Vous êtes sur la page 1sur 24

Boumechra sort de sa

réserve

SCISSION AU COMITÉ DE SAUVEGARDE ?

sort de sa réserve SCISSION AU COMITÉ DE SAUVEGARDE ? MCA Raïssi : «Ce n'est pas

MCA Raïssi :

«Ce n'est pas moi le

DE SAUVEGARDE ? MCA Raïssi : «Ce n'est pas moi le problème de la JSK »

problème de la JSK»

Raïssi : «Ce n'est pas moi le problème de la JSK » «Je ne suis pas

«Je ne suis pas fini et je serai

performant à l'avenir»

www.competition.dz JEUDI 3 SEPTEMBRE 2015 20 DA France 2 N° 4386 ISSN 1111

3 SEPTEMBRE 2015 20 DA France 2 € N° 4386 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

De notre envoyé spécial en Afrique du Sud

Mahrez revient et pousse Soudani «L'ASMO au 5-Juillet» dehors Mesloub remplacera Bentaleb GOURCUFF-SOUDANI :
Mahrez revient et
pousse Soudani
«L'ASMO au
5-Juillet»
dehors
Mesloub remplacera
Bentaleb
GOURCUFF-SOUDANI :
L'EXPLICATION
Bounedjah : «A présent,
je veux marquer pour mon pays»
DERRARDJA: «ON
RENDRA LE SOURIRE
AUXCHNAOUA»
USMA En cas de
qualif' à la finale
Le match
retour en
déplacement
Bologhine homologué
pour les ½, LA FINALE
AU 5-JUILLET
La La frayeur frayeur
Taïder Taïder

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 2 À LA UNE  De notre envoyé spécial en Afrique

De notre envoyé spécial en Afrique du Sud : Smaïl M. A.

Le coach n'arrêtait pas de lui transmettre des directives

GOURCUFF :

Jamais sans Mahrez

Le rêve de jouer titulaire et de profiter enfin d'un match dès le début dans sa position préférée s'est évaporé pour Soudani, qui s'est retrouvé une nouvelle fois avec une chasuble bleue, celle des remplaçant après le retour de Mahrez aux entraînements.

La blessure du joueurs de Leicester n'est donc pas grave, cela confirme le premier diagnostic fait par le médecin de l'EN le docteur Yekdah qui a vite remarqué que la blessure montrée par les radios n'avait rien de grave et que le joueur allait être compétitif avec un petit peu de repos. Le stratagè- me de Leicester n'a donc pas fonc- tionné, au grand dam de Ranieri et au grand bonheur de Gourcuff, qui n'attendait apparemment que ça. En effet, c'est avec une grande joie que Gourcuff a accueilli le retour de son poulain, Mahrez qui

a vite conquis le cœur de son

entraîneur est en train de prendre

le chemin déjà pris par le passé par

Feghouli avant de s'installer sur le

côté droit de l'attaque, d'ailleurs et selon des échos en provenance de

la séance qui s'est déroulée à huis

clos, le coach n'a pas arrêté de scander le nom de Mahrez, il lui prodiguait des conseils, et des directives, afin de faire de lui ce qu'il veut sur le côté gauche, soit

de faire de lui ce qu'il veut sur le côté gauche, soit une position différente de

une position différente de celle que lui a accordée Ranieri à Leicester.

Le joueur pète la forme Alors qu'on n'a rien pu voir durant le petit quart d'heure ouvert à la presse, les plus chanceux ayant suivi l'entraînement ont pu consta- ter que le joueur est revenu, et en force, il n'a pas hésité à entrer dans

les chocs et disputer les duels et, surtout, accélérer comme on l'ai-

me, se permettant même quelques dribbles déroutants à l'image d'un passement de jambes qui a désé- quilibré Hachoud.

Il a beaucoup tiré au but et voulait marquer Cette confiance acquise au fil des minutes et cet intérêt que lui a porté Gourcuff lui ont permis de

se sentir libéré de la pression cau- sée par la dernière histoire et, sur- tout, de cette blessure, presque imaginaire, que son club a voulu créer pour le garder en Angleterre et lui éviter le périple africain, d'ailleurs lors de la dernière partie de l'entraînement et le match d'ap- plication qui a eu lieu en présence des gardiens, il a failli marquer à plusieurs reprises, signe d'une volonté féroce à donner ce que le coach avait peur de perdre.

Aspirateur de ballons Le coach donnait des directives pour écarter le jeu, mais le cuit choisissait, par magie, le côté gauche où Mahrez et Mesloub ont été très sollicités, le pensionnaire de la Premier League a touché de nombreux ballons, aidé il faut le dire par une entente parfaite avec

Mesloub avec qui il a même effec- tué des dédoublements pour arri- ver devant tantôt Asselah et tantôt Khedairia.

Efficace dans l'axe aussi Comme le signalait Gourcuff en conférence il y a quelques jours, Mahrez excelle dans toutes les positions de l'animation, d'ailleurs hier il permutait parfois avec Brahimi, pour se reprouver dans l'axe et là il a pu créer le désordre chez Khoauled et Belkaroui ses clients. En tout cas le retour de Mahrez semble être une bouffée d'oxygène pour l'EN et pour Gourcuff qui a dessiné son schéma en sa présen- ce, sa bonne reprise lui remonte le moral, lui qui nous a paru dépité le jour de l'arrivée de l'équipe. S. M. A.

Il s'est entraîné le plus normalement du monde

La folle rumeur

de la blessure de Slimani

Une folle rumeur a fait le tour de la grande toile hier soir annonçant la blessure d'Islam Slimani et sa sortie prématurée du terrain, une information totalement erronée puisque le joueur s'est entraîné durant toute la séance, il a quitté le terrain sans aucun souci, néanmoins et devant le portail du stade il s'est affiché avec une poche de glace collée au genou, on a essayé de comprendre ce qui s'est passé, mais finalement il ne s'agit que d'une petite douleur de laquelle il voulait se débarrasser, il lui a donc mis une poche de glace, à l'image de Medjani, les deux joueurs sont aptes et devraient tenir leurs places respectives dimanche à Maseru contre le Lesotho.

GOURCUFF-SOUDANI :

la grande explication

Depuis la CAN 2015, la relation entre Gourcuff et son attaquant Hilel Soudani est devenue tendue.

Le joueur du Dinamo Zagreb n'a pas apprécié son statut de remplaçant en Guinée équatoriale, encore moins le fait qu'il soit aligné en pointe, et il l'a fait savoir indirectement à travers un comportement qui en dit long sur sa colère, lui qui était au summum de son art avec Vahid il y a quelques mois. Absent en mars dernier du stage de Doha, il est finale- ment revenu en juin, mais tou- jours comme remplaçant, il croyait cette fois qu'il allait enfin profiter de l'absence de Mahrez et il a été aligné dans l'équipe type d'avant-hier, mais il a fallu que l'ancien Havrais revienne pour se retrouver sur l'autre côté du terrain avec les remplaçants,

sur l'autre côté du terrain avec les remplaçants, cela n'a pas du tout été du goût

cela n'a pas du tout été du goût de l'ancien attaquant de l'ASO et ce qui devait arriver il y a longtemps est arrivé hier, puisque Hilel a eu un tête-à-tête d'environ 3 minutes avec son entraîneur après la séance, pas loin du banc de touche et, surtout, de Raouraoua qui n'était pas loin, les deux hommes se sont expliqués, et le coach français

a

essayé d'expliquer son choix,

il

donnait l'impression de s'ex-

cuser devant un joueur qui gesticulait pour réclamer un ''pourquoi'' valable, il faut dire que Soudani était l'un des arti- sans de la qualif' du Dinamo en Ligue des Champions cette année, il s'est donc senti peut- être brisé et marginalisé et il a tenu à l'exprimer, avant de quitter son entraîneur visible- ment vexé et aller rejoindre ses équipiers ''locaux'' qui le comprennent plus que qui- conque. A noter que juste après ce tête-à-tête, Gourcuff s'est isolé avec son adjoint Yazid Mansouri, ils seraient certaine- ment revenus sur ce fait qui a eu lieu dans le calme.

S. M. A.

Raouraoua a suivi l'entraînement

Mohamed Raouraoua a suivi l'entraînement d'hier jusqu'à sa fin, il était assis aux côtés du manager de l'équipe Walid Sadi.

Un bon Benayada, mais toujours à gauche

Le défenseur axial de l'USMA a montré de belles choses hier à l'entraînement, il a complètement bloqué Boudebouz, puisque vous l'avez compris, il a été aligné comme latéral gauche, chose qui fait de lui un polyvalent parfait, lui qui a joué les derniers matches de son club comme latéral droit.

Entre Mesloub et Kashi, Gourcuff a tranché

La défection de Brahimi a permis à Gourcuff de redistribuer les cartes. L'entraîneur national, et après un long stress, a décidé de faire son choix, puisqu'hier il a confirmé Mesloub dans la récup' avec des prérogatives offensives aussi, il a ainsi mis un terme à la concurrence entre lui et Kashi qui aspirait à une chance dans ce groupe mais qui doit encore prendre son mal en patience et travailler en espérant bénéficier d'un concours de circonstances, qui est souvent le début de belles histoires.

Asselah en forme

Le gardien remplaçant de l'EN et du CRB, Malik Asselah, était assez entreprenant hier lors du match d'application qui a clôturé la séance d'entraînement, en arrêtant plusieurs tirs, dont un de Mahrez, ce qui lui a valu les applaudissements de ses coéquipiers. Il a été aligné avec les remplaçants par tour de rôle avec Khedairia, ce dernier ne sera malheureusement pour lui pas retenu dans les 18 du prochain match, Asselah a montré de meilleures dispositions.

La frayeur Taïder

Le milieu récupérateur Saphir Taïder a failli contracter une blessure hier lorsqu'il a été sévèrement taclé par un coéquipier, il est tombé par terre et a donné des sueurs froides à son entraîneur avant de continuer le match avec beaucoup de prudence.

Mandi demande à Bounedjah d'être moins agressif

Le défenseur de Reims a lui aussi failli se blesser, il a été victime d'un tacle de Bounedjah, celui-ci était surexcité et il a fallu que Mandi lui demande de se calmer et de l'épargner pour qu'il se reprenne.

Gourcuff veut écarter le jeu

Lors de l'opposition de fin de séance, Christian Gourcuff n'a pas cessé de demander à ses joueurs d'écarter sur les ailes où se trouvent à droite Zeffane et Boudebouz, et à gauche Ghoulam et Mahrez, des consignent tactiques qui en disent long sur le désir du technicien breton d'attaquer sur les ailes dimanche face au Lesotho et d'en faire profiter Slimani lorsque c'est possible.

Un exercice d'accélérations au menu

En plus des longues sixtes et matches

d'approbation qui étaient hier au programme sur de petites et de grandes superficies du terrain, Gourcuff a aussi programmé un exercice d'accélérations derrière la cage qui a duré un quart d'heure, c'est l'un des rares mouvements de l'après-midi effectués sans ballon puisque le coach a travaillé le technico-tactique.

Mesloub a été mis dans le groupe des attaquants

Gourcuff attaquera-t-il à 5 à Maseru ?

Même s'il va sûrement reconduire le 4-4-2 qu'il a toujours utilisé depuis ses débuts dans le football, l'entraîneur national Christian Gourcuff va attaquer à 5 à Maseru. En effet, hier, et lors du dernier entraînement effectué sur du gazon, il a scindé son groupe e, deux groupes de 10 joueurs : dans un groupe il a mis 5 titulaires à vocation offensive face à 5 défenseurs remplaçants, de l'autre il a mis des attaquants remplaçants contre 5 défenseurs titulaires. Cela confirme les raisons de son choix pour Mesloub, au lieu de Kashi, le premier est plus entreprenant côté offensif, et il voudra de lui une assistante aux attaquants en plus d'un rôle défensif. En tout cas hier on l'a vu assez détendu et à l'aise dans ce poste, où son rôle sera d'assurer la liaison entre les compartiments défensif et offensif.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

À LA UNE

3

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 À LA UNE 3  De notre envoyé spécial en Afrique

De notre envoyé spécial en Afrique du Sud : Smaïl M. A.

De notre envoyé spécial en Afrique du Sud : Smaïl M. A. SÉANCE D'ENTRAÎNEMENT D'HIER 
De notre envoyé spécial en Afrique du Sud : Smaïl M. A. SÉANCE D'ENTRAÎNEMENT D'HIER 

SÉANCE D'ENTRAÎNEMENT D'HIER

Mahrez réintègre le groupe et reprend sa place sur l'aile gauche Mesloub confirmé dans la récup'

Gourcuff arrête son onze

Comme prévu, l'équipe nationale s'est entraînée hier après-midi pour la 2 e fois sur le terrain du magnifique Loftus Versfeld Stadium de Pretoria.

Contrairement à mardi où il a laissé les fans et les journalistes suivre l'intégralité de l'entraînement, ce qui nous avait permis de constater l'envie de changement du coach qui avait laissé au repos Mahrez pour profiter d'une séance de soins, met- tant Soudani sur le côté gauche et Mesloub avec Taïder à la place de Bentaleb, cette fois l'entraîneur national a choisi de fermer la séance après seulement un quart d'heure, et un petit échauffement effectué par le team. Juste après, Gourcuff a sauté aux choses sérieuses, il a pris le tau- reau par les cornes et a aussitôt enta- mé le travail sur son onze.

Le "goalscorer" de la Premier League est là, et plus fort que jamais L'une des surprises (si c'en est une) de la séance d'entraînement d'hier soir, c'est le grand retour de Ryad Mahrez, qui, après avoir été ménagé mardi après l'arrivée en Afsud, a fini par réintégrer le groupe, le joueur qui allait manquer ce stage à cause d'un problème de dos, a été quand

ce stage à cause d'un problème de dos, a été quand même emmené vers l'autre bout

même emmené vers l'autre bout de l'Afrique, le médecin de l'EN ayant donné son feu vert, le joueur a pris part à la séance d'entraînement le plus normalement du monde et a même disputé l'ensemble des matches d'application (ils étaient nombreux et sur differentes surfaces du terrain) auxquels les joueurs ont été soumis, cela annonce le grand

retour de Mahrez qui a fini par détrôner Soudani une énième fois, confirmant le rôle important que le coach lui donne.

Mesloub à 100% rempla- çant de Bentaleb Celui qu'on a préféré appeler un simple essai s'est avéré une réussite, c'est pourquoi Gourcuff a entériné

son choix. En effet, c'est Walid Mesloub le joueur de Lorient qui succédera officiellement à Bentaleb dimanche prochain, cela a été visible hier lorsqu'il a été intégré une secon- de fois dans sa position de milieu relayeur mais un peu reculé, il for- mera un duo sur cette ligne avec Taïder et devra sortir le grand jeu pour montrer à son entraîneur qu'il avait raison de compter sur lui.

Boudebouz, sa place est indiscutable De son côté, Boudebouz a été confir- mé sur le flanc droit, il sera le rem- plaçant de Feghouli pour le second match de suite. Pour ce qui est du reste de l'équipe, il est clair comme l'eau de roche et ce sans le moindre doute qu'il y aura Doukha dans la cage, le duo de l'axe sera composé sans surprise de Mandi et Medjani dont le souci au genou est bénin, à gauche Ghoulam garde sa place tout comme Zeffane, et juste devant le duo Taïder- Mesloub, on retrouve les deux Ryad, Mahrez à gauche et Boudebouz à droite, tandis que le centre-avant n'est autre que Slimani. Cette équipe est à 99% celle qui com- mencera le match de dimanche, le petit 1% représente les imprévus, comme les blessures, car sur le plan technique, Gourcuff ne devrait pas chercher autre chose ailleurs. S. M. A.

Elle a eu droit au terrain annexe du complexe pour 2 séances

L'EN s'entraînera sur du synthétique Les Verts ont foulé hier pour la dernière fois le terrain principal du Loftus Versfeld Stadium e pour cause : Gourcuff a demandé à ce qu'on lui programme deux séances sur tapis, dans l'une de nos précédentes éditions, on vous en parlait et on évoquait la nécessité de cette programmation, voilà donc le coach qui décide de changer, et il sera même bien servi étant donné que le terrain annexe , qui est déjà très petit, dispose d'un tapis assez dur, qui nous rappelle les anciens terrain algériens, un autre sport y est aussi pratiqué, puisque le traçage est différent de celui du foot.

Le chargé d'affaires de l'ambassade d'Algérie en Afrique du Sud a suivi l'entraînement

Cette 2 e séance d'entraînement des Verts à Pretoria a été suivie par des membres de la représentation diplomatique de l'Algérie en Afrique du Sud. Accompagnés de leurs enfants, le chargé d'affaires à savoir Kacimi-El- Hassani Djalelo ainsi qu'un fonctionnaire de l'ambassade n'ont pas raté l'occasion de prendre pour leurs enfants des photos souvenirs avec les joueurs à la fin de la séance.

Gabon-Lesotho, Ethiopie-Lesotho, les deux matches seront visionnés aujourd'hui

Les Verts passeront au crible leurs adversaires

Alors que son plan de jeu et le onze quasiment prêts pour le match de dimanche, Christian Gourcuff invitera aujourd'hui ses joueurs à connaître un peu plus cette équipe du Lesotho, méconnue du grand public mais aussi des joueurs de l'EN. Grâce à sa présence à la SOCAFA Cup, Gourcuff a pu mettre la main sur les forces et les faiblesses de la sélection du Lesotho, il l'a vu jouer et s'est fait une idée sur les forces et les faiblesses du team du Lesotho, il lui reste maintenant à passer le message idoine à chacun des 18, voire des 23 joueurs présents ici à Pretoria lors d'une séance de visionnage prévue aujourd'hui. En effet, et comme l'a si bien expliqué le coach Gourcuff lors de sa dernière conférence de presse, l'adversaire des Verts dimanche prochain peut être difficile à jouer, il se laisse

rarement faire chez lui, et même à l'extérieur, grâce notamment à une défense assez sérieuse, le coach a suivi les matches de la Socafa Cup, mais ne s'est pas contenté de cette compétition régionale il a aussi des DVD de matches des qualifications de la CAN 2015, face au Gabon mais aussi un certain 2 à 1 en Ethiopie joué en juin dernier où le Lesotho a failli créer l'exploit n'était un orage qui a complètement changé la donne. Cette séance sera donc déterminante, et le onze aligné hier aux entraînements qui est très probablement le onze qui sera aligné dimanche aura des instructions bien précises pour pouvoir exploiter la moindre faille dans le système défensif du Lesotho et anéantir le danger que peut représenter l'attaque adverse.

S. M. A.

10 joueurs ont porté le gilet électronique

L'entraînement effectué hier a vu le préparateur physique de l'EN distribuer des dossards électroniques à 10 joueurs, histoire de jauger leur forme actuelle, il est passé les récupérer après la seance afin d'établir grâce aux informations que rendra la puce les informations nécessaires relatives à l'aptitude de chacun d'entre eux.

Une séance d'entraînement de 2 heures !

Le coach pousse ses joueurs au-delà de leurs limites

L'entraîneur national a soumis ses joueurs à une séance d'entraînement intense. Ainsi après l'heure et demie de la première séance de mardi qui

était elle aussi assez chargée, il a donné hier un coup d'accélérateur

à son programme de préparation

en soumettant ses poulains à une séance de 2h, l'EN n'a en effet quitté le stade qu'à 18h 15, heure locale, plus de 2h après avoir rejoint les lieux. C''est de cette manière que Gourcuff a semble-t- il décidé de jauger les capacités de ses poulains en prévision d'un match dans des conditions difficiles, notamment avec le souci de l'altitude.

Il s'est entraîné normalement

Medjani termine la séance avec une poche de glace sur le genou

termine la séance avec une poche de glace sur le genou Après avoir quitté difficilement le

Après avoir quitté difficilement le stade mardi passé se tordant de douleurs au genou, Carl Medjani est revenu hier le plus normalement du monde et s'est entraîné avec ses équipiers, cela ne l'a pas empêché d'être très prudent, étant donné que la blessure était encore là, mais

sans la moindre gravité, d'ailleurs

à la fin de la séance il est passé

au banc de touche pour se faire poser une poche de glaces sur un genou visiblement surmené mais qui tiendra le coup pour le match de dimanche prochain.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

4

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 4 À LA UNE  De notre envoyé spécial en Afrique

De notre envoyé spécial en Afrique du Sud : Smaïl M. A.

L'EN doit faire attention aux rebonds !

Comment déjouer le piège du tartan sec ?

aux rebonds ! Comment déjouer le piège du tartan sec ? Pour le prochain déplacement des

Pour le prochain déplacement des Verts au Lesotho, les joueurs devront se préparer tactiquement et techniquement pour être au top et ne rien laisser comme points dans la course à la qualif'.

La campagne qualificative à la dernière CAN 2015 était presque par- faite, exception faite pour le match de Bamako, l'EN a réussi à glaner 15

points avec des victoires ramenées même de l'extérieur, mais il faut reconnaître que la domination n'a pas été toujours au rendez-vous. La double confrontation contre le Malawi est revenue pour l'EN, un 6/6 pour la bande à Gourcuff, mais le match aller qui a eu lieu en octobre dernier a laissé paraître quelques signes de fébrilité lorsque l'équipe évolue sur une pelouse artificielle. Gourcuff l'a dit en conférence de presse : "J'ai visité le stade de Maseru, et il s'est avéré qu'il ressemble beau- coup à celui de Blantyre, ainsi donc en plus d'une équipe accrocheuse qui laisse rarement des points chez elle grâce à son abnégation, il faut prendre en considération les conditions de jeu et le terrain sec où il n'est pas toujours facile de jouer.»

Blessures Il faut dire qu'au Malawi, l'EN n'a dû son salut qu'à ses deux défenseurs, à savoir Halliche et

salut qu'à ses deux défenseurs, à savoir Halliche et Mesbah qui avaient mis des buts grâce

Mesbah qui avaient mis des buts grâce à un coup de pied arrêté pour le défenseur central et un contre bien négocié pour le second, sinon, pour le jeu, l'EN n'a pratiquement rien mon- tré ce jour-là, et aurait même pu concéder plusieurs buts, tellement les joueurs avaient les jambes lourdes, certains craignaient même les bles- sures, d'ailleurs Bentaleb en a même payé les frais, il a contracté une méchante blessure qui l'a éloigné des terrains durant près d'un mois.

Faux rebonds Les clubs de foot- ball optent de plus en plus pour des terrains en gazon synthétique, ça c'est une certitude, et une logique aussi, quand on sait qu'un terrain de foot- ball en gazon synthétique demande moins d'entretien et offre pourtant les mêmes sensations qu'un gazon natu- rel, mais pas quand ce tapis est sec, c'est le cas dans les pays africains. Le Lesotho, qui sort de la saison hiverna-

le, est situé dans une région sèche, peu humide, le constat fait par Gourcuff en mai pourrait être diffé- rent maintenant, mais il fera en sorte de travailler dans des conditions extrêmes, et pour cela, il n'est pas à écarter qu'il insiste sur les balles arrê- tées et les longues transversales vers la tête de Slimani, cela éviterait la cir- culation du ballon sur le sol, accompa- gnée très souvent par de faux rebonds, on l'a vu et on le voit tou- jours chez nous en championnat, mais il y a des solutions pour contourner ce piège, ça éviterait de prendre des buts, mais aussi ça aidera à gagner des espaces et se projeter vite vers l'avant pour essayer de prendre l'avantage, il faudra néanmoins que les joueurs adhèrent, ça ne sera pas évident en ce début de saison où tout le monde aspire à rester compétitif et repousser le plus loin possible le cauchemar des blessures.

