Vous êtes sur la page 1sur 10

Gestion de la sécurité

Unité 2 Se préparer à l'urgence

Résultats d'apprentissage
À la fin de cette unité, l'apprenant sera en mesure de:

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

Unité 2

Préparation aux situations d'urgence des installations


Un bon plan est minutieux, soigneusement préparé, exercé et foré.Il aborde les différents types de
les urgences potentielles et identifie les domaines où une assistance peut être obtenueIl évoque également le confort et
confiance que l'organisation de l'établissement est compétente dans sa capacité à réagir en conséquence.En tant qu'installation
manager, il vous incombe de vous informer et de former votre personnel sur la façon de répondre
urgences et comprendre les impacts et les menaces.

L'évaluation des menaces doit être préparée et se concentrer sur deux grands domaines.Premièrement, la prévention et,
à défaut, atténuer les effets d'un événement d'urgence.Deuxièmement, maintenir la préparation aux situations d'urgence
et réponse aux crises.L'évaluation des menaces fournit à la direction de l'organisation un outil pour évaluer
les faiblesses de l'organisation, et plus spécifiquement, la facilité.

Énumérez dans des colonnes séparées, sur une feuille de calcul, toutes les urgences potentielles qui pourraient survenir dans
l'établissement.
Des exemples seraient: incendie, inondation, panne d'électricité, troubles civils, etc.

Estimer la probabilité d'occurrence


Pour chaque urgence potentielle, attribuez une probabilité d'occurrence sur la base d'un nombre de 1 à 10;
1 étant le moins susceptible de se produire et 10 étant le plus probable.
Évaluer l'impact humain potentiel

Attribuer une note d'impact humain sur la base d'un nombre de 1 à 10. Un 1 n'aurait aucun impact potentiel
et 10 auraient un impact humain considérable.

Évaluer l'impact potentiel sur la propriété

Utilisez la technique numérique ci-dessus.

Évaluer l'impact commercial potentiel

Utilisez la technique numérique ci-dessus.Plus la probabilité est élevée, plus l'impact sur l'entreprise est important.
Avec la catastrophe de l'ouragan Katrina, de nombreuses petites entreprises ne se sont jamais remises.

Évaluer les ressources internes et externes potentielles

Utilisez la technique numérique ci-dessus.Considérez toute ressource qui atténuerait les impacts.

Ajoutez les scores numériques attribués à chaque colonne et placez les totaux sur la feuille de calcul.
ces chiffres, nous vous suggérons de considérer que 20% du plus grand total de colonnes numériques représentent 80
pourcentage du total maximal requis pour le sauvetage et la récupération.Rédigez votre plan en conséquence.Finalement, le

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

les 20% restants de la colonne numérique à utiliser doivent être considérés comme ayant un besoin minimal de
Sauvetage et récupération.L'utilisation de cette approche devrait permettre une utilisation maximale des ressources disponibles et
protection optimale des installations.
Planification d'urgence

La planification d'urgence est un processus continu.Il implique un examen détaillé et systématique de tous
aspects d'une urgence envisagée.Les plans efficaces fournissent une méthodologie pour répondre à tout
urgence.Ils reposent sur des hypothèses bien pensées et ne sont pas statiques.Ils sont modifiés,
affiné et mis à jour à la suite de nouvelles informations ou à mesure que les situations changent.Les caractéristiques essentielles
d'un plan comprennent les éléments suivants.

Mission

L'objectif de toute planification est d'accomplir la mission.La mission doit être claire et concise
déclaration.
Hypothèses

Tous les plans doivent être basés sur des informations factuelles ou des hypothèses valides.Toute hypothèse faite doit
être aussi précis que possible et réduit au minimum.

Ressources

Toutes les ressources doivent être prises en compte et leur disponibilité validée.Si le gestionnaire de l'installation a l'intention d'obtenir
soutien d'un entrepreneur, il devrait y avoir un accord écrit qui est reconfirmé périodiquement.
Les ressources communautaires doivent également être coordonnées régulièrement.Les actifs internes doivent être inventoriés et conservés
mis à jour;cela comprend le personnel, le matériel et l'équipement.Accords d'entraide et partenariat
doit être mis en œuvre dans la mesure du possible.Par exemple, les collèges et les universités peuvent s'entraider
accords entre eux pour partager un logement résidentiel dans la mesure du possible.Les entreprises de services publics ont
accords de partage d'équipes de réparation d'électricité pour restaurer l'alimentation électrique en cas de panne de courant.Dans
dans tous les cas, ces accords doivent être par écrit avec des responsabilités spécifiques désignées et des coûts
arrangements convenus au préalable.

