Vous êtes sur la page 1sur 2

Institut des Libertés et de la Citoyenneté Numerique

site web : http://ilcn.asso.st

Pourquoi voter pour des Pirates aux Régionales

Dans la semaine qui précèdera le premier tour des Régionales, le 14 mars prochain, vous allez
recevoir une quantité de papier dans votre boîte au lettre. En soi, c'est déjà une preuve de non
respect de l'environnement de sacrifier tant d'arbres au profit de promesses électorales dont vous ne
lirez qu'à peine la moitié.

Vous allez être inondés d'infos alarmantes sur la sécurité dans vos banlieues, sur le port du voile que
vous croisez tout les jours et à tout moment en bas de chez vous. Nous habitons tous bien entendu
dans les mêmes arrondissements de Paris, dans les même banlieues à problèmes, ou dans le Nord.
La France se réduit à bien peu de chose si on regarde les même chaînes de télévsion ou si on écoute
les mêmes station radios de grandes écoutes...

Alors pourquoi vous interresser à un petit parti dont personne ne parle ? Quand je parle de petit
parti, je précise bien que j'écarte de la liste ceux dont les tête d'affiches ont acquis une renommée
dans les médias traditionnels(et sont fréquemment invités dans des débats, interviews etc...).

Certes le Parti Pirate a "quelque peu" donné de la voix , lors des débats sur cette sempiternelle loi
HADOPI, dont je vous ai souvent parlé, et peut être même commencez vous à ressentir un certain
agacement. De plus, il est vrai que j'ai fortement milité en leur nom pendant un temps (je l'ai aussi
souligné récemment) , et vous seriez donc en droit de penser que je suis leur porte-parole...

Que Nenni !! J'ai effectivement été promu membre de leur CA, pendant un très court temps, et mon
action s'est surtout cantonnée au niveau international, avec l'ensemble des Partis Pirates disséminés
dans le monde. Aujourd'hui , je parle au nom d'une association que j'ai co-fondée, qui reste
effectivement proche des valeurs que prônait le PP à l'époque.

Donc si j'ai quitté le Parti Pirate, pourquoi continuer à défendre leur idées ? Et au juste quelles sont-
elles, à part défendre le téléchargement illégal ? Plutôt que d'essayer vainement de vous convaincre
de la justesse de leur idéess, je vous renverrai vers leur site web principal et leur site de campagne,
afin de vous faire votre propre idée.

Pour ma part , je suis enclin à voter pour leur liste en Ile-de-France pour une raison majeure : tout
comme vous j'aspire au renouvellement de la classe politique. Je pourrai bien sûr voter pour de
nouveaux élus portés par les grands partis majoritaires, mais nous savons nous tous qu'ils ont déjà
fait leur preuves. Et nous en avons constaté les résultats, et en payons le prix fort.

Au risque de paraître réactionnaire, j'affirme haut et fort que la classe politique ne pourra se
renouveler avec les mêmes têtes d'affiche, les même couleurs politiques et les même partis que l'ont
voit défiler sans arrêt. Il y a en effet un risque à voter pour de parfaits inconnus, mais ces mêmes
partis majoritaires n'ont-ils pas débutés en étant petits et peu nombreux ? Certes, certains avaient les
Institut des Libertés et de la Citoyenneté Numerique

site web : http://ilcn.asso.st

moyens de se faire entendre, à travers les médias classiques.

Est ce qu'un mouvement comme le Parti Pirate doit être considéré comme dérisoire parce qu'il
oriente sa communication essentiellement sur les nouveaux médias comme Internet ? Internet n'a t-
il pas été encensé par les grandes figures politiques, au point qu'ils tentent de rattraper leur retard en
matière de communication, par l'émergence de modèles communautaires estampillés par leur
partis ?

Peut-être que mon argumentation ne suffira pas à orienter votre voix vers le Parti Pirate. Tel n'était
pas mon but . En revanche j'espère vous avoir convaincu de "regarder ailleurs" que vers ces éternels
mouvements politiques, dont le modèle de communication reste massivement ancré dans les médias
traditionnels, qui eux-même peinent à se renouveler et à évoluer.

Le renouvellement de la classe politique telle que nous la concevons, ne s'effectuera, selon moi,
qu'à travers une vision globale citoyenne différente que celle que l'on nous impose
quotidiennement.

Laurent LE BESNERAIS
Vice Président /Porte Parole d'ILCN
http://ilcn.asso.st