Vous êtes sur la page 1sur 1

28 Rabie El Aouel 1430 53

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N° 19


25 mars 2009

A la clôture de l’exercice, les intérêts courus non échus — l’ordre chronologique du cycle de production
sont inscrits dans des subdivisions appropriées aux (approvisionnements, en cours de production, production
comptes par nature. stockée, marchandises revendues en l’état) ;

Les remboursements en capital de l’ensemble de — la nature de l’actif stocké, qui fait l’objet d’une
ces dettes ou créances sont enregistrés au crédit de ventilation au sein de chaque entité selon ses besoins
chacun des comptes visés, en contrepartie des comptes internes de gestion.
financiers.
Au niveau comptable, on retient la distinction entre :
28. AMORTISSEMENTS DES IMMOBILISATIONS — les marchandises achetées en vue d’être revendues
Les amortissements des immobilisations sont en l’état (compte 30) ;
portés au crédit des comptes 28 « amortissement des — les matières premières et fournitures (compte 31)
immobilisations ». Ces comptes sont subdivisés selon achetées pour être transformées et entrant dans la
le même niveau de détail que les comptes principaux composition des produits traités ou fabriqués ;
(20 et 21) sur lesquels ils portent.
— les autres approvisionnements (compte 32), dont
En contrepartie, les dotations aux amortissements les matières consommables (321), les fournitures
sont enregistrées en charge au débit des comptes de consommables (compte 322) et les emballages
dotations. (compte 326), qui sont les substances et objets qui
concourent au traitement, à la fabrication ou à
En cas de cession, d’expropriation ou de disparition l’exploitation sans entrer dans la composition des produits
indemnisée ou non (mise au rebut) des éléments d’actifs, traités ou fabriqués ;
les comptes d’amortissements y afférents sont virés au
compte 20 ou 21 concerné. — les encours de production de biens (compte 33) ;

Les immobilisations incorporelles sont amorties sur la — les encours de production de services (compte 34) ;
base de leur durée d’utilité. Cette durée d’utilité est — les produits fabriqués par l’entité (compte 35) dont :
présumée ne pas dépasser vingt (20) ans, sauf cas produits intermédiaires (compte 351), produits finis
exceptionnel qui doit être justifié dans l’annexe. (compte 355), produits résiduels ou matières de
récupération (compte 358) ;
29. PERTES DE VALEUR SUR IMMOBILISATIONS
— les stocks provenant d’immobilisations (compte 36)
Lors de la constatation de perte de valeur, le compte 29 qui comprennent les éléments démontés ou récupérés des
est crédité par le débit des comptes de dotation immobilisations corporelles (ce compte est débité par le
(d’exploitation, financières ou exceptionnelles) concernés crédit du compte d’immobilisation concerné) ;
(compte 68).
— les stocks contrôlés par l’entité mais non détenus
Le compte de perte de valeur est réajusté à la fin de physiquement à la clôture de l’exercice : stocks en dépôt
chaque exercice par : ou en consignation, stocks en cours de route (compte 37).

— le débit des comptes de dotation correspondants, Le choix de la méthode de suivi en comptabilité des
lorsque le montant de la perte de valeur est augmenté ; stocks (méthode de l’inventaire permanent ou méthode de
l’inventaire intermittent), relève d’une décision de
— le crédit d’un compte 78 (de même niveau que celui gestion.
utilisé pour la dotation), lorsque le montant de la perte de
valeur est diminué ou annulé (perte de valeur devenue, en a) Comptabilisation dans le cadre de l’inventaire
tout ou en partie, sans objet). intermittent :
Le montant net des immobilisations, après déduction Enregistrement des approvisionnements et
des amortissements et des pertes de valeur, figure au marchandises consommés :
bilan.
1) Au cours de la période :
A la date de cession de l’immobilisation, la perte de
valeur antérieurement constatée est enregistrée en Le compte 38 « achats stockés » est débité du
diminution de la valeur de l’immobilisation afin de montant des achats et des frais accessoires d’achat par le
déterminer la plus ou moins-value à constater dans le crédit d’un compte de fournisseurs ou d’un compte de
compte de résultat. trésorerie, en fonction des besoins d’information et de
gestion.
CLASSE 3
Le compte 38 est subdivisé selon le même schéma que
COMPTES DE STOCKS ET ENCOURS les comptes 60 « achats consommés » et que les autres
Deux critères de classement sont généralement comptes de stocks, 380 « marchandises stockées »,
retenus dans le cadre de la nomenclature des comptes de 381 « matières premières et fournitures stockées »,
stocks : 382 « autres approvisionnements stockés ».