Vous êtes sur la page 1sur 165

L’APEL (Communiqués du T.V.

M Melkizédek)

Une VISION
Du MONDE
T.V.M
MELKIZÉDEK

UN CHEMIN
VERS LA
UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE
LUMIÈRE FUTUR DANS LE
PRÉSENT
= un appel aux traditions =

T.V.M T.V.M.
MELKIZÉDEK MELKIZÉDEK

L’APPEL
T.V.M. MELKIZÉDEK

UN MONDE
SUPÉRIEUR
T.V.M.
MELKIZÉDEK
Pleine Lune août 2007

L’ Ê TR E
H U MA IN
T.V.M.
MELKIZÉDEK 1
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

L’APPEL
Du T.V.M. Melkizédek

CONTENU

PRÉLIMINAIRES 2
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

PRÉLIMINAIRES

LE CHRIST COSMIQUE PRÉSENTE LE T.V.M MELKIZÉDEK.

Le Christ Cosmique parle:


Message:
Salut frères de la Terre ; soyez bienvenus à cette Montagne Sacrée.
Aujourd'hui l'humanité fête que le temps est arrivé, la connexion du ciel
avec la Terre a commencé et c'est le vortex du Triangle Divin celui qui
d'abord touche le sommet du Triangle humain.
Notre frère Melkizédek a pris possession de son fauteuil au milieu du
Triangle humain.
Nous pouvons maintenant dire que la Hiérarchie spirituelle est présente
sur la Terre dans un processus qui est entamé et qui transformera de
manière radicale la vie de l'humanité.
On a lancé un appel (voir appendice AI1, page 158) et notre frère a déjà
entamé un travail spécial sur la Terre.
Il a convoqué le sommet du triangle humain.
Cet appel est pour cette portion de l'humanité consciente qui en ayant
écouté cet appel a répondu.
Ce qui suit est de formaliser les fils du réseau qui forme le corps de
manifestation du Logos Planétaire dans la Terre (voir appendice AI2, page
161 et AII1 page 163).
Le Logos convoque et réunit à l'humanité la plus élevée qui devra guider
les destins de la souche spirituelle de la planète. Ce qui durant tant de
siècles a été annoncé aujourd'hui nous le voyons couronner dans cette
cérémonie sacrée de Wesak 2007.
On marque aujourd'hui le début d'un nouvel âge de lumière et c'est le
point dans lequel l'humanité a commencé à réveiller.
À cette cérémonie ont été invités tous ceux qui ont senti l’appel et l'ont
répondu, à eux aujourd'hui nous donnons une bénédiction qui leur
permette de faire conscient ce que leur âme leur a indiqué.
Celui-ci est le moment pour lequel nous nous préparions depuis si
longtemps.
jeudi 2 mai 2007

PRÉLIMINAIRES 3
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

SALUTATIONS DU T.V.M. MELKIZÉDEK

Salutations frères et soeurs de la Terre:


Ce jour est un jour spécial.
Il entame aujourd'hui une révolution silencieuse.
La révolution de l'esprit.
Il entame aujourd'hui la transformation de l'humanité.
C'est aujourd'hui le jour où nous entamons nôtre réveil.
Quelque chose spéciale est arrivée en la pleine lune de mai 2007, durant la
cérémonie de Wesak.
Ceux qui ont assisté l’ont témoigné.
Le Christ Cosmique a parlé pour tous, disciples et invités.
Il a dirigé à tous des paroles où il expliquait que les temps étaient arrivés.
Ce que tant de fois avait été annoncé comme le nouveau monde, ce que
tant de fois c’est mal interprété comme une catastrophe mondiale ou
comme la destruction de la civilisation, a été clarifié hier comme le principe
du processus de l'extériorisation de la hiérarchie.
Le triangle divin, a fait contact avec le triangle humain. La descente
progressive du Royaume de Dieu à la Terre a touché finalement le sommet
de la pyramide humaine.
Le triangle qui descend diriger par le Logos Planétaire, coiffe à la fin, le
triangle ascendant dirigé par les disciples et les étudiants avancés de
l'humanité.
Je suis finalement arrivé pour rester. Je réside entre un groupe de disciples
du monde. Je suis entre vous et je devrai travailler à l'égale de tous pour
créer un monde meilleur où la lumière de l'esprit puisse briller au-dessus de
toutes les vicissitudes humaines.
Un monde où la liberté et l'égalité de tous les êtres humains soient la
priorité de tous.
Le premier appel a été lancé (voir appendice AI1, page 158) et son objectif
était la reconnaissance de vous tous. La rencontre de l'âme avec l'esprit. La
rencontre de tous ceux qui jusqu'à présent avaient marché en suivant une
lumière interne mais qui souffraient parfois de l'obscurité qui règne dans le
monde actuel.
Beaucoup demandent: ¿Que suit?

PRÉLIMINAIRES 4
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Aujourd'hui je vous réponds. Il suit que vous suiviez votre coeur. Il suit que
vous connectiez maintenant vos esprits à vos coeurs pour que vous
réveilliez à la lumière intérieure d’où je vais vous guider.
Je ne viens pas travailler avec des moutons. Je viens travailler avec les
disciples du monde qui sont ouverts à cet appel de l'esprit. Mes indications
seront données de manière interne à chacun de ceux qui sont capables de
les recueillir. C'est pourquoi il est nécessaire que chacun de vous médite
profondément. Réveillez à cette voix intérieure.
En ce moment on a déployé un mouvement mondial coordonné par les
différentes hiérarchies planétaires. Bien que, Shamballah coordonne ce
processus, nous nous référons aussi à toutes les organisations terrestres et
non terrestres qui se trouvent en travaillant sur la Terre et que chacune
depuis son propre plan depuis son propre groupe effectueront les tâches de
manière coordonnée.
Tous sans exception ont reçu cet appel. Tous devront prendre une décision.
Le Plan de maître se révélera peu à peu. Que personne ne cherche la
direction du mouvement. Cette révolution sera intérieure. Chacun recevra
des instructions depuis son interne. Les tâches qu'effectuent les différents
groupes du monde seront évidemment coordonnées quand elles conflueront
dans leurs objectifs. Ceux qui s’écarteront de manière évidente des objectifs
communs seront hors du plan. Plus encore, ceux qui soudain coïncident
dans les causes que le Plan promeut, ils seront reconnus comme
participants de ce mouvement.
C’est pour cette raison que cet appel était pour la reconnaissance. Sachez
qui d’entre-vous avez répondu, sachez qui d’entre-vous avez senti cet
appel. Connaissez vous entre vous.
Ce qui suit maintenant est de fortifier le lien intérieur. Le lien que vous avez
avec l'esprit. Ce sera à l'intérieur là où les instructions seront données. Vous
connaîtrez à l’extérieur seulement des vagues indications.
Il y aura une communication mondiale chaque mois 1 qui complétera ce que
nous indiquons intérieurement. Ce sera un guide de lumière, consacré à
réveiller et clarifier ce qui doit être clarifié. Quelques fois vous sentirez que
c’est pour vous et d'autres, vous sentirez simplement que ce sera pour
d'autres. Je parle au monde et chaque société a des nécessités différentes.
Amour et compassion pour certains, fermeté et discipline pour d'autres.
Il y aura un groupe d'organisations travaillant pour que le plan se réalise.
J’ai fait cet appel à toutes. Mais non toutes ont répondu.
L'humilité n'exige pas que l'envoyé doive parler dans notre langue ni
1
Il se réfère aux communiqués 1 et 5 qui forment se livre.

PRÉLIMINAIRES 5
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

s’habille avec mes vêtements ni qu’il provienne d'une certaine planète.


L'humilité est celle qui reconnaît dans la lumière la seule identité
infalsifiable.
Je ne prétends pas convaincre à personne, je viens travailler uniquement
avec ceux qui ont senti cet appel.
Il aura ceux qui me reconnaîtront immédiatement, et il y en aura d'autres
qui attendront à goûter les fruits pour s’unir. Cela n'importe pas, la seule
chose qui importe est que le Plan se réalise parce que l'heure est arrivée.
Je ne demande pas que l'on convainque à personne, mais si l'esprit d'un
frère sent cet appel et l'organisation à laquelle il appartient ne le sent pas,
ce sera l’indicateur de que c'est le temps de chercher de nouveaux horizons
appropriés à ce que l'esprit réclame pour lui.
Je parlerai toujours de liberté, parce que celui-là a été le grand péché de
l'humanité. Je viens libéré à une société qui est esclave dans toutes les
formes possibles. Je serai implacable lorsque je parlerai de liberté donc je
fais un appel à tous ceux qui ne se sont pas uni à nous pour qu'ils
combattent pour cette liberté que nous apprendrons à vivre.
Aujourd'hui je vous laisse avec un document où j'explique ma vision du
monde. Ce monde que je reçois aujourd'hui et pour lequel je travaillerai. Je
ne vais polémiquer avec personne parce que je n'oblige personne à me
suivre. Je ne comprends pas la polémique comme un outil d'apprentissage,
je la comprends comme une excuse pour essayer de suivre dans la lutte et
dans le conflit.
Méditez toutes mes paroles. C’est là où réside la lumière que j’essaye de
promouvoir.
Cherchez moi dans votre intérieur, tous vos doutes je les réponds en vous,
non à l’extérieur.
Mes messagers pourront juger, expliquer, commenter ce qu’ils pensent sur
ces communiqués, ils sont dans tout leur droit. Ils sont libres pour faire ce
qu’ils croient le plus nécessaire. Soyez conscients que se seront seulement
eux ceux qui donnerons leur opinions.
Celle-ci sera la façon de travailler. Il n'y a pas meilleur lieu pour l'instruction
que dans la chambre secrète et sacrée que chacun de vous possède près de
son coeur. Cherchez moi là. Il n'y aura pas de doutes pour celui qui y arrive.
Cessez de me chercher à l’extérieur.
Je Suis Melkizédek.

PRÉLIMINAIRES 6
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

I. UNE VISION DU MONDE

UNE VISION
DU MONDE

t.V.M. MELkIZéDEK

7
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

I. UNE VISION DU MONDE


Du T.V.M. Melkizédek
Pleine Lune de mai 2007

INTRODUCTION

Lorsque l’appel provient de l'esprit. L'âme et la personnalité se taisent.

Lorsque la force des cieux parle en réclamant son lieu sur la Terre, les
océans s’ouvrent, les terres tremblent et l'homme s’agite parce qu'il sait
que le royaume de Dieu s'approche.

Le monde a attendu durant beaucoup de temps que la roue des cycles se


déplace, les engrenages de la grande horloge cosmique ont marqué l'heure
suprême pour l'arrivée de la lumière.

C'est le moment dont nous parlons d'un monde nouveau.

C'est le moment de nous ouvrir à ce que sera la conception de la nouvelle


société.

Vous avez répondu à l’appel (voir appendice AI1, page 158). À beaucoup
nous avons appelé, à beaucoup nous avons convoqué, mais seulement
vous, avez répondu.

Ceci est pour vous.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 8


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

I1. LA LIBERTÉ

La Terre est notre maison. C'est la maison de tous, la tienne et la mienne.


Nous devons la garder et la protéger.
Nous devons la protéger des inconscients qui l'endommagent et aussi de
ceux qui le font de manière consciente.
Mais l'humanité a vécu en pensant qu’elle est la propriétaire du monde. Que
la Terre est née pour qu'elle puisse faire ce qu'elle veut avec elle... et cela a
été une grande erreur.
La Terre a été distribuée, comme si c’était le bottin de quelques-uns, ils ont
construit des murs pour séparer les peuples, ils ont construit des frontières
artificielles pour séparer les uns des autres, comme si eux ils étaient
différents. Ceci est faux.
L'histoire de l'Humanité n'est qu'une lutte continue pour faire que les uns se
soumettent aux autres, d'abord physiquement à travers l'esclavage, ensuite
à travers les guerres pour soumettre à des peuples complets pour qu’ils
payent des impôts aux autres, ensuite avec les idées, pour que les autres
pensent comme les puissants, à la fin avec le commerce, pour que les uns
travaillent pour d'autres. Toujours en cherchant la soumission des uns avec
les autres.
Le moment est arrivé pour que l'homme grandisse suffisamment pour
comprendre que la liberté est le bien suprême que Dieu a donné à chaque
être de cette création. Chacun a le cadeau de choisir sa liberté et de la vivre
comme il le souhaite. Mais ce don il doit apprendre à le réclamer il doit
apprendre à le vivre.
Un esclave doit apprendre à vivre en liberté parce que dans le cas contraire
il cherchera éternellement un maître à qui servir et à qui responsabiliser de
ses malheurs.
L'être humain a été esclave sous beaucoup de formes, politiquement,
commercialement, culturellement, économiquement, sentimentalement,
etc., etc., etc.
L'être humain n'a pas appris à vivre en liberté, encore ceux qui fièrement
prétendent exporter leur vision de liberté ne font qu'exporter leurs propres
limitations et leurs misères humaines.
Nous allons parler de la liberté et c'est pourquoi à vous qui avez répondu à
cet appel je vous dis maintenant. La liberté nous devrons la découvrir pour

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 9


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

que ce monde soit dorénavant un monde d’hommes et de femmes libres.


Libres dans leur coeur et libres dans leur pensée.
Les êtres humains nous avons construit le monde que nous héritons
maintenant, mais l'homme et la femme actuelle devront le changer pour la
bénédiction des futures générations.
Je parle avec la responsabilité de celui qui sait. Je parle avec la conscience
de celui qui voit le futur avec la clarté du présent.
L’appel fut pour travailler.
C'est pourquoi aujourd'hui je te convoque à travailler dans ce monde que
nous devrons construire ensemble.
Liberté de Pensée.
Cela est-ce que je prétends faire avec toi, te donner la liberté pour que tu
penses comme un homme et une femme libre, non comme l'esclave et
l'esclave qui a appris à penser comme d'autres ont voulu qu'il pense. Non.
C'est pourquoi je ne vais pas te dire à ce que tu dois penser, je vais te dire
comment tu dois le faire. Je ne vais pas te dire ce que tu dois chercher, je
vais te dire comment tu dois le faire.
L'être humain a été dès le début un récepteur d'idées étrangères. Il les
prend et les fait siennes et ensuite il les défend comme si elles étaient une
création propre. Mais les idées se diffusent comme les virus. Elles infectent
à un esprit et ensuite à un autre et à un autre. Et la dépendance se
développe comme si c’était une rafale de vent.
Parce qu'au principe ils ont dit à l’homme qu'il était un pécheur et pour cela
il avait besoin d’un Dieu que le sauve d'un enfer. Et la crainte à quelque
chose que personne ne voyait c’est étendue la faisant réelle et créant des
esclaves mentaux d'un maître à qui non plus personne ne voyait.
Mais le maître n'était pas intangible, le maître était sur la Terre. Derrière
des institutions, derrière des groupes qui maniaient la crainte à leur
convenance. Il était toujours plus simple de manier des esclaves que de
manier des hommes et des femmes libres.
Il a ensuite eu ceux qui ont parlé d'un monde spirituel et ils l'ont créé
complet, avec des maîtres, avec des anges, avec des saints, avec des
récompenses et des châtiments et ils l’ont appelé la nouvelle religion, le
nouvel évangile, ils l'ont appelé, la nouvelle ère et les mécontents des
institutions religieuses ont changés d'institution. Ils ont laissé l'esclavage
précédent pour suivre un nouveau, plus frais et là ils ont parlé jusqu'à la
fatigue de ce qu’ils n'aimaient pas des précédentes. Et ils se sont sentis les

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 10


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

nouveaux sauveteurs. Il fallait sauver le monde des religions ankylosées,


des restes dégénérés d'une religion qui ne servait plus pour guider à un
homme et à une femme nouveaux.
Et à nouveau ils sont tombés dans un jeu. Le jeu des borgnes guidant les
aveugles.
Certains ont regardé les cieux et ils ont vu que c’était leur maison. Ils se
sont sentis une partie des étoiles et sont alors apparus des commandants,
des êtres de l'espace qui venaient évacuer la Terre avant le grand
cataclysme. Et à nouveau on a exploité la crainte de l'homme. Et il y a eu
des milliers qui ont préparé leurs valises. Ils ont vendu leurs propriétés et ils
ont acheté un billet imaginaire vers un paradis qui n'existait que dans les
esprits de ceux qui leur en ont parlé.
Ensuite ils ont voulu terminer avec le monde et ils continuent encore à le
faire. Il y aura toujours une certaine prophétie, il y aura toujours une
certaine interprétation, il y aura toujours une certaine année un peu plus
lointaine qui pourra exploiter la crainte de ceux qui paraîtraient vouloir
s'enfuir d’ici leur maison avant d’arranger ce qui doit être arrangé par
l'homme même qui a été celui qui l'a dérangé.
Nous sommes responsables, je ne me réfère pas à toi en particulier, je me
réfère à tous comme humanité. Nous sommes responsables des guerres qui
ont souillé de karma à toute la famille humaine, je me réfère aux maladies
épidémiques qui sont apparues comme une partie des essais chimiques que
la civilisation inconsciente a faits tout au long de tant d'années. Nous
sommes responsables d'avoir construit des frontières en séparant à des
hommes et à des femmes de leurs frères. En donnant plus de droits aux uns
qu'aux autres. Nous sommes responsables de créer les religions pour
chercher une paix intérieure quand en réalité elles séparent les personnes
en des classes et souvent elles provoquent des guerres.
Nous nous sommes séparés à cause des religions, des langages, les biens
que nous avons, les frontières, notre façon de penser, nous nous sommes
séparés de toutes les manières possibles et nous n'avons pas encore appris
la façon de coexister et de faire de ce monde une véritable maison où nous
puissions vivre de manière harmonieuse comme le fait la nature dans
chaque coin du jardin.
Liberté de Coeur.
Et peut-être le plus triste de tout est que l'homme a été esclave dans son
coeur. Depuis la plus tendre enfance l'être humain cherche la sécurité dans
les doux bras de sa mère et la force de caractère de son père et ce qu'il
obtient ce sont des formules infaillibles pour créer une dépendance
permanente de son coeur vers l'amour d'autres personnes.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 11


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

L'homme et la femme ne terminent pas de grandir émotionnellement. Leur


éducation ne leur promeut pas. Ils croissent pour être dépendants d'autres.
Il croît avec l'idée de chercher quelqu'un qui l'aime par obligation. On
invente une cérémonie de mariage où l’on signe un papier et il promet
d'aimer obligatoirement à l'autre et vice versa.
Comme si on pouvait obliger le cœur à aimer.
Et ensuite, l'être cherche désespérément au milieu de son insécurité,
l'amour de quelqu'un qui le sauve de la solitude... puisqu'il n'a jamais appris
à vivre et à jouir de sa solitude.
Puisqu'il n'a jamais appris à s’aimer à lui-même pour ensuite aimer de
manière complète à un autre être.
Il est conçu comme une moitié de d’être humain à la recherche d'un
complément... et il passe toute une vie en cherchant ce complément avec
un autre être incomplet.
Celle-ci est la tragédie.
L'homme et la femme du futur que je vois et que nous allons construire est
un être humain complet qui se sait complet et qui aime de manière
complète, avec cet amour qui ne rend pas esclave, avec cet amour qui aime
responsablement, avec cet amour qui unit pour construire des familles
complètes, qui instruit à des enfants complets et sains émotionnellement,
celui-là est le germe de la nouvelle semence. Cette semence qui apporte la
connaissance de que nous sommes complets depuis que nous naissons et
que tout le reste sont des peurs créées par l'inconscience de l'ignorance.
Celui-ci est le moment où nous devons commencer à construire le nouveau
monde, la nouvelle société. Avec la lumière fraîche d'une connaissance qui
libère et qui permet de penser et de sentir depuis une plate-forme libre de
la crainte.
Seulement les esclaves de la pensée cherchent une approbation des autres.
Seulement les esclaves du coeur cherchent l'amour qui vient de l’extérieur.
Nous grandirons pour penser ce qui nous paraisse le plus correct et pour
nous sentir pleins et satisfaits avec nous-mêmes, soit que nous soyons en
famille ou seuls.
L'homme libre fait partie d'un nouveau monde auquel appartiennent déjà
beaucoup de milliers de choisis.
Celle-ci est l'invitation que je te fais... C’est toi qui décides.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 12


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

I2. PARLONS DE LA SCIENCE

La science de l'homme a crû en se développant de façon accélérée ne


donnant pas de temps à l'humanité pour qu’elle s’interroge sur la morale qui
est implicite dans sa science.

L'homme a avancé en s'approchant aux mystères de la nature, mais il s'est


éloigné de ce qui devrait être le principal motif de sa recherche: l'homme
lui-même.

La science humaniste n'existe pas, il existe la science capitaliste, la science


de la guerre, la science de la crainte, la science de l'ambition. Celles-ci sont
les sciences qui existent.

La recherche n'est pas faite pour la recherche en soi, elle est faite parce que
l'homme craint d'être attaqué, elle est faite parce que l'homme ambitionne
avoir davantage d'argent et de pouvoir, elle est faite parce que "Si on ne la
fait pas quelqu'un la fera et alors il me soumettra".

Nous vivons des jours d'insécurité, l'homme craint à l'homme. L'homme est
esclave de sa crainte et cette crainte fabrique tout ce qu'il fait.

Il a créé une science qu'il prétend patenter, c'est-à-dire, il prétend


s’approprier de ce que la nature a construit. De la même manière comme
l'homme s'est approprié des terres que la nature lui a généreusement
fournies et il les a appelées des nations et il leur a mis des murs et il a
perçu des impôts pour pouvoir vivre en ces dernières, de la même manière
il prétend maintenant s'approprier du génome humain, pour ensuite le
vendre à ceux qui prétendent avoir des fils avec des attributs inventés dans
des laboratoires, en manipulant des gènes et en prétendant corriger à la
nature.

Une morale perdue au milieu de la crainte. Crainte à souffrir des maladies


que l’homme même a créé pour s’écarter des linéaments de sa nature
humaine, pour altérer les aliments avec lesquels il se nourri en leur ajoutant
ce que ses mauvaises habitudes leur ont fait perdre. En leur ajoutant des
vitamines qu'ils avaient déjà, mais qui en les traitant pour les empaqueter
ils perdent. En créant des régimes pour des êtres humains qui ont perdu la
coutume saine de manger pour rassasier la faim et non pour donner du
plaisir à leur palais. Une civilisation qui essaye de remplacer à la nature en
pensant que l'on peut créer dans des laboratoires ce qui a pris à la nature
des millions d'années pour créer.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 13


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Et l'être humain s’enferme pour travailler dans des bureaux, dans des
espaces avec des airs filtrés parce qu'il ne convient pas de respirer l'air les
villes, plein de poussières et de polluants et en réglant la température de la
salle qui satisfait à son corps, parce que le vêtement qu’il porte empêche à
son corps de transpirer et cela provoquerait un malaise dans la société qu'il
a construite. Le nylon et le polyester, fabriqués dans des grands laboratoires
n'ont pas été fait pour le corps humain, c'est pourquoi il est nécessaire
d'aller aux gymnases, pour donner à l'homme et la femme actuelle un
sentiment de santé, lorsque en réalité la seule chose qu’il lui donne c'est
une dépendance à ce qui est artificiel et exempt de l'énergie naturelle qui
fournit la santé et la vie énergétique.

Pour cette raison l'être humain est terrorisé quand il écoute le terme
"réchauffement global" en pensant que ses jours de confort termineront, il
devra s’écarter de ses conforts pour ne pas dépenser tant de combustible
fossile qui contamine le monde.

Mais tout ceci n'est qu'une conséquence d'une longue vie inconsciente, il a
suffi quelques générations en jouissant d'une science sans morale pour que
la nature réclame à l'homme sa prétention de vouloir être Dieu.

C'est le moment de créer une nouvelle science. Une science humaniste qui
fasse des recherches sur l’homme. Qui ouvre les possibilités à un nouveau
terrain, une science morale, qui cherche ce qui est bon dans la nature, qui
rende à l'homme ce qu'elle lui a enlevé, qui le restitue à la nature, qui le
retourne à la nature, qui élimine tant d'électronique et qui lui donne
davantage d'espaces, qui enlève son attention au sexuel et le place dans la
mesure d’une chose élevée. L'homme et la femme équilibrés sont ceux qui
se voient à eux-mêmes comme une partie d'une extension du monde, ceux
qui vivent leur liberté au milieu d'un monde qui cherche la transcendance de
ses actes et non la simple satisfaction de l’immédiat.

Nous avons besoin d’un monde qui se déplace autour des valeurs qui
transcendent, qui craie pour le futur, qui ne pense pas en termes d'une
seule vie.

Qui ne fait pas des recherches pour modifier ce que la nature fournit déjà à
l'homme, mais qui fasse des recherches sur comment l'homme peut
s'approcher à la nature humaine.

Qui cherche les réponses du pourquoi des émotions humaines, qui cherche
les questions de la vie, ce qu’il y a derrière les sentiments mystiques de
l'être humain, ce qu’il y a au-delà de la mort, qui cherche la manière
d'égaler les droits des êtres humains, qui cesse de prendre comme des

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 14


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

cochons d’Indes les peuples pauvres et qui leur accorde les mêmes
occasions de croître et de se développer que les autres possèdent.

Une science qui essaye d’expliquer le miracle de la vie, mais non en termes
de gènes et de chromosomes, non. Cela la nature l'a déjà répondu et elle le
fait depuis toujours. Qui explique pourquoi les parents doivent veiller à leurs
fils, pourquoi un fils aime tant à sa mère. Pourquoi un père peut donner la
vie pour son fils, pourquoi une semence croît jusqu'à se transformer en un
arbre et ensuite elle donne davantage de semences pour que de nouveaux
arbres continuent à croître. Pourquoi la vie est ainsi, pourquoi toutes les
espèces doivent continuer à vivre. Qui promeut toute cette vie en
mouvement.

Une science qui regarde au-delà de ses yeux. Qui interprète sous la lumière
de l’interne ce que ses appareils lui indiquent.

Une science qui va à la racine des questions. Qui réponde depuis l'intérieur
et non depuis les redevances que les pères de la méthode scientifique lui
ont imposé.

Seulement ainsi, nous pourrons nous approcher à la véritable motivation de


la science. Cet élan mystérieux qui apparaît depuis qu'on est enfant et qui
nous lance à découvrir comment fonctionne le monde... mais non pour
satisfaire à l'esprit... non à un corps qui veut vivre plus confortablement et
plus sûr.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 15


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

I3. LA RELIGION

Très enfouit dans l'homme il existe l'élan de chercher à Dieu. Et ceci a fait
que dès le début des temps, les êtres humains soient les proies des
institutions religieuses.

L'être humain comme fils de Dieu a reçu les signaux complets pour
retourner à lui. Il est né avec une carte inscrite en lui-même dans son
essence propre qui lui indique le chemin de retour...

Mais l'homme n'a pas appris à regarder vers l'intérieur. L'homme depuis le
premier moment de sa naissance il ouvre ses yeux et sa priorité est de
survivre à l’extérieur, ses parents l'instruise pour qu'il soit encore aussi
aveugle et sourd qu'eux à leur réalité intérieure, l'homme et la femme
apprennent à vivre dans le monde extérieur... et ils oublient comment ils
doivent vivre à l'intérieur.

Et ensuite... ils doivent chercher une religion qui leur rappelle ce qu'ils
portent inscrit dans leurs corps, dans leurs esprits, dans leurs coeurs. Et les
êtres humains arrivent aux religions en cherchant ces réponses et ils
trouvent seulement des avertissements et des promesses.

Des avertissements de comment on ne doit pas vivre, des ordres de ce qui


ne doit pas être fait et des milliers de règles qui seulement coupent les ailes
à leur esprit et le remplisse de craintes qu’il ne comprend pas.

Au début l'amour à Dieu peut-être l'attire à la religion, ensuite... c'est la


crainte à Dieu ce qui le maintient en elle.

Comme des petits enfants les religions instruisent à leurs peuples, en


inspirant de la crainte et en limitant le raisonnement des esprits qui, à la
recherche d'une liberté se soumettent à l'esclavage.

Peu sont les esprits qui osent interroger la divinité d'une institution ou les
enseignements d'un livre sacré sans sentir en eux une forte crainte sur ce
qui peut leur arriver.

C’est cette liberté ce qu’ils cherchaient dans leur religion?

Mais les hommes changent et les religions aussi. Des nouvelles idées,
apparaissent des nouveaux prophètes qui de temps en temps élèvent leur
voix pour apporter la lumière là où l'obscurité est déjà insupportable.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 16


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Et ces bonnes nouvelles remplissent d'espoir les coeurs, ce n’est pas vrai
que l'homme doit combattre pour son salut. Les seuls qui devraient
chercher le salut seraient les institutions religieuses parce que le temps est
arrivé pour que les êtres humains puissent à nouveau voir la lumière.

Ça suffit d'opprimer les coeurs avec la crainte d’une condamnation éternelle


ou d'une destruction mondiale!

Ça suffit d'effrayer les pauvres d'esprit! Le jour de la libération s'approche.

Les religions n'ont pas rempli leur tâche d'approcher à l'homme.

Chacune d'elles combat pour survivre et tout comme un produit du


supermarché elle doit faire de la publicité comme si en conquérant un plus
grand nombre de personnes elle aurait une plus grande validité dans ce
qu'elle prêche.

La vérité de l'esprit est claire et diaphane pour celui qui la voit. Il ne s'agit
pas de discuter une vérité inobjectivable. Chacun sait ce qu'il perçoit en lui
et celle-là sera sa vérité. S'il est disposé à l'enrichir en la testant, bienvenu
l'échange, s'il ne l'est pas, il a tout son droit, celle-là est une liberté que
chacun possède, croire et sentir ce que son coeur lui dicte.

Mais la société ne le comprend pas ainsi. Des milliers de peuples exercent


une pression sur leurs habitants pour qu'ils accomplissent les rites religieux.
Des milliers de parents le font avec leurs fils, beaucoup de gouvernements
poussent à leurs électeurs pour qu'ils suivent une certaine religion... Et ceci
se produit dans les pays appelés démocratiques... C'est ceci ce que les
religions enseignent? Ce ne l'est pas... mais regrettablement, c'est ce que
les religions pratiquent.

Pour cette raison, les institutions religieuses sont condamnées à disparaître.


Les prophètes ne disparaîtront jamais car, ils sont le produit d'une humanité
qui s'approche à Dieu et qui le comprend chaque fois mieux, mais les
institutions qui restent après que le prophète est parti, ce sont celles qui se
dégradent pour se convertir en utilisateurs d'une connaissance et d’une
vérité sacrée, en constructeurs de rites et de dogmes qui enchaînent les
masses de croyants.

La nouvelle religion sera individuelle, comme l'est la perception de Dieu, de


la même manière comme l'art mène le peintre à s'exprimer d'une manière
unique et totale, de la même manière comme la musique la fait le
compositeur en suivant sa vérité intérieure, de la même manière la religion
sera personnelle et unique pour chaque être humain.

Espérons et travaillons pour qu’il en soit ainsi.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 17


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

I4. PARLONS DES GOUVERNEMENTS

L'homme a créé une société régie par des gouvernements, parfois choisis
par le peuple et d'autres fois choisis par les armes.
L'homme n'a pas atteint la stature pour se régir seul. Il ne lui est pas
possible de se diriger vers un futur harmonieux. Pour cette raison l'homme
doit avoir un gouvernement que le dirige et lui dise ce qu'il doit faire.
Et un gouvernement est constitué également par des êtres humains
incomplets, avec des visions particulièrement courtes de ce que doit être un
peuple et avec des aspirations égoïstes d'intérêts personnels toujours mis
au-dessus du peuple.
Mais les hommes et les femmes d'un peuple ne peuvent pas aspirer à plus
quand ils sont débranchés de la lumière qui brille dans leur intérieur.
L'homme qui ne sait pas penser aux autres ne peut pas aspirer à les régir.
L'homme qui n'est pas capable de sentir les besoins d'un peuple n'est pas
capable de les conduire.
Tant les dictateurs comme les présidents ont des objectifs personnels, ils
ont des intérêts personnels, les moyens qu'ils utilisent pour arriver au
pouvoir seront différents, mais leurs êtres internes sont également malades
de la nécessité de pouvoir.
Un dictateur a peut-être une nécessité plus grande de maintenir son pouvoir
au moyen de la crainte et de tout un système de répression sur le peuple,
mais un président dans un pays démocratique apparaît d'un groupe de
pouvoir qui par le biais d'alliances avec d'autres groupes de pouvoir, arrive à
conquérir le vote d'un peuple... mais...
En étant dans le gouvernement il a des intérêts à représenter, il a des
compromis à payer, il a des promesses à accomplir, des alliances qu’il doit
respecter et le peuple....
Le peuple doit attendre que tous ces paiements soient satisfaits pour que ce
soit finalement le peuple celui qui reçoive les bénéfices.
Pour cette raison il urge une réforme dans les gouvernements de la société.
La démocratie est un drapeau déjà usé au milieu d'une classe politique qui
s’est appropriée de beaucoup de pays et qui empêche leur évolution.
Il n'est pas possible que le monde regarde de manière impassible comment
un président fait la guerre à un pays seulement pour gagner des votes et
payer certains intérêts économiques qui l'ont porté à la présidence dans son
propre pays.
Le monde ne marche pas bien quand les Nations Unies sont otages des

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 18


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

gouvernements puissants qui subventionnent leurs programmes


d'assistance sociale.
Mais dans la nouvelle société, rien de ceci ne peut être permis. Le nouvel
homme réclame un gouvernement qui le représente, qui le consulte, qui soit
celui qui exerce l'opinion des majorités et qui ne l'achète pas avec des
cadeaux comme ceux qu’il distribue dans les campagnes électorales pour
qu’il oublie ses nécessités
Le nouvel être humain se régira par son coeur, il sera conscient de ses
responsabilités comme citoyen et il comprendra que la maturité d'un pays
se compose de la manière de comment il fait face à son futur.
Quand un gouvernement prend des décisions en ne pensant pas à la
prochaine élection, mais en pensant aux générations d'enfants qui avec
espoir demandent à leurs parents un monde meilleur où ils puissent vivre.
Notre révolution n'est pas une révolution violente. C'est une révolution de
lumières, c'est une révolution d'idées, c'est une série de changements
apparus de la conscience d'un peuple qui réveille.
Ce ne sera pas avec des promesses comment sera conquis un peuple qui
pense.
Ce ne sera pas avec de l’argent comment on achètera le vote d'une société
qui sait prendre des décisions et qui est consciente des problèmes qu'elle
doit résoudre.
Ce ne sera pas avec des campagnes qui maquillent la biographie des
candidats comment on choisira les meilleurs hommes et les femmes pour
régir un peuple qui sait ce qu'il veut.
C'est pourquoi l'être humain doit réveiller depuis l'intérieur de lui-même. Il
doit réveiller à l'esprit.
Il doit éteindre la télévision et saisir sa réalité intérieure. Que lui manque t-il
pour être heureux? Que lui manque t-il pour instruire avec sagesse à ses
fils? Que requiert-il pour satisfaire ses nécessités de base?
Demandons-nous: La terre ne donne-t-elle pas la nourriture suffisante pour
toute l'humanité? Ne fournit-elle pas la suffisante richesse pour que toute
l'humanité soit heureuse? N'y a-t-il pas d’espace suffisant pour que tous
aient une maison digne d'une famille?
Le problème n'est pas de pénurie, le problème est de distribution.
Tout le problème de l'homme est qu'il a créé une société qui a permis que la
richesse s'accumule pour quelques-uns. Et maintenant le système permet
que ces puissants deviennent plus puissants et que les pauvres deviennent
plus pauvres.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 19


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Les systèmes actuels que la société a pratiqués ne la dirige pas à l'égalité


d'occasions, il est nécessaire de créer une nouvelle économie avec un sens
humaniste et social qui cherche vraiment le bien-être de l'être humain. Qui
exploite les forêts, mais avec un sens écologique, qui construise des villes,
mais en respectant les espaces dont les personnes ont besoin, qui crée des
sources d'emploi, mais non pour agrandir les fortunes de quelques-uns,
mais pour que ce soit la société celle qui en profite.
Tant les chefs d'entreprise comme les dirigeants syndicaux, tant les chefs
religieux comme les dirigeants des gouvernements, tous cherchent avec des
égoïsmes infirmes la plupart du temps, de maintenir leur position au prix
des principes qu'ils ont brandis pendant qu’ils essayaient d'arriver là.
Mais la nouvelle société cherche quelque chose de différent. La nouvelle
société cherche réveiller la conscience d'un peuple qui a patientement
attendu qu'il mûrisse. La semence a crû. La lumière intérieure commence
finalement à apercevoir un nouveau futur. L'esprit lance un regard au
monde où il vit et de manière tranquille il s’apprête à prendre la houe, pour
labourer dans les coeurs et les esprits les sillons où les nouvelles semences
croîtront.
Le moment est arrivé pour entamer l'ensemencement.
Ce n'est pas une lutte violente, ce n'est même pas une lutte, c’est
simplement un changement, radical, mais à la fin un changement.
Comme s’effectuera une révolution totale?
Seulement quand tout le peuple réveille et voit la lumière qu'il n'avait pas
vue précédemment.
Un peuple en obscurité ne pourrait pas marcher. Mais un peuple qui perçoit
dans ses esprits une nouvelle réalité entame un chemin différent et tôt ou
tard toutes ses institutions changent et commencent à refléter cette
nouvelle société qui avant était seulement un rêve.
L'esprit demande un nouveau monde. Un monde où les idées soient
lumineuses, où les problèmes aient une solution, où les voix des plus faibles
soient écoutées tant comme celles des puissants. Où il n'existe pas un
problème de distribution. Où tous nous fassions partie de la solution et non
une partie du problème. Où les coeurs s'ajoutent au travail et les conditions
soient dignes pour tous. Où le respect des idées et la tolérance aux
différences d'opinion soient la norme qui dirige la coexistence sociale. Celui-
ci est le monde que nous allons construire.
Vous vous demanderez comment.
Je vous réponds... avec la lumière de l'esprit qui va réveiller.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 20


