N°3 - HIVER 2014

JOURNAL DE VOTRE DÉPUTÉ

JEAN-LUC
LAURENT

10 ÈME CIRCONSCRIPTION DU VAL-DE-MARNE • LE KREMLIN-BICÊTRE, GENTILLY, IVRY-SUR-SEINE ET VITRY-SUR-SEINE
Madame, Monsieur,
Depuis mon élection en juin 2012, j’essaie d’être un député de la majorité et un député libre.
L’exercice est difficile dans des institutions de la Cinquième République dominées par le Président
de la République et le Premier Ministre.
J’ai voté 9 textes sur 10 présentés par le gouvernement, j’ai proposé aussi des amendements et
parfois j’ai fait usage de ma liberté quand je jugeais que l’essentiel était en jeu. Récemment, je
n’ai pas pu voter le projet de loi de « transition énergétique » où un article portait une atteinte
directe à la filière de l’électricité nucléaire. J’ai refusé également la diminution de 3,7 milliards
d’euros des ressources des collectivités locales car cela pénalise les services publics locaux et les
investissements des communes.
Je souhaite le succès de la majorité et je ne veux pas que cette expérience de la gauche au
pouvoir tourne au fiasco. Alors que beaucoup de choses se jouent au niveau européen, la France
n’a pas jusqu’à présent été un moteur du changement. C’est mon regret et la critique que
j’adresse au gouvernement. En conformité avec Bercy, Bruxelles et Berlin, la France mène une

ME CONNAÎTRE

Je connais bien le territoire de nos villes pour y avoir
grandi, vécu et milité depuis toujours. En 1995, je suis
devenu maire du Kremlin-Bicêtre. De 1998 à 2010,
j’ai été responsable du logement puis du Grand
Paris au conseil régional d’Ile-de-France. En 2012,
vous m’avez élu député de la 10ème circonscription
du Val-de-Marne.
Aux côtés de Jean-Pierre Chevènement, je défends
une conception exigeante de la République qui
doit traduire en actes notre devise : Liberté,
Egalité, Fraternité. Je suis attaché à la laïcité et
à la souveraineté du peuple contre les lobbys, les
puissances d’argent ou la technocratie.

politique confuse de redressement des finances publiques qui tue la croissance sans assainir
les comptes. Voilà pourquoi nous ne pouvons pas obtenir les résultats souhaités en matière
d’emploi.
Nous rentrons dans une phase décisive. La France s’est libérée du carcan du retour rapide aux
3% de déficit public imposé par l’Europe libérale. C’est une bonne chose. Pour sortir la France
de l’ornière et retrouver la confiance, notre pays a besoin d’un coup de barre énergique. Dans
nos villes comme au Parlement, c’est la position que je défends comme un partenaire loyal mais
franc du Premier Ministre. A vos côtés et à votre écoute, dans nos quatre villes, je veux faire
honneur au mandat que vous m’avez confié.

LA CIRCONSCRIPTION
La 10ème circonscription du Val-de-Marne comprend
deux communes entières : Le Kremlin-Bicêtre et
Ivry-sur-Seine. Mais elle compte aussi une partie
de Vitry-sur-Seine (le canton nord) et une partie de
Gentilly limitrophe du Kremlin-Bicêtre. Avec ces villes
coupées en deux, le découpage des circonscriptions
ne privilégie pas toujours la lisibilité pour le citoyen.
A l’ouest du département, nos villes sont toutes les
quatre très proches de Paris mais sont engagées dans
des projets territoriaux différents. A l’est, les deux
communes d’Ivry et Vitry sont des villes industrielles
de la vallée de la Seine en mutation avec la grande
opération d’aménagement Seine-Amont. A l’ouest,
les communes du Kremlin-Bicêtre et Gentilly font
partie du projet de Vallée Scientifique de la Bièvre.

GENTILLY

Jean-Luc Laurent
Votre député

RYTHMES SCOLAIRES

AIDER LES COMMUNES
Pour accompagner la réforme des rythmes
scolaires, l’Etat a crée en 2013 une aide
qui permet de soutenir financièrement les
communes pour mettre en place les nouvelles
activités périscolaires.

Pour l’année scolaire 2015-16, cette aide était
menacée. La mobilisation de nombreux élus à
l’occasion de l’examen du budget à l’Assemblée
Nationale a permis de maintenir ce fonds qui est
indispensable à la réussite durable de la réforme.

