Vous êtes sur la page 1sur 4

Ecole, lycée : la réforme en cours.

- la réforme de l’école

- la réforme du lycée

- la réforme de la classe de seconde

Jeunes UMP – pôle études


Erwan, Paul, Quentin, Xavier, Elodie
Contat : etudes@jeunespopulaires.com
La réforme de l’école.
√ L’élève au centre de l’école
Un soutien adapté
- Mise en place d’aides personnalisées, dès que les professeurs repèrent des
difficultés
- Ouverture de stages de remise à niveau pour ceux qui le souhaitent, en CM1 et
CM2.
⇒ Plus de 192 000 élèves en ont déjà bénéficié de ces cours dispensés par environ
37 400 enseignants. Au total, plus de 35 600 stages ont été organisé !

Une maîtrise des fondamentaux


- L’échec à la fin du CM2 est réel et grave de conséquence : selon le Haut Conseil
de l’Éducation environ 300 000 écoliers auraient de graves lacunes à la fin de
l’école primaire. Sans base, les collégiens ont de lourds problèmes.
- Les fondamentaux doivent donc être maitrisés dès l’école primaire. Ainsi,
l’acquisition de la lecture à l’école primaire est une priorité de la politique
éducative du Gouvernement.
⇒ L’acquisition des fondamentaux est indispensable !

√ Les familles, partenaires de l’Ecole


- Xavier Darcos a fait rédiger des programmes courts, lisibles et compréhensibles
par tous.
- La mise en œuvre d’un service d’accueil des élèves permettra aux familles de
mieux concilier leur vie professionnelle et leur vie familiale.
- Les écoliers du primaire passeront désormais leurs samedis en famille
- La suppression de la carte scolaire permet aux familles de choisir librement
l’éducation de leurs enfants

√ Les professeurs au cœur des préoccupations


- Création de plus de 800 postes à la rentrée 2008
- Grande réflexion sur le métier d’enseignant, à travers une consultation nationale.
Les enseignants sont des personnes dévouées à la réussite de leurs élèves, de
grande qualité, hautement qualifiés. Il faut donner à leur métier sa juste
reconnaissance.
⇒ Donner au métier d’enseignant toute sa valeur est une priorité du Ministre.

√ Des réformes pour plus d’égalité des chances


- Suppression de la carte scolaire pour que toutes les familles puissent choisir
l’école de leurs enfants
- Service d’accueil et de soutien scolaire pour que toutes les familles puissent offrir
à leurs enfants un encadrement scolaire de qualité.
⇒ La liberté de choix que veut le Gouvernement vaut pour tous, et pas
seulement pour ceux qui en ont les moyens :

Jeunes UMP – pôle études


Contat : etudes@jeunespopulaires.com
La réforme du lycée.
√ Un constat formé depuis longtemps

- un lycée qui ne prépare les jeunes ni à l’enseignement supérieur, ni à la vie active


- un lycée qui repose sur un fonctionnement identique à celui de la 6ème, qui
n’encourage pas les élèves à la créativité, ni à l’autonomie.

√ Une réforme ambitieuse en cours

Conserver la distinction de la classe de seconde


- Il faut que les lycéens aient le temps de réfléchir à leur orientation et de
s’adapter à cette nouvelle perspective

Organiser le lycée autour de trois blocs :


- les enseignements à caractère général
- les enseignements complémentaires, pour permettre de découvrir ou
d’approfondir des sujets et des compétences
- les enseignements d’accompagnement qui doivent permettre une plus grande
individualisation des parcours.

Une architecture modulaire


- l’objectif de cette organisation est d’offrir une plus grande souplesse aux élèves.
Cela permettra une meilleure prise en compte de leurs besoins propres, et leur
accordera une plus grande responsabilité dans leur parcours.
- Le module représenterait ainsi une « brique » d’organisation du temps scolaire. A
travers ses choix, le lycéen donnera à son parcours la spécialisation qu’il veut.

√ Une réforme partagée

Des consultations larges


- Xavier Darcos organise ce long travail en consultation permanente avec
l’ensemble des acteurs du lycée

Un calendrier connu
- l’objectif est que la réforme soit mise en œuvre à la rentrée 2009
- l’année 2008 – 2008 sera ainsi consacrée à la préparation approfondie de la
réforme
- Xavier Darcos a fait un premier point d’étape le 21 octobre 2008.

Jeunes UMP – pôle études


Contat : etudes@jeunespopulaires.com
La réforme de la classe de seconde.
√ La réforme du lycée en marche
- Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé depuis longtemps qu’il allait
réformer le lycée, en concertation avec les syndicats et les élèves. La première
étape a été franchie : Xavier Darcos a annoncé la réforme de la classe de 2nde le
21 octobre. Elle sera effective dès la rentrée 2009.

√ Une année scolaire mieux organisée


- L’année sera organisée en 2 semestres de 18 semaines. Entre les deux, une
période de bilan et d’orientation sera créée.
- Cette réforme permettra d’organiser quatre rendez vous annuels avec les élèves
(deux conseils de mi semestre et deux conseils de fin de semestre).
⇒ cela permettra de prendre le temps de réfléchir sur l’orientation de l’élève.

√ Une semaine scolaire mieux structurée


- Les cours de la semaine seront mieux répartis. Chaque élève aura : 21 heures
d’enseignements généraux, 3 heures d’enseignement personnalisé, 6 heures
d’enseignements complémentaires, qui seront des modules d’exploration ou
d’approfondissement.
- Les enseignements complémentaires se répartiront entre quatre dominantes : les
humanités, les sciences, les sciences de la société, et les technologies. L’élève
pourra changer de module en cours d’année.
⇒ Chaque semaine, l’élève sera mieux suivi. Chaque semaine, l’élève aura du
temps pour faire ce qui lui plait, et explorer des domaines qui l’attirent. Chaque
semaine, l’élève construira son projet personnel librement.

√ Priorité à l’orientation
- La réforme a donc un but clair : permettre à l’élève de construire son orientation.
- Pour cela, les moyens sont novateurs et importants ! Chaque élève aura un suivi
personnalité, il pourra choisir une spécialisation et explorer des domaines
différents, ses professeurs feront le point régulièrement avec lui !

√ Faire confiance aux élèves


- Pour mieux préparer les élèves à l’enseignement supérieur, il faut réformer le
fonctionnement du lycée : on ne traite pas des jeunes adultes de la même façon
que des élèves de 6ème.
- Les élèves doivent être au cœur du lycée pour choisir librement leur orientation.
La réforme leur permet de choisir certains cours. Elle leur laisse le temps de
réfléchir à leur orientation. C’est une chance exceptionnelle !

√ La poursuite de la réforme
- La réforme du lycée va continuer, jusqu’à la terminale. Évidemment, le bac sera
préservé.
- Cette réforme nous intéresse tous ! Elle se fait en concertation avec tous ceux qui
veulent s’investir pour la jeunesse. Il est donc important que les syndicats
abandonnent les postures inutiles et reviennent à la table des négociations !
Jeunes UMP – pôle études
Contat : etudes@jeunespopulaires.com