’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi qui est placée sous la tutelle du ministère
des transports, des travaux publics, de l’équipement et de l’aménagement du territoire.

L’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi est régie par les normes et pratiques de
l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) qui est une institution technique
spécialisée des nations Unis crée le 04/04/1947 dans le but de promouvoir la sécurité et le
développement coordonnés de l’Aviation Civile dans le monde entier.

L’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi travaille sur la plateforme aéroportuaire de


Bujumbura dont elle assure la gestion. L’AACB dispose plusieurs services qui œuvrent en
interaction, elle dispose aussi une aérogare réservée aux passagers et aux visiteurs, d’un bloc
complexe administratif et d’autres blocs techniques abritant les services de différentes sections.
L’Aéroport International de Melchior NDADAYE est établi sur une superficie d’environ 1042
hectares avec une piste d’atterrissage et de décollage de 3600m de longueur et 45m de largeur.
Toute l’étendue de l’aéroport est délimitée par la clôture.

II.2.Presentation de l’AACB
o Situation Géographique de l’AACB
L’AACB se trouve dans la région de l’Imbo plus précisément à Gakumbu, à l’Ouest de la ville de
Bujumbura. Ses Bureaux sont installés à l’Aéroport International Melchior NDADAYE. Ce dernier
est situé sur la rive Nord du Lac Tanganyika à 12 kilomètres du centre de la ville de Bujumbura plus
précisément entre la route nationale N°5(RN5), la chaussée d’Uvira et la Rizerie du projet Rukaramu.
L’AACB est implantée dans une vaste plaine limitée à l’ouest par la République Démocratique du
Congo et à l’Est par les monts Mumirwa.
o Organisation

L’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi est une administration personnalisée de l’Etat dotée
d’un patrimoine et d’une autonomie de gestion administrative et financière. L´AACB comprend
quatre directions à savoir : la direction générale, la direction de la régulation de la sécurité, de la
sûreté et de l’économie du transport aérien, la direction administrative et financière et enfin la
direction des aéroports et des services de navigation aérienne.

L’AACB a comme personnel:

a. Le Directeur Général qui coordonne toutes les activités de l’AACB.


b. Le DRSSETA
c. Le DAF
d. Le DASNA
e. Les Inspecteurs
f. Les Secrétaires
g. Les comptables 
h. Les chefs de Services
i. Les chefs de sections
j. Les conseillers
k. Les Agents de Sûreté
l. Les chauffeurs
m. Les pompiers
n. Les techniciens
o. Le Bibliothécaire
p. Les Plantons, etc.

L’AACB a comme public:

i. Les visiteurs (internes ou externe du pays);


ii. Les agents stagiaires et autres cadres et agents de l’administration publique et privée
(SOBUGEA, AIR BURUNDI, …)

o Ressources financières

Pour assurer son fonctionnement, l’AACB a comme ressources financières:

 Les recettes générées par l’AACB;


 Des subventions accordées par le Gouvernement ;
 Des contributions financières ou autres en provenance des coopérations bilatérales ou
multilatérales;

Des dons et legs régulièrement accordés


II.3.Historique de l’AACB

Avant l’indépendance de notre pays, l’Aéronautique civile du Burundi était une administration
du Congo-Belge et du Ruanda-Urundi. L’aérodrome d’Usumbura était situé là où se trouve
actuellement le stade Prince Louis Rwagasore. Avant 1959, Usumbura était un Aérodrome
d’escales régulières et l’Aérodrome Principal était basé à Gitega avec une longueur de 950
mètres.

Après l’Indépendance du Burundi en 1962, le département de l’aéronautique s’appelait


