Vous êtes sur la page 1sur 2

Lycée François 1er 2010–2011

Maths Spé PC

Feuille d’exercices 1
Développements limités, fonctions usuelles

Vous séchez ? Des indications sont disponibles :


http://web.me.com/rdieu/documents/td1ind.pdf
Ainsi qu’un corrigé complet :
http://web.me.com/rdieu/documents/td1cor.pdf

Cliquez sur une case ci-dessous pour accéder directement à l’exercice :


1 2 3 4 5 6

1  Calculer le plus efficacement possible les limites suivantes. On utilisera pour cela les relations
de comparaisons usuelles des fonctions au voisinage du point limite voulu.
x sin x  x2 + x + 1 x sin ax − sin x2
(i) lim (ii) lim (iii) lim , a∈R
x −→ 0 1 − cos x x −→ +∞ x2 − x + 1 x −→ a a−x
x `n x
1 x(x ) (1 + x) x − x
(iv) lim x exp (v) lim x (vi) lim
x −→ 0 x x −→ 0 x − 1 x −→ 0 x2 `n x

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

2  Calculer les développements limités à l’ordre n au voisinage de 0 des fonctions suivantes :


√ √ 1
(ii) Arc tan , n = 5 (iii) (cos x)1+sin x , n = 4

(i) `n 1+x+ 1−x , n=4
x

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

3  On considère les fonctions ϕ et ψ définies par :


h π πi 1 1 x
∀x ∈ − , , x 6= 0, ϕ(x) = − et ψ(x) =
2 2 x sin x sin x
Montrer que ϕ et ψ se prolongent en des fonctions de classe C 1 en 0. Donner l’allure des
courbes en ces points.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

2
ex − 1
4  Soit f : R −→ R la fonction définie par f (0) = 0 et ∀x 6= 0, f (x) = ·
x
a) Justifier l’existence d’une bijection réciproque f −1 de f définie sur R.
b) En admettant leur existence, donner des développements limités à l’ordre 5 au voisinage
de 0 de f et de f −1 .
c) Justifier l’existence de ces développements limités.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Feuille d’exercices 1 page 1/2


h x2 xn i
5  Soit n ∈ N. On pose, pour x ≥ 0, f (x) = `n 1 + x + + ··· + .
2 n!
Déterminer le développement à l’ordre n, puis à l’ordre n + 1 de f au voisinage de 0 de deux
manières différentes :
x2 xn
a) En remarquant que 1 + x + 2 + ··· + n! = ex + o(xn )
b) Par intégration d’un développement limité.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

6  Pour n ∈ N, on définit la fonction fn par ∀x ∈ R, fn (x) = n − x + e−x .


a) Montrer que ∀n ∈ N, la fonction fn possède une unique racine notée un et que
un ∈ [n, n + 1]. Quelle est la limite de (un )n∈N ?
b) On pose vn = un − n. Déterminer un équivalent de vn lorsque n −→ +∞.
c) Déterminer un développement asymptotique à 3 termes de un lorsque n −→ +∞.

page 2/2 Feuille d’exercices 1