S. M. A.

L'Afsud rappelle un mauvais souvenir à Mansouri

Certes, Yazid Mansouri est déjà revenu en Afrique du Sud, c'était en mai der- nier pour assister aux matches de la Socafa avec son supérieur, mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que ce pays rappelle de très mauvais souvenir à l'ex- capitaine de l'EN. Cela remonte à 2010 et à la Coupe du monde, quand, contre toute attente, l'international algérien a été lâché dans le dernier virage avant la Coupe du monde par son entraîneur de l'époque, Rabah Saâdane, il n'avait pas été retenu pour le match contre la Slovénie, une vraie bombe qui a explosé à la figure du capi- taine, puisque Saâdane avait donné raison au public qui l'avait hué à Nuremberg lors du match de préparation disputer contre les EAU, s'en est sui- vie une guerre de déclara- tions par presse interposée, mais avant, le joueur a même menacé de quitter le groupe et rentrer chez lui, avant de retrouver la raison et de privilégier la solution sage. Aujourd'hui, presque six ans plus tard, Mansouri retrouve l'Afrique du Sud avec la sélection, mais sans Saâdane, et en tant qu'en- traîneur adjoint avec l'es- poir d'effacer les vieilles histoires sur ce sol qui ne lui a pas forcément porté chance.

S. M. A.

Kashi : «Je suis en forme»

Le milieu de terrain de Charlton est de retour en EN.

Après une CAN ratée, l'ancien joueur de Metz a disparu des plans de Gourcuff, mais le chan- gement de club intervenu cet été lui a offert un énorme service, puisqu'il a retrouvé la joie de jouer, et c'est cela qui lui a permis de retrouver l'EN. Alors que Bentaleb est blessé, il fait partie des joueurs pressentis pour le remplacer, très timide, et surtout fatigué après un long périple, il nous a accordé quelques secondes pour répondre à nos questions.

Pas trop fatigués après un très long voyage ?

Non ça va, ça va, ça s'est bien passé, on a bien dormi, ça s'est passé très vite.

Après une CAN qui ne vous a pas trop souri, vous voici en sélection à nouveau, ça vous fait quoi ?

Je suis très content, c'est tou- jours un plaisir d'être ici.

Physiquement, est-ce que vous vous sentez bien en ce début de saison, et à la veille d'un

sentez bien en ce début de saison, et à la veille d'un match important contre le

match important contre le Lesotho ?

Je me sens bien, je n'ai pas à me plaindre.

Le championnat anglais que vous avez rejoint y est sans doute pour quelque chose, n'est-ce pas ?

Oui, naturellement, ce cham- pionnat est assez relevé.

L'EN s'apprête à jouer un match face au Lesotho, une équipe que vous ne connaissez sûrement pas, comment cette rencontre se présente-t-elle pour vous ?

On est là pour le préparer, on

fera notre possible pour faire un

bon résultat.

S. M. A.

Après avoir signé pour 3 saisons

Guedioura : «Je ne décevrai pas les supporters de Watford»

Le milieu de terrain international algérien, Adlène Guedioura, a opté pour 3 saisons à Watford au dernier jour du mercato estival anglais.

Le joueur algérien, qui a enta- mé hier l'entraînement avec sa nou- velle formation, s'est dit heureux de retrouver Vicarage Road et l'ambian- ce des fans de Watford. Il s'est confié au site officiel du club de la banlieue londonienne. Le visage radieux, Guedioura n'a pas caché sa joie de

retrouver Watford, un club avec lequel il a réussi à assurer la montée en Premier League. «C'est vraiment formidable de faire ce retour à Watford, c'est quelque chose de spécial pour moi d'être ici. Ce fut un long processus,

mais maintenant c'est fait, je suis vraiment heureux», a indiqué l'ex- joueur de Crystal Palace avant d'en- chaîner : «Je n'ai jamais pensé que je ne serai pas là, je devais lutter pour cela ce fut une bonne journée pour moi et je souhaite vraiment que les bonnes choses arriveront à l'avenir. Réellement, je me trouvais au sud de Londres, mais mon esprit était enco- re ici à Vicarage Road. Maintenant que je suis ici je ferai le maximum pour apporter le plus escompté. Je suis vraiment flatté et honoré par toutes les offres que j'ai eues mais au fond de moi-même je voulais jouer à Watford. Mon souhait est devenu une réalité. Maintenant c'est à moi de faire le nécessaire», a souligné l'ex- joueur de Wolverhampton Agé de 29 ans, Guedioura a porté 17 fois le maillot des Golden Boys sur deux périodes de prêt antérieures, et a joué un rôle-clé dans le retour de Watford

en Premier League la saison écoulée.

«Je ferai tout pour convaincre le coach» Bien des choses ont changé au club, mais Guedioura veut convaincre le nouveau coach Quique Sanchez Flores. «Je connais la plu- part des joueurs comme Troy Deeney, Heurelho Gomes et Odion Ighalo, je pourrais tous les nommer. L'ambiance dans le groupe était extraordinaire, c'était quelque chose de spécial, je voulais vraiment se joindre à eux parce que nous étions toujours en contact. Même avec les fans c'était spécial. Je n'oublierai jamais l'ambiance qu'ils ont créée la saison dernière suite à notre victoire contre Brighton, c'était incroyable. Pour mon retour je tâcherai d'être à la hauteur et surtout convaincre le coach», a précisé Guedioura. K. H.

Il pourrait faire ses débuts contre Swansea

Le nouveau joueur de Watford pourrait effectuer ses grands débuts avec Watford le 12 septembre à l'occasion de la 5e journée de la Premier League au Vicarage Road Stadium. Pour rappel Watford occupe la 17e place avec 3 points.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

À LA UNE

JSK

5

De notre envoyé spécial en Afrique du Sud : Smaïl M. A.

De notre envoyé spécial en Afrique du Sud : Smaïl M. A. BOUNEDJAH : «Si je

BOUNEDJAH :

«Si je suis là

c'est pour marquer des buts»

Le boleadoras de l'Etoile du Sahel est de retour en sélection. Presque un an après avoir honoré sa première convocation, le revoilà parmi les Fennecs, à la faveur d'une saison pleine avec l'ESS et qui est en train de se prolonger avec une coupe gagnée récemment face à Gabès.

Rencontré à l'aéroport de Jobourg, l'an- cien attaquant du RCGO paraissait fatigué, mais cela ne l'a pas empêché de nous faire part de sa satisfaction de retrouver l'EN : "J'ai mar- qué 3 buts et j'ai prouvé que je mérite ma place en sélection, j'avais déjà reçu la pré-convoca- tion, il fallait dès lors la confirmer avec des buts et Dieu m'a facilité la tâche, de surcroît en finale de la coupe de Tunisie, qui est quand même assez médiatisée, et me voilà de retour en sélection et prêt à marquer d'autres buts", a- t-il dit.

«À l'Etoile je joins l'utile à l'agréable» Baghdad, qui a prolongé son séjour du côté de Sousse, se dit heureux d'avoir fait ça, d'autant qu'il n'avait pas trop le choix, avec l'histoire des licences pour étrangers complètement

consommées à Al Sadd : "Oui, je n'avais pas le choix, et puis ça ne change rien, je suis encore dans un club où on me respecte et où je me fais plaisir en gagnant des titres et en marquant des buts."

«Le synthétique peut handicaper certains, mais pas moi» Alors que le coach a évoqué des craintes concernant le stade, et sa pelouse dure, Bounedjah ne semble pas du tout inquiet, lui qui vient du championnat algérien, où les joueurs reçoivent leur formation sur de telles pelouses. "Le synthétique je connais, pour moi ça ne pose pas de problèmes, ça peut par contre être un handicap pour l'équipe surtout si le terrain est sec. En tout cas, ça ne doit pas nous arrêter, on veut une victoire on va faire ce qu'il faut pour l'avoir", conclut-il. S. M. A.

RAMDANE TAZEKA : portrait

d'un fan pas comme les autres

«Pour les Verts, j'ai même passé des nuits dehors dans un sac de couchage»

En plus d’aâmmi Abdelkader qui a suivi l'EN jusqu'à Pretoria et effectuera le déplacement au Lesotho vendredi pour donner de la voix et soutenir l'EN, il y aura un autre supporter qui, lui, a fait des milliers de kilomètres pour assouvir sa passion, celle de soutenir l'EN, il s'agit de Ramdane Tazeka, qui a fait le voyage de Montréal jusqu'à Paris pour embarquer dans le même vol que les Verts, un plaisir, nous dit-il, surtout que ces dernières années, un fan peut rarement approcher les joueurs à cause des déplacements effectués dans des avions privés et la sécurité renforcée autour des joueurs. Agé de 57 ans, Ramdane n'est jamais rassasié et veut toujours plus, il n'en est pas à sa première "escapade verte", il veut accompagner l'EN dans ses déplacements jusqu'en Russie, puisque ça reste l'objectif des fans comme c'est aussi celui de la FAF : "Mon 1er voyage, c'était en Coupe du monde 1982 que j'avais effectué à partir d'Alger, et c'est toujours avec un plaisir que je me déplace pour les suivre." Et de poursuivre : "J'ai tellement de choses à raconter sur ce Mondial, et dire que j'ai même passé des nuits à la belle étoile dans un sac de couchage dans une plage rien que pour l'EN."

«Pour Nabil mon fils, Brahimi c'est ''El-Mosiba''» Natif de Belcourt, ancien Koubéen mais

grand supporter de la JSK à causes de ses origines kabyles (il est d'Azeffoun) est en train de transmettre l'amour du drapeau à son fils cadet Nabil qui, lui aussi, est en pleine ascension, puisqu'il a choisi le foot pour exprimer son talent, son préféré en sélection, c'est celui qu'il surnomme "El Mosiba", à savoir Yacine Brahimi, le papa en parle : "Moi, j'aime bien Ghoulam et Bentaleb, mais je suis obligé d'aimer le préféré de mon fils qu'il surnomme déjà ''El- Mosiba'' à savoir Brahimi, c'est vrai qu'il peut faire beaucoup de choses avec un ballon, et Dieu Seul sait la souffrance de ses adversaires", reconnaît celui qui est devenu l'ami des journalistes algériens depuis le Mondial brésilien et la dernière CAN.

«3-0 pour l'EN au Lesotho» Celui qui vit au Canada depuis maintenant 30 ans n'a donc rien perdu de sa ferveur pour les Verts, lors de la dernière CAN, il portait un maillot avec pour chaque match un message bien précis, il se donne donc le droit de juger Gourcuff : "J'aimerais bien qu'il donne plus de chance aux locaux, un Belaïli mérite sa place, j'ai bien peur qu'il n'ait pas les pleins pouvoirs." Ramdane finira par nous donner son pronostic, il n'est pas trop différent de celui de aâmmi Abdelkader : "Je suis confiant, ça sera 3-0 pour l'EN", conclut- il.

S. M. A.

BOUMECHRA

«Ce n'est pas moi le problème de la JSK»

«J'ai été bon face au MOB et face à l'USMA, c'est toute l'équipe qui n'est pas à la hauteur» «Le manque de confiance, c'est notre problème principal» «Il faut la solidarité dans le groupe pour qu'on mette un terme à ce cauchemar»

Acceptant mal les critiques dont il

a fait l'objet, l'ex-pensionnaire de

l'USMH sort de sa réserve pour s'expliquer sur le mauvais départ de son équipe en championnat. Il affirme que le problème de la JSK n'est pas celui de meneur de jeu et que c'est toute l'équipe qui n'a pas bien marché lors des trois premiers matches du championnat.

Comment expliquez-vous la défaite concédée face à l'USMA ?

On ne méritait pas de perdre face à l'USMA. On a fait un match honorable, malheureusement la chance n'a pas été de notre côté. On méritait au moins un point, mais les Usmistes étaient plus chanceux que nous. C'est un match qu'on doit vite oublier afin de se remettre au travail.

Cette deuxième défaite à domicile fait craindre le pire aux fans qui craignent d'ores et déjà pour l'avenir de leur équipe…

On est tous déçus par les résultats obtenus en ce début de championnat, mais je crois que ce qui manque à l'équipe, c'est la confiance. Les joueurs ont besoin d'être mis en confiance pour pouvoir exprimer leur talent sur le terrain. Je suis convaincu que la JSK va revenir en force dans les matches à venir.

Qu'avez-vous à répondre à ceux qui disent que la JSK ne dispose pas d'un bon meneur de jeu ?

Je leur dirais que le problème de la JSK n'est pas celui de meneur de jeu. Je n'ai pas joué le premier match face au CSC, mais l'équipe a perdu. J'ai fait un bon match face au MOB, malheureusement contre l'USMA, la chance nous a tourné le dos. Ce n'est pas

moi le problème. Certains pensent qu'il y

a un problème au niveau de l'attaque,

d'autres, au niveau de la défense et du milieu. Si on écoute les uns et les autres,

la JSK n'a pas d'équipe.

Justement, que pensez-vous de vos attaquants ?

Ce n'est pas à moi de parler des attaquants. Je me contente seulement de faire mon travail sur le terrain, le reste est du ressort du staff technique et de la direction.

L'entraîneur a affirmé qu'il s'attendait à plus de vous et des autres joueurs…

Effectivement, on doit vite se ressaisir, car les résultats qu'on a enregistrés jusqu'à maintenant ne reflètent pas la physionomie de l'équipe. Il ne faut pas oublier que la saison dernière on disposait d'une grande équipe, mais elle

a lutté pour sa survie en Ligue 1. Même

l'USMA qui possédait un effectif très riche n'avait assuré son maintien qu'à l'ultime journée du championnat. L'équipe de la JSK a été remaniée et il nous faut du temps pour avoir nos repères.

remaniée et il nous faut du temps pour avoir nos repères. Certains disent que Boumechra est

Certains disent que Boumechra est en fin de carrière et qu'il ne sera pas d'un grand apport pour l'équipe…

Je ne suis pas fini. Comme je vous l'ai déjà dit, le problème de la JSK ne réside pas dans le poste de meneur de jeu. Je sais que les dirigeants et les supporters attendent beaucoup de moi et je ferai tout pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

Que manque-t-il à l'équipe, d'après vous ?

Les joueurs manquent de confiance en eux. Le manque de confiance est le problème majeur de l'équipe. Cette dernière a vécu des moments difficiles ces dernières années, ce qui rend notre mission plus difficile. Je crois qu'on doit se serrer les coudes et tirer tous dans le même sens pour remonter la pente. Il faut que tous les joueurs soient solidaires entre eux pour que l'équipe retrouve son lustre d'antan.

Ne pensez-vous pas que l'équipe n'a pas droit à l'erreur face au CRB ?

Absolument, on doit se ressaisir dès le prochain match face au CRB. On jouera

en déplacement, mais on doit enregistrer un bon résultat pour mettre un terme à cette série de mauvais résultats. Je pense qu'une fois que le groupe retrouve sa confiance, il pourra aspirer à jouer les

premiers rôles.

N. B.

«Moi, je ne porte jamais un jugement sur mes équipiers» «Je ne suis pas fini et je serai performant à l'avenir»

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

6

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 6 LIGUE 1 MOBILIS Il a été autorisé à rentrer chez
www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 6 LIGUE 1 MOBILIS Il a été autorisé à rentrer chez

Il a été autorisé à rentrer chez lui

Diawara

réintégrera le groupe aujourd'hui

L'attaquant Banou Diawara ne regagnera la ville de Tizi Ouzou qu'aujourd'hui. D'après une source proche de la direction, il a été autorisé à rentrer chez lui par l'entraîneur Dominique Bijotat après la rencontre face à l'USMA. Il a raté la séance d'hier et il ratera encore celle de ce matin. Il est parti au Burkina Faso afin de ramener ses affaires. Il a profité de son séjour pour prolonger son visa d'entrée en Algérie. Les dirigeants devront déposer son permis de travail dans les tout prochains jours pour lui permettre de bénéficier d'une carte de résidence.

Ferahi est-il réellement blessé ?

Le milieu Rachid Ferahi a écourté sa séance pour cause de blessure. Il ne s'est entraîné que quelques minutes avec ses partenaires avant de rejoindre les vestiaires. Il a déclaré au staff médical qu'il souffre d'une légère blessure, mais d'après certaines indiscrétions il aurait simulé la blessure pour ne pas s'entraîner. Il est utile de rappeler que la semaine dernière il a séché deux entraînements sans qu'il soit remis à sa place par les dirigeants.

Ziti, Ferahi, Kabir et Ikiouane seront payés d'ici dimanche

Selon une source proche de la

direction, les dirigeants comptent payer l'arrière droit Mohamed Khoutir Ziti et le milieu Rachid Ferahi ainsi que les deux membres du staff technique Lamine Kabir et Mourad Ikouane d'ici dimanche. Les deux premiers n'ont pas été payés depuis la fin de l'exercice écoulé, alors que Kabir et Ikouane n'ont touché aucun centime depuis l'entame de

la préparation. Les membres du

conseil d'administration ont mis la main à la poche afin de régulariser certains de leurs employés.

Rial En plus de Ziti et Ferahi, on

a appris de notre source que le

capitaine Ali Rial pourrait toucher son argent d'ici la semaine prochaine. La priorité de la direction pour le moment est de payer les éléments qui se sont montrés impatients pour leur argent à l'image de Ferahi et Ziti. Pour les autres, ils devront attendre que les caisses du club soient renflouées pour percevoir leur dû. En principe, le président Hannachi récupérera le chèque d'Oreedoo la semaine prochaine. A signaler que les nouveaux joueurs ont tous perçu une avance de deux ou trois mois de salaire. N. B.

JSK-OMR

ce samedi à Tizi Ouzou

Un match amical face à l'OMR est programmé pour ce samedi au stade du 1 er -Novembre-1954 de Tizi Ouzou. C'est ce que nous a affirmé une source autorisée, hier.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Selon la même source, ce match permettra à Bijotat de mettre en pratique tous les changements qu'il compte effectuer en prévision du prochain match de championnat

contre le CRB. Tel qu'il l'a affirmé dans les colonnes de Compétition, dans son édition d'hier, le technicien français prévoit quelques modifications tactiques dont quelques-unes dans le compartiment défensif.

A cette même occasion, le coach

pourrait également tester plusieurs variantes dans le compartiment offensif afin d'optimiser son

rendement.

Malo et Medjkane, les nouveautés Pour ce premier match amical de Dominique Bijotat, on devrait se baser principalement sur les changements en défense. Celle-ci verra sans doute l'incorporation de

Medjkane en tant qu'arrière gauche et Malo dans la charnière centrale. Quant au second défenseur qui l'accompagnera dans l'axe, le coach choisira entre Rial et Berchiche. En tout cas, selon notre source, les changements ne vont pas seulement

se limiter à ces joueurs-là. Tous les

joueurs devraient avoir leur chance. S. B.

Tous les joueurs devraient avoir leur chance. S. B. Scission au Comité de sauvegarde ? Dans

Scission au Comité de sauvegarde ?

Dans une réunion que ses membres ont tenue hier dans la ville de

Tizi Ouzou, le Comité de sauvegarde

sans précédent depuis sa création vers la fin de la saison 2014/2015. En effet, un des membres du dit comité est allé, lors de la même rencontre, régler ses comptes avec Iboud et les autres dirigeants de ce comité. Une grosse pagaille s'est donc produite dans la salle où s'est déroulée la réunion avant que les protagonistes ne s'échangent insultes et accusations. "On en a marre des réunions, on veut passer à l'action. Vous ne faites que parler, parler depuis un an… ", lui aurait dit un supporter présent à la réunion, un des membres a répliqué, s'en est suivie alors une grosse pagaille. Notons que des rumeurs circulent depuis hier à travers lesquelles on annonce que cette personne est pro-

Hannachi. Mais des proches du comité de sauvegarde de la JSK ont tenu à démenti cela.

S. B.

de la JSK a connu un incident

2 penaltys non sifflés en 3 matchs

La JSK appréhende déjà l'arbitrage

Lors des trois premières journées de la Ligue 1 Mobilis, tout le monde a pu constater l'inefficacité offensive dont souffre la JSK. Aucun but n'a été marqué, mais cela aurait pu se faire avec un arbitrage plus appliqué.

La JSK aurait pu mieux s'en sortir

lors de ses deux précédentes rencontres si l'arbitrage avait été plus précis dans ses interventions. Il s'agit

là de deux penaltys non sifflés

respectivement face au MOB et face à l'USMA sur des actions de Rahal et Boulaouidet fauchés de manière flagrante dans la surface de réparation. La plupart des spectateurs étaient surpris par les décisions des arbitres de ces deux rencontres, y compris le staff technique des Canaris

qui craignent qu'une telle situation ne

se généralise lors des prochaines

journées, à commencer par leur sortie contre le CRB, samedi prochain. L'attaque de la JSK est, certes, en

méforme en ce début de saison, mais

la situation aurait pu être meilleure

avec un meilleur arbitrage. Face à cette situation, Diawara et ses coéquipiers devront faire preuve de beaucoup de maturité dans le jeu face

au Chabab contre qui ils devront également être très offensifs afin qu'ils aient plus de chance de marquer des buts face à cet adversaire qui cherchera à frapper fort, une fois de plus, après ses deux victoires de suite face au RCA (3-1) et au NAHD (0-3).

Bijotat tenu

de révolutionner l'attaque Face au CRB, la tâche sera très difficile pour la JSK surtout que cette rencontre se jouera au stade du 20 août. Ça sera difficile aussi

puisque le Chabab est actuellement

très en forme offensivement avec six buts marqués en seulement deux matchs. Les Canaris seront donc soumis aux mêmes difficultés que le RCA et le NAHD que sauf l'efficacité offensive en sera la solution. Cela dit, le coach Bijotat est tenu à révolutionner son attaque d'ici la reprise de championnat, et ce, en plus des réglages qu'il compte faire sur la défense et sur le milieu de terrain. Cela devrait se faire à partir de ce week-end et qui s'étendra sur plus d'une semaine de travail, ce qui sera très favorable pour remettre en forme un groupe qui est en souffrance sur le plan mental.

S. B.

Bijotat rentrera ce matin

Il était prévu que l'entraîneur Dominique Bijotat rallie la ville de Tizi Ouzou hier après- midi, mais il a reporté finalement son retour pour aujourd'hui. De ce fait, il ne pourra reprendre son travail que dans l'après-midi. La séance de la matinée sera donc assurée par le duo Lamine Kabir-Mourad Ikiouane.

Il reprendra

aujourd'hui

Le nouvel entraîneur de la JSK se trouve depuis le début de la semaine en France où il est allé régler quelques affaires personnelles. Dominique Bijotat ne reprendra le travail qu'aujourd'hui, d'après ce que nous a affirmé une source autorisée hier. Le coach aura donc, à partir d'aujourd'hui, neuf jours pour bien préparer le prochain déplacement pour jouer le CRB.

Hannachi rentre aujourd'hui de France

Parti en France lundi dernier pour des raisons personnelles, le président Hannachi regagnera le pays ce soir. Il devra tenir une réunion de travail avec les membres du conseil d'administration dans les prochaines heures afin de discuter de l'avenir du club. S'il décide de partir, le CA se réunira prochainement pour designer un nouveau président à la tête de la JSK.

Kabir dirige la séance d'entraînement

Après avoir bénéficié de trois jours de repos, l'équipe fanion de la JSK a repris le travail hier au stade du 1 er - Novembre de Tizi Ouzou. Cette séance d'entraînement, programmée à 18h, a été dirigée par Lamine Kabir. Il prendra le relais jusqu'au retour de Dominique Bijotat de France.

Aucun blessé

à signaler

Le début de la préparation du prochain match de championnat contre le CRB s'est déroulé dans de bonnes conditions. A part les joueurs autorisés, tout le monde a répondu présent. Tout le monde se porte bien également mis à part les quelques coups reçus lors du dernier match qui sont sans gravité.

Les quatre

absences

autorisées

Lors de la séance d'entraînement d'hier soir, il n'y avait que quatre joueurs qui se sont absentés, et ce, sur autorisation du staff technique. Il s'agit d'Azzedine Doukha qui se trouve actuellement avec la sélection nationale en Afrique du Sud. Il y a également Gagaâ et Rahal qui sont en regroupement respectivement avec la sélection olympique et la sélection militaire. Le 4e absent, c'est Malo, qui a répondu à l'appel de l'équipe nationale du Burkina-Faso.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

USMA

7

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 USMA 7 En cas de qualification pour la finale de la

En cas de qualification pour la finale de la LDC

L’USMA jouera le match retour à l’extérieur

Nous avons appris de sources sûres que l’USMA jouera en cas de qualification pour la finale de la Ligue des champions africaine, le match retour à l’extérieur.

