Vous êtes sur la page 1sur 21

La conversion alternatif continu

Sommaire
Les REDRESSEURS........................................................................................................................................................................... 2
I) Dénominations............................................................................................................................................................................ 2
I.1) Les types de commutations :.......................................................................................................................................... 2
I.2) Les indices :........................................................................................................................................................................ 2
II) Transfert de puissance......................................................................................................................................................... 2
II.1) Les harmoniques.............................................................................................................................................................. 2
II.2) En monophasé :................................................................................................................................................................ 2
II.3) En triphasé :..................................................................................................................................................................... 2
II.4) Schémas............................................................................................................................................................................ 4
II.5) Bilans de résultats:........................................................................................................................................................ 5
III) Filtrage par condensateur étude qualitative des courants et tensions...................................................................9
IV) Réversibilité du montage et conditions nécessaires à ce type de fonctionnement................................................9
Démonstrations................................................................................................................................................................................ 10
I) Expressions théoriques relatives à des signaux courants............................................................................................. 10
II) Expressions théoriques relatives à des signaux courants........................................................................................... 11
II.1) Redressement PD2 et P2 non commandé................................................................................................................. 11
II.2) Redressement PD3 non commandé............................................................................................................................ 13
II.3) Redressement PD3 commandé................................................................................................................................... 15
ANNEXES.......................................................................................................................................................................................... 17
Les REDRESSEURS

I) Dénominations
On distingue les redresseurs par le type de commutation

I.1) Les types de commutations :


a) montage à commutation parallèle : P .
Il faut redresser q tensions par q éléments, on a qu’un seul groupe commutant, les tensions sont regroupées
en étoile.
b) Montage à commutation parallèle double : PD
Il faut redresser q tensions par 2q éléments, on a deux groupes commutant (un à la cathode communes
l’autre à anode communes), les tensions sont regroupées en étoile
c) Montage à commutation série : S (les tensions sont en série)
Il faut redresser q tensions par 2q éléments, on a deux groupes commutant (un à la cathode communes
l’autre à anode communes), les tensions sont regroupées en triangle pour du triphasé.

I.2) Les indices :


a) Indices de pulsation p : d’est le nombre de calottes de sinusoïde par période de la tension à redresser
b) Indice de commutation q : fraction de période de la tension à redresser pendant laquelle un élément
conduit.
Exemple : PD3 : p=6, q=3 :6 calottes de sinusoïde par période et une diode conduit pendant T/3

II) Cellules de commutation à anode commune et à cathode commune

La conduction s’arrête si une autre diode est prioritaire sur la conduction ou si le courant la traversant s’annule
III) Cellules de commutation à thyristor
Le thyristor obéit aux mêmes règles de conduction que la diode et nécessite en plus une impulsion sur la gâchette
pour amorcer la conduction.
Cet instant où le thyristor reçoit l’impulsion est caractérisé par un angle de décalage qui est comptabilisé à
partir des instants normaux de conduction des diodes.

IV) Transfert de puissance

IV.1) Les harmoniques

Les harmoniques présents sont tels que h = ( n �p ) �1 (avec n et p est le nombre de bras du redresseur)

IV.2) En monophasé :
Vus du côté de la source Vus du côté de la charge (en continu)
Puissance active :Ps = VS I S 1 cos j S Puissance active : PC = VC I C
Puissance réactive : Qs = VS I S 1 sin j S Puissance réactive :QC = 0
Puissance apparente : S s = VS I S Puissance apparente : SC = VC I C
Puissance déformante : Puissance déformante :
Ds = S - ( P + Q
2
S S
2 2
S ) =VS I -I2
S
2
S1 DC = SC2 - PC2 = I C VC2 - VC
2