l’Agence des Services Aéronautiques du Rwanda et du Burundi « ASARB » en sigle, son siège
était à Bujumbura.  En septembre 1964, l’A.S.A.R.B. a été dissoute pour devenir la Régie des
télégraphes- Téléphones Aéronautiques, RTTA en sigle. La Direction Générale de la RTTA
regroupait l’actuel ONATEL et la R.S.A ancien département des télécommunications et
département de l’Aéronautique et de la météorologie selon les décrets –lois suivants :
• Décret -loi n°1/186 du 26 novembre 1976 portant organisation du pouvoir législatif
réglementaire modifié par le décret –loi n° 8/32 du le 16 octobre en 1978 ;
• Décret -loi du 19 mars en 1964 portant règlement sur la comptabilité publique de l’état,
convention relative à l’aviation civile internationale ratifiée par le Burundi le 27 novembre
1967 ;
• Par le décret N100/001 du 01/01/1990 la RTTA est devenu la Régie des Services
Aéronautiques (RSA) soumise sous la tutelle du Ministères des transports, Postes et
Télécommunications ;
• Enfin, le décret No 1/13 du 2 mai 2013 portant Code de l’Aviation Civile du Burundi a
institué l’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi (AACB) placé sous la tutelle du Ministère
des Transports, Travaux Publics, de l’Equipement et de l’Aménagement du territoire.
La Direction Générale de l’AACB comprend trois directions :
• La Direction de la Régulation de la sécurité, de la Sûreté et de l’Economie du Transport
Aérien (DRSSETA) ;
• La Direction des Aéroports et des Services de la Navigation Aérienne (DASNA) ;
• La direction Administrative et Financière (DAF).

II.4. Objectif principal et missions de l’AACB

L’autorité est l’organe compétent du Burundi en matière de sécurité, de sureté et d’économie du


transport aérien. C’est d’ailleurs son objectif principal, et ceci tient également pour la gestion de
tous les aéroports appartenant à l’Etat Burundais, ainsi que les services de la navigation aérienne.
A cet effet, elle met en œuvre les missions lui accordées par le code de l’Aviation Civile du
Burundi à travers les activités suivantes:
Règlementer, superviser et organiser le transport aérien en délivrant les autorisations de transport
aérien et de travail aérien ; en immatriculant les aéronefs ; en délivrant les documents de
navigabilité des aéronefs, en délivrant les certificats d’exploitation aérien aux transporteurs
aériens ; en délivrant les agréments aux organismes des maintenances d’aéronefs, aux
organismes de formation et aux aéroclubs ; en procédant à la certification des aéroports et des
services de navigation aérienne, en délivrant des licences et qualifications au personnel
aéronautique naviguant et non naviguant ; en élaborant et vulgarisant tous les règlements relatifs
à l’aviation civile ; en établissant les normes de sécurité et les éléments d’indication technique
conformément aux dispositions de sécurité figurant dans les annexes à la Convention relative à
l’aviation civile international signé à Chicago en 1994 ; en établissant et veillant à la mise en
place en œuvre du Programme National de Sureté de l’Aviation Civile et du Programme National
de Formation à la Sureté de l’Aviation Civile (PNFSAC) mais aussi du Programme National de
Contrôle de la Qualité de la Sureté de l’Aviation Civile ; en établissant et veillant sur la mise en
œuvre du Programme National de Facilitation du Transport aérien ; en exerçant le contrôle
technique de la mise en œuvre par les fournisseurs de services, des règlements et procédures
établis à travers les audits, les inspections, les sondages, les enquêtes et les études ; en suivant
l’exécution des dispositions de la convention de Chicago et de toutes ses annexes ; en
promouvant le développement du transport aérien sous ses aspects économiques et en
développant les bases d’une exploitation saine et économique des services y relatifs ; en veillant
à la protection des consommateurs et au respect de leurs droit.
Gérer et faire fonctionner les aéroports appartenant à l’Etat et les services de navigation aérienne
en fournissant les services de navigation aérienne ; en collectant auprès du service habileté et en
transmettant les données relatives à la météorologie aéronautique aux exploitants d’aéronefs
conformément aux normes internationales en vigueurs ; en coordonnant les secours en cas
d’accidents d’aéronefs ; en fournissant les infrastructures et équipements nécessaires au bon
fonctionnement des aéroports civile en collaboration avec les autres services de l’Etat ; en
promouvant les activités commerciale autorisées par la loi pour accroitre les redevances extra-
aéronautiques ; en fournissant divers services aux passagers ;
Représenter le Burundi auprès des tiers en matière de l’aviation civile en établissant des relations
et en collaborant avec les autres organismes ayant les mêmes missions au niveau régional et
international ; mais aussi en négociant et collaborant avec le Ministère ayant les relations
extérieures dans ses attributions, les accords sur les services aériens régissant des aéroports;
Sauvegarder l’environnement en veillant à limiter les nuisances, en particulier phonique et
atmosphérique, générées par l’aviation civile ; entretenir de bons rapports avec les riverains des
aéroports ;
Enfin, former les personnels en veillant à la qualité pédagogique de l’ensemble des filières de
formation relatives aux métiers de l’aviation civile.
II.5.Organigramme de l’AACB
Un organigramme est une représentation schématique qui synthétise la structure d’une
organisation. Comme c’est le cas de toute entreprise, l’AACB présente une organisation
hiérarchisée qui permet son bon fonctionnement.