PAR ANIS S.

Notre source précise que cette décision a été prise depuis longtemps. Le premier de la poule où se trouve l’USMA jouera contre le deuxième de l’autre poule. La première demi- finale se tiendra dans le stade de ce dernier, le retour aura lieu à Bologhine qui a été homolo- gué pour ce match. Cependant, en finale, si l’USMA est qualifiée bien sûr, elle devra jouer l’aller soit au 5-Juillet ou à Tchaker, et devra par la suite aller chercher le trophée en dépla- cement. Une mauvaise nouvelle pour les supporters usmistes qui souhaitaient voir leur équipe jouer le match retour de la finale de la C1, en cas de qualification, en Algérie, question de fêter le sacre et d’aider son équipe à remporter son premier trophée continental dans son his- toire. Néanmoins, les Rouge et Noir ont jusque- là montré un visage solide. Renfermant des joueurs de grande qualité, ils ont largement les moyens d’aller chercher la coupe n’importe où. L’USMA, qualifiée avec brio pour le carré d’as

de la Ligue des champions africaine, n’a pas encore connu son adversaire en demi-finales et doit patienter jusqu’au 11 septembre prochain, à l’occasion de l’ultime journée de la phase des poules de l’épreuve, dans la mesure où le TP Mazembe, le Moghreb de Tétouane et le Hilal du Soudan, qui comptent huit points au comp- teur, se disputent les deux places qualificatives pour les demi-finales.

Omar Hamadi est bel et bien homologué pour abriter le match de la demi-finale de la LDC… Selon une source proche de la Fédération algérienne de football, on croit savoir que le stade Omar Hamadi de Bologhine est bel et bien homologué pour abriter le match retour de la demi-finale de la Ligue des champions africaine qui opposera l'USMA à l'une des équipes du groupe B, qui n'est pas encore connu. Ainsi donc, cette information vient de mettre fin aux récentes rumeurs faisant état que l'enceinte de l'ex-Saint-Eugène ne serait pas homologuée pour abriter le match de la demi-finale de la prestigieuse compétition continentale vu qu'elle ne répond pas aux normes fixées par la Confédération africaine de football. Seulement, la direction du club de Soustara souhaiterait jouer le match retour de la demi-finale au stade 5-Juillet qui est doté d'une bonne pelouse gazonnée et permettra aux supporters usmistes de venir en masse.

… L'USMA obligée de jouer la fina- le au 5-Juillet en cas de qualifica- tion En revanche, le stade Omar Hamadi de Bologhine ne pourra pas abriter la finale de la

Hamadi de Bologhine ne pourra pas abriter la finale de la Ligue des champions africaine pour

Ligue des champions africaine pour la simple raison que la première instance du football afri- cain exige des équipes finalistes de jouer cette grande confrontation dans le plus grand stade de la capitale de leur pays. Devant cette situa- tion, l'USMA, en cas de qualification, sera obli- gée de jouer le match aller de la finale de la C1 au stade 5-Juillet qui est désormais apte pour abriter les matchs officiels. A. S.

Hamdi et Mohamedi attendus aujourd’hui à Alger

En France depuis le début de la semaine en cours pour se ressourcer auprès de leur famille, le premier responsable de la barre technique du club, Miloud Hamdi, ainsi que le préparateur physique, Boudjamâa Mohamedi, devraient regagner aujourd’hui Alger pour assurer la préparation de l’équipe en prévision du match face à El-Merreikh du Soudan.

Bouchema, Baïtèche et Aoudia ont repris du service avant-hier

Les trois joueurs usmistes, en l’occurrence, Nassim Bouchema, Karim Baïtèche et Mohamed-Amine Aoudia, qui reviennent des blessures, ont repris du service avant-hier, puisqu’ils ne sont pas au point physiquement par rapport à leurs coéquipiers. Les trois joueurs en question ont travaillé sous la houlette du kiné du club Rachid Abdeldjabar et devraient poursuivre la préparation avec leurs partenaires à partir d’aujourd’hui.

Reprise

aujourd’hui

Après avoir bénéficié de quatre jours de repos bien mérités que leur a accordé le staff technique du club, c’est aujourd’hui que les joueurs usmistes reprennent le chemin des entraînements. Les choses sérieuses commencent ainsi dès aujour- d’hui pour les coéquipiers d’Youcef Belaïli qui devront désormais mettre le cham- pionnat national aux oubliettes et se pen- cher sur la Ligue des champions africaine à l’occasion de l’ultime rencontre de la phase des poules de l’épreuve qui les opposera à El-Merreikh du Soudan le 11 septembre prochain. La reprise du service est prévue en fin de journée à partir de 18h et aura lieu au stade Omar Hamadi de Bologhine.

8 joueurs manqueront à l’appel

Comme rapporté par nos soins dans notre dernière livraison, la préparation en prévision du match face à El-Merreikh du Soudan sera marquée par l’absence des internationaux. Ainsi, les Benayada, Khoualed, El-Orfi, Andria, Abdellaoui, Benkhemassa, Darfalou et Ferhat seront tous absents à partir de la séance de la reprise d’aujourd’hui. Devant cette situa- tion, l’entraîneur en chef Miloud Hamdi devrait retenir quelques joueurs espoirs pour pouvoir accomplir son programme de travail dans les meilleures conditions en vue du rendez-vous du 11 septembre prochain.

Félicitations M. et Mme Azzouz Azzedine et Yahiaoui Karima félicitent chaleureu- sement leurs enfants Mohamed-
Félicitations
M. et Mme Azzouz Azzedine et
Yahiaoui Karima félicitent chaleureu-
sement leurs enfants Mohamed-
Amine pour sa réussite à l'examen de
5e et Zineb-Manel pour sa réussite au
baccalauréat. En cette heureuse cir-
constance, les familles Yahiaoui,
Chreit, Zhani d'Annaba et Bentouri
Azzouz Mohamed, ancien joueur du MCA dans années 1970, félicitent les
deux lauréats et leur souhaitent plein de succès dans leurs études et une
réussite dans leur vie.

Bouchema : «Je tâcherai d’abord de retrouver ma forme avant de prétendre à une place de titulaire»

«Je souhaite jouer face à El-Merreikh»

Convalescent durant trois mois à la suite d’une méchante blessure au genou, Nassim Bouchema a vécu l’un des pires moments de sa carrière. Complètement rétabli, le milieu récupérateur usmiste est apte pour jouer les matchs officiels et est bien parti pour renouer avec la compétition à l’occasion du match qui opposera son équipe à El-Merreikh du Soudan.

Considéré comme étant un titulaire indiscutable lors des sai- sons précédentes, Bouchema se dit déterminé à travailler d’ar- rache-pied pour retrouver son niveau habituel.

Alors, quelles sont vos nouvelles Nassim ?

Dieu merci, je vais bien. Après une longue période de convales- cence, j’ai enfin réintégré le grou- pe aux entraînements et je suis désormais apte pour jouer les matchs officiels.

Désormais votre blessure est devenue du passé…

Je suis complètement rétabli et ma blessure est devenue désor- mais du passé. Je m’entraîne le plus normalement du monde avec mes coéquipiers sans ressen- tir la moindre douleur. Je tiens à remercier les membres du staff médical qui sont restés à mon che- vet durant la période de ma convalescence et j’avoue que c’est grâce à leurs efforts que je me suis vite rétabli.

Pouvez-vous nous raconter

comment vous avez passé votre période de convalescence ?

C’était très dur. C’est difficile de voir les matchs de mon équipe

à partir des tribunes ou du petit

écran et franchement, j’aurais tant souhaité être avec mes coéqui- piers pour contribuer avec eux aux succès de l’équipe. Que vou- lez-vous que je fasse, les blessures font parties de la vie d’un footbal- leur et j’accepte mon sort. C’est le destin, on n’y peut rien. En tout cas je félicite mes coéquipiers pour leurs efforts fournis et pour avoir réalisé d’excellents résultats en phase des poules de la Ligue des champions africaine.

Etant rétabli, vous avez de fortes chances de jouer face à El-Merreikh, êtes-vous prêt à renouer avec la compétition officielle ?

Oui, bien sûr que je le suis. Comme je vous l’ai dit, je suis complètement rétabli et je suis apte pour disputer les rencontres

officielles. Le dernier mot revient

à mon entraîneur puisque c’est lui

qui dégage le onze rentrant.

Croyez-vous être au point physiquement pour disputer les matchs officiels ?

J’ai appliqué le programme spécifique que m’a tracé le staff médical du club à la lettre et je crois que je peux jouer un match sans aucun problème. Sincèrement, je souhaite jouer face à El-Merreikh du Soudan, car les terrains me manquent beaucoup et j’ai hâte de renouer avec la com- pétition officielle.

Ne pensez-vous pas qu’il sera difficile de s’imposer dans le onze type après une longue absence de la compétition ?

Je ne suis pas du tout inquiet de ce côté. Pour être sincère avec vous, je tâcherai d’abord de retrouver ma forme et mon niveau habituel avant de pré- tendre à une place de titulaire. Je connais bien mes qualités et avec le travail et la détermination, je finirai par m’imposer, en dépit de la rude concurrence qui existe

dans mon poste. A. S.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015 MCA

8

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 MCA 8 Raïssi aux Chnaoua à l’ISTS : «Face à l’ASMO,

Raïssi aux Chnaoua à l’ISTS :

«Face à l’ASMO, on jouera au stade du 5-Juillet»

Le peuple du Mouloudia ne veut plus voir son équipe jouer à Bologhine, une centaine de Chnaoua ont accosté le président Raïssi pour réclamer le retour de l’équipe au temple olympique, et le boss mouloudéen leur a promis que le MCA reviendra au stade du 5-Juillet lors de la 5 e journée face à l’ASMO.

du 5-Juillet lors de la 5 e journée face à l’ASMO. PAR M. ZERROUKI Lors de

PAR M. ZERROUKI

Lors de la reprise des entraîne- ments mardi soir au stade de l’ISTS, le président Raïssi a été accosté une nou- velle fois par une centaine des suppor- ters qui ont réclamé le retour de l’équi- pe au stade du 5-Juillet. «Il faut faire la maximum pour retrouver le stade du 5-Juillet rapidement. Pour ce qui est des résultats, on sait que l’équipe est en rodage, mais il ne faut pas non plus perdre des points à domicile», diront les inconditionnels des Vert et Rouge à Raïssi. Le président du MCA s’est engagé solennellement à tout faire pour réaliser le souhait de tous les Chnaoua. «On a envoyé une demande à la LFP pour qu’on joue nos matchs au stade du 5-Juillet, à commencer par le prochain match à domicile face à l’ASMO. Je ne vous cache pas que j’ai

eu des garanties et incha Allah, on jouera nos matchs dans le stade olym- pique», dira Raïssi aux fans du Doyen des clubs algériens.

Il a exigé la victoire contre Blida Avant le début de la séance d’entraî- nement, le président Abdelkrim Raïssi n’avait pas hésité à exiger du staff tech- nique et des joueurs les trois points de la victoire lors de la prochaine journée face à l’USMB à Blida. «On jouera dans un grand stade à Blida et à huis clos. On aucune raison pour ne pas réussir à rééditer le coup de Relizane. Donc, je compte sur vous pour nous procurer de la joie et du plaisir. Je n’ai pas envie qu’on revive le cauchemar de la saison dernière», dira Raïssi aux staffs tech- niques et aux joueurs. M. Z.

Artur Jorge et Raul Aguas sont arrivés hier

joueurs. M. Z. Artur Jorge et Raul Aguas sont arrivés hier L’entraîneur du MCA, Artur Jorge,

L’entraîneur du MCA, Artur Jorge, et son adjoint, Raul Aguas, sont arrivés hier à Alger. Les deux techniciens portugais ont repris le service lors de la séance d’hier qui s’est déroulée au stade de Hadjout au 5- Juillet

Derrardja : «Nous allons rendre le sourire à nos supporters»

L’ancien joueur du MCEE se dit que son équipe aura une réaction positive face à Blida. Dans cet entretien qu’il nous a accordé hier, comme ses coéquipiers, il réclame le retour de l’équipe au stade du 5-Juillet.

Malgré le semi-échec face à la JSS, la réaction de vos supporters à la reprise des entraînements était positive, non ?

Franchement, on ne s’attendait pas à un tel accueil de nos supporters. Ils nous ont soutenu et encourager durant cette séance. C’est une réaction positive et incha Allah on va leur procurer de la joie et du plaisir lors des prochaines jour- nées.

L’équipe n’a encaissé qu’un seul but, mais l’attaque reste le maillon faible en ce début de saison…

Pour revenir aux trois matchs qu’on a joué, je pense qu’on a alterné le bon et le moins bon, mais ce n’est pas le moment de juger l’équipe, car on est en début de saison et on sort d’une préparation. Pour juger l’équipe, il faut attendre jusqu’à la 5 ou la 6e journée.

Personnellement, je suis très optimiste pour que le MCA revienne en force incha Allah lors des prochains matchs.

Pour jouer le titre, il faut gagner à domicile, par contre vous avez raté vos deux premiers matchs à domicile… Effectivement, nous avons le senti- ment d’avoir perdu les deux matchs face au CRB et la JSS. On a dominé nos adversaires, mais on n’a pas concrétisé les occasions. Je sais qu’à l’avenir, on sera plus appliqués incha Allah, à com- mencer par ce match contre l’USMB.

Selon les observateurs, on dit que Derrardja n’est pas encore au top de sa forme ?

C’est vrai que je ne suis pas à 100% de mes moyens. C’est sûr que je ne suis pas satisfait de mon rendement, mais je sais

qu’au fil des matchs, je serai à la hau- teur. Il ne faut pas oublier aussi que l’équipe a été remaniée à 60%, il faut du temps pour que la mayonnaise prenne.

Depuis le match nul contre la JSS, les supporters réclament le retour de l’équipe au stade du 5-Juillet, qu’en pensez-vous ?

Je suis tout à fait d’accord avec les supporters. Le stade de Bologhine n’ar- range pas nos affaires. On ne peut pas développer notre jeu comme on le vou- drait. Comme tout le monde le sait, le Mouloudia est l’équipe à battre et à ce titre, toutes les formations optent pour une tactique défensive lorsqu’il s’agit de venir ici à Bologhine.

Comment voyez-vous le prochain match contre l’USMB à Tchaker où vous allez jouer ce match à huis clos?

Je pense que c’est une bonne chose de jouer à l’extérieur un match à huis clos. Comme ça on évitera la pression du public adverse. Le fait qu’on jouera sur

la pression du public adverse. Le fait qu’on jouera sur une belle pelouse, on n’a pas

une belle pelouse, on n’a pas d’autres solutions que d’obtenir une victoire contre Blida comme nous l’avons fait face à Relizane. Maintenant la balle est dans notre camp et nous allons tout faire pour rendre le sourire à nos supporters et incha Allah le vrai départ du Mouloudia sera à Blida.

M. Z.

Valdo songe à titulariser Zeghdane face à l’USMB

L’entraîneur Valdo Candido ne semble pas convaincu des prestations de Sofiane Ben

Braham, surtout sur le plan offensif lors des trois matchs qu’il a joués face respectivement au CRB, RCR et la JSS. Le technicien brésilien songe sérieusement à faire appel à Toufik Zeghdane pour le match de la 4e journée contre l’USMB. Après avoir raté les trois premiers matchs du championnat L1 Mobilis à cause de sa blessure à la cheville, Toufik Zeghdane pourrait faire son retour à la compétition dès la prochaine journée face à l’USMB. Lors des dernières séances avec l’équipe, Zeghdane donnait l’impression d’être totalement remis de sa blessure et semble décidé à détrôner son coéquipier Ben Braham. Si Valdo songe à titulariser Zeghdane à la place de Ben Braham, c’est pour la simple raison que Zeghdane est plus efficace sur son couloir surtout sur le plan offensif où il réalise de bons centres. Ben Braham qui a réussi un bon début de saison pourrait céder sa place lors de ce match contre Blida si bien sur Zeghdane ne rechute pas de sa blessure et montre des belles choses à l’entraînement, car Valdo qui ne fait pas différence entre les joueurs veut choisir ceux les plus en forme pour revenir avec les trois

points de la victoire de ce périlleux déplacement.

M. Z.

 

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1.

CRB

07

03

02

01

00

06

01

+05

2.

USMH

07

03

02

01

00

03

01

+02

3.

CSC

06

03

02

00

01

04

03

+01

-.

DRBT

06

03

02

00

01

04

03

+01

-.

USMA

06

03

02

00

01

04

03

+01

-.

MOB

05

03

01

02

00

05

03

+02

7.

JSS

05

03

01

02

00

02

01

+01

-.

MCA

05

03

01

02

00

02

01

+01

9.

ESS

04

03

01

01

01

04

04

00

10.

ASMO

04

03

01

01

01

02

02

00

11.

RCR

03

03

01

00

02

03

04

-01

12.

NAHD

03

03

01

00

02

03

06

-03

13.

MCO

02

03

00

02

01

05

06

-01

14-

USMB

01

03

00

01

02

01

03

-02

15.

JSK

01

03

00

01

02

00

02

-02

16.

RCA

00

03

00

00

03

01

06

-05

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

4 e journée

5 e journée

ASMO

 

DRBT

MCO

 

CRB

USMH

 

NAHD

CSC

 

USMA

MOB

 

CSC

DRBT

 

USMH

USMA

 

MCO

MCA

 

ASMO

CRB

 

JSK

NAHD

 

JSS

RCR

 

ESS

RCA

 

USMB

JSS

 

RCA

JSK

 

RCR

USMB

 

MCA

ESS

 

MOB

  RCR USMB   MCA ESS   MOB Félicitations Pour ton glorieux succès dans l’examen
  RCR USMB   MCA ESS   MOB Félicitations Pour ton glorieux succès dans l’examen

Félicitations

Pour ton glorieux succès dans l’examen du BAC. Toi qui a toujours le Mouloudia d’Alger dans le cœur à savoir, Achir Abdelghani, ton papa, ta maman et les familles Achir ainsi que Boudouani, et Bouiche de Sidi Amar Tipaza sont fiers de toi et te félicite pour cette réussite et ils souhaitent d’autres succès à l’avenir.

Amar Tipaza sont fiers de toi et te félicite pour cette réussite et ils souhaitent d’autres
Amar Tipaza sont fiers de toi et te félicite pour cette réussite et ils souhaitent d’autres

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

MCA

9

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 MCA 9 BOUHENNA : «Je serai opérationnel face à Blida» Le

BOUHENNA :

«Je serai opérationnel face à Blida»

Le défenseur axial mouloudéen a rassuré quant à son état de santé en vue du prochain match face à l'USM Blida.

PAR MEHDI KABI

C'est une bonne nouvelle pour le staff technique mouloudéen à quelques jours du prochain match face à l'USMB comptant pour la 4e journée de la Ligue 1 Mobilis. Rachid Bouhenna va beaucoup mieux physiquement et serait apte pour cette rencontre de la plus grande importance pour l'équipe. Le défenseur mouloudéen nous a déclaré : " Je me sens beaucoup mieux. Je n'ai plus de douleurs et je pense que je serai opérationnel pour la prochaine rencontre face à l'USMB. " Rachid Bouhenna s'était blessé lors du dernier match face à la JSS après un choc avec un joueur adverse. Rappelons, qu'il n'avait pas pu terminer la rencontre et que le premier responsable de la barre technique mouloudéenne a été contraint de le faire sortir et le remplacer par Patrick Ngoula. Depuis, Artur Jorge et Valdo s'attendait au pire, puisque même Demou était blessé et n'avait pas complétement repris. Deux défenseurs axiaux et

qui plus sont des titulaires s'étaient blessés en l'espace de seulement trois journées, ce qui n'a pas rassuré le staff technique. Mais maintenant que Bouhenna se sent bien et qu'il se dit apte à jouer face à l'USMB et que Demou aussi, alors tout va pour le mieux dans la maison mouloudéenne. Si ce n'était pas le cas, Artur Jorge aurait été obligé de compter sur Ngoula et Bachiri. Ce dernier, titulaire lors de la dernière saison, a encore prouvé lors des derniers matchs qu'il avait encore un plus à donner à l'équipe malgré la rude concurrence. Ngoula, quant à lui, ne s'est pas très bien débrouillé défensivement mais a réussi àporter l'attaque vers l'avant surtout grâce à son gabarit imposant et son bon jeu de tête. Mais le technicien portugais ne changera sûrement pas son axe de la défense composé de Demou et Bouhenna. Il faut dire que ces deux derniers ont assuré en ce début de saison et qu'ils sont des éléments importants de la formation d'Artur Jorge. Rachid Bouhenna devrait maintenant reprendre le travail en solo avant d'attaquer le travail avec le reste de ses coéquipiers et profiter de cette trêve qui semble tomber à pic pour lui afin de récupérer de sa blessure. En tout cas tout devrait rentrer dans l'ordre avant le match de la 4 e journée de la Ligue 1 Mobilis.

M. K.

le match de la 4 e journée de la Ligue 1 Mobilis. M. K. BENBRAHAM :

BENBRAHAM : «Entre Zeghdane et moi, le meilleur jouera»

La concurrence sera rude au poste d'arrière gauche pour Benbraham avec le retour de Toufik Zeghdane de blessure

Comme tout le monde le sait, Sofiane Benbraham a été ali- gné en tant qu'arrière gauche lors des trois premières journées de la

Ligue 1 Mobilis, alors que la saison dernière c'est Toufik Zeghdane qui évoluait à ce poste. Le staff tech- nique et à sa tête Artur Jorge, voyant que ce dernier était blessé,

a utilisé Benbraham qui est arrière

gauche de formation afin d'assurer ce poste. Rappelons que ce dernier était utilisé comme milieu de ter- rain lors de la saison dernière. Maintenant que Toufik Zeghdane est de retour et qu'il ne ressent plus de douleurs, la concurrence fait rage entre les deux co-équi- piers. Sofiane Benbraham que l'on

a contacté par téléphone lors de la

journée d'hier nous a déclaré :

"Avec le retour de Zeghdane il y aura plus de concurrence. Maintenant, c'est le meilleur qui joue et je pense que c'est cela le secret de la réussite dans le foot- ball. Si on veut qu'une équipe se porte bien et qu'elle gagne des matchs, alors il faut que le meilleur joue. " Il a ensuite ajouté : "Toufik Zeghdane, c'est un coéquipier et on s'entend bien entre nous, mais maintenant c'est à Artur Jorge et Valdo de faire leur choix et on fera

à Artur Jorge et Valdo de faire leur choix et on fera avec ce qu'ils décideront

avec ce qu'ils décideront et incha Allah le meilleur jouera". Il faut dire qu'Artur Jorge aura un choix difficile à faire, surtout que Benbraham a déjà prouvé son effi- cacité à plusieurs reprises, mais si Zeghdane est choisi comme arrière

gauche, alors Sofiane pourra se reconvertir en milieu de terrain, ce qui risque d'être plus difficile, vu la concurrence qui existe aussi dans ce compartiment de la forma- tion mouloudéenne. En tout cas, Benbraham compte redoubler d'ef- forts afin de garder son poste et tenter de s'imposer encore plus au sein du onze des Vert et Rouge.

«Bologhine, ce n'est pas une excuse» Le principal problème qui a été évoqué après le manque d'efficaci-

té du Mouloudia est le stade Omar Hamadi de Bologhine. Pour les Vert et Rouge, le terrain en tartan et les espaces réduits ne leur per- mettent pas de développer un bon jeu et de montrer de quoi ils sont réellement capables. Pour Benbraham, Bologhine n'est pas entièrement la cause de cette inef- ficacité. " On sait bien que Bologhine ce n'est pas une excuse, mais il faut dire que ça joue quand même et que ça a son importance. " Il a ensuite continué : " Incha Allah après la trêve on retrouvera le 5-Juillet, enfin je l'espère, en tout cas, si c'est le cas ça nous fera du bien. "

«A Blida pour remporter les trois points» Les Vert et Rouge n'ont pas l'inten-

tion de revenir avec autre chose que les trois points de Blida. " Blida a une bonne équipe mais malheureusement pour eux ils ont fait de mauvais résultats en ce début de saison, mais à Tchaker sur une pelouse en gazon ça va beaucoup nous aider. Nous on aime jouer sur du gazon et dans de grands espaces, c'est pour cette raison que le stade de Blida nous arrange ", nous a déclaré Benbraham avant d'ajouter :

"Maintenant que le meilleur gagne, mais nous on espère vraiment se rattraper après notre semi-échec lors du dernier match face à la JSS. On veut maintenant remporter les trois points afin d'oublier notre dernier match."

