Vous êtes sur la page 1sur 5
UNIVERSITE A.MIRA DE BEJAIA Faculté de Technologie Département d’Electronique • Module : Logique et Calculateurs

UNIVERSITE A.MIRA DE BEJAIA

Faculté de Technologie Département d’Electronique

Module : Logique et Calculateurs / Electronique Numérique

Niveau : 3N6 / Licence LMD

Année Universitaire : 2008/2009

« Compteurs »

Mrs : A.MEKHMOUKH / N.NASRI

Les compteurs

Utilité: par exemple, éléments clef dans une chaîne de mux/demux

Circuits conçus a partir d’assemblages de bascules

Synchrones: toutes les entrée horloge sont reliées ensemble

Ou asynchrone: l’horloge de la bascule n+1 est prise sur la sortie de la bascule n

Inconvénients compteurs asynchrones: génèrent des états transitoires dus aux retards de propagation qui s’accumulent d’étages en étages. Ils restent utiles pour diviser des fréquences

A. Compteurs asynchrones :

• Ne permettent que de compter dans un ordre monotone, croissant ou décroissant.

• Basés sur le constat d’alternance 0/1 dans les nombres binaires: Qn …. Q

Q0 = 0/1/0/1/0/1/0/1…. Q1 = 0/0/1/1/0/0/1/1 …

0

• Il faut donc utiliser n bascules dont les fréquences horloge sont successivement divisées par 2.

Comme tout circuit logique, une bascule ne réagit pas immédiatement à un changement sur son entrée

d'horloge. Il existe un temps de transfert (quelques nano secondes) entre Q0 et Clk. Le même écart existe entre Q1

et Q0, et entre Q2 et Q1. Pour n bits, le dernier signal est décalé de n fois cet écart élémentaire, ce qui peut devenir

un décalage assez important. Les signaux ne sont plus synchrones, et si une combinaison logique de ces

signaux doit être réalisée, des glitchs apparaissent (transitions parasites 0-1- 0 ou 1-0-1).

doit être réalisée, des glitchs apparaissent (transitions parasites 0-1- 0 ou 1-0-1). • Exemple ave la

Exemple ave la bascule D :

doit être réalisée, des glitchs apparaissent (transitions parasites 0-1- 0 ou 1-0-1). • Exemple ave la

1

Chronogramme associé:

Chronogramme associé: • Exemple ave la bascule JK : • Chronogramme associé: 1. Compteur asynchrone modulo

Exemple ave la bascule JK :

Chronogramme associé:

• Exemple ave la bascule JK : • Chronogramme associé: 1. Compteur asynchrone modulo 8 (
• Exemple ave la bascule JK : • Chronogramme associé: 1. Compteur asynchrone modulo 8 (

1. Compteur asynchrone modulo 8 ( 0 1 2 3 4 5 6 7 0 1 2 3 4 5……) avec des bascules D:

a) Bascules activent sur le front montant de l’horloge :

Q0 Q1 Q2
Q0
Q1
Q2

Chronogramme associé :

Q0 Q1 Q2
Q0
Q1
Q2

2

UNIVERSITE A.MIRA DE BEJAIA Faculté de Technologie Département d’Electronique • Module : Logique et Calculateurs

UNIVERSITE A.MIRA DE BEJAIA

Faculté de Technologie Département d’Electronique

Module : Logique et Calculateurs / Electronique Numérique

Niveau : 3N6 / Licence LMD

Année Universitaire : 2008/2009

« Compteurs »

Mrs : A.MEKHMOUKH / N.NASRI

b) Bascules activent sur le front descendant de l’horloge :

Q1 Q0 Q2
Q1
Q0
Q2

Chronogramme associé :

Q0 Q1 Q2
Q0
Q1
Q2

2. Décompteur asynchrone modulo 8 ( 7 6 5 4 3 2 1 0 7 6 5……) avec des bascules D:

Q1 Q0 Q2
Q1
Q0
Q2

Chronogramme associé :

Q0 Q1 Q2
Q0
Q1
Q2

3

B.

Compteurs asynchrones modulo : (n ≠ 2 k )

On fait appel aux entrées d’initialisation CLEAR et PRESET (asynchrones, prioritaires)

Elles sont activées lorsque n est atteint

Exemple: compteur modulo 10

4 bascules

Test: détection de 10

Q3Q1 = 11

Effectuer alors une RAZ (CLR) des bascules 1 et 3

C.

Compteurs synchrones

Exemple : Compteur modulo 10 avec des bascules JK

• Exemple : Compteur modulo 10 avec des bascules JK • Une seule horloge H •

• Une seule horloge H

• Les câblages des J/K= f(Q) sont déterminés par synthèse via les tables de transitions Qn / Qn+1

• On peut compter dans un ordre quelconque (non monotone)

• Remarque: on numérote les bascules ABCD… pour éviter les confusions

Compteur synchrone : séquence quelconque :

Réaliser la synthèse d’un compteur 0-1-6-2-4-3-0…. en bascules JK

Combien de bascules ? 3 bascules

Séquence à décrire :

N° Décimal

Q C

Q B

Q A

0

0

0

0

1

0

0

1

6

1

1

0

2

0

1

0

4

1

0

0

3

0

1

1

0

0

0

0

4

UNIVERSITE A.MIRA DE BEJAIA Faculté de Technologie Département d’Electronique • Module : Logique et Calculateurs

UNIVERSITE A.MIRA DE BEJAIA

Faculté de Technologie Département d’Electronique

Module : Logique et Calculateurs / Electronique Numérique

Niveau : 3N6 / Licence LMD

Année Universitaire : 2008/2009

« Compteurs »

Mrs : A.MEKHMOUKH / N.NASRI

Table de transition de JK :

: A.MEKHMOUKH / N.NASRI • Table de transition de JK :   N° Q C Q
 

Q C

Q

B

Q

A

 

J

C

K

C

J

B

K

B

J A

 

K A

Décimal

           

0

0

0

0

 

0

Φ

 

0

 

Φ

1

 

Φ

1

0

0

1

 

1

Φ

 

1

 

Φ

Φ

 

1

6

1

1

0

 

Φ

1

Φ

 

0

0

 

Φ

2

0

1

0

 

1

Φ

 

Φ

 

1

0

 

Φ

4

1

0

0

 

Φ

1

1

 

Φ

1

 

Φ

3

0

1

1

 

0

Φ

 

Φ

 

1

Φ

 

1

 

J C

K

C

 

J

B

 

K

B

 

J A

K A

1   1

1

1   1
 
1   1
1   1

1

Apres simplification en utilisant le tableau de Karnaugh :

Donc :

  K B   J A K A 1   1 Apres simplification en utilisant le

5