IVRY-SUR-SEINE

LE KREMLINBICÊTRE

VITRY-SUR-SEINE

Avec mes collègues, nous avons obtenu le maintien du fonds. L’Etat doit assumer et
les communes doivent jouer le jeu en ne se contentant pas de mettre une garderie
(souvent payante). Ces nouvelles heures périscolaires doivent avoir un contenu
éducatif fort.

GRAND PARIS

PROTÉGEONS NOS COMMUNES
La loi sur les métropoles a été votée fin 2013.
Tout le monde savait que son volet Grand Paris
était inapplicable et risquait de fabriquer un
monstre administratif inefficace. La mobilisation
de nombreux parlementaires a permis d’obtenir
du Premier Ministre que l’article 12 de la loi, qui
crée au 1er janvier 2016 la Métropole du Grand
Paris, soit réécrit. Il faut faire le saut métropolitain,
renforcer les solidarités entre communes riches
et pauvres et faire travailler ensemble dans le
sens du développement économique… mais
pas n’importe comment ! La raison l’emporte
dans cette affaire où il est essentiel de conserver
des communes vivantes coopérant entre elles
localement. La modification de la loi sera l’enjeu
des mois à venir.

A Vitry-sur-Seine avec Jean-Marc Bourjac, conseiller municipal lors de l’enquête publique sur le tramway T9

Au cours du débat parlementaire,
j’ai appelé au maintien d’une
intercommunalité « au pluriel »
en distinguant les politiques
de proximités et la stratégie
métropolitaine confiée au Grand Paris.
Depuis l’arrivée de Manuel Valls, on avance
dans le bon sens. Il sera vite évident qu’il
faut conserver les départements de petite
couronne sauf à embouteiller la métropole
avec des compétences de proximité comme
l’action sociale ou les collèges.
A Gentilly lors du Forum des Sports

BUDGET

CHANGER D’EUROPE
C’est sur le plan européen que la majorité
présidentielle a le plus mauvais bilan: adoption
sans renégociation du traité d’austérité négocié
par Sarkozy et Merkel, aucune initiative réelle
pour la croissance et l’emploi, manoeuvre
inquiétante pour enterrer la taxe sur les
transactions financières… Bruxelles, Berlin et
Bercy imposent aujourd’hui une priorité au
redressement des comptes publics qui est
suicidaire économiquement et socialement.

Le sauvetage de l’Euro et les innovations de
la Banque Centrale Européenne ne répondent
pas au problème de fond: la monnaie unique
est inadaptée à des économies nationales
différentes et divergentes. Quinze ans de recul
prouvent qu’on ne peut pas avoir une seule
politique monétaire pour 18. Cette politique tue
la croissance (quasi nulle en 2014, moins de 1%
prévu en 2015). Cette politique tue la confiance
politique.

En 2012, j’ai voté contre la ratification du traité européen d’austérité « TSCG » qui
met en cause la souveraineté budgétaire et détruit notre économie au nom d’une
politique de réduction brutale des déficits, qui fait de la zone euro l’homme malade
de l’économie mondiale. 
Dans l’hémicycle, une classe de CM2 de l’école Jacques Solomon
d’Ivry-sur-Seine

SANTÉ

FOOTBALL

PIONNIER DE LA SANTÉ
NUMÉRIQUE

LA COUPE DU MONDE
POUR TOUS ?

Jean-Luc Laurent a soutenu le projet TerriS@nté qui réunit autour du CHU de
Bicêtre de nombreux professionnels de santé. Ce projet a été sélectionné parmi
cinq programmes « Investissements d’Avenir » et bénéficiera de 20 millions
d’euros d’investissement de l’Etat. Concrètement, il s’agit d’utiliser le numérique
pour améliorer l’accès des habitants de tout le Val-de-Marne à une offre de
soins de qualité. Ce projet est complémentaire du travail fait sur l’allongement
de la vie/vieillissement dans le cadre de la Silver Valley à Ivry-sur-Seine.

En juin, Jean-Luc Laurent a interpelé le gouvernement sur les modalités de
diffusion inédite de la Coupe du Monde de football par une chaîne à péage
rendant pour la première fois la compétition à moitié invisible. Il est nécessaire de
revoir la règlementation avant l’Euro 2016 organisé par la France et dont les droits
ont été vendus à une chaîne à péage. La France paie pour l’organisation de l’Euro
2016, il est anormal que les Français paient deux fois pour voir les matchs. Les
grands évènements sportifs doivent rester des fêtes accessibles à tous.

