Vous êtes sur la page 1sur 8

Bulletin d’information de

La société d’astronomie de Mars 2011


Montréal et du vol. 25, no 1
Centre francophone de la SRAC Équinoxe de printemps

Sommaire
Calendrier des activités
Mot du président ..........................p. 2 Mars
Photo conseil d’administration .....p. 2 8 - David Trudelle; Matière sombre
Nouveaux membres .....................p. 2 15 - André Gendron; Un bref aperçu de la spectroscopie
22 - Damien Lemay; Les comètes
Merci de vos dons ........................p. 2
29 - Hugues Lacombe; Le ciel du mois d'avril
Le ciel de printemps .................p. 3-4
Mercure ........................................p. 5
Photos de l’assemblée générale ..p. 6 Avril
Page SRAC ..................................p. 7 5 - Denis Bergeron; Étoiles et galaxies
9 - Soirée publique d'observation; Parc nature de l'Île-de-la visitation
Invitation au CAFTA .....................p. 8
12 - Clara Scattolin; Liste d'observation des objets Star Trek
19 - Jean-Luc Legault; L'astroarchéologie
26 - Hugues Lacombe; Le ciel du mois de mai

CAFTA 2011 Mai


3 - David Trudelle; Énergie sombre

Les 29-30-31 juillet 7 - Soirée publique d'observation; Parc nature de l'Île-de-la visitation
10 - Martin Aubé; Les catalogues en astronomie

Parc des Îles 17 - Hugues Lacombe; La planète Saturne


24 - Doris Thibault; Observatoire des Pionniers : Détails et historique de la construc-

Saint-Timothée tion d'un nouvel observatoire dans la région de Rimouski


31 - Hugues Lacombe; Le ciel du mois de juin

Pour en savoir plus : Juin


11 - Soirée publique d'observation; Parc nature de l'Île-de-la visitation
http://astrosurf.com//cdadfs/cafta.html

À droite une belle galaxie


Messier 51 et la galaxie
NGC 5195.
Dans la constellation
Des Chiens de Chasse.

L’image est de Yves Tremblay


Vaudreuil QC.

Le 11 février 2010
Au foyer d’un télescope Celestron
CPC-11 à f/6.3

La caméra est une Canon 350D.


Une total de 38 poses
de 180 sec.

Site d'images astronomiques de Yves Tremblay :


www.myastrophoto.com
Le mot du président Pensez-y! Avis aux intéressés.
par Michel Boucher

Depuis le 15 février, la SAM a un nou-


veau conseil d'administration. Enfin
presque nouveau. En effet, un seul
membre a été remplacé. Guy Langevin
succède à Rachid El-Ayoubi qui a ter-
miné son mandat de deux ans et
Patrice Scattolin a été réélu pour un
nouveau mandat. Steve Prud'homme
et Serge-Antoine Melanson, com-
pléteront tous les deux cette année
leur présent mandat.

Quant à moi, qui ai cumulé 2 mandats


consécutifs à titre de président, j'aurais
dû faire place à un remplaçant. Faute
de relève, je demeurerai en poste
jusqu'à ce qu'un autre membre veuille
bien présider aux destinées de la SAM.
Je tiendrai donc les rênes jusqu'à ce
moment au meilleur de mes capacités,
malgré que mon emploi du temps pour
les deux prochaines années m'em-
pêchera de participer pleinement aux
activités régulières de la SAM.
Le conseil d'administration de gauche à droite : Guy Langevin, Serge-Antoine
Melanson, Patrice Scattolin. Absents de la photo: Michel Boucher et Steve
Lors de l'assemblée générale spéciale
Prud'homme. Aussi sur la photo à d.: Hugues Lacombe (représentant SRAC).
qui a précédé l'assemblée générale
annuelle, les membres qui sont égale-
ment membres de la SRAC ont voté en
faveur des tous premiers règlements
pour le Centre francophone de
Montréal de la SRAC. Lors de cette
assemblée, Hugues Lacombe a été élu
nouveau représentant du CFM au con-
seil national de la SRAC. Il succède à
Patrice Scattolin qui a tenu ce rôle lors
des 6 dernières années.
Comme vous le voyez, à peu près tou- Merci de vos dons
jours les mêmes noms circulent dans Bienvenue à nos
la composition des membres adminis- nouveaux membres
trateurs de la SAM. Où est la relève?
Yvan Desaulniers Les membres suivants ont fait de
Je suis convaincu que parmi tous les Daniel Goyette généreux dons à la SAM. Merci
membres de la SAM, il y en a qui ont Monique Parent au nom de la Société et de tous
plein de bonnes idées qui aideraient à Liviu Irimia ses membres.
donner un nouvel élan, une nouvelle Patrick-Claude Caron
dynamique à notre club d'astronomie. Mathieu caron
Non pas que les membres actuels ne Lu-Loan Khuong
soient pas à la hauteur, bien au con- André Leclerc (retour) 82027 Pierre Beaucage
traire, mais du sang neuf et de nou- Jean-Pierre Bertrand (retour) 84034 Jean-Guy Gibault
velles idées sont toujours les bien-
venus.