L’Organigramme de l’AACB se présente comme suit :


La structure organisationnelle de l’AACB est pyramidale et hiérarchisée avec au sommet le
Ministère de Tutelle, qui est le ministère ayant le transport aérien dans ses attributions, ensuite le
conseil d’administration avec les différentes directions et les services relatifs.

ORGANIGRAMME DE L’AUTORITE DE L’AVIATION CIVILE DU BURUNDI

Figure 1 : Organigramme de l’AACB


II.6.Analyse de l’existant
A l’Autorité de l’Aviation Civile du Burundi, les informations en rapport avec les horaires des
vols prévus se font dans le service de navigation aérienne. Donc pour qu’un visiteur puisse avoir
ces informations, il doit se rendre à l’aéroport International Melchior NDADAYE dans
l’aérogare.
II.7.Critique de l’existant
Notre critique consiste à évaluer le fonctionnement du système existant par rapport à l’analyse
faite. Elle permet de dégager les défauts que présentent le système et les conséquences qui en
découlent. De cette critique, il en résulte ce qui suit:
1. Impossible de savoir les vols prévus sans se rendre à l’aéroport
2. Impossible de savoir les vols prévus sans passer un appel à quelqu’un qui pourrait être à
l’aéroport

II.8.Solutions proposées
Face à ce problème, ma réaction était de faciliter aux visiteurs le suivi des horaires des vols
prévus étant à distance par la conception d’une application qui le leurs permettra.

II.9.Conclusion
A l’issue de ce chapitre, nous avons évoqué une présentation de la société en général, mission,
valeur et objectif. Nous avons pu effectuer une étude du système existant et suggérer quelques
solutions. Dans le chapitre suivant, il sera présenté une conception du nouveau système avec le
langage de modélisation UML.
CHAPITRE III: MODELISATION D’UN SYSTEME DE GESTION DES
HORAIRES DES VOLS
III.1 Introduction

Ce travail fournit un effort d’analyse et de développement d’un système d’information facilitant


le suivi des horaires des vols à l’AACB. Il aborde le thème de la gestion des horaires des vols au
sein de l’AACB, de l’analyse des processus de celui-ci et les exigences du futur système à l’aide
de diagrammes UML et Entité-Association.

III.2 Présentation du langage UML


III.2.1 Définition
UML, l’acronyme anglais pour « Unified Modeling Language » traduit en « Langage de
modélisation unifié » est un langage de modélisation graphique à base de diagrammes conçu
pour fournir une méthode normalisée pour visualiser la conception d'un système. Il est
couramment utilisé en développement logiciel et en conception orientée objet.
UML est donc utilisé pour spécifier, visualiser, modifier et construire les documents nécessaires
au bon développement d'un logiciel orienté objet.
Il offre un standard de modélisation, pour représenter l'architecture logicielle. Les différents
éléments représentables sont : activité d'un objet, acteurs, processus, schéma de base de données,
composants logiciels, réutilisation de composants.
Grâce aux outils de modélisation UML, il est également possible de générer automatiquement
tout ou partie du code d'une application logicielle, par exemple en langage Java, à partir des
divers documents réalisés.
III.2.2 Aperçu des diagrammes d’UML

UML est donc un langage visuel constitué d’un ensemble de schémas, appelés diagrammes, qui
donnent chacun une vision différente du projet à traiter. Il nous fournit des diagrammes pour
représenter le logiciel à développer : son fonctionnement, sa mise en route, les actions
susceptibles d’être effectuées par le logiciel, etc.
On distingue:
Les diagrammes de structure ou diagrammes statiques (diagrammes ayant une vocation de
représenter l’aspect d’un système) rassemblent : diagramme de classes ; diagramme d'objets ;
diagramme de composants ; diagramme de déploiement ; diagramme des paquets ; diagramme de
structure composite ; diagramme de profils.
Les diagrammes de comportement (diagrammes représentant la partie dynamique du
système réagissant aux évènements et permettant de voir les résultats attendus par les
utilisateurs) rassemblent: diagramme des cas d’utilisation; diagramme états-transitions;
diagramme d’activités.
Les diagrammes d'interaction ou diagrammes dynamiques (diagrammes permettant d’établir
des liens) rassemblent: diagramme de séquence; diagramme de communication; diagramme
global d’interaction; diagramme de temps.