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

I5. L’ÉDUCATION

Nous ne pourrions pas terminer cette vision du monde sans toucher à


l'éducation. C’est là où réside l'espoir des peuples.
Mon coeur s’agite lorsque je vois la situation qui existe dans le monde et où
les enfants sont, souvent, les victimes les plus innocentes de toute cette
tragédie.
C'est une tragédie ce qui arrive dans les pays pauvres où ce sont les enfants
ceux qui travaillent pour maintenir une famille où le père s'est enfui, il est
tombé malade ou simplement il est mort.
Des enfants sans enfance.
C'est une tragédie quand les enfants sont maltraités par leurs propres
parents qui les obligent à travailler pour corriger ce qu'ils ne peuvent pas
fournir.
C'est une tragédie quand ils arrêtent les études pour travailler.
Mais c'est aussi une tragédie quand les enfants reçoivent une éducation
pour apprendre à manier un canon, ou un pistolet, quand ce qu'ils reçoivent
dans l'école c’est un enseignement qui les enseigne à haïr les ennemis de
leurs pères et de leurs maîtres. Quand ils ensemencent des haines dans
leurs coeurs innocents. Celle-ci est la tragédie des peuples régis par la
violence et les guerres.
Des peuples entiers sacrifiant à ses enfants pour créer des soldats qui
défendent une terre, une religion, un mode de vie. Ceci est une tragédie.
Le monde sait cela et il le cache et se tait souvent.
Le monde sait ce qu'on vit en Afrique et il se tait. Des misères qui
provoquent la mort de milliers d'enfants sans avoir au moins eu l’occasion
de voir une fois un jouet, de connaître une fois une télévision.
Je vous dis vraiment qu'il y a des tragédies qui s’écrivent tous les jours,
tandis que dans une autre partie du monde il y a des enfants qui jouissent
d'une séance de cinéma.
Un monde de contrastes.
Où se trouve la solution de ces problèmes? Dans l'enfance.
Dans l'éducation des enfants. Là se trouve la solution des problèmes que
l'humanité souffre.
Ne cachez pas les problèmes à vos fils, ne leur montrez pas un monde qui
n'existe pas, montrez leur les contrastes et laissez-les participer avec des
idées sur la solution des problèmes.
Un enfant qui grandit en sachant les problèmes qui affligent le monde, il a le
temps pour mûrir des solutions qui peuvent être prêtes pour quand il aura
l'âge de les mettre en pratique. L'humanité compte sur vous pour résoudre
ses problèmes. Le plus grand patrimoine de la société réside en vos fils.
Mais pour ceci nous requérons d’une nouvelle façon d'instruire.
Et pour instruire d'une manière différente nous requérons d’un nouveau
type d'enseignants.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 21


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Des enseignants qui puissent voir le potentiel de ce que les enfants peuvent
faire. Qui ne voient pas les enfants comme sans défense ou comme des
êtres qui ne savent rien faire et qu’ils instruisent.
Qu’ils voient les enfants comme les semences des grands hommes et des
femmes qu’ils seront demain. Qu’ils les instruisent en ayant dans l’esprit
que celui qui joue maintenant, il sera peut-être le grand lider qui résoudra le
problème de la pénurie de l’eau demain.
Qui voient les dirigeants du futur, qui voient les grands scientifiques, les
grands dirigeants, les chefs religieux qui guideront des peuples vers de
nouveaux horizons que nous ne soupçonnons pas aujourd'hui.
La magie des idées devient une réalité quand un enseignant regarde avec
amour à ses élèves et respecte à l’être qui croît à l'intérieur.
La magie de l'enseignement se déchaîne quand un enseignant voit à travers
du doux visage d'un enfant à la grande Dame qui dirigera peut-être des
universités dans le futur.
Les écoles sont les temples où l’on forge l'esprit des enfants.
Mais les enseignants sont les grands sculpteurs de rêves, ils sont les grands
auteurs qui enseignent à écrire des futurs dans les esprits des enfants.
Pour cette raison, les enseignants doivent être respectés et avoir un lieu
primordial dans la société.
Pour cette raison les enfants sont l'espoir d'un futur que l'humanité attend
et dont elle a besoin.
Celui qui enseigne avec amour, termine de former ce que la famille donne à
ses enfants.
Et si nous comprenons que la responsabilité d'instruire ne réside pas
exclusivement dans les écoles, mais aussi dans les maisons et chaque
parent comprend sa fonction comme formateurs, alors la société sera sur le
point de comprendre la transcendance de l'éducation et elle ensemencera
un futur prometteur pour tous.
L'éducation ne termine pas quand l'école finit, l'éducation est une discipline
aussi importante que le sport qui fortifie le corps, l'éducation fortifie les
valeurs et ce sont les valeurs celles qui nous supportent quand la vie nous
donne les problèmes.
Celle-ci est la fonction de l'éducation et celui-ci est l'espoir de l'humanité.
Dans la nouvelle éducation les êtres humains promouvront les valeurs qui
transcendent, ils comprendront que bien qu’il soit important de combattre
pour construire un patrimoine pour la famille, il est aussi important de
construire un patrimoine pour l'humanité. L'éducation doit faire emphase
sur la transcendance des objectifs qui se cherchent pour l'humanité.
L'enfant doit se sentir co-responsable de ce qu'il se passe dans des lieux
éloignés il doit se sentir avec la capacité pour résoudre les problèmes du
monde, l'enfant doit sentir qu’il fait partie de tout le monde, pour que
réellement ses idées puissent avoir cette portée et quand il sera plus grand
il ne les voie pas comme des problèmes étrangers.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 22


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Le monde s'est rétréci. Les problèmes sont maintenant de tous, la nature


fait couler l'air et l'eau sur toutes les nations du monde et l'air qui se respire
aujourd'hui au Mexique, hier il a été respiré en Sud Amérique et peut-être
demain il le sera en Asie.
De la même façon, l'eau de pluie qui tombe aujourd’hui en Chine, tôt ou
tard elle sera de retour en Amérique ou en Australie. Le monde est uni en
beaucoup de sens et de la même manière nous devons unir les esprits des
enfants avec une éducation qui les fasse se sentir comme une grande
famille où tous peuvent s’aider mutuellement.
Celui-ci est l'espoir de l'éducation. Une éducation qui forme les êtres qui
créeront la nouvelle humanité.
Avec ceci nous terminons cette vision partielle du monde. Dans les futures
communications nous parlerons de comment doit être un chemin vers la
lumière.

Communiqué I: UNE VISION DU MONDE 23


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II. UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE

UN CHEMIN
VERS LA
LUMIÈRE
MELKIZÉDEK
T.V.M.

24
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Le Christ Cosmique
Le grand Maître de la Hiérarchie Cosmique
Directeur du Programme de l’Extériorisation de la Hiérarchie planétaire
que le V. Maître Melkizédek coordonne.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 25


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II. UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE


Du T.V.M. Melkizédek
Première pleine lune de juin 2007

INTRODUCTION
Salutations chèrs frères et soeurs
Mon document précédent a causé de grandes inquiétudes... celui-là était un
des objectifs.
Les autres sont internes. Je ne prétends pas que vous soyez d'accord avec
tout. Je prétends marquer un guide sur où nous pouvons mettre l'accent
pour améliorer l'état interne de la vie de l'humanité.
Le monde vit une vie physique. Une grande partie de son expérience
humaine se base sur les sens physiques, envers eux il oriente pratiquement
toute sa vie et ses efforts.
Mais celui-là est le véritable problème.
La vie des sens, est seulement une petite partie de la véritable vie.
Les conduites des personnes sont seulement la pointe de l'iceberg qui nous
laisse entrevoir la réalité de ce qu’est un être humain.
Cette fois nous allons parler d'une nouvelle façon de vivre.
Ce communiqué parle d'une manière différente de vivre la vie.
Il libère des craintes.
Il libère des préjugés.
Il libère des paradigmes.
Mais compromis avec la lumière.
Compromis avec l'évolution.
Compromis avec le réveil de l'humanité.
Nous allons parler d'un chemin vers la lumière.
Vers la vraie lumière qui émane d'où "la Volonté de Dieu est connue".
Celui-ci est le chemin des grandes âmes.
Profitez-le.
Melkizédek

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 26


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III. LES 3 MISSIONS DE L’ÊTRE HUMAIN

Tout être humain en naissant, entame un chemin.


Un chemin dont le tournant il ne connaît pas à ce moment.
Un chemin qui est à charge, d'abord de sa mémoire biologique.
Le corps sait parfaitement ce qu’il doit faire pour croître et manifester toute
la grandeur et la perfection qu'il possède inscrite dans ses gènes.
L'homme possède un corps physique biologique qui est le sommet de
l'évolution, c’est l'oeuvre d'art avec laquelle la nature a couronné le long
chemin d'épreuves et de patientes modifications qui menèrent à la roche la
plus grossière à construire non seulement une machine biologique admirable
capable de répondre avec intelligence et précision aux plus subtiles
changements tant externes (étrangers à l'homme) comme internes (causés
par l'homme).
L'être humain en naissant est doté de cette merveille de précision qu’est le
corps humain.
Complet, parfait et avec une grande mission à développer.
De là l'homme et la femme reçoivent leur première grande mission: Ils
doivent honorer ce corps qu'ils ont reçu comme cadeau de la Nature.
On honore le corps en menant une vie saine et libre d'habitudes destructives
ou nuisibles pour le corps.
On honore le corps en menant une vie équilibrée et en équilibre avec la
nature ; avec ses cycles, avec ses changements saisonniers, en coexistant
harmonieusement avec le reste des créatures qui partagent ce monde
admirable.
L'homme fait honneur à sa race, en se manifestant comme un être
miséricordieux, comme pasteur des autres êtres moins évolués, comme
semeur de forêts et constructeur de cavités écologiques au service de la
nature.
L'homme et la femme naissent avec la mission d'honorer à la planète où ils
sont nés.
Et cet honneur se construit au jour le jour. Avec vos actions, avec vos
pensées, avec vos paroles.
Ce jour, ce premier jour de sa naissance sur la Terre. L'être humain reçoit
déjà une mission. Et cette mission est la mission comme être vivant, inscrite

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 27


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

dans sa génétique biologique. Celle-ci est la mission que lui assigne la Terre
au moment de lui donner cela qu'avec tant de patience elle a construit pour
lui durant tant de milliers et de millions d'années.
Mais celle-ci n'est pas la seule mission que l'être humain reçoit.
L'homme et la femme naissent avec des émotions. Ils ne sont pas
uniquement de chair et d’os. Il y a un être humain sentant et produisant des
émotions depuis avant sa naissance. L'enfant non né, a déjà et il éprouve des
émotions, au début, les mêmes que sa mère, mais peu à peu, l'enfant non né
commence à se différencier de sa mère en éprouvant ses propres émotions.
Il commence à croître émotionnellement de manière indépendante de sa
mère.
L'enfant pleure du produit des émotions qu’il éprouve sans connaître les
raisons, l'enfant rit et joue sans savoir pourquoi il le fait. Et tout ceci il le fait
souvent dans le ventre de la mère... et il continuera à le faire et il ne saura
pas pourquoi après être né.
L'être humain mûr, pleure, rie, joue et s’amuse, il souffre et désire, il
convoite et il s’afflige et il passe sa vie en essayant d'expliquer ses émotions.
Mais elles ne peuvent pas être expliquées, parce qu'elles n'appartiennent pas
au monde de l'esprit, elles ne peuvent pas être rationalisées. Les émotions
s’expliquent en les vivant. Les émotions se comprennent et s’utilisent en les
vivant. Puisque les émotions sont une autre des manifestations de cette
perfection que l'homme reçoit en naissant.
L'être humain reçoit en naissant un corps émotionnel et avec lui... il reçoit
aussi une mission.
L'être humain reçoit une mission transcendantale. Quelque chose qui jusqu'à
présent n'a pas été du tout comprise.
La mission de tout être humain en arrivant à la Terre est d'atteindre le
bonheur. Cette émotion sublime que bien que tout être humain l'ait éprouvée
à un certain moment, il ne lui consacre pas l'attention suffisante pour arriver
à la comprendre et savoir comment il est possible de la manifester de
manière permanente.
Dans la manifestation du bonheur, tout devient noble, tout se peint en rose
et l'être humain vit en équilibre écologique avec lui-même et avec les autres.
Les conflits diminuent, le corps lui-même se sent sain ou il commence à
guérir, et peu à peu l'équilibre se rétabli avec tout ce qui se trouve dehors et
dans lui.
Donc, jusqu'à présent l'être humain possède deux missions importantes pour
mener à bien dans sa vie et toutes les deux il les a depuis le moment même
de sa naissance.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 28


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Mais l'être humain n'est pas uniquement, chair, os et émotions. L'être humain
a un esprit.
Et cet esprit a aussi une mission.
Comme esprit l'être humain a reçu le plus grand don qu’une créature puisse
recevoir: Le don de la vie, le don de pouvoir arriver à honorer à son père
créateur.
Si l'homme honore à la nature en vivant en équilibre avec elle. L'homme
honore à Dieu en vivant en équilibre avec lui, en accord à ses principes
divins.
Si l'être humain reçoit une charge génétique qui le propulse à croître en
accord à l'information que ses parents lui fournissent, comme esprit en
vivant dans un corps, l'être humain a reçu maintenant un code génétique que
lui a fourni son Père-Mère créateur. Et dans ce code il n'y a pas beaucoup
d'instructions, nous n’avons pas besoin de déchiffrer aucun génome pour
savoir ce qui est inscrit dans ce code génétique spirituel.
Dans ce code il y a seulement une instruction: Croît et évolue tout comme
ton Père-Mère. Comme fils ou fille de Lui-Elle, tu as reçu dans ton héritage la
capacité de croître aussi grand que Lui-Elle.
Et c’est ainsi, que l'être humain reçoit une autre grande mission, la plus
grande de toutes. Il doit honorer l'image de son Père-Mère.
Et c’est dans cet honneur, que l'être humain entame: Un Chemin Vers la
Lumière.
Celles-ci sont les trois missions que l'homme reçoit.
Dans le reste de ce document je décrirai ce que je comprends par un chemin
vers la lumière.
Je ne parle pas depuis la plate-forme d'une école particulière, ni d'une
religion spécifique. Je ne promeus ni d'affiliations à des écoles ni à des
religions. Je n'appartiens à aucun réseau particulier et je n’ai pas de
représentants. Je parle pour tous parce que je vous reconnais à tous comme
mes frères.
J’essaye d’apporter la lumière dans les esprits de tous ceux qui sont
disposés, mais je vous invite à méditer, à que vous trouviez en vous ce que
longtemps peut-être, vous avez cherché dehors.
Recevez ce message et faite-le vôtre, en cherchent à l'intérieur ses réponses.
Dans les pages suivantes nous décrirons ce Chemin Vers la Lumière.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 29


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II2. LES DEUX CHEMINS

Un Chemin vers la lumière commence dans le même lieu où commence la


vie.

Une vie physique, qui n'est que le symbole du début d'un nouveau cycle.

Tout dans l'Univers se déplace dans des cycles. Depuis les galaxies qui
tournent dans des temps extraordinaires, jusqu'aux petits atomes qui pour
coexister requièrent de se déplacer dans de petits cycles de vibration. Et
l'être humain n'est pas l'exception. L'être humain se développe en cycles.

L'être humain existe déjà avant sa naissance, dans un autre état d'existence.
Avec une autre nature mais il vit, il vibre, il est déjà conscient de lui-même.

Quand il naît sur la Terre, il passe à un nouveau cycle d'existence. L'être


humain passe d'une existence spirituelle à une existence matérielle. Et toute
sa vie n'est qu'une métaphore qu'il doit déchiffrer où son être intérieur
essaye continuellement de lui rappeler sa nature spirituelle tandis qu'il vit
dans une société qui essaye par tous les moyens de capturer son attention
pour l'enseigner à vivre une vie superficielle de satisfaction à ses sens.

Le chemin vers la lumière commence lorsque l'être s’interroge sur la validité


de tout ce qui voit à la lumière sur tout ce qu’il sent.

Quand on compare la vie externe avec la vie intérieure et apparaissent les


conflits et les insatisfactions, quand on observe impartialement que la
satisfaction des sens n'accorde pas tout ce que l'être intérieur demande,
l'homme entame alors une recherche qui le portera tôt ou tard à la lumière.

C’est ainsi que tous les êtres humains plus tôt ou plus tard, se posent les
mêmes questions: Qu'ai-je besoin pour être complètement heureux?
Pourquoi les êtres humains sommes-nous tellement différents? Pourquoi les
personnes sont tellement différentes à moi? Pourquoi suis-je différent?
Pourquoi dois-je souffrir? Est-ce ceci ce que Dieu veut pour moi? Et beaucoup
plus de questions qui le mène à commencer une recherche dans les religions,
entre ses amis, avec ses confidents, n’importe où pour trouver des personnes
qu'il croit qu’elles peuvent répondre à ces questions.

Et c’est ainsi, qu'on découvre l'autre réalité. Le monde de l'intérieur.

L'être humain commence à accorder une l'importance essentielle à ce qu'il vit


intérieurement. Il entame une recherche pour arriver jusqu'où son être
interne lui demande.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 30


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Au début il ne perçoit pas clairement ce dont il a besoin, seulement il sait


que ce qui est à l’extérieur ne le remplit pas. Il sent un appel, mais il ne
l'identifie pas. C’est ici où les hommes et les femmes en essayant de
répondre à cette nécessité forment une philosophie propre: ou ils entament
une recherche réelle vers leur interne, ou ils font taire ces voix en décidant
de croire que la seule chose qui importe vraiment c’est le monde des sens et
des satisfactions en remplissent alors ces désirs avec des drogues, avec de
l’argent, avec des divertissements, avec ce qu’offre la vie externe.

Et dans cette décision le futur se forme.

La première des grandes décisions que l'être humain prend est s’il accède à
chercher les réponses dont il a besoin en entamant un chemin vers l’intérieur
de lui-même ou en entamant une recherche à l’extérieur.

C’est là où la première des grandes bifurcations du chemin a lieu. Toutes les


deux portent à des lieux très différents, toutes les deux sont pleines de
leçons et dans toutes les deux l'être humain trouve des réponses, bien que
non dans toutes les deux il ait les mêmes apprentissages. Comme nous
verrons plus loin.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 31


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II3. LE DEUXIÈME APPEL

Chaque être humain, homme, femme et enfant vit sa vie en cherchant


quelque chose.

Tous cherchent le bonheur, être bien, s’amuser, être acceptés, être respectés,
être reconnus, tous nous cherchons l'amour.

Et dans ces recherches permanentes on prend des décisions.

Et ces décisions ont des répercussions.

Et les répercussions sont les fruits avec lesquels il faut ensuite vivre, parfois,
pour toute la vie.

Et c’est là où les leçons de la vie mènent à l'homme et la femme à


s’interroger à nouveau: c'est celle-ci la vie que je souhaite avoir? Est-ce pour
ceci que je suis né? Celui-ci était le plan que Dieu avait préparé pour moi?

Et dans ces questions, se trouve dissimulé le deuxième appel.

Un appel de l'esprit qui de l'intérieur fait des efforts pour dépasser la voix de
la personnalité qui a déjà des réponses et des théories pour presque toutes
les questions, mais qui la plupart du temps échoue pour trouver le bonheur
dont l'être a besoin.

C'est le moment où le monde s’effondre, toutes les théories, toutes les


explications, toutes les recommandations que l'être a suivies ne l'ont pas
mené à se trouver avec lui- même.

Et alors, si la personne écoute attentivement, si elle est capable de faire taire


cet esprit soucieux que l'appelle à se rebeller, à renoncer à tout, à sortir en
s'enfuyant que ce qui le fait souffrir, s'il est capable de se sentir humble et
d’écouter à son esprit qui avec une voix faible, mais qui l’appelle
instamment... il écoutera le secret des secrets.

Toi tu es né pour être heureux.

Toi tu es né pour honorer à Dieu en toi.

Toi tu es né pour vivre une vie pleine.

Mais... tu dois m'écouter.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 32


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Tu dois apprendre à vivre avec toi.

Non hors de toi.

La télévision, les amis, la famille, les revues, tout ce que tu trouves dehors
ne sont que des distractions de ce qui importe vraiment. Tous te
recommandent des choses pour acheter, des voyages à faire, des livres pour
lire, des églises auxquelles assister... mais personne ne te recommande que
tu penses et que sentes ce que ton être interne te demande.

Personne ne te recommande que tu t'écoutes.

Nous vivons dans un monde où tous sont experts en résoudre les problèmes
étrangers.

Un monde de juges qui se croient capables de juger tous et tout.

Et nous nous soumettons à ces jugements.

Nous les écoutons et nous les suivons parfois.

D'autres fois ils nous blessent et nous font du mal... Puisque nous les
écoutons et nous les suivons.

Dans tous les cas l'être humain a renoncé à sa liberté pour se soumettre au
jugement des experts des vies étrangères.

Et ainsi est notre vie. Semblable à un petit bateau qui est frappé par les
vagues de la vie, voyage en faisant des cahots, dirigé par mille capitaines qui
croient savoir quel est le meilleur destin qu’il nous convient de suivre.

C'est pourquoi je vous dis... méditez, méditez, méditez.

Reprenez le contrôle de vos vies.

Donnez à votre être spirituel interne le contrôle de ce que vous souhaitez


faire.

Moi Je vous propose accomplir avec vos missions.


1º. Honorer votre corps physique.
2º. Être heureux.
3º. Honorer à Dieu avec vos vies.

Celui-ci est le chemin que je me propose d'expliquer.

Celui-ci est un Chemin Vers la Lumière.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 33


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II4. HONOREZ VOTRE CORPS PHYSIQUE

Celle-ci est la première étape du Chemin Vers la Lumière.


Le corps humain, cette merveille de la création est ignoré, il est blessé et
puni sans miséricorde par l'être humain qui vit inconscient de que son corps
est le lieu où il travaille.
Une des grandes raisons pour lesquelles l'être humain punit son corps est
parce qu'il est le seul lieu où il peut éprouver sa liberté.
Fatiguée de devoir respecter des règles et des Conseils, des lois et des
exigences de la société, de ses parents, de son conjoint, de ses fils, des
autorités, de tout le monde qui l'entoure, la personne sent que la seule chose
sur quoi elle a de la liberté est sur comment utiliser son corps physique, sur
ce qu'elle peut faire avec lui.
Et alors, on se donne la liberté de manger un peu plus... de fumer une
cigarette, de boire un autre verre, de se droguer ou de toute autre chose qui
lui permette de penser: au moins je peux faire ceci parce que c’est ma vie et
personne ne peut m'obliger à que je ne le fasse pas... "Un petit acte qui me
permet d'avoir un espace de liberté que je désire tant, mais que je n'ai pas
dans les autres domaines de ma vie"
Et alors... l'être humain devient obèse, vicieux ou malade. Le corps, né pour
servir à l'homme, comme des machines de précision admirable avec tout un
système parfait pour maintenir la santé de l'être, il devient une machine
défectueuse, blessée et pleine de nécessités qui rendent malade à l'homme
et le font maintenant son esclave.
Chaque action réclame son effet tôt ou tard.
C'est pourquoi le premier acte conscient qui nous approche à la lumière est
d'honorer notre corps.
Le corps est le lieu d’où nous travaillons pour nous approcher au monde d'où
nous sommes venus, c'est l'instrument parfait pour que l'être puisse accéder
avec liberté vers l'exercice suprême de l'être humain: Travailler pour Créer.
Tout comme Dieu.
Donc si le corps doit être honnête, commençons par les aliments.
Le corps est un laboratoire qui transforme tout ce que nous lui apportons en
énergie.
Le but principal de l'alimentation est de fournir de l'énergie pour que le corps
continue à fonctionner de manière adéquate.
Le but de l'alimentation n'est pas de satisfaire le palais. Le sens du goût a
une fonction oubliée par l'homme: il a la fonction de protéger à l’être de ne

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 34


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

pas ingérer un certain aliment qui puisse lui faire du mal. Mais il est
tellement atrophié que seulement quelques personnes peuvent réellement
détecter les aliments qui sont décomposés ou qui blessent le corps.
Si c'est l'énergie ce qui fournit l'alimentation comprenons que l'énergie
première qui soutient la vie dans la planète est l'énergie solaire. Les aliments
riches en énergie solaire seront ceux qui fournissent de l'énergie d'une plus
grande qualité au corps humain.
À aucun moment j’interdis, je recommande seulement que les aliments
d'origine végétale seraient les premiers dans la liste d'alimentation qui donne
à l'homme la plus grande qualité d'énergie. Les aliments dérivés des animaux
ont déjà filtré l'énergie solaire dans un niveau de plus petite qualité, ils l’ont
pris des plantes et ensuite l'homme la prend d'eux c’est pourquoi elle est
plus dégradée.
L'eau que consomme l'être humain doit être une eau propre et libre de
polluants tellement fréquents dans la civilisation. L'eau des rivières, est à
l'origine riche en énergie qu’elle recueille des terres par lesquelles elle
traverse et qui l’enrichisse en beaucoup de sens, l'eau est un des meilleurs
aliments que l'être humain peut boire, tant pour son contenu énergétique
comme pour les processus que dans le corps l'eau effectue, l'eau propre,
désintoxique, elle est remplie d’énergie, magnétisée et fournit à l'homme
d'un moyen de conduction d'énergie pure et excellent pour qu'il effectue
beaucoup des autres processus supérieurs qu'il doit faire, comme par la suite
nous l'expliquerons.
Je fais l'explication de que dans les villes l'eau qui voyage dans le réseau des
services municipaux est une eau, souvent, libre de polluants, mais pauvre en
énergie. Elle n'endommage pas le corps mais elle ne lui donne pas l'énergie
que l'eau fournissait à l'origine au corps humain. C’est pourquoi l'être humain
doit essayer de donner de l’énergie à l'eau en lui envoyant des pensées
harmonieuses et des bénédictions avant de la consommer.
Dans toutes les maisons il devrait y avoir un récipient où il y aurait
continuellement de l'eau bénie et magnétisée avec les bons désirs des
membres de la famille et d'où ils la boivent. La façon de la magnétiser est
tellement simple ; la bénir ou demander à Dieu de la remplir de toute sa
force.
L'eau possède des propriétés beaucoup plus au-delà de ce que l'être humain
soupçonne, ses capacités sont seulement reconnues par quelques personnes
et la science ouvre à peine une recherche pour comprendre ces appelés
"phénomènes" par eux.
Un autre aspect fondamental est la respiration.
La respiration est une opération simple que l'être humain pratique depuis
qu'il naît. Mais qu’il n'exerce pas de manière adéquate.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 35


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

La respiration doit remplir la cage thoracique, elle doit remplir la partie


basse du ventre et elle doit remplir la capacité thoracique au moins quelques
minutes par jour. L’être doit faire ces exercices de respiration complète
quelques minutes tous les jours, une série de 10 répétitions faites au moins
trois fois par jour donnent à l’être une vie complètement différente et le
remplit avec la satisfaction d’être vivant. Mais faisons attention à que l’air
soit libre des polluants tellement communs dans la société actuelle.
L'exercice physique est un autre des éléments que l'être doit pratiquer pour
maintenir son corps en fonctionnant. Chaque muscle de son corps a été placé
là par la nature en sachant qu'il accomplit avec une importante fonction pour
l'être. Aucun muscle n'est de plus et chacun d'eux peut s'atrophier s'il ne
s'exerce pas. J'affirme à nouveau que l'exercice est vital pour que la
personne puisse vivre en paix avec elle-même. La sensation de bien-être qui
suit à une courte session d'exercice physique, permet à l'homme et à la
femme de rappeler qu'ils disposent d’un corps qui est au service de l'être
supérieur et non à l'inverse.
Le repos est aussi un élément à surveiller. Le corps requiert de reposer de
manière complète périodiquement, non uniquement pour que les muscles
puissent être libres de fatigue, mais pour que certaines fonctions mentales et
chimiques puissent se réaliser pendant que le corps dort. Peu de repos
augmente l'effort et laisse en fonctionnant de manière inadéquate beaucoup
des processus du corps, à long terme cela produit de l’instabilité
émotionnelle, les maladies et une basse énergie en général.
En résumé, les habitudes quotidiennes sont celles qui assurent la santé ou la
maladie des personnes.
Des mauvaises habitudes sont la cause racine de beaucoup de maladies
humaines.
L'équilibre mis dans chacun des actes de nos vies aide à maintenir cet état
de bien-être tellement important pour marcher harmonieusement vers la
lumière.
Honorer le corps physique c’est vivre une vie harmonieuse en respectant ses
nécessités et en jouissant de ses capacités.
"Le corps est l'autel où l’on honore à Dieu", celle-ci on est une des phrases
que beaucoup d’anciennes traditions maintenaient présente. Le corps est un
cadeau de la Mère Terre. C'est le premier cadeau que nous recevons en
arrivant à la Terre. C’est le dernier que nous donnons en terminant notre
existence et pour cette raison c'est un cadeau avec lequel nous vivons toute
notre vie.
C’est pour cela que je vous dis que le Chemin Vers la Lumière requiert
d’honorer notre corps physique.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 36


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II5. SOYEZ HEUREUX

Ainsi que l'homme doit honorer son corps physique il doit aussi le faire avec
la Mère qui lui a donnée l'être et je ne me réfère pas à sa mère biologique, je
parle de la Mère Terre.

La Mère Terre lui a accordé le meilleur qu'elle avait, le plus sélectionné de sa


matière pour qu'il construise son corps physique, cet acte d'amour doit être
récompensé à travers un respect à la nature. La Mère Terre requiert de tous
ses fils du respect à ses processus, du respect à ses mers et à ses forêts, du
respect à ses montagnes et à ses vallées. Du respect à ses créatures, qui ne
sont pas ici pour servir à l'homme, elles sont ici, tout comme l'homme, pour
apprendre à être des êtres organiques supérieurs, pour obtenir l'équilibre
dans la nature.

Chaque être organique devrait être conscient de que son lieu dans la nature
est protégé et sûr tant qu'il ne viole pas les lois de la coexistence
harmonieuse ; écologique, diraient les scientifiques. Mais, l'écologie est une
science trop nouvelle pour la morale et les habitudes humaines, c’est ici où
l’appel pour tous ceux qui suivent ce chemin vers la lumière devient plus fort.
La Terre a besoin de tous ses fils conscients pour reprendre ce chemin
d'équilibre qu'elle perd par l'avance aveugle qui durant les dernières 200
années l'homme a donné à sa civilisation.

Nous allons maintenant traiter le sujet du bonheur.

Nous avons dit que l'être humain naît pour être heureux.

Et dans cette phrase se résume tout un chemin de simplicité. Les enfants le


manifestent et ils ne sont pas des maîtres de sagesse.

Ils sont simplement des enfants.

Mais les enfants n'ont pas perdu ce que l'adulte perd quand il grandit en
écoutant les autres.

L'enfant n'a pas perdu son innocence.

L'enfant écoute encore à son interne et parce qu'il l'écoute il sait ce qu'il
veut... et il le demande, il le cherche et il ne s’écarte pas de son objectif
jusqu'à ce qu’il le trouve et alors il retourne à son état de bonheur intérieur.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 37


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Si l'enfant se fâche, il essaye ne pas être fâché, si l'enfant souffre, il essaye


de ne pas souffrir, si l'enfant perd le sourire, il essaye de le trouver dans le
divertissement, dans le jeu, dans toutes ses actions.

Ainsi de simple est la vie.

Mais les adultes...

Les adultes nous souffrons et nous cherchons la racine de notre souffrance


dehors ; et nous trouvons alors que notre voisin, notre chef, nos fils,
quelqu'un... a fait quelque chose épouvantable... et c'est pourquoi nous nous
fâchons. Ils sont les coupables, ils m'ont fait me fâcher.

Les adultes nous nous contentons, mais nous gardons les mémoires... ces
mémoires qui nous enseignent à ne pas confier en ces personnes qui nous
ont fait souffrir.

Et alors, la prochaine fois que je les voie, je saurai que je ne dois pas confier
en elles.

Et nous vivons ainsi.

En gardant des pierres dans notre coeur.

Une pierre par chaque personne qui m'a fait souffrir, une autre pierre pour
chaque chose que la vie m'a donnée comme problème, une autre pour toutes
ces choses que j'ai souhaitées dans la vie et je n'ai pas pu obtenir.

Et nous allons dans la vie chargeant ce sac de pierres.

En nous plaignant que la vie est angoissante.

Quand arrive un moment de bonheur, nous souhaitons qu'il ne se termine


jamais, mais intérieurement nous sommes convaincus qu'il terminera et cela
nous afflige, au milieu du bonheur que nous éprouvons, nous nous affligeons
parce que nous savons qu'il ne sera pas pour toujours. Ou nous rappelons à
quelqu'un que nous aimerions qu'il soit avec nous pour jouir de ce moment
et alors nous nous attristons parce que cette personne n'est pas là.

Et le moment de bonheur nous échappe entre l'angoisse de ce qui ne c'est


pas passé et les souvenirs qui réclament un lieu dans notre esprit.

Le présent est un espace de court temps, trop court pour le gaspiller entre
un futur qui n'est pas arrivé et un passé peuplé de fantômes.

Et c'est dans le présent le seul temps où l’on peux jouir du bonheur.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 38


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

C'est pourquoi le chemin au bonheur n'est pas un long sentier, ce n'est pas
que nous devons nous efforcer pour être heureux... nous devons cesser de
nous efforcer et être comme les enfants... simples... simples... en vivant le
moment... en jouissant de chaque chose que la vie nous donne... en
acceptant ce que nous avons et en ne souhaitant pas jusqu'à l'obsession, ce
que nous n'avons pas ou ce que nous ne sommes pas.

L'homme s'efforce pour ne pas être heureux.

Il lutte pour avoir tout le contrôle de sa vie et ne pouvant pas l'obtenir il perd
le bonheur.

Être heureux, implique jouir de ce que l'on a, comme les enfants, qui jouent
avec des pierres, avec leur imagination, avec leurs mains, avec ce qu’ils ont
à la vue.

Jouir de ce qu'on est. Sans souhaiter être comme d'autres, sans souhaiter
changer la couleur de ses yeux ou la forme de ses cheveux.

S’accepter comme on est, n'implique pas de ne pas changer. S’accepter


comme on est, c’est le premier pas au bonheur.

Dans la recherche du bonheur l'être humain a inventé des formules et des


stratégies qui lui ont fait perdre le plus important... L'homme et la femme ont
perdu, le contact avec leur être intérieur.

Durant beaucoup de temps j'ai appelé aux hommes et aux femmes des
écoles et des organisations spirituelles pour qu'ils méditent. Et normalement
j’ai écouté qu’ils ne savent pas méditer, ils me demandent des formules, des
prescriptions magiques pour pouvoir établir le contact avec leur être interne.

L'être pense que s’écouter n'a pas de sens parce qu'il croit que méditer
signifie penser et il ne perçoit pas de différences entre ces deux actes.

Mais méditer ce n'est pas penser.

Méditer c’est important.

Penser c’est trivial.

Méditer c’est approfondir dans le plus interne de l'être, demander, demander,


demander et demander à nouveau... et ensuite. Quand les questions
cesseront... écouter, écouter, écouter... et écouter à nouveau.

Laisser que le coeur parle. Que la personnalité fatiguée de chercher des


réponses dehors, fatiguée d'écouter la publicité dans la télévision en donnant

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 39


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

des conseils contradictoires pour que les personnes vivent une vie qu'elles
n'ont pas et qu’elles se transforment en des personnes qu'elles ne sont pas,
laissez finalement que le coeur parle.

Et peut-être qu’il ne vous dira pas grand-chose, il dira peut-être seulement:


"cherche Dieu en toi", peut-être qu’il vous dira seulement: "ne souffre pas,
je suis avec toi".

Ou apparaît peut-être simplement la conviction de: "tu ne dois pas être ce


que tu n'es pas" ou "tu n’as pas besoin d’avoir cela pour être heureux"...
mais la réalisation sera immense, parce que l'âme a parlé et elle a été
écoutée.

Celui-là est le premier pas, c’est la première étape pour se trouver avec soi-
même, la méditation est l'exercice le plus précieux qu'un disciple peut faire
pour arriver à rétablir le contact avec son âme.

Mais il doit le faire avec discipline. Il doit le faire avec la même régularité
qu'il prend ses aliments. Il doit le faire une partie de sa vie.

Le bonheur n'est pas quelque chose inaccessible, le bonheur est l'état naturel
de l'être, c’est l'état où l'être humain honore à Dieu. Le bonheur attire la
santé, il régularise les fonctions du corps, il produit de l'énergie positive dans
la vie de la personne et de ceux qui l’entourent. C'est une source continue de
vie débordante, de bonne humeur, de bien-être.

Et il n'implique pas que les personnes ne doivent pas souffrir, la vie est
inévitablement chargée de leçons, mais la personne qui a appris à être
simple, elle prend la souffrance que la vie lui donne et elle se demande:
quelle est la leçon qui se dissimule derrière cette souffrance?

Quand cette question est répondue, la souffrance devient moins lourde. Nous
avons déjà appris maintenant ce qui l'a causé et nous travaillons sur les
autres importantes questions: Pourquoi cela me fait autant de mal? Quelle
partie de moi dois-je fortifier pour que cela ne me fasse pas autant de mal?

L'être humain doit apprendre à aimer sans attachement, l'amour est un


sentiment qui fournit de la liberté. Aimer, dans sa forme plus pure, c’est de
la liberté.

Aimer avec des attachements, c’est de la nécessité. et la nécessité est le


symptôme de qu’il y a quelque chose qui nous manque pour être complet.