PS
Facteur d’utilisation : fS =
SS
IV.3) En triphasé :
Vus du côté de la source Vus du côté de la charge (en continu)
Puissance active :Ps = 3VS I S 1 cos j S Puissance active : PC = VC I C
Puissance réactive : Qs = 3VS I S 1 sin j S Puissance réactive :QC = 0
Puissance apparente : S s = 3VS I S Puissance apparente : SC = VC I C
Puissance déformante : Puissance déformante :
Ds = S - ( P + Q
2
S S
2 2
S ) = 3V S I -I
2
S
2
S1 DC = SC2 - PC2 = I C VC2 - VC
2

PS
Facteur d’utilisation : fS =
SS
IV.4) Schémas
IV.5) Bilans de résultats:
I S ou
VC VˆC1 IS I S1 ou J S1 j S PS QS SS DS
JS

2 2�VS
2 2 2 IC IC 2�IC 2 2 8
P2 �� VS 0 �
VS I C 0 VS I C 2 VS I C 2 -
p p 3 2 2 p p p2
à 2 s
A diodes
2 2�VS 2 2 2 2 2�IC 2 2 8
PD2 �� VS 0 IC 0 �
VS I C 0 VS I C VS I C 1 -
p p 3 p p p2
à 2 s

2 2�VS 2 2 VS IC IC 2�IC 2 2 2 2 8
P2 cos a � �10 - 6cos 2a a VS I C cos a
� VS I C sin a
� VS I C 2 VS I C 2 -
p p 3 2 2 p p p p2
Tout à 2 s
thyristor 2 2 VS
2 2�VS � �10 - 6cos 2a IC 2 2�IC a 2 2 2 2 VS I C
8
PD2 cos a p 3 0 VS I C cos a
� VS I C sin a
� VS I C 1 -
p à 2 s p p p p2
2�VS 2 2 VS
� �5 + 6 cos a - 3cos 2 a - 4 cos 3 a a 2 2� a� a 2 2 a a 4
( 1 + cos a )
IC
Mixte

PD2 p 3 IC 1 - p
cos � � VS I C ( 1 + cos a )
� VS I C sin a
� VS I C 1 - VS I C 1 - -
p p2
( 1 + cos a )
p p �2 � p p
à 2 s 2 p
3 6� VS 3 6� VS IC IC 6 3 6 3� 9 �
IC
P3 8p 2p 0 �
VS I C 0 VS I C 3 VS I C �2 - �
2p 3 3 2p 2 � 2p �
à 3-6- s à 1-5 s

3 6�VS 6 6�VS 2 6 3 6 � 9 �
A diodes PD3 0 IC IC 0 �
VS I C 0 VS I C 6 1- 2 �
VS I C 6 �
p 35p 3 p p � 2p �
à 6-12- s à 1-5 s

3 2�US 6 6�VS 2 2 3 2 � 9 �
S3 0 IC IC 0 �
U S IC 0 U S IC 2 1- 2 �
U S IC 2 �
p 35p 3 p p � p �
à 6-12 s à 1-5 s

3 6� VS 3 6 IC IC 6 3� 9 �
VS �5 - 4 cos 2a
� IC a 3 6 3 6
P3 cos a 8p 2p � cos a
VS I C � � sin a
VS IC � VS I C 3 VS I C �2 - �
2p 3 3 2p 2p 2� p2 �
Tout à 3 s à 1 s
thyristor 3 6 6
3 6�VS VS �74 - 70 cos 2a
� 2 IC a 3 6 3 6 � 9 �
PD3 cos a 35p 0 IC 2p � cos a
VS I C � � sin a
VS I C � VS I C 6 1- 2 �
VS I C 6 �
p à 6 s
3
à 1 s
2p p � p �
Mixte PD3 3 6� VS 3 6 0 2 6 �a � a 3 6
( 1 + cos a ) 3 6 VS I C 6
a<p/ ( 1 + cos a ) � ( 1 - cos 2a )
VS � IC p
I C cos � �
�2 � 2p

VS I C � � sin a
VS IC �
2p 4p 3 2 2p
3 à 1 s
PD3
a a
a>p/ à 3 s IC 1 - 3VS I C 1 -
p p
3