Mars 2011 p. 2 Astro-Notes


Le ciel du printemps La Lune nous offrira de
les unes des autres. Du 19 au
23 mai, ce sera au tour de
par Hugues Lacombe beaux rapprochements Mercure, Vénus et Mars d'être à
moins de 3° les unes des
autres. Mais elles seront diffi-
Le temps doux est à nos portes. Le ciles à suivre dans la lumière
printemps, c'est le temps de faire un grandissante de l'aube.
marathon Messier et de s'attaquer aux Mercure sera en conjonction
galaxies qui se pointent à l'est. Même supérieure le 12 juin.
si vous êtes plus modeste, sortez vos
instruments et profitez de la magie du À noter que la sonde
ciel étoilé. Il a des merveilles à offrir à Messenger se satellisera autour
l'œil nu, aux jumelles et au télescope, de Mercure le 18 mars alors
notamment Mercure et Saturne qui qu'elle entamera une étude d'un
sont nos vedettes de la saison. an de la planète (voir autre arti-
cle sur Mercure).
La Lune
Vénus
précis du ciel où se trouve le Soleil à
Les phases de la Lune
l'équinoxe, s'appelle le point vernal.
Vénus continuera de dominer le ciel du
C'est aussi le point d'ancrage des
matin en mars et avril mais, au fil des
coordonnées célestes, le point vernal
semaines, elle se rapprochera de plus
étant situé à 0° de déclinaison et à
en plus du Soleil.
00h00m d'ascension droite, pour une
année de référence donnée.
Le 11 mai Vénus ne sera qu'à 36' au
sud de Jupiter et à 1,5° au nord de
L'éclipse partielle du 1er juin
Mercure. Enfin, Vénus sera à 1° au
sud de Mars le 23 mai.
Le 1er juin il y aura une éclipse par-
tielle du Soleil, de magnitude 0,6. Elle
Mars
sera visible du Québec pour les
régions au nord du 49° parallèle.
Mars ne deviendra visible dans le ciel
du matin qu'à la fin d'avril. Le 1er mai
Les planètes on retrouvera Mars à 25' au nord de
Jupiter.
Mercure
Jupiter
Éclipse totale de la Lune Les deux dernières semaines du mois
de mars, la planète Mercure sera très Au début du printemps on perd Jupiter
Il y aura une éclipse totale de la Lune bien placée pour l'observation dans le dans les lueurs du crépuscule. Le 6
le 15 juin mais elle ne sera pas visible ciel du soir. Deux facteurs favorisent avril la planète sera en conjonction
de l'Amérique du Nord. son observation : sa position au nord avec le Soleil. On la retrouvera dans le
de l'écliptique et l'angle ouvert que fait ciel du matin vers la fin d'avril et, en
Rapprochements et occultations l'écliptique avec l'horizon au prin- mai, elle participera au ballet des
temps. Elle ne sera pas aussi bien planètes noté plus haut.
Ce printemps la Lune nous offrira de placée dans le ciel du soir pour le reste
beaux rapprochements ainsi que de de l'année. Saturne
belles occultations à observer. En
voici quelques-uns : Le 22 mars Mercure est en élongation C'est LA planète à observer ce print-
est, à 18,6° du Soleil, puis elle passera emps, en mouvement rétrograde dans
entre la Terre et le Soleil, donc en con- la constellation de la Vierge. Saturne
jonction inférieure, le 9 avril. On la sera en opposition le 3 avril et donc
Le Soleil retrouvera avec difficulté dans le ciel visible toute la nuit. Ses anneaux sont
du matin, la deuxième moitié d'avril. alors ouverts d'un angle de 8,7°, nous
Le 20 mars le Soleil traverse l'équateur
céleste du sud au nord à 19h21. C'est laissant bien voir l'hémisphère nord de
Du 9 au 13 mai, les planètes Mercure,
l'équinoxe du printemps. Ce point Vénus et Jupiter seront à moins de 3°