Les douleurs de l'âme sont souvent dû à l'incompréhension, non des autres,


qui ne comprennent pas "ce que je fais pour eux" mais de la personne qui

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 40


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

souffre parce qu'elle ne comprend pas qu'elle doit aimer aux personnes pour
les personnes elles-mêmes et en n’attendant rien au change.

L'amour est quelque chose personnelle, on ne peut pas espérer qu'une autre
personne sente précisément la même chose que nous sentons. Elles sont
libres de sentir comme leur coeur leur dicte, mais il y a quelque chose que
nous ne devons pas oublier:

Dans le degré d'amour que nous accordons à d'autres personnes


sera le degré d'amour que nous recevrons d'elles ou la taille de la
leçon que nous laisserons dans leurs vies.

Il y aura beaucoup d'occasions dans lesquelles les personnes auxquelles nous


aimons ne nous donnent pas la même qualité de sentiment, mais à un
certain moment de leurs vies elles sauront qu'il y a eu quelqu'un qui les a
profondément aimées et cela leur enseignera une leçon d'amour... si notre
amour envers elles, est suffisamment grand, leur ayant laissé cette leçon doit
être suffisant pour que nous trouvions du réconfort en sachant que nous
avons fait quelque chose pour elles.

Le bonheur est donc le second pas pour arriver à ce chemin vers la lumière.

Rappelez que dans ce sentier qu'ensemble nous marchons, nous entamons


d'abord un changement intérieur et peu à peu commence à se faire un
changement à l'extérieur.

D'abord, on est, ensuite on fait. On transforme d'abord l'être et on


transforme ensuite le monde où il vit.

Suivre le chemin vers la lumière est suivre une des plus grandes aventures
que l'être a entrepris dans sa vie.

C’est trouver la toison d'or qui... tout comme Ulysse... il faudra la trouver
après avoir dépassé beaucoup de batailles.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 41


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II6. HONORER DIEU

Le chemin vers la lumière est comme le chemin du guerrier.

Un guerrier maintient son esprit et son corps préparés pour la lutte à tout
moment. L'ennemi guettera... il peut être dans tout lieu, il peut même
apparaître quand le guerrier dort. C'est pourquoi il est toujours préparé.

Ses armes sont la discipline à laquelle il soumet son corps, en le nourrissant


correctement, en s'exerçant de manière adéquate, en maintenant l'équilibre
avec la nature, en mangeant les fruits que chaque saison lui offre, parce qu'il
comprend les cycles de la nature et il comprend que son corps obéit aussi à
ces cycles, il ne punit pas son corps avec des vices, ni avec des mauvaises
habitudes, il respecte la nuit pour dormir et il se lève tôt tout comme le soleil
pour créer avec ses mains et son esprit ce qui correspond au jour.

Le guerrier sait que la lutte qu'il libère est contre lui-même.

Contre les habitudes que la société a semées en lui.

Contre les pensées étrangères qui se filtrent dans son esprit dérivées de la
publicité et du mode de vie antinaturel que l'homme et la femme actuelle ont
construit.

Le guerrier ne s'éloigne pas à une montagne pour chercher son harmonie


intérieure. La lutte est interne, où qu'il aille il sait que les fantômes se
trouvent à l'intérieur non dehors. Les rues des villes ne sont que le domaine
où se reflète la bataille, mais les luttes sont internes.

C’est à l'intérieur où les décisions se prennent.

C’est à l'intérieur où le coeur appelle et l'esprit ignore.

C’est à l'intérieur où l'âme crie tandis que la conscience distraite prétend


trouver dehors ce que l'âme possède.

La lutte est interne... et les leçons aussi.

C'est pourquoi sur ce chemin Vers la Lumière, nous devons être vigilants.

En méditant.

Tous les jours.

À chaque moment.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 42


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

En écoutant cette partie de nous qui est toujours restée là. À l'attente de que
nous la remarquions.

Je parle pour elle... en son nom... j'utilise ses paroles parce que je l'écoute.

Et je la perçois derrière les masques que tous les hommes et femmes du


monde utilisent.

Des masques qui servent seulement pour se tromper et pour tromper les
autres.

Des masques qui reflètent des sentiments qui ne se sentent pas, mais qui
sont ceux que la société accepte comme corrects.

Des masques qui vous font prendre des décisions que vous savez incorrectes,
vivre une vie qui ne vous satisfait pas, se lever chaque demain en sachant
qu'il y a quelque chose d’important que vous n'obtenez pas. Se coucher
chaque nuit avec la sensation que votre vie ne vous donne pas ce que votre
âme vous réclame.

Une sensation de vide et de confusion qui seulement vous mène à lever la


vue vers Dieu et lui demander un peu de lumière pour diriger vos pas sur le
sentier correct.

Je vous dis maintenant... Dieu vous a déjà répondu.

Il vous a donné toutes les réponses.

Vous les portez dans votre coeur.

Elles sont insérées dans votre code génétique spirituel.

Les réponses sont à l'intérieur, non à l’extérieur.

Vous cherchez dans les religions des prescriptions magiques. Vous allez au
psychologue pour qu'il vous aide à répondre à des questions qui sont à vous.

Vous parlez avec des prêtres qui n'ont jamais été mariés pour leur demander
comment vous devez instruire à vos fils, ou comment traiter à votre conjoint.

Les hommes et les femmes s’inscrivent à des écoles philosophiques et ils


prétendent trouver là toutes les réponses à leurs questions.

Et jamais ils ne le demandent à leur être interne...

En étant que c’est lui, le seul qui a toutes les réponses.

Lui, qui les connaît d’avant leur naissance.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 43


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Lui, qui a vécu toutes et chacune de leurs décisions.

Qui a souffert quand vous avez pris les décisions erronées qui reviennent
maintenant dans des leçons de vie qui vous font souffrir.

Qui a souffert quand dans vos inconsciences vous avez perdu la direction de
votre vie et il savait que ce chemin seulement vous apporterait davantage de
souffrance.

Lui, qui savait que cette souffrance peut-être qu’elle vous mènerait à vous
demander pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? Et dans la recherche de réponses
peut-être qu’elle vous donnerait l’occasion de l'écouter à lui.

Parce que Dieu, ce Dieu que tous cherchent... parle en vous.

Cette voix qui seulement se recueille dans la méditation c’est la voix de Dieu
qui vous indique vers où vous devez diriger vos pas.

C'est pourquoi je vous dis... Méditez, méditez, méditez.

Demandez ce que vous avez besoin de savoir. En ce moment dès que vous
laissiez ce document... Prenez un moment... ferment vos yeux... percevez la
sensation de savoir que vous êtes déjà arrivé... vous avez la réponse à vos
questions... seulement il suffit de les écouter.

Elles sont là, à l'intérieur de vous-mêmes.

Toutes les réponses.

Y compris les réponses des questions qui n'ont pas encore été formulées.

La lumière de l'âme se manifeste dans l'être humain.

Parce que tout être humain a une âme, bien qu'il soit plus correct de dire...
toute âme a un être humain. Mais cela n'est pas certain, il y a des âmes qui
ne vivent pas dans la Terre c’est pourquoi nous ne pouvons pas l'affirmer.
L’important est de comprendre que nous sommes des âmes passant par une
expérience humaine.

Des âmes qui avons oublié notre nature spirituelle.

Des âmes amnésiques, souffrant de l’oublie parce que rien dans notre
civilisation nous rappelle notre origine divine, seulement certaines des
religions le rappelle faiblement... mais elles obstruent tout quand elles nous
enseignent que pour vivre près de Dieu nous devons nous emprisonner dans
leurs codes et les lois qu’elles ont disposées pour agrandir l'institution. Elles
obscurcissent tout lorsqu’elles nous enseignent à craindre plus qu’à aimer.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 44


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Nous devons honorer à Dieu. Oui. Mais à Dieu on ne l’honore pas lorsque
nous soumettons notre esprit à des dogmes irrationnels.

À Dieu on ne l’honore pas lorsque nous essayons d’échapper de notre réalité


et nous nous affilions à des écoles qui promettent un futur resplendissant
dans d'autres mondes.

On ne l’honore pas non plus quand le guide ou le prêtre nous console en


disant que nous ne nous préoccupions pas pour la justice parce que dans le
ciel il y a un Dieu qui voit tout et qui nous placera près de lui arrivé le
moment.

Si nous sommes dans le monde c’est parce que nous sommes venus
apprendre une série de leçons qui nous permettent d’être heureux dans le
monde, non dans le ciel.

C'est le moment de comprendre que Dieu a une volonté inviolable, c’est vrai.
Personne ne peut violer une Loi divine.

Mais les lois divines laissent des libertés à l'homme. Des libertés qui lui
permettent d'apprendre la façon correcte de vivre.

C'est le moment d'exercer la liberté.

L'homme soumet son esprit lorsque la crainte l’attrape.

Comment est-il possible de parler de condamnation éternelle?

Comment est-il possible de penser à un Dieu d'amour, avec l'avertissement


de qu’il existe un être malin qui nous guette tout le temps?

Les institutions religieuses ont créé toute une série d'enseignements pour
emprisonner les esprits des personnes par la crainte.

Personne n'est plus docile qu'une personne craintive.

Des peuples transformés en troupeaux.

Celui-ci a été l'héritage des religions dégénérées par l’ambition de pouvoir et


le contrôle que ses dirigeants ont exercé.

La même stratégie que suivent ceux qui prêchent la fin du monde.

Ils insèrent de la peur et gagnent du contrôle.

Et donc maintenant, le peuple les cherche... et il les cherche... et il les


cherche.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 45


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Il les cherche pour écouter quelque chose qui leur enlève la peur, qui leur
donne la tranquillité... mais cela est seulement obtenu s'ils assistent à leur
église, s'ils font ce qu'ils leur disent, s'ils font un don de quelque chose de
leurs propriétés.

Ne croyez-vous pas que c’est le moment de réveiller?

Ne sentez-vous pas que c’est le moment d’arrêter de parler de terreur et de


commencer à parler d'amour?

Éloignez-vous de tout ce qui uniquement vole la tranquillité de vos esprits.


Ne promouvez plus la crainte, parlez de liberté.

Parlez de créer un monde plein d'occasions.

Un monde qui ouvre les portes à ses merveilles.

La merveille de se savoir avec le pouvoir de Dieu pour créer.

Pour renvoyer à la nature ce que nous lui avons enlevé.

Pour faire de notre maison une maison qui fasse honneur à l'harmonie
écologique.

Où nous puissions avoir un petit jardin qui est notre lien avec la mère Terre,
là dans ce jardin nous pouvons remercier à la Terre ce qu'elle a fait par nous.
Et si vous n’avez pas de jardin cela pourra être, un petit arbre, un pot de
fleur, simplement un être qui nous rappelle que la Terre nous a donné un
espace pour vivre et c'est pourquoi nous la bénissons.

C'est pourquoi tous les matins en nous réveillant nous lèverons notre vue au
ciel et nous fermerons nos yeux pour dire depuis notre interne. Merci. Merci
pour un autre jour, pour une autre occasion d'apprendre ce que nous
sommes venus apprendre, pour une autre occasion de servir.

Merci pour le corps que nous recevons de la Terre et que nous nourrissons
grâce à la Terre qui tout nous donne.

Merci pour notre famille, pour notre pays, pour nos montagnes, pour la mer,
pour ce que vous vouliez remercier.

Et après avoir remercier... faites du silence, respirez profondément... et


laissez un espace de temps... pour sentir, le plaisir d'être vivant et en
connexion avec Dieu, avec votre intérieur, avec votre âme.

Cela c’est pour le matin.

Mais la nuit... il y aura un autre moment spécial.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 46


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Une autre journée a finie.

Un jour où nous avons appris des leçons, où nous coexistions avec des
personnes, où nous avons pu travailler dans quelque chose, dans la maison,
dans les bureaux, dans les rues, dans les champs, où que soit notre activité.

Nous avons fermé un autre chapitre de nos vies.

Nous nous disposons à tourner la page d'aujourd'hui.

C'est le moment de nous demander... Qu'avons-nous appris?

Quelle a été la leçon d'aujourd'hui? À qui dois-je remercier pour ce qui m’a
été permis d'apprendre aujourd'hui?

Qu’ai-je écris dans mon livre de la vie aujourd’hui?

Ce moment magique d'intimité nous pouvons le faire avant de fermer les


yeux, ou nous pouvons le faire avec les yeux fermés. Nous pouvons le faire
seul, ou accompagné, nous pouvons le rendre banal, ou nous pouvons le
transformer en une expérience familiale qui enseigne quelque chose
d'important à nos fils.

La vie est un livre où nous lisons les leçons que Dieu a voulu que nous
apprenions.

Un jour sans méditer est un jour sans enseignement.

Un jour sans parler avec nous-mêmes, est un jour où nous avons perdu
l'occasion de faire contact avec notre être interne. Qui est le seul qui nous
connaît à la perfection.

C'est pourquoi le Chemin Vers la Lumière est le chemin de la méditation.

C'est le chemin qui conduit vers l'intérieur. Pour pouvoir marcher vers
l’extérieur.

C'est le chemin qui révèle la lumière de l'âme, pour illuminer l'obscurité qui
règne dans les labyrinthes que la société a construits dans le monde.

Écoutons à l'âme. Centrons-nous en nous-mêmes et nous suivrons ce chemin


qui nous mènera jusqu'à nous trouver avec la véritable lumière intérieure.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 47


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

II7. LE BUT DE CE COMMUNIQUÉ

Je ne veux pas terminer ce second document sans vous dire avant ce que je
prétends avec lui.

Tous les êtres humains nous sommes venus à la Terre pour


l’accomplissement à une disposition divine, mais rappelons que:

Dieu n'a pas une religion. Dieu ne parle pas dans une langue en particulier.

Dieu n'a pas de couleur dans sa peau.

Dieu n'est ni homme ni femme.

Dieu n'a pas de nationalité.

Dieu n’a pas de préférés, ni a qui condamner.

Dieu n'est pas pressé pour accomplir sa volonté.

Dieu n'a pas de crise et il n’en a jamais.

Dieu ne se préoccupe pas du réchauffement global.

Il ne s’afflige pas non plus par les décisions que nous prenons.

Dieu a outre la nôtre, d’autres millions de galaxies auxquelles il doit


s'occuper. Dans chacune d'elles il y a des millions de soleils qui peuvent avoir
plusieurs planètes où il y a des personnes comme nous en essayant de
comprendre... et en exigeant qu'il les écoute.

Dieu est plus grand que ce que tous les êtres humains ensemble nous ayons
pensé.

C'est pourquoi nous pouvons affirmer...

S'il existe un livre divin où il y ait imprimé Sa Volonté.

Ce n'est pas la Bible, ni le Coran, ni la Torah, ni le Chi Lam Balam ni le


Baghavad Gita. Non.

Le seul livre où Dieu a écrit sa Volonté est dans le livre de la Création.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 48


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Ses lois sont inscrites au milieu des astres, des nébuleuses, des montagnes,
des rivières et des mers.

Elles sont insérées dans chaque atome de Création.

Et nous faisons partie de cette Création.

Et nous avons des atomes, tout comme les étoiles et les soleils de tous les
coins de l'Univers.

Et ce sont les mêmes atomes.

C'est pourquoi les réponses nous les avons à l'intérieur...

Mais chaque personne dans sa recherche particulière. Elle trouve quelques


réponses. Et parfois...

Elle les sent tellement grandes qu'elle se remplie de joie.

Elle sent la plénitude d'avoir trouvé à Dieu... alors qu’elle a seulement trouvé
quelques réponses.

Et dans son enthousiasme d’avoir monté une marche de cet escalier qui
porte au contact interne... elle le dit à tous.

Et il se forme un groupe... ensuite une organisation.

Qui le suit parce qu'il a quelques réponses.

Et ils le voient différent.

Et alors ils le transforment en prophète, en illuminé, en un être qui peut


parler avec Dieu.

Et lui, leur enseigne comment ils doivent vivre.

Et les gens lui demandent tout... et il leur répond et il leur répond.

Et les gens cessent de penser.

Ils cessent de chercher, parce qu'ils ont déjà trouvé quelqu'un qui peut
répondre à leurs inquiétudes.

Et pour arriver à davantage de personnes... on crée une institution. Une


école, une religion.

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 49


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Et l'homme comme espèce humaine... s'arrête à nouveau. Il cesse d'évoluer.


Il continue à vivre dehors, en cherchant des réponses aux questions qu'il a à
l'intérieur.

Celle-ci est la raison de pourquoi "un Chemin Vers la Lumière" enseigne que
nous devons méditer.

Celui-là est le but que je cherche.

Réorienter.

Continuez à poser des questions, ne vous fatiguez pas de poser des


questions...

Mais faites-le à votre âme.

Très bientôt je retournerai pour parler avec vos êtres internes sur l'héritage
que le passé leur a laissé et comment celui-ci est uni au futur qui vous
attend pour pouvoir faire que le présent ait un sens spécial. Nous parlerons
de comment les chemins spirituels du passé et du futur peuvent faire
influencer le présent de l'homme.

Melkizédek

Communiqué II: UN CHEMIN VERS LA LUMIÈRE 50


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III. UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT

UNISSANT LE PASSÉ AVEC


LE FUTUR DANS LE
PRÉSENT
= Un appel aux traditions=

T.V.M.

MELKIZÉDEK
51
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III. UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT


= Un appel aux traditions =
T.V.M. MELKIZÉDEK
Seconde Pleine Lune de juin 2007

INTRODUCTION

Tout chemin a un début et une fin.


Tout sentier a une mette ou plusieurs.
Le parcourt de l'esprit dans la Terre est un parcourt multidimensionnel.
Il marche sur la Terre avec son corps et ses pieds sont dirigés vers où son
intellect l’emmène même si son intellect ne sait pas souvent où aller.
Il marche avec son coeur vers le bonheur… même s'il paraît souvent qu'il
s'éloigne et quelquefois, quand il croit qu'il l'a atteint il ne sait pas comment
le garder et il le perd à nouveau.
Il marche avec son âme vers Dieu… et il cherche des oraisons et des
temples, il fait des pénitences et des promesses, il suit des prédicateurs et
des maîtres, des prêtres et des gourous, mais Dieu paraît parfois être près et
d’autres fois loin.
Et dans ce parcourt multidimensionnel, l'être humain inventa des choses,
pour se sentir près de Dieu.
L’être humain observa à la nature et la reconnu comme le livre où Dieu avait
écrit sa volonté.
Ainsi sont nées les traditions… l'enseignement divin révélé aux sages.
Tellement publique qu’il était toujours à la vue de tous…. et à la fois,
tellement secret que personne ne pouvait le comprendre.
Et ces traditions ont passé de bouche à oreille parce que personne ne confiait
aux paroles écrites.
Jamais une parole pourrait exprimer ce que le Soleil nous dit quand il
apparaît dans l'horizon et entame son parcourt journalier sur la voûte
céleste.
Comment expliquer avec des paroles ce que sent l'âme quand elle observe

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 52
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

l’aigle parcourir ses domaines dans les sommets des montagnes.


Et chaque peuple lut dans le livre sacré de la Terre les leçons que Dieu laissa
enfermées pour ses fils dans chaque créature, dans chaque nuage et
montagne de la nature.
Les peuples des neiges ont lu dans la neige et dans les lacs ce que Dieu
laissa pour eux.
Et les peuples de la forêt ont trouvé leurs leçons au milieu des arbres
millénaires et des cascades cachées.
Les gens de la toundra et de la savane les ont cherchées entre des roches et
des prairies, au milieu des vallées sacrées et des grottes mystérieuses.
Dieu a toujours été près d'eux et ils ont toujours été près de lui.
Mais les cieux ont changé, les étoiles se sont déplacées, beaucoup de lunes
ont passées…. le poids des siècles s'est accumulé sur l'histoire de la planète.
Et sont nées les villes, les rues et les bâtiments.
Les êtres humains ont laissé les fourrures et ils se sont habillés avec des
vêtements d’usines.
Ils se sont éloignés de la nature et ils l'ont enfermée dans des parques… et
ils ont dit que… c’était pour la protéger.
Et l'être humain commença à vivre dans un monde inventé par lui.
Le frère castor n’était plus là pour lui enseigner les mystères des rivières, ni
le frère aigle pour lui montrer comment il devait voler. Il n'était plus possible
de parler avec les arbres pour découvrir ses secrets, maintenant tous étaient
emprisonnés dans des parcs et des zoos…. pour les protéger.
Et l'être humain?...
L'être humain s’était construit une cellule plus grande… et il l’appela
civilisation, il l’appela ville, il l’appela société… mais c’était une cellule et il
ne se rendait pas compte.
L'être humain créa alors des écoles et des instituts. Pour enseigner à ses fils
à vivre dans la cellule… pour leur enseigner comment être heureux même
s'ils étaient emprisonnés.
Et sentir un air de liberté… même s'ils ne pourraient jamais sortir de leurs
cellules.
C'est pourquoi sont nés les êtres humains qui voulaient être libres, ceux qui
se rendaient compte de la tragédie.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 53
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Ceux qui ont crié aux quatre vents que l'être humain avait perdu le chemin.
Mais ils les considéraient des fous et même parfois ils les ont brûlés sur le
bûcher.
C'est pourquoi les être humains libres ont dû se cacher et se réunir en petits
groupes… à la marge de la société qui les séparait.
Et de là ils ont enseigné la vérité.
Et ils ont créé les traditions.
Qui sont ensuite passées de bouche à oreille.
Peu de fois ils ont écrit dans des livres leurs vérités… c’était trop dangereux.
Ils ont dû se cacher pour vivre leur liberté.
Et ces traditions perdurent encore… en possession de quelques-uns.
Et l'être humain bien qu'étant perdu…il avait une âme qui vibrait… et qui lui
parlait de Dieu… d'horizons perdus qu’il regrettait… de mémoires cachées
dans son âme.
Et cela le mena à chercher… et à chercher… et à chercher.
Et il développa une science.
Une qui cherchait dans les étoiles, il l’appela astronomie peut-être en
poursuivant un souvenir d'un voyage dans l'origine des temps, qu’avaient fait
ses antécesseurs… peut-être comme en cherchant une demeure abandonnée
dans un temps lointain.
Une autre qui cherchait au milieu des atomes et des particules
subatomiques, il l’appela physique. Celle-ci il l'inventa en essayant de
découvrir l'origine de la matière, peut-être que lଠse trouvait le mystère de
Dieu.
Une autre il la dédia à chercher au milieu des cellules humaines, dans les
parti¬cules qui formaient les corps humains, peut-être en voulant trouver à
Dieu lui-même déguisé en chromosome…et il n’arrêta pas jusqu'à déchiffrer
le génome humain… maintenant oui, il pouvait jouer à être Dieu. Il pouvait
déjà inventer des êtres humains et les faire de la couleur qu’il préférait.
Mais sans que personne ne se rende compte…L'être humain inventait un
nouveau chemin.
C'était la même recherche de la nature qu’avaient entamé ses ancêtres, des
nouveaux yeux pour les mêmes mystères. Une nouvelle spirale dans la trame
de la vie.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 54
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Des nouvelles portes qui conduisent aux mêmes objectifs.


Le même esprit, la même interrogation, avec des nouveaux instruments et
des nouveaux langages.
Et l'être humain, sans se rendre compte…
Il créait des nouvelles traditions, mais maintenant avec des microscopes et
des télescopes, se réunissant dans des universités et des instituts, dans des
laboratoires d'investigation.
Les mêmes âmes, maintenant avec des blouses de laboratoire au lieu de
peaux d'animaux.
Une nouvelle ronde, dans le même monde que nous connaissons.
La vie miraculeuse en parcourant une spirale en plus dans le voyage infini de
l'évolution.
Jusqu'à quand?... Depuis quand?
Cela importe peut-être?
Bienvenus à cette synthèse du parcours de l'être humain.
Nous unirons le passé avec le futur… et nous le ferons maintenant, dans le
présent.
Melkizédek

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 55
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III1. LES PREMIÈRES QUESTIONS

Seulement quand la lumière de l'âme illumine la conscience de l'être humain.


L’être humain peut commencer à chercher des réponses.

L'intellect est une usine constante de questions. Et l'intellect humain ne peut


pas répondre à ce que lui-même demande.

Parce que les réponses qui viennent du même espace mental qui demande
ne sont que des labyrinthes qui conduisent au point de départ. Ce sont des
réponses qui ne calment pas la soif, seulement ils les postposent.

Les réponses qui font croître à l'être humain doivent provenir de l'espace de
l'âme. Elles doivent être le fruit d'une méditation profonde où l'âme peut
alors illuminer la conscience… les réponses sont d'une autre nature.

Et l'être l’homme et la femme grandissent en conscience… leur entendement


se développe, leur regard change, leur âme prend pendant des moments le
contrôle de la vie et on éprouve une sensation d'être plus près de
comprendre les secrets de Dieu.

Et dans le passé éloigné, il y a eu des êtres humains qui se sont connectés


avec leurs âmes, il y en a eu…. il y en a et il y en aura.

Eux et elles sont les gardiens des traditions. Des vieilles âmes dans des corps
humains. Des yeux qui voient au-delà de ce que les formes projettent. Des
pensées qui illuminent ce que la vue découvre dans la vallée des ombres qui
nous entourent à tous.

Ces êtres humains illuminés par leurs âmes ont pu expliquer le monde qu’ils
voyaient. Ils ont vu ce qui propulsait les rivières pour descendre les
montagnes pour aller vite jusqu'à la mer qui patiemment les attendait dans
un certain lieu au-delà des canons et des vallées.

Et cela leur apprit pourquoi l'être humain cherchait désespérément à Dieu.

Ils ont pu comprendre pourquoi l’aigle volait placidement aussi haut et


seulement de temps en temps il descendait comme un éclair jusqu'au sol
pour chasser un animal qui pourrait servir d'aliment à ses poussins.

Et cela leur expliqua le mystère de la campagne. Il y a ceux qui sont nés


pour dominer un petit coin de la nature, tandis que d'autres sont nés en
régnant dans de grandes extensions de terre. Quelques-uns naissent pour
ramper, comme le serpent et d'autres naissent pour voler.

Il se demanda ensuite… quels sont mes domaines?

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 56
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Il regardait les montagnes, imposantes… elles ne bougeaient jamais, elles


n'étaient jamais affligées, jamais elles ne riaient, elles étaient toujours là,
pour le protéger des vents, ou pour le punir avec des avalanches s’il ne
respectait pas son sol… il a compris qu’elles étaient des gardiens. Elles
veillaient à la nature et elles veillaient à l'être humain et à la femme… il est
alors devenu leur ami et il les adora.

Il vit la mer… parfois impassible, d’autres fois irascible, mais toujours en


mouvement, dans des cycles rythmiques et interminables. Des vagues qui
viennent et qui vont, toujours le même bruit des vagues frappant sur la
plage, en travaillant, en dessinant de nouvelles figures sur les côtes, en
inventant la géographie.

Et alors il sût que la mer était le lieu de destin de tous les fleuves du monde.
Il sût que de là partaient tous les nuages qui ensuite humidifiaient les
champs et faisaient pousser les fleurs et les arbres et ceux-ci donnaient de la
vie aux vallées d'où les animaux se nourrissaient.

La mer était la réponse.

C’était de là, d'où tout était sorti.

Il est tombé amoureux de la mer… puisque la mer lui parlait dans le


silence.

Sans paroles.

La mer parlait à son âme… et elle lui disait: Réveille! Réveille!

Et l'âme répondait.

Alors il pensa… la mer est d'où je proviens.

La mer est comme le lieu d'où mon esprit sortît.

Je dois retourner à lui un jour.

La vie de l'esprit est comme la vie dans la mer profonde… calme, en paix.

La vie du mental est comme la mer dans les plages toujours en


mouvement, toujours soucieuse, en frappant ici et se retirant là-bas. En
minant les roches, en faisant de la mousse et en cassant en brise qui se
dissipe ensuite.

C'est pourquoi je dois trouver la façon d'arriver à la source d'où mon esprit
est sortit je dois chercher à Dieu.

Et on a créé les traditions. Des systèmes de connaissance sacrée qui


enfermaient les réponses que les êtres humains trouvaient.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 57
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III2. LES QUESTIONS CORRECTES


L'être humain du passé vivait au milieu de la nature et il l'a vue comme sa
mère. La mère Terre, l'être le plus admirable que Dieu puisse nous donner.
Celle qui nous nourrissait, celle qui nous donnait le vent pour rafraîchir nos
corps, celle qui nous donnait la pluie pour nourrir nos champs, celle qui
nous disait quand est-ce qu’il fallait stocker les aliments parce que l’hiver
arrivait et c’était la saison qu'elle utilisait pour renouveler la robe des
champs, éliminer ce qui était déjà vieux.

Ensuite elle nous envoyait le printemps et nous peignait la campagne de


fleurs pour que nous rappelions qu’au-delà de tous les problèmes, au-delà
de tous les hivers, il y avait toujours un printemps qui nous attendait. Plus
dure qu’était dehors la vie, plus forts que souffleraient les vents congelés, il
arriverait toujours un moment où le soleil apparaîtrait à nouveau et les
fleurs retourneraient pour illuminer nos vies.

La mère Terre, toujours pleine de leçons, nous enseignant toujours.

Comme l'astuce du loup qui nous enseigna la force du troupeau, qui nous
disait qu'en groupe nous pouvions faire plus que lorsque nous étions seuls.

La laboriosité des abeilles qui vivent pour la ruche, elles donnent leur vie
pour elle et à la fin elles triomphent sur leurs ennemis parce que toutes
travaillent diligemment en faisant ce qu'elles doivent faire.

La liberté des canards qui quand ils sentent arriver l'hiver, simplement ils
partaient à d'autres terres, sans attachements ni remords, en sachant que
le monde était sa maison.

Chaque animal en vivant sa vie. En naissant et en mourant, satisfaits


d'avoir vécu en accord avec ce que la nature leur marquait.

Mais l'être humain se demandait ce que la nature pouvait lui enseigner.

Quelle était la volonté de Dieu pour l'être humain? Celle-là était la question
des questions. Qu'est-ce que voulait Dieu que l'être humain fasse?

Dieu avait donné des griffes au lion, la force à l'éléphant, des ailes aux
oiseaux... la pensée à l'être humain.

Pourquoi?

Pourquoi la pensée était-elle plus puissante que les griffes et la force?


Pourquoi l'être humain pouvait-il voler plus haut que les aigles avec sa
pensée? Pourquoi l'être humain pouvait-il vaincre les tigres, sans avoir des

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 58
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

griffes ni des canines? Quel était ce mystère que Dieu voulait que l'être
humain pénètre?

Celles-ci étaient les questions des premiers sages de l'humanité.

Eux, ceux qui ont été préoccupés pour satisfaire les Dieux. Ceux qui ont
pensé au-delà de la chasse et de la pêche, les sorciers et les chamans, les
anciens et les guérisseurs, ceux-là ont formé une nouvelle classe d'être
humain.

Et celles-ci ont été les questions qui ont donné lieu à la sagesse de l'être
humain. Celles qui ont été ensuite transformées en médecine, en
psychologie, en religion.

Ils ont été les premiers penseurs de l'humanité. Ceux à qui nous devons
tout

Mais... un était l'intellect qui demandait. Et un autre... c’était l'âme qui


répondait.

L'âme ne répondait pas toujours.

Pour que l'âme réponde on doit poser la question correcte.

La vérité ne se trouve pas dans les réponses... elle se trouve dans les
questions.

Chaque question est une porte que l'être humain fabrique... et qu’ensuite il
essaye d’ouvrir.

De rien ne sert ouvrir une porte qui ne nous conduit pas à l'objectif où nous
voulons arriver.

C'est pourquoi il faut poser les questions correctes.

De rien ne sert de demander... pourquoi m’arrive-t-il ceci à moi? Pourquoi


me veulent-ils du mal? Pourquoi?

Les réponses seront enfermées sous le fantôme de que la vie est injuste.
C’est demandé en sachant à l'avance les réponses.

Des réponses limitées à l'intellect ingénu qui Croit connaître la vie.

S’il se demande: Que puis-je apprendre de cette situation? Comment puis-


je me protéger de cette personne? Ce seront des questions qui lancent à le
psyché dans une autre direction. Des questions de pouvoir, des questions
qui ouvrent l'intellect à d'autres possibilités.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 59
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Celles-ci étaient les questions que se posaient les sages de l'antiquité.

Et ils ont ainsi ouvert les portes correctes.

Et ils ont fabriqué des chemins.

Comme celui qui enseignait le mystère de l'arbre...

Celui qui utilisait le vieux chaman quand il disait à son jeune apprenti: "Un
arbre intelligent naît près des pierres... ainsi il ne peut pas être mangé par
les animaux quand il est tendre et petit. Quand il est jeune, il est flexible et
les vents ne peuvent pas le briser, parce qu'il se plie au lieu de vouloir
résister à sa force. Il fait des racines profondes pour qu'on ne puisse pas
facilement l'arracher quand quelqu'un essayera de le prendre. Il croît
ensuite et il s’entoure d'une écorce qui le protège des fourmis et d’autres
insectes qui veulent toujours lui prendre quelque chose. À la fin de sa vie il
lâche des semences qu'il essaye toujours de protéger en enfermant en elles
ce que l'arbre a appris dans sa vie, ainsi ses fils seront plus forts et plus
sages que lui".

Et le jeune apprenti ne pouvait pas poser des questions, le chaman avait


déjà parlé... l'apprenti devait observer, observer et observer.

Il devait apprendre à être comme l'arbre. Se protéger dans une certaine


pierre, comme le chaman qui était son protecteur, il devait être flexible pour
que les vents ne le brise pas, ne jamais être têtu avec ses pensées parce
que sûrement sa stupidité le renverserait, il devait se protéger au fur et à
mesure qu'il grandirait avec les valeurs et la discipline que lui enseignait le
vieux chaman parce que seulement ainsi il pourrait éviter d’être gêné par
les autres personnes et à la fin sa vie il devrait chercher un apprenti qui
voudrait être comme lui et à qui il devrait enseigner tout ce que lui-même
avait appris en observant à la nature.

Ouvrir le canal à son âme, c’était ce que le chaman lui enseignait.

Les chamans savaient et appréciaient la sagesse du silence.

Parce que celui qui parle ne peut pas écouter ce que son âme lui dit.

Et l'âme explique ce que la vie lui montre.

L'intellect prétend savoir, il prétend expliquer en utilisant ce qu’il rappelle


qu'il a lu, qu’il a écouté.

C'est pourquoi les êtres humains prétendent souvent être des sages, quand
tout ce qu'ils font c’est de répéter des vérités étrangères.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 60
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Des lettres mortes qu'ils utilisent comme si elles étaient propres, mais qu’ils
sont incapables d'expliquer parce qu'elles ne sont pas nées de leur
expérience.

Seulement ce que l'âme enseigne nous fait croître.

L'intellect répète ce qu'il a écouté, ou lu.

L'âme parle toujours fraîche, elle est toujours nouvelle. Avec la sagesse de
celui qui est connecté avec l'infini.

Les savants sont comme des livres avec des jambes et avec une langue.

Les sages sont des personnes qui parlent depuis l'âme.

Les savants se félicitent de ce qu'ils rappellent.

Les sages remercient d’êtres vivants et d’êtres heureux.

Les savants essayent de parler et parler et parler.

Les sages essayent d’observer, observer et observer.

Deux chemins différents. Les deux valables... pour des buts différents.

Le savant sert à l'intellect.

Le sage vénère à l'âme.

Il y a beaucoup de savants dans les forums mondiaux et dans les grandes


assemblées. Ils s’habillent avec des costumes et ils voyagent dans des
avions de première classe. Ils écrivent des livres avec des mots qu’ils
rappellent et des phrases empruntées des autres. Ils ont beaucoup de livres
dans leurs bibliothèques et ils concurrencent avec d'autres savants pour voir
qui écrit le plus rapidement, la plus grande quantité de livres.

Les sages ne sont pas sous les réflecteurs, ni dans les grandes assemblées,
ils sont silencieux dans un certain lieu de la Terre, heureux, de pouvoir
apprendre de la vie, de la nature, peut-être qu’ils n'aient pas de livres, ni
de bibliothèque, ils n'écrivent peut-être jamais un livre dans leur vie, mais
chaque parole d'eux vaut plus que des milliers de livres que les savants
écrivent.

La différence entre un savant et un sage est la même que celle qu'il y a


entre une flaque d'eau étanchée et une rivière en coulant heureuse de la
montagne.

Les traditions nous ont donné la sagesse de la nature, la sagesse du seul

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 61
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

livre que Dieu a écrit pour nous tous. Un livre qui a été écrit dans le langage
le plus sacré et le plus puissant de tous. Un livre qui n'avait pas besoin
d'être traduit parce que tous pouvaient le comprendre s'ils le souhaitaient.

Un livre qui pouvait être expliqué quand l'être humain aurait ouvert la porte
qui conduit à son âme.

C'est pourquoi je dis qu'il est important de savoir demander... les questions
puissantes, les questions qui ouvrent les portes correctes. Les questions
auxquelles seulement l'âme peut répondre.

C'est pourquoi je vous dirai toujours... méditez, méditez, méditez.

Formulez les questions correctes et là je répondrai à travers votre âme.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 62
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III3. LES GUERRES

L'être humain et la femme du passé ont créé les traditions, pour aller vers
Dieu. Ils savaient qu'il y avait quelqu'un très grand qui les avait créés, ils se
sentaient soumis à une volonté supérieure qui dominait les éléments, qui
déplaçait à son caprice les forces de la nature. Ils avaient ce contact avec
leur réalité intérieure qu'ils ne pouvaient pas expliquer mais qui les
déplaçaient à trouver un élément magique dans la trame de la vie.

Devant chaque surprise que la vie offrait, ils se demandaient: qu'avons-


nous fait pour que Dieu nous punisse ou nous récompense ainsi? Bien qu'il
soit évident qu'il y avait beaucoup de dieux, certains voulaient le meilleur
pour eux, ils étaient les amis des êtres humains, tandis que d'autres étaient
méchants et par conséquent il y avait toujours une lutte où eux, les
mortels, étaient les affectés.