«Cette trêve nous permet de récupérer nos blessés» C'est une trêve qui semble tomber à pic pour le Mouloudia, surtout avec les nombreux et importants joueurs blessés. D'après Benbraham, ces derniers pourront profiter de cette pause afin de revenir en pleine forme : "Cette trêve permettra à certains joueurs blessés de réintégrer le groupe incha Allah. Maintenant si cette trêve tombe à pic ou non, je ne sais pas trop. Il faut dire que l'on n'était pas dans une mauvaise période comme l'on n'était pas dans une bonne période. On a manqué de réussite contre la JSS, c'est domma- ge."

M. K.

Réunion Raïssi-P/ APC Draria

RAÏSSI :

«La réunion a été reportée pour la semaine prochaine»

Alors qu'elle était initialement prévue pour hier, la réunion entre le P/APC de Draria et le président du conseil d'administration mouloudéen a été reportée pour la semaine prochaine. Abdelkrim Raïssi n'a pas pu rencontrer hier le P/APC de Draria, comme c'était prévu depuis maintenant quelques jours. L'homme fort mouloudéen a été contraint de repousser la date de la réunion avec le P/APC de Draria car ce dernier était fortement occupé. "La réunion n'a pas eu lieu, on

a dû la reporter à une

prochaine date. Le P/APC de Draria était très occupé, ce qui fait que l'on a dû l'annuler", nous a déclaré Raïssi que l'on a contacté au téléphone. Il a ensuite continué : "En tout cas elle a juste été retardée et on devrait se voir la semaine prochaine afin de tout finaliser." Comme tout le monde le sait, les Vert et Rouge veulent utiliser le terrain de Draria cette saison afin d'effectuer leurs entraînements quotidiens. Le staff technique, qui a une petite expérience dans ce stade après y avoir effectué des séances a bien aimé l'accueil ainsi que l'état du stade. Hachoud et ses coéquipiers étaient d'ailleurs très satisfaits du déroulement de leur séance à Draria et ont dit vouloir y retourner. L'autre raison qui pousse Artur Jorge à choisir ce terrain, c'est pour son tartan. Il faut dire que la plupart des matchs de la Ligue 1 Mobilis se jouent sur des terrains en gazon artificiel et afin de mettre son équipe dans le bain, le technicien portugais est obligé d'organiser ses séances à l'ISTS, cependant la disponibilité de ce stade est

limité et c'est un problème afin de trouver un bon créneau. Le stade de Draria qui a été entièrement rénové il y a trois ans de cela n'est pas occupé par un club professionnel, une occasion que veulent saisir les dirigeants mouloudéens. En tout cas, comme on l'avait annoncé dans nos précédentes livraison, les entraînements des Vert et Rouge pour cette saison se déroulerons dans ce nouveau stade, ce n'est qu'une question de temps avant la signature de la convention. "Normalement tout est ok, il ne devrait pas y avoir de problèmes car on s'est mis d'accord au préalable. Il reste maintenant que de confirmer le tout avant de pouvoir débuter les entraînements dans ce stade", nous a expliqué

le boss du Mouloudia.

Maintenant, les deux parties devront trouver un arrangement car comme tout le monde le sait, l'APC de Draria ne peut mettre le stade à la disposition des Mouloudéens que lors de la matinée afin de le libérer l'après-midi pour les habitants de la commune ainsi que pour les équipes de jeunes, alors que le staff mouloudéen veut le stade lors de l'après-midi. Raïssi discutera avec le P/APC de Draria sur ce point et tenteront de trouver un arrangement qui satisferait tout le monde. M. K.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015 MOB

10

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 MOB 10 Le comité de gestion élargi C'était dans l'air depuis

Le comité de gestion élargi

C'était dans l'air depuis quelque temps déjà, étant donné que le président de la SPA/MOB, Boubker Ikhlef, avait parlé de la nécessité d'élargir le conseil de gestion du club lors d'une conférence de presse tenue l'été dernier, voilà qu'il est finalement passé à l'acte mardi dernier, en nommant cinq personnes à qui des tâches spécifiques ont été attribuées.

De notre correspondant

BOUALEM AÎZEL

Ainsi, c'est Chaâlal Hafid qui a été nommé vice-président de la SSPA/MOB, Hihat Mohand directeur de l'administration et des moyens, Bouimedj Fatah coordinateur sportif, Tikharoubine Réda chargé de la sécu- rité et Bencherchouli Saïd chargé de l'organi- sation et de la billetterie. Cette réorganisation vise à départager les tâches au sein du club de manière à ce que la gestion soit plus facile pour tout le monde, sachant qu'Ikhlef avait déjà déclaré que cet élargissement était une réelle nécessité pour le bien du MOB.

Le conseil d'administration devra valider Quelques proches du club se sont rappro- chés de la direction du MOB pour avoir plus de détails suite à l'élargissement de ce conseil, et la nomination donc de ces cinq messieurs à des postes importants, sachant que chacun d'eux a déjà travaillé chez le club béjaoui, ce ne sont donc pas des novices dans la maison, mais plutôt des enfants du MOB. Toutefois, chose étonnante est qu'une pareille réorgani- sation devrait en principe passer au vote au niveau du conseil d'administration. Une sour- ce bien informée des affaires des Vert et Noir nous a indiqué que le président du CA, Boubker Ikhlef, compte bien présenter cette propositions aux actionnaires de la SPA/MOB lors de la prochaine assemblée, et leur appartiendra de valider ou pas ces chan-

assemblée, et leur appartiendra de valider ou pas ces chan- gements. Les concernés débuteront malgré cela

gements. Les concernés débuteront malgré cela normalement leur travail dès maintenant, car le club en a besoin selon la direction, en attendant donc une décision finale des membres du CA qui ne manqueront certaine- ment pas de débattre de ce sujet.

Chaâlal et Bouimedj prennent contact avec le groupe Hafid Chaâlal et Fateh Bouimedj fraîche- ment nommés respectivement vice-prési- dent de la SSPA/MOB et coordinateur spor- tif, ont profité de la séance d'entraînement de mardi dernier pour prendre contact avec le groupe et présenter leurs nouvelles tâches,

sachant que les joueurs et le staff technique connaissent déjà le deuxième cité, puisqu'il était présent lors des deux stages d'intersai- son effectués à Aïn Draham et Gammarth, étant même chef délégation lors des derniers jours du premier regroupement. Les deux hommes ont précisé à tout le groupe qu'ils seront là à leur écoute et que leur tâche sera justement d'aider à la bonne marche de l'équipe et du groupe en général.

Le poste de manager général reste vacant Si la direction du MOB a renforcé ses rangs à plusieurs niveau à travers ce rema-

niement, le poste de manager général reste, lui, toujours inoccupé. En effet, depuis la démission de celui qui tenait la fonction ces dernières saisons, à savoir Mohand Sadji, personne n'est venu le remplacer, bien que plusieurs noms avaient été cités pour être nommés à l'image de Saïb et Kaoua, mais il semble bien que la direction des Vert et Noir n'a pas la nécessité de recruter un nouveau manager général pour le moment. B. A.

L'équipe pourrait aussi jouer mardi

Si le MOB devrait sauf retournement de situation affronter le CRB dans une rencontre amicale ce week-end à Béjaïa, il n'est pas à exclure qu'une autre joute du même caractère se joue mardi prochain. En effet, le coach Alain Geiger a demandé à ce que son équipe prépare le match de la 4e journée face au CSC en disputant deux rencontres amicales durant cette trêve, c'est pour cela qu'il n'est pas à exclure que les coéquipiers de Yaya affrontent une équipe de la région de Béjaïa au courant de la semaine, ce qui permettra au staff technique d'évaluer le degré de préparation de sa team pour le match choc face au Sanafir.

Les prix des abonnements et billets fixés

La direction du MOB a décidé de commencer la vente des cartes d'abonnement pour la saison en cours à partir d'hier, son prix étant fixé à 20 000 Da pour tout l'exercice et ne concerne que la tribune officielle, les billets des tribunes couvertes A et B ainsi que des gradins ont, eux, été respectivement fixés à 400 et 200 DA.

Le MOB jouera probablement le CRB ce week-end

On avait déjà évoqué dans nos précédentes éditions que le coach du MOB, Alain Geiger, voulait meubler cette trêve en organisant des rencontres amicales. C'est dans ce sillage que la direction des Vert et Noir a contacté son homologue du CRB et l'a conviée à venir jouer une rencontre amicale face aux coéquipiers de Zerdab au stade de l'Unité maghrébine. D'après les informations en notre possession, les dirigeants du club de Belcourt, ainsi que l'entraîneur en chef, Alain Michel, auraient vu d'un bon œil cette invitation et répondront certainement par la positive. La réponse définitive était justement attendue pour hier soir ou aujourd'hui dans la matinée, ce match devrait se jouer vendredi ou samedi, et permettra au staff technique du MOB de tester son groupe devant un adversaire très coriace qui occupe la première place du classement pour le moment.

L'invitation du DRBT déclinée

La direction du MOB a, elle aussi, reçu une invitation d'un autre club en vue de jouer une rencontre amicale chez lui, il s'agit du nouveau promu, le DRB Tadjenanet, dont les dirigeants ont invités les Béjaouis chez eux, comme un pas pour consolider les bonnes relations entre les deux clubs. Toutefois, les Mobistes ont été obligés de décliner l'invitation, et ce, parce que le staff technique ne voit pas d'un bon œil le fait de faire un long trajet pour jouer cette partie, surtout que la prochaine rencontre du championnat se jouera au stade de l'Unité maghrébine face au CSC, et c'est mieux donc pour l'équipe de préparer ce match sur le même terrain, surtout que les nouveaux n'ont pas encore eu réellement l'opportunité de s'adapter à ce terrain, ayant passé toute l'été à s'entraîneur en dehors de la capitale des Hammadites.

Hamzaoui absent, Yaya et Maâmar Youcef de retour

L'avant-centre du MOB dont tout le monde attend le retour à la compétition, à savoir Okacha Hamzaoui, s'était entraîné normalement avec l'équipe nationale militaire au début de la semaine, ce qui a beaucoup rassuré les supporters, mais ne se présentant qu'en tenue de ville hier, il s'est contenté de séances de soins avec le médecin du club. Ses deux coéquipiers chez l'équipe nationale militaire, à savoir Yaya et Maâmar Youcef ont, eux, repris normalement avec le groupe dès hier, et sont donc mis dans la préparation du prochaine match de championnat prévu dans un peu plus d'une semaine face au CSC. A. B.

Meliani n'a toujours pas repris

Le milieu de terrain franco-algérien du MOB, Karim Meliani, n'était pas présent à la séance de la reprise des entraînements mardi dernier, et il ne s'est pas présenté à celle d'hier non plus. Il est à rappeler que le staff technique du MOB a accordé deux jours de repos à ses joueurs au terme du match de samedi dernier face au MCO, sachant que l'équipe avait deux semaines pour préparer son prochain rendez-vous face au CSC, l'ex-joueur de l'ASO ne s'est donc plus présenté à l'entraînement depuis.

Il serait affecté par la réaction du public à son égard

Si la direction du MOB parle pour l'instant d'une absence non justifiée, des sources proches du joueur nous indiquent que Meliani n'a pas repris car il a le moral dans les chaussettes. Et pour cause, l'ancien milieu de terrain du Red Star a été pris à partie par les supporters présents au stade Ahmed-Zabana à la mi-temps du match face au MCO, ces derniers lui reprochant son rendement en dessous des attentes, sachant qu'il avait déjà été beaucoup critiqué après le match de la JSK où il ne

s'est pas aussi mis en valeur. Il faut dire qu'on s'attendait à sa mise sur le banc face au MCO, surtout que Geiger semblait songer à le changer d'après les séances d'entraînement qui ont précédé la rencontre face aux Oranais, mais a finalement décidé de lui renouveler sa confiance, ce qui n'a, semble-t-il, pas du tout joué en sa faveur. Il faudra donc attendre quelques jours pour connaître l'aboutissement de cette affaire, et voir si Meliani a bien l'intention de reprendre sa place chez les Mobistes.

Aguid, Lakhdari et Hadji reprennent

Les trois autres éléments qui étaient absents lors de la séance de reprise de mardi dernier, à savoir Aguid, Lakhdari et Hadji ont, eux, repris avec l'équipe hier sous la houlette du coach Alain Geiger. Renseignement pris, Aguid a été bloqué par la circulation sur le chemin de Béjaïa, Hadji avait lui un décès dans la famille, alors qu'on n'a pas eu d'information concernant l'absence de Lakhdari. La direction du MOB a toutefois demandé un rapport au staff technique suite à ces absences, et les joueurs concernés doivent donc tous déposer leurs justificatifs.

Compétition / PUB ANEP 343 013 du 03/9/2015
Compétition / PUB
ANEP 343 013 du 03/9/2015

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

CRB

11

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 CRB 11 Malgré un début de saison positif Alain Michel :

Malgré un début de saison positif

Alain Michel : «Les objectifs ? C’est au mois d’avril»

Les supporters du CRB voient grand après le début en trombe de leur équipe favorite en championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis. Les Rouge et Blanc se comportent bien et sur le plan de la qualité de jeu et sur le plan des résultats.

PAR MOHAMED FAYÇAL

Contre le MCA à Bologhine dans le cadre de la première journée, les gars de Laâqiba ont laissé une forte impres- sion au moment où les observateurs s’attendaient à une victoire du MCA et ses stars. Il n’en fut rien en fin de comp- te puisque les coéquipiers de Nessakh ont mis leurs adversaires à rude épreu- ve l’obligeant au partage des points (0- 0). En deuxième journée, le CRB a affronté le RC Arba en l’absence de son public en raison du huis clos imposé au Chabab. Cela n’a pas empêché les capés de l’entraîneur Alain Michel de se jouer du finaliste malheureux de la précéden- te édition de la coupe d’Algérie s’impo- sant largement et logiquement sur le score de 3 buts à 1. Les Khelili et consorts confirmeront contre le NA Hussein Dey, pour le compte de la troi- sième journée, infligeant à leurs adver-

de la troi- sième journée, infligeant à leurs adver- saires une lourde défaite à Blida sur

saires une lourde défaite à Blida sur le score sans appel de 3 buts à 0. Avec sept bons points au compteur, le Chabab occupe, seul, la première place au clas- sement général. Le CRB va-t-il, du coup, jouer pour le titre ? Une ques- tion, posée par l’ensemble des suppor- ters belouizdadis, à laquelle le patron de la barre technique, Alain Michel, répond avec beaucoup de prudence. Le technicien français refuse de pavoiser et donner de faux espoirs aux amoureux du club. D’autant que ceux-ci s’impa- tientent à voir leur club renouer avec le sacre après six longues années de tra- versée du désert. « Je ne pense pas que le moment est opportun pour parler d’objectifs. C’est clair que nous allons œuvrer dans le sens de terminer dans un classement honorable. S’il y a lieu de

parler d’objectifs, il va falloir attendre le mois d’avril prochain. Prenant l’exemple de la saison passée : j’ai pris l’équipe classée à la dernière place au mois de novembre. A quelques jour- nées, on s’est retrouvés concernés par le titre jusqu’à ce fameux match contre l’ESS. Si nous l’avions gagné, nous aurions pu remporter le championnat. C’est pour vous dire que la situation sera plus claire au mois d’avril » nous explique l’ancien coach du MC Alger, de la JSM Béjaïa et de la JS Saoura.

«La qualité de jeu m’importe plus» Tout en soulignant l’importance des résultats et sa détermination de réaliser le meilleur parcours possible, le pre- mier responsable technique du Chabab

ne veut pas brûler les étapes. Il préfè- re plutôt continuer à travailler la façon de jouer de son équipe, garant par excellence de la durabilité des perfor- mances. « Ce qui m’importe le plus est d’améliorer de jeu de l’équipe. Nous travaillons dans ce sens depuis l’entame de la préparation estivale. L’équipe répond bien pour le moment, mais j’estime qu’il faudra continuer à bosser pour faire mieux à l’avenir. Le plus important objectif est de peauffiner davantage notre jeu. On est en début de parcours, les choses devraient s’améliorer au fil des ren- contres », nous fera savoir Alain Michel dont la nomination au milieu de la saison écoulée aura fait beau- coup du bien au club. M. F.

écoulée aura fait beau- coup du bien au club. M. F. En prévision du match contre

En prévision du match contre la JSK

Réda Malek appelle les supporters au fair-play

Privé de ses supporters à l’occasion de son match au 20-Août-1955 contre le RCA, le CRB va pouvoir renouer avec ses amoureux à l’occasion de la réception dans la même enceinte de la JS Kabylie le 12 septembre en match comptant pour la quatrième journée de la Ligue 1 Mobilis. Conscient du rôle important des supporters dans la poursuite de la bonne marche de l’équipe en championnat, le président Réda Malek invite les supporters de l’équipe à demeurer fair-play contre la JSK histoire d’éviter des sanctions au CRB. Ce dernier, rappelle-t-on, compte en sursis un match à huis clos. Le risque existe. D’où l’action menée par Réda Malek et les fans du club pour sensibiliser la galerie à soutenir l’équipe dans le calme et la sagesse lors des prochains rendez-vous à commencer par celui contre la JSK. « Il faut faire de nos matches des fêtes de football. Les joueurs et le staff technique, de leur côté, poursuivront les efforts pour être à la hauteur de leurs ambitions légitimes », devait déclarer le boss belouizdadi lequel dirigeant n’a pas hésité à saluer l’attitude de ses supporters lors du dernier derby contre les Sang et Or. Les fans du CRB ont eu, en effet, un comportement exemplaire évitant de retomber dans des actes de violence qui les priveraient de leur équipe. Les supporters s’engagent, de leur côté, à poursuivre leur soutien à l’équipe loin de

toute forme de dérapage.

M. F.

Battu par l’OMR (2-1)

Fin d’invincibilité pour le CRB

Profitant de la trêve observée par le championnat en raison de la nouvelle sortie des Verts dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017, le staff technique du CRB a programmé trois matches amicaux et pas des moindres. Le premier rendez-vous amical a eu lieu mardi soir durant lequel le Chabab de Belouizdad a donné la réplique à l’OM Ruisseau qui évolue dans la division d’inter-régions (groupe Centre). Les capés du coach Alain Michel ont été freinés dans leur élan en s’inclinant sur le score étri- qué de 2 buts à 1. Pourtant, ce sont les Rouge et Blanc qui ont pris l’avantage au score sur une réalisa- tion de la nouvelle recrue, Sid-Ali Yahia-Cherif, avant de céder la vic- toire aux Olympiens. Alain Michel en a profité pour aligner les joueurs peu utilisés pendant les matches du championnat. Un moyen pour lui de permettre à ses remplaçants de gagner un (précieux) temps de jeu. La défaite du Chabab contre le voi- sin de Ruisseau signe ainsi une bonne série d’invincibilité. Depuis la défaite concédée en amical en juillet dernier contre l’USMH (1-0), le Chabab a su prendre le dessus dans les différents matches ami-

caux et officiels. Lors du stage effec- tué au Maroc (Ifrane), le Chabab a enchaîné plusieurs victoires (MAS Fès, MC Oujda, COD Meknès et HA Casablanca) avant de pour- suivre sur sa lancée en champion- nat. Depuis l’entame de la saison, le Chabab n’a pas encore goûté à la défaite au grand bonheur des sup- porters.

Un mal pour un bien La défaite enregistrée contre l’Olympique de Ruisseau n’inquiè- te pas outre mesure le staff tech- nique du Chabab qui nous a décla- ré, d’ailleurs, que son objectif prin- cipal est de faire tourner l’effectif surtout pour les joueurs n’ayant pas joué suffisamment. Alain Michel est sorti avec beaucoup d’enseignements surtout sur la capacité de certains joueurs à se his- ser à la hauteur de la concurrence imposée par Alain Michel. Une telle défaite devra servir également de leçon pour les coéquipiers du gar- dien Boukacem. Ces derniers sont invités, par conséquent, à redoubler d’efforts pour espérer préserver la dynamique de victoires en cham- pionnat.

M. F.

Chebira

a joué contre

Ruisseau…

Bonne nouvelle pour le Chabab de Belouizdad. Son défenseur latéral atti- tré, Abdellah Chebira, semble se remettre complètement de sa blessure. Le joueur en question a pris part, en effet, au dernier match amical contre l’OM Ruisseau. Il a joué la première mi- temps entière avant de céder sa place en début de la seconde période. Chebira a montré un visage ras- surant confirmant ainsi son rétablisse- ment d’une blessure l’ayant énormément perturbé.

… Il sera opérationnel contre la JSK

La bonne réaction du défenseur latéral Chebira aura soulagé le staff technique. Celui-ci peut désor- mais compter sur les services du joueur en prévision de la pro- chaine rencontre du championnat contre la JSK. Une solution pré- cieuse pour Alain Michel qui a été contraint de mettre le milieu de terrain Draoui sur le couloir gauche de la défense contre le NAHD.

Yahia Cherif

retrouve

le chemin

des filets

N’ayant pas réussi à trouver le chemin pen- dant la compétition officielle, l’attaquant Yahia Cherif a réussi à trouver le chemin des filets lors du match amical contre l’OMR. Yahia Cherif a ouvert, en effet, la marque à son équipe avant que l’adversaire ne marque deux buts pour l’emporter en fin de compte.

Entraînement

ce matin

à Ben Aknoun

Selon le programme de préparation tracé par le staff technique pendant la trêve, il est prévu que le CRB s’entraîne ce matin sur du gazon naturel. L’entraînement est prévu au centre mili- taire de Ben Aknoun.

Médéa en ami- cal le soir

Dans la soirée d’au- jourd’hui, les joueurs du Chabab devront disputer leur deuxiè- me joute amicale. L’adversaire est, rap- pelle-t-on, l’Olympique de Médéa, pensionnaire de la Ligue 2 Mobilis.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

12

USMH

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 12 USMH  PA RACHID HAMMADI «La préparation se passe très
PA RACHID HAMMADI «La préparation se passe très bien. On sait que le derby face
PA RACHID HAMMADI
«La préparation se
passe très bien. On sait que
le derby face au NAHD
sera très difficile.
L’adversaire reste sur
deux défaites de rang et
voudra sûrement se
racheter à l’occasion du
match de jeudi pro-
chain. De notre côté
on veut rester sur
notre lancée et
enchaîner avec
un troisième
succès de
rang.
Pourvu
que

WAB 1- USMH (B) 2

Les

remplaçants

aussi savent gagner

Dans la deuxième rencontre qui s’est jouée en même temps que la première, l’équipe B de l’USMH s’est imposée à Boufarik face au WAB local. Menés au score, les Jaune et Noir parviendront à égaliser par l’intermédiaire de Benachour avant que le jeune U21 Hemida réussisse à donner l’avantage à l’USMH. Une rencontre où l’équipe d’El-Harrach était composée essentiellement des remplaçants qui ont su montrer qu’ils étaient tout aussi capables d’assurer une victoire. Dominant leur adversaire, c’est donc logiquement qu’ils ont gagné au final. Ayant pour but de faire jouer l’ensemble des joueurs 90 minutes, le coach Charef ne peut être que satisfait du rendement des deux équipes. Tout le monde a joué et l’a fait d’une manière rassurante, ce qui permet au staff technique de sortir avec beaucoup de satisfaction. A quelques jours du derby face au NAHD, on peut dire que la préparation se déroule parfaitement bien. R. H.