Mars 2011 p. 3 Astro-Notes


Suite p. 3 qu'elle pourrait être visible à l'œil nu.
Comme toujours avec les comètes, il y
la planète qui est penché vers la Terre. a beaucoup d'incertitude quant à leur
éclat réel.
À la fin de l'hiver, une grande tempête
était visible dans l'hémisphère nord. Bonne observation.
On verra si ce phénomène se prolonge
au printemps. Le printemps est une période où l’on peut observer de nombreuses galaxies.
Bien sûr il y a les grands amas de galaxies de la Vierge et compagnie, dont
Le 9 juin Saturne sera à seulement 15' tout près on observe les fameuses galaxies Messier 65 et 66 dans le Lion.
de l'étoile Porrima (Gamma de la
Vierge, mag. 2,7), une belle étoile dou- Il y a plusieurs galaxies très connues regroupées ailleurs sur le ciel. Bien sûr
ble. En fait, la planète demeurera à on connaît tous Messier 51 et sa compagne NGC 5195 qui forment l’un des
moins de 20' de cette étoile les trois plus beaux objets du ciel dans la constellation de la Grande Ourse. Il y a aussi
premières semaines de juin. le fameux couple M81 et M82 qui se trouve aussi dans la Grande Ourse.

Les astéroïdes Une belle vue de Messier 65, Messier 66 et NGC 3628
Par Yves Tremblay
Vesta sera le plus brillant des
astéroïdes ce printemps. Il passera de
la magnitude 7,7, à la magnitude 6,4
au cours de la saison. On le retrou-
vera dans le Sagittaire d'abord, puis
dans le Capricorne.

Voici quelques beaux rapprochements


qu'effectuera Vesta :
14 avril : 10' de Pi Cap (mag.5,2)
23 avril : 19' d'Upsilon Cap (mag. 5,2)
13 mai : 13' de Thêta Cap (mag. 4,1)
31 mai : 9' de Iota Cap (mag. 4,3)

Voici d'autres rapprochements intéres-


sants :

23 mars : (3) Junon (mag. 9,2) à 27' de


Sigma Leo (mag. 4,1)
17 mai : (7) Iris (mag. 10,6) à 21' de M Puis Messier 81 et Messier 82
67 dans le Cancer. Par Yves Tremblay

Les étoiles filantes

Les Lyrides constituent la seule pluie


d'étoiles filantes d'intérêt au printemps.
Le maximum surviendra le 22 avril,
avec un taux horaire zénithal (THS) de
18. Malheureusement, la Pleine Lune
viendra brouiller les cartes.