Organisation

La délimitation du pouvoir décisionnel, des responsabilités et des relations clairement définies est impérative.
Il est préférable de laisser les employés faire ce qu'ils font normalement dans des situations non urgentes afin de réduire
le potentiel de confusion et de redondance.Contrat, comme mentionné ci-dessus, pour des compétences spécialisées mais
aussi raisonnablement sûr que possible que ces personnes seront disponibles en cas d'urgence, car souvent elles
effectuer des tâches critiques.S'il s'agit d'un plan municipal ou de comté, interrogez la Garde nationale locale pour des
prestations de service.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

Décentralisation

On ne peut pas s'attendre à ce que les gestionnaires des installations fassent tout eux-mêmes;par conséquent, décentraliser vers le
le plus possible.Formez vos subordonnés pour qu'ils aient confiance en leurs capacités.

Simplicité

Le plan doit être aussi simple que possible afin d'éliminer la confusion et les malentendus.Utilisation
langage simple et direct, facile à comprendre et non ambigu.

La flexibilité

Le plan n'est que ça, un plan.Cela signifie qu'il doit y avoir l'élément de flexibilité qui permet
ajustement et corrections en fonction des conditions du site à l'époque.
Coordinated

Tous les éléments du plan doivent s'emboîter, comme un puzzle.Cela signifie que tous les aspects du plan ont été
synchronisé pour que chacun connaisse son rôle et ce que font les autres.

Catégorisation des urgences

Problèmes de risque

N'importe qui dans le secteur FM sait que des urgences peuvent survenir à tout moment.Une toilette à débordement est un
urgence.S'il est détecté immédiatement lorsqu'il commence à déborder, les dommages peuvent être réduits à quelques
gallons d'eau sur le sol qui peuvent ensuite être absorbés par quelques serviettes.Cette même toilette débordante
peut devenir un désastre s'il continue à déborder.Non détecté pendant de nombreuses heures, cela peut entraîner plusieurs
mille gallons d'eau s'infiltrant jusqu'aux étages inférieurs, endommageant la propriété et peut-être même
impactant la mission de l'organisation.De même, un fil fumant ou défectueux pris tôt est un
problème relativement facile à corriger.Cependant, une petite flamme peut facilement enflammer les matériaux environnants
entraînant une explosion ou un incendie qui pourrait détruire une installation.Réponse rapide et correcte à une
urgence peut faire la différence entre une urgence mineure et une urgence majeure.

Les exemples ci-dessus signifient que la plupart de nos plans d'urgence seront basés sur la gestion des risques,
hiérarchiser ce qui est le plus susceptible de se produire et, si cela se produit, quels en seront
organisation.

Catégories d'urgence

Les urgences peuvent essentiellement être classées en: d'origine humaine, naturelle et technologique.

1. Urgences d'origine humaine.Ceux-ci incluent la violence au travail, les grèves du travail, les troubles
dégradation, incendie criminel, prise d'otages, problèmes de qualité de l'air intérieur, déversements de matières dangereuses (p.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

Inclure: les conduites de gaz naturel cassées, le mélange inapproprié de produits chimiques, les agents infectieux solides, liquides ou gazeux qui
comprennent les déchets médicaux et humains, les réfrigérants pour CVC, etc.) et les actes de terrorisme tels que:
cyber-terrorisme, agro-terrorisme, alertes à la bombe, bombardements conventionnels et nucléaire, biologique et chimique
attaques.

2. Urgences naturelles.Celles-ci incluent toute urgence résultant des conditions météorologiques ou environnementales
conditions (par exemple, sécheresse, incendies, inondations, tremblements de terre, tornades, ouragans, vents violents, neige,
glace, grêle, chaleur extrême, foudre, tsunamis, éruptions volcaniques, etc.)

3. Urgences technologiques.Ceux-ci comprennent: les pannes et les interruptions de télécommunications (par ex.
perte de puissance électrique et dysfonctionnement, pénurie de carburant due à des interruptions techniques et chauffage,
pannes de ventilation et de climatisation [CVC].)
Développement d'un plan d'urgence

Étapes du développement

Réaliser que vous avez besoin d'un plan ou qu'un plan existant doit être révisé ou mis à jour est un bon début.
Des plans doivent être élaborés pour s'adapter à l'organisation.Ce n'est pas le nombre de pages du plan qui est
important.C'est la qualité du contenu de ces pages.Un bon plan ne se mesure pas en quantité, mais en
qualité des informations qu'il contient.Il existe quelques stratégies de base qui peuvent être utilisées au début
pour commencer.Voici quelques étapes initiales à suivre.