Dans les vallées nordiques les Dieux étaient des guerriers et les esprits des
êtres humains qui faisaient honneur aux guerres, étaient reçus dans les
cieux comme des héros.

L'être humain honora la guerre. Ses dieux ainsi l'ordonnaient. Mais entre
les Aztèques c’était la même chose, comme entre les Romains et beaucoup
de peuples d'Amérique du Sud et d'Afrique et d'Australie. Mêmes les
musulmans honoraient les guerres qui étaient faites en défense de la foi.
Les chrétiens aussi ont entrepris leurs croisés pour la même raison.

L'être humain moderne, a fait la même chose, les peuples arabes invoquent
à la guerre sainte quand il s'agit de défendre leurs intérêts et les Etats-Unis
invoquent à leur propre Dieu quand ils essayent de protéger leurs soldats.
L'être humain n'a pas cessé d'honorer les guerres. Comme si ainsi il pourrait
laver sa conscience qui lui crie son erreur lorsqu’il combat contre son frère
pour des causes qui n’ont rien à voir avec la noblesse.

Il est nécessaire de changer dans l'être humain le paradigme qui le pousse


à combattre quand la communication manque.

Tant que les gouvernements continueront à penser qu'en combattant ils le


font pour leur propre pays, tant qu'ils penseront qu'ils peuvent gagner une
guerre et que ceci donne des bénéfices à leurs peuples. Le monde
continuera en guerre.

Ce qui est nécessaire pour tous les hommes et les femmes du monde, c’est
de comprendre que dans une guerre... nous perdons tous.

Celui qui gagne perd, parce qu'il devra entraîner dans sa conscience le sang

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 63
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

de tous les êtres humains qu'il a tués. Il perd parce qu'il doit charger avec
le sort et la haine des peuples auxquels il a soumis. Il perd parce que ses
propres soldats deviennent malades de haine, de remords, de douleur et
cette maladie reste dans leurs familles et qui passent ensuite à leurs fils et
peu à peu ils créent une société où la guerre est justifiée et l'ennemi n'est
pas uniquement le soldat étranger, l'ennemi est tout celui qui est différent,
qui ne pense pas comme eux. Il n'y a plus de différence entre l'ennemi
étranger et le voisin qui pense différemment.

Celui qui a été vaincu perd et il doit se lever des cendres de ce qui est resté
de son peuple et charger avec la douleur de ses fils que demandent:
pourquoi? Et ils reçoivent du silence comme réponse. Ils perdent la guerre
et la perdront à nouveau quand leurs fils grandiront avec la haine dans leurs
veines, envers ces soldats qui ont emmené à leurs pères et qui l'ont fait
dans leur propre pays, eux, les envahisseurs, sont venus et ils les ont tués,
ils ont détruit leurs peuples, ils ont tués leurs chers êtres et ensuite ils sont
partis, en laissant tout en cendres et tout... pourquoi?

Il n'y a pas réponse valable.

Il n'y en a pas une qui satisfait la douleur du coeur d'une mère ou d'un fils
auquel ils ont tué à son père.

Comme il n'y en a pas pour la mère du soldat mort dans un pays étranger
qui a été pour combattre une guerre qui n'était pas la sienne, qu'il ne
comprenait pas et qui à la fin, quand il est sur le point d'expirer, la lumière
se révèle devant ses yeux et il comprend que tout était une simple lutte
pour gagner des votes dans les élections suivantes.

Mais les guerres n'ont pas toujours été ainsi, il y eu un temps où les guerres
étaient pour défendre l'honneur d'un peuple qui était humilié par un
ennemi, pour défendre la chance d'un peuple qui était menacé par un
pouvoir ambitieux.

L'être humain a vu les guerres comme une tradition. Dans l'armée il existe
des traditions, traditions d'honneur, traditions de loyauté, de codes de
guerre. Le soldat qui les honore est un soldat qui mérite l'honneur du
peuple.

Mais le soldat qui vit avec honneur est celui qui défend le peuple... non celui
qui attaque un autre.

Il n'y a pas d’honneur quand on combat dans un peuple qui est étranger. Il
n'y a pas d’honneur quand on tue le frère dans sa propre maison.

Il n'y a pas de justifiant possible quand quelqu'un en brandissant sa propre


sécurité tue à tous ceux qui lui paraissent menaçants.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 64
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

On doit comprendre que l'assassin tue aussi par crainte. Il n'y a rien de plus
dangereux qu'un petit gouvernement dans un grand peuple.

Pour cette raison l'être humain a cherché depuis toujours un guide qui lui
indique la direction qui le mène de retour à son Créateur.

L'être humain cherche le chemin du retour. Et malheureusement... l'être


humain a pris souvent le chemin de la guerre.

Mais quand on comprendra que nous vivons dans le même monde et que
l'air que nous respirons aujourd'hui dans notre ville, est le même air qui
dans un autre pays sera respiré demain par nos frères.

Quand nous comprendrons que l'eau voyage dans le monde sous forme de
nuages, de rivières, de mer, sans devoir utiliser de passeport ni parler des
différentes langues, quand nous apprendrons que les oiseaux croisent des
frontières sans se demander dans quel pays ils sont, nous comprendrons
alors que nous vivons dans un grand village. Nous voyageons dans un
même navire, nous partageons la même chance que celle de tous nos
frères.

Quand nous comprendrons que les problèmes de la Chine, sont nos


problèmes, que les problèmes de Java, de l'Australie, des États-unis, du
Mexique, du Vénézuéla, ils sont nos propres problèmes, quand nous
comprendrons que si quelqu'un tue à une baleine il perd le monde, si
quelqu'un maltraite à un animal il maltraite à tous, si nous comprenons que
quand quelqu'un coupe un arbre, le monde le sent... alors nous
approcherons à cette conscience que nous devons réveiller en nous tous.

Il n'y a pas de différences entre l'aborigène d'Australie, les Indiens


Quechuas du Pérou, ou les mayas de Yucatan. Ils vivent de la même
manière comme les jeunes exécutifs de Wall Street ou les soldats d'Iran.
Tous ont un coeur qui aime et qui craint. Tous ont une famille à laquelle ils
veillent et des fils qu’ils espèrent voir grands et heureux.

L'être humain a suivi un chemin de retour. Chacun à sa manière.

Entre les éternelles neige du Groenland, entre les forêts de l'Amazonie, au


milieu des déserts d'Afrique ou entre les étroites rues de Turquie. L'être
humain vit sans écouter son âme, parce que s’il le faisait, il comprendrait
que le chemin n'est pas celui de la guerre... le chemin est celui de l'amour.

Méditez, méditez, méditez.

Vous trouverez là le chemin.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 65
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III4. LE CHEMIN DU RETOUR

Dans le passé l'être humain a découvert un chemin pour s'approcher à Dieu.

Ce n'était pas celui de la guerre, celui-là ne l'approchait pas à Dieu, il le


savait. La guerre était quelque chose de nécessaire.

La lutte pour la survie, était d'abord pour se défendre des animaux qui
l'attaquaient... ensuite pour défendre à la famille des autres tribus qui
voulaient ce qu'ils avaient obtenu, ses femmes, ses fourrures ou ses
grottes.

C'est pourquoi l'être humain a vu la guerre normale dans sa vie... mais cela
ne l'approchait pas à Dieu.

Ce qui l'approchait c’était l’oraison.

Très tôt, l'être humain a trouvé qu'à Dieu il faut lui parler.

Et Dieu écoute... et il répond toujours.

Mais les réponses ne sont pas toujours comme l'être humain les attend.

C'est pourquoi ceux qui savaient interpréter le langage de Dieu, se sont


transformés tout de suite en prêtres.

Les prêtres, savaient quand Dieu parlait. Quand Dieu répondait aux
demandes des êtres humains ou des femmes. Ils trouvaient la réponse dans
les nuages, dans l'eau d'une jatte, dans le vent ou dans le feu.

Mais le prêtre savait que la réponse plus certaine était celle qu'il recevait
dans le coeur.

Dieu répondait toujours... mais dans le coeur.

Et le silence était aussi une réponse.

Parfois Dieu se taisait et cela signifiait que la question n'était pas de son
plaisir, ou la réponse n'était pas celle que l'être humain attendait.

Les premiers oracles sont nés ainsi. Et avec les oracles, sont nés les
prophètes, les magiciens et les prêtres.

Et beaucoup de traditions ont commencé... Toutes en voulant pénétrer les


mystères divins... examiner ce que Dieu voulait pour ses fils.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 66
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Certains demandaient des choses triviales... si leur mari retournerait, si leur


fils guérirait.

D'autres demandaient s'ils devaient aller à la guerre, si on devait lever les


armes... c'est pourquoi parfois les oracles écrivaient l'histoire des peuples.

Les choses n'ont pas beaucoup changé de nos jours. Les oracles se sont
entourés maintenant de quartz, d'encens, de photos énigmatiques. De
grimoires2 inconnus et de langages oubliés par le temps. Les êtres humains
continuent à consulter le futur... avec les cartes, dans le fond du thé, dans
la fumée du cigare, dans les lignes de la main.
Les dirigeants consultent à leurs oracles... ils les appellent maintenant avec
les chefs de l'armée, de l'intelligence militaire, ils s’assoient dans les mêmes
fauteuils... tous continuent à espérer que le ciel approuve leurs décisions.

Parce que l'être humain redoute encore à Dieu.

Il sait que c'est un être spirituel qui devra rendre des comptes lorsque sa
vie finira.

Il comprend sa responsabilité de régir... et il ne veut pas se tromper.

La société moderne, nous révèle les mêmes êtres humains du passé avec
des instruments modernes et de la technologie avancée mais avec les
mêmes craintes et inquiétudes qu'il y a longtemps.

La technologie a peut-être beaucoup avancé... mais l'être humain continue


à avoir les mêmes craintes et sentiments que dans le passé lointain.

C'est pourquoi aujourd'hui les églises utilisent la technologie virtuelle et font


les messes à la télévision. Mais les péchés écoutés dans le confessionnal
sont encore les mêmes que ceux d’il y a mille ans.

Le passé nous révèle quelque chose d’imposant.

L'être humain a changé le monde extérieur. Il l'a rempli de technologie, de


machines qui volent et explorent l'espace. Des fenêtres qui montrent ce
qu'il se passe de l'autre côté du monde au moment même où cela arrive et
des appareils avec lesquels il peut parler et voir à une autre personne
même si elle est à ce moment dans un autre pays...

Mais dans son monde intérieur... il est encore le même enfant craintif qui
désire, qui souffre, qui pleure et qui rit.

Il continue à vouloir que le monde le reconnaisse comme quelqu'un

2
Grimoire : ancien livre de rituels magiques.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 67
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

important et précieux, il continue à avoir besoin de quelqu'un qui l'aime. Il


veut se sentir sûr et protégé...

Certains trouvent tout cela dans la famille... ils la cherchent, ils la


construisent et ils la protègent, ils vivent heureux ou au moins tranquilles.

D'autres ne le trouvent pas et ils se réfugient dans la religion. Beaucoup des


églises du monde sont pleines de fracassés de la société, des personnes qui
essayent d’échapper d'une réalité qui ne les satisfait pas.

Pour cette raison, beaucoup de chefs religieux prêchent avec la frustration


que leurs vies leurs ont laissées.

Mais il y a en d'autres qui trouvent dans la foi, le chemin du retour.

Ils ont établi une famille, ou atteint la paix avec eux-mêmes. Ils l'ont
obtenu seuls ou avec leurs fils et leur conjoint. Se sont ceux qui sont libres
pour voler dans le ciel de l'esprit.

Celui qui cherche à Dieu, il le trouve dans certaines des traditions que l'être
humain a construites.

• Dans l'art... en donnant rêne libre à l'expression de son esprit qui


s’implique dans la musique ou dans la peinture, qui explore et qui se
développe tandis que son art prend du sens dans une oeuvre maître de
l'expression de son âme.

• Dans la religion où il trouve à Dieu, c’est parfois, dans la voix d'un chef
dont les paroles font l'écho de ses propres inquiétudes et il sent qu'elles
l'orientent dans les choses quotidiennes de la vie. D’autres fois dans
l’oraison qui comme un véhicule rapide, le porte jusqu'aux demeures
internes où il peut avoir des conversations intimes et privées avec ce
Dieu qu’il vénère.

• Dans le service au prochain. Beaucoup d’êtres humains d'aujourd'hui,


trouvent le service dans le chemin du retour. Il y a des institutions qui
servent altruistement et celui-là est le meilleur champ pour servir, dans
l'exercice de cet amour, l'être trouve à Dieu dans la face et les mains des
frères auxquels il sert.

Et ceux qui cherchent plus loin. Ceux qui savent que Dieu est plus tangible
et moins mystérieux...

Ceux-là le trouvent dans leur âme.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 68
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III5. LA LUTTE ACTUELLE

Et dans cette recherche pour trouver le chemin de retour à Dieu, l'être


humain suit les traditions.

Il y a ceux qui se maintiennent fort à leur passé.

Les frères d'Amérique, qui sentent que les Espagnols leur ont arraché leurs
croyances et ils les ont obligés à accepter à un Dieu qui avec la peau
blanche n'était pas celui qu'ils adoraient.

Le juif et le musulman qui pour défendre leurs croyances se sont


enveloppés en elles au degré de donner leurs vies si avec cela ils pouvaient
défendre leur dieu des dieux étrangers qui veulent usurper leur royaume.

Et tout comme eux beaucoup d'autres qui ont dans leur passé une histoire
de luttes et d’oppressions qui ont répercuté de la manière comme ils
sentent aujourd'hui à Dieu et ils marchent vers lui.

Aujourd'hui je leur dis à tous...

C'est le moment d'oublier.

Oublier les offenses et pardonner.

Le Plus grand hommage à Dieu est celui que fait une âme qui est capable
d'aimer à ceux qui l'ont offensé.

Le lion qui tue sa proie ne le fait pas par méchanceté, il le fait pour manger.
Et dans les fils survivants de la proie il n’y a pas de haine envers le lion, ce
qu’il y a c’est la leçon de survie que la nature même leur permet
d'apprendre.

L'être humain ne garde pas de leçons, il garde des rancœurs et cela est une
tragédie.

Il y a encore des indigènes en Amérique en vivant leur propre conquête,


non pas par les Espagnols, maintenant ils l’incarnent avec d'autres
personnages de leur réalité actuelle.

On peut encore écouter des prêtres combattant les maures dans leurs
propres croisées.

On vit encore la haine des Juifs contre les Allemands ou celle des
Musulmans contre les Juifs. Il y en a encore qui continuent à voir leurs

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 69
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

frères avec la même haine héritée de leurs ancêtres qui ont souffert entre
les mains leurs oppresseurs.

La haine du passé continue à affecter l'humanité du présent.

Et cela est une tragédie.

C'est pourquoi une révolution silencieuse est nécessaire.

Une révolution qui nettoie de haines le coeur des êtres humains.

Une révolution qui commence par libérer des chaînes du passé les vies des
êtres humains du présent.

Beaucoup de religions sont inspirées dans la morale des peuples du passé.


Elles ont rempli leurs liturgies de conseils et de pratiques qui se faisaient il y
a des milliers d'années. Entre-temps l'humanité combat avec des nouveaux
défis qui l'oblige à penser avec des nouveaux termes.

L'euthanasie, l'avortement, l'ingénierie génétique, les clones, le


réchauffement global, tous sont des termes propres d'un présent qui exige
de nouvelles formes de pensée.

Et... il y a encore des peuples qui pensent aux conflits d’il y a 500 ou mil
ans.

Le présent exige à tous les frères de la Terre de faire une halte.

Cesser de regarder en arrière pour défendre à la planète de la plus grande


menace qui soit tombée sur leur destin depuis qu'elle a été créée.

Anciennement, dans les premières traditions, on voyait la Terre comme la


Mère affectueuse qui fournissait la maison, les vêtements et le soutien aux
êtres humains.

Aujourd'hui les gouvernements la voient comme un actif duquel ils


prétendent avoir le meilleur bénéfice pendant que dure leur pouvoir.

On pille les forêts, on élimine des mangroves, on sèche des lacunes pourvu
que le chef d'entreprise soit disposé à payer au gouvernement les impôts
qui permettent à ce gouvernement de faire de grandes oeuvres et de rendre
à ses électeurs heureux pour gagner dans les prochaines élections.

Et le futur?

Le dirigeant régit pour le peuple qu'il a en face... puisque malheureusement


les générations futures ne comptent pas.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 70
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

On prend des décisions maintenant que devront payer les enfants du futur...
seulement parce qu'ils ne votent pas aujourd'hui, ni dans les prochaines
élections.

On hypothèque le futur, on postpose des solutions pour que le monde du


futur les résolve quand le prix à payer est déjà énorme.

C'est pourquoi il est nécessaire de créer les nouvelles traditions.

Le monde a besoin des Quechuas, des Mayas, des Toltèques, des Hopis, des
aborigènes de l'Australie, des druides de l'Irlande, de tous les peuples qui
ont honoré la Terre, nous avons besoin d'unir nos voix pour donner la voix à
la Terre et de la défendre contre l'inconscience de ceux qui prennent les
décisions.

Aujourd'hui, le monde est alarmé parce que le pétrole se termine. Ils ont
vidé durant quelques années ce qu'à la nature à pris des millions d'années
pour le former.

L'atmosphère est en train de changer la combinaison des gaz qui la forme


parce qu'il existe une grande quantité de gaz de combustion qui n'existaient
pas avant en flottant dans l'atmosphère.

Il existe aujourd'hui des niveaux de radiation qu’on n’avaient pas avant


dans la nature la radiation était seulement due aux produits naturels qui se
décomposaient dans leur processus pour se transformer en éléments
stables. Mais l'être humain lui a ajouté une infinité en plus de polluants
radioactifs dérivés des essais nucléaires et des usines de fusion nucléaire
qui produisent de l'électricité dans plusieurs pays industrialisés.

La planète a ses propres mécanismes de régulation. Bien sûr! La nature est


sage et elle a appris le long de millions d'années d’existence. Elle a les
forêts et le plancton dans les mers qui règlent et nettoient de polluants tant
l'atmosphère comme l'eau qui couvre les trois quarts de la surface de la
planète...

Mais...

Les forêts sont sacrifiées pour obtenir des emplois et des logements. Et la
mer est encore le grand réceptacle de tous les déchets que la civilisation
produit.

La planète a besoin, non de fils qui vivent encore les conflits de leur
histoire, elle a besoin de frères qui vivent dans les temps actuels et qui
combattent leurs propres luttes, non celles de leurs pères.

Aujourd'hui la Terre a besoin de tous. Notre planète réclame une nouvelle

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 71
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

conscience globale, c’est le temps de lever la voix pour une civilisation qui
vive pour le futur, des gouvernements qui ensemencent la prospérité du
futur, nous avons besoin de réorienter les chemins.

Que les citoyens du monde sachent qu'un sacrifice aujourd'hui pourra


apporter une garantie de vie à leurs fils demain.

Ne sacrifiez pas vos forêts!

Sacrifiez un peu vos vies aujourd'hui, mais pensez au futur que devrons
vivre demain vos fils.

Celle-ci est la véritable lutte des peuples autochtones de la Terre. La lutte


pour la terre de leurs fils.

C'est pourquoi aujourd'hui je vous répète... nous entamons une révolution


silencieuse. Une révolution qui naît dans le coeur. Qui réoriente des efforts,
qui aligne des buts, qui redresse des directions... et qui définit des actions.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 72
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III6. L’APPEL AUX GARDIENS

Aujourd'hui la Terre parle à travers ma bouche.

À tous ceux qui aiment mon sol. À tous ceux qui aiment mes nuages et
montagnes.

À tous ceux qui regrettent les champs libres de polluants, quand le bison
pouvait courir libre dans les prairies parce qu'elles étaient à lui, quand les
poissons sautaient de l'eau réjouis d'avoir une eau propre où vivre.

À tous ceux qui rappellent encore quand les fleurs et les champs étaient la
meilleure robe de la nature, quand Dieu chantait dans les chants des
oiseaux qui faisaient leurs nids dans tout arbre parce que tous étaient à eux
pour cela.

À ceux qui ont vécu le délice de dormir au milieu de la forêt en sachant


qu'ils coexistaient avec la nature pure sans tache.

À tous aujourd'hui je les convoque.

Mais j'appelle aussi à ceux qui ont vécu tout ceci seulement dans des livres
et des films. Aux fils de la ville, de l'asphalte, des grands magasins qui n'ont
pas eu l’occasion de connaître une forêt qui n'avait pas besoin d'être
protégée parce que personne ne l'endommageait.

À ceux qui ont passé leur vie, empilés dans de petites chambres avec leurs
parents qui se sont enfuis d'un champ qui ne produisait plus pour vivre.

À ceux qui lisent ceci avec des larmes aux yeux en sachant que ce trésor de
la Terre leur appartenait et l'inconscience de ceux qui ont vécu avant l'a
épuisée.

À vous tous aussi je vous appelle aujourd'hui à notre révolution silencieuse.

Aujourd'hui l'être humain se défend de l'être humain lui-même.

Déprédateur contre déprédateur.

Qui est le prisonnier et qui est le chasseur?

L'être humain a détruit sa maison, il a contaminé son air et son eau. Il doit
maintenant acheter l'eau qu’il consomme, la prendre des rivières et la
nettoyer pour la boire, plus tard il devra peut-être mettre en bouteilles l'air
pour le respirer.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 73
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Pour cette raison, aujourd'hui je vous appelle pour dire que c'est le temps
d'entamer un nouveau chemin.

C'est le temps d'unir les efforts.

Le passé avec le futur.

Les fils du futur, sont aujourd'hui notre espoir.

Ce n'est pas l'être humain qui vit avec les paradigmes du passé celui qui
sauvera la planète.

Se seront les êtres humains conscients de leur héritage qui prendront les
rênes de leur vie et qui réorienteront les forces et le cours des actions.

Je convoque aujourd'hui pour former des nouvelles traditions.

Que l'Indien du passé s’unisse aux jeunes du futur.

Que les anciens gardiens des traditions, prennent leurs cannes, leurs pipes,
leurs houlettes et leurs bols pour entamer une nouvelle et décisive journée.

La dernière des luttes.

La lutte pour la liberté de la Terre.

Mais leurs voix trouveront écho, non dans les gouvernements actuels. Non.

Ce n'est pas là où la lutte sera libérée. Cette lutte est perdue, parce que le
coeur des êtres humains du commerce ne comprennent rien des eaux qui
dansent dans les rivières, ni de l'aigle qui surveille de l'espace.

Les politiciens ne comprennent pas l'ours frère qui protège les montagnes,
ni du castor qui construit les digues où se protègent les petits poissons.

Non, la lutte ne sera pas là.

La lutte est pour les coeurs des jeunes du futur.

Ils sont le dernier espoir d'une humanité destinée à réveiller.

Ils sont ceux qui inaugureront les nouvelles traditions.

Celles où l'aigle vole avec le condor et font leurs nids dans la même
montagne.

Celles où le loup est encore le roi de la toundra.

Celles où les yaks et les chèvres de la Montagne n'aient pas besoin de se


cacher.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 74
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

C’est à ces jeunes qu’il faut trouver.

Ceux qui porteront les blouses de laboratoires. Ceux qui élèveront leur voix
au milieu des universités et les forums mondiaux de commerce.

Ceux qui un jour devront crier au milieu des commerciaux qu'avec la nature
on ne commerce pas. Ceux qui devront lever leurs voix pour parler en
faveur du futur.

À eux c’est à qui les personnes vénérables anciens de la canne, devront


trouver.

Celle-ci est une nouvelle lutte.

Une lutte qui ne se gagnera pas avec des cris ni avec les haines du passé.
Elle se gagnera avec la lumière des coeurs conscients de que le futur
tellement attendu par toutes les races est arrivé.

Ce jour qui a été toujours annoncé. Quand "le Grand Esprit parlera avec une
voix de tonnerre" est arrivé.

Mais le tonnerre n'est pas dans les cieux.

Le tonnerre est dans les coeurs de ceux qui écoutent cette vérité.

C'est le moment de nous unir autour d'une révolution silencieuse.

Que chaque peuple prenne une poignée de sa terre. Entreprenez un


pèlerinage sacré à la recherche de l'aigle qui s’arrête sur un nopal 3 (Opuntia
ficus indica) pour dévorer un serpent et tous ensemble, là, où le signal vous
appelle. Unissez vos terres. Comme symbole de peuples qui sont unis.

Mais ne le faites pas en silence.

Appelez les journaux, appelez les politiciens, appelez les journalistes, ne


craignez pas à ceux qui vivent dans l'inconsciente. C'est l'heure de que les
sages parlent, c'est l'heure de que les personnes prennent la parole et
lèvent leur voix comme le faisait le chef Seattle quand le président des
États-unis a voulu lui acheter ses terres.

Peut-être quelqu'un peut-il vendre la terre?

Peut-être quelqu'un peut-il vendre la terre de ses ancêtres? Cette terre où


reposent les corps qu’ils ont tant défendus?

Non frères. Ce n'est pas le moment de taire. C'est le moment de parler.

3
Nopal (Opuntia ficus-indica) : plante désertique épineuse, le Nopal avec le serpent font partie du symbolisme de
la naissance du Mexique et ils sont présent dans le sceau et le drapeau mexicains..

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 75
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Mais lorsque les caméras et les microphones seront allumés, quand les
demoiselles de visage maquillé vous poseront des questions idiotes et vous
deviez parler... regardez les caméras et parlez aux enfants. Ils n'écoutent
pas les propriétaires des télévisions, ils ne comprennent pas les causes de
la Terre, parlez aux enfants, aux jeunes, à ceux qui voient encore la Terre
comme leur Maison. Parlez-leur de la beauté des jungles, des forêts, de
l'esprit de la montagne qui vole chaque matin pour saluer le nouveau Soleil.
Parlez-leur de la sagesse du serpent, des Conseils du hibou. Des arbres qui
protègent à la planète.

Et quand vous aurez dit tout ce que vous deviez dire. Restez en silence. Ne
répondez pas avec la haine, ne tombez pas dans le jeu des enquêteurs. Ils
cherchent des nouvelles et pour eux se sera seulement un événement de
plus comme reportage.

La révolution a commencé et le message doit arriver propre et pur aux


nouveaux coeurs.

Pour ceci est ce manuscrit.

Pour ceci est que je vous ai appelés.

Je suis Melkizédek le gardien de toutes les traditions.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 76
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III7. L'ESPRIT DE LA MONTAGNE

Laissez-moi vous narrer une histoire:

Une histoire du futur.

Ceci est quelque chose qui est déjà arrivé. Mais qui n’est pas encore passé.

C'est pourquoi je l'appelle une histoire du futur.

Il y eut un jeune qui avait compris la montagne.

Un jeune qui avait découvert l'esprit de la montagne dans une grotte.

Et l'esprit lui parla.

Il lui a parlé de l'importance de protéger chaque pierre du chemin.

Il lui a parlé de l'importance de protéger le cours des rivières.

Il lui a parlé des arbres qui protègent la Terre, ceux qui ont plus de mille
ans d'existence.

Il lui a révélé, le secret des secrets.

Il lui a dit que la Mère Terre était en train de le préparer et c'est pourquoi
elle lui parlait.

Il lui a dit que la Mère Terre avait besoin de lui parce qu'il fallait dire
quelque chose pour que l'humanité réveille d'un rêve.

Mais que ces paroles, il devait les garder dans la poitrine. Très à l'intérieur.
Pour qu'elles ne sortent pas avant le temps nécessaire.

Le grand esprit lui avait dit qu'arrivé le moment il devrait parler.

Mais le garçon était seulement un garçon.

Que pouvait-il faire pour réveiller quelqu'un?

L'esprit tut. Il avait déjà tout dit.

Et le garçon tut aussi.

Pendant de nombreuses années. Tellement, qu'il oublia que ceci s'était


produit.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 77
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Jusqu'à aujourd'hui... qu’il lit ces paroles.

Et sa mémoire retourne jusqu'à cette grotte, lorsque le grand esprit lui a


parlé.

Aujourd'hui il n’est plus un garçon. C'est un ancien.

Il a une canne, ou peut-être qu’il ait une pipe ou un bâton de pluie.

Ce garçon n'est pas le seul.

Ils sont beaucoup. Puisqu'il y a eu beaucoup d'esprits qui ont parlé à


beaucoup de garçons.

Et ils écoutent maintenant... non à ces paroles. Ils écoutent à leurs coeurs.

Laissez que vos larmes coulent. Prenez votre canne, prenez votre bâton de
pluie, prenez vos tambours ou vos grelots.

C'est aujourd'hui l'heure.

La Terre vous appelle à son destin.

Le message doit être écouté.

Parce que ce que vous devez dire. D’autres garçons l’écouteront.

Les personnes du futur. Les gardiens du futur.

Les traditions des champs, de la vallée, de la montagne, ont déjà accompli.

Maintenant le futur s’écrit dans les laboratoires, dans les usines, dans les
bureaux des gratte-ciel.

Nous devons donner maintenant la parole du coeur aux nouveaux gardiens.

Laissez-moi maintenant vous parler de la seconde partie de l'histoire... la


partie du futur.

Il y aura un garçon, ou une fille, ou peut-être qu’ils soient beaucoup, toute


une génération.

Qui écoutera le son de la cigale... et il ne la tuera pas. Il l'écoutera et il lui


paraîtra intéressant.

Et entre les notes de sa chanson il comprendra quelque chose qu'il n'avait


pas compris dans son école.

Il entendra la voix de la Terre.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 78
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

La Terre en lui demandant de l’aide.

Elle lui dira qu'il est temps d'arrêter le monde.

De qu’il ne suffit pas d'arrêter la pollution... il faut nettoyer ce qui est sale.
Il faut rendre ce qui a été enlevé à la Terre.

Il faut construire à nouveau les forêts là où elles étaient.

Elle lui dira qu'il a été idiot d’essayer de jouer à être Dieu et à remplacer la
nature. Les montagnes ne peuvent pas être déplacées sans payer un prix,
les rivières ne peuvent pas être déviées sans payer un prix, les arbres ne
peuvent pas être coupés sans payer un prix, le pétrole ne peut pas être
extrait sans payer un prix. Et la Terre doit percevoir le prix, tout ensemble.

Ou il est payé avant que la Terre perçoive, ou l'être humain subira les
conséquences de son inconscience.

Et les garçons comprendront.

Les laboratoires cesseront de construire des armes.

On ne peut pas construire des armes, pour devoir les utiliser parce qu'elles
sont déjà faites et il faut les payer.

On ne peut pas inventer des ennemis pour faire des batailles qui servent
seulement à quelques-uns pour en profiter.

On ne peut pas tromper à un peuple qui écoute la Terre.

Les gouvernements sont comme les insectes qui détruisent tout, si on les
laisse.

Ils ne pensent qu'à la nourriture et plus de nourriture.

Ils ne gardent pas pour le futur, ils veulent tout maintenant.

C'est pourquoi on doit parler avec les êtres humains importants du futur.

C'est pourquoi la cigale parle seulement aux jeunes.

À ceux qui connaissent les champs uniquement à travers des films. Dans les
photos des revues, mais qui n'ont jamais promené à côté d’une rivière. Qui
n'ont jamais vu les fourmis travailler le matin pour porter à leurs nids
l'aliment qu'elles requièrent.

Ils n'ont jamais vu un l’aigle voler dans ses domaines. Seulement ils l'ont vu
à la télévision.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 79
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Ils sont ceux qui apporteront le futur au présent.

Très bientôt ils verront le futur qui les attend et ils ne vont pas le vouloir.

Un futur où tous les champs doivent être protégés d'eux-mêmes.

Un futur où le champs s’appelles parcs et il où y a des sentiers d'où tu ne


peux pas sortir parce que c’est interdit, pour protéger les animaux.

Un futur où ce qui est normal est de consommer l'eau dans des bouteilles
de matière plastique. Matière plastique qui n'est pas dégradable, qui
contamine à nouveau.

Un futur où les maisons sont construites dans le cinquième ou sixième


étage. Où personne n'a une cour, où il puisse planter un arbre.

Celui-là est le futur que l'être humain construit maintenant.

Et les jeunes ne le veulent pas.

C'est pourquoi ils écoutent la cigale.

C'est pourquoi ils écoutent la Terre.

C'est pourquoi ils vous écouteront.

Et c'est pourquoi aujourd'hui je vous dis que c'est le moment de parler.

C'est aujourd'hui le moment.

Que sonnent les conques américaines, les tambours africains, les bois de
pluie du sud et les flûtes du nord.

Que dansent les sonnettes et sonnent les castagnettes.

Que les peuples du passé enseignent aux jeunes du futur et leur parlent de
ce que pendant tant d'années ils ont gardé avec tant de zèle.

De la sagesse de la forêt.

Qu’ils répètent ce que l'esprit de la montagne leur a dit il y a beaucoup de


lunes.

Moi, Melkizédek ; je vous demande de parler, pour que le futur vous écoute.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 80
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III8. APPEL AUX JEUNES

Je vais maintenant parler aux jeunes. À ceux qui extérieurement sont


jeunes, mais qui sont à l'intérieur aussi vieux que les arbres gardiens.

Ils ont reçu une Terre qui meurt. Une Terre malade.

Chacun de vous représente le meilleur de l'humanité.

Chacun de vous vient avec une mission: Arrêter la destruction du futur.

L'humanité avant vous a détruit le futur.

Chaque génération fait héritage à la suivante de moins de champs et plus


de villes.

Chaque fois on reçoit moins de forêts et plus d'asphalte.

L'être humain n'est plus un fils de la terre des fleurs et de la rivière qui
chante, il est plus un fils de l'acier et de l'asphalte.

Maintenant les jeunes ne trouvent pas un divertissement dans l'écho de la


montagne ni dans les pierres de la rivière qui bondissaient cinq fois sur la
surface de l'eau quand elles étaient lancées à ras du sol.

Il n'y a plus d’intérêt pour dormir au milieu de la campagne, voir une étoile
fugace et observer tourner les étoiles dans le ciel.

Mais la Terre se meurt. Et vous êtes son dernier espoir.

C'est pourquoi vous avez une mission spéciale.

Une mission que seulement vous connaissez. Chacun fait partie de la


solution. Chacun a reçu des indications précises sur ce qu'il fallait faire.

Mais vous ne le savez pas. Vous devinez seulement que vous faîtes partie
de la solution. Et cela est bien.

Parce qu'ainsi vous vous protégez... et vous protégez le plan de sauvetage.

La première partie de ce qui doit être faite est de se relier avec l'âme de la
race.

Parce que dans toute race il existe l'amour à la nature. L'amour à la mère
qui vous a donné la vie.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 81
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Cet amour vous le portez à l'intérieur. Il faut d'abord le découvrir.

Il faut ensuite le manifester, tous les jours, tous les matins, chaque fois que
vous voyez une fleur, un arbre, un animal en rappelant que tous sont des
fils de la même mère dont vous êtes sortis. De la nature, de la Terre.

Lorsque vous ferez de ceci un rituel, lorsque ce sera une habitude en vous
de remercier à la mère nature pour tout ce qu'elle vous donne... elle
commencera à vous parler dans sa langue.

Et certaines idées commenceront à apparaître dans votre tête.

Des idées de comment elle peut être aidée d'une manière effective.

Des idées de comment vos voix peuvent être écoutées et être servies.

Des idées de comment peuvent les laboratoires commencer à travailler pour


la Terre au lieu de la détruire.

De comment les prix Nobel ou d'autres qui inventent, peuvent rediriger la


science vers une nouvelle conscience, vers une nouvelle éthique
scientifique.

Et de ces idées apparaîtra le plan.

Le plan qui a été inséré dans vos coeurs.

Et duquel chacun a reçu seulement une partie.

Mais qui sera une réalité inobjectivable lorsque vous réunirez les pièces de
tous ceux qui ont écouté la cigale, ils ont arrosé l'arbre et ils ont souri au
soleil et aux nuages quand ils les ont vus le matin.

Et alors, un nouveau mouvement réveillera la conscience des partis


politiques enrichis par les jeunes conscients, qui seront ensuite les
gouvernements, qui agiront responsablement... en tenant compte des
masses, qui ont exigé une nouvelle direction.

L'uranium et l'atome devront être laissés en paix.

L'énergie du noyau n'est pas ce dont la nature a besoin. Elle contamine plus
que toutes les autres rassemblées, ses effets sont à très long terme. Les
armes nucléaires sont un exemple de stupidité. Chaque pays créant son
propre poison, le poison avec lequel ils empoisonneront à leurs propres fils.

Dans une planète où la nature unit à tous les peuples dans une seule
commune, espérer qu'on peut tuer à un ennemi avec du poison et ne pas
être atteint par le même poison est aussi infantile que stupide.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 82
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Pour cette raison il faut re-diriger la direction.

C'est pourquoi cet appel est pour les jeunes.

Comprenez que les villes sont un monde créé par l'être humain. Sans les
champs, la ville meurt. Il n'y aurait pas d'aliments, il n'y aurait pas
d’énergie, il n'y aurait pas une manière de vivre sans la nature.

Mais la nature n'est pas protégée, en l'enfermant dans une clôture et en la


nommant "Parc protégé", cela est emprisonné ce qui par définition est libre.
Il serait mieux de mettre une clôture aux villes et de réviser à chaque
personne qui souhaite sortir à la campagne pour qu’elle ne porte pas
d'armes ni des choses polluantes.

Il y eu un temps où l'être humain vivait à la campagne. Au milieu des


champs. Et ses pieds foulaient la terre, il recevait les vibrations de la Terre
par les plantes de ses pieds. Et cela lui permettait de comprendre la
planète.

Maintenant les pieds sont enfermés dans des chaussures, et sous les
chaussures il y a de l'asphalte et sous l'asphalte, des tuyauteries et des
résidus d'autres constructions. Même les insectes sont devenus citadins. Les
mouches de la ville ne pourraient plus vivre à la campagne, elles seraient là
rapidement l’aliment d'autres animaux.

