Vous êtes sur la page 1sur 1
UK price £ 1,50 Jeudi 30 décembre 2010 - 67 e année - N˚20508 -
UK price £ 1,50 Jeudi 30 décembre 2010 - 67 e année - N˚20508 -

UK price £ 1,50

Jeudi 30 décembre 2010 - 67 e année - N˚20508 - 1,50 ¤ - France métropolitaine - www.lemonde.fr

---

Fondateur : Hubert Beuve-Méry - Directeur: Eric Fottorino

Fondateur : Hubert Beuve-Méry - Directeur: Eric Fottorino Le dialogue social suspendu jusqu’àl’élection

Le dialogue social suspendu jusqu’àl’élection présidentielle

t Le conflit des retraites a refroidi les relations entre patronat, syndicats et gouvernement t Emploi, protection sociale, vie au travail… les grands chantiers à relancer

A près une année sociale chargée,

dominée par la contestation de la

réforme des retraites, les partenai-

res sociaux cherchent comment relancer des négociations en 2011. Patronat et syn-

dicats sont contraints par les échéances

politiques, à dix-sept mois de la présiden- tielle et par leurs propres agendas. Les cen- tralessyndicalessont obsédées parlesélec- tions professionnelles de 2013. Leur union pourrait en souffrir. Le Medef lui-même

est divisé. p

Lire pages8 et15

Menaced’opération armée enCôted’Ivoire

t Les étrangers redoutent des représailles en cas d’intervention Page5

Une patrouille de casques bleus dans le quartier d’Abobo, à Abidjan. LUC GNAGO/REUTERS
Une patrouille
de casques bleus
dans le quartier
d’Abobo,
à Abidjan.
LUC GNAGO/REUTERS
dans le quartier d’Abobo, à Abidjan. LUC GNAGO/REUTERS Saletemps pourlesoiseaux Nature Dans le nord de la

Saletemps

pourlesoiseaux

Nature Dans le nord de la France, les écologistes demandent la suspension, en raison du froid, de la chasse aux migrateurs Page4

en raison du froid, de la chasse aux migrateurs Page4 LesEtats-Unisveulentcroire àlarepriseéconomique

LesEtats-Unisveulentcroire

àlarepriseéconomique

Conjoncture La consommation des ménages et l’investissement industriel sont en hausse. Les experts espèrent y voir les signes d’une sortie de crise mais, déjà échaudés dans le passé, restent prudents Page11

déjà échaudés dans le passé, restent prudents Page11 Le procèsKhodorkovski, simulacre inquiétant L a routine

Le procèsKhodorkovski, simulacre inquiétant

L a routine s’est emparée du tribunal moscovite où sont jugés – ou plutôt rejugés –

Mikhaïl Khodorkovski et son ex-associé, Platon Lebedev, depuis le 27décembre. Il faudra, en effet, plusieurs jours encore pour achever la lecture de l’inter- minable acte d’accusation contre les deux détenus les plus célèbres de Russie et pour connaître la pei- ne qui leur sera infligée. Mais leur sort est scellé. Les deux oligarques des années 1990, anciens responsables de la gigan- tesque compagnie pétrolière Ioukos, ont été reconnus coupa- bles du vol, pendant cinq ans, de plus de 200 millions de tonnes de pétrole et du blanchiment de 23 milliards de dollars. Le parquet a réclamé contre eux quatorze ans de prison. Et sans attendre ce procès, le premier ministre russe, Vladimir Poutine, les a déjà

condamnés, à la mi-décembre, en martelant en direct à la télévision que «la place des voleurs est en pri- son ». Ils y resteront donc quelques années supplémentaires, puis- qu’ils sont déjà détenus en Sibérie depuis 2005, après une première condamnation pour escroquerie et fraude fiscale. M. Poutine pour- ra ainsi préparer sereinement sa campagne pour l’élection prési- dentielle de 2012, sans risquer de se retrouver contesté, d’une