ERRATUM

Dans notre livraison d'hier, nous avions publié un article où on pouvait lire en titre "L'USMH attend avec impatience l'argent de Mobilis". Au fait il s'agissait d'un autre sponsor et nous avons malencontreusement cité Mobilis. Nous nous excusons auprès de l'historique opérateur de la téléphonie mobile en Algérie pour le désagrément causé. Mobilis est connu pour son implication efficace dans la promotion du football et du sport en Algérie. Il est aussi le parrain de l'équipe nationale et des championnats professionnels. Mobilis est également engagé dans l'accompagnement de nos athlètes d'élite.

BENOMAR : «La préparation

du derby se passe très bien»

Accès gratuit au 5-Juillet pour le derby USMH-NAHD

La rencontre USMH- NAHD qui se jouera jeudi 10 septembre au stade du 5-Juillet sera gratuite pour les supporters des deux équipes. En effet, le wali d'Alger avec l'approbation des directions des deux clubs a décidé de laisser l'accès gratuit au stade du 5-Juillet qui rouvrira ses portes à l'occasion de ce derby algérois. Une initiative qui a plu aux dirigeants de l'USMH qui ont accepté tout de suite l'idée. Les fans de l'USMH pourront donc se rendre au temple du 5-Juillet pour soutenir leur équipe sans se soucier du prix du billet et venir pour l'occasion en grand nombre.

Des VIP au 5-Juillet pour le derby

La première rencontre qu'abritera le temple du 5- Juillet depuis sa fermeture et qui concernera l'USMH et le NAHD verra d'importantes personnalités assister au match. Un évènement que plusieurs personnalités ne veulent pas rater et il faudra s'attendre à voir de hauts responsables prendre place dans la tribune officielle du stade.

Des bus pour assurer le transport des supporters

La direction de l'USMH veut mettre tous les atouts de son côté pour remporter le derby face au NAHD. Ainsi, les dirigeants du club ont décidés de louer des bus pour assurer le transport des supporters afin qu'ils soient très nombreux afin de donner de la voix aux joueurs et les aider dans leur mission pour gagner et enchaîner avec un troisième succès, ce qui pourrait propulser l'USMH à la tête du classement.

L’entraîneur adjoint, Hassan Benomar, se veut optimiste avant la rencontre avant le NAHD. Parlant de la préparation, le coach adjoint de l’USMH nous dira qu’elle se déroule parfaitement bien.

avons demandé si jouer au 5-Juillet sera un avantage ou un inconvé- nient pour son équipe, nous dira que ce terrain sera parfait pour son équipe. «La pelouse du 5-Juillet n’est plus cette pelouse imprati- cable et gondolé. Le terrain est en parfait état et ce genre de pelouses arrange les équipes qui jouent au vrai football. Pourvu que la fête soit au rendez-vous pour ce derby qui sera le premier dans ce temps depuis une longue période. Ce ter- rain va nous permettre de dévelop- per notre jeu tout comme à Tchaker où nous avons vraiment pris plaisir à disputer un match. Maintenant les joueurs doivent bien travailler pour être au top pour cette rencontre.

R. H.

nos joueurs soient dans un bon jour afin d’enchaîner avec un troi- sième succès. Actuellement nous préparons ce match avec des joutes amicales et des séances d’entraîne- ment où on fait en sorte d’amélio- rer le rendement de l’équipe. Dans les deux matches amicaux disputés face à Beni Douala et Boufarik, les joueurs étaient un peu fatigués en raison de la séance matinale qui a eu lieu le jour de ces deux matches. Mais c’était tout à fait normal. Je pense que l’équipe est sur la bonne voie et qu’à ce rythme on peut continuer notre série de bons résul- tats.»

«La pelouse du 5-Juillet nous arrange» En outre, Benomar, à qui nous

Aït Ouamar et Boulekhoua blessés

Absents de la séance d’entraînement d’hier, deux cadres de l’équipe souffrent de blessures. Il s’agit d’Aït Ouamar et Boulekhoua. Si pour le premier nous n’avons pas de détails sur sa blessure, Boulekhoua, lui, souffre d’une blessure à la cheville. Contracté la veille du match contre l’ASMO à l’entraînement, le joueur avait tout de même pris part au match de la 3e journée. Par la suite sa cheville a enflé, ce qui l’avait obligé à se contenter de vélo et ne pas s’en- traîner avec le groupe. Il avait raté la der-

nière rencontre amicale afin de rester au repos et guérir rapidement. Joint par nos soins, Boulekhoua nous fera savoir qu’il pourrait rejouer aujourd’hui à l’occasion du match amical face au CRBT, mais tout dépendra de l’évolution de son état. Cependant il rassure quant à sa participa- tion pour le match face au NAHD auquel il nous dira qu’il prendra part et que d’ici là il sera totalement rétabli. Aït Ouamar, quant à lui, n’était pas joignable, l’instar du méde- cin du club, mais d’après des proches de l’équipe, il ne souffre pas d’une blessure importante et qu’il devrait reprendre et jouer le derby de jeudi prochain.

R. H.

il ne souffre pas d’une blessure importante et qu’il devrait reprendre et jouer le derby de

En grande forme en ce début de saison, Younès Sofiane a offert la victoire aux siens à l’occasion du match amical disputé mardi soir face à l’USBD.

Afin de préparer le derby de jeudi pro- chain face au NAHD, les Jaune et Noir ont disputés avant-hier deux joutes amicales. La première a eu lieu au stade de Mohammadia tandis que l’autre s’est déroulée en même temps à Boufarik face au WAB. Dans les deux rencontres, les Harrachis se sont imposés en inscrivant en tout 3 buts, encaissant 1 seul sur les deux matches. Des résultats rassurants à une semaine du derby algérois qui se jouera au temple du 5-Juillet. Pour revenir à la ren- contre qui s’est jouée au stade du 1er- Novembre, l’entraîneur Boualem Charef a fait participer les titulaires habituels. Dominant un adversaire pourtant coriace et qui a de la qualité, les Harrachis ont pu imposer leur jeu face à une équipe de Beni

USMH (A) 1- US Beni Douala 0

Signé Younès

Douala pourtant difficile à manier. Ce fut une rencontre bénéfique à tous les niveaux puisque l’équipe en a bien profité pour améliorer la cohésion. Sans se mon- trer vraiment efficaces, les Jaune et Noir ont toutefois bien dominé les débats. Arrivant à plusieurs reprises aux cages adverses, il y aura eu des ratages en attaque. Mais le fait de créer des situations de but et arriver aux cages adverses est un bon signe pour le staff technique qui esti- me que l’efficacité finira par venir étant donné que les joueurs parviennent à créer des actions dange- reuses. D’ici la rencontre du NAHD, les Harrachis devraient gagner en maturité et en confiance devant les buts afin d’être le plus efficaces possible en vue des pro- chaines rencontres de championnat où il faudra savoir concrétiser les occasions.

Auteurs d’une belle rencontre, les cama- rades du chevronné Younès peuvent lui dire un grand merci puisqu’il aura été l’au- teur de l’unique but de la rencontre en première période. Le joueur ne semble pas avoir pris une ride et continuer à afficher une forme éblouissante. Mettant son expérience au service de l’équipe l’enfant d’El-Harrach a fourni une prestation de premier ordre et prouve qu’il est loin d’être fini. A 32 ans, il peut mener l’USMH vers les sommets et pourquoi pas l’aider à décrocher un titre qui fuit ce club depuis bien des années. Par ailleurs, l’entraîneur semblait satisfait du rendement de l’ensemble de ses joueurs à qui il a demandé de rester concen- trés pour continuer sur la dynamique des bons résultats enregistrés jusque-là. R. H.

des bons résultats enregistrés jusque-là. R. H. Aujourd’hui match amical contre Beni Thour Cet

Aujourd’hui match amical contre Beni Thour

Cet après-midi, à partir de 17h30, les Jaune et Noir disputeront un match amical au stade de Mohammadia. C’est contre la formation du CR Beni Thour que les Harrachis se mesureront dans une rencontre qui entre dans le cadre de la préparation du derby de jeudi prochain face au NAHD.

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015  De notre envoyé en Autriche : Mourad Metahri AUTOMOBLIE

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

De notre envoyé en Autriche : Mourad Metahri

AUTOMOBLIE

13

notre envoyé en Autriche : Mourad Metahri AUTOMOBLIE 13 Essai de la Peugeot Partner Tepee 1.6

Essai de la Peugeot Partner Tepee 1.6 HDi 120 ch

Restylage en douceur

Peugeot Partner Tepee 1.6 HDi 120 ch Restylage en douceur Les ludospaces, ces camionnettes à usage

Les ludospaces, ces camionnettes à usage multiple pouvant aussi bien servir pour des besoins professionnels que pour transporter sa famille après le travail, sont devenus, année après année, indispensables dans la gamme des constructeurs généralistes. L'appellation même de ludospace renvoie plus à un univers de loisirs qu'à celui de la plomberie ou de la menuiserie. Et c'est Peugeot qui a lancé le mouvement, en 1996, avec le Partner. Peugeot Partner a trouvé dès le départ son marché en Algérie, aussi bien pour les versions utilitaires, tôlées, que pour les versions " véhicules particuliers " appelées " Tepee ". Et ce n'est pas un hasard si Peugeot a présenté son nouveau Partner en avant-première mondiale au dernier Salon de l'Automobile d'Alger.

L'ère de la connectivité

Il y a une grosse nouveauté

dans cette version 2015 du Partner, la tablette tactile. Elle trône sur la planche de bord et confère tout de suite au véhicule une dimension luxueuse. Dans cette ère technologique, plus aucun véhicule ne peut séduire sans

les

connectivité.

Cette tablette de 7 pouces

d'accéder

permet "

facilement aux différentes fonctions du véhicule :

ordinateur de bord, radio AM/FM ou numérique DAB (Digital Audio Broadcasting en option), lecture des fichiers musicaux du Juke Box (disque dur intégré) ou

attributs de la

d'appareils mobiles, téléphone en main libre et navigation ". Pour la connectivité, on retrouve le Bluetooth, le port USB, une prise jack ainsi que la fonction MirrorScreen. " A partir d'un smartphone compatible Mirrorlink®1 ou Carplay®2 connecté, MirrorScreen permet de dupliquer le meilleur de ses applications mobiles sur le grand écran tactile du véhicule, afin d'en profiter facilement et en toute sécurité ", lit-on sur le dossier de presse. " Un bouton de la commande au volant déclenche la reconnaissance vocale

de la commande au volant déclenche la reconnaissance vocale déportée du smartphone connecté en Bluetooth), les

déportée du smartphone connecté en Bluetooth), les réponses sont alors diffusées par les haut- parleurs du véhicule ". Pour des raisons de sécurité " l'accès aux applications est géré différemment en

fonction de l'état du véhicule. Lorsqu'il est en mouvement, le conducteur peut utiliser les applications utiles à la conduite, la navigation par exemple, ou celles d'infotainment, comme la webradio ".

FICHE TECHNIQUE

Cylindrée : 1560 cm3

Carburant : Diesel

Puissance maxi : 120 ch à 3500tr/mn

Couple maxi : 300 Nm à 1750 tr/mn

Longueur : 4,380 m

Largeur : 1,810 m

Hauteur : 1,801 m

Vitesse maxi : 180 km/h

0 à 100 km/h : 12,9 s

Consommation urbaine : 4,9 l/100 km

Consommation extra-urbaine : 4,2 l/ 100 km Consommation mixte : 4,4 l/100 km

ATOUT

VOLUME

L'atout principal dans l'habitacle du Partner demeure son volume. C'est sans doute le seul véhicule qui peut accueillir cote à cote trois sièges pour enfants. Pour le chargement, nous sommes vraiment à bord d'un utilitaire. Sièges rabattables (et même démontables) plancher plat, bagages ou même réfrigérateur, trouveront bien une place. Les portes coulissantes à l'arrière faci- litent le chargement. Deux versions sont possibles, avec une seule porte arrière ou deux. De même, le Partner est disponible en cinq ou sept places. L'essai de ce nouveau Partner se poursuit sur les routes de cette région de Styrie. Contact ! C'est sans doute sous le capot que le véhicule cache les plus grands change- ments. Passage aux nouvelles normes d'émission Euro VI, Peugeot a renouvelé toute la gamme moteur. En Europe, ce sont 5 nouveaux blocs qui peuvent animer le Partnet, tous en 1600 litres de cylindrée : 2 bloc essence VTi de 98 et 120 chevaux et trois diesels de 75,100 et 120 chevaux. Malheureusement, ces moteurs ne seront pas proposés sur le marché algérien où les clients devront se contenter des anciennes motorisations. Le constructeur estime que

des anciennes motorisations. Le constructeur estime que les nouveaux blocs sont incompatibles avec les carburants

les nouveaux blocs sont incompatibles avec les carburants commercialisés en Algérie. Notre véhicule d'essai est animé par le bloc blueHDi de 120 chevaux, le plus puissant de la gamme, accouplé à une boite manuel- le 6 rapports. Avec un couple maxi de 300 Nm disponible dès 1.750 tr/mn, les reprises sont sécurisantes. Pas besoin de jouer du levier pour se relancer. Le châssis et les suspensions, les mêmes que sur le modèle de 2008, permettent une conduite tranquille aussi bien sur les routes nationales que sur les petites routes de cam- pagne. Les amortisseurs gomment efficace- ment les irrégularités du bitume et offrent un confort de berline. En conclusion, le Peugeot Partner de 2015 est toujours un compromis intéressant pour ceux qui veulent allier gros volume et conduite rassurante. M. M.

UN LOOK «sympa»

L'actuelle génération de Partner lacée en 2008 a eu droit à un premier restylage en 2008 puis à un second cette année. Les codes stylistiques de la marque ont évolué ces dernières années et un véhicule aussi important dans la gamme que le Partner se devait de coller à l'air du temps.

C'est dans la région de Graz en Autriche, qu'à l'invitation de Peugeot, nous découvrons le véhicule. Le nouveau Partner garde sa silhouette de camionnette avec son toit haut et ses lignes " carrées " mais de petites touches sont venues lui donner un air moderne et un look " sympa ". Sur la face avant, les designers ont apposé une nouvelle calandre flottante avec un gros logo central. Le bouclier a été redessiné et accueille des supports d'antibrouillards agrandis. Avec les feux de jours à LED, disponibles sur les finitions hautes, le nouveau Partner présente une belle signature lumineuse. Pour le look, Peugeot propose même une finition " Outdoor ". On est dans une ambiance de tout-terrain, ou plutôt… tout-chemin, avec le pare- chocs noir teinté dans la masse et les sabots argentés à l'avant et à l'arrière. Avec l'option grip-control, le véhicule permettra quelques virées hors du bitume. Sur le profil et l'arrière les designers de Peugeot ont préféré garder tout en l'état. Deux nouvelles teintes de gris viennent augmenter la gamme couleur et des jantes aluminium à 8 branches appelées Managua sont proposées en option.

viennent augmenter la gamme couleur et des jantes aluminium à 8 branches appelées Managua sont proposées

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015 ESS

14

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 ESS 14 UN MARATHON attend les Sétifiens De notre correspondant A.

UN MARATHON

attend les Sétifiens

3 septembre 2015 ESS 14 UN MARATHON attend les Sétifiens De notre correspondant A. KACEM Les

De notre correspondant

A. KACEM

Les coéquipiers du milieu de terrain sétifien et capitaine Mourad Delhoum ont repris le travail, lundi dans la soirée, après un jour de repos, pour entamer la préparation du match face au MCEE. Les Sétifiens veulent réussir leur préparation afin de ne pas rater leur match qui s'annonce d'ores et déjà palpi- tant entre deux équipes qui se connaissent assez bien. Pour rappel, après ce match de la Ligue des champions, l'ESS aura comme adversaires, lors des trois prochaines jour- nées, le RCR, le MOB, la JSS et n'évoluera qu'une seule fois à Sétif. C'est une étape très importante qui attend donc les poulains de Madoui. Cette série de matches commencera par la rencontre face au RCR prévue le 15 septembre. Cette rencontre sera aussi l'occa- sion aux coéquipiers de Delhoum d'engran- ger les trois points pour confirmer le résultat réalisé samedi dernier face au CSC. Ce sera sans aucun doute une rencontre difficile pour les Sétifiens devant l'équipe du RCR, mais l'entraîneur Madoui et son équipe ne jurent que par un bon résultat. Pour eux, remporter ce match est une chose vitale qui augure d'un bon avenir. C'est pourquoi ils préparent cette partie avec sérieux. C'est dire qu'un nouveau marathon commence pour les Sétifiens. Le staff se doit de maintenir les joueurs en forme, quand on sait que tout s'enchaîne très vite. Entre la pression du résultat et l'enchaî- nement des rencontres, les joueurs n'auront pas le temps de souffler.

Deux matches en déplacement Dès son retour à la compétition le 15 sep- tembre, la formation sétifienne entamera son parcours avec trois matches, dont deux en déplacement. Le début du marathon, ce sera face au RCR à l'extérieur le 15 du mois cou- rant, avant de recevoir le MOB à domicile, puis se déplacer au sud d'Algérie pour don- ner la réplique au JSS pour le compte des 5e et 6e journées du championnat de Ligue 1

Mobilis. Trois matches importants et surtout très difficiles attendent l'ESS qui devra d'ores et déjà se préparer pour entamer la suite du parcours en force et surtout ne pas se mettre en difficulté dès ce début de saison. Réussir les trois prochaines sorties est vital pour les Sétifiens s'ils veulent réaliser une meilleure saison que la précédente.

Penser d'abord au RCR Après un jour de repos, les Noir et Blanc ont repris le travail, lundi dans la soirée, en pré- vision de la prochaine rencontre prévue face au RCR. Une coriace formation face à laquel- le l'ESS tentera d'enchaîner avec une autre victoire à l'extérieur. Il faut avouer que ce ne sera pas facile pour les Sétifiens qui affronte- ront une équipe qui reste sur une victoire à l'extérieur. Ce qui nous amène à dire que les Sétifiens n'auront pas la tâche facile cette fois du moment que les poulains de Belatoui feront de leur mieux pour relever la tête à domicile et se relancer en championnat. Dans cette perspective, le coach de l'ESS a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance tout en exigeant d'eux une totale concentration, leur rappelant que rien n'est encore assuré, à savoir une place sur le podium qui permettra aux Ententistes d'assu- rer une participation africaine la saison pro- chaine.

Madoui doit prendre ses précautions Même si cela paraît évident, gérer ces trois matches, avec l'objectif de ne pas chuter, n'est pas facile ni pour les joueurs ni pour le staff. Pour ce faire, Madoui doit sortir le grand jeu. En plus de la préparation technico-tactique, le Sétifien doit trouver les mots qu'il faut pour sensibiliser les joueurs, afin de les mettre à l'abri de toute mésaventure en ce début de championnat. Malgré cette situation, le coach sétifien reste très optimiste et affirme que le club fera un bon parcours et saura comment réaliser de bons résultats face aux MCEE, RCR, JSS et au MOB. A. K.

Les deux trophées africains exposés depuis hier matin à Beaumarchais

Dernière chance pour les sup- porters de prendre des photos souvenir avec les deux Coupes

d'Afrique. La direction de l'ESS

a décidé de donner une autre

chance aux supporters de prendre des photos souvenir avec les deux trophées afri- cains, celui de la Ligue des champions et celui de la Supercoupe d'Afrique. Les deux coupes sont exposées depuis hier matin au siège du club à Beaumarchais. Les supporters, qui n'ont pas encore eu la chance de voir de près les deux trophées et de se prendre en photo, auront trois jours devant eux, c'est-à-dire jusqu'à vendredi en fin de journée pour

le faire. Il est à noter que l'ESS, qui vient de se faire éliminer de la Ligue des champions, devra rendre les deux trophées

à la CAF très prochainement, en

moins d'un mois pour la Coupe des champions et au plus tard début janvier pour la Supercoupe d'Afrique qui doi- vent être retapées, si cela est nécessaire, pour les remettre aux nouveaux lauréats.

ESS 0 - ENM 1

L'Entente de Sétif s'est inclinée

à domicile face à l'Equipe

nationale militaire avant-hier, en amical sur le score d'un but

à zéro signé par le joueur de

l'ESS, Hadouche Zakaria, sur penalty à la 20'. Le coach de l'ESS a fait appel aux joueurs qui n'ont pas participé face au CSC et cinq joueurs des espoirs.

La formation

sétifienne

Belhani, Souilah (Bessam 46), Hachi (Chibout 46), Arroussi, Megatli, Baouz, Dahar (Boudrama 65), Kourbia (Boubakour 46), Bouzana (Saidi 37), Chenine et Rait.

Madoui a repris hier

Le coach sétifien Madoui Kheireddine a repris hier son travail à la tête du staff tech-

nique de l'ESS, après deux jours d'absence suite à sa démission

à la fin de la rencontre face au

CSC. Son retour a été très bien apprécié par les fans de l'ESS.

KOURBIA :

«Maintenant, il faut gagner à l'extérieur»

Pour son tout premier

match comme titulaire, Kouriba a brillé durant toute la période passée sur la pelouse. D'ailleurs, les propos de Madoui, après la fin de la partie, confirment que le milieu offensif des Noir et Blanc a été l'un des meilleurs éléments sur le terrain, lors de cette affiche ayant mis aux prises l'ESS avec le CSC. Sollicité avant- hier après sa sortie des ves- tiaires, le natif d'Oran nous parle de cette victoire qu'il qualifie d'importante et méritée, mais aussi de son

premier match cette saison comme titulaire.

Première victoire cette saison acquise face au CSC, cela doit vous faire beaucoup de bien, n'est- ce-pas ?

Oui, effectivement. Après avoir concédé deux faux pas de suite, il fallait bien que nous reagissions.il y a eu ce derby, et ce fut une

occasion en or pour se refai- re une santé. Nous savions, avant même de l'aborder, que cette rencontre pouvait arranger les choses comme elle pouvait les compliquer davantage. Nous avions réalisé une bonne opération et nous ne pouvons que nous en réjouir parce que nous étions à l' origine de cette joie de tous les Ententistes. Que demander de plus ?

Vous avez joué votre premier match cette saison comme titulaire, qu'avez-vous à nous dire ?

J'ai essayé de donner le meilleur de moi-même. Je pense que si nous nous sommes imposés, c'est parce que tout le groupe a livré une prestation solide. En ce qui me concerne, je savais que ce derby est spécial aux yeux de nos supporters,

donc j'ai fait de mon mieux afin de ne pas décevoir. Je me suis donné à fond et c'est aux spécialistes de juger mon rendement.

Vous avez débuté les deux premiers matches de la saison sur le banc de touche, ça ne vous a pas dérangé ?

Pourquoi l'être ? Je suis un membre du groupe et c'est au coach de faire ses choix. Il est le responsable à la barre technique, donc c'est lui le mieux indiqué pour savoir ce qu'il faut faire et quelles décisions il faut prendre. L'entraîneur m'a incorporé à deux reprises en seconde période avant qu'il me fasse confian- ce et me titularise. J'ai essayé de profiter de la situation et lui prouver qu'il n'avait pas tort en donnant le meilleur de moi-même. J'espère avoir été à la hau- teur.

Etes-vous satisfait de votre prestation ?

Je suis satisfait, mais le dernier mot ne revient pas à moi mais aux membres du staff technique. Moi j'estime que j'ai accompli comme il se doit ma mission mais, comme je vous l'ai dit, je laisse le soin aux spécialistes de juger mon rendement.

Vous allez vous rendre à Relizane le 15 septembre prochain pour défier l'équipe locale. Comment voyez-vous cette rencontre ?

C'est un match qui se jouera à l'extérieur, donc c'est normal que l'équipe adverse tente de profiter de cette occasion pour ajouter de précieux points à son actif. Cette rencontre est pré- vue pour le 15 septembre, donc nous allons avoir assez de temps pour bien prépa- rer ce déplacement. Ce ne sera pas facile, mais nous sommes dans l'obligation de confirmer notre dernier résultat. Il faudra donc que nous gérions de la meilleure façon possible cette opposi- tion et, pourquoi pas, aller chercher trois nouveaux points là-bas.