Il y a une planète qui espère que ce message soit écouté.

Les jeunes d'aujourd'hui et du futur sont la réponse aux nécessités de la


mère Terre.

Certains d'eux ont été dotés avec la solution. Ils sont l'armée de salut. Ils
apportent intérieurement une portion de cette solution.

Ils ont été envoyés pour réveiller.

C'est pourquoi ils ont besoin d'écouter les pères des traditions.

C'est pourquoi ils doivent s'occuper de cet appel des conques.

C'est pourquoi lorsqu’ils écouteront le tambour résonner avec un rythme


mélancolique ils doivent s'approcher. Il y a un message pour eux.

Les anciens parlent... il faut les écouter.

Ils leur parleront dans un autre langage qu'ils ne comprennent peut-être


pas avec l'intellect.

Mais ils le comprendront avec l'esprit.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 83
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Parce que ce sera la mère Terre en parlant avec sa musique.

Ce sera la mère nature qui les appellera pour qu'ils réveillent à la mémoire
de ce que la cigale leur a annoncé, de ce qui a été inséré dans le DNA de
ses cellules.

Il n’y a pas de demain si le présent n'agit pas maintenant.

C'est pourquoi les actions s’effectuent maintenant.

Une pensée, une réflexion, une méditation maintenant, formera un plan


demain.

Une lettre, une chanson, une peinture maintenant, formera tout un


mouvement demain.

Un groupe, une conférence, un congrès maintenant, seront les idées qui


assureront la solution demain.

Les actions sont maintenant... pour pouvoir avoir un demain.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 84
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

III9. ÉPILOGUE

Une Révolution Silencieuse commence avec un coeur allumé.

Une révolution silencieuse commence avec un intellect qui demande et une


âme qui répond.

Une révolution silencieuse commence quand la même réponse apparaît dans


plusieurs coeurs, en même temps.

Et dans cette réponse il y a un appel à l'action.

Et dans cette action il y a une semence de bon sens.

Qui germera dans un demain plus prometteur.

Plus conscient de la responsabilité de vivre pour tous.

L'humanité n'est pas formée seulement par les êtres humains vivants.

Les enfants du futur font aussi partie de l'humanité. Ceux qui ne sont pas
nés. Ceux qui n'auront pas l’occasion de naître aussi doivent être pris en
considération.

Et cette révolution silencieuse veille aussi pour la planète.

Avec ses animaux et avec ses plantes... auxquels il faut veiller.

Comme vous veillez aux enfants... en sachant que se sont ceux qui écriront
le futur.

Comme on protège à la rivière et à la montagne pour qu'elles nous veillent


à nous.

Notre révolution devra former une nouvelle science.

Une science qui s'occupe d'importantes questions.

Qui ne réponde pas aux intérêts de la guerre.

Parce que la plus grande liberté de l'être humain réside dans son pouvoir de
décider en quoi il occupe son intellect.

Et les scientifiques du futur, seront conscients de que le pouvoir de l'argent


a soumis les intellects des scientifiques du passé.

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 85
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Il les a obligés à travailler pour la guerre.

C'est une industrie qui ne produit pas... qui détruit. Qui s’est enrichi avec la
mort de ses frères.

C'est pourquoi les nouveaux scientifiques formeront les nouvelles traditions.

Et ils se poseront les mêmes questions que les vieux sages de l'antiquité.

Eux tout comme les chamans et les sorciers ils essayeront d’expliquer Dieu.

Peut-être avec des équations ou avec des appareils, qu'importe? Si à la fin


la réponse sera toujours reçue dans les coeurs.

Les bâtons de pouvoir, seront remplacés par des titres d'universités


Qu'importe? Si à la fin le pouvoir l'accorde la Terre quand quelqu'un la
comprend et lui parle dans sa langue, lorsqu’on respecte la montagne et on
parle aux plantes avant de les couper.

Celle-ci est la voix de l'humanité, en parlant pour moi.

Je parle du passé parce que je l'ai vécu et je parle du futur parce que je l'ai
vu.

Unissons le passé avec le futur et faisons-le maintenant dans le présent.

La Terre le demande.

Je Suis Melkizédek

Communiqué III: UNISSANT LE PASSÉ AVEC LE FUTUR DANS LE PRÉSENT, Un appel aux traditions 86
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV. L’ÊTRE HUMAIN

L’ÊTRE
HUMAIN
T.V.M.
MELKIZÉDEK
87
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV. L'ÊTRE HUMAIN


Du T.V.M. MELKIZÉDEK

Pleine Lune juillet 2007

INTRODUCTION

Chers Frères et Soeurs du monde:

Nous avons parcouru ensemble une partie du chemin.

Dans une Vision du Monde je vous ai présenté ce que je considérais une


partie de la scène mondiale qui avait besoin d'être révisée à la lumière de
l'esprit. Je vous ai montré comment je vois le monde. Celle-ci est ma
vision. Je n'ai pas prétendu à aucun moment que vous l'acceptiez
totalement, ce que je cherchais comme j'ai mentionné c’était de créer en
vous la semence d'une nouvelle nécessité: celle de méditer.

Ce même objectif je l'ai cherché dans l'essai intitulé "Un Chemin Vers la
Lumière", en lui j'ai commenté que l'Être humain est un Être qui naît avec
une mission lumineuse qui peut être vue comme 3 chemins: Le chemin
d'honorer son corps physique et à travers de cette recherche honorer la
Terre, le chemin du bonheur, qui est le chemin qui conduit par l'acceptation
de qui tu es et de ce que tu as en même temps que tu essayes de
t’améliorer et de te dépasser ; et le chemin d'honorer Dieu et pour cette
raison, étudier sa création pour le comprendre et l'honorer en ayant une vie
équilibrée dans tous les sens.

J'ai commenté que mon but en publiant ces manuscrits est d'entamer une
"révolution silencieuse", un mouvement qui mène à l'action en silence. Qui
motive à entamer une recherche sur l'être intérieur de chacun. C'est un
chemin qui se parcourt dans chacun de nous.

Dans le manuscrit passé, j'ai fait appel aux traditions anciennes. J'ai essayé
de les convoquer à un acte magique. Nous avons besoin de relier à
l'homme du passé avec l'homme du futur.

Mais une intégration de l'humanité ne peut pas uniquement se faire en


pensant unir des personnes de plusieurs latitudes, il ne s'agit pas
uniquement d'unir des géographies, il s’agit d'intégrer l'histoire avec le futur
qui n'est pas encore écrit.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 88


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Pour cette raison j'ai dû convoquer les gardiens du passé et je les ai menés
jusqu'où était le germe de la nouvelle humanité: à la jeunesse.

Mais non à toute la jeunesse, non à n’importe quel jeune, je les ai


communiqués avec les jeunes qui seront la lumière du futur.

Ainsi comme non tous les jours sont égaux dans la vie des individus, ainsi
non plus tous les jeunes sont égaux et représentent pour l'humanité la
même chose.

Il y a des jours où ils écrivent l'histoire de nos vies, ils changent notre
destin, il y a aussi des jeunes qui ont été appelés pour changer la
destination de l'humanité.

Et c’est à eux à qui j'ai appelé.

Et je suis sûr que cet appel a été écouté.

La révolution silencieuse est en marche.

Il y a beaucoup plus de personnes à l'heure actuelle en méditant et en


essayant de recueillir le message de son esprit... et cela est bien.

Je vais maintenant parler avec vous.

Ce message est le tien, il est pour toi qui lis ces lignes. Je ne décris pas ici
ce qui est arrivé dans le monde ni je ne décris des panoramas du passé ou
des scènes du futur.

Je vais te parler. Je te parle à l'oreille, à ton coeur. Ne dessine pas dans


ton esprit des personnes étranges ou n’imagine pas des situations
hypothétiques qui pourraient servir à d'autres personnes. Ne te dis pas:
"pourvu qu'un d’autre lise ceci aussi" non. Ne laisse pas que ton esprit joue
à déplacer des fautes ou des responsabilités, ce message est pour toi.

Je vais parler de l'Homme, en un terme générique qui, évidemment, inclut


à la femme.

Je ne vais pas faire des distinctions de type homme ou femme dans la


mesure que cela enlève de l'agilité aux idées que je présente. Chaque fois
que je mentionne Homme avec majuscule je me réfèrerai à l’être humain
dans ses deux versions homme et femme. Et je vais parler comme si je
t’avais en face de moi, ce qui sera généralement ainsi, sauf dans les cas où
l’on fasse une lecture publique à mon manuscrit. Donc prépare tes oreilles
et essaye de faire taire un peu ton esprit, laisse que mes paroles pénètrent
dans ton être et réveillent ce qui doit être réveillé. Le reste fera partie d'une

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 89


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

croissance naturelle qui surviendra par le simple fait que ceci que je vais te
dire, personne ne te l'avait dit avant de cette manière. Ce sera le catalyseur
spirituel qui accélérera la croissance des semences avec lesquelles tu as été
doté avant de naître. C'est le combustible que ton être interne a besoin
pour finir de réveiller.

C'est pourquoi je vais te parler de parties de toi que tu ne connais pas, mais
que tu reconnaîtras quand tu les écouteras dans ta voix intérieure.

Celle-ci sera une méditation dirigée. Puisqu'en lisant, tu réviseras ta vie et


ton être, tu illumineras tes chambres intérieures, où tu as gardé tant de
choses que tu avais oublié que tu les avais. Tu vas revisiter des demeures
internes où tu as demeuré avant, mais que ta propre vie t'a obligé à
laisser en arrière. Nous allons les voir avec la lumière de l'esprit. Et je
t'assure que tu vas te comprendre comme jamais avant tu ne l'avais fait.

A la fin de ce document tu trouveras une clé. Garde la jalousement. Elle est


tienne, de plus personne, elle ne sert à personne. C'est ce que tu as trouvé
le long de cet atelier existentiel, mais elle t'aidera à vivre une vie pleine de
signification spirituelle, elle te changera le futur.

Par conséquent:

Bienvenue à ce voyage par la conscience!

Entame la magie de l'auto découverte.

Vient te connaître.

Je Suis Melkizédek.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 90


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV1. LA TRAME DE LA VIE

Avant de venir au monde tu existais déjà.

Que ne t'importe pas ce que tu as appris à l'école ou dans les revues.


Écoute-moi bien...

Tu existais déjà.

Et tu étais un peu plus qu'une pensée dans l'esprit de tes parents.

Tu étais déjà toi. Avant que tes parents te conçoivent, avant que ton corps
commence à se former... Tu étais déjà.

Mais en naissant tu as commencé un entraînement.

Ils t’ont formé pour être un autre être humain semblable à ceux qui
vivaient déjà sur la Terre.

Ils t'ont programmé pour que tu penses et agisses comme tous les autres.

C'est pourquoi tu as perdu beaucoup de choses de tes mémoires.

C'est pourquoi tu as fait endormir tout cela dont tu n'avais pas besoin dans
cette vie.

Tu as envoyé au dossier mort, au grenier de l’oubli, toutes les mémoires


qui avaient à voir avec ton existence spirituelle.

Peu à peu tu t'es identifié avec le personnage que tes parents ont créé pour
toi.

Dans la grande trame de la vie, tu es arrivé pour être un personnage dans


le livret de tes parents. Tu es arrivé comme une partie de la pièce de
théâtre que tes parents écrivaient pour eux et tu as pris le lieu d'un
personnage qu'ils t'ont assigné.

Ou peut être, tes parents ne t'ont pas reçu et ils sont partis tôt et tu as
grandi sous les soins de quelqu'un. Cela n'importe pas, tu es arrivé et tu as
commencé à jouer ton rôle.

Pour cela ils t'ont formé.

Et cela tu l'as très bien appris.

Tellement bien, que tu as oublié que tu étais un acteur, non un personnage.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 91


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Un acteur peut prendre plusieurs rôles dans sa vie. Il peut décider s'il aime
tel ou tel personnage, il peut choisir dans quelle pièce jouer.

Mais un personnage est enchaîné toute sa vie à la pièce pour laquelle il a


été créé.

Dans le monde il y a beaucoup de pièces qui se jouent.

De fait, la vie est un grand théâtre, avec de multiples scènes.

Chaque Homme suit sa propre pièce.

Mais il n'a pas d'options... parce qu'il croit qu’il est un personnage.

Il ne se rend pas compte de qu’il est un acteur.

Et ceci est une tragédie.

Il y a beaucoup, beaucoup de temps. Quand tu étais petit ou petite,


quelqu'un t’a choisi un nom. Et ils te l'ont mis comme une étiquette.

Personne ne t'a demandé s’il te plaisait, seulement ils te l'ont choisi.

Et depuis là, quelqu'un a commencé alors à tracer ton futur, ils ont décidé
ce que tu serais lorsque tu serais grand, comment serait ton personnage.

Et ainsi ils t'ont instruit... en ensemençant des semences de ce futur qu'ils


ont décidé pour toi.

Et ils ne t'ont jamais demandé.

Et même s'ils l'avaient fait... tu n'aurais pas pu répondre à rien.

C'est pourquoi tu vis maintenant une vie dans laquelle souvent tu te sens
étranger. Tu voudrais un changement. Une liberté que tu n'as pas jouie.

C'est pourquoi maintenant, que tu lis ces lignes je te dis.

Tu es un acteur ou une actrice. Tu as la liberté de changer de personnage.


Tu as la liberté de changer la trame de ta pièce de théâtre.

Ce manuscrit t'aidera à le faire si cela est ta volonté, si tu décides de


continuer à interpréter le rôle que tu as déjà pris, c’est bien. C’est ta liberté,
mais comprend que tu es un acteur non un personnage. Interprète le rôle
que tu souhaites, mais fais-le avec la liberté de l'acteur qui essaye de jouer
le meilleur rôle de sa vie. Agit comme si tu allais gagner un oscar ... et
jamais... jamais... ne permet que le rôle que tu as choisi rendre esclave ta
marche sur le monde.

C'est l'acteur celui qui choisit le personnage, non à l'invers.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 92


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV2. ACTEUR OU PERSONNAGE

Tu vis dans un théâtre. Tu joues ta propre pièce. Mais tu le fais sans être
conscient.

Et quand tu es avec tes amis ils te force à que tu joues en accord avec leurs
oeuvres, ils t'ont déjà assigné un rôle. Pour eux tu peux être celui qui les
amuse, celui qui les gronde, le plus osé, ou le plus prudent. Dans leurs
oeuvres tu joues un rôle qu'ils t'ont accroché... et toi tu l'as accepté.

Mais ensuite la vie te place avec ta famille. Et là tu joues un autre rôle. Un


différent. Mais c'est un rôle que chacun d'eux considère le tien. Ils te l'ont
assigné. Peut-être que tu es le sauveur, peut-être que tu es celui qui fournit
le soutien, peut-être celui qui appelle à la raison ou celui qui punit. Quel
que soit le rôle que te joues... tu l'as accepté. Tu l’as joué depuis des
années.

Et peut-être... ne souhaites-tu plus le faire.

Mais tu ne sais pas comment le changer. Puisque tu crois que tu es le


personnage et un personnage n'a pas de pouvoir dans la pièce, le
personnage agit en accord avec le livret que l'auteur a décidé.

Lorsque tu te sens personnage dans une oeuvre étrangère tu es seulement


une marionnette sans décision, condamnée à suivre un livret étranger.

Mais quand tu seras conscient de que seulement toi décides dans quelle
pièce jouer, quand tu reprends le contrôle de ta vie. Tu commences à écrire
ta propre pièce et tu décides dans quelles autres pièces jouer.

C’est quand arrivent les ruptures: de relations, de promesses sans sens, de


compromis astreignants, de ruptures avec le passé.

Il est probable que tu termines très blessé, il est probable que le coeur te
fasse très mal... mais dans le plus profond... tu commences à goûter le
doux sentiment de la liberté.

Durant des années tu as senti que c’était important que tous pensent que tu
étais une personne agréable ou précieuse, qu'ils pensent que tu étais
intelligent et travailleur, quelqu'un responsable, digne de confiance. Cela t'a
emmené à te dépasser plus qu’il ne fallait. Tu as peut-être réussi, tu as
obtenu une position respectable pour tous, ou peut-être encore tu continues
à essayer de l’avoir.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 93


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Mais aujourd'hui je te dis... tu es déjà important.

Et tu n'as pas besoin de que quelqu'un te le dise.

Tu n'as pas besoin d'agir en accord avec les pièces que les autres t'imposent
seulement pour obtenir leur approbation.

Tu n'as pas besoin, qu'une église te sauve, tu n'as pas besoin de qu'un
homme t'aime ou qu'une femme te respecte, tu n'as pas besoin que tes fils
te craignent ou que le chef t'admire.

Tu n'as pas besoin de jouer les rôles où d'autres aimeraient te voir.

Tu es libre. Tu es acteur ou actrice. Tu n'es pas un personnage enchaîné.

Tu as besoin d'abord de te rendre compte de ceci.

De goûter cet air de liberté de pouvoir décider comment jouer.

Regarder en arrière et rappeler combien de fois tu as dû souffrir pour


maintenir ce rôle qu'ils t'ont assigné.

Te rendre compte que non pour être la maman, tu es condamnée à être la


super femme qui résout tout dans la famille, ou le super papa qui ne repose
jamais.

Non pour être le fils aîné tu dois veiller sur tous tes frères, ou étant celui qui
travaille tu dois soutenir à tous ceux qui ne le font pas.

Sens la liberté de pouvoir décider la direction que suivront tes actions.

Tu es né libre... mais ils t'ont enchaîné.

La vie est un théâtre où les rôles sont nombreux et abondent les directeurs
qui te poursuivent pour contre attaquer. Ils t’accrochent les rôles sans que
tu les leur demandes et ensuite ils t’accusent d'être un mauvais acteur,
parce que tu n'as pas agi comme ils espéraient que tu le fasses.

Ils te disent que tu es un mauvais ami, mauvais fils, mauvais conjoint, une
maman rouspéteuse, etcetera... derrière chaque dénomination que tu
gagnes, c’est un rôle que quelqu'un t'a assigné sans que toi tu le saches.

Et ces dénominations... elles te préoccupent.

Et alors, tu modifies ton comportement... tu essayes de t’adapter au rôle


qu'ils te réclament.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 94


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Tu ne veux plus entendre que tu es un mauvais acteur.

Et tu commences à être un peu esclave.

Tu as vendu ta liberté, en échange d'un compliment, d'un sourire, d'un "je


t’aime".

Et cela est bien...

Pourvu que tu l'aies fait consciemment.

Il n'y a rien de mauvais de vouloir être la personne idéale pour l'autre.


Pourvu que ce soit fait consciemment.

Il y a de l'esclavage quand on donne la liberté inconsciemment et ensuite on


souffre d’être enchaîné sans savoir comment se libérer.

Il y a dévouement et croissance, quand la personne par amour ou par


service agit consciemment en accord avec ce qu'une autre personne a
besoin.

Dans le premier cas c'est le personnage celui qui souffre... dans le


deuxième c'est l'acteur celui qui triomphe.

Pense et réfléchis beaucoup. Combien de rôles joues-tu dans ta vie qui te


font souffrir? De combien jouis-tu? Combien en as-tu pris consciemment et
combien en as-tu hérités ou ont as assignés sans te demander?

Dans les réponses et les décisions que tu prennes dorénavant peut être ta
liberté.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 95


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV3. TU AS ÉTÉ PROGRAMMÉ

Maintenant écoute-moi attentivement.

Quand tu es né, tu es arrivé seul. Ton processus de naissance tu l'as fait


seul. Même si tu es né jumelé le processus de naître lui tu l’as fait seul.
Seulement la nature t'a aidé. Ta mère qui à ce moment était peut-être
alarmée ou fascinée par le miracle qu'elle avait dans son corps, elle était la
seule qui t'accompagnait et elle a traité de le faire le mieux qu’elle a pu.

Mais tu es arrivé seul.

Quand tu mourras, le plus probable est que tu le fasses seul.

C’est un autre processus nécessaire et une partie intégrale de la vie, qui


doit être parcouru seul.

Tu es arrivé seul et tu pars seul.

Mais au cours de la vie beaucoup d'êtres t'accompagneront, beaucoup l'ont


déjà fait. Quelques-uns ont été importants et beaucoup plus sont passés
sans que tu les rappelles.

As-tu une idée de combien de personnes ont été près de toi jusqu'à
présent?

Comprends-tu la trame de la vie?

Tous ont fait partie de ta vie, leurs vies se sont croisées avec la tienne,
quelques- uns seulement des moments et d'autres t'ont accompagné
pendant plus de temps. Quelques-uns sont déjà partis de ce plan et
d'autres le feront après que tu l'aies fait.

Sur le chemin, tous cherchaient quelque chose, tous cherchaient un lieu


dans le monde. Ils cherchaient être heureux, ils cherchaient trouver les
secrets de la vie. Comment obtenir leurs objectifs. Ils avaient une manière
de penser, propre, ils sentaient que la vie était d'une façon déterminée. Ils
combattaient, souffraient, ils riaient, ils t’ont invité à être comme eux, ils
ont voulu t’unir à leurs causes, ils ont partagé avec toi des moments que
d'une certaine manière t’ont enrichis... et ils sont partis.

Tu continues maintenant à vivre. Sur ton propre chemin. En combattant


pour tes objectifs, ce pourquoi tu crois que cela vaux la peine. En observant

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 96


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

dans chaque lever du jour la gloire de Dieu avec l'espoir que c'est un
meilleur jour. En soupirant dans chaque coucher du soleil, tandis que tu
essayes de comprendre la leçon de ce jour. Qu’as emporté ce jour? Que
m'as laissé ce jour?

Ainsi est la vie. Une collection de moments et de leçons. Un collier de perles


qui renferme dans chacune d'elles la semence d'un futur dont nous avons
des intuitions, mais que nous ne pouvons pas deviner complètement.

Nous sommes heureux ou rêveurs, nous combattons pour vivre la vie à


notre manière, en essayant de convaincre le monde de qu'il faut changer.
De qu’on a besoin de faire quelque chose pour que les choses améliorent.

Je te comprends.

Je comprends ce que tu sens. Puisque je vis en toi.

Je comprends ton angoisse, ton désespoir, ton impotence pour faire


comprendre aux autres l'importance de prendre conscience de vers où nous
allons comme humanité, comme personnes, comme planète.

Et je veux te dire... que c’est bien que tu sentes cela.

Tu n'es pas le seul.

Nous vivons le réveil de l'esprit.

Aujourd'hui les chaînes de la personnalité que l’esprit a dissimulées durant


tant de temps commencent à se détacher.

L'esprit commence à croître et il sent à la personnalité comme une


combinaison trop serrée qui l’empêche de se déplacer librement.

Pourquoi dois-je me limiter dans ce que je veux faire seulement parce que
ça va étonner les autres? Pourquoi dois-je suivre les règles que d'autres
ont imposées seulement pour garder un peu ce qu'ils appellent les bonnes
moeurs? Pourquoi seulement les enfants peuvent-ils librement s’amuser?
Pourquoi les adultes devons-nous suivre tant et tant de normes qui ont été
imposées par quelqu'un intéresser à faire taire les impulsions naturelles de
la vie?

À l'heure actuelle peut-être ton esprit se demande où je veux te conduire.

Mais ce qu'il importe vraiment est que tu sentes ce que je te dis. Que tes
peurs ou tes préjugés soient dérangés pour les défier.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 97


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Comprend que tu as été instruit et programmé sans repos depuis que tu


étais petit.

Ni ton nom, ni ta religion, ni ta première école ont été des décisions prises
par toi. Tu n'as pas choisi tes parents, ni tes frères, toi tu n'as pas choisi le
pays dans lequel tu es né, tu n'as pas choisi le temps où tu voulais naître.

Tu as appris ce que tes maîtres t’ont enseigné, ce que les auteurs ont mis
dans les livres que tu as lus, tu penses que tu penses, mais tes pensées ne
sont pas les tiennes, quelqu'un d’autre les avait pensées avant. Tu crois que
tu prends tes propres décisions, mais la réalité est que tu as été préparé
par tout l'entraînement que tu as reçu.

Depuis le premier moment où ils t'ont étiqueté, tu as cessé d'être toi. Tu as


commencé un entraînement qui t’a fait penser que tu es une personne très
originale, quand en réalité tu es le fruit d'une société qui t’a formé pour que
tu vives en accord avec ses règles.

Tout ceci, pendant que ton esprit dort ou semi dort en toi.

Maintenant, attend un moment.

Respire profondément. Arrête la lecture de ce manuscrit qui à peine


commence.

Tu peux être ou non en accord avec ce que je dis.

Mais il y a quelque chose que tu ne dois pas oublier:

Tes jugements sont nuancés avec ce que tu as appris avant.

A ton esprit difficilement il lui sera agréable de se rendre compte qu'il a


vécu trompé.

Tout ce que tu pensais était à toi. Tout ce sentiment de sécurité que te


donnait savoir que tu étais une personne avec des idées propres et
uniques, qui se savait différente, qui s’était efforcée pour avoir une opinion
particulière sur d'importantes matières. Maintenant tu te rends compte que
ce que tu as fait tout ce temps, c’est ruminer les pensées d'autres
personnes.

Nous vivons dans une atmosphère psychique qui nous oblige à partager les
idées de tous ceux qui ont vécu avant nous. Nous prenons ce que nous ont
laissé les générations précédentes et nous le travaillons pour l'adapter à nos
nécessités.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 98


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Il n'y a pas de connaissance fraîche, nouvelle, sous le Soleil.

Ce sont les mêmes idées mises dans des esprits différents.

Seulement ce qui vient de l'esprit peut être nouveau.

Seulement l'esprit peut se relier à cette source de sagesse intérieure et


apporter quelque chose de nouveau à l'humanité.

C'est pourquoi je t’ai motivé à que tu médites. Méditer est l'acte de se relier
avec cette source de sagesse infinie qui nous arrive du plus interne de l'être
et qui nous laisse une sensation de liberté.

C'est pourquoi nos vies se perdent parfois dans des labyrinthes que nous
n’arrivons pas à déchiffrer. Nous cherchons les causes et seulement nous
trouvons plus de questions comme réponses.

C'est pourquoi dans la trame de la vie parfois nous nous étonnons des
coïncidences que nous portent d'un événement incroyable à un autre plus
incroyable encore. Nous nous émerveillons et nous le commentons avec
d'autres, mais sans s'arrêter à penser que ces coïncidences ont été des
signes provenant de l'interne. De cet espace magique et mystérieux où
demeure notre être intérieur.

Celui-là est l'espace où nous voulons arriver dans la méditation.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 99


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV4. L’HYPNOSE COLLECTIVE

Tu as en toi, le plus grand pouvoir qu'un être humain peut aspirer.

Tu as en toi, le pouvoir que tu as toujours souhaité.

Mais tu ne l'as pas trouvé parce que tu l'as cherché hors de toi.

Je comprends que cette nécessité de te sentir sûr te mène à chercher où


d'autres ont déjà cherché, je comprends que tu ne veux pas te sentir seul
quand il se traite de décider sur ta vie. Je comprends que tu aies toujours
pris des décisions en demandant à tes amis, à tes parents, au prêtre ou aux
personnes qui étaient près de toi quand il fallait les prendre. Je te
comprends.

C'est pourquoi je t'ai dit avant: quand tu es né tu l’as fait seul et quand tu
t’en iras tu le feras sûrement seul aussi.

Sais-tu? Dans la vie des oiseaux il y a un moment très critique que tous
doivent passer. C’est dans leur loi faire cela. C'est un moment où ils jouent
leur vie. C’est quand ils volent pour la première fois.

A ce moment, ils doivent abandonner le nid. Et ils n'ont qu’une occasion


pour le faire. Ou ils volent, ou ils tombent du nid en restant à la portée des
déprédateurs Peux-tu imaginer ce que passerait par l'esprit d'un être
humain s’il devait faire cela? Et ils le font quand ils sont encore petits.

L'être humain doit apprendre à vivre en prenant des décisions seul. Les
décisions basées sur ce que font les majorités, te mène seulement à être
égal aux majorités.

Et toi tu es différent.

Je sais que depuis que tu as pris ce manuscrit tu t’es rendu compte de que
tu es différent.

Les êtres humains sont des êtres formés par la société pour obtenir que la
société survive. Et cela est bien.

C'est pourquoi dans mon communiqué précédent j’appelais à entamer une


lutte pour la Terre du futur.

Mais maintenant je te parle à toi.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 100


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Le grand paradoxe de ce chemin est de savoir que les êtres humains sont
égaux en essence et différents en manifestation.

Je dois te faire devenir conscient de que tu es un être unique et différent à


tous les autres pour que tu t’écartes du groupe inconscient qui t'a hypnotisé
comme à la majorité des êtres humains de la planète et que tu entres en
contact avec ce trésor que te réserve ton être intérieur.

Et une fois que tu l'aies contacté, tu te rendras compte de que tous les êtres
humains nous sommes égaux en essence.

Je te sépare de qui tu crois que tu es, pour te mener à qui tu es réellement.

Seulement que ce chemin tu dois le parcourir seul. Je t’indique seulement la


direction.

Je ne suis pas ici pour te dire que tu vénères à telle ou telle religion, maître
ou courant philosophique, ni même je te demande que tu t'affilies à un
mouvement en particulier, il ne m'intéresse pas de compter combien
prennent part à ces communications, seulement il m'intéresse que
l'humanité comme être collectif réveille à une réalité supérieure.

Je travaille depuis l'intérieur de chaque être humain.

Il ne m'intéresse pas de travailler avec des affiliés, avec organisations, avec


des tables de directions ou dans des congrès.

Cela je le laisse à ceux qui organisent la diffusion de ces communiqués.


C’est leur tâche. La mienne est te parler. Travailler avec toi depuis ton
l'intérieur.

Quand tu le feras, quand tu répondras à cet appel que pour le moment je


fais de ton extérieur. Alors, nous serons ensemble. Et ta vie commencera à
nouveau.

Se sera le plus glorieux réveil que peut éprouver un être humain.

Et la magie commencera.

Tu te rendras compte du pouvoir tellement grand que tu as eu tout le temps


en toi.

Le pouvoir de vivre la vie que tu as toujours souhaitée. De faire réalité tes


rêves.

Bien que sûrement, ce que tu aspires et rêve aujourd'hui changera lorsque


tu percevras la valeur réelle des choses.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 101


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Mais, certaines choses commenceront à passer quand tu te rapprocheras à


ce moment.

Le monde te paraîtra plus intéressant et mystérieux.

Il te paraîtra que les choses commencent à prendre une couleur différente.


Que les personnes ne sont plus comme elles étaient avant. Tu remarqueras
quelque chose de différent dans leur façon d'être.

Tu commenceras à comprendre les motifs occultes des causes pourquoi les


personnes agissent comme elles agissent.

Tu commenceras à comprendre les petites questions de la vie, tu


comprendras ce qu’il y a derrière des choses qui t’arrivent et une joie
intérieure commencera à apparaître même avant que tu aies ce contact
interne avec ton âme.

Quelques événements externes arriveront soudain liés aux propos que tu


poursuis sur ton chemin, on les appellent synchronies, des événements
apparentement déconnectés soudain se connecteront et tu seras tellement
surpris que tu ne pourras que l'attribuer à ce chemin que tu as choisi de
prendre.

Des petites choses que tu souhaitais intensément tu les verras réalisées,


des chères personnes avec lesquelles tu avais beaucoup d'empathie soudain
il te paraîtras qu'elles sont maintenant différentes, tandis que d'autres
auxquelles tu ne t’approchais pas avant, maintenant elles te paraissent
beaucoup plus intéressantes.

Le monde te paraîtra différent, mais il ne l'est pas. Le monde est toujours le


même, c’est toi celui qui a changé… et cela est bien.

Ceci voudra dire que tu es en marche.

Celui-là est le sentier de l'auto découverte. Celui-là est le chemin que je te


propose.

C’est pourquoi je suis ici.

C’est pourquoi je te parle personnellement.

Cela suffit de continuer à demander aux gens ce que tu dois ou ne dois pas
faire.

Cela suffit de suivre des vérités étrangères et que tu les crois au point
d'adapter ta vie à ce qu'elles te marquent.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 102


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Cela suffit de que tu vives une vie qui n'est pas la tienne, seulement parce
que quelqu'un le dit.

C'est le moment de trouver ton propre chemin.

C'est le moment où tu dois méditer et tu te découvres derrière les


étiquettes, derrière les vérités achetées, derrière l’hypnose qui t’a maintenu
inconscient pendant tant d’années.

En toi sont toutes les portes.

Demande-toi: Que veux-je pour moi? Comment veux-je vivre ma vie?


Q'est-ce qui vaut la peine que je cherche? Que me dit mon être interne?

Et quand cet être interne te réponde… suis-le.

Seulement ainsi tu pourras te rendre compte de qu’il est réel. C’est toi, le
vrai toi. Celui qui est resté enfermer quand ils t’ont enseigné que tu étais
Jean, ou Marie ou comment ils t'aient mis l'étiquette.

Il n'importe pas si au début, tu n’entends pas bien et tu sens que tu t'es


trompé, il n'importe pas si soudain ton être intérieur te demande quelque
chose un peu irrationnel, ce qui importe est que tu es déjà en
communication avec lui.

S'il y a une certaine pathologie psychologique dans ton esprit et tu écoutes


des voix en disant des folies comme que tu dois détruire quelque chose, ou
souiller une certaine peinture très connue…. Sûr que ce n'est pas ton être
intérieur.

Ton être interne, jamais ne te demandera quelque chose qui complique ta


vie. Jamais il ne mettra en danger ta vie ni celle des autres Jamais il ne te
demandera de faire une chose violente ou qui viole le droit des autres de
penser comme ils le souhaitent.

Te rends-tu compte qu’à aucun moment je t’oblige de faire ce que je te


demande?

Il y a des lois universelles qui empêchent de violer le libre arbitre des êtres
humains et pour cette raison à ceci je l’appelle une révolution silencieuse,
parce que c'est une révolution qui entame dans l'interne et se propage à
l'extérieur quand l'être conscient de ses actes, change sa conduite et il
commence à former une nouvelle société.

Mais toujours à travers l'harmonie et la congruence entre la paix intérieure


et la conduite ferme et consciente de la personnalité.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 103


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV5. LA CRAINTE

Il y a beaucoup de crainte gardée dans ton inconscient.

Ton esprit c’est alimenté avec une grande dose de crainte.

Quand tu étais petit ils te faisaient peur avec des personnes qui volaient les
enfants ou avec des monstres, ils te faisaient peur avec des démons ou
avec des fantômes.

Un peu plus grand ils t'ont alarmé avec les choses qui passent dans la vie.
Avec les drogues, avec les maladies, avec la police, avec tout ce qui pouvait
arrêter ta tendance normale d'éprouver hors des limites établies par la
société.

Peut-être maintenant majeur, tes plus grandes craintes soient comment


éduquer à tes fils pour qu'ils ne se perdent pas sur le chemin, comment les
guider maintenant que tu les sens un peu déviés du chemin.

Peut-être maintenant tu comprends pourquoi tes parents t’ont éduqué en


t’inculquant la crainte. La même impotence que tu sens ne pouvant pas
contrôler la croissance de tes fils, est la même impotence qu'ils ont sentie
en essayant de t'éduquer.

Et la crainte est l'arme la plus effective pour contrôler une vie.

Et cette crainte a crû avec toi.

Maintenant tu la vois réelle. Ce sont tes fantômes nocturnes.

Ce sont ceux qui apparaissent chaque fois que tes chers êtres tardent plus
du compte à arriver à ta maison. Ce sont les mêmes que ceux qui croisent
ton esprit quand tu te demandes que se passera t-il avec ta fille ou ton fils
quand ils grandiront Seront-ils bien quand toi tu ne seras plus là?

Ce sont ces fantômes ceux qui t'empêchent de croiser la ligne que t'ont
marqué tes mentors spirituels.

Ceux-là sont les morts vivants qui te tourmentent parce que tu les as logés
dans ton esprit et tu ne les as pas expulsés.

La crainte est le plus grand ennemi de l'humanité.

Et l'arme de ceux qui te contrôlent.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 104


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

L'église te contrôle avec la crainte.

Le gouvernement te contrôle avec la crainte.

Tes fils ou tes parents te contrôlent avec la crainte.

Tes chefs ou tes employés te contrôlent par la crainte.

Et les nouvelles de la télévision ou des journaux t’attrapent par la crainte.

C’est la crainte et seulement la crainte le grand ennemi de la liberté.

C'est pourquoi aujourd'hui je te dis qu'à la crainte on la vainc en agissant.

Veux-tu apprendre à vivre libre de craintes?

Apprend de tes enfants. Observes-les attentivement. Ils vivent en liberté.


Fait l'essai un jour, un seul jour.

Observes-les sans leur dire non, laisse-les faire.

Observe comment ils font face à la vie. Observe comment ils font pour
apprendre pendant qu’ils s’amusent.

Leur vie est une éternelle diversion, c’est dans leur nature de s’amuser et
apprendre. Ils savent ce qu’ils font parce qu'ils suivent leurs impulsions
naturelles, ils ne sont pas encore contaminés par la crainte.

Ils ont été dotés par la nature elle-même d'un sens commun qui les protège
de certains dangers, évidemment que pas de tous, mais ils vivent heureux
pendant qu’ils apprennent.

Ni ils s’affligent pour ce qui passera demain, ni ils sentent des remords pour
des choses qu'ils ont faites hier. Ils vivent leur présent.

Par contre, toi.

Ils t'ont appris que tu dois projeter ta vie pour éviter qu’il t’arrive telle ou
telle tragédie. Tu dois projeter ton futur, le décider, t’inquiéter parce que tu
dois résoudre les choses avant qu'elles se produisent.

