Vous êtes sur la page 1sur 27

Réseaux et protocoles

• Crédits : 5
• Coefficient : 3

1
Objectifs de l’enseignement
• Le cours a pour but de détailler le
fonctionnement d'un réseau global et
d'étudier les protocoles sur lesquelles ce
dernier repose.
• Cette matière aborde les technologies
actuellement utilisées et prépare aux
évolutions telles que IPv6

2
Contenu de la matière
Dans ce cours, les points suivants sont abordés :
• Applications réseau
– connexion à distance, protocole TELNET,
représentation NVT, rlogin, ssh
– transfert de fichiers, protocoles FTP et TFTP, rcp, scp
– architecture de messagerie, structure des messages,
format MIME, protocoles SMTP, POP et IMAP
– annuaire, hiérarchie de nommage de l'Internet,
protocole DNS
– applications peer-to-peer

3
Contenu de la matière
• Couche transport
– rappels sur la couche transport
– multiplexage
– transport en mode non connecté : UDP
– principes de protocoles fiables
– introduction au transport en mode connecté: TCP
– transport en mode connecté: TCP
– principes de contrôle de congestion
– contrôle de congestion sous TCP

4
Contenu de la matière
• Couche réseau
– rappels sur la couche réseau
– IPv4, adressage avec et sans classe (CIDR), découpage
en sous-réseaux.
– translation (NAT) et filtrage d'adresses (Firewall)
– auto-configuration (DHCP) et tunneling
• Architectures supports - Ethernet
– rappel sur la technologie Ethernet (Ethernetv2 et IEEE
802.3 CSMA/CD)
– évolutions FastEthernet GigaEthernet 10GEthernet
– commutation Ethernet, VLAN

5
Contenu de la matière
– architecture Ethernet
– intégration d'IP sur Ethernet
– autres normes IEEE 802
• Architectures supports - Point-à-point
– HDLC – PPP
– IP sur PPP (POS, PPPoE, PPPoA)
– Tunneling niveau 2, protocole L2TP
• Boucle locale
– paire torsadée : POTS, ISDN, ADSL
– coax : CATV
– sans-fils : BLR, WIFI, Satellites
– courants porteurs
6
Références
• Computer Networking, 3nd edition, de James F.
KUROSE et Keith W. ROSS (chez Longman Paul)
• Computer Networks, 4th edition, de Andrew S.
TANENBAUM (chez Prentice Hall)
• Internetworking with TCP/IP, 4th edition, de
Douglas COMER (chez Prentice Hall)
• High Speed Networks and Internets, 2nd edition,
de William STALLINGS (chez Prentice Hall)

7
Définitions
• « Télécommunications » :
– toute transmission, émission ou réception de signes, de
signaux, d’écrits, d’images, de sons ou de renseignements
de toute nature, par fil, radioélectricité, optique ou autres
systèmes électromagnétiques.
• « Réseau de communication » :
– ensemble de ressources (artères de transmission,
commutateurs, …) mis à la disposition d’équipements
terminaux pour leur permettre d’échanger de
l’information.
• « Protocole de communication » :
– ensemble de règles à suivre pour effectuer un échange
d’information
8
Définitions
• « Réseau public » :
– réseau accessible à tous moyennant une
redevance d’usage.
• « Réseau privé » :
– réseau regroupant une communauté d’utilisateurs
appartenant à une même organisation.
• « Réseau privé virtuel » :
– simulation d’un réseau privé à travers un réseau
public.

9
Définitions
• « Réseau de commutation (ou commuté) » :
– réseau dans lequel un abonné peut atteindre
n’importe quel autre : mise en relation de 1 à 1 parmi
N (ex : Réseau Téléphonique Commuté).
• « Réseau d’entreprise » :
– réseau connectant les principaux points d’une
entreprise, généralement privé.
• « Réseau dorsal » (Backbone) :
– réseau jouant le rôle d’artère principale pour le trafic
en provenance et à destination d’autres réseaux.