A. K.

JSS

Les supporters accrochent une grande banderole

«La JSS capable de damer le pion aux grosses pointures»

De notre correspondant

ALI OUKILI

Ils étaient plus de trois cents personnes regroupées devant le siège du club situé en plein centre-ville, scandant des slogans à la gloire de leur équipe. Ils ont tenu à remercier les dirigeants d'avoir ramené de bons joueurs qui forment un bon groupe. La preuve, quatre points ont été récoltés en trois matches devant des adversaires difficiles à manier à l'image de l'USMH, le MCA et le DRBD Tadjnanet. Ils ont créé une ambiance de fête avant de quitter les

lieux. "Ce qui prouve que la JS Saoura est bien partie pour jouer les premiers rôles", lancent les jeunes mordus des Vert et Jaune. Ils promettent de se déplacer en force à chaque prestation de leurs favoris au stade du 20-Août-1955. "Cette équipe est capable de damer le pion aux grosses pointures du championnat", estime un membre du comité de supporters Maintenant, ils croient dur comme fer que la JS Saoura jouera les premiers rôles si elle ne rencontre pas d'entraves et d'embûches en cours de route.

A. O.

Reprise

aujourd'hui

C'est hier soir que devaient reprendre les entraînements sous la direction de Bernard Simondi, rentré la veille de France. Comme à chaque reprise, le coach programme de légères séances de tra- vail avant de reprendre le lendemain le plus normale- ment du monde les entraî- nements. Les Sudistes vont profiter ce cette mi-trêve pour disputer un match ami- cal contre le MC Saïda prévu dans les tout prochains jours. Une rencontre fort attendue par l'entraîneur pour corriger quelques erreurs avant le RCA qui leur rendra visite.

Travail spécifique pour Terbah, Zé-André et Merbah

Terbah, Zé-André et Merbah qui reviennent d'une blessure sont en train de suivre le programme de travail élaboré par le staff technique. Ils s'entraînent à raison d'une heure par séance sous la direction du DTS L. Belaid, chargé de cette mission. Ce dernier estime que le premier ne sera pas encore prêt mais les deux autres s'en remettront dans quelques jours.

Belmokhtar, un nom à retenir

Le jeune espoir Belmokhtar a fait ses classes à l'US Remchi ; ses prestations n'ont pas laissé indifférents les Becharis. Ils l'ont convaincu de rejoindre leur équipe en s'entraînant avec les seniors, mais évoluera avec les U21, car vu l'effectif étoffé de l'équipe première, il chauffera le banc. Et pour ne pas le laisser inactif, la direction l'a mis à la disposition des espoirs avec les- quels en train de réaliser de bons résultats. Ce jeune pétri de grandes qualités de jeu technique rapide balle au pied peut faire à lui seul la différence. Avec le travail, il progressera davantage et arrachera facilement sa place avec l'équipe senior.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

MCO

15

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 MCO 15 LEMOUCHIA : «Déçu de rater les retrouvailles avec l'USMA»

LEMOUCHIA :

«Déçu de rater les retrouvailles avec l'USMA»

Après deux ans d'inactivité, l'ancien international estime qu'il est en voie de retrouver sa forme optimale. Toutefois, il regrette sa suspension au prochain match face à son ancienne équipe, l'USMA.

Ce mardi, vous étiez absent à l'entraînement, peut-on en connaître les raisons ?

J'avais une affaire urgente à régler à Alger ; évidement j'ai prévenu le coach de mon absence. Depuis que j'ai rejoint le MCO, j'ai laissé traîner mes affaires personnelles ; comme ce week-end le championnat est à l'arrêt, j'ai demandé à Cavalli de m'autoriser à m'absenter. Ce mercredi matin, je me suis entraîné avec les joueurs blessés.

Après la rencontre devant le MOB, vous affichiez une mine triste, est-ce à cause de votre suspension ou du résultat final du match ?

Si l'on veut dire les deux. Je ne comprends pas pourquoi l'arbitre m'a brandi le carton jaune (avertissement pour contestation de décision), alors qu'en tant capitaine (il avait hérité du brassard après la sortie de Beradja), je voulais juste attirer son attention que l'adversaire était en train de perdre du temps. A cause de ce carton jaune, je vais rater les retrouvailles avec mon ancien club, l'USMA. Je précise que ce match n'a rien de particulier pour moi, mais je tenais à revoir des coéquipiers qui sont toujours au club. Je dois ajouter que ce n'est pas seulement ma suspension qui m'a mis en colère, le résultat final de la partie, je l'ai perçu comme une injustice car au vu de la physionomie du match, on méritait bien de gagner

C'est le constat fait par tous les supporters…

On a fait un grand match, c'est pour cela que nous étions frustrés après la rencontre. On a bêtement perdu deux points.

Avec seulement deux points dans votre escarcelle, il y a de quoi avoir des inquiétudes, non ?

Le MCO n'est pas épargné par la programmation, on est sortis deux fois chez de gros calibres, à savoir l'ESS et le CSC, après on reçoit le détenteur de la coupe, le MOB, ensuite on ira à l'USMA, avant de recevoir cette fois le CRB. Pour éviter de sombrer dans le doute, il faut vite provoquer le déclic. En tant que joueur expérimenté, je tenterai à ma façon de remonter le moral de mes coéquipiers, c'est mon autre rôle au sein de l'équipe, après tout ! Cela dit pour revenir à la programmation, tous les matches seront délicats à négocier. Il ne faut pas paniquer, on est des compétiteurs, on veut toujours tirer le maximum. Cela n'a pas marché, comme on le souhaitait en début de saison, nous devons garder notre sérénité et tout faire pour prendre des points afin de gagner en confiance.

Comment jugez-vous vos débuts au MCO ?

Franchement, j'estime que mes débuts sont positifs grâce au staff technique et à mes coéquipiers qui m'ont mis dans les conditions idéales. Je me suis rapidement intégré au groupe. En me voyant jouer, certains étaient surpris, alors que je suis resté plus de deux ans sans club. Sincèrement, je n'ai pas à me plaindre de mes débuts, je suis sur le bon chemin.

M. S.

Le wali règle les problèmes administratifs de Cavalli

Sur demande de l'entraîneur français, le premier magistrat de la ville l'a reçu, avant-hier en milieu d'après-midi, dans son cabinet. Jean-Michel Cavalli a sollicité M. Abdelghani Zaâlane pour régler des problèmes administratifs auxquels il serait confronté, a-t-on appris.

PAR M. STITOU

Toujours disponible pour aider le club, le wali a résolu dans la matinée d'hier tous les problèmes soulevés par l'entraîneur français. Par ailleurs, profitant de sa rencontre avec lui, le premier responsable de la ville s'est enquis de la situation du club. D'après les échos qui nous sont parvenus, Cavalli l'aurait rassuré et même encensé son président. "Belhadj est un président avec lequel je n'ai aucun problème", dira Cavalli au wali de la ville.

A qui profite la rumeur ? Alors que rien n'a filtré sur la teneur de la discussion entre le wali et l'entraîneur, mardi soir, les rumeurs les plus folles ont circulé dans l'entourage du club. On a même prétendu que Cavalli aurait informé le wali de sa décision de démissionner, tandis que d'autres rumeurs laissaient entendre que le coach français ferait l'objet d'intimidations. Des rumeurs balayées, croit-on savoir, par Cavalli qui a eu hier matin l'un des frères

du président au téléphone. "J'ai juste demandé à M. le wali de régler ma situation administrative ; bien au

contraire, je l'ai rassuré sur mes rapports professionnels avec mon employeur", lui

a confié Cavalli. Mettant un terme aux

rumeurs qui le donnaient comme partant, et ce n'est pas la première fois que de telles rumeurs sont véhiculées, Cavalli est

toujours en poste. "Il ne l'a pas fait quand

il était libre cet été, je ne pense pas

qu'avec tous les égards et privilèges dont

il bénéficie, il envisagerait de quitter le MCO", expliquera un proche du président qui démentit à son tour cette rumeur.

Il n'a pas dirigé la séance de mardi S'étant déplacé mardi en milieu d'après- midi au cabinet du wali, Jean-Michel Cavalli n'a pas dirigé la séance de mardi qui a débuté à 18h. Cet entraînement a été dirigé par son adjoint Armand Sène. Il devait reprendre le travail hier après- midi.

M. S.

Il devait reprendre le travail hier après- midi. M. S.  Trois jours de repos Après

Trois jours de repos

Après l'entraînement de ce jeudi, les joueurs bénéficieront de trois jours de repos. La reprise des entraînements est prévue lundi en fin d'après-midi. Cavalli et Armand Sène, qui partiront ce vendredi en France, seront de retour dès la reprise des entraînements.

USMA-MCO confirmé pour le 15 septembre

C'est officiel, la rencontre entre l'USMA et le MCO se jouera le mardi 15 septembre en rai- son de la participation du club algérois à la Ligue des champions. Cette rencontre de la prochaine journée du championnat a été reportée au 15 septembre.

La licence d'Alieu récupérée

Outre les licences des entraîneurs Armand Sène et Karim Saoula, le secrétaire Adda, qui s'est déplacé à Alger, a également récupéré celle du Gambien Alieu Darbo. Cet élément pourrait faire donc son baptême du feu en compétition officielle dès la prochaine ren- contre.

Les blessés s'entraînent le matin

Les joueurs qui reviennent de blessure, à l'image de Nessakh et Bencheikh, suivent un programme spécifique ; ils s'entraînent chaque matin sous les ordres d'Armand. Hier matin, ce groupe a été rejoint par Lemmouchia, lequel a raté la séance de la veille.

Bourzama à Paris

Touché aux ligaments du genou, Chafik Bourzama se rendra ce dimanche à Paris. Le lendemain, le défenseur du MCO a rendez- vous chez un médecin spécialiste. On espère que ce dernier ne décèlera pas une blessure assez grave.

Compétition / PUB ANEP 342 934 du 3/9/2015
Compétition / PUB
ANEP 342 934 du 3/9/2015

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015 ASMO

16

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 ASMO 16 Belaïd : «De réels progrès en défense» Le défenseur

Belaïd : «De réels progrès en défense»

Le défenseur El Hadi Belaïd traduit sa volonté et celle de ses coéquipiers de profiter de cette trêve pour apporter les correctifs qui s'imposent.

Entretien réalisé par

L. M. AZZI

Il est certain que la défaite face à l'USMH vous a fait mal… Tout à fait ! En réalité, nous sommes stupéfaits à l'idée d’avoir perdu ce match qui était largement à notre portée. Au pire des cas, on s'attendait à un résultat nul parce qu'il faut dire que nous avons été supérieurs même si l'équipe adverse en a voulu autrement. Je crois que la victoire a choisi le sens inverse contre le cours du jeu.

Selon vous, qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ? Je ne sais pas, pourtant nous avons bien joué. On a été domi- nateurs dans la majeure partie de cette rencontre. On s'est créé une multitude d'occasions qui étaient faciles à mettre au fond. Il nous manquait ce petit quelque chose qui fait la diffé- rence. Les Harrachis ont eu cette chance de mettre le ballon au fond des filets. Que voulez- vous, c'est ça le football, si tu rates, tu dois forcément t'expo- ser aux contres et encaisser comme ça été le cas.

ser aux contres et encaisser comme ça été le cas. L'entraîneur parle de manque de réalisme

L'entraîneur parle de manque de réalisme et d'efficacité, qu'en dites-vous ? Oui, nous l'avons vérifié pen- dant ce match contre l'USMH. Depuis le début, nous avons constaté que ce problème surgit à chaque match. Je pense que le groupe a fait ce qu'il fallait sauf l'essentiel, à savoir marquer et mettre le ballon dans la cage de l'équipe adverse. Cependant, nous sommes conscients de l'importance de réagir et tenter de corriger ce défaut. Nous tâcherons de tout mettre en œuvre afin de revoir cette carence passagère, j'en suis cer- tain

Apparemment, la trêve tombe à pic, n'est-ce pas ? A mon avis, je pense que cette trêve ne peut mieux tom- ber pour nous. Ce sera une occasion pour revoir nos plans et apporter les correctifs qu'il faut. Notre devoir est de faire le maximum u cours des entraîne- ments afin de fournir plus d'ef- forts pour corriger nos défauts. Nous ferons tout pour apporter des retouches et améliorer notre jeu. Ceci dit, nous devons tirer profit de ce repos afin de nous remettre en question après cette défaite que nous ne méritons pas du tout. Cette défaite va nous permettre de tirer plein

d'enseignements. Je pense que les joueurs ont déjà connu pareille situation. C'est-à-dire qu'après un résultat pareil, on a su prendre la chose du bon côté pour réagir et nous racheter. Il suffit de savoir tirer les leçons qu'il faut.

Et ne pas refaire les mêmes erreurs… Absolument ! Il faut juste bien apprendre les leçons de ce genre de faux pas. Le tout pour éviter de refaire les mêmes erreurs et concéder d'autres défaites. Nous ne sommes qu'au début de la saison, mais je sais qu'il faut tout faire pour essayer d'engranger le maxi- mum de points afin de nous mettre à l'abri.

La défense tient le coup par rapport à son rendement de la saison écoulée, qu'en dites- vous ? Je pense que oui parce qu'il y a de réels progrès par rapport à la saison passée. La stabilité joue son rôle et donne beau- coup de crédit à l'équipe. En défense, il n'y a qu'un seul changement, c'est l'arrivée d'Ali Guechi. Le reste, nous sommes les mêmes. Ce qui favorise la cohésion entre nous. Nous avons pris l'habitude de jouer ensemble pendant près d'une année. Donc, c'est un point positif pour notre équipe qui n'a pas connu beaucoup de changements dans sa compo- sante comme vous l'avez constaté.

L. M. A.

Pas de repos pour Djemaouni sans l'aval du médecin asémiste

Absent aux deux premières séances de la semai- ne en cours, l'attaquant Antar Djemaouni a été rappe-

lé à l'ordre par la direction du club suite à une infor-

mation évoquant une blessure nécessitant deux semaines de repos. Selon le manager Benamar, ce joueur ne peut consulter le moindre service médical sans passer par le médecin du club. "Nous avons entendu parler d'un repos qui lui aurait été accordé par un autre médecin ; c'est pourquoi nous l'avons invité à rentrer à Oran et prendre contact avec le staff médical de notre club. Seul notre médecin est en mesure de le consulter pour voir de quoi souffre notre joueur et ce qu'il y a lieu de faire", a indiqué ce diri- geant en marge de la séance de ce mardi au stade Habib-Bouakeul. Il est utile de noter que le numéro 11 d'El Djamîya souffre d'un ennui aux adducteurs.

Il était attendu avec Ali Guechi

A la question de savoir si Djemaouni allait prolonger

son séjour chez lui, le même Benamar a répondu hier au téléphone : "En principe, il va rentrer aujourd'hui.

Il prend le vol de l'après-midi." La même réponse a

été posée au sujet du défenseur central Ali Guechi qui, lui aussi, n'a pas assisté aux deux premières séances de la semaine en cours. Selon ce dirigeant, les deux joueurs devront expliquer leur absence aux séances en question.

L. M. A.

ASMO-IRBM aujourd'hui, ASMO-WAM samedi

Comme il fallait s'y attendre, l'entraîneur Kamel Mouassa a pensé à la nécessité de convier son équipe à des matches amicaux pour meubler la trêve. Selon lui, deux matches de préparation sont au programme. "Nous allons affronter l'IRB Maghnia ce jeudi puis le WA Mostaganem samedi prochain inchallah", a annoncé le responsable de la barre technique de l'équipe phare de M'dina J'dida. Face aux Frontaliers, la rencontre aura lieu à partir de 16h30, tandis que face au Widad de Mostaganem, le coup d'envoi est prévu à 10h30. Les deux rendez-vous se tiendront sur le terrain du stade Habib-Bouakeul.

RCA

Merbah Gaya : «Rester premier gardien toute la saison»

Du naufrage collectif de son équi- pe samedi passé face à la formation du Rapid de Relizane, il a été le seul à sor- tir la tête de l'eau. Une première titula- risation sous ses nouveaux couleurs, couronnée d'un big match. Une presta- tion saluée par les fans et qui pourrait le propulser comme number one dans la cage des Bleu et Blanc.

Entretien réalisé par

M. AZEB

Vous avez été la surprise du jour pour les fans du RCA, pouvez-vous vous présenter aux fans des Bleu et Blanc ?

Merbah Gaya, né le 22 juillet 1994 (21 ans), natif de Tadmait où j'ai débuté ma carrière de footballeur dans l'équipe locale, la JS Tadmait. Dans le sillage, j'ai aussi fait mon apprentissage au sein des formations suivantes : le NARB Réghaïa, la JS Kabylie, l'US Baghlia et le RC Kouba avant d'atterrir maintenant au RC Arba.

Qui a été derrière votre venue au RC Arba ?

C'est Fateh Toual qui m'a proposé au président Djamel Amani. Ce dernier, qui était à la recherche d'un gardien de but, m'a de suite fait la proposition de porter les couleurs du RCA. Une

opportunité que je n'ai pas laissé passer en disant rapidement oui au président Amani. Aujourd'hui, je suis sociétaire du RCA pour trois bonnes saisons.

Votre sentiment lorsque le staff technique vous a informé de votre première titularisation ?

Dans un premier temps, j'ai eu la chair de poule, puis une foule de senti- ments m'a envahi et que je n'arrive pas à décrire. Une fois sur le terrain, j'ai fait abstraction de tout ça et je me suis tota- lement investi dans mon rôle de gar- dien de but. Dommage qu'on a perdu le match !

A la fin du match, dans les vestiaires, est-ce que les joueurs étaient déçus ?

Oui, tout le monde était déçu du résultat, car avant l'entame, on étaient déterminés à gagner notre premier match et surtout devant notre public. Le destin a voulu qu'on le perde et en plus on a commis beaucoup d'erreurs dans le match qui ont permis à notre adver- saire d'en profiter. Je pense qu'il nous faut du temps pour améliorer notre cohésion dans le jeu. Il n'est pas facile de mettre en place un amalgame en changeant 17 joueurs d'une équipe.

Quel est votre objectif maintenant

que vous évoluez en Ligue 1 et dans une équipe professionnelle ?

Travailler et continuer à travailler pour mériter la confiance du staff tech- nique et celle des fans du RCA. Mon objectif principal est de rester premier gardien de but toute la saison. M. A.

est de rester premier gardien de but toute la saison. M. A. Ahmed Hamza, membre du

Ahmed Hamza, membre du bureau du RCA

Les raisons d'un départ

Lorsqu'un club traverse une phase difficile, il est sujet à toutes sortes de tirs croisés et surtout aux spéculations.

C'est le propre de tous les clubs de football et c'est le cas du RCA après sa mauvaise entame de saison. Depuis, pas un jour ne passe sans qu’on l'entende ici et là des informations qui dépas- sent parfois l'entendement. La dernière en date se résu- me à la décision prise par certains membres du bureau de démissionner collective- ment, laissant seul à bord le président du club Djamel Amani. Rien que ça ! Renseignements pris, c'est le coup de gueule d'un diri- geant pour une histoire de prérogatives et surtout d'in- sultes qu'il a essuyées de la part de certains pseudo-sup- porters, samedi passé, à l'is-

sue de la partie RCA-RCR ; il s'agit de Ahmed Hamza, responsable administratif du club et membre élu de l'exécutif communal de l'APC de l'Arba. Sinon pour le reste, tout le monde est à son poste comme nous l'a souligné l'intéressé lui- même. Joint par nos soins, ce dernier nous a indiqué : "Je n'ai pas compris la réaction de certains supporters qui se sont acharnés sur ma per- sonne en me traitant de tous les noms d'oiseaux. Ce n'est pas moi qui étais sur le ter- rain. Moi j'ai fait mon boulot correctement en mettant tous les moyens pour l'équi- pe. Le reste, ce qui est du domaine technique et des joueurs ne me regarde pas. Je crois qu'il est venu le temps de laisser la place à quelqu'un d'autre car moi ma mission se termine là. J'ai fait de mon mieux et j'ai tout sacrifié pour faire évoluer notre équipe ; hélas, certains pseudo-supporters ont alté- ré ma volonté. Je suis démis- sionnaire." M. A.

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

USMB

17

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 USMB 17 Ils menacent les joueurs à la reprise Les supporters

Ils menacent les joueurs à la reprise

Les supporters réclament le départ de Benchadli

La séance de la reprise de l'USMB, avant-hier, a été caractérisée par la présence des supporters, très remontés, qui ont interdit aux joueurs de quitter le stade Tchaker après la fin de l'entraînement. Il a fallu l'intervention musclée du service d'ordre qui a pu les disperser et permis aux joueurs de sortir indemnes.

De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

La défaite de l'USMB face au DRBT n'est pas passée inaperçue chez les supporters qui ont pris en otages les joueurs ; ils leur ont fait savoir que le club n'est pas un jouet, mais la fierté de la ville des Roses. La réaction des supporters a surpris les nouveaux joueurs qui ne connaissent pas l'entourage du club et n'ont pas d'idée sur les supporters blidéens. Cette réaction des fans devrait sans doute booster les joueurs avant le match du MCA et inciter les nouveaux joueurs, qui n'ont

pas fait leurs preuves lors des trois derniers matchs, à redoubler d'efforts pour permettre à leur équipe d'engranger les trois points.

L'absence de Benchadli, un mal pour un bien Les supporters de l'USMB voulaient rencontrer l'entraîneur Benchadli pour lui dire les quatre vérités et l'inciter à assumer ses responsabilités. Ils voulaient surtout lui faire savoir que l'USMB est un grand club et ses supporters sont impardonnables. Cependant, le premier responsable du volet technique, comme à l'accoutumée, a fait l'impasse sur la séance de la reprise ; il a confié la tâche à son adjoint Mohamed Bacha qui a assuré l'intérim. L'absence de Benchadli fut un mal pour un bien, surtout qu'elle lui a permis d'éviter la riposte des supporters.

Les dirigeants brillent par leur absence Les dirigeants de l'USMB ont brillé par leur absence durant les séances d'entraînement où aucun d'eux n'a pointé. La preuve, les supporters ont trouvé le champ libre pour dicter leur loi et menacer les joueurs. L'absence des responsables n'est pas une

nouveauté puisque depuis le début de la saison, aucun membre du bureau n'a marqué sa présence. En effet, les membres du staff technique, à leur tête l'entraîneur adjoint, ont tenté de joindre un dirigeant ou un membre du conseil d'administration par téléphone, mais en vain, ils étaient injoignables à l'exception du président du CSA, Zouaoui, venu en catastrophe pour calmer les esprits. Hélas, les supporters de l'USMB n'ont pas reconnu Zouaoui et lui ont fait savoir qu'ils ont besoin de parler avec l'entraîneur ou le président. La réaction des supporters a incité le président du CSA à faire appel aux services d'ordre qui les ont dispersés et permis aux joueurs de quitter le stade Tchaker.

Foufa a provoqué une réunion générale hier Le président du conseil d'administration, Abdelhamid Foufa, a provoqué une réunion d'urgence hier en fin d'après- midi avec les membres du staff techniqu et les joueurs. Foufa, après la réaction des supporters blidéens, a senti le danger et voulait mettre tout le monde devant ses responsabilités. A. Dj.

mettre tout le monde devant ses responsabilités. A. Dj. Match amical aujourd'hui face au RCK La

Match amical aujourd'hui face au RCK

La formation de la ville des Roses affrontera cet après-midi le RCK en ami- cal. Ce match sera une occasion pour les joueurs de rectifier leurs erreurs et surtout d'affûter leurs armes en prévision du match de la prochaine journée face au MCA.

Melika : «La situation du club nous oblige à battre le MCA»

Le meneur de jeu Mustapha Melika nous a fait savoir que le prochain match sera d'une grande importance pour son équipe pour quitter la place de lanterne rouge. Melika a indiqué que la trêve tombe à pic pour rectifier les erreurs com- mises durant les trois premières journées du championnat. "Le match de la prochai- ne journée sera très important pour nous, on doit faire de notre mieux pour battre le MCA, surtout qu'on a besoin des points pour quitter la place de lanterne rouge. Les joueurs en sont conscients et veulent faire un match d'hommes", nous a-t-il déclaré.