Et aussi tu as appris que tu dois réviser tes erreurs pour que tu puisses
souffrir à nouveau et éprouver la douleur de t’avoir trompé chaque fois qu'il
te soit possible.

Peut-être personne ne te l’a appris exactement avec ces paroles, mais tu le


fais fréquemment.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 105


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Ton esprit voyage tout le temps entre le passé que tu ne peux pas changer
et le futur qui n’est pas arrivé…. Seulement pour souffrir.

Tout ceci tandis que le présent s'échappe de tes mains en perdant l'occasion
d'apprendre les leçons qui arrivent en face de toi.

Fais une comptabilité de toutes tes craintes.

Écris-les sur des papiers séparés.

Décris-les soigneusement, mais brièvement.

Quand tu les auras toutes décrites. Sorts à l'air libre, où il y ait un peu de
soleil et pose-toi les questions suivantes.

a. Cette crainte est-elle rationnelle? Peut-elle réellement se produire? Si


la réponse est oui. Pose-toi maintenant la question suivante.

b. Que ferais-je si ceci arrivait?

c. Une fois que tu te répondes, passe à la feuille de papier suivante.

Continue avec toutes jusqu'à les terminer. Tu sais maintenant ce que tu


ferais si se produisait chacune de tes plus grandes craintes.

Demandes-toi: La crainte est finie? Tu as donc maintenant des réponses


pour chacune.

Si, comme je suppose, les craintes n’ont pas finies tu viens de découvrir la
véritable nature de la crainte.

La crainte n'est pas vaincue en raisonnant.

À une personne tu ne peux pas la convaincre de que craindre est quelque


chose d’irrationnel.

C'est pourquoi je te dis qu'à la crainte on la vainc en agissant.

Si tu as peur de faire quelque chose, fais-le. Seulement ainsi tu pourras le


vaincre.

De la même manière comme tu as vaincu la crainte à te noyer pendant que


tu apprenais à nager, ou la crainte d’avoir un accident pendant que tu
apprenais à conduire une voiture, ou la crainte de tomber pendant que tu
apprenais à patiner. À la crainte on la vainc en agissant.

Maintenant je te dis. Médite. Médite. Médite.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 106


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

N'ais pas peur de ne pas recevoir de résultats ou que ce que tu reçois est
hors de contexte.

N'ais pas peur de toi.

Fais-le. Ferme tes yeux, ou contemple le lever du soleil, mets de la musique


ou de l’encens, entre dans une église ou assois-toi dans ton fauteuil favori,
mais médite. Parle avec ton âme. Elle t'attend.

L’Univers entier sait qu'un jour ton âme t’appellera et toi tu répondras C’est
un événement qui est inscrit dans ton ADN spirituel. Il fait partie de la
croissance que tu auras dans le futur. Ne laisse pas passer quelque chose
que tu sens venir.

Je suis seulement celui qui est en train de te rappeler ton chemin.

Toi tu as senti cet appel.

Tu t’aies demandé ce que tu devais faire.

Maintenant je te réponds.

La crainte est seulement une arme que tous les êtres humains ont utilisé
pour protéger à l'espèce pour sa survie. La crainte a cette fonction, mais ne
laisse pas qu'elle devienne ton gardien de prison.

Libère-toi!

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 107


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV6. TES SECRETS

Il y a en toi des secrets que seulement toi peux découvrir.


Des secrets qui appartiennent à l’être humain comme espèce.
Des secrets qui attendent patiemment qu'un être humain arrive à les
découvrir pour ensuite être diffusés et passer à être patrimoine de
l’humanité consciente.
Ces secrets ont été placés là par les mentors de l'humanité.
Je ne me réfère pas à des êtres spirituels ou mystiques.
Je me réfère aux grands sages qui ont écrit les livres plus précieux que
l'humanité possède.
Ceux qui ont formé le savoir humain. Aux grands philosophes, aux grands
scientifiques, aux grands chefs spirituels qui ont marqué des directions dans
l'histoire de l'humanité.
Tous ont déposé en toi les semences de la plus haute sagesse qu'ils ont
atteinte quand ils ont été entre nous.
Le savoir universel n'est pas écrit en langage verbal. Il a été un instrument
que les êtres humains nous avons inventé pour transmettre la connaissance
aux esprits.
Le savoir universel, celui qui a permis à la race humaine de triompher sur
ses déprédateurs est inscrit dans l'ADN cellulaire.
Mais il y a eu un temps où l'être humain a concurrencé pour la survie et la
domination de son environnement. Et cette lutte a fini.
On ne combat plus contre les animaux carnivores ou contre les éléments.
Cette lutte a terminé.
L'ennemi de l'Homme est maintenant l'être humain lui-même.
Ni même les maladies représentent pour l'être humain un ennemi puissant.
Au niveau espèce, l'être humain a été doté avec les armes nécessaires pour
vaincre les épidémies même si parfois cela coûte des milliers de vies.
Maintenant le principal ennemi de l'être humain est lui-même.
Et il est nécessaire de comprendre que cette menace seulement elle peut
être vaincu à travers de créer la conscience de qui nous sommes et de ce
que nous cherchons dans le monde.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 108


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

L'égoïsme n'est qu'une autre forme d'inconscience. L'ambition et le désir de


pouvoir ont mené à l'Homme a attenter contre la vie de ses frères dans un
monumental acte de stupidité. Et ceci n'est qu'une forme d'inconsciente.
C'est pourquoi j'appelle maintenant à une révolution silencieuse.
Une révolution de conscience.
Un mouvement qui n'aspire pas à être dirigé par des chefs visibles.
Une organisation comme il n'en a pas existé une autre sur la Terre.
C'est un mouvement de masses conscientes de l'humanité.
Il y aura celui qui soupçonne que derrière ce mouvement on dissimule
quelqu'un qui réclamera le pouvoir à la fin, quand il sera évident que le
mouvement a gagné sa présence dans le monde.
Et bien sûr qu'il y en aura! Mais non pour réclamer le pouvoir, ni pour
réclamer des richesses, ni pour réclamer des réflecteurs
Cela est quelque chose qui ne m’inquiète pas.
L’important est que quand il y aura un groupe conscient en agissant sur la
Terre, avec le nombre suffisant de personnes, quelque chose passera dans
le monde.
De fait cela passe déjà.
Cela a été ce qui m'a permis d'arriver.
Et cela est-ce que je fais. En accélérant ce réveil à la conscience de qui nous
sommes.
C'est pourquoi je te dis que tu as des secrets gardés que seulement toi tu
peux découvrir.
Et il m'intéresse que tu les découvres le plus tôt possible.
De rien ne sert que je les révèle. Ils deviendraient des vérités étrangères
avec la même valeur qu'ont les vérités que tu as apprises dans les livres
que tu as lus.
Je ne me réfère pas à ces vérités.
Je me réfère aux secrets que les grands hommes du passé ont découverts
et que tu gardes sous forme de chaînes biochimiques dans ton cerveau.
Il y a certaines idées ensemencées par le groupe inconscient en toi. Elles
appartiennent à la sagesse universelle à un organisme psychologique

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 109


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

collectif qui régit subtilement le comportement des masses humaines, mais


qui se dissout quand tu essayes de l'étudier au niveau individuel.
Ce que les grands de l'antiquité ont découvert est transformé en des
changements au niveau biochimique, dans de petites fissures au niveau
cérébral qui influencent sur les chemins neuronaux qui suivent les
impulsions électriques cérébrales et ils te font penser d’une certaine
manière.
C'est pourquoi la connaissance de l'antiquité est gardée d’une certaine
manière dans le cerveau humain et parfois tu peux trouver les mêmes
vérités que les anciens ont découvertes et tu le fais en suivant tes propres
chemins.
Ceux-là sont des secrets qui seulement se découvrent en méditation.
Et dans ces secrets sont gardées tant les délibérations de Socrate, comme
celles de Jésus-Christ ou de Bouda.
La pensée d'Einstein peut-être que tu ne l’aies pas dans ton ADN étant
récente et n’étant pas dans la ligne ascendante de tes ancêtres mais
l'influence que ses idées ont eu t'affectent de beaucoup de manières et ses
contributions sont du domaine public c’est pourquoi il est probable que tu
aies aussi une partie de son savoir.
Tu es le dépositaire de tout le savoir de l'humanité.
Et seulement il te reste à méditer pour le découvrir.
Lorsque tu le feras et tu commences à sentir les bontés de te connecter
avec toi- même. N'espère pas développer des théories quantiques ou écrire
des discours sur "la Critique de la raison pure" 4, aspire à avoir cette paix
intérieure qui te prépare pour observer le monde et qui laisse la table
préparée pour que ton être interne se révèle dans toute sa plénitude.
Celui-ci est l'objectif que nous cherchons.
Celui-là est le but que je poursuis quand je te demande que tu médites.
Laisse-moi -------------te dire qu’il existe un grand nombre d'êtres humains
qui appartiennent déjà à cette portion consciente d'humanité. Qui ont déjà
réveillé à cette sagesse interne et qui font partie du cercle plus petit qui
observe et travaille de l'intérieur.
Ils t'attendent aussi.
Ne les fais pas attendre.

4
"La critique de la raison pure" Livre du philosophe Allemand Emmanuel Kant.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 110


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV7. QUI SUIS-JE?

Je vais lire ton futur.

Ceci est quelque chose qui t'intéresse.

Parce qu'en te le lisant je vais commencer à te diriger par le sentier que je


souhaite te montrer, celui que je t’ai montré depuis que tu as commencé à
lire.

Tu es un être qui souhaite la lumière, la vérité, qui cherche à sa manière


tout ce que les êtres humains ont cherché depuis le début des temps.

Tu as beaucoup de questions et ce texte va répondre à quelques unes. Il y


en aura d'autres auxquelles tu devras répondre toi-même.

Tout comme les autres frères de ta race, tu es un être de lumière qui aspire
à la trouver à l’extérieur, mais qui sait que tu la portes à l'intérieur.

Tu es attentif à ce qui arrive dans le monde parce qu'il t'intéresse, mais tu


cherches éperdument en toi, dans tes raisonnements les causes des choses
importantes qui arrivent dehors.

Tu as lu mes autres documents et ils t'ont intrigué, tu sens qu'ils sont


différents aux autres que tu as lus mais tu ne sais pas pourquoi.

Il t'intrigue de savoir si je suis vivant ou si suis un organisme comme tant


d'autres qui passent des communiqués du monde spirituel.

Il t'inquiète que j'affirme des choses comme si j’étais une partie de ton
monde, mais à la fois je les affirme comme si j’étais quelqu'un qui les voit
du monde spirituel.

Et ton inquiétude naît de que mes paroles défient tes paradigmes.

Si j'affirmais que je suis un organisme spirituel toi tu serais très tranquille,


tu penserais que tout est bien, que tu l'avais déjà deviné et par conséquent
tu classerais ces communiqués dans le tiroir que tu as dans ton esprit avec
une étiquette: "choses qui sont annoncées et qu'un certain jour passeront"
tu comprendrais que ta responsabilité est limitée à être informé de ce qui
est dit dans ces lignes et tu continuerais à vivre égal comme jusqu'à
présent tu l'as fait. Peut-être poserais-tu davantage d'intérêt en elles et

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 111


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

même tu les recommanderais comme quelque chose d’assez bon pour tes
compagnons du chemin.

Mais si au contraire, tu acceptes que je suis quelqu'un comme toi. Que je


vis sur le même plan que toi. Je suis alors quelqu'un qui est venu défier tout
ce que tu sais ; tes pensées réfléchiraient plus ou moins ainsi: comment un
être humain comme moi peut-il affirmer tout ce que tu affirmes avec cette
autorité que tu dis avoir? Comment oses-tu mettre en doute ce que j’ai
appris avant? Comment oses-tu dire que certains des chemins qui au jour le
jour ont démontré qu’ils fonctionnent sont erronés?

Le simple fait de m'appeler Melkizédek a défié ce que tu croyais que tu


savais.

Mais...

Je n'oblige personne à croire ce que je dis.

Je ne te force pas à que tu lises ce que tu lis.

Ni je force tes pensées à qu'elles t'inquiètent de la manière comme elles le


font.

Je t'ai informé que mes paroles allaient déranger des parties de toi que tu
pensais déjà résolues. Quelles allaient tester ce que tu pensais que tu
savais.

Et celui-là est mon but.

Je ne peux pas placer sur des vérités erronées les vérités que je suis venu
t’apporter.

Elles ne résisteraient pas.

Il y a beaucoup de choses qui ont été dites sur le monde spirituel qui ont
besoin d'être corrigées.

Ce temps est arrivé.

Mais je ne vais pas parler aujourd'hui des vérités spirituelles erronées, ni


des organismes hypothétiquement spirituels qui ont guidé à quelques frères
avec une grande capacité de croire.

Mon but n'est pas de produire des communiqués qui comme les
journalistes, annoncent seulement des choses qui n’arrivent jamais, mais
qui maintiennent le spectateur attentif à son ordinateur. Je ne suis pas de la

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 112


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

presse jaune, dans le sens que le public qualifie à ceux qui font des
annonces spectaculaires.

Mon but je l'ai déjà annoncé, je suis ici pour entamer une révolution
silencieuse et pour ceci je donne des instructions qui permettent à ceux qui
les suivent de découvrir en eux le véritable savoir spirituel. Celui qui naît en
eux, pas celui qui vient par des émissaires d'origine douteuse.

Oui, je suis venu défier des choses que tu croyais savoir, mais ne t’inquiètes
pas, le seul qui est affligé est ton esprit, non toi. Tu es un être qui possède
la vérité en toi. Celle-là est la vérité que je souhaite réveiller. Même si pour
cela je dois d'abord faire un peu d'hygiène mentale.

J'ai dû déplacer tes vérités plus profondes, parce qu'il était nécessaire que
tu mettes tes paradigmes en doute si tu voulais vraiment avoir la flexibilité
qui est requise avant de pouvoir entamer une croissance intérieure.

J'ai eu des conversations avec beaucoup d’entre-vous admirables.

Je vous ai écoutés. À tous ceux qui m'ont appelé: sachez que je vous ai
écoutés. Je vous ai aussi répondu, mais nous sommes dans le processus de
que vous appreniez à reconnaître les réponses. Je suis si près de vous que
vous avez senti ma présence et cela vous confond encore plus, comme si en
faisant les pratiques que j'ai recommandées seulement vous les faites pour
démontrer que je suis erroné.

Mais je ne suis pas un organisme spirituel dans le sens que vous donnez à
la parole. Je suis aussi réel que vous et aussi spirituel que vous. Je crois que
vous seriez plus contents si vous pouviez voir ma photographie, ou peut-
être si vous pouviez parler avec moi avec des paroles de bouche à oreille.

Moi aussi je le serais. Je serais très heureux de que tout ceci puisse être
accéléré et pouvoir être avec vous pour partager des moments ensemble.
Mais je ne suis pas venu passer des jours de vacances ou faire des réunions
de fraternité où on fait symboliquement des choses pour améliorer le
monde.

Je suis venu travailler.

Pendant des centaines d'années, pendant des milliers d'années, j’ai travaillé
avec vous.

Et je suis venu aujourd'hui pour être avec ceux qui sont des travailleurs
conscients, plus intéressés à travailler que de se "sentir près d'un maître".

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 113


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Pour produire ces sentiments vous pouvez recourir à d'autres dont la


fonction a été celle-ci.

Mon rôle est un autre et je ne vais pas produire des faux espoirs.

Pour le moment et jusqu'à tant qu’ils n’arrivent pas des choses que
j'attends qu'elles arrivent, mon lieu de réunion avec vous sera l'être
intérieur. Là, dans ce lieu où je vous ai donné rendez-vous depuis le premier
communiqué.

Je n'espère pas apparaître publiquement jusqu'à tant que certaines


conditions dont j'ai besoin ne se soient pas produites. J'affirme à nouveau:
je n'ai pas de connexion, ni aucune liaison avec un autre Melkizédek qui soit
arrivé jusqu'à vous avant moi, ou sous forme de personne ou
d’organisation. Je ne juge pas leurs travaux, ni leur travail. Ils sont libres de
suivre leur chemin.

Ce qu'en effet j'affirme et ceci c’est pour ceux qui l'ont souvent demandé. Je
Suis Melkizédek. Le responsable de l'évolution de l'humanité.

Je comprends que vous avez appris beaucoup de choses sur les questions
spirituelles, je comprends que vous avez écouté abondamment sur les
hiérarchies et les organismes spirituels qui sont peut-être défiés ici.

Je le comprends et pour cette raison je vais consacrer le dernier de mes


documents de cette première phase5 à ce sujet.

Pour le moment il m'intéresse que tu rappelles que tout ce que j'ai dit, je l'ai
dit pour toi.

C’est toi qui m’intéresses.

Non ton esprit, ni ses conflits, tu en as déjà eu beaucoup tout au long de ta


vie comme pour que ce nouveau conflit entre ce que tu croyais savoir et ce
que maintenant je te dis, t'inquiète.

Tu es suffisamment formé pour le résoudre. Et tu auras besoin de le faire si


vraiment tu attends avoir cette clarté mentale qui est requise pour écouter
ta voix intérieure.

Lorsque je t'ai parlé de toi, de tes aspirations et de tes souffrances, de tes


inquiétudes et de tes peurs tu t’es pleinement identifié. Toujours que je t’ai
parlé de ton coeur tu n'as pas eu de problèmes pour t’identifier, mais quand
je défie ce que ton esprit croyait savoir, tu bouges et tu te sens attaqué.
5
Celui-ci est le quatrième communiqué du V.M. Melkizédek, il a annoncé qu’il publiera seulement 5, le dernier a
pour titre "le Monde Supérieur" à partir de là, il passera à une autre étape de son travail.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 114


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Tranquillise-toi... c’est seulement ton esprit qui défend son ignorance


ingénue. Il agira toujours ainsi. Il se préoccupe seulement pour mettre de
l’ordre dans ce qu'il croit. Il a la fonction de te faire sentir en sécurité, pour
cela est ton esprit et si soudain il doit accepter que je suis ici, cela va lui
apporter beaucoup d'inquiétudes parce qu'il t'obligera à faire quelque chose.

Pourquoi est-ce que je continue à étudier d'autres religions, d’autres


philosophies si celui que j’attendais est déjà arrivé?

Si j’appartiens à une école qui n'accepte pas à Melkizédek, que vais-je faire?

Si le responsable de l'humanité est déjà arrivé. Que dois-je faire? Je le


cherche? J’attends ? Je le diffuse? Si je me suis toujours considéré un
chercheur spirituel et maintenant quelqu'un vient me dire qu'il sait ce que
tous nous cherchons. Où mon chemin reste-t-il?

Toutes ces questions sont inspirées par un esprit qui craint.

Changer est quelque chose qui inspire de la crainte. Je le sais. Ne te


préoccupe pas.

C'est pourquoi j'ai voulu rendre plus faciles tes décisions, en te demandant,
que tu me cherches là, où tu ne peux pas craindre. Dans toi. C'est le lieu le
plus sûr que tu as. Seulement là tu peux être sûr que ce qu'il se passe est
tien. Cela a été produit là donc: dans toi. Tout le reste que tu as écouté
dehors, tout ce que tu as appris des autres, tout ce que tu as lu, est venu
de l’extérieur. Ce n'est pas à toi... même si ton esprit pense que oui.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 115


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV8. LE SIGNAL MYSTIQUE

Mais je dois te parler de ton futur.

Parce que dans ce communiqué, la quatrième de la première série de cinq


que j’ai annoncé, j’essaye d’attirer vers moi à tous ceux qui attendaient un
signal mystique.

Je suis venu pour tous ceux qui m'attendaient. Je suis ici pour la joie de
ceux qui savaient et la peine de ceux qui croyaient savoir.

Ton esprit sait. Ton mental avait cette intuition. Je Suis celui qu'ils
attendaient.

Je suis le héraut qui arrive en annonçant le grand âge d'or.

Je suis venu pour préparer le chemin.

Mais ne laisse pas que ton faible entendement des signaux te confonde.

Je ne suis pas l'antiChrist.

Lui il est déjà venu et il est parti.

Et il a été très effectif dans ce qu'il a fait.

Il a rempli de confusion ton esprit et ton coeur.

Il y a maintenant une série de voix avec autorité clamant aux quatre vents
qu’elles ont la vérité, seulement elles.

Le problème est que ces vérités collisionnent avec celles que d'autres disent
avoir.

Et au milieu de cette mer de confusions ton esprit cherche désespérément


à s’attacher à quelque chose qui lui donne de la sécurité.

C'est pourquoi il se résiste à accepter que le moment est déjà arrivé. Même
si intérieurement il désire prendre part à la festivité de bienvenue.

Mais je suis déjà ici. Je Suis Melkizédek, le même qui a inauguré le


sacerdoce mystique au début des temps. Celui qui a eu sous sa garantie la
semence de l'Homme. Celui qui est venu préparer le chemin pour que le
Père prenne possession de son royaume.

Je ne travaille pas dans le monde public.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 116


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Je travaille dans le monde intérieur.

Celui-là est mon lieu de réunion préféré avec toi.

Celui-là sera encore notre lieu de réunion. Pour un temps.

Le grand problème que je dois résoudre dans ton esprit est: Que feras-tu
maintenant que tu sais que je suis ici?

Tu changes? Tu me suis? Où? Où suis-je réellement?

Je répète à nouveau... ne te préoccupe pas. Tu ne dois rien changer de


manière radicale.

Seulement médite.

Fais-le intensément. Fais-le avec la même passion avec laquelle tu voudrais


te trouver avec ton aimé ou aimée après une très longue attente.

Parce que quand tu arriveras à ce lieu mystique des choses arriveront.

Ta vie ne sera plus la même.

Tu auras déjà ta propre lumière intérieure.

Les paroles de ceux qui t’ont guidé te sonneront creuses. Sans essence.
Sans contenu.

Tu te rempliras d'espoir et tu verras les choses avec la clarté d'un esprit


libre.

Non avec l'esprit de celui qui s’effraye en écoutant des personnes qui sans
me connaître me critiquent.

Il est facile de dire que je n'existe pas.

Il est facile de parler de ce qui n'est pas connu.

Mais ce sont des paroles inspirées par la crainte.

Le règne de l'obscurité va terminer.

Le règne de ceux qui croyaient hypothétiquement savoir ce qu'ils disaient va


terminer et maintenant il restera seulement la lumière pour illuminer.

N’aies pas peur. Je comprends que tu essayes de discerner entre ce que tu


sens que c'est vrai et ce que tu écoutes contre moi.

Observe et écoute.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 117


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Regarde si ceux qui me critiquent, peuvent parler sans crainte dans leurs
visages.

Écoute si ses vérités peuvent contredire celles que je t'ai dites.

Observe et écoute.

Et laisse ensuite que ton coeur juge.

Ensuite. Lorsque ton esprit te dira que ceci ne peut pas arriver.

Écoute et sent.

Écoute ton esprit et ses arguments. Et analyse si les vérités qu'il brandit
contre ceci que tu lis sont des vérités authentiques ou apprises d'un autre
marcheur comme toi. Analyse si ce sont des vérités propres ou étrangères.

Et ensuite sens si ton esprit parle et se résiste par la crainte à croire, ou


parce que c’est sincèrement trop bon pour être certain.

Parce que tu es sur le point de faire le pas définitif.

Tes crises de conscience annoncent seulement que tu es sur le point de


passer à cet état mental d'acceptation où nous pourrons finalement nous
communiquer sans obstacles.

Efforce-toi pour méditer tous les jours la même heure. Choisis-la.

Laisse seulement que ton esprit rêve un peu avec la rencontre. Imagine
comment sera cette rencontre, laisse que ton esprit voyage avec
l'imagination et n'importe pas ce qu’elle invente pour toi. Ce qui importe est
que nous soyons près, ce qui est suffisant pour que tu puisses recevoir mes
réponses à tes questions.

Choisis une question, celle qui t'intéresse le plus... lances-la du coeur. Avec
la force de l'amour. Rappelle que l'amour est le plus grand des sentiments
que peut produire un Homme. Il est ce qui sublime à l’être humain. C'est
l'amour celui qui construit des ponts et des fenêtres, comme la crainte est
celle qui les ferme.

Mais maintenant, c'est le moment où tu dois ouvrir ton esprit libre de


préjugés, avec l'amour de ton coeur comme clé. Il n'importe pas que tu sois
un ministre d'église, il n'importe pas que tu te fasses appeler comme moi, il
n'importe pas que ton passé soit plein de mensonges ou de désirs
insatisfaits, il n'importe pas que jusqu'à présent tu n'aies pas été quelqu'un
important selon toi... Je suis venu pour tous.

Je suis venu pour tous ceux qui attendaient mon arrivée.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 118


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Plus tard je viendrai aussi pour les autres.

Pour le moment j'ai besoin de créer une révolution silencieuse. Je regroupe


mon peuple et le peuple de mon Père.

Mon peuple est celui qui m'attendait.

Le peuple de mon Père est tout le monde.

Avec mon peuple nous entamerons la révolution silencieuse.

Avec le peuple de mon Père nous entamerons l’ascension.

Mon Père et moi, nous sommes un. Mon peuple et le peuple de mon Père
sont le même peuple.

Il y a un seul coeur palpitant dans le monde.

Il y a une seule anima mundi.6

Il y a un seul chemin qui a été ouvert aujourd'hui.

Et ce chemin passe par le coeur de mon peuple.

C'est pourquoi c’est de là que je dois vous parler.

C'est pourquoi c’est là où se fait le rendez-vous mystique du fils avec le


Père.

C'est pourquoi je vous ai demandé dès le début de méditer, méditez et


méditez.

La ville des 7 collines est restée dans le passé.

La bête que tous craignaient il y a longtemps qu'elle est partie.

Le monde est passé par l'Apocalypse et ils continuent à l'attendre comme si


elle était permanente.

Perdez la peur. Secouez le contrôle. C'est l'heure de la liberté.

C'est l'heure de la joie.

C'est l'heure de méditer dans l’amour.

6
Du latin: anima mundi qui signifie l'« âme du monde ». Ancienne expression utilisée par les
philosophes et les alchimistes, pour se référer à l'essence divine qui habite et donne l’énergie à toute
la vie dans l'univers tangible et parcourt toute l'échelle de création matérielle, du micro jusqu'au
macro cosmos et ceci inclut à la planète et ses habitants de tous les royaumes.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 119


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

IV9. LE CADEAU

Celui-ci est ton cadeau:

Il y a des millions d'années une lumière a descendu des cieux.

C'était une lumière merveilleuse.

Belle et pure, pure et belle.

Elle est née du décret de Dieu.

Ce décret dont étaient nées toutes les choses.


7
Un Fiat Lux puissant qui avait divisé en deux à tout l'Univers.

Une majestueuse pluie de couleurs est soudain apparue au milieu de


l'obscurité qui entourait tout ce qu'il y avait... bien que ce tout n’était rien.

C'était la première parole prononcée dans l'Univers.

Et de cette parole est apparue la lumière.

Une lumière qui est d'abord apparue complète, blanche, majestueuse, mais
qui très tôt a commencé à prendre des couleurs et des formes et des sons.

Les lumières se séparèrent, elles sont devenues multicolores, elles ont


dansé avec la musique célestielle autour de celui qui les avait convoquées.

C'était une majestueuse fête de couleurs et de sons que pouvait seulement


jouir celui qui l'avait créée.

Mais l'Univers attendait.

C'était seulement un coin celui qui était en festivité. Plus loin, seulement un
peu plus loin, il y avait l’obscurité.

Et c’est cela que vit le Créateur.

C'est pourquoi il y a eu un moment d'attente. De méditation. De


contemplation créative.

7
Fiat Lux: Ordre verbale de Dieu qui se traduit (Que se fasse la Lumière) Cette phrase provient de la traduction de
la version grecque de la Bible, qui fut la traduction de l’Hébreux (Genèse 1: 30).

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 120


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Et une autre parole fut prononcée.

Et les lumières partirent tout de suite illuminer tout l'Univers.

Ce fut une grande explosion.

Comme des millions des soleils.

Et l'Univers n'a jamais été le même.

Il y avait maintenant des étoiles et des galaxies.

Dans chaque galaxie il y avait des millions de soleils.

Et chaque soleil pouvait émaner des millions de lumières.

Et d'un de ces soleils, est partie notre étincelle.

Et elle a voyagé et voyagé, pendant des millions d'années.

Jusqu'à ce qu'un jour, elle est descendue à sa maison.

C'était une belle planète... De couleur bleue.

Avec des nuages et des mers, avec des forêts et des montagnes.

Et là, elle est tombée amoureuse. C'était la maison de son Père.

C'était la maison qu’il lui avait donnée.

Et elle a compris beaucoup de choses.

Elle était arrivée avec d’autres étincelles. Elles devraient ensemble veiller à
cette maison.

Elles devraient l’embellir et compléter tout ce que le Créateur leur avait


indiqué qu'elles fassent.

Elles avaient, donc, une mission.

La mission de faire de cette maison un lieu comme Dieu la voulait.

Quand cela serait fait... Il la visiterait.

Dieu lui-même descendrait pour être avec elles et jouir ensemble de ce


qu'elles avaient construit, pour Lui.

Et elles ont alors travaillé passionnément.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 121


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Durant des millions d'années.

Et comme une partie de ce travail. Sont nés des nouveaux animaux et des
nouvelles plantes, les êtres humains et les villes.

Et les étincelles, sont rentrées dans les corps de quelques hommes et de


femmes... et elles ont coexisté avec les autres hommes et femmes qui
étaient nés d'autres étincelles qui n'avaient pas fait le même voyage.

Mais tous ensemble jouissaient de la même belle planète bleue.

Jusqu'à ce que certains aient commencé à rappeler qu’il fallait préparer la


maison pour que la visite que Dieu avait promise puisse se réaliser.

Et le travail a alors commencé à s’accélérer.

Il y eu un grand vacarme et joie. Dieu venait de visite.

Certains voulaient travailler mais d'autres disaient que c'était un mensonge.


Que Dieu ne pouvait pas venir à une planète tellement insignifiante. S'il ne
l'avait pas fait pendant tant d'années, il n'allait pas le faire maintenant.

Alors, seulement quelques-uns ont commencé à travailler.

Et beaucoup d’autres à critiquer.

Jusqu'à ce que le temps les atteignit.

Et un émissaire que Dieu avait envoyé pour qu'il prépare les choses est
descendu.

Et cet émissaire a appelé à ceux qui savaient de la visite pour organiser


tout.

Il n'a pas appelé à ceux qui ne croyaient pas. Pourquoi? ...Eux ne croyaient
pas.

Il a seulement travaillé avec ceux qui savaient que Dieu venait.

La première chose qu'il a faite c’est voir comme était le monde. Cela fut sa
première vision.

De là il reconnut à ceux qui savaient et qui travaillaient pour que Dieu arrive
bientôt.

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 122


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Il a ensuite décidé, de marquer un chemin. Cela était important parce qu'il y


avait beaucoup de confusion et beaucoup de voix qui parlaient en même
temps et qui disaient beaucoup de barbaries.

Il a ensuite fait appel à celles qui rappelaient. Aux étincelles qui vibraient
encore dans les hommes et les femmes. Il les a appelées pour qu'elles
parlent aux nouvelles étincelles qui commençaient à croître, et qu’elles leur
disent que le temps de la visite était arrivé. Qu’il fallait embellir la maison.

Il a ensuite considéré qu'il fallait leur parler à tous, même s'ils ne


comprenaient pas beaucoup, mais il était nécessaire qu’ils se débarrassent
de certaines choses qu’ils avaient dans leurs esprits et qui les confondaient.

À la fin, dans son dernier message. Cet émissaire, a voulu éclairer comment
étaient les choses dans le ciel. Il a dû enlever quelques masques. Et il y en
a eu beaucoup qui ont été contrariés. Ils se sont sentis attaqués. Puisque
leurs mensonges étaient beaux et ils leur apportaient beaucoup de
partisans. Ils les faisaient se sentir importants.

Mais il ne pouvait pas y avoir quelque chose de plus beau que la vérité. Et la
lumière ne peut pas coexister avec l'obscurité.

Ensuite, ses paroles ont changé, le travail avait commencé.

Il n'y aurait plus d’appels.

Le groupe d’étincelles originelles avait été identifié.

Toutes travaillaient ensemble avec la même joie qu’elles ont senti au


moment magique lorsque Dieu les avait créées.

Maintenant elles étaient occupées à préparer la visite.

Entre-temps beaucoup d'autres étincelles, sans savoir ce qu'il se passait


continuaient à jouer à inventer des histoires où la fantaisie et l'erreur,
étaient combinées pour amuser à tous.

Je Suis Melkizédek

Communiqué IV: L’ÊTRE HUMAIN 123


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V. UN MONDE SUPÉRIEUR.

UN MONDE
SUPÉRIEUR
T.V.M.
MELKIZÉDEK
Pleine Lune d'août 2007

124
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V. UN MONDE SUPÉRIEUR
Du T.V.M. MELKIZÉDEK
Pleine Lune d'août 2007

INTRODUCTION

Celui-ci est mon dernier communiqué public. J'ai déjà réuni à ceux qui ont
répondu à cet appel. À partir de la lune suivante, je commencerai à
travailler avec eux.

Chacun de mes communiqués cherchait un but que j'ai déjà mentionné et


que j'aimerai répéter maintenant:

Le premier a été pour faire cet appel.

Le deuxième a servi pour confirmer à qui doutait.

Le troisième a été pour convoquer à ceux qui avaient quelque chose à dire
et pour ceux qui devaient écouter.

Le quatrième était une conversation tranquille dans le centre de ton être.


Le but était de te réveiller à la lumière de ton pouvoir intérieur.

Et là terminait cette phase.

Ce cinquième document est totalement différent aux autres. Celui-ci n'est


pas dirigé à ceux qui ont répondu, celui-ci est dirigé à ceux qui ont le
pouvoir spirituel dans les esprits des hommes.

C'est-à-dire, que je ne vais pas parler aux masses. Je leur ai déjà parlé et
ceux qui devaient répondre ont répondu. Dans ce document je vais
m'adresser aux chefs spirituels du monde.

Ces paroles sont leurs sont consacrées.

Si tu n'es pas dirigeant d'écoles, de groupes spirituels ou spiritistes, des


ordres ésotériques ou des religions ces lignes peut-être te paraissent
creuses ou trop dures, mais comprend qu'elles ne sont pas dirigées à toi.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 125


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Aux dirigeants je vais leur parler clairement, parce que je sais qu'ils me
comprennent, bien que l'entendement n'implique pas une acceptation. Je
vais parfois converser avec leurs consciences et parfois avec leurs âmes.
Quelques parties leur paraîtront confuses, sans sens, mais elles auront un
autre destinataire, je parle à leurs âmes. Et l'âme ne se communique pas
avec le langage commun. À l'âme on lui parle avec des symboles. Pour
qu'elle ne soit pas interférée par l'esprit qui craint de perdre son
hégémonie.

Il y a un espace pour l'esprit et un autre pour l'âme, tous les deux


coïncident dans l'être humain mais, souvent ils ne se touchent pas, l'esprit
ne le permet pas.

Ce document le fera.

Donc n'ait pas peur de lire ce qui t'ouvrira ton âme. Si sur le chemin tu
sens que tu ne peux pas terminer de le lire, ne te préoccupes pas, cela
signifie que ce n'ait pas ton temps. Cela signifie que les paroles portent un
pouvoir plus grand à celui que ton esprit peut résister.

Mais si tu termines de le lire et au bout d'un certain temps tu entres en


crise dans ta foi ou dans ton chemin, ne te préoccupes pas non plus, cela
signifiera que le temps est arrivé de que tu décides si ton compromis est
avec la vérité ou avec l'institution à laquelle tu sers.

Je Suis Melkizédek le gardien de la lumière.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 126


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V1. À CEUX QUI SE DISENT LES PASTEURS D'HOMMES

Il y eu un temps où le plus haut service à Dieu était de guider à ses brebis.


Cela fait énormément d'années, quand l'homme était différent, quand
d'autres étaient ses nécessités et il n'y avait pas moyen de que l'éducation
spirituelle arrive à tous identiquement. Ce fut avant qu'on invente la presse
et les livres, les ordinateurs et les télévisions.

Maintenant c'est différent. Les hommes ne sont pas des brebis.

Mais beaucoup de guides spirituels sont encore des bergers.

Et les bergers savent seulement parler avec les brebis. Ils les guident avec
des tiges pour qu'elles reprennent la direction que le berger veut parce que
dans le cas contraire, elles recevront des coups correctifs.

Les brebis obéissent au berger et ne doivent pas sortir du troupeau, parce


qu'elles n'ont pas de liberté, elles appartiennent à ce berger.

Seulement il peut sagement guider à ses brebis et il est contrarié au cas où


quelqu'un ose lui enlever.

Aux brebis on ne peut pas leur donner des raisons de pourquoi on leurs
demande certaines choses et, de leur part, les brebis ne peuvent pas
comprendre à leur berger, elles savent seulement obéir.

Mais celles qui n'étaient pas des brebis terminent en l'étant. Et celles qui
l'étaient déjà, vivent heureuses à côté de leur berger qui d'abord les effraye
et ensuite les abrites quand elles ont peur.

C'est pourquoi les pasteurs ne servent pas à Dieu, mais seulement leur ego
qui en ayant besoin de se sentir utile, essaye d'offrir un service, à leur avis,
noble et agréable à Dieu, bien qu'en réalité, le seul service qu'ils font est
de rendre esclaves les esprits des hommes et de leur créer une dépendance
envers leur personne.

Si tu te fais appeler pasteur entre ton troupeau, veille de ne pas tomber


dans cette catégorie de dirigeants, car tu te trompes de chemin.

Il y eu aussi un temps où les guides devaient veiller le peuple pour qu'il ne


tombe pas dans des tentations. Et ils parlaient des 7 péchés capitaux. Dans
le monde il y avait tant de tentations qu'il était très difficile de passer pur
par la vallée du péché.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 127


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Tu naissais du péché et par conséquent tu devais être purifié. La plus légère


pensée sortie de ton esprit impur et terrestre te condamnait. Mais grâce au
fait que l'église existait, tu pouvais compter avec le pardon de Dieu.