DÉFENSE NATIONALE

LA FRANCE DOIT POUVOIR AGIR

La LPM est la dernière limite
et ne doit pas être rabotée par
Bercy au nom des économies. Le
plan doit être respecté à l’euro
près. Les dépenses militaires
ne sont pas un gisement d’économies
pour comptables étriqués ou idéologues
pacifistes. J’ai écrit au Président de la
République ce printemps pour l’alerter sur
ces risques et les doutes qui traversaient
l’armée. La pression budgétaire est un peu
retombée mais il faudra être très vigilant au
cours des années qui viennent.

Cérémonie du 11 novembre au Kremlin-Bicêtre

Le Parlement a voté la loi de Programmation
Militaire (LPM) 2014-2019 pour donner à notre
armée un cadre budgétaire clair pour plusieurs
années, alors même que cette institution a fait
beaucoup d’efforts budgétaires et continuera
à en faire. La France intervient en particulier au
Mali et en Centrafrique. La France doit protéger
son territoire, y compris contre les nouvelles

menaces
(cyberterrorisme,
djihadisme...).
La France doit conserver aussi une force
autonome de dissuasion nucléaire, la seule
en Europe avec l’Angleterre, pour assurer son
indépendance diplomatique et stratégique.
Après un débat serré à l’Assemblée Nationale
et au Sénat, la LPM permet d’assurer ces trois
missions.

SOCIÉTÉ

RELEVER LE DÉFI DU VIEILLISSEMENT
Souvent évoqué comme un péril inévitable, le vieillissement est pour la première fois l’objet d’une
loi spécifique qui en aborde tous les aspects et pas simplement la perte d’autonomie. Cette loi
permet de renforcer les financements (comme la Journée de Solidarité) qui jusqu’à présent  finançait
plutôt la Sécurité Sociale. Les chantiers devant nous sont nombreux: adaptation du logement,
prévention de la surconsommation de médicaments, lutte contre l’isolement, modernisation
des résidences pour personnes âgées, favoriser l’engagement des anciens dans la vie sociale,
associative et civique. Il est nécessaire de protéger les droits et les libertés des personnes âgées:
question du consentement, lutter contre l’abus de faiblesse… Il faut aussi conforter le rôle des
personnes (famille, amis ou bénévoles) qui aident les personnes âgées.

JE SOUHAITE
RECEVOIR DES
INFORMATIONS
SUR L’ACTUALITÉ DE
JEAN-LUC LAURENT,
DÉPUTÉ DU
VAL-DE-MARNE

Ce projet de loi n’a pas fait la
« une » des journaux mais c’est
une loi qui fera date dans la prise
en compte du vieillissement.
Anticiper, renforcer la solidarité,
financer l’action publique...c’est cela que les
citoyens attendent de la gauche.

Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Courriel : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Téléphone : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal :

À retourner à : Jean-Luc Laurent – 30, rue du Général Leclerc – 94270 Le Kremlin-Bicêtre

SÉCURITÉ

ENFANCE

UN NOUVEAU COMMISSARIAT

RÉNOVER LA FONDATION VALLÉE

Le Ministre de l’Intérieur est venu au Kremlin-Bicêtre visiter le commissariat
et lancer la procédure de rénovation et d’extension du commissariat. Il est
essentiel que les forces de l’ordre aient un bon outil de travail, une base
adaptée au difficile travail d’assurer la sécurité de tous au quotidien. Il faut
obtenir des effectifs de police supplémentaires pour la circonscription de
police du Kremlin-Bicêtre et pour celle d’Ivry-sur-Seine qui sont des zones
urbaines très peuplées. Malgré la rigueur budgétaire, la sécurité de nos
villes ne doit pas être sacrifiée. Je suis intervenu en ce sens auprès de l’Etat.

Située à Gentilly, la Fondation Vallée a récemment inauguré ses nouveaux
locaux de soins psychiatriques pour les enfants. C’est la première partie
d’une rénovation qui doit être complétée par la rénovation des locaux
scolaires spécialisées. Jean-Luc Laurent travaille pour que la Fondation
obtienne le soutien de l’Agence Régionale de Santé et du Ministère de
l’Education Nationale. C’est la force de ce centre de prendre en charge
les enfants aussi bien médicalement que scolairement. La rénovation
doit être complète.