Editorial

manière ou d’une autre, par son meilleur ennemi. Mikhaïl Khodorkovski n’est cer- tainement pas un ange. L’ancien roi du pétrole russe avait en effet bâti sa fortune sur les décombres de l’URSS, en peu de temps et sans

scrupules, durant la présidence Eltsine. Son crime ne fut pourtant pas d’être l’homme le plus riche du pays, mais d’avoir voulu résis- ter à la férule implacable de M.Poutine, après l’élection de ce dernier à la présidence, en 2000. Pis, l’ancien oligarque refusa un exil doré et prétendit favoriser la construction d’une opposition politique au Kremlin. C’était, à l’évidence, inacceptable pour l’homme fort de Russie. Il reste qu’en faisant condam- ner de nouveau M. Khodorkovski, au terme d’un simulacre de pro- cès et en en faisant, sinon l’équiva- lent d’un «dissident » de l’époque soviétique, du moins un prison- nier politique, Vladimir Poutine se condamne lui-même, à terme. Son acharnement témoigne de sa fébrilité. Sa vindicte démontre au monde entier sa détermination à bafouer l’Etat de droit, ainsi que

Leregard de Plantu

à bafouer l’Etat de droit, ainsi que Leregard de Plantu les libertés individuelles et politi- ques.

les libertés individuelles et politi- ques. De Washington à Berlin ou Paris, chacun aura donc compris – s’il en doutait – que les belles pro- messes de l’actuel président Med- vedev sont, pour l’heure, des son- ges creux. Une nouvelle Russie, plus libérale, respectueuse du droit et de la légalité, soucieuse de lutter contre la corruption, dési- reuse de se développer et d’ac- cueillir pour cela les investisseurs étrangers, reste un vœu pieux et un espoir illusoire. Aussi longtemps que Kho- dorkovski demeurera en prison, la Russie restera ce qu’elle est :

une « kleptocratie» autoritaire, verrouillée par M. Poutine et ses anciens « amis » du KGB, contrô- lée par une oligarchie encore plus étroite que la précédente. Bref, le contraire de la grande puissance moderne qu’elle rêve d’être. p

Enquête Lestrésors du docteurBarnes

F aut-il déménager la richissi-

me collection de la Fondation

Barnes,actuellementrassem-

blée dans un vétuste musée de la banlieue de Philadelphie ? Un

écrin à sa mesure l’attend en 2012

encentre-ville,àproximitéducélè-

bre Musée des beaux-arts. Le futur siège de la fondation permettra au visiteur d’admirer les dizaines de chefs-d’œuvre impressionnistes collectionnés par Albert Coombs Barnes. Mais le projet a déclenché une vive controverse. Le testa- ment de ce pharmacien philanth- rope stipulait que rien ne devait être modifié, sa fondation étant conçue comme un lieu d’éduca- tion par la beauté, réservé aux plus déshérités. p Lire page13

Lesfilmspréférésdenos

critiquesetdesinternautes

Cinéma Le « Monde » a particulièrement apprécié, en 2011, « Mystères de Lisbonne » et « Carlos ». Donnez votre avis sur Lemonde.fr parmi une présélection de huit films Page16

K Contre-enquête SMSetcourriels, nouveauxennemis descouples?

Contre-enquête SMSetcourriels, nouveauxennemis descouples? K Comment la technologie a-t-elle modifié les relations

K Comment la technologie a-t-elle modifié les relations conjugales? Page19

a-t-elle modifié les relations conjugales? Page19 Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane
a-t-elle modifié les relations conjugales? Page19 Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane
a-t-elle modifié les relations conjugales? Page19 Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane

Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane 2,00 ¤, Autriche 2,40 ¤, Belgique 1,50 ¤, Cameroun 1 500 F CFA, Canada 4,25 $, Côte d’Ivoire 1 500 F CFA, Croatie 18,50 Kn, Danemark 25 KRD, Espagne 2,00 ¤, Finlande 2,50 ¤, Gabon 1 500 F CFA, Grande-Bretagne 1,50 £, Grèce 2,20 ¤, Hongrie 700 HUF, Irlande 2,00 ¤, Italie 2,20 ¤, Luxembourg 1,50 ¤, Malte 2,50 ¤, Maroc 10 DH, Norvège 25 KRN, Pays-Bas 2,00 ¤, Portugal cont. 2,00 ¤, Réunion 1,90 ¤, Sénégal 1 500 F CFA, Slovénie 2,20 ¤, Suède 30 KRS, Suisse 3,00 CHF, Tunisie 2,00 DT, Turquie 6,00 TL, USA 3,95 $, Afrique CFA autres 1 500 F CFA,

Centres d'intérêt liés