Brahmi réclame sa chance

L'entraîneur de l'USMB Djamel Benchadli a négligé le jeune Brahmi en l'écartant de la liste des 18 joueurs à la veille de chaque match. Cette réaction fut frustrante pour le jeune joueur qui fut un joker de l'ex-entraîneur Kamel Mouassa durant la phase retour de la précédente saison. Benchadli, qui a un penchant vers les vedettes, a libéré les jeunes joueurs et opté pour des joueurs moyens. Il doit revoir sa copie et donner la chance aux jeunes pour leur permettre de s'illustrer, entre autres Brahmi.

RCR

Sétif en ligne de mire

Les Vert et Blanc du Rapid poursuivent la préparation qu'ils ont entamée lundi dernier au stade Zougari-Taher, et ce, avec un stage de dix jours qui sera consacré à quelques correctifs pour continuer sur la bonne voie.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Bien que la trêve ne soit pas longue, il n'en demeure pas moins que le staff technique, sous la houlette du coach Belatoui, veut profiter au maxi- mum pour bien préparer les prochaines échéances qui s'an- noncent déjà difficiles et capi- tales dans la mesure où les Lions seront appelés à disputer un match difficile contre l'ESS à domicile le 15 septembre pro- chain. C'est dire qu'ils n'auront pas de temps à perdre étant donné qu'ils doivent bien se pré- parer sur tous les plans pour espérer le rendement escompté lors des prochains matches. Les camarades de Berramla doivent réussir à faire le plein à la repri- se pour éviter toute mauvaise surprise, surtout que la tâche s'annonce plus compliquée que les trois premiers matches où les gars de la Mina ont récolté 03 points sur 09 mis en jeu.

Les Lions se préparent sereinement Après avoir enregistré quelques absences au début de ce mini- stage pour diverses raisons, l'ef- fectif est complété depuis mardi dernier avec l'arrivée de certains joueurs qui ont rejoint le groupe à l'hôtel Belacel. Ce qui permet- tra au staff technique de bien appliquer son programme pour permettre à ses éléments de reprendre toutes leurs forces et être à la hauteur des attentes. C'est ce que pense le coach Belatoui qui a tenu à insister sur la présence de tout l'effectif pour réussir une meilleure préparation et être au rendez-vous le 15 sep- tembre prochain. Les joueurs, quant à eux, travaillent à fond aux entraînements en misant sur le volet physique qui demeure un facteur important pour négo- cier les futurs rendez-vous, sans oublier que l'équipe accuse un déficit dans ce volet, comme nous l'avons déjà constaté lors des derniers matchs disputés.

Les matchs amicaux pour combler les lacunes Néanmoins, si les Lions de la Mina se préparent dans de bonnes conditions avec le stage qu'ils ont débuté au stade Zougari depuis lundi dernier, il n'en demeure pas moins que les joutes amicales seront le meilleur moyen de combler les lacunes constatées afin de s'arrê- ter sur les capacités de chaque élément en prévision de la suite de l'actuel exercice. Le coach Belatoui a émis le vœu de dispu- ter au moins deux matchs ami- caux, ce qui a été exaucé par les dirigeants avec le premier match contre Sendjess, une équipe de division inférieure et le match se jouera demain à 17h00 ; le deuxième match sera contre une autre formation, non encore connue. Ces joutes amicales devront être suffisantes pour apporter des correctifs sur la composante et être à la hauteur des attentes afin de faire le plein

pour la suite du parcours.

Les joueurs doivent travailler l'aspect physique Le staff technique a déjà tracé son programme pour ce mini- stage qui se poursuit sur la pelouse du stade Zougari - Taher, en misant beaucoup sur le volet physique avec les deux séances d'entraînement qui sont inscrites quotidiennement. C'est dire aussi que les joueurs doi- vent impérativement profiter de cete trêve pour recharger leurs batteries afin de se bien préparer physiquement. Un facteur important pour espérer rivaliser avec les autres formations de la Ligue 1 Mobilis où la concurren- ce s'annonce déjà très rude vu qu'aucun faux pas n'est désor- mais permis pour les camarades de Magherbi, notamment lors- qu'il s'agit de jouer sur leur ter- rain.

B. B.

RCR-Sendjess aujourd'hui à 17h

Les Lions de la Mina, rentrés, depuis lundi, en mini-stage suite à l'arrêt du championnat, vont affronter aujourd'hui à partir de 17h la formation de Sendjess qui évolue en Ligue 2 Amateur, groupe Ouest. Ce match qui se jouera sur la pelouse de Zougari-Taher sera l'occa- sion pour le coach de dessiner son sché- ma pour battre l'ESS le 15 septembre prochain.

Bourdim, Bitam et Manocho ont repris les entraînements

Absents lors de la reprise des Lions de la Mina, le défenseur axial Mohamed Bitam, l'attaquant ivoirien Kouako Manocho et l'auteur du but victorieux contre le RCA, samedi dernier, Amar Bourdim ont repris hier matin les entraînements en solo avant d'intégrer le groupe le soir sur la pelouse du stade Zougari. C'est le même cas pour Tiaiba et Rabhi qui ont interrompu les entraî- nements avant-hier pour aller se soigner chez le kiné de l'équipe ; il ont toutefois repris les entraînements avec leur cama- rades. Leur retour va sans doute ravir le coach qui aura un multiple choix pour composer son équipe type.

18 www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

PUBLICITÉ

18 www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 PUBLICITÉ 
18 www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 PUBLICITÉ 

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

NAHD

19

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 NAHD 19 Les supporters ont tenu à transmettre un message aux

Les supporters ont tenu à transmettre un message aux joueurs

«Gare à celui qui lèvera le pied face à l'USMH, pour faite sauter le fusible Iaïche»

Comme rapporté par nos soins dans notre livraison d'hier, les supporters nahdistes s'étaient donné rendez-vous avant- hier après-midi au stade Hadjout pour assister à la rencontre de leur équipe face au SC Aïn Defla, mais aussi et surtout afin de faire passer un message important à leurs joueurs.

afin de faire passer un message important à leurs joueurs. Les fans du Nasria étaient d'ailleurs

Les fans du Nasria étaient d'ailleurs bien au rendez-vous au stade Hadjout pour suivre cette ren- contre, de bout en bout, avant de pas- ser à l'acte en fin de partie. Les sup- porters présents ont délégué trois représentants afin de discuter avec les joueurs et leur faire passer un messa- ge qui leur tenait à cœur. Les trois représentants des supporters ont lancé le message suivant : "Gare à celui qui osera lever le pied face à l'USMH afin de tenter de faire sauter le fusible à Iaïche." Les fans nahdistes ont fait savoir aux joueurs qu'ils n'étaient, certes, pas d'accord sur les choix prônés par le coach nahdiste depuis le début de la saison, mais ils ont tenu à lui apporter leur soutien, car pour eux, l'intérêt du Nasria prime avant tout. Pour les Nahdistes, celui qui osera lever le pied face à l'USMH sera tout simplement banni à jamais du Nasria, et ils tiendront à ce qu'il ne remette plus les pieds au Nasria.

Boukhanchouche et Herida ont failli être lynchés Deux incidents se sont produits sépa- rément en marge du match amical d'avant-hier. Le premier s'est déroulé à quelques minutes de la fin de la par-

tie, lorsque un supporter s'est pris ver- balement au défenseur Mohamed Herida, qui a réagi maladroitement, en répondant du tac au tac. Une réac- tion qui n'a pas été du goût des sup- porters qui se sont pris directement au joueur. La situation a failli dégénérer avant que le calme ne revienne pour permettre à la rencontre de reprendre. Un second incident plus houleux s'est déroulé en fin de partie, mais cette fois-ci, c'était Salim Boukhanchouche qui en a été victime, puisqu'au moment où les joueurs s'apprêtaient à rejoindre les vestiaires, un supporter prendra l'initiative de faire face à Boukhanchouche pour lui demander de patienter pour rassembler tous les joueurs face aux supporters, mais la réaction de l'enfant de Merouana fut bien violente, s'en prenant physique- ment audit supporter. La situation va complètement dégénérer par la suite, où le n°6 nahdiste va être agressé phy- siquement, avant l'intervention de quelques sages qui feront revenir le calme sur les lieux. Le joueur a d'ailleurs tenu à s'excuser auprès du supporter qu'il avait poussé violem- ment, une action qui a été bien appré- ciée par les présents. M. A.

Benyahia signe son retour

Blessé et absent lors du dernier derby perdu par son équipe face au grand rival

belouizdadi, le latéral droit du Nasria, Benyahia Zinedine a repris le chemin des entraînements avant- hier matin avec le groupe, affichant toute son aptitude

à prendre sa place lors des prochaines rencontres du championnat. Benyahia a

d'ailleurs été aligné lors du match amical de l'après- midi face au SC Aïn Defla, en seconde période, signant son retour par une presta- tion plus que convaincante, bien agrémenté d'une passe décisive pour son coéqui- pier Ouhadda, et un but qui

a permis au NAHD de rem- porter le match.

Tours de piste pour Gasmi

Souffrant d'un léger bobo, le buteur maison du Nasria Ahmed Gasmi a été ménagé par le coach Iaïche, qui n'a pas voulu prendre le moindre risque avec son poulain. Le n°10 nahdiste s'est contenté d'effectuer quelques tours de piste en marge du groupe, avant de prendre place aux côtés des supporters du club, pour suivre l'évolution de ses coéquipiers lors de cette partie.

En amicale : NAHD 2 - SC Aïn Defla 1

Signé Ouhadda

Lors d'une rencontre ami- cale jouée avant-hier après-midi au complexe olympique Mohamed- Boudiaf, plus précisément sur le ter-

rain annexe, appelé communément le stade Hadjout, le Nasria a diffici- lement disposé de son homologue du SC Aïn Defla, sur le score de deux buts à un, grâce notamment à un doublé de Zakaria Ouhadda, dont un but sur penalty. Après une première période où le Nasria a signé une prestation morose, ne se créant pas la moindre occasion de but, ce sont les gars d'Aïn Defla qui

boucleront le premier half à leur avantage, avant que les Nahdistes ne renversent la vapeur en seconde période, grâce à deux réalisations d'Ouhadda. Les Nahdistes ont clai- rement affiché deux visages bien différents lors de cette partie, puis- qu'il aura fallu que le coach Iaïche fasse quelques changements pour que son équipe se remette en marche.

Revue d'effectif pour Iaïche Le coach Abdelkader Iaïche a profi- té de cette rencontre pour faire tour- ner son effectif et donner la chance à certains joueurs qui n'ont pas eu la chance de trop jouer depuis le

début de saison. Des éléments comme Brahimi, Herida, Ghazi, Ouali et autres Benaldjia, ont eu un temps de jeu bien appréciable. Une revue d'effectif qui a également per- mis au coach Iaïche de faire une évaluation par rapport à l'état de forme de ses poulains, notamment ceux qui n'ont pas trop joué cette saison, question de leur accorder une chance de montrer leurs capaci- tés et leurs prétentions pour une place de titulaire.

Metref a joué latéral gauche, puis au milieu Alors que son cas avait fait polé- mique la semaine dernière, Hocine Metref a cette fois-ci montré l'exemple à l'occasion de cette joute amicale, en disputant les 45 pre- mières minutes de la rencontre au poste de latéral gauche, faisant balayer toutes les rumeurs qui disaient de lui qu'il ne voulait plus jouer au poste de latéral gauche. Le coach Iaïche a toutefois repositionné son joueur à son poste de prédilec- tion au milieu de terrain en seconde

période, c'est d'ailleurs à ce poste que le joueur s'est le mieux exprimé.

M. A.

Il s'est entretenu avec les supporters après la fin du match

Ould Zmirli : «Faux, Saoudi n'a pas démissionné»

Présent au stade olympique du 5-Juillet pour suivre la rencontre de son équipe face au SC Aïn Defla, le président Ould Zmirli a accordé une audience aux représentants des supporters qui étaient au nombre de trois. Le boss du Nasria, qui a été accosté par les présents afin de s'expliquer vis-à- vis de la situation actuelle du club, a démenti les pro- pos tenus par un certain Kamel Saoudi qui ne cesse d'affirmer à tous ceux qui lui demande quotidienne- ment de quitter navire nahdiste qu'il avait bel et bien quitté le monde du football, et qu'il ne faisait plus partie de la direction actuelle du NAHD, Ould Zmirli a été ferme et catégorique : "Kamel Saoudi n'a pas démissionné, il fait toujours partie de l'actuelle direction, il est toujours actionnaire au NAHD, per- sonne ne peut vous leurrer." Voilà donc une affirma- tion qui infirme toutes les accusations qui ont été

portées contre Saoudi Kamel ces derniers temps.

«On a mis les moyens, on attend des résultats» Pour le président du Nasria, il n'est pas question que sa direction puisse lâcher du lest bien au contraire, il continuera à mettre les moyens nécessaires, pour la bonne marche de l'équipe. Ould Zmirli a toutefois tenu à demander aux supporters de rester derrière leur équipe, et la soutenir dans les moments diffi- ciles, tout en leur promettant que les résultats vont bientôt s'améliorer, car avec un groupe aussi étoffé et une direction aussi dévouée, il n'est pas question de revivre le scénario de la saison dernière, le NAHD sera plus ambitieux cette saison, et elle aura à le prouver au fil des journées. M. A.

LIGUE 2 MOBILIS

ASO

ASO-MCEE :

ce sera pour quand ?

Le match ASO-MCEE, comptant pour la quatrième journée de Ligue 2 Mobilis, n'aura pas lieu ce samedi comme attendu par les supporters chélifiens. En effet, le site de la LNF n'a pas affiché de date concernant cette partie qui devrait être ren- voyée à une date ultérieure sans la préciser. Avec le report de cette journée, le match devait avoir lieu le 11 septembre. Mais comme le MCEE est engagé en LDC, ce qui

l'empêche de jouer en championnat, ce match face à l'ASO a été reporté. Cependant, aucune nouvelle quant à sa pro- grammation, ce qui a chamboulé les plans du staff technique chélifien qui ne sait où donner de la tête. Des rumeurs rapportent que ce sera pour le 15 septembre, soit trois jours avant le déplacement de l'ASO à Médéa où elle rencontrera l'OM dans un autre test difficile.

A. B.

Vers un mini-stage

Selon nos sources, le staff technique chélifien compte programmer un mini-stage d'une semaine à Chlef pour compenser le manque de compétition et apporter les corrections qui s'imposent. Sachant que l'équipe ne prendra pas part au match face au MCEE le 11 sep-

tembre, l'effectif chélifien sera soumis à un travail spécifique, notamment sur le plan tac- tique où les déchets ne manquent pas dans le jeu. Pour ne pas rester oisifs et manquer de jus dans les jambes, le staff technique pense programmer des matches amicaux en cette

période de pause.

A. B.

Naâmani : «Monsieur un carton par match»

Le défenseur central de l'ASO Mohamed Naaâmani devrait faire très attention à l'avenir puisqu'il a écopé d'un troisième carton. En effet, l'ex-Blidéen est à son troi- sième avertissement d'affilée en trois matches. Wallemme aurait sûrement remarqué ça.

Yedroudj devrait reprendre aujourd'hui

Ayant été aligné d'entrée face à l'ABS, le milieu de terrain Yedroudj, qui a fourni de amples efforts dans ce match, s'est bles- sé en fin de partie et a ressenti des douleurs aux ischios. Après des examens, il s'est avéré que le joueur n'avait rien de grave et devrait reprendre aujourd'hui.

L'arrêt du championnat devrait être bénéfique à l'ASO

Même si dans l'entourage du club, on aurait bien aimé que l'équipe enchaîne avec un autre match après le résultat positif ramené de Bousaâda, des voix ont accueilli favorablement cette halte de la compétition pour que le groupe se forge en travaillant davantage et prépare à bon escient la suite de la compétition. L'équipe chélifienne, qui est appelée à faire le maximum pour ne pas se laisser faire et s'accrocher au peloton de tête, devrait profiter

largement de cette mini- trêve pour apporter le maximum de corrections après le constat effectué par le staff technique suite aux trois matches officiels déjà joués par les camarades de Messaoud. Il est vrai que les débuts n'ont pas été mauvais avec deux nuls et une victoire, mais toujours est-il que l'entourage du club exige encore plus de son équipe qui joue le retour

parmi l'élite ; un objectif qui nécessite des sacrifices et le minimum d'erreurs possible.

A. B.

20 www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 343 040 du 3/09/2015 Compétition
Compétition / PUB ANEP 343 040 du 3/09/2015
Compétition / PUB
ANEP 343 040 du 3/09/2015
Compétition / PUB ANEP 343 095 du 3/09/2015
Compétition / PUB
ANEP 343 095 du 3/09/2015

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

MCS

21

 www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 MCS 21 Après le point du match nul ramené d'Oran

Après le point du match nul ramené d'Oran face à l'OMA, les camarades de Zahzouh ont tourné cette page.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Dès lundi, ils ont mis le cap sur le pro- chain rendez-vous du championnat contre l'O Médéa. Cette rencontre va peser dans le parcours de l'équipe et la victoire semble impérative pour améliorer le classement de l'équipe. La préparation se déroule dans de très bonnes conditions et le moral de la troupe est au beau fixe après avoir réalisé une bonne partie à Arzew, ce qui a remonté le moral aux camarades de Soudani. Les Saïdis vont recevoir l'équipe de Médéa dans un match qui sera très décisif pour eux après avoir arraché un nul en déplace- ment face à l'OMA. Ce sera la rencontre de la confirmation, l'équipe doit confirmer sa bonne santé pour ce début du champion- nat.

La préparation Le point du match nul ramené d'Arzew a fait beaucoup de bien à l'équipe de Saïda qui a entamé la préparation du prochain rendez-vous face à la formation de Médéa. Les camarades de Laribi ont déjà mis le cap sur cette ren- contre car tout faux pas n'est pas permis. En effet, la victoire est impérative pour Mihoubi, lequel ne va pas cesser de moti- ver ses joueurs. Il veut préparer l'équipe moralement afin qu'elle se transcende. Les joueurs tenaient à faire un grand match. Le groupe est en concentration. Ce match constituera le tournant du parcours de l'équipe saïdie.

Cap sur Médéa

du parcours de l'équipe saïdie. Cap sur Médéa Des réglages Vu l'importance du RDV face à

Des réglages Vu l'importance du RDV face à Médéa, Saïda doit à tout prix se battre pour le gagner. Pour ce faire, Mihoubi va opérer des réglages au sein de son groupe dans les trois compartiments. L'entraîneur saidi veut arracher la victoire coûte que coûte. D'ailleurs, il a conçu un programme spécial pour ses défenseurs en leur demandant de jouer près des atta- quants pour les obliger à faire des mar- quages dans les 16 m.

Le milieu Le milieu du terrain n'est pas encore au point. Lors des trois premiers

matchs du championnat, ce compartiment a perdu beaucoup de ballons, ce qui a fragili- sé l'équipe. Mihoubi va soumettre les élé- ments du milieu à des exercices spécifiques afin de régler leurs automatismes. Ils devraient être à la hauteur de leur mission et gagner la bataille du milieu.

Les attaquants Mihoubi a conçu un travail spécifique pour ses attaquants afin de retrouver leur efficacité devant les bois adverses. Ainsi, il va commencer à faire tra- vailler Hamidi, Soudani, Sayah et Abdelhafid dans la surface de réparation.

La concurrence Quatre buts on été inscrits lors des trois premiers matchs de cette phase. Les remplaçants sont en train de démontrer au coach qu'ils ont leur place dans le onze entrant et comme l'attaque est bien garnie, Mihoubi prendra son temps pour trouver le duo d'attaque idéal. Une concurrence sans merci règne entre les éléments de ce compartiment, lesquels ne cessent de redoubler d'efforts aux entraînements pour avoir la confiance du chef.

K. D.

USMMH

USMMH 1 - CRBB 2

Hadjout pas encore au top

De notre correspondant

HILEL KACI

Cette trêve de deux semaines a donné plus de temps au coach Boudjela de se ressaisir et de préparer son équipe pour la reprise dans dix jours. Afin de combler les lacunes, l'entraîneur Boudjela a programmé deux matchs amicaux. Le premier fut joué face à l'équipe du CRB Boukadir ; une bonne équipe pour les Hadjoutis qui sont en train de chercher l'équipe type, le système de jeu adapté et le ryth- me du jeu. La première mi-temps fut d'un niveau moyen, le coach hadjouti a mis dans le bain les joueurs qui n'ont pas beaucoup joué jusqu'à maintenant. Dans les bois, le gardien Lakhel, à droite Boulenoir, à gauche Rebah, dans l'axe Ikhlef et Oulad Toumi, en milieu de terrain Chikh Touhami Benmalek (Nedjar), Kaddaï et Ladaouri, en attaque le duo Belhadj-Aoures. Le score fut de 0 à 0. En deuxième période, l'en- traîneur Boudjela a fait des chan- gements : dans les bois Chellali, à droite Semane, à gauche Zitouni, dans l'axe Ikhlef et Necib, en milieu Haddouche, Benhamouda, Soukal et Sellami, en attaque Nedjar en duo avec Bendhif. Les visiteurs ont mar- qué les premiers avant que Bendhif n'égalise. A la fin du match, les Hadjoutis ont été sur-

pris par un deuxième but de Boukadir. Score final de 2 à 1 pour les visiteurs. Les Hadjoutis doivent revoir les lacunes de cette équipe pour réapprendre à gagner et reprendre confiance, ce qui leur a manqué ces derniers temps.

Benmalek est sorti Blessé l'an dernier tout au long de la phase retour, le milieu de terrain hadjouti a repris, en ce début de saison, l'entraînement pour préparer sa nouvelle saison. Mais lors du match amical de

mardi face à Boukadir, sa blessu- re semble s'être réveillée. Le joueur n'ayant pas pu terminer le match est sorti au bout de 20' pour laisser sa place à son coéquipier Nedjar. Benmalek va devoir faire des examens avant

de traiter sa blessure.

Oudni et Benmoulay n'ont pas participé Deux joueurs manquaient à la partie face à Boukadir mardi, il s'agit de l'arrière-droit Benmoulay Abbès et Oudni Abdelkrim. Ces deux joueurs n'ont pas participé au match suite aux blessures contractées lors du match de Chaouia. Oudni

a un point sur sa cuisse et

Benmoulay souffre d'une entorse à la main qui restera immobilisée dans du plâtre pendant vingt jours.

H. K.

L'argent dans

les caisses

L'équipe hadjoutie pourrait respirer un peu sur le plan finan- cier, ce dont elle a souffert la saison pas- sée. Cette année, l'ar- gent est rentré très tôt dans les caisses, une somme considé- rable qui pourrait l'ai- der à gérer le club. Avec 4, 5 milliards, les dirigeants pourront payer les dettes et aussi les joueurs qui n'ont pas encore perçu leurs salaires.

3 mois de salaire pour les joueurs

Aussitôt l'argent ren- tré dans les caisses, les joueurs ont été payés. La semaine passée, les respon- sables hadjoutis ont demandé les numéros de compte des joueurs afin de leur verser leurs mensualités. Les joueurs sont très contents de percevoir cet argent, même s'il ne les avait pas moti- vés pour battre l'US Chaouia. Trois mois de salaire pourraient per- mettre aux respon-

sables de penser à autre chose plutôt qu'à l'argent des joueurs. H. K.

ASK

L'USMAn et le DRBT au menu des Rouges

Pour meubler la trêve qu'observe le championnat de Ligue 2 Mobilis, et pour bien préparer leur prochain match de championnat à Khroub contre l'USMM Hadjout, les Rouges vont affronter amicalement, aujourd'hui, l'USMAn, à Annaba, et, samedi, le DRBT à Tadjenanet.

De notre corespondant

RABAH GATTOUCHE

Les doublures joueront contre l'USMAn Contre l'USMAn, le coach de l'ASK va ali- gner d'entrée une équipe qui sera composée en majorité de ses poulains qui ont peu joué les trois premières rencontres de champion- nat que son club a disputées contre l'OMA, l'ABS et le MCEE, les trois derniers week- ends. Cela nous pousse à avancer que le dri- ver des Rouges titularisera aux côtés des seuls défenseurs axiaux qu'il a sous la main Bouhakak et Kenache, l'un de ses deux gar- diens suppléants Bitat ou Sahli, et les joueurs de champ Kenouz, Bendridi, Zalami, Bejaoui, Ouachene, Aliouane, Bouhouche et Dib Islam.