.IV.5.1) P2 à diodes .IV.5.2) PD2 à diodes .IV.5.3) P2 à thyristors .IV.5.4) PD2 à thyristors
.IV.5.5) PD3 à diodes
i1 iC
u1 D1 D2 D3
iS
1

Charge fortement
inductive
2 vC
3

i4
u4 D’1 D’2 D’3

Sommaire 10/21
.IV.5.6) PD3 à thyristors
i1 iC
u1 Th1 Th2 Th3
iS
1

Charge fortement
inductive
2 vC
3

i’1
u’1 Th’1 Th’2 Th’3

Sommaire 11/21
V) Filtrage par condensateur étude qualitative des courants et tensions

VI) Réversibilité du montage et conditions nécessaires à ce type de fonctionnement

Sommaire 12/21
Démonstrations

I) Expressions théoriques relatives à des signaux courants

Selon la nature de la charge, uc peut prendre deux formes ( fig. a ou b).


Cas a) uc = f()
p
1 ˆ
< uC >= � U sin( )d
p o
Uˆ Uˆ
[ - cos( )] o = [ cos(0 ) - cos(p ) ]
p
< uC >=
p p

< uc > = �( 1 + cos( 0 ) )
p

Cas b) uc = f()
o +p
1
< uC >= � Uˆ sin( )d
p  2Uˆ
o
< uc > = cos( 0 )

Uˆ Uˆ p
[ - cos( )] oo = [ cos(0 ) - cos(o + p )]
 +p
< uC >=
p p
2Uˆ
Cas c) redressement non commandé (=0) : < uc > =
p
v(t)
E

t
0 T0/2 T0
-E

4 E  sin(2n + 1) 0 t 4 E 1 1
v(t ) = 
p n =0 2n + 1
=
p
sin  0 t + sin 3 0 t + sin 5 0t + ...
3 5

v(t)

E
t 4E � � 1 �
-p+ - p+ 2p-
v (t ) = ��� cos ( (2k + 1) �
)�
sin ( (2 k + 1) �
t ) �
0  p- 2p p k =0 �
2k + 1 �
 -E

v(t)
E

E E 2 E  cos 2n 0 t
0 T0/4T0/2 T0 t v (t ) = + sin  0 t +
p 2

p n =1 1 - 4 p 2

Sommaire 13/21
v(t)
E

2 E 4 E  cos 2n 0 t

t
0 T0 v(t ) = +
p p n=1 1 - 4n 2

v(t) v(t)=cos at dans chaque intervalle

sin aT / 2  1 
(-1) n cos n 0 t 
v(t ) =  + 2a  
T / 2 a n =1 a 2 - n 2 02 
-T0/2 0 T0/2 t

II) Expressions théoriques relatives à des signaux courants

II.1) Redressement PD2 et P2 non commandé

.II.1.1) Courbes et décompositions spectrales des courbes :

.II.1.2) Valeur moyenne de la tension de la charge :


T
2
2�
uc (t ).dt �T2 � � T �
T
- cos  - 1�
A(uC ) 2� � V 2� - cos t �2 V 2 � 2
UC = = 0
= �� V 2 sin t.dt �= 2 � � =2 � 2p �
T T T �0 � T �  � 0 T � �
� � � T �
V 2 2V 2 2Vs
UC = [ 2] = max =
p p p
.II.1.3) Etude du transfert de puissance sur un PD2:
Le transfert de puissance est caractérisé par le facteur de puissance f p=P/S.
S= Veff.Ieff.
Sommaire 14/21
P peut être calculé de deux façons différentes :
Côté source : P = Veff .I1eff . cos j1 où I1eff et j1 représentent la valeur efficace du fondamental du courant
dans la source et son déphasage par rapport à la tension.
P = .... .
T T T
1 1 1
Côté charge : P = 
T 0
u C .iC dt =  u C .I C dt = I C .  u C dt = I C .U Cmoy
T 0 T 0
2Vmax
IC .
2V P p = ......
U cmoy = max fp = =
Ici , Ieff=IC.
p S V .I C

P = ....