Les comètes

La comète C/2010 X1 Elenin pourrait


commencer à être visible dans nos
télescopes vers la fin du printemps,
dans le Lion. Elle devrait atteindre la
mag. 11 en juin. La comète sera au
périhélie le 9 septembre et l'on croit
Mars 2011 p. 4 Astro-Notes
Mercure dans la mire couche le Soleil. Trente minutes
plus tard, parcourez le ciel avec vos
planète, diamétralement opposés
l'un à l'autre, qui subissent le plus
par Hugues Lacombe jumelles au-dessus de l'endroit où l'effet de ces marées. On trouve à
le Soleil s'est couché. Vous devriez ces deux points des pôles de
À cause de sa proximité du Soleil, la repérer Mercure à environ 10° au- chaleur. Le plus grand bassin d'im-
planète Mercure n'est pas facile à dessus de l'horizon. Une fois que pact sur Mercure est situé sur l'un
observer. Plusieurs n'essaient vous aurez repéré la planète, lais- de ces pôles de chaleur. On l'a
même pas. Et pourtant, quand les sez de côté vos jumelles. Vous nommé le bassin Caloris.
conditions sont favorables comme à devriez l'apercevoir à l'œil nu. Si
la fin de mars, ce n'est vraiment pas vous n'y arrivez pas du premier Grâce à la sonde Messenger, la
difficile. On peut même voir la coup, persévérez un peu. Succès planète Mercure nous est devenue
planète à l'œil nu. garanti! un peu plus familière à partir de jan-
vier 2008. Cette sonde a effectué
Comme Mercure ne s'éloigne Mercure est une planète assez deux autres passages près de
jamais très loin du Soleil (maximum exceptionnelle. Elle détient Mercure en octobre 2008 et sep-
de 28°), on ne peut la voir que peu plusieurs records parmi les planètes tembre 2009. Tout récemment, le
de temps avant le lever du Soleil le du système solaire : 18 mars 2011, la sonde s'est satel-
matin, ou après le coucher du Soleil . la plus petite (4879 km), équivalant lisée en orbite autour de Mercure et
le soir. Chaque année Mercure à 38% du diamètre de la Terre y restera un an.
nous rend visite à trois occasions . la plus proche du Soleil
dans le ciel du soir et à trois occa- . la plus rapide (période orbitale de Après l'avoir photographiée sous
sions dans le ciel du matin. Mais les 87,96 j.) toutes ses coutures, la sonde
conditions d'observation varient . le jour solaire le plus long, à 176 Messenger va maintenant com-
beaucoup d'une fois à l'autre. jours (deux périodes orbitales) mencer sa véritable exploration de
. presque la plus chaude (427°C à - Mercure. Elle devrait nous en
À la fin de mars, ce sera votre 183°C), avec un écart de tempéra- apprendre beaucoup sur sa compo-
meilleure occasion de l'année d'ob- ture de 610°C! sition, son atmosphère ténue, son
server la planète dans le ciel du soir. champ magnétique et sa composi-
Sa masse et son volume équivalent tion interne.
Voici les conditions à la fin de mars à environ 5% ceux de la Terre. Elle
: possède un champ magnétique et Restez à l'affût des nouvelles!
une atmosphère ténue.

Mercure tourne sur elle-même


en 58,65 jours, soit les 2/3 de Mercure par le satellite de la
son année sidérale de 87,96
NASA, Messenger
jours. Elle tourne donc trois fois
sur elle-même pendant
qu'elle fait deux fois le tour
du Soleil.

La résonance 2:3 dans le


rapport de la période de
rotation et la période de
Mercure demeurera à plus de 9° de révolution résulte de la grande
l'horizon, 30 minutes après le excentricité de l'orbite (0,2056)
coucher du Soleil, jusqu'au 29 mars. de Mercure. Lorsque la planète
Dans ces conditions vous devriez est à son point le plus proche
pouvoir l'observer à l'œil nu. Au du Soleil, au périhélie, les
début d'avril, pour pourrez poursui- grandes forces de marée influ-
vre vos observations de la planète, ent sur la vitesse de rotation.
mais probablement aux jumelles. L'effet de marée y est 7 fois
plus important que sur la Terre.
Pour localiser Mercure dans le ciel,
trouvez d'abord un endroit où l'hori- Comme l'orbite de Mercure est
zon ouest est relativement bien excentrique, ce sont toujours
dégagé. Notez l'endroit où se les deux mêmes points de la
Mars 2011 p. 5 Astro-Notes
Quelques photos de la réunion générale de la SAM, le 15 février 2011
au Centre de loisirs St-Michel

Collaborez à
l’Astro-Notes
Faites-nous parvenir vos
photos, textes, dessins,
ou croquis...
Par la poste à l’adresse ;
C.P. 206, Station St-Michel
Montréal, QC H2A 3L9
Ou par courriel
“ gilberts@ca.inter.net “

Date de tombée
Été 2011
le 15 mai

Des membres présents à l’assemblée.