10
Les fonctions d’un réseau
• La transmission
– point à point ou diffusion
• La commutation
– comment mettre en relation un utilisateur avec n’importe quel
autre ?
• La signalisation
– repose sur l’échange d’informations de « services »
• L’administration et la gestion
– détection des fautes
– facturation au prix juste
– configuration : nouveaux matériels, nouveaux utilisateurs
– performances et qualité de services
– sécurité

11
Protocole
• L’échange d’information se fait selon un protocole :
ensemble de conventions préétablies pour réaliser un
échange (fiable) de données entre deux entités
– une implémentation d’un certain service
– service : fonctionnalité offerte par le réseau
• communication fiable de bout en bout, chiffrement des données …
• Il définit le format des en-têtes et les règles d'échange
– syntaxe et sémantique des messages…
• Ils doivent gérer en particulier :
– délimitation des blocs de données échangés
– contrôle de l'intégrité des données reçues
– organisation et contrôle de l'échange
• Il y a des protocoles pour :
– les applications
– transporter/router l’information
– émettre de l’information sur un support physique
12
Architecture protocolaire réseau
• Architecture protocolaire réseau : un modèle complet
de communication
• Historiquement, une architecture par constructeur
– SNA (System Network Architecture) d’IBM
– DSA (Distributed System Architecture) de BULL
• Besoin d’un modèle normalisé
– complexité croissante des besoins utilisateur
– diversité des solutions adoptées
– incompatibilité des architectures constructeurs entre elles
– nécessité de transparence pour l’utilisateur
• modèle de référence ou modèle OSI (Open System
Interconnection) définit par l’ISO (International
Standardization Organization
13
Le modèle de référence - OSI
• Un standard permettant de connecter des systèmes
ouverts
– OSI : Open System Interconnection
– système ouvert : qui implémente des protocoles ouverts
• protocole ouvert : la description du protocole et ses modifications
sont publiques
• Architecture protocolaire en couches
– couches « hautes » orientées application
– couches « basses » orientées transport
• Décrit formellement tous les concepts et mécanismes
nécessaires au développement d’une architecture de
communication
– reste la référence pour présenter une architecture !

14
Le modèle de référence - OSI
• Architecture en 7 couches

Université de M'sila 15
Architecture en couches
• « une couche » : un ensemble homogène destiné à
accomplir une tâche ou à rendre un service
– Une couche à un rôle particulier
• Le découpage en couches permet de :
– dissocier des problèmes de natures différentes
• HTTP/TCP/IP peut utiliser DNS, ARP, DHCP, RIP, OSPF, BGP, PPP,
ICMP …
– rendre évolutive l’architecture : une nouvelle technologie
ne remet en cause que la couche concernée
– masquer les détails d’implémentation : une couche fournie
certains services
– faire de la réutilisation de service
• sockets, DNS, …

16
Architecture en couches
• Physique : transmission des données binaires sur un support
physique
• Liaison : gestion d'accès au support physique, assure que les
données envoyées sur le support physique sont bien reçues par
le destinataire
• Réseau : transmission de données sur le réseau, trouve les
routes à travers un réseau pour accéder à une machine distante
• Transport : transmission (fiable) entre 2 applications
• Session : synchronisation entre applications, reprises sur pannes
• Présentation : indépendance des formats de représentation des
données (entiers, chaînes de caractères...)
• Application : protocoles applicatifs (HTTP, FTP, SMTP ...)

17
Encapsulation des données
• Une couche d'une entité communique avec une couche
de même niveau d'une autre entité en respectant un
certain protocole de communication
• Pour communiquer avec une autre entité, une couche
utilise les services de sa couche locale inférieure
• Données échangées entre 2 couches : trames ou
paquets
– Données structurées
– Taille bornée
– Deux parties
• Données de la couche supérieure à transmettre
• Données de contrôle de la communication entre couches
18
Encapsulation des données

19
Circulation des données

20
Une version simplifiée du modèle OSI
• L’architecture TCP/IP
• Les protocoles de l’Internet
– Application
• FTP, HTTP, telnet, SMTP, …
– Transport
• TCP, UDP (entre 2 processus)
– Réseau
• IP (routage)
– Transmission
• entre 2 sites : pas de protocole spécifique
• Aujourd'hui, TCP/IP est devenu le standard
d'Internet (Internet pour Inter-Networking)
21
L’architecture TCP/IP

22
Communication entre deux machines
du même réseau local

23
Interconnexion de deux réseaux

24
Encapsulation des données par la pile
des protocoles TCP/IP

25
L’identification des protocoles dans
TCP/IP

26
Le modèle OSI et l’architecture TCP/IP
• OSI
– générique mais trop complexe à implanter
– normalisation très lente liée à un type de réseau
– non conformité aux exigences des nouvelles
applications
• TCP/IP
– protocoles existants mais dédiés à l’Internet
– Recherche de simplicité, interopérabilité,
évolutivité dans la conception initiale

27