Les titulaires affronteront le DRBT Contre le DRBT, que l'ASK va affronter samedi, l'entraîneur des Rouges va incorpo- rer d'entrée, à deux éléments près, le onze qui va être appelé à jouer le prochain match de championnat contre l'USMMH, le ven- dredi 11 septembre 2015. Cela nous pousse à penser qu'il va aligner, samedi contre le club phare de Tadjenanet, le gardien de but Aissani dans les bois, Amari, Abbes, Kenache et Bouhakak en défense, Saâdi, Belhamri, Djahel et Dib Brahim ou Aliouane

au milieu et Brinis, Ladraâ ou Bezzaz en attaque.

Le CSA toujours sans président Le CSA de l'ASK est toujours sans président depuis que son désormais ex-boss, Salim Boukhezar, a jeté l'éponge car, dit-on, il n'ar- rivait pas à s'entendre avec les membres du CA de la SSPA des Rouges. Depuis que la DJS a décidé de rejeter la candidature des postulants Milia, Bey et Aribi car, pour diverses raisons, ils n'avaient pas le droit de présider le CSA, la commission chargée d'organiser l'AGE n'a vu aucun membre de l'AG postuler au poste de président du club amateur khroubi. Selon une source fiable, si la DJS persiste et signe à ne pas accepter la candidature de Milia et Aribi qui viennent de faire un recours, l'AG va être obligée de désigner un directoire. Affaire à suivre.

L'APC va renflouer les caisses de l'ASK Selon une source autorisée, l'APC du Khroub que préside Aberkane, un ancien joueur du club phare khroubi, va, dans les tout prochains jours, renflouer les caisses de l'ASK. Cette subvention de l'APC va per- mettre à la direction des Rouges de payer leurs arriérés aux joueurs, dont certains n'ont perçu aucun dinar les quatre derniers mois.

R. G.

www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Il a enterré
www.competition.dz
Jeudi 3 septembre 2015
22
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Il a enterré sa Bentley à 400 000 euros
Un maître est
en lui-même un
enseignement :
chacun de ses
gestes, de ses
regards est une
leçon.
Mark
Fisher
Chiquinho Scarpa est un des Brésilien les plus riches
de son pays. Il a mystérieusement décidé de creuser
un trou immense dans son jardin pour enterrer sa
Bentley estimée à plus de 400 000 euros. Pour relayer
son histoire, il a publié de nombreuses photos sur sa
page Facebook qui compte des centaines de milliers
de fans. Qu'a-t-il pu se passer dans la tête du
richissime homme d'affaire Brésilien Chiquinho Scarpa
pour avoir l'idée complètement folle de mettre en
terre sa voiture de luxe ? Les raisons qui ont poussé
cet excentrique Brésilien à enterrer sa voiture sont
hors du commun. En effet, l'homme a dans un premier
temps déclaré qu'il espérait pouvoir retrouver ses
biens les plus précieux dans l'au-delà. Il a donc mis en
terre sa Bentley Continental Flying Spur, une voiture
de luxe estimée à plus de 400 000 euros. Après avoir
communiqué publiquement ses intentions au grand
public, il a organisé une conférence de presse dans
son manoir de Sao Polo avec la présence de
journalistes et de photographes. Lors de cette
réunion, le millionnaire a fait une révélation
saisissante. Il a affirmé que bon nombre de gens se
faisaient enterrer avec des biens beaucoup plus
précieux qu'une Bentley, comme leur cœur, leurs reins
et autres organes qui pourraient sauver la vie de
nombreuses personnes. Ce coup de communication
avait donc pour objectif de sensibiliser les gens au
don d'organes. Cette campagne était en fait
orchestrée par l'agence Leo Burnett Tailor Made pour
l'association ABTO (Association Brésilienne de
Transplantation d'Organes) avec l'accord de Chiquinho
Scarpa. Une preuve finale que le riche homme d'affaire
a aussi un grand cœur.
LES FLÉCHÉS
N° 2585
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres
dans les cases numérotées correspondantes. Vous
découvrirez les nom et prénom du personnage.
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
agencements
faux
tableau
état
hors-la-loi
d’exaltation
continuer ce
qu’on a entamé
cours noir
assemblées
aven
divinité
DUDU
JOURJOUR
6
Un homme à l’air triste se présente à une
agence d’emploi :
supérieure
de couvent
-
J’ai dix enfants, vous n’auriez pas un petit job pour moi ?
1
5
obèse
lobgue et
Qu’est-ce que vous savez faire d’autre ? lui demande le
préposé.
-
allongée
7
coiffures
orientales
SuDoKu
ville
cherche
2585
allemande
13
chicane
n’importe qui
grugé
2
8
7
temps
de confiance
des glaces
16
mélange de
obligations
sons épars
9
3
5
fleuve
aspirera avec
côtier
la bouche
9
1
8
l’administra-
tion des impôts
démonstratif
art
9
3
2
8
1
7
8
salut romain
8
2
sur un
calendrier
4
2
6
1
9
5
destinée
14
bouddha
draps imper-
mouche
6
1
9
chinois
méables
sans taches
mit
5
4
1
12
planches
continent
de l’Est
9
2
4
2
4
infusion
réfléchi
REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
partie de
flingue
savoir-faire
3
4
9
5
2
1
3
7
6
8
loupe
lettres de
fin d’année
1
6
2
8
9
7
5
3
4
3
7
8
5
6
4
2
9
1
11
largeur
9
d’étoffe
5
4
3
7
2
1
6
8
9
point
7
8
6
4
5
9
3
1
2
imaginaire
10
pilastres
fin de verbe
2
1
9
3
8
6
4
7
5
corniers
impôts
9
3
1
6
4
5
8
2
7
d’une mer
8
5
7
9
3
2
1
4
6
15
grecque
6
2
4
1
7
8
9
5
3
C
A
N
P
A
S
M
R
E
R
E
P
M
E
T
B
O
P
E
M
LES MELÉS
N° 2585
C
R
I
S
P
A
T
I
O
N
E
A
U
L
D
E
G
L
U
T
I
R
S
A
D
O
P
I
N
I
A
T
R
E
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
R
U
S
E
E
S
R
E
S
B
M
L
I
A
E
G
I
T
I
L
R
S
R
C
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
S
O
U
S
E
E
S
E
A
S
O
N
N
O
R
M
E
U
T
A
A
E
U
T
L
E
O
R
F
AGENCE
IVOIRE
I
R
A
N
L
I
E
R
L
E
C
I
P
A
I
A
U
O
I
T
I
C
A
ANTIGEL
LEGITIME
G
L
A
S
I
E
N
A
L
I
S
E
T
I
B
C
E
C
N
E
R
M
C
C
E
L
N
N
E
BACCHANALE
LITIGE
B
A
R
A
T
I
N
E
R
BOUVIER
MASTIC
A
R
R
O
H
A
T
E
R
R
L
A
T
G
T
N
E
R
E
N
T
E
S
CAILLE
MOTEL
S
T
C
A
N
E
P
U
V
I
I
R
L
A
B
T
G
E
S
I
A
N
N
COURSE
NEGATION
S
E
M
A
A
R
C
DEGLUTIR
NUISANCE
E
T
O
A
I
O
N
R
E
I
G
P
U
E
A
P
R
U
D
E
E
M
I
R
DUALITE
OBTEMPERER
A
R
E
P
R
I
S
E
D
U
V
L
U
E
F
A
U
E
A
A
A
G
V
ECRITURE
ORAL
O
P
E
R
A
I
S
E
R
E
R
I
V
M
O
N
N
L
T
L
G
E
A
U
EMOUVANT
ORME
LES FLÉCHÉS
FARDEAU
REDEVABLE
R
E
I
E
U
H
A
U
T
E
E
E
D
T
O
1
2
3 4
5
6 7
8
FOURMI
RETARD
LES MELÉS
H
E
R
R
E
S
S
U
A
H
T
N
R
I
M
GERANIUM
SALOPETTE
C
R
I S
T
I A
N
GERMINAL
SUREMENT
R
U
M
D
U
A
L
I
T
E
O
C
A
O
E
9
10
11
12
13
FERNANDO
HAUSSE
TAPAGE
S
I
E
M
I
T
I
G
E
L
M
E
F
N
O
T
E
L
L
O
HAUT
URBANISME
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Jeudi 3 septembre 2015

JSMB

23

 www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 JSMB 23 La JSMB affrontera l'AS Bordj Ghedir cet après-midi

La JSMB affrontera l'AS Bordj Ghedir cet après-midi

23 La JSMB affrontera l'AS Bordj Ghedir cet après-midi C'est aujourd'hui dans l'après-midi que les

C'est aujourd'hui dans l'après-midi que les Vert et Rouge affronteront en amical la formation de l'AS Bordj Ghedir, qui évolue dans le championnat national amateur groupe Est.

De notre correspondant

BADREDDINE ZAOUCHE

Les camarades de Benkhoudja auront ainsi l'occa- sion de travailler davantage la cohésion qui leur manque tant et essayer par la même occasion de garder le rythme de la com- pétition en ces temps de trêve.

Le staff technique profitera, lors de cette rencontre, pour incor- porer les joueurs qui n'ont pas eu beaucoup de temps de jeu lors des trois premières jour- nées, afin de juger de leur degré de préparation et prévoir ainsi des éventuels changements pour les prochaines journées. Le coach des Vert et Rouge semble surtout déçu par la prestation de certains éléments qui n'ont pas été à la hauteur de la confiance qu'il a placée en eux. La rencontre aura lieu aujour- d'hui à partir de 16h au niveau de la pelouse principale du stade de l'Unité maghrébine de Béjaïa.

Une occasion de juger ceux qui n'ont pas eu leur chance en championnat Le staff technique des Vert et Rouge, qui a fait le constat lors des trois premières journées, notamment sur le déficit des joueurs sur le plan physique, profitera de cette joute afin de faire travailler les joueurs qui accusent un énorme retard de ce côté-là. Ainsi, le staff qui veut

rattraper le retard sur le plan physique, tentera de donner plus de temps de jeu à ceux qui ne se sont pas préparés avec le groupe lors de l'intersaison afin de les mettre au même niveau que leurs camarades. Par ailleurs, d'après la déclaration du coach de la JSMB, la chance sera donnée aux joueurs qui n'ont pas eu la chance de jouer lors des trois premières journées du championnat pour juger leur préparation.

Profiter de la trêve pour corriger les erreurs Le staff technique, à sa tête le coach Ghimouz Amine, profite- ra de cette trêve afin de rectifier les erreurs constatées lors des premières rencontres du cham- pionnat. Le staff technique, qui compte programmer deux ren- contres amicales, veut aussi apporter les modifications nécessaires afin de rendre l'équipe plus performante à l'avenir. Ainsi les Vert et Rouge, qui accusent du retard sur le plan physique, tenteront de tra- vailler ce volet le plus long-

temps possible. Un autre match amical est programmé pour lundi prochain Alors qu'une rencontre amicale est programmée pour aujour- d'hui à partir de 16h, une autre joute amicale serait program- mée par le staff technique lundi prochain. Le coach de la JSMB, qui compte profiter de cette trêve pour rattraper le retard, a programmé une seconde ren- contre amicale lundi prochain. Par ailleurs, l'adversaire n'a pas encore été communiqué.

Djahel, Mebarki et Dif n'ont pas repris Les trois éléments qui ont raté la séance de reprise lundi dernier, alors qu'ils avaient reçu les autorisations de la part du staff technique, auraient dû reprendre mardi les entraîne- ments avec le groupe. Mais ces trois joueurs n'ont pas rejoint leurs coéquipiers lors de la séance de mardi. Une absence que les joueurs devraient justi- fier auprès du staff technique et de la direction du club. B. Z.

BENATSOU :

«Les arbitres nous ont beaucoup pénalisés»

Auteur d'un début de saison prometteur, le jeune Benatsou Ahcène, arrière-gauche des Vert et Rouge, revient sur le début de saison difficile que vit le doyen des clubs kabyles et qui place la JSMB à l'avant-dernière place au classement général.

Après trois rencontres disputées, la JSMB occupe l'avant-dernière place du championnat, quel est votre sentiment ?

C'est dommage, car hormis le premier match face à la JSM Skikda où l'on n'était pas dans notre jour, aux deux dernières rencontres nous méri- tions la victoire n'étaient les erreurs d'arbitrage qui nous ont coûté quatre points. Mais je dois dire que la prestation de l'équipe s'améliore au fil des matchs et cela est de bon augure pour nous.

Justement, lors de la première rencontre, l'équipe n'a pas bien tourné, comment vous expliquez cela ?

Cela s'explique par le début tardif de la prépa- ration ; il ne faut pas oublier que le club a débuté la préparation très en retard par rapport à d'autres clubs. Ce retard fait que nous ne sommes pas encore prêts et qu'il nous faut un peu de temps pour atteindre un niveau de préparation satisfai- sant. Je dirais que nous ne pouvions pas rivaliser avec la formation de Skikda ce jour-là en raison de la fatigue qui nous a beaucoup pénalisés.

Vous avez raté de peu la victoire face au Paradou AC, vous devez certainement regretter le relâchement à la fin de la partie…

C'est clair, nous avions la victoire dans nos mains, mais à la fin de la partie nous avons flan- ché en raison du physique. En plus comme je vous l'avais dit au début, c'est en partie à cause des arbitres que nous avions raté la victoire ; mais nous devons oublier cela et penser à l'avenir. Nous avons un bon groupe qui peut faire beau- coup mieux que ce que nous avions réalisé jusqu'à présent. Il faut rester solidaires et ensemble nous allons réaliser de belles choses à l'avenir.

Les supporters sont inquiets suite aux résultats de ce début de saison, qu'est-ce que vous avez à leur dire ?

Je leur demanderai de ne pas s'inquiéter, nous possédons un bon groupe et avec un peu de tra- vail, l'équipe fera parler d'elle, il suffira d'une seule victoire pour lancer définitivement la saison de la JSMB. Ils doivent nous soutenir durant ces moments où la chance n'est pas avec nous et nous allons faire tout notre possible pour les rendre heureux.

B. Z.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

ESM

Quatrième match nul des Verts en amical

De notre correspondant

H. MUSTAPHA

En terminant le match face au HRB El Bordj sur un score d'un but partout, les Espérantistes enregistrent leur quatrième match nul en amical après ceux face à l'USMO, au CRB Sfisef et la JS Emir-Abdelkader contre une défaite face à l'OMA à Arzew. L'unique réalisation des Verts lors de cette joute a été l'œuvre du

transfuge du NAHD, l'attaquant Benayache sur penalty. C'est sa deuxième réalisation en attendant la confirmation en championnat. Cette joute amicale a été mar- quée par plusieurs absents du côté des Verts, à l'image des deux frères Belahouel Ghali et Abdelkrim, le milieu de terrain Benaroussi et l'attaquant El Bahari, ainsi que le défenseur Zeroual.

A la fin de cette rencontre, l'en- traîneur Benguella Bendhiba, qui assure l'intérim en attendant la désignation d'un nouveau coach, a déclaré : "Le niveau du groupe est en nette progression. Avec l'intégration des joueurs qui n'ont pas fait partie de cette rencontre, l'équipe sera encore plus forte et aura son mot à dire au début de la compétition. Je profite de cette occasion pour préciser qu'il faut

vite engager un entraîneur qui succèdera à Moumene ; il ne reste pas beaucoup de temps avant le début du championnat. " Dans un autre contexte, les Espérantistes ont affronté hier le CC Sig à Sig pour leur sixième sortie en amical, avant de croiser le fer avec l'USMO jeudi pro- chain.

H. M.

Mohamed Rabah : «Je serai avec le groupe la semaine prochaine»

Le milieu de terrain Mohamed Rabah, qui vient de terminer sa rééducation, nous livre ses impressions sur le groupe et son état de santé. "Après l'intervention chirurgicale du ménisque, je fus contraint de suivre la rééducation pendant une période de plus d'un mois. Maintenant que tout est fait, je vais réintégrer le groupe et travailler avec le reste de l'équipe. J'ai passé une période de renforcement musculaire et à partir de la semaine prochaine, je ferai partie du grou- pe", confiera-t-il.

H. M.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (021) 74 76 95
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Publicité
Fax : (021) 63 53 31
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Jeudi 3 septembre 2015 24 Proposé par EN-NEMS Professionnalisme ou loisir ? Quand on
www.competition.dz
Jeudi 3 septembre 2015
24
Proposé par
EN-NEMS
Professionnalisme ou loisir ?
Quand on voit qu'on parle encore
d'absentéisme aux entraînements dans
notre football… professionnel, on a bien
raison d'en conclure que nous sommes
dans une parodie de professionnalisme.
Car franchement, non seulement un joueur
a
le devoir de s'entraîner pour honorer son
engagement contractuel avec son club, mais
il
a aussi tout intérêt à le faire
régulièrement pour conserver sa forme
compétitive. Après, vous me direz que cela
relève de la culture professionnelle qui
émane, elle aussi, d'une formation de base
adéquate que la plupart de nos joueurs
n'ont jamais eu la chance de connaître.
Mais il y a pire, comme par exemple cette
histoire vraie d'un joueur professionnel
dans notre championnat qui, un jour, s'est
absenté lors d'un match très important pour
son équipe. Le motif de son absence est
tout simple, pour ne pas dire simpliste,
puisqu'il a programmé de convoler en
justes noces ce jour-là tout en sachant qu'il
devait disputer le match en question. Voilà
donc ce qui arrive lorsque le
professionnalisme est assimilé à un loisir.
MORT
SUBITE
professionnalisme est assimilé à un loisir. MORT SUBITE  Kerbadj pouvait programmer CRB-JSK au 5-Juillet Mahfoud

Kerbadj pouvait programmer CRB-JSK au 5-Juillet

Mahfoud Kerbadj, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), avait annoncé que le stade du 5-Juillet accueillerait NAHD-USMH le 10 septembre et CRB- JSK le 12 septembre. Finalement, il a maintenu le premier au stade olympique et déplacé le second au stade du 20- Août. "On a préféré voir comment les choses vont se dérouler à l'occasion du match NAHD-USMH pour ensuite décider sur la domiciliation des autres matches qu'on jugera importants et susceptibles d'être programmés au 5- Juillet-1962", a expliqué le boss de la LFP. Kerbadj a manqué une occasion inouïe de faire preuve de bonne foi en faisant un petit changement :

programmer CRB-JSK au 5- Juillet, histoire de "voir comment les choses vont se dérouler" et rompre, un tant soit peu, avec son étiquette d'éternel défenseur des intérêts du CRB… Cela d'autant que Kerbadj se plaît à rappeler : "Ce que les gens ignorent, c'est que la LFP a les prérogatives pour domicilier n'importe quelle rencontre au 5-Juillet- 1962 sans avoir l'avis préalable des clubs."

KOURICHI : «Le Lesotho peut sortir

le match de sa vie contre l'Algérie»

Nordine Kourichi, l'ancien adjoint de Vahid Halilhodzic, se veut prévenant avant le match des Verts au Lesotho. Il n'écarte pas l'idée que cette sélection, supposée petite sur le papier, réalise le match de sa vie et accroche au final les protégés de Christian Gourcuff.

La sélection nationale se déplace au Lesotho à une période de la saison où il n'est pas aisé de renouer avec la compétition officielle…

Oui, effectivement. On est en début de saison, il y a la charge de travail de la reprise qui entre en considération. On ne peut pas dire que tous les joueurs, ceux qui opèrent en Europe notamment, soient à 100% physique- ment à l'heure actuelle. Je pense que nos capés vont surtout jouer sur leur fraîcheur du moment plutôt que sur leur potentiel physique, qui n'est pas le même s'ils avaient 20 ou 30 matches de championnat dans les jambes. Lors d'une reprise, ça repart en douceur, mais je ne pense pas que c'est ça qui va faire la différence.

Elle se fera à quel niveau, selon vous ?

On le sait, il y a toujours des incer- titudes lorsqu'on se produit en Afrique. Quoi qu'il en soit, l'Algérie doit impérativement gagner ce match.

Le Lesotho n'est quand même pas un foudre de guerre…

On le sait aussi. Mais le Lesotho est capable de sortir le match de sa vie.

Mais le Lesotho est capable de sortir le match de sa vie. Comme nous l'avons fait,

Comme nous l'avons fait, nous, contre des sélections plus huppées que la nôtre. Il faut respecter l'adversaire quel que soit son niveau. On doit tou- jours avoir cette attitude quand on est des compétiteurs. L'Algérie joue pour gagner. Je crois que si on prend au sérieux ce match, nous n'aurons pas de soucis pour avoir les trois points.

Même en l'absence de Feghouli, Bentaleb et Mahrez ?

Oui, parfaitement. Même avec ces

trois défections, l'Algérie dispose d'atouts convaincants. Notre sélection

a un groupe de joueurs appréciables, ceux qui remplaceront les absents auront aussi à cœur de montrer ce

qu'ils savent faire. On ne va pas se cacher derrière trois absences, même

si elles sont de qualité. Ce n'est pas ça

qui va dégrader le niveau des Verts.

L'équipe nationale a le potentiel pour équilibrer tout ça. Pour moi, il n'y a pas de souci à ce niveau.

Vous restez donc optimiste…

Bien sûr. Il faut l'être. Avant ce match, il y avait peut-être des gens qui ne savaient que ce pays existait et d'autres qui ne pouvaient pas le situer sur une carte géographique. Ça ferait évidemment mauvaise tâche si jamais on enregistrait un résultat négatif contre la sélection de ce pays. L'équipe d'Algérie n'a pas de pression à avoir, elle doit jouer sur ses qualités.

Avec les potentialités de nos joueurs, il y a quand même une grande diffé- rence par rapport à l'adversaire. L'Algérie doit impérativement rem- porter cette rencontre. Et je pense

qu'elle va le faire. H. D.

rencontre. Et je pense qu'elle va le faire. H. D. Mecheri, nouvel entraîneur de Béthioua Bachir

Mecheri,

nouvel

entraîneur

de Béthioua

Bachir Mecheri, l'ancien joueur du MC Alger et du MC Oran, est le nouvel entraîneur de Béthioua, club opérant en Ligue inter- régions Ouest. L'ex-ailier droit oranais avait failli s'engager avec l'USM Blida, en compagnie de Benchadli, mais les deux clubs ne sont pas parvenus à trouver un accord sur le plan financier. Finalement, c'est avec Béthioua que l'ex-international va poursuivre l'aventure en tant que technicien, lui qui est titulaire de la licence CAF A, diplôme qu'il a brillement obtenu il y a longtemps à Aïn Turk.

Polémique autour de son déplacement à Tel-Aviv

Les précisions de BRAHIMI

Le FC Porto est tombé dans le groupe G, celui de Chelsea, du Dynamo Kiev et du Maccabi Tel-Aviv en Ligue des champions. Comme prévu, la présence du club israélite a provoqué une vive polémique en Algérie et même en France. Certains lui ont même demandé de faire le nécessaire avec son club pour ne pas faire ce voyage à Tel- Aviv. Yacine Brahimi, qui a subi une pression terrible a choisi de ne rien dire jusqu'à hier dans la matinée. Le numéro 11 de la sélection algérienne a posté un message sur son

compte Facebook pour répondre aux Algériens et à quelques médias locaux qui lui demandaient de ne pas se rendre en Israël. "Je démens les propos qui m'ont récemment été prêtés par certains médias. La décision finale concernant mes déplacements professionnels incombent à mon club le FC Porto et moi-même. Je suis actuellement avec ma sélection nationale, l'Algérie, pour jouer un match de qualification important pour la CAN 2017 et je reste concentré sur mes objectifs

du moment", a écrit le joueur sur son compte Facebook. Il faut signaler que Yacine Brahimi s'expose à des sanctions de l'UEFA s'il refuse d'aller jouer contre le Maccabi. Le déplacement aura lieu à l'occasion de la 4 e