Patrice Scattolin en avant-scène

Mars 2011 p. 6 Astro-Notes


pratique " était le message des servatoire en utilisant les outils mathé-
Société royale
élèves de M Hayward. Il a alors fait matiques qu'ils ont appris en classe. Ils
d’astronomie du Canada
une demande de subvention à la ont créé la présence publique du projet
Centre francophone
commission scolaire pour $1500 en concevant des portions du site
de Montréal
pour obtenir un télescope WEB. Ils ont produit un vidéo sur la
Dobsonien. C'était l'année interna- construction de l'observatoire et sur le
par Patrice Scattolin tionale de l'astronomie et de fil en aigu- club d'astronomie. Ils ont appris à
ille la subvention a augmenté à manipuler les instruments et par-
La jeunesse est le mot d'ordre à la $50,000. ticipent en tant qu'animateurs à des
FAAQ. La jeunesse est le mot d'ordre à soirées de vulgarisation pour les
la SRAC. Et si j'en crois les conversa- Pour ce prix, la petite école primaire a autres élèves de leur école.
tions avec des membres d'autres obtenu toute une panoplie L'observatoire est aussi l'objet de visi-
organismes de loisir scientifique, la d'équipement pour pratiquer l'as- tes par des élèves de cinq écoles envi-
jeunesse est le mot d'ordre partout! Ce tronomie en commençant par un ronnantes pour lesquelles les Star
n'est pas une fixation pathologique. Le observatoire cylindrique avec le dôme Troopers participent à l'animation. Et
rajeunissement de la clientèle est typique en marge du terrain de soccer. quand ils ne reçoivent pas de visiteurs,
important pour la pérennité des orga- L'observatoire contient un Celestron les Star Troopers vont en visite dans
nismes de loisir scientifique mais aussi de 11 pouces. Mais le projet a donné d'autres écoles pour y présenter l'as-
parce que c'est souvent le credo cen- toute une infrastructure astronomique tronomie.
tral de ces organisations. Pour pro- pour l'école avec de l'équipement pour
mouvoir l'astronomie, et la science en tenir occupée toute une classe. En Les étudiants qui étaient sur place
général, il faut passer le flambeau à la plus de l'observatoire ils ont obtenu : démontraient un intérêt et une détermi-
génération montante. La question n'est · SkyScout de Celestron nation certaine. Leur engagement sur-
pas nouvelle et une réponse satis- · Laser vert prend pour des enfants d'un si bas
faisante se fait toujours attendre. Pour · Dobson 10 pouces âge. Il était évident que ces enfants se
une raison ou une autre, la science · Coronado PST sont surpassés pour accomplir leur
semble ne plus avoir la cote avec la · 10x jumelles 15x70 rêve de faire de l'astronomie qui leur
jeunesse au grand désarroi des éduca- · 7x robots Rovio pour simuler fut accordé par la commission scolaire.
teurs et des administrateurs de clubs. les robots dans l'espace. Avec l'aide de leur professeur ils ont
Mais il ne faut pas baisser les bras. relevé un défi rarement présenté à des
Mais l'argent n'achète pas le bonheur élèves d'école primaire. Je ne peux
L'assemblée générale 2010 de la et on peut ajouter qu'il n'achète pas que leur souhaiter la meilleure des
SRAC nous a donné un exemple des l'attention des élèves. Mais le téles- chances.
plus surprenants. Les Miramichi Rural cope fascine assez les élèves pour les
Star Troopers ont conquis le cœur des motiver à étudier le sujet. Vous pouvez en apprendre plus sur le
participants. La rivière Miramichi se projet à l'adresse Internet suivante :
trouve au nord-est du Nouveau- Le centre du projet n'est pas l'observa- http://miramichirural.nbed.nb.ca/other/
Brunswick et l'école Miramichi Rural toire lui-même. L'observatoire est l'op- galileo-observatory
est une école primaire anglophone en portunité de créer une activité struc-
zone rurale. C'est une petite école pri- turante qui motive les élèves à appren-
La jeune Clara Scattolin communique bien
maire avec 98 élèves de la maternelle dre. Cette activité a pris la forme du
le désir de connaissances des jeunes.
jusqu'à la 8ième année. La présenta- club d'astronomie: Star Troopers.
tion nous a été faite par M. Adam Treize élèves font partie du club. C'est
Hayward qui est l'instigateur, ou plutôt le tiers des étudiants de 6ième à la
le principal supporteur, de l'initiative. 8ième année qui y sont éligibles. Les
Plus d'une dizaine d'élèves était aussi élèves membres du club participent à
présent sur scène pour nous présenter des activités reliées à l'astronomie
leurs témoignages et leurs projets. M. environ deux fois par mois pour une
Hayward est le professeur de science période de 90 minutes par activité. Les
et comme vous le savez probable- activités d'observation ont lieu le soir,
ment, le curriculum pan canadien comme c'est toujours le cas pour les
inclus un module d'astronomie en observations du ciel nocturne, et elles
6ième année. En 2009 les élèves lui permettent aux enfants de rester
ont demandé d'en savoir plus et d'avoir debout après leur heure de coucher;
de l'expérience pratique en la matière. une permission qui en a attiré plus
" La théorie c'est plate, on veut de la d'un. Ces étudiants ont participé à la
conception et à la construction de l'ob-
Mars 2011 p. 7 Astro-Notes
Préparez vos choses
CAFTA 2011 pour le prochain CAFTA