L’utilisation de tous ces diagrammes n’étant pas obligatoire pour la modélisation, nous ne
présenterons que les uns d’entre eux dans notre système.
Ainsi, nous utiliserons les diagrammes suivants :
 Diagramme de cas d'utilisation : représentation des possibilités d'interaction entre le
système et les acteurs (intervenants extérieurs au système), c'est-à-dire de toutes les
fonctionnalités que doit fournir le système.
 Diagramme de classes : représentation des classes intervenant dans le système.

III.3 Représentation formelle des besoins


III.3.1 Diagramme de cas d’utilisation

Les diagrammes de cas d'utilisation sont des diagrammes UML utilisés pour donner une vision
globale du comportement fonctionnel d'un système. Ils sont utiles pour des présentations auprès
de la direction ou des acteurs d'un projet, mais pour le développement, les cas d'utilisation sont
plus appropriés. Un cas d'utilisation représente une unité discrète d'interaction entre un utilisateur
(humain ou machine) et un système. Il est une unité significative de travail. Dans un diagramme
de cas d'utilisation, les utilisateurs sont appelés acteurs, ils interagissent avec les cas d'utilisation.

Représentation du diagramme

Figure 2 : Diagramme de Cas d'utilisation


III.3.2 Diagramme de classes

Le diagramme de classes est un schéma utilisé en génie logiciel pour présenter les classes et les
interfaces des systèmes ainsi que les différentes relations entre celles-ci. Ce diagramme fait
partie de la partie statique d'UML car il fait abstraction des aspects temporels et dynamiques.
Une classe est donc un ensemble de fonctions et de données (attributs) qui sont liées ensemble
par un champ sémantique. Les classes sont utilisées dans la programmation orientée objet. Elles
permettent de modéliser un programme et ainsi de découper une tâche complexe en plusieurs
petits travaux simples.

Représentation du diagramme

Figure 3 : Diagramme de Classe

III.4. Conclusion
A l’issue de chapitre, nous avons fait une présentation de quelques diagrammes en UML, et cela
nous a permis de modéliser le nouveau système d’une manière statique et dynamique.
Dans le chapitre suivant, il sera parlé les principaux formulaires utilisateurs de l’application.
CHAPITRE IV: PRESENTATION DE L’APPLICATION
IV.1 Introduction
Dans le présent chapitre, différents outils utilisés lors du développement de l’application de
gestion des horaires des vols à l’AACB seront présentés ainsi que certaines fonctionnalités de
l’application développée.
IV.2 Outils utilisés
 StarUML pour la modélisation avec UML.

 Langage: PHP (en complément avec du HTML, CSS, JavaScript, JQuery et PHP CLI)
Le PHP a été choisi parce qu’il interagit activement avec le serveur de base de données,
possède des fonctions avancées d’images, facilite la génération des fichiers PDF et
l’exécution des scripts, fonctionne avec tous les navigateurs web qui sont sur le marché,
son code source n’est pas visible à l’exécution et son fonctionnement est facile à
maitriser.

 Serveur de base de données : MySQL


Par sa gratuité, sa portabilité et légèreté, sa facilité d’administration avec phpmyadmin et
facilement interrogeable via PHP, MySQL a été choisi comme serveur de base de
données.

 Serveur web : Apache
Choisi pour sa gratuité, sa compatibilité avec nombreux systèmes d’exploitation
(Windows et tout le Unix) et sa bonne interaction avec MySQL et PHP, sa facilité de
configuration.

 Framework : Bootstrap
C’est un Framework HTML, CSS et Java Script qui interagit bien avec le PHP et qui
permet de développer plus simplement et plus rapidement. Il est très connu pour son coté
responsive c'est-à-dire (le design s’adapte à son support)
IV.3 Description des formulaires utilisateurs
IV.3.1 Formulaire d’authentification

Figure 4 : Formulaire d’authentification


Lors du lancement de l’application s’affiche dans un premier lieu cette page permettant aux
utilisateurs de s’authentifier et accéder à ses fonctionnalités.
Si l’on entre les données (User et Password) non connues par le système, il y aura un message
indiquant que User or Password incorrect comme le montre la figure suivante :

Figure 5 : Formulaire d'authentification (échouée)

IV.3.2 Formulaire d’accueil(Admin)

Figure 6 : Formulaire d'accueil


Une fois la connexion établie, cette page présente la barre de menu permettant d’accéder à
d’autres pages de l’application.
IV.3.3 Formulaire d’ajout des Compagnies

Figure 7 : Formulaire d’ajout des Compagnies


Cette page permet à l’Admin de gérer les compagnies.