Rien ne pouvait te sauver sauf ton dévouement inconditionnel à Dieu et à


son église.

Le paradis était déjà séparé par l'église. Personne n'arrivait au père si ce


n'était pas à travers de son fils et, évidemment, de son église qui comme
représentant de son fils elle pouvait en son nom pardonner à tous ceux qui
le demanderaient.

Triste monde celui des hommes et des femmes qui dès leur naissance
étaient condamnés au péché et à l'enfer à moins qu'ils aient recouru à
l'église qui était la seule qui pouvait les sauver de la condamnation
éternelle.

Triste héritage d'une église qui s'est couverte de croûtes, en inspirant la


peur et en essayant de gagner le contrôle des esprits des hommes.

Combien de fidèles vont à l'église avec la joie d'écouter le verbe divin et


combien vont-ils par la crainte d'être en péché? Combien de plus par
habitude?

Et celle-ci est l'église qui cherche sauver les hommes?

Si tu appartiens à une église qui pour gagner le contrôle de ses fidèles leur
inspirant de la crainte, il serait mieux que tu remémores et reprennes le
chemin de l'amour, parce que le temps arrivera dans lequel on te
demandera des comptes non par le nombre de personnes auxquelles tu as
parlé, mais par le nombre de personnes auxquelles tu as inspiré l'amour de
Dieu.

Si tu es de ceux qui appartiennent aux religions qui parlent plus de démons


que de Dieu. Si dans ton discours tu invoques plus au diable qu'à Dieu, ne
t'étonnes alors pas que le jour de ta fin celui qui vienne te chercher ce ne
sera pas moi ou un de mes envoyés, mais le diable même lequel tant de
fois tu as mentionné.

Les églises sont pleines d'hommes et de femmes de bonne volonté qui


rêvaient de servir à Dieu, mais ils ont terminé en servant à leur église.

Ils aspiraient servir aux hommes et aux femmes du peuple et ils ont
terminé en obéissant à leurs supérieurs.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 128


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Celle-ci est la tragédie des institutions religieuses: Elles naissent un jour en


servant à Dieu et à leurs créatures, ensuite elles croissent et mûrissent,
ceux qui aimaient avant le service, ils sentent maintenant qu'ils doivent
aimer à l'église qui leur a permis de prêter ce service.

Donc, cet amour à l'institution les induit à veiller plus sur elle que sur le
service. L'institution grandit de la main de ceux qui ont été bénéficiés par
elle et maintenant ils la défendent à mourir, peu à peu se perd le véritable
sens de l'église et arrive le jour où l'institution a tellement grandi qu'il faut
la veiller pour qu'elle se maintienne forte, alors le prêtre ou le pasteur a
deux maîtres: le Dieu du ciel à qui il ne cesse jamais de prier et à son église
qui a maintenant plus que jamais besoin de lui.

Mais la hiérarchie ecclésiastique est formée par les hommes et les femmes
qui ont mieux servi à l'institution... non à Dieu.

C'est pourquoi, tôt ou tard tout prêtre doit décider entre suivre le Dieu qu'il
sent en lui, dans son âme, ou à l'église qui lui demande de faire des choses
qui ne sont pas celles qu'il souhaite. Là commence la crise du nouveau
prêtre.

Mais l'église a des siècles de tradition et elle a trop d'expérience pour


s'occuper de ces crises. Elle a des réponses pour chaque crise possible qui
peut apparaître dans la pauvre âme consternée d'un humble prêtre qui
souhaite seulement servir à Dieu.

Bientôt apparaîtront ses mentors, le vieux et noble prêtre qui lui conseillera
qu'il mortifie son âme pour qu'il sépare de lui ces doutes mortels qui
peuvent seulement provenir du démon qui le teste.

A nouveau la crainte... pour gagner le contrôle.

C'est pourquoi aujourd'hui je viens vous dire: ne craignez pas, dans toute
église il existe les gardiens de la véritable tradition, ou de la véritable foi,
ceux qui savent dans leur coeur les déviations de leur organisation. Et se
sont à qui je parle aujourd'hui:

Avant que l'église soit ton Dieu, avant que ton église soit la vérité éternelle.
Avant que l'église soit, l'Homme existait déjà dans le monde.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 129


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V2. AUX HIÉRARQUES DES RELIGIONS

L'Homme a voulu honorer à Dieu de beaucoup de manières et dans son


désir de simplifier les choses il a donné son innocence aux églises.

Les religions sont des institutions érigées pour approcher Dieu à l'humanité.
Toutes sont nées d'êtres inspirés très spirituels, qui se sont montrés devant
le monde, comme fils de Dieu ils ont effectué de grandes choses et ils ont
enseigné un chemin.

Eux ont fait le chemin. Ils étaient le chemin. Ils étaient l'échantillon de
comment on doit vivre sur la Terre. Comment doit être aimé Dieu,
comment doivent être servi les hommes.

Ensuite sont arrivés ceux qui défendaient le prophète. Ceux qui l'ont suivi,
le Messie, celui qui leur a montré le chemin.

Ensuite les étudiants les ont suivis, ceux qui interprétaient tout, ceux qui
ont écrit ce que le prophète a dit ou ceux qui ont interprété ce que le
prophète a voulu dire, ou ceux qui ont adapté les enseignements du
prophète pour les temps qu'ils vivaient, ou les philosophes, théologiens et
penseurs qui ont formé un système de vie, de pensée, ils ont construit une
foi et ils ont senti la nécessité de que cet enseignement ne soit pas perdu,
qu'il transcende pour que puissent la recevoir tous les fils de la Terre durant
les années à venir et, peu à peu, ainsi les églises se sont construites.

Et elles ont vécu saines, jusqu'à ce que quelqu'un qui en voulant améliorer
l'église, a adapté un certain passage, un certain enseignement qui lui
paraissait beau et nécessaire, dans une règle. Mais cette règle a porté à une
autre et une autre. Et dans les justifications qu'ils donnaient, il a été
nécessaire de parler de ce qu'il passerait si la règle n'était pas respectée,
alors sont nés les avertissements et de là le code d'éthique et le
règlement... les êtres humains commençaient à veiller "l'église de Dieu". Et
en même temps, les hommes et les femmes ont commencé à oublier
"l'Oeuvre de Dieu ".

Et à un certain moment sont apparus les mécontentements, ceux qui


motivés par les injustices qu'ils ont vus dans l'institution, se sont écartés,
quelques fois inspirés par leur âme et d'autres par seulement leur
mécontent et ils ont fondé de nouveaux courants, de nouvelles façons
d'adorer à Dieu et le cycle a commencé à nouveau.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 130


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Celle-ci a été l'histoire répétée maintes et maintes fois. Les êtres humains
sont les mêmes êtres parlant italien, arabe, anglais ou français.

Mais l'heure est arrivée. La révolution silencieuse a entamé. Pour le moment


seulement on vous demande de faire le changement dans votre intérieur. Ne
faites rien qui vous révèle comme par une partie de ce mouvement. Méditez
seulement. Méditez beaucoup, rendez-vous à votre âme. Je serai là. Cela a
été ma promesse depuis le premier communiqué, là je vous attendrai.

Je vous promets que bientôt, plus rapidement que ce que vous imaginez,
vous recevrez des instructions là, dans votre intérieur, notre révolution est
formée d'âmes dévouées au service, qui aiment à Dieu et elles savent que
lui les écoute.

Sachez dans votre interne qu'au-dessus de l'institution à laquelle vous


appartenez, se trouve l'humanité et au-dessus d'elle se trouve Dieu.

Ces lignes sont pour vous, qui vibrez encore avec l'amour. À vous
j'appelle.

Mais si toi qui lis ceci fais partie de ceux qui défendent l'église. Si tu es de
ceux qui pensent que ce document est inspiré par le diable. Laisse-moi te
dire qu'il y a beaucoup de temps, que le diable a pris possession de toi.
C'est lui qui t'empêche de voir la lumière. C'est lui qui te dit qu'en
protégeant ton institution tu protèges le monde, c'est lui qui bouge tes
lèvres en parlant et qui t'inspire la crainte, qu'ensuite tu diffuses dans tes
discours à ceux qui ont l'infortune de t'écouter.

Répond-moi seulement quelques questions:

D'où sont sorties les centaines de règlements (dans quelques religions des
milliers) avec lesquelles se protège l'église? Ont-ils été inspirés par Dieu?

D'où sont sorties les disciplines avec lesquelles tu enchaînes à ceux qui
suivent tes croyances? De Dieu?

Explique-moi comment la vie simple et d'amour qu'a vécu celui sur qui tu
bases tout ton enseignement, a été transformée en l'institution complexe,
pleine de pouvoir et de richesse, au milieu des maffias et de trahisons dans
laquelle tu travailles aujourd'hui?

Observe la vie que tu mènes: Combien de ton temps consacres-tu à


l'oeuvre de Dieu et combien à ton église?

Alors... à qui sers-tu: à Dieu ou à ton église?

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 131


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Ne te trompe pas. Il y a beaucoup de temps que tu as décidé de servir à


l'église et laisser que tes inquiétudes personnelles soient résolues par le
temps.

Tu as cessé d'être le novice qui cherchait être près des êtres humains et
servir à Dieu par le biais du service aux autres.

Tu es devenu un supérieur. Tu fais partie d'une institution âgée qui s'est


tordue.

Évidemment que je parle de toutes les religions. Puisque toutes ont plus de
200 ans d'avoir été créées.

Celui-ci sera le dernier appel que je fais publiquement. Tu as encore du


temps pour réfléchir et entrer à cette révolution silencieuse. Personne ne le
saura, les rendez-vous sont dans le coeur de chacun. Personne n'écoutera
ce que tu dis ni ce que tu penses, personne ne saura qu’en toi l'étincelle vie
à nouveau, qu'elle illumine à nouveau le sentier de ton âme.

Si tu décides de me trouver, seulement cherche-moi dans ton coeur, toutes


les nuits, je serai là, soit patient, je te parlerai.

Je Suis Melkizédek... celui qui connaît toutes les religions parce que je les ai
vues naître, croître et se tordre.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 132


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V3. SERS-TU À DIEU OU À TON ÉGLISE?

Mais non uniquement les religions se sont installées dans le monde. Les
ordres monastiques ont aussi crû en enseignant le service et en promouvant
l'amour à l'humanité.

Pour elles j'ai aussi quelques paroles.

L'Homme perd facilement l'orientation entre ce qui est le chemin spirituel et


la nécessité de maintenir forte l'institution qui le rend possible.

Un est le chemin que l'être humain sent dans le coeur et qui le mène à
chercher à Dieu et un autre très différent est celui qu'offrent les institutions
qui ont interprété de manière particulière cette nécessité et ont construit un
moyen pour servir à l'humanité.

Toute institution de service demande des administrateurs. Ils sont là pour


diriger l'institution, pour assurer sa viabilité, sa permanence, son économie
saine et autres demandes que les lois de chaque pays leur exigent. Mais ils
ne peuvent pas dicter les actions qui doivent être faites sur le chemin de
service, qui à l'origine les ont inspiré à se former. Ces actions doivent être
inspirées dans l'amour à Dieu, dans ces dévouements mystiques que
seulement ceux qui sont poussés par le feu de la passion au service peuvent
éprouver.

Les premiers servent à l'institution, les deuxièmes sont ceux qui peuvent
servir comme guides de ceux qui commencent, ils sont les véritables
serviteurs de Dieu.

On ne peut pas servir à deux maîtres.

L'administrateur doit avoir son esprit mis dans l'organisation.

Le serviteur, doit l'avoir mis en Dieu.

Les premiers doivent être aux ordres des deuxièmes, parce que d'abord
c'est Dieu et ensuite l'institution qui le sert. Changer l'ordre signifierait que
Dieu s'occupe de son église d'abord et de ses fils après et personne ne peut
fixer à Dieu une priorité qu'il n'a pas.

L'humanité sera toujours la première, l'humanité et ensuite les


organisations construites pour cela. D'abord, l'être physique et ensuite le
morale.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 133


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Chaque religion et ordre monastique a un Conseil religieux, quelqu'un qui


décide dans le niveau maximal les actions qui doivent être prises. Mais dans
cet organe maximal il est facile de voir que ceux qui le dominent sont
possédés par le désir de pouvoir, de dominer. Il est normal que les âmes les
plus sensibles aux radiations de l'amour de Dieu, ceux qui "savent" la
volonté de Dieu et la perçoivent ne sont pas les âmes de caractère ni celles
qui dominent ces Conseils. Il est naturel que celui qui détient le poste est la
personne de caractère fort et ferme, qui veille que les choses soient faites
selon l'ordre établi, le problème est que c'est toujours "l'ordre comme lui le
comprend".

Celle-ci est une conséquence naturelle de comment les organisations sont


construites sur la Terre. Toujours, celui qui peut parler plus fort dominera,
celui qui est capable de prendre des actions plus radicales et qui d'une
certaine manière a acquis le pouvoir sous tout type de manoeuvres, non
toujours très honnêtes.

À la fin le supérieur est nommé, ou comme coordinateur d'une assemblée


de conseillers ou au maximum directeur d'une institution, mais ce sera
toujours un administrateur. Celui qui veille à l'institution, sa préoccupation
sera toujours premièrement l'institution, ensuite Dieu.

Mais ces administrateurs, quand ils restent seuls, dans un coin de leur
chambre. Quand les lumières s’éteignent, quand il ne reste plus que leurs
pensées et leur oraison à Dieu, ils se justifient en disant que tout ce qu'ils
ont fait a été nécessaire pour leur église. Que tout ils l'ont fait pour l'église
qui est de Dieu. Que si un certain péché a été commis c'est par amour à
Dieu et à son oeuvre... et ils attendront... et attendront... un signal,
quelque chose qui leur indique que Dieu les a écoutés.

... Mais ils recevront seulement le silence comme réponse.

Parce qu'à Dieu il ne lui intéresse pas une église qui pour rester vivante
entre les hommes doit violer ses droits, ou construire des intrigues, lever
des faux témoignages et tant et tant de choses encore.

C'est pourquoi on requiert une révolution silencieuse.

Les églises sont en crise, les grandes organisations religieuses sont en crise
parce que le temps est arrivé dans lequel l'humanité réveille.

Si nous pouvions comparer l'histoire humaine avec les stations de l'année,


nous dirions que le printemps est proche et que les bourgeons commencent
à apparaître parmi les branches.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 134


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Des milliers d'hommes, femmes et enfants commencent à réveiller partout


dans le monde. Ils ne demandent pas une éducation spirituelle, non du type
que les églises distribuent. Eux, ce qu'ils veulent c'est un monde d'amour et
de paix. Un monde de mains unies et travaillant pour résoudre les conflits
du passé.

Pour eux c'est pour qui nous allons armer cette révolution silencieuse. Ce
mouvement de transformation sociale.

Un mouvement libre de frontières, d'égoïsmes, de fanatismes, de classes


sociales. Un mouvement qui part du plus fondamental: L'Être Humain. Avec
toutes ses nécessités et aspirations.

C'est la nouvelle société qui se réveille et qui s'apprête à pousser avec une
telle plénitude qu'il n'y aura personne dans le monde qui puisse arrêter la
quantité de transformations qui se produiront simultanément en cascade
dans tous les ordres de la vie.

Mais il faux parler du monde supérieur. Le monde d'où provient la vie.

Et c'est pourquoi j'ai envoyé ce document.

Pour dire au monde ce qu'il doit écouter et ce qu'il doit identifier comme
mensonge. Ce qu'il doit reconnaître comme une invention humaine qui
cherche gagner des adeptes et de la reconnaissance.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 135


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V4. LES MÉCANISMES DE L'INTELLECT

L'être humain a toujours eu besoin d'instruction spirituelle.

Mais il la cherche plus dans l'externe que dans l'interne. Ceci est son
erreur.

C'est ici où les religions, les ordres religieux, les écoles ésotériques et
autres organisations spirituelles le confondent.

Le monde spirituel ne se révèle pas de manière totale et simultanée, la


révélation est progressive et cela dépend du développement de celui qui le
perçoit.

L'humanité est un organisme en évolution, dès le début des temps l'être


humain s'est approché à Dieu et peu à peu il a révélé ses mystères. C’est
pour cette raison qu'il y a des différences entre la foi qui guidait à l'Homme
des cavernes et celle qui inspire aujourd'hui à l'être humain moderne. Pour
cette même raison, les religions ont dû transformer leurs enseignements
pour les adapter aux nécessités les plus actuelles.

Mais dans cette recherche de compréhension, l'être humain a développé


une série d'options qui lui ont permis d’aller en paix avec lui-même et avec
les autres. Ces sentiers sont sérieux et très nécessaires, parce qu'ils
correspondent à la vérité que progressivement l'être humain découvre de la
divinité. Ils correspondent aux chapitres suivants de la révélation
permanente que le ciel accorde à l'Homme.

Mais aussi il y en a qui cherchent seulement le spectacle et la surprise.


Recueillir l'attention des croyants et les maintenir attentifs à toute
l'information qu'ils émettent. Des groupes et des organismes qui
n'enseignent rien, qui ne développent pas à leurs fidèles et seulement ils les
remplissent de craintes et d'inquiétudes. Ils utilisent un langage pseudo
scientifique et seulement ils confondent à ceux qui n'ont pas la formation
suffisante pour les démasquer ou découvrir la fausseté de ce qu'ils
affirment.

Je parle des enseignants spirituels qui se sont présentés avec des noms
étranges et comme appartenant à des dimensions d'existence supérieures
qui parlent de choses imposantes et d'événements qui ne se réalisent
jamais mais, qui maintiennent les croyants attentifs à toutes leurs paroles.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 136


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Certains d'entre eux parlent d'événements qui ne peuvent jamais être


démontrés ou bien ils donnent des explications sur des choses qui sont
arrivées récemment, mais jamais avec possibilité de les démontrer.

À eux c'est à qui je veux me diriger. Et non tant à eux sinon aux hommes et
aux femmes qui se croient inspirés par eux.

En premier lieu, je désire rappeler que tous cherchent servir. En effet, tous
ont le désir ferme de servir à l'humanité, mais ils n'ont pas eu le guide
adéquat pour comprendre ce qui leur arrive.

Ils ont une grande capacité pour se connecter avec une partie de leur
cerveau qui est capable de produire ce taux d'information et avec
l'indépendance suffisante de leur intellect conscient qui leur fait croire
fermement qu'ils reçoivent une information d'êtres étrangers à eux-mêmes.
La réalité est que c'est leur propre intellect celui qui leur fait éprouver ces
états.

Il n'y a pas de problème quand on cherche sincèrement la vérité spirituelle.


Il y en a quand dans le parcourt, la personne se sent avec la capacité
d'enseigner à d'autres le chemin et tant elle comme les partisans sont
trompés par le phénomène lui-même.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 137


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V5. AUX CANALISATEURS

L'être humain possède dans son intellect des capacités qui ne terminent pas
encore d'être étudiées. Une d'elles est la capacité pour vivre plusieurs
existences en une seule.

L'intellect humain peut créer d'autres réalités dans sa tête et penser


fermement qu'elles sont aussi valables comme celle qu'il éprouve
physiquement.

L'être humain peut créer à d'autres êtres avec une apparente indépendance
de son propre intellect et fabriquer toute une série d'expériences qui
forment une philosophie de l'esprit. Pour lui, tout ce qu'il affirme sera
valable et réel, il n'aura pas la capacité de voir ce que pour un observateur
étranger et objectif sera évident.

L'homme peut facilement être trompé par son propre intellect et lui faire
penser qu'il est guidé par des intelligences supérieures. C'est ainsi comme
sont apparues toute une série d'hypothèses de maître spirituelles qui ont
guidé les chercheurs sincères de la vérité. Sincères, mais ingénus.

C'est la raison pour laquelle à cette occasion je désire m'adresser aux frères
qui ont canalisé ces communications et qui circulent partout dans le monde
entre les croyants et ceux qui suivent la philosophie spirituelle. Je ne vais
pas m'adresser à mes partisans, mes paroles sont pour les canalisateurs,
les contactés, les médiums ou les personnes qui se sentent touchées par
ces êtres supérieurs.

Je vous ai dit que l'intellect a une capacité énorme pour créer des réalités
différentes de celles que nous percevons normalement. Je vous ai dit que
vous pouvez être des victimes de votre propre intellect en vous faisant
croire que vous avez été contactés par des êtres spirituels qui vous
apportent des annonces et des messages de choses importantes que le
monde doit savoir.

J'affirme qu'effectivement ces contacts existent mais actuellement la


majorité de ceux qui croient être contactés en réalité ils sont trompés par
leur propre intellect.

Je leur demande en honneur à la vérité et leur compromis avec le service


qu'ils ont décidé de prêter à l'humanité qu'ils fassent les épreuves suivantes
à leurs hypothétiques maître spirituelles.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 138


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Observez d'abord le type de communications que vous avez reçues: lisez-les


en résument tout l'enseignement qu'elles vous ont communiqué. Cherchent
entre les lignes et voyez si ces documents apportent de "l'enseignement",
vérifiez qu'il y ait là des vérités qui vous rendent réellement plus sages, qui
vous permettent de comprendre mieux la vie et qui vous laissent plus en
paix avec vous-mêmes.

Deuxièmement: voyez maintenant si l'essence des messages ou des


communiqués sont les annonces. La majorité des supposés messagers
aiment annoncer des choses comme si elles étaient des informations du
spirituel: des énergies nouvelles qui arrivent, des dons qui sont accordés,
des arrivées d'êtres spirituels à la Terre, des ascensions d'êtres importants,
des conspirations mystérieuses qui ne sont jamais révélées dans la réalité,
etc. Si celle-ci est la véritable nature de tes documents, demande-toi si tu
ne seras pas trompé par ton propre intellect qui cherche de la
reconnaissance. Étant donné ce type de communications, la seule chose
qu'elle fait est de recueillir des croyants qui attendent toujours qu'on leur
dise que le monde va finir ou que de grands événements spectaculaires sont
sur le point de se produire, mais ils n'apportent pas de l'enseignement.

Ceux-ci sont les journalistes du spirituel. On ne peut jamais démontrer ce


qu'ils affirment, la plupart du temps ils se trompent, jamais ils annoncent
les grands événements qui affectent le monde, mais ils les expliquent à la
perfection une fois qu'ils ont passés. Ils prédisent seulement ce qui ne peut
pas être démontré.

Si tu es un de ces générateurs d'annonces. J'ai quelque chose à te dire.

Tu n'es pas contacté par aucun enseignant spirituel. Tout ce temps ton
intellect a été celui qui t'a fait travailler en créant des annonces pour nourrir
à tous les partisans qui ont cru en toi. Maintenant tu te sens compromis
avec eux, car d'une certaine manière tu leur dois beaucoup par la
reconnaissance qu'ils t'ont donné, mais rien de ce que tu as affirmé n'était
vrai.

Je sais, que tu sens la nécessité de te communiquer avec cette "intelligence


supérieure" pour connaître son avis sur ceci que je te dis... Ne le fais pas
encore. Laisse-moi te dire un peu plus.

Je veux que tu rappelles ce que j'ai affirmé au début de ce chapitre.


L'intellect humain a la capacité de créer des mondes alternatifs, tes propres
créations, dans ton intellect. À l'avance je t'affirme que ton "être spirituel"
va se défendre en disant qu'il est aussi réel que toi ou moi. L'intellect
travaille pour défendre sa propre vision de la réalité, il fera ce qui est
nécessaire pour ne pas changer sa propre façon de penser. Mais ce que tu
as fait démontre que tu as la capacité d'accéder à cette faculté mentale que

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 139


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

peu d'êtres humains ont développée: celle de déconnecter leur intellect


conscient et d'entrer à une autre réalité mentale où fonctionnent de
nouveaux mécanismes et où tes possibilités sont abondantes, comme je te
mentionnerai ensuite.

D'abord: je vais te dire quelque chose même si cela te paraît dur mais, c'est
la vérité. Arrêtes de perdre du temps en créant des messages qui ne
proviennent d'aucun être spirituel sinon de ton propre intellect relié à une
autre réalité et commence à faire des recherches sur ce que ton intellect
peut faire d'une autre manière.

Puisque tu as pu créer cette nouvelle réalité, tes possibilités sont infiniment


plus grandes pour te connecter avec le véritable savoir de la Terre et de
l'humanité. C'est dans l'intellect où réside la possibilité que l'être humain
soit relié à la sagesse accumulée de toutes les générations qui l'ont précédé.
Cette connaissance réside dans ces régions qui ne sont pas encore
découvertes mais, que la science commence à étudier dans le cerveau.

Fais l'essai suivant. Relaxes-toi et parle à cet hypothétique maître que nous
savons maintenant qu'il a été créé par ton propre intellect, il te portera
jusqu'où se trouve la véritable connaissance de l'humanité, à l'appelé
inconscient collectif par quelques courants de psychologie, mais qui résume
une infinité de connaissances accumulées par la sagesse des siècles vécus
par l'humanité.

Demandes à ce maître qu'il te parle de ce que tu sais déjà, de ton histoire.


Qu'il t'aide à entamer une série de documents ou d'enregistrements, utilise
tout les moyens pour garder ce qu'il te dit et où tu vas réunir tout ce que tu
sais de la vie.

Commence par qui tu es, où tu es né, qui sont tes parents, ta famille,
etcetera. Continue ainsi, à réunir toutes les données. Que ton maître t'aide,
réprime la tentation de que ce maître te donne des renseignements que tu
ne puisses pas vérifier, cela peut être l'inertie de la même chose que tu
souhaites corriger aujourd'hui.

Après plusieurs sessions, tu observeras que tu commences à découvrir des


choses, à rappeler des choses que tu avais déjà oubliées. Tu commenceras à
te rendre compte de que tu peux comprendre les personnes d'une manière
qui t'impressionnera, tu entameras ton propre chemin vers l'auto
découverte et ce qui est le plus important, maintenant oui, tu acquerras une
connaissance nouvelle de toi-même et des autres.

Suit avec ces pratiques durant plusieurs mois, fais-le tous les jours, cela
vaut la peine. Très bientôt tu seras appelé pour que tu fasses le passage au
suivant cercle interne des frères conscients de leur nature spirituelle.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 140


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V6. LE GOUVERNEMENT INTERNE DU MONDE

Comme dans les occasions précédentes quand j'ai affirmé que l'être humain
cherche à l'extérieur ce qu'il porte à l'intérieur, de la même manière l'être
humain essaye maintenant de développer toute une série de contacts avec
des supposés êtres spirituels qui remplissent rapidement la réalité que
l'Homme construit dans sa vie.

Anges, sorciers, magiciens, maîtres, êtres mythologiques, dieux et déesses


de l'antiquité font maintenant partie de la réalité que l'être humain a
construite. On les voit à la télévision, au cinéma, dans les revues, dans les
cours ouverts et fermés, ils sont partout et ils sont maintenant les
protagonistes de l'enseignement qui conduira à l'être humain à la nouvelle
société.

Mais l'être humain tend à confondre ce qui est admirable avec ce qui est
réel. Il veut croire que la vie est comme il l'imagine. La foi et l'espoir en un
monde meilleur tendent à être les moteurs de beaucoup des enseignements
des nouveaux courants spirituels.

Mais la vie ne s'adapte pas aux caprices des personnes. Il n'est pas
nécessaire d'abonder dans ce fait inobjectivable. Le pouvoir des "décrets" a
été exagéré et les philosophies simplistes qui affirment qu'une personne
peut créer le monde qu'elle désire avec seulement le souhaiter, elles ne
peuvent pas démontrer leurs affirmations, même si elles convoquent
évidemment à une immense majorité de personnes qui veulent croire ce qui
à leur avis est vrai.

L'être humain joue à se transformer en Dieu. Les derniers courants


philosophiques spirituels font emphase dans les facultés humaines pour
arriver à créer une réalité plus conforme aux principes de l'esprit. J'affirme
que la direction est la correcte, mais la méthodologie se trompe de chemin.

La nécessité de reconnaissance des guides de ces courants, les a fa is


fausser les vérités et les exagérer pour les rendre plus spectaculaires et
attrayantes à l'humanité. Les disciples perdent le sérieux de leurs
recherches pour s'entourer dans le glamour des conquêtes faciles et la
magie des décrets.

Comprenons d'une fois pour toute. Le pouvoir de la réalisation du verbe, la


visualisation créative et la volonté intelligemment focalisée pour influencer
le monde physique, sont des réalisations que le chemin accorde seulement
à celui qui a fait de sa vie un acte congruent d'harmonie avec l'esprit. Ce

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 141


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

ne sont pas des jouets qui sont donnés seulement parce que la personne a
suivi un cours avec un contacté.

En effet, le chemin bien mené conduit à l'être humain à toute une série de
réalisations spirituelles qui peuvent être vérifiés dans la réalité physique,
mais les disciples qui l'obtiennent n'ont pas besoin de la reconnaissance
publique pour valider ce qu'ils font déjà, pour cette raison ces véritables
disciples ou maîtres spirituels marchent dans l'ombre en dehors du glamour
de grandes scènes et de publics avides de phénomènes.

Il y a toute une hiérarchie d'êtres humains qui ont marché de manière


sérieuse dans le sentier spirituel toujours dans l'ombre, au milieu de la
solitude que représente comprendre tout ce qui arrive à son alentour sans
pouvoir le partager avec les personnes avec lesquelles ils coexistent, ils sont
les véritables guides de l'humanité, non les pseudos maîtres spirituels qui
répètent seulement ce qu'ils trouvent dans l'esprit des canalisateurs sans
apporter des éléments nouveaux d'enseignement qui aident à élever le
niveau de compréhension des événements du monde et donnent la clarté
qui est requise pour prendre les décisions correctes.

Ces êtres qui de l'ombre représentent le gouvernement interne du monde,


ont travaillé depuis des milliers d'années avec cette organisation. Beaucoup
savent de son existence, beaucoup ont voulu la découvrir, mais tous ont
échoué par la simple raison qu'ils sont ceux qui régissent les "petites
volontés des hommes" ils coexistent dans le monde, mais ils sont
inaccessibles pour celui qui les cherche pour des raisons erronées. Ils ont
sous leur responsabilité les grandes décisions du monde, ils travaillent
depuis ce point "où la volonté de Dieu est connue" c'est pourquoi leurs
actions sont effectuées sans douter et coordonnées par la hiérarchie
spirituelle du monde.

Ils ont une structure qui peut être décrite comme des cercles concentriques
où chacun d'eux identifie les personnes qui ont atteint un certain niveau
d'évolution personnelle. Au fur et à mesure qu'on parcourt les cercles vers
le centre, la lumière, la compréhension et l'évolution de ces êtres est plus
grande. Dans le centre des cercles, se trouve l'anima mundi. L'archétype
humain, ce qui est analogue au Christ sur la Terre.

À lui il correspond de dire ce que je dis aujourd'hui.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 142


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V7. LA HIÉRARCHIE HUMAINE

Certains des grands personnages de l'histoire ont appartenu à cette


hiérarchie d'êtres, mais aucun d'eux ne l'a fait public.

La constitution de cette hiérarchie constitue la garantie de que l'humanité


n'est pas perdue ni abandonnée. Se sont ceux qui apparaissent de temps en
temps au milieu du monde et ils le font pour rappeler à ceux qui ont le
pouvoir que l'humanité n'est pas seule et qu'ils sont observés
permanentement.

Nous pouvons dire qu'ils sont les véritables anges gardiens de l'humanité,
mais ils sont très loin d'être les anges mystiques ou éthériques avec lequel
on identifie parfois les visions des disciples entourés du glamour de la
spiritualité.

Je ne cherche pas dans ce bref communiqué de dicter une thèse qui


explique pourquoi des disciples sincères se dévient du chemin, d'autres ont
largement expliqué ce sujet, mais attirer l'attention de ceux qui en étant
emprisonnés avec les fourberies de leur esprit ou de leur ego, enroulent aux
autres dans leurs folies et ils créent de grands mouvements qui pour le dire
gentiment, ils font perdre le temps à des grands groupes de personnes.

Tous ceux qui assument la responsabilité de guider à un groupe d'êtres,


personnellement ou à travers des communications psychiques doivent
savoir ce qu'ils ensemencent. Ce qu'ils doivent examiner est s'ils
ensemencent la confusion ou la sagesse, s'ils ensemencent la lumière ou la
crainte, la vérité ou le mensonge, s'ils cultivent dans leurs partisans le désir
de dépassement ou simplement la maladie de savoir quelle est la
conspiration qui à l'heure actuelle se développe, ou quelles sont les
annonces qui de manière spectaculaire vont être révélés dans le message
suivant.

Tous les canalisateurs ou messagers de la spiritualité savent que le public


qui les suit attend de grandes annonces d'eux, de grandes promesses, de
grandes révélations qui leur permet de satisfaire leur curiosité, le désir
d'apprendre ou simplement leur morbidité. Ils savent aussi de l'angoisse
qu'ils sentent eux-mêmes quand leurs guides taisent. Ils savent que
beaucoup de personnes sont en suspens de l'instruction suivante pour qu'ils
leur disent ce qu'il faut faire.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 143


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Ils savent de la grande satisfaction qu'ils éprouvent quand ils recevront un


certain grand message et aussi de l'angoisse que cause donner une certaine
annonce qui ne se réalise pas.

C'est sous cette pression que les canalisateurs, médiums ou les messagers
doivent prendre une grande décision: ou ils sont sincères et ils font face à
leurs partisans pour leur informer que leurs guides décident parfois de taire
(bien qu'en réalité soient d'autres les raisons qui n'ont rien à voir avec les
guides, sujet dans lequel je ne vais pas approfondir), ou bien, ils continuent
à forcer un peu leur imagination, encore au prix de falsifier quelques
annonces et de sacrifier leur développement spirituel au lieu de satisfaire
cette nécessité de guide qui motive les masses qui le suivent.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 144


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V8. LES RISQUES

Pour cette raison ce communiqué s'adresse à ces personnes qui vivent ces
décisions tous les jours.

Je me dirige à eux pour leur dire que les phénomènes de l'esprit sont
infiniment plus grands que ce qu'ils imaginent. Les hypothétiques guides
spirituels sont des symboles créés par l'esprit du canalisateur et cette
nécessité humaine de recevoir des espoirs d'un monde supérieur qu'il ne
comprend pas et dont il a toujours voulu se former une idée.

Ceci a été compris il y a énormément d'années depuis l'époque de Moïse,


quand on lui a donné le commandement de que " l'être humain ne devrait
pas se former aucune image de ce qui se trouve dans le ciel".
Grossièrement elle a été traduite et interprétée comme ne pas former des
images de pierre ou de bois lorsque en réalité l'avertissement était pour
éviter de se dévier du chemin qui était marqué par ces êtres du
gouvernement interne.

Je viens leur dire que cette capacité de pouvoir travailler dans les niveaux
mentaux en extrayant de l'information des zones de l'esprit qui peuvent
percevoir des extraits de la connaissance universelle et je me réfère à celui
qui est sous-jacent dans la psyché de l'humanité comme race, c'est un
avantage qui bien utilisé peut conduire à l'Homme par le sentier correct de
l'évolution spirituelle.

L'entrée à chaque cercle intérieur est guidée par certains de nos envoyés
qui contactent à la personne pour la conduire. Peu à peu l'Homme entrera
en contact avec cette réalité et laissera de côté la recherche psychique de
réalités qui ne sont pas démontrables et qui font seulement dévier
l'attention des choses véritablement importantes pour l'évolution de
l'humanité.

Je fais aujourd'hui une invitation à tous ceux qui ont été contacté par des
organismes supérieurs pour qu'ils observent et étudient leurs documents
avec un esprit critique et analytique.

Dissociez-vous de vous-mêmes et voyez ce que vous faites en regardant


avec les yeux de quelqu'un qui lit pour la première fois ce que vous
recevez.

Maintenant demandez-vous: "cette personne apprend t-elle réellement? Est-


elle plus sage? C'est-elle améliorée? Cela la place pour qu'elle fasse le pas

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 145


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

suivant dans son évolution? Le libère t-elle des craintes qui la gênent ou
plutôt ils la remplissent de crainte? Lui font-ils des annonces qu'elle ne peut
pas démontrer, informent-ils d'énergies nouvelles et mystérieuses qui
arrivent et causent des sentiments d'anxiété, inquiétude et des malaises
entre les personnes sensibles du monde?

Ces dernières phrases, il est clair qu'elles seront toujours accomplies,


indépendamment de quel moment elles soient prononcées, il y a tant de
personnes dans le monde, que pour certaines d'elles ces annonces seront
certaines sans importer si de telles forces existent ou non. C'est à ceci à ce
que je me réfère quand je dis que les habilités de l'esprit sont tant que les
canalisateurs mêmes sont trompés par leurs propres paroles.

Quand l'humanité a décidé de continuer à marcher en satisfaisant à ses


sens externes au lieu de chercher satisfaire ses nécessités spirituelles, elle a
défini un sentier qui l'a fait énormément développé sa science, sa
technologie et son esprit rationnel. Mais il l'a incroyablement rendue
insensible aux nécessités de l'esprit, l'Homme est encore un illettré dans le
spirituel. Et c'est sur ces chemins de l'esprit que l'être humain devrait
étudier à nouveau les anciennes traditions et à certains des peuples
indigènes qui ont crû de manière naturelle en suivant les nécessités de leur
être interne. Ils ont pu développer des capacités qui maintenant semblent
incroyables aux scientifiques, mais qui ne sont que la conséquence naturelle
de s'occuper des appels de l'être intérieur.

Et ce sont ces appels ceux que je veux maintenant remarquer.