Les 29-31 juillet Le concours annuel des


amateurs d’astronomie
Toujours au Parc des Îles
à Saint-Timothée
québécois.

Possibilité de camper sur place


Prix dans différentes catégories
Conférence en fin d’après-midi
Nombreux prix de présence

Tous les détails dans l’Astro-Notes


édition de juin 2011

Site de l’événement
http://astrosurf.com//cdadfs/cafta.html

Préparez vos instruments


C’est un rendez-vous !

Bulletin d'information de
La société d'astronomie de Montréal et du
Centre francophone de Montréal de la
Société royale d'astronomie du Canada

Volume 25, numéro 1, mars 2011 (Équinoxe de printemps) ISSN-0843-8978

La société d'astronomie de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a comme objectif la promotion de l'astronomie. La société distribue à ses
membres ce bulletin trimestriel, L'Astro-Notes. Elle possède un terrain pour l'observation astronomique situé à St-Valérien de Milton, où des soirées d'ob-
servation sont organisées régulièrement. Les membres de la SAM peuvent emprunter des livres et consulter des périodiques astronomiques à la bib-
liothèque de la société, qui renferme plus de trois cents volumes . Les membres de la SAM ont également l'option de devenir membres de la SRAC qui
offre des avantages supplémentaires : un annuaire astronomique, l’"Observer's Handbook"; une revue trimestrielle, "The Journal"; et un abonnement à
la revue "SkyNews".

La société d'astronomie de Montréal : Conseil d'administration


Adhésion: 40$/année (22$ étudiant moins de 18 Président : Michel Boucher
Les réunions ont lieu les mardis à 20h00 Vice-président : Patrice Scattolin
ans; 50$ famille)
au Centre de loisirs St-Michel : Secrétaire : Serge-Antoine Melanson
Privilèges:
7110, 8e avenue, Montréal Trésorier : Patrice Scattolin
- Assister aux conférences, causeries et par-
(près du Métro St-Michel) Conseillers : Steve Prud'homme, Guy
ticiper aux activités organisées;
- Astro-Notes (4 numéros/an); Langevin
Téléphone :
- 10% de réduction au comptoir de vente;
514 225-5434 Autres responsables
- Emprunts à la bibliothèque;
- Accès au terrain de St-Valérien. Conférences : Michel Boucher
Correspondance : Site Web : Steve Prud'homme
Centre francophone de la SRAC :
C.P. 206, Station St-Michel Astro-Notes : Gilbert St-Onge & L. Morin
Adhésion: 55$/année (doit être membre de la
Montréal, QC H2A 3L9 CAFTA : Comité du CAFTA
SAM) (26.75$ étudiant moins de 21 ans)
Page Web : St-Valérien : Patrice Scattolin
Privilèges:
http://www.lasam.ca Représentant à la SRAC : Hugues Lacombe
- Annuaire "Observer's Handbook";
Courriel : FAAQ : Hugues Lacombe
- Revues "The Journal" et "Sky News"(6 nos/an);
info@lasam.ca Liste de membres : René St-Germain
- Forum de discussion Internet "RASC List"

Le bulletin de la SAM, l'Astro-Notes est publié quatre fois par année, aux équinoxes et aux solstices.
La SAM invite tous les astronomes amateurs à contribuer à l'Astro-Notes.
La SAM n'est cependant pas responsable des erreurs qui pourraient se glisser dans l'Astro-Notes. De même, les informations et les opinions émises
dans les articles publiés dans l'Astro-Notes sont celles des auteurs individuels et n'engagent en rien la société d'astronomie de Montréal. Le respon-
sable de l'Astro-Notes se réserve le droit de refuser, de corriger ou de modifier légèrement les textes soumis.