1. Nommez un chef pour diriger l'équipe de préparation aux situations d'urgence.


2. Organisez l'équipe et incluez des représentants de diverses parties fonctionnelles de l'organisation.
Par exemple: ressources humaines, conseil juridique, achats, affaires financières, information
Technologie, affaires publiques, fabrication, ingénierie, production, sécurité, gestion des risques,
Santé et sécurité environnementales, etc.
3. Développer le but (mission) de l’équipe (avec l’apport de tous) et le résultat final souhaité.
4. Décrivez les zones / fonctions à habiller.
5. Établissez un calendrier avec des jalons (calendrier).
6. Identifier les services, produits et opérations essentiels à la mission.
7. Mener des examens des plans existants, des entretiens avec des «experts», y compris des organismes extérieurs et
organisations (y compris la communauté) et organiser des séances de brainstorming.Ces sessions devraient
se concentrer sur le type d'urgences survenues dans le passé, le type d'urgences attendues,
et les urgences technologiques et d’équipement qui pourraient avoir une incidence sur la mission de l’organisation.
Analysez chaque type d'urgence à partir d'une perspective scénaristique.
8. Mener une évaluation des risques (en interne ou sous contrat) en utilisant les types d'urgences évoquées
précédemment.
9. Identifiez les ressources internes disponibles.
10. Identifier les ressources externes nécessaires.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

11. Établir des recommandations financières et un budget.


12. Identifier et examiner les exigences en matière d'assurance.
13. Modifiez le plan au besoin.

Les plans de préparation aux situations d'urgence établissent la structure organisationnelle afin de répondre à tout type de
situation d'urgence ou de catastrophe.La structure organisationnelle est conçue pour faciliter le commandement et le contrôle.
Le gestionnaire de l'installation a la responsabilité de s'assurer que son organisation dispose d'une intervention d'urgence
plan et les employés sont formés pour répondre à des situations d'urgence spécifiques.

Considérations organisationnelles

La plupart des urgences concernent directement ou indirectement des installations ou des infrastructures.Par conséquent, les installations
les organisations sont organisées, dotées en personnel et équipées de manière unique pour gérer les urgences.L'expérience a
prouvé qu'il est préférable de maintenir les opérations d'intervention d'urgence au plus près des opérations quotidiennes normales
que possible.Après tout, les organisations d'installations ont les outils de communication et les systèmes de gestion
déjà en place, et ont des entrepreneurs avec lesquels ils interagissent quotidiennement, disponibles pour répondre.le
la structure organisationnelle doit être suffisamment flexible pour permettre l'expansion et l'extension des tâches.
L'expansion des tâches pourrait inclure la liaison avec le gouvernement local, les groupes communautaires, les secours d'urgence
agences, et / ou entrepreneurs, et fournir des abris d'urgence.Des compétences spécialisées peuvent être contractées;
il existe des entreprises consacrées à la reprise après sinistre / urgence.

Concept d'opération

Le concept d'opération est un énoncé de la façon dont une urgence est gérée du début à la fin.Il est précisé
suffisamment détaillé pour garantir une action appropriée.Après les heures normales de travail, le bureau de sécurité sera le
premier à recevoir une notification d’urgence.Cela est dû à plusieurs raisons: les agents patrouillent les bâtiments et
peut détecter physiquement un problème, les systèmes d'alarme (incendie et environnement) se terminent au bureau de sécurité,
ou des personnes détectant une situation d'urgence appellent le bureau de sécurité.Une fois notifié au bureau de sécurité
lance le plan d'intervention d'urgence.

1. Lors de la mise en œuvre du plan de préparation aux situations d'urgence, le gestionnaire de l'établissement doit convoquer
une réunion de toute l'équipe d'intervention d'urgence des installations.Lors de cette réunion, il devrait résumer
les problèmes, fournir des conseils, établir les priorités, mettre à disposition des ressources et commencer la coordination
processus pour répondre à l'urgence.