Comme guides de multitudes ou de petits groupes, vous devez comprendre


que vous satisfaites les nécessités d'apprentissage et de connaissance de
ceux qui vous suivent. Tout ce que vous dites ou publiez, soit que vous
affirmiez être vous ou vos guides, va être suivi et écouté attentivement par
ceux qui sont attentifs à vos voix et à vos porte-plumes. Comprenez la
responsabilité que vous avez dans ce processus. Je sais que beaucoup
d'entre vous êtes sincères dans ce que vous faites, je sais aussi que
beaucoup d'entre vous ne l'êtes pas.

Je vais maintenant expliquer la responsabilité de ces faits en termes clairs


pour que vous le preniez en considération chaque fois que vous publiez ce
que vous recevez.

Soit que vous l'ayez reçu, inventé ou imaginé, vous êtes responsables de
tout ce qui est envoyé à l'esprit des autres. Chaque idée qui sort de vos
esprits (indépendamment de qu'elle soit propre ou étrangère) porte la
responsabilité de celui qui l'affirme. Vous êtes semeurs d'idées et n'importe
pas celui qui signe ce que vous dites, vous avez été les messagers et cela

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 146


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

entraîne une responsabilité, de la même manière comme ceci que j'écris me


confère une responsabilité, à moi qui le dit.

Cette responsabilité porte inévitablement à des conséquences dans


l'évolution personnelle que vous suivez. Si vous ensemencez de la
confusion, vous récolterez de la confusion, si vous ensemencez des vérités
vous récolterez des vérités, si vous ensemencez de la lumière vous
récolterez des lumières.

Je répète à nouveau, je n'affirme pas que tous les communiqués spirituels


ou que tous les guides éthériques soient faux, d'aucune manière. J'affirme
que plus du 90% de ce qui est distribué dans le monde comme messages
d'auteurs spirituels n'ont pas comme auteur à celui qu'ils affirment. Ce que
le message dit peut être ou non faux, mais les auteurs la plupart du temps
seront les canalisateurs mêmes ou médiums, en faisant usage de cette
faculté spéciale qu'on n'a pas su utiliser.

Je veux maintenant commenter sur le monde spirituel et sur sa hiérarchie,


tant dans les mondes supérieurs comme dans notre monde.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 147


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V9. COMMENT NOUS TRAVAILLONS

L'être humain est la création maximale en manifestation sur la Terre. Il a


dans son être de grandes facultés qu'il ne connaît pas et seulement il a
commencé à percevoir maintenant que la conscience de l'humanité est
devenue plus ouverte et elle a besoin de guide intérieur.
Les religions ont manqué dans leur majorité de satisfaire ces nécessités
urgentes parce qu'elles ont dévié le chemin en servant plus à l'institution
qu'à l'Homme.
Les nouveaux courants philosophiques spirituels ont crû dans une grande
mesure désorganisés et guidés par des êtres qui ont dédaigné en son temps
les disciplines des traditions, pour se lancer solitairement sur le chemin et
ils ont réveillé de manière sauvage, sans le guide de quelqu'un qui pourrait
leur partager leurs expériences du réveil spirituel. Ils ont commis l'erreur
de penser que tout message provenant de son esprit est vrai, sans s'arrêter
à penser que le réveil est progressif et plein de risques, qu'ils doivent
soigneusement être surveillés par quelqu'un qui l'ait déjà vécu avant.
Aujourd'hui, beaucoup considèrent un motif de fierté se déclarer libre
penseur et de n'appartenir à aucune école ou organisation. Cette manière
de penser est ingénue et elle révèle seulement un désir de marcher sans
responsabilité.
Il existe des traditions qui durant des millénaires ont conduit à l'être humain
vers les portes de leur être intérieur, à la véritable et seule Université
Interne, celle formée par les êtres humains qui ont transcendé leurs
limitations physiques et ils se réunissent dans l'éthérique pour être orientés
dans les nécessités de la famille humaine et apprendre ce qu'il est
nécessaire jusqu'à se transformer en un véritable serviteur du monde. Mais
ces traditions ne se trouvent pas sous les réflecteurs. Elles ne font pas de
campagnes pour obtenir des élèves, elles n'affilient pas à celui qui le
souhaite, on arrive seulement par l'invitation de quelqu'un qui est déjà à
l'intérieur.
Ces hommes et femmes spirituelles ont servi de manière silencieuse dans le
monde depuis des millénaires d'années, et seulement parfois ils se
manifestent pour une certaine mission en particulier qu'il est nécessaire
effectuer, mais immédiatement ils retournent, s'il leur est possible, à l'abri
de la solitude pour suivre avec ce chemin qui est mille fois plus précieux que
tous les réflecteurs du monde extérieur.
J'ai affirmé que le sentier au centre du monde est formé par des cercles
concentriques de conscience. Dans chacun d'eux on localise un groupe
d'êtres qui ont atteint un niveau de conscience nécessaire pour travailler
là. C'est de là qu'on influence dans le monde. C'est de là qu'on travaille pour

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 148


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

conduire les nations. On prend là des décisions qui ont à voir avec le destin
du monde. On s'occupe là des crises et de là on observe l'être humain.
Je sais que vos esprits demandent pourquoi il y a tant de problèmes dans le
monde s'il est dirigé par des êtres sages et spirituels. La réponse est simple.
Nous ne pouvons pas contrevenir le libre arbitre de chaque être humain,
nous sommes la portion consciente de l'humanité qui savons les
conséquences de chaque acte et décision qui est prise, nous intervenons par
le biais de conseillers que nous avons dans beaucoup de partis politiques et
par le biais de présidents de pays que nous avons pu placer au milieu de la
société, mais nous avons été de la compétence parfois pour d'autres êtres
humains qui ont aussi leurs propres idées et même si nous proposons des
actions spécifiques, l'humanité peut décider de faire autre chose. Notre
travail se divise en projets que nous projetons selon la priorité qu'ils ont
dans chaque Communauté dans laquelle nous participons, mais nous ne
décidons pas tout ce qui se fait dans le monde.
Notre organisation concentrique est analogue à la hiérarchie qui existe dans
le ciel, où les guides spirituels de l'humanité, dirigés par le Christ Cosmique,
prennent des décisions sur la meilleure façon de guider le monde. Ils ne
peuvent pas intervenir dans l'humanité ne faisant pas partie d'elle, ils
agissent seulement à travers nous qui sommes leur reflet et mains en
travaillant dans le monde.
Ils accordent guide et instruction à des groupes de frères autour du monde,
ils ont leurs propres disciples, mais leurs communiqués ont toujours le but
de guider et instruire à l'humanité. Les guides de l'humanité qui
n'instruisent pas travaillent avec des buts spécifiques dans des missions
spéciales et jamais ils perdent du temps ni de l'énergie en révélant des
annonces qui seulement dévient l'attention des êtres humains ou les
remplissent d'incertitudes sans aucun but supérieur. En outre, ils se retirent
aussitôt la mission a été complétée. Il n'y a pas de raisons importantes pour
rester sur la Terre s'il n'y a pas une raison spécifique alignée à la Volonté de
Dieu.
De la même manière, je peux affirmer que les guides qui distribuent de
l'enseignement sur la Terre à travers des esprits de frères qui ont atteint
cette capacité, présentent toujours des enseignements qui élèveront
progressivement le ton vibrationnel de ceux qui les suivent. Il y aura
toujours un but à transcender à travers l'instruction. Quand le groupe n’est
pas obéissant ou docile à l'instruction, le guide se retire pour donner du
temps à que le groupe mûrisse ses buts et reconsidère sa disposition pour
travailler, difficilement on trouvera à un vrai guide qui ait travaillé pour plus
de 30 ans avec un disciple en particulier, bien qu'il y en ait eu dans le passé.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 149


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V10. LE SAUT QUANTIQUE

La Hiérarchie Humaine s'est réunie dès le début des temps pour décider la
meilleure façon de guider à l'humanité dans la découverte de ses capacités
et l'accomplissement de sa mission comme race. Dans ces réunions on a
souvent écrit les destins du monde. Dans ces réunions on s'est occupé des
crises que l'humanité elle-même a principalement produites par son
ingénuité et désir de pouvoir.

Nous sommes ceux qui avons protégé la sagesse du monde, nous sommes
ceux qui avons entamé les véritables traditions spirituelles de l'humanité et
nous maintenons le lien avec beaucoup d'elles par le biais de gardiens que
nous-mêmes avons envoyés avec ce but. Nous agissons dans les coulisses
de la scène publique, nous ne cherchons pas de reconnaissances ni nous
n'avons pas besoin d'authentifier quoi que ce soit, nous ne démontrons pas
qui nous sommes, ni nous souhaitons débattre sur nos formes de travail, il
n'y a pas la nécessité. De temps en temps, quelqu'un d'entre nous sort au
monde pour rappeler qu'il y a une hiérarchie d'êtres conscients en
surveillant le monde et que nous demandons de reconsidérer une certaine
chose. C'est ainsi comment on a écrit quelques livres qui parlent de contacts
avec nous.

Cette fois est différente.

À cette occasion, les temps ont marqué l'important moment que nous
devons tous reconnaître et c'est pour cette raison que je me fais présent
pour vous dire ceci d’une manière claire et sans laisser de doutes.

Dans ces cinq communiqués j'ai mentionné ce que je considère le plus


important pour tous. Tous portent le but d'orienter à certains groupes de
penseurs et des personnes influentes dans la société, ensemble ils forment
un chemin pour la conscience. En eux nous avons versé tout le sens de la
marche spirituelle de manière très synthétique. Tous les étudiants, guides et
chefs spirituels du monde feraient très bien de les étudier avec attention
parce que chaque parole a été mesurée dans ses conséquences et a
enfermé certaines clés qui quand elles sont mises en pratique, elles
révèlent toute leur plénitude.

Le Monde Supérieur à celui que je me réfère dans le titre de ce dernier


communiqué a à voir avec la Hiérarchie Cosmique qui dirige les destins de
cette planète.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 150


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Nous sommes leurs reflets sur la Terre et comme j'ai mentionné beaucoup
d'entre nous, je n'ai pas besoin de répéter la même chose pour parler d'eux.
Je dois dire, toutefois, que dans ce travail qui est effectué dès le début des
temps, chacun de ceux qui lisent ces documents a un rôle qu'il doit
accomplir. À chacun de vous correspond un fil dans le grand tissu cosmique
que tous nous tissons. Nous sommes une grande famille qui a crû en
nombre et en conscience. La croissance est naturelle par certaines lois
cosmiques qui doivent être accomplies, le réveil de conscience est inscrit
dans l'ADN spirituel que chaque être humain apporte en naissant et qui tout
comme dans le corps, régit les temps où l'organisme humain doit
développer telle ou telle fonction, ainsi dans la race humaine, il décide le
moment juste où l'humanité doit réveiller à telle ou telle autre
connaissance.

L'évolution de l'espèce humaine a été régie depuis la genèse, par des lois
cosmiques qui échappent à la compréhension humaine, parce que l'Homme
a simplement décidé d'étudier mieux le monde des sens au lieu d'étudier le
monde intérieur. Celle-ci est la seule raison, les temps marquent que l'être
humain se prépare maintenant pour un saut quantique de conscience. Bien
que j'aimerais clarifier la signification du saut quantique.

L'évolution de l'espèce humaine est progressive, je l'ai affirmé et en ce sens


il est facile de le voir dans l'évolution de la société. Toutefois, tout comme il
se produit dans les mutations de la biologie, soudain apparaissent des
espèces qui se différencies des prédécesseurs dans quelque chose de
significatif "qui n'a pas été progressif", à ceci nous l'appelons un saut
quantique de l'évolution ; on dit dans la science que non toutes les
mutations sont bénéfiques pour l'espèce et beaucoup d'elles meurent, nous
disons que ceux-là ne sont pas des sauts quantiques, ils sont simplement
des essais faillis.

L'espèce humaine a eu beaucoup de ces essais qui ont failli pour produire
des sauts dans l'évolution, nous les avons eus présents dans l'histoire, le
dernier d'eux a produit ce que vous avez appelé la seconde guerre
mondiale. Mais le temps a déjà produit l'expérience adéquate, les
préparatifs se terminent, celui-ci est, de fait, un des derniers préparatifs.

Mon arrivée et mes cinq communiqués font déjà partie non des annonces
qui ont été données depuis le début du siècle passé mais un échantillon de
que le changement a effectivement commencé.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 151


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V11. PAROLES FINALES

Beaucoup de choses passeront qui vous feront rappeler ces communiqués.


L'humanité vit des moments spéciaux d'importantes décisions. Dans les
laboratoires, dans les gouvernements il y a des décisions qui aujourd'hui
plus que jamais définiront les directions que l'humanité prenne comme
espèce humaine.

La recherche dans la génétique et les investissements pour la recherche et


le développement de nouveaux combustibles fixeront les nouveaux chemins
que l'humanité prendra dans le futur immédiat. Ce type de décisions qui se
font dans l'ombre des petits bureaux d'un certain département du
gouvernement, ou dans l'obscurité des bureaux privés des chefs de grands
laboratoires, sont celles qui déterminent les directions et l'histoire que
l'humanité écrira dans le futur. C'est là où nous cherchons influencer. Une
fois que la décision est prise, le reste est une simple démarche
bureaucratique.

Nos envoyés sont partout dans le monde, ils sont présents au centre de
beaucoup de compagnies qui travaillent des créations qui définiront le futur
et dans des gouvernements qui cherchent des solutions pour les maux de
leurs peuples. Nous agissons dans la racine du problème, souvent avant que
les protagonistes eux-mêmes soupçonnent qu'ils devront décider entre
deux importantes options pour l'humanité. C'est pourquoi nous sortons
difficilement à la scène publique, les réflecteurs tendent aux fruits mûrs et
nous nous cherchons ensemencer les semences adéquates ou retirer les
mauvais fruits avant qu'ils fassent des dommages.

Je voudrai consacrer mes dernières paroles au véritable chercheur de la


vérité spirituelle. Au-delà de s'il porte une simple tunique ou une luxueuse
tunique de soie et lin.

Le chemin est le même pour les sandales que pour les souliers de cristal.

Les épreuves sont les mêmes pour le pèlerin que pour le leader de
multitudes.

Les grands frères nous ne faisons pas de distinctions sur la vie publique ou
privée que chaque frère réalise, ce qui nous intéresse ce sont les conquêtes
privées qu'ils ont réalisées dans leur coeur et qui se reflètent dans l'âme.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 152


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Il n'a pas de mérite spécial pour diriger un organisme mondial si on ne le


fait pas avec la lumière inspirée de l'âme et l'obéissance qui naît de
l'humilité.

Nous sommes ta famille et nous t'attendons. La tâche a déjà commencé


dans ses étapes finales, il nous manque ton coeur, tes pieds et tes mains.

Le rendez-vous est dans ton âme. Nous sommes là et nous serons là. Ne te
préoccupe pas si au principe tu reçois seulement de la solitude et du
silence. Ce sont les premières chambres qui conduisent à la lumière de
l'âme, il faut les parcourir pour arriver jusqu'où nous t'attendons.

N'essaye pas de chercher à ceux qui ont diffusé ces communiqués, ils ont
été seulement les diffuseurs, eux ont été chargés de cette tâche. Ils ne
travaillent pas directement avec moi, ils ont d'autres missions. C'est moi
qui me suis approché à eux et je leur ai demandé ce travail. Ils l'ont
effectué et très tôt ils vont laisser ce projet pour suivre leur chemin.

Ne te poses plus de questions vaines, simplement entre en méditation et


commence à parcourir le chemin.

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 153


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

V12. LE FUTUR IMMÉDIAT

Je vais te parler du futur immédiat.

Rien de spécial n'arrivera dans les prochains jours. Je ne vais pas te parler
d'annonces extraordinaires ni de prophéties qui te maintiennent devant la
télévision. Non. Je vais te parler de ton futur immédiat.

Les événements qui arrivent hors de ton être ne m'intéressent pas. Ce qui
m'intéresse est ce qui arrive en toi.

Ton futur, est seulement ce qui m'importe. Si tu es vraiment dans la


recherche du Royaume de Dieu je t'ai déjà laissé des instructions sur
comment le trouver. Ton esprit est blessé à mort. J'ai semé des semences
qui le transformeront. Peu à peu, ces semences croîtront selon tu vois les
signaux.

Des signaux qui ont toujours été, mais que tu commenceras maintenant à
observer. Le monde te paraîtra différent. La vérité spirituelle se montrera à
ta vie et rapidement tu trouveras un sens différent à chacune des choses
triviales que tu faisais.

Le monde spirituel a cessé d'être une simple aventure intellectuelle pour se


transformer en une réalité proche, mais invisible aux autres. Tu te
reconnaîtras comme un marcheur spirituel qui voyage dans le monde en
suivant la lumière intérieure, en sachant que quelqu'un t'attend. Tu te
reconnaîtras acteur ou actrice de beaucoup de rôles que tu joueras
maintenant en t'amusant parce que tu commences déjà à savourer la liberté
de savoir que ce que tu fais est facultatif. Que tu as la décision de rester
dans cette oeuvre ou de choisir une autre. Tu verras à tes frères comme des
compagnons de voyage, peut-être endormis, parce qu'ils n'arrivent pas à
découvrir que tout ce qu'on vit dans le monde est la fantaisie de l'esprit, il
l'a créé et il l'a ensuite transformé en le seul monde qu'il voit. Ils sont
esclaves de leurs propres créations.

Celle-ci est la liberté que tu commenceras à savourer et avec cette


conscience peu à peu tu te demanderas si tout ceci que tu as lu peut être
accompli dans ta vie en réalité. Tu commenceras à considérer que peut-
être, ce que disaient les communiqués était vrai et il y a quelqu'un qui
t'attend. Peu à peu tu t'approcheras à ce rendez-vous mystique lequel
seulement ceux qui marchent peuvent jouir. Ton esprit commencera d'abord
à analyser des possibilités, ensuite cela deviendra un immense désir pour
que cela devienne réalité, tu arriveras peut-être au point de t'obséder par le

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 154


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

fait qu'il y a des frères qui t'observent seulement pour attendre que tu
fasses le pas définitif pour arriver et te présenter devant la véritable
fraternité de la lumière.

Je veux que tu saches que si tout ceci se produit... tu seras près.

Je vais te demander de la patience. L'esprit joue aussi un rôle important au


moment où tu t'approches. Rappelle que tout est question de vibration. On
sonne à la porte avec une note adéquate, seulement si la note est la
correcte la porte s'ouvre. C'est pourquoi l'attitude est importante, la
fermeté, la préparation, la disposition à travailler et non tant le désir
d'arriver.

Il y a un moment où l'on est un enfant spirituel et on cherche le papa Dieu


qui concède tout par amour. Dans cette étape, à Dieu on le voit dans les
rêves, dans les fantaisies et dans les oraisons. Il y a une autre étape où on
atteint l'adolescence spirituelle, l'être se sent capable de changer le monde,
il est impatient pour faire le travail, il se surestime dans ses capacités et
pense qu'il est nécessaire aux frères de l'interne, il ne comprend pas
pourquoi ils ne lui ouvrent pas la porte. Dans cette étape les réponses qu'il
reçoit sont qu'il est presque arrivé et qu'il ne désespère pas dans sa
tentative. Vient ensuite une étape de maturation, c'est l'âge adulte, c'est
quand l'être sent qu'il n'a pas besoin d'être de l'autre côté de la porte pour
travailler pour l'humanité, c'est juste ici quand la porte s'ouvre. Quand le
désir d'entrer a été transféré au désir de travailler, celle-ci est la note
correcte, celle-ci est la clé qui ouvre la porte. Pour cette raison aujourd'hui
je t'explique que ton futur est dans ce parcours que tu fais vers ton être
intérieur.

Vois-tu pourquoi il ne m'intéresse pas de parler d'événements externes?


Vois-tu pourquoi il ne m'intéresse pas de pronostiquer des guerres ou des
découvertes, des séismes ou des tsunamis? Ces événements ne sont que
des occasions pour que les personnes comme toi puissent démontrer
qu'elles sont déjà prêtes pour servir dans les cercles internes de l'humanité.

Je te parle avec tout mon amour et avec le grand désir de que tu puisses
prendre de ces lignes tout de ce dont tu as besoin pour reprendre ton
chemin.

Comme tu auras observé celle-ci n'a pas été une oeuvre comme les autres.
Celui-ci est un travail soigneusement prévu de l'interne pour être donné à
l'humanité qui cherche être consciente de sa réalité spirituelle. C'est un
message qui oriente et marque des directions. Il définit ce qui doit être fait

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 155


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

et n'a pas économisé des paroles de correction quand elles ont été
nécessaires.

Je me retire, le message est conclu avec ce dernier communiqué. Je me


retire pour travailler avec ceux qui ont répondu. Ce qui suit sera
communiqué à ceux qui ont osé me chercher dans leur intérieur. Il y a une
Communauté de frères qui dans l'externe coordonneront des travaux et
diffuseront certaines choses que j'ai envoyées. Mais le véritable travail sera
en vous.

La révolution silencieuse est en marche, déjà en ce moment beaucoup ont


répondu et mon peuple a commencé à arriver. Avec eux j'ai commencé à
travailler. Les préparatifs pour la grande Ascension ont commencés, ce qui
ne veut pas dire que la semaine prochaine cela se réalisera. Ne confondez
pas les temps de l'esprit avec les temps du calendrier, même s'il vous pèse
ce que je vais dire, rien n'a d'extraordinaire que se réunissent à une date
plusieurs 7 ou plusieurs 11. Le calendrier est une création humaine qui n'a
rien à voir avec les moments cosmiques, à nouveau vous avez été attrapés
par les velléités de l'esprit. Le temps spirituel est marqué par une horloge
qui marche selon les décisions que l'humanité prend. Le temps qui importe
vraiment est celui qui est régi par les changements dans la vibration de
l'humanité. Les aiguilles de l'horloge spirituelle, se déplacent chaque fois
que quelqu'un de l'humanité éveille, prend une décision importante ou fait
une renonciation qui change son ton vibratoire, c'est là quand le ciel
s'habille de fête et l'on peux dire que l'humanité a avancé sur son chemin
de retour.

Séparons les festivités humaines qui arrivent aux dates qui vous plaisent,
ou parce que vous combinez certains chiffres ou parce qu'elles coïncident
avec un certain événement spécial, des festivités du ciel qui ont lieu chaque
fois que le monde fait quelque chose véritablement important. Si à travers
de ces dates spéciales le monde peut arriver à être plus près de Dieu,
bienvenues ces festivités, mais il n'est pas nécessaire que vous donniez des
explications compliquées pour justifier une convocation qui vous paraît
nécessaire.

Je vous envoie mon amour et ma promesse de que je vous attendrai. Ne


vous trompez pas. Je n'enverrai plus d'autres communiqués à travers ces
voies.

Mon amour et ma paix restent avec vous.

Melkizédek

Communiqué V: A MONDE SUPÉRIEUR 156


L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

APPENDICES

AI1. LE PREMIER APPEL


Cérémonie de Wesak 2007, vendredi 27 avril 2007

Il y a longtemps que le monde attend un appel, il y a longtemps que les


hérauts de la lumière ont annoncé mon arrivée. Le suprême engrenage
cosmique a fait un tour de plus dans la spirale sacrée et le temps est
maintenant arrivé.

Je suis venu pour vous dire que je suis déjà entre vous.

Il y a un plan qui peu à peu a été révélé. Peu à peu les petites étincelles de
lumière représentées par chacun des travailleurs ont fait leur travail. Peu à
peu on a formé un fil qui entrelace les esprits et les coeurs de tous ceux qui
ont consacré leur vie à servir à l'humanité. Et ce fil lentement et avec
beaucoup de diligence a formé le réseau de lumières qui était requis pour
mon arrivée.

Toutes les écoles et les groupes du monde savaient que je devais arriver,
tous attendaient, tous avaient reçu dans leur interne l'appel de l'étoile de
Bethléem, l'étoile de l'annonciation avait été allumée à nouveau et ceux
d'esprit ouvert et de coeur allumé avaient recueilli l'avis. Je fais aujourd'hui
le premier appel.

Le plan a dû passer par beaucoup d'épreuves, non parce qu'il y ait eu des
esprits en contre, non parce que j'ais dû vaincre des obstacles, non, le Plan
a pris en considération tout cela et il n'y a pas force dans l'univers qui peut
s'opposer à la lumière. Non, les obstacles qu'a dû vaincre le Plan sont ceux
que les propres serveurs de la lumière ont posés sur le chemin.

Les écoles, les chefs et les groupes de service du monde, n'ont pas souvent
reconnu que "leur plan" n'est pas "Le Plan”, que "leur vérité" n'est pas "LA
VERITE”, qu'ils ne sont pas les seuls qui vont sauver le monde. Le moment
de la Grande Communion de lumières s'approche mais ce premier appel est
seulement pour réveiller la conscience de ceux qui m'attendaient.

Pour tous ceux qui "savaient" que j'étais déjà ici, pour tous ceux qui avaient
perçu ce moment, pour tous ceux qui me cherchaient, aujourd'hui je leurs
annonce: Je suis déjà ici.
APPENDICES 157
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

J'ai voulu attendre jusqu'à ce festival de Wesak pour faire cet appel. Les
véritables disciples "savent" ; que dans la vallée sacrée de Wesak le Plan
sera révélé dans ses parties essentielles.

Le monde a attendu depuis des centaines d'années que ce moment arrive.


Les "traditions sacrées de l'humanité”, les "gardiens des quatre points”, "les
guides des 4 races racines”, "les incarnés des 7 rayons”, "les responsables
des portails terrestres”, "les semis des étoiles", "les observateurs”, "les
guides des écoles et des religions du monde", "ceux qui veillent les morts”,
"les Légionnaires”, "les véritables Esséniens", "les Gnostiques millénaires”,
"Les races authentiques”, "Les Mahachoans”, "l'Agartha mystérieuse”,
"l'Étoile Siloé”, "la Golden Dawn”, "Les partisans des prophéties “, "Ceux qui
veillent les gardiens", "Les enfants de Dieu”, "Les vierges de la lumière”,
"L'ordre suprême égyptienne”, "Les mains de Maitreya”, "Les vrais
Chrétiens”, "Les Massons”, "Les gardiens des centres magnétiques”, "les
légions d'Ashtart”, "Les Juifs”, "ceux qui attendent dans l'ombre”, "Les liens
d'amour”, "Les cultivateurs de la lumière”, "Les esprits de la montagne”, "La
Grande Fraternité Universelle”, "l'Église de l'Unique”, "Ceux de la Croix du
Golgotha”, "La Fraternité Secrète du Vatican”, "Les frères du Christ”, "Les
nouveaux bouddhistes”, "Les Valkyries”, "Les Croisés et les gardiens de
l'Arche”, et tous les autres qui ont écouté ma voix en m'annonçant qu’ils
savaient que l'appel restait à faire.

C'est aujourd'hui le jour du premier appel. Il n'y en aura pas beaucoup, le


réseau de lumières est formé et suis venu l'utiliser. Mon Ordre travaille déjà,
celle-ci est la première fois que je fais une annonce publique, ne me
confondez pas, jamais je n'ai été entre le public, jusqu'à présent je n'ai fais
aucune annonce publique, je ne donne pas de cours, je ne fais pas de
guérisons, je n'ai aucun intérêt en rien économique, ne tombez pas dans les
confusions. Celui-ci est le premier appel que je fais ouvertement et j'ai
utilisé le réseau parce que ce c'est l'instrument que nous avons accordé à
l'humanité pour qu'il soit utilisé au moment qui était prévu pour l'arrivée de
la lumière.

Celui qui sente que cet appel est pour lui. Seulement répondez. On ne
demande rien de plus. Dans ce premier appel on demande seulement qu'il
réponde.

Où est-il mon Ordre? Il est dans un certain lieu d'Amérique.

Qui font cet appel? C'est moi qui le fais, par le biais des 15 organisations qui
forment ce premier contact. Mais pour ceux qui doutent à répondre je leur
demande seulement de suivre leur coeur.

APPENDICES 158
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

Depuis quand travaillent-ils? Nous nous sommes réunis depuis 10 ans, (voir
appendice AI2, page 161) mais je l'ai fait spirituellement avec beaucoup
d'entre vous depuis des centaines d'années.

Ce premier appel est pour la Reconnaissance. Celui qui sente cet appel de la
lumière qu'il réponde.

Wesak sera un moment crucial, on donnera là des réponses à tous ceux qui
ont des doutes. Les véritables disciples et les étudiants de la lumière
sauront me reconnaître quand ils me verront dans cette grande réunion.
Posez là vos questions et vos doutes et ils seront tous répondus dans le
coeur.

Celui-ci est le premier appel, l'appel de la Reconnaissance. Que réponde


celui qui sente l'appel. Utilisez la même voie par laquelle vous avez reçu
cette communication

APPENDICES 159
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

AI2. ACTIVITÉS DU VÉNÉRABLE ORDRE DE MELKIZÉDEK

Durant l'année 1997 ont été convoqués par la Hiérarchie Supérieure de la


planète un groupe de 7 frères/maîtres, représentants des plus divers
courants spirituels (rose-croix, maçonnerie, inca, etc..) pour prendre part
sous le guide et la présence du grand Maître Sublime et Divin, Directeur de
la Hiérarchie Spirituelle: le Christ Cosmique et de Sanat Kumara le Très
vénérable Maître Melkizédek, dans l'établissement et l'extériorisation pour
les hautes intentions de l'Altissime.

Pendant ce temps la Hiérarchie Supérieure a instruit et on a développé


quelques programmes et travaux d'importance pour la Hiérarchie Planétaire.

L’Ordre de Melkizédek sous le guide de la Hiérarchie développe et projette


des travaux dans divers secteurs:

Développement et éducation dans les diverses étapes de l'Initiation Réelle,


comme par exemple:

• L’Initiation Humaine.
• L’Initiation Planétaire.
• L’Initiation Solaire.
• L’Initiation Cosmique.
• Le travail des gardiens des points Géomagnétiques de la planète.
• Qualification dans divers secteurs de guérison énergétique.
• Le réseau des serveurs du monde.
• La diffusion des enseignements des Maîtres de sagesse.
• Diffusion les principes et les valeurs universelles.
• Intégration des véritables traditions initiatiques dans le monde
(actuellement plus de 15 ordres initiatiques).
• Autres activités de caractère initiatique.

L'organe directeur et coordinateur de nos activités de l'Ordre de Melkizédek


est l'honorable Conseil de sages, formé par divers Maîtres des différentes
traditions initiatiques.

Certaines d'entre elles sont:


• Ancien et Traditionnel Ordre Místika Inkaica de Goanakauri.
• Ordre Divin du Bodhisattva Kwan Yin.

APPENDICES 160
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

• Ordre Divin de la Mère Kosmica.


• École de Vie Solaire.
• Fraternité Brise Siloé.
• Ordre de Michel Archange.
• Ordre des Serveurs du Maître Divin.
• Ordre du Christ Cosmique du Maître Divin.
• Ordre du Reiki Divin de Kwan Yin.
• Ordre de la Vallée Sacrée.
• Ordre Maya-Aum.
• Ordre Métatron du Monde Angélique.
• Ordre Mésoaméricaine du Maître Kocona.
• ORO-MU, Centre d'Études Spirituelles.
• Tiawanaku Sublime et Ordre Souverain.
•Ordre Solaire Souverain Maçonnique d'Initiation Royale.

Additionnel à ce premier groupe des organisations civiles et culturelles se


trouvent adhérées à la nouvelle dynamique d'extériorisation de la véritable
hiérarchie supérieure de la planète dont les noms ne sont pas mentionnés

APPENDICES 161
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

AII1. AVEC LE CHRIST COSMIQUE


Jeudi 31 mai 2007

Salutations Frères et Soeurs du Monde:

La date s’est accomplie et le second communiqué de Melkizédek est prêt et


il se diffuse dans le monde.

Je désire vous communiquer deux choses qui sont importantes pour


comprendre le processus que nous vivons aujourd'hui.

Dans la majorité d'écoles, groupes et religions du monde responsables de


promouvoir une société spirituelle avec des valeurs importantes. Ils ont reçu
des communiqués qui annoncent que ceux-ci sont des jours spéciaux.

Beaucoup de personnes du monde attendent ma réapparition. Beaucoup ont


annoncé l'arrivée des frères de l'espace ou la fin de cycles et d’âges
cosmiques.

Certains attendent une arrivée spectaculaire qui monopolise les réflecteurs


et la presse mondiale, d'autres pensent que j'arriverai après que de grands
cataclysmes aient dévasté la Terre. Et il y en a beaucoup qui pensent que
celui qui apparaisse et convoque le monde à une ère de paix et d’harmonie,
sera en réalité l'AntiChrist puisqu'il est ainsi annoncé dans l'Apocalypse, il
arrivera d'abord et viendra ensuite l'Agneau pour reprendre son royaume.

Ces jours tellement annoncés sont arrivés, mais non dans le sens dans
lequel les prophéties ont été interprétées.

Le changement a entamé.

Les grands cataclysmes sont arrivés mais non simultanément ni non plus au
niveau global.

Les grands prophètes qui allaient remplir de confusion le monde en disant


qu'ils étaient le Messie attendu, ils sont déjà passés, ils le font depuis le
siècle passé, ils ne sont pas apparus non plus tous en même temps. Les
prophètes quand ils voient le futur, ils le voient compacté et à leurs yeux
tout paraît que cela se produit en même temps et partout dans le monde
lorsque qu’en réalité, ce qu’ils voient, se produira bien que dans des lieux
différents en des temps différents.

Mais aucune des prophéties ne les a préparés pour reconnaître ce qu’il


arrive maintenant. Toutes alertaient qu’ils devaient être préparés, mais

APPENDICES 162
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

aucune ne leur disait précisément ce qu'ils devaient faire.

"Par les fruits vous les reconnaîtrez" cette phrase mystique et millénaire
n'est pas suffisante à discerner pour le frère qui loge la crainte dans son
coeur, ou pour celui qui est guidé par un chef spirituel qui sent que le futur
l'appelle et qu'il peut perdre à ses fidèles.

Ces fruits peuvent seulement être reconnus par un coeur qui aime à Dieu et
à son oeuvre.

Je convoque aujourd'hui à tous les frères et soeurs du monde qui sentent de


l'amour pour l'humanité.

Je convoque à tous ceux qui sentent que le monde a besoin d'un


changement.

Qui sentent la responsabilité de travailler pour le monde.

Aujourd'hui j’ai besoin d’eux.

Notre frère Melkizédek a entamé son oeuvre. Une révolution silencieuse.

Il vous appelle pour que vous trouviez en vous le chemin de retour à votre
Divinité.

Son drapeau est "méditez, méditez, méditez" Là vous trouverez la


confirmation de ses paroles.

Dans les prochains jours, vous recevrez mes communiqués en orientant sur
l'attitude correcte que vous devez avoir face à la problématique mondiale.

Que la paix de l'esprit inonde vos coeurs.

Le Christ Cosmique.

APPENDICES 163
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

AII2. INFORMATION

Le conseil des Anciens du Vénérable Ordre de Melkizédek souhaite notifier


qu'à partir de cette publication elle enverra des communiqués bimensuels à
tous les frères et les soeurs qui se sont inscrits comme une partie de ce
projet que dirige le M.Melkizédek
Toutes les organisations et les personnes qui souhaitent avoir une
participation plus active dans des programmes spécifiques de l'Ordre nous
leurs supplions qu’elles nous le fassent savoir au moyen d'un courrier
adressé aux modérateurs des listes pour que nous leur envoyions une
information en rapport avec les différents programmes disponibles.
À cette occasion et par la nature mondiale du travail que le Maître nous a
demandé nous avons besoin de trouver des personnes dans chaque pays du
monde pour un travail spécial avec les centres magnétiques et cérémoniaux.
Pour cette raison nous vous demandons si dans un email vous pouvez nous
envoyer les données personnelles suivantes:
1. Nom:
2. Sexe:
3. Ville de résidence:
4. Pays:
5. Disponibilité pour voyager à l'intérieur ou extérieur* de votre pays?
(*ceci est au cas 0ù le centre magnétique à travailler ne se trouve pas dans
votre pays):
6. Faites-vous partie d’une école ou une organisation d'enseignement
spirituel?:
(Si est affirmatif, nous aimerions savoir le nom de votre école):
Tout autre information que vous souhaitiez ajouter sera bienvenue:
Au cas où vous ne souhaitez pas travailler avec les centres cérémoniaux,
vous pouvez l'informer dans l’email.
Si vous ne voulez pas envoyer cette information il n'y a aucun problème, il y
a beaucoup d'autres façons de travailler que le Maître nous marquera.
D'aucune manière vous perdrez les privilèges dans le réseau que nous
formons.
Bientôt vous recevrez davantage d'information à ce sujet
Conseil des Anciens du Vénérable Ordre de Melkizédek

APPENDICES 164
L’APEL (Communiqués du T.V.M Melkizédek)

CONTACTS

Français: web: http://fr.groups.yahoo.com/group/disciples_melkizedek


Souscription email: disciples_melkizedek-subscribe@yahoogroupes.fr
Informations: Memfre*Sua (memfre_sua@hotmail.com)

Español: http://www.egrupos.net/grupo/discipulos_melquizedek
Suscripción:
http://www.egrupos.net/grupo/discipulos_melquizedek/alta
Informes: Angel* Lux (soporte.melquizedek@gmail.com) y
Red*Ant (redant33@gmail.com)
Intercambio de comentarios:
http://groups.msn.com/OrdendeMelquizedek/ordenmelquizedek.msnw

English: http://www.zoomgroups.com/group/disciples_melchizedek
Subscription:
http://www.zoomgroups.com/group/disciples_melchizedek/subscribe
Information: Red*Ant (redant33@gmail.com)

Português: http://br.groups.yahoo.com/group/discipulos_do_melkizedek
Informação: Maria*Paz (criar@netsite.com.br) e
Raio*Solar (rosangelasc47@hotmail.com)
Entrar no grupo: discipulos_do_melkizedek-
subscribe@yahoogrupos.com.br

APPENDICES 165