Le Mot de Sandrine Bernard, suppléante, conseillère municipale d’Ivry-sur-Seine
Le 17 octobre, l’attribution du marché
de
reconstruction
du Syctom d’Ivry a
été approuvée par
le Conseil syndical,
pour un montant de
2 milliards d’euros.
Un milliard pour la
reconstruction
de
l’usine avec une
tranche ferme (celle des études) et deux tranches
conditionnelles (pour l’incinération et le TMB
méthanisation) ; un autre milliard pour l’exploita-

tion. Or, élus, associations et population, de tous
bords confondus, s’inquiètent des orientations
de ce projet, les technologies proposées étant
aujourd’hui jugées dangereuses pour la santé, la
sécurité des personnes et l’environnement.
Alors que le recours au tri mécano-biologique
méthanisation est aujourd’hui contesté, la seule
incinération ne peut être une solution d’avenir.
Plus que jamais, l’enjeu pour les villes est de
mettre en œuvre de véritables plans de réduction
des déchets produits en développant le tri sélectif, notamment des déchets biodégradables, mais
aussi le réemploi et le recyclage. Avec l’appui de
l’Etat, de la Région, de l’Europe et du Syctom,

elle doivent s’engager rapidement dans des trajectoires labellisées « zéro déchet », qui s’avèrent
coûter moins cher, être créatrices d’emploi et
contribuer à préserver notre environnement.
Ceci étant posé, pourquoi alors attribuer ce marché en son état d’élaboration et s’engager sur son
exploitation ? Quel sera le montant des pénalités
versées au bénéficiaire, Suez, si l’un ou l’autre
des volets du projet venait à être abandonné ou
modifié ? Il aurait été préférable de suspendre les
attributions et de relancer un débat public pour
réorienter le projet.
Sandrine Bernard

SUBVENTIONS DE LA RÉSERVE PARLEMENTAIRE
Un député peut faire subventionner des projets locaux avec des crédits budgétaires qu’on appelle « réserve parlementaire ». Voici mes choix pour 2014
ainsi qu’un rappel des projets subventionnés en 2013. Ces subventions ne sont pas acquises, chaque année je varie les associations et les communes en
fonction des projets qui me sont présentés.

RÉSERVE PARLEMENTAIRE 2014

RAPPEL 2013

GARE AU THÉÂTRE
Compagnie de théâtre à Vitry
PLATEAU 31
Compagnie de théâtre à Gentilly
LES PETITS CAILLOUX
Crèche parentale du Kremlin-Bicêtre

18 000 E

10 000 E

4 000 E

AEPE
Crèche parentale d’Ivry :
travaux d’aménagement
ASSOCIATION DU PORT À L’ANGLAIS
Association de Vitry-sur-Seine :
ouvrage sur la mémoire de 14-18

USKB (tennis de table)
Formations de jeunes (scolaires et espoirs)

7 500 E

KB UNITED (foot en salle)
Organisation d’un tournoi

7 500 E

CSAKB (omnisports)
Organisation d’un tournoi international de
football et du tournoi des familles de handball

7 500 E

30 000 E
US IVRY
Achat de tenues de football

3 000 E

COMMUNE DU KREMLIN-BICÊTRE
Matériel de vidéo-projection

35 000 E

COMMUNE DE GENTILLY
Mobilier et jeux pour les centres de loisirs

45 000 E

10 000 E

COMMUNE D’IVRY-SUR-SEINE
Subvention pour travaux de voirie

30 000 E

COMMUNE DU KREMLIN-BICÊTRE
Subvention des travaux de rénovation des
vestiaires du stade

67 500 E

INDEMNITÉS DE FRAIS DE MANDAT (IRFM)
Chaque mois, je perçois 5300 E pour couvrir mes frais de mandat. Voici
un tableau synthétique de mes dépenses pour les douze derniers mois
du mandat.

13%

Frais de
réception

5%

PERMANENCE
DE JEAN-LUC LAURENT
30, rue du Général Leclerc
94270 Le Kremlin-Bicêtre

Matériels,
fournitures,
ouvrages

06.82.83.03.45

42%

Communication

35%

Me contacter par email :
permanence@jeanluclaurent.fr
Consulter mon site :
www.jeanluclaurent.fr

Frais de
représentation

5%
Cérémonies

www.facebook.com/depute9410
Twitter : @jluc_laurent