2. Le personnel de gestion des installations mettra en œuvre le processus d'intervention d'urgence en:
études d'évaluation des dommages sur les biens;documenter les blessures et les décès;détaillant les différents
les étapes et processus suivis pendant l'urgence;coordonner l'équipement, les fournitures et
Matériel;exécution de contrats;aider à l'évacuation des installations;et soutenir tout soin de masse
exigences.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

Le responsable de l’installation vérifiera le type et l’étendue de l’urgence et informera l’organisation


Centre des opérations de commandement.En fonction de la situation, le gestionnaire de l'installation active le
Équipe d'évaluation des dommages et ordonner à l'équipe de lancer une évaluation préliminaire des installations clés et
systèmes d'utilité.Ces informations seront rapidement collectées, analysées et transmises au responsable de l'établissement
qui informera le centre des opérations de commandement de l'organisation
Commandement, contrôle et communications

L'intervention en cas d'urgence dépend de plusieurs facteurs.L'un des facteurs clés est la cohérence.
Les politiques et procédures de l’organisation assureront la cohérence nécessaire pour soutenir l’ensemble de l’organisation
plan d'urgence.Il devrait y avoir une transition transparente de l'activité quotidienne normale à l'activité
réponse d'urgence.Dans certaines grandes organisations, il existe des postes distincts pour un gestionnaire d'installations,
responsable des urgences et responsable de la sécurité.Dans les petites organisations, ces rôles sont remplis par les mêmes
personne, qui est généralement le directeur de l'établissement.

La préparation aux situations d'urgence est une fonction de la planification dans laquelle la sécurité des personnes et la protection des biens sont les
objectifs principaux.Sans planification, direction et contrôle, il y aurait le chaos.Ci-dessous sont des installations importantes
fonctions de gestion qui doivent être prises en compte et exécutées lors de l’élaboration des
Plan de préparation aux situations d'urgence.
Commander

Le mot commandement signifie autorité et influence sur les autres.Celui qui commande est responsable
pour ce que l'organisation fait ou ne fait pas.Le chef s'acquitte de ses responsabilités par un
protocole établi et délègue l'autorité appropriée aux subordonnés.Lorsque cela est fait, il y a un
chaîne établie reliant chaque niveau de l'organisation.C'est ce qu'on appelle la chaîne de commandement.

Chaîne de commande

Lorsqu'une urgence concerne l'installation ou l'infrastructure physique d'une organisation, l'installation


le gestionnaire est normalement la personne responsable sur place de la sécurité des personnes et de la protection des biens
(soit en vertu du poste, soit par désignation du responsable des urgences).C'est normalement vrai
jusqu'à ce qu'un exécutif du gouvernement local (c.-à-d.AHJ ou l'autorité compétente) arrive sur les lieux et
assume l'autorité.

Établir une autorité

L’organisation doit publier une déclaration de politique d’entreprise établissant la nécessité de


Plan de préparation aux situations d'urgence.Cet énoncé de politique doit inclure: la politique générale, l'objectif et
champ d'application, procédures, création du centre opérationnel d'urgence, préparation aux situations d'urgence
membres du comité, responsabilités et commandement et contrôle.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

Contrôle

La responsabilité du contrôle sur les lieux d'une urgence incombe au responsable de la sécurité, avec
fournis par la gestion des installations.Dans un environnement hospitalier, la même responsabilité existe (c.-à-d.
le responsable de la sécurité a la responsabilité du contrôle initial des scènes d'urgence).Généralement, l'autorité
ayant juridiction (AHJ) prend le contrôle dès son arrivée sur le site.
Responsabilité successorale

En l'absence de top management responsable, il existe un besoin de définir une ligne successive de
responsabilité de la prise de décision.Il doit y avoir une chaîne de succession bien définie.Le gestionnaire des installations
doit clairement informer le centre des opérations de commandement de l'organisation de la ligne de succession au sein de son
propre organisation.
Centre des opérations de commandement

En règle générale, l'organisation aura un centre de commande ou un centre des opérations d'urgence si le
l'urgence est suffisamment importante et affecte l'ensemble de l'organisation.Il s'agit d'un emplacement central où divers
départements (p.ex., ressources humaines, conseiller juridique, technologie de l'information, gestion des risques,
affaires, affaires publiques, sécurité, gestion de la production et gestion des installations)
des représentants qui assureront le personnel du centre 24 heures sur 24.Dans les grands établissements, l'établissement
le département devrait avoir son propre centre des opérations d'urgence où toutes les activités connexes peuvent être
coordinated.