IV.3.4 Formulaire d’ajout des Avions

Figure 8 : Formulaire d’ajout des Avions


Cette page permet à l’Admin de gérer les Avions.
IV.3.5 Formulaire d’ajout des Vols Départ

Figure 9 : Formulaire d’ajout des Vols Départ


Cette page permet à l’Admin de gérer les Vols Départ.

IV.3.6 Formulaire d’ajout des Vols Arrivée

Figure 10 : Formulaire d’ajout des Vols Arrivée


Cette page permet à l’Admin de gérer les Vols Arrivée.
IV.3.7 Formulaire d’ajout des Utilisateurs

Figure 11 : Formulaire d’ajout des Utilisateurs


Cette page permet à l’Admin de gérer les Utilisateurs.

IV.3.8 Formulaire d’accueil(Visiteur)

Figure 12 : Formulaire d’accueil(Visiteur)


Après l’authentification d’un Visiteur, le système lui réserve uniquement la barre de menu
valable relative à la consultation des vols qui sont prévus.
IV.4 Conclusion
A l’issue de ce chapitre, nous avons présenté les principaux formulaires utilisateurs de
l’application. Ceux-ci ont été réalisés à l’aide du langage de programmation PHP avec la base de
données MySQL.

CONCLUSION GENERALE ET SUGGESTIONS


Au terme de ce rapport de stage couronnant le travail de recherche que nous avons effectué sur le
sujet intitulé « Conception et Réalisation d’une application de gestion des horaires des vols : cas
de la AACB »
En effet, notre objectif était d’améliorer la gestion des horaires des vols. Pour cela, on devait
d’abord analyser le système de gestion existant, répertorier les critiques de ce système pour
ensuite proposer des solutions.
A partir de là, on a pu mettre en place une application qui permettra de mieux gérer les horaires
des vols à l’AACB.
Rappelons que ce travail a été pour moi une occasion d’améliorer mes connaissances et celles en
particulier acquises à l’ULBU.
Enfin, pour clore ce travail, nous aimerions émettre quelques suggestions :
 Pour L’AACB

L’utilisation de ce logiciel en vue de faciliter la tâche aux visiteurs pour le suivi des vols qui sont
prévus étant à distance.
 Pour L’ULBU

Ce travail pourra servir de référence à d’autres étudiants afin de s’inspirer pour un thème
similaire ou si possible pouvoir l’améliorer.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
[1] : NIZERE Véra Ornella, ANALYSE ET CONCEPTION D’UNE APPLICATION DE
GESTION DE CONGES DES EMPLOYES (Cas de BANCOBU), Université Lumière de
Bujumbura/ Baccalauréat en informatique de Gestion, Avril 2019.

[2] : HABONIMANA Cédric, ANALYSE, CONCEPTION ET REALISATION D’UNE


APPLICATION DE GESTION DU MATERIEL D’IMMOBILISATION (Cas de la
REGIDESO), Université Lumière de Bujumbura/ Baccalauréat en informatique de Gestion,
Septembre 2018.

[3] : GABIRO Divin, CONCEPTION ET REALISATION D’UNE APPLICATION DE


GESTION DES COURRIERS (Cas de la Cour des comptes), Université Lumière de
Bujumbura/ Baccalauréat en informatique de Gestion, Décembre 2017.

[4] : BANAMWANA Adeline, CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT D’UNE


APPLICATION WEB DE GESTION DU PERSONNEL (Cas de la New Technology Systems),
Université Lumière de Bujumbura/ Baccalauréat en informatique de Gestion, Septembre 2018
ANNEXES
ANNEXES

1. Existe-t-il une application utilisée pour l’octroi des horaires des vols au sein de l’AACB?
2. Comment faites-vous pour gérer vos horaires des vols?
3. Qui peut consulter les horaires des vols ?
4. Les personnes extérieures ont le droit de consulter les horaires des vols ?