Idéalement, le centre des opérations de commandement aura:

 Espace pour plusieurs postes de travail pour recevoir et coordonner diverses activités concernant les accidents
information, évaluation des dommages et continuité des activités

 Communication fiable avec les agences de soutien et en interne au sein de FM


 Un système informatique pour saisir les informations dans une base de données centrale
 Dessins d'installation «tels que construits» (sous forme CADD) et en hardcop
 Listes de contacts pour le personnel d'urgence, les fournisseurs et les sous-traitants
 Liste du personnel en situation de handicap
 Catalogues et autres ressources
 Procédures opérationnelles standard (SOP)
 Une salle de conférence avec carte et tableau de graissage pour organiser des réunions périodiques de situation;
et renseignements sur les installations concernant chaque établissement

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

Centre des opérations d'urgence des installations (FEOC)

Le service de l'établissement devrait avoir son propre centre des opérations d'urgence où tous les
les activités peuvent être coordonnées.
Fonctions du FEOC

 Recevoir et traiter toutes les informations relatives aux urgences des installations.
 Tenir à jour le journal de toutes les informations d'urgence FEOC.
 Coordonner toutes les informations sur les services publics.
 Maintenir la communication avec le Command OperatingCenter.
 Coordonner les petits contrats.
 Élaborer des estimations de travail.
 Effectuer la planification et l'ordonnancement des travaux du projet
 Suivre tous les travaux et entrer dans la base de données du système de gestion de la maintenance informatique (GMAO).
 Maintenir le budget des travaux d'urgence et les systèmes comptables.
 Collectez des informations sur les bâtiments clés et affichez ces informations sur les dessins existants.
 Tenir à jour les coordonnées des employés, des fournisseurs et des fournisseurs, des entrepreneurs et des consultants,
y compris les numéros de téléphone à domicile, les numéros de téléavertisseur, les numéros de contact après les heures d'ouverture, le courrier
et l'e
adresses mail.
 Tenir un journal des informations d'urgence et maintenir l'utilité de l'organisation et le compte énergétique
fichiers de données, y compris les contrats d'énergie, les numéros de compte, les contacts téléphoniques et e-mail
informations et noms des principaux points de contact.Ces données doivent également être stockées hors site
lieu protégé Source: Manuel de préparation aux situations d’urgence du Facility Manager, 2003.

Responsabilités du gestionnaire des installations

Le responsable de l'installation, sinon le responsable des urgences, en raison de sa position au sein d'une organisation, a
la responsabilité de la coordination des ressources, de la mise en œuvre des plans d'évacuation (si nécessaire),
fournir un abri (si nécessaire) et diriger la partie des installations de l'intervention d'urgence.Al du
ci-dessus est résumé dans le plan de préparation aux situations d’urgence de l’organisation.

Voici les responsabilités minimales du gestionnaire de l'installation:

 Faites preuve de compétence!


 Gardez toujours la sécurité et la protection de la propriété au premier rang des deux objectifs.
 Coordonner étroitement avec les agences de soutien locales: police, pompiers, autres services d'urgence
départements, service de planification et travaux publics.Initier des réunions ou des déjeuners annuels
où les informations et les plans peuvent être échangés et discutés.
 Coordonner avec les organisations du secteur privé comme les entreprises de services publics,

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Gestion de la sécurité

 Coordonner avec le bureau FEMA local.


 Connaître à fond le plan d’urgence de l’organisation.
 Faire de la formation une base du plan d'urgence.
 Familiarisez-vous avec les codes et règlements pertinents.
 Identifier les produits, services et opérations critiques qui doivent être disponibles pour une utilisation en cas d'urgence ou
situations de catastrophe.
 Identifier les ressources et capacités internes existantes qui pourraient être utilisées en cas d'urgence ou de catastrophe
situations.
 Identifier et verrouiller, si possible, les ressources externes qui pourraient être utiles pendant une
urgence ou catastrophe.
 Désigner un responsable des contrats d'énergie et un soutien.
 Développer des procédures de notification des membres de l'équipe.
 Coordonner les informations et préparer les briefings de mise à jour.
 Rassemblez les fournitures / matériaux nécessaires à l'utilisation.
 S'assurer que la formation sur l'évaluation des dommages est planifiée et dispensée
 Enfin, faites preuve de confiance dans tout ce que vous faites!

Lectures complémentaires:

 Boothman,

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)