On peut aussi calculer la puissance réactive et la puissance déformante.


Q= Veff.I1eff. sinj1 et D = S 2 - P2 - Q2
Ici Q=0 car v et i1eff sont en phase donc j1 =0.
2Vmax 2 8
D = (V .I C ) 2 - ( I C . ) = V .I C . 1 - 2
p p

Sommaire 15/21
II.2) Redressement PD3 non commandé

.II.2.1) Courbes et décompositions spectrales des courbes :


i1 iC
u1 D1 D2 D3
iS
1

Charge fortement
inductive
2 vC
3

i4
u4 D’1 D’2 D’3

Sommaire 16/21
4I S � � 1 � p� �
iS1 (t ) = ��� (2 k + 1) � �
cos � �sin ( (2 k + 1) �
t ) �
p k =0 �2k + 1 � 6� �
v(t) v(t)=cos at dans chaque intervalle

1
sin ( a T0 / 2 ) �1 �
( -1) n cos n0t �
v (t ) =
T0 / 2

a
+ 2a � a 2 - n 202 �

� n =1
-T0/2 0 T0/2 t

.II.2.2) Valeur moyenne de la tension de la charge :

A(uC ) 3 6 .V
On peut montrer que: UC = =
T p
.II.2.3) Valeurs moyennes et efficaces des courants

T T
IC . 2 I C2 .
A(iD1 ) 3 = IC A(i ) 3 I C2
I D1 = = I D1eff =
2
= =
D1
T T 3 T T 3
2T
A(i ) A(i ) 2 I C2 . 2
I= =0 3 = 2.I C
T I eff2= =
T T 3
2 .I C 2
I eff = = IC .
3 3

.II.2.4) Etude du transfert de puissance :


Le transfert de puissance est caractérisé par le facteur de puissance fp=P/S.
S = 3Veff �
I eff = 6.V .I C
P peut être calculé de deux façons différentes.
Côté source :
P = 3 �Veff � cos j1
I f 1eff �
où If1eff et jf1 représentent la valeur efficace du fondamental du courant i1 dans la source et son déphasage par
rapport à la tension.
2 3 � 1 1 1 �
i1 (t ) = sin t - sin(5t ) - sin(7t ) + sin(11t ) + ... �
IC �
p � 5 7 11 �
Pas d’harmoniques pairs et pas d’harmoniques multiples de trois.
Côté charge
T T T
1 1 1
P= �
T 0
uC .iC dt = �
T 0
uC .I C dt = I C . �
T 0
uC dt = I C .U Cmoy

3 6.V
UC =
p
Ici , Ieff=IC et P = .......
Les puissances côté source et côté charge sont égales car tous les interrupteurs sont supposés parfaits.
3 6 .V
IC .
P p = .............
fp = =
S 6 .V .I C

Sommaire 17/21
On peut aussi calculer la puissance réactive et la puissance déformante
Q = 3 �Veff � sin j1
I f 1eff �
D = S 2 - P2 - Q2

Ici Q=0 car v1 et i1eff sont en phase donc j1 =0.


D = S 2 - P2
3 6 .V 2 54 9
D = ( 6 .V .I C ) 2 - ( I C . ) = V .I C . 6 - 2 = V .I C 6(1 - 2 )
p p p

II.3) Redressement PD3 commandé

.II.3.1) Valeur moyenne de la tension de la charge :


A(u C )
On peut montrer que U C = = ............
T

.II.3.2) Valeurs moyennes et efficaces des courants


T T
IC . I C2 .
IT1 =
A(iT 1 )
= 3 = ...... I T 1eff =
2 A(i )2
=
T1 3 =
I C2 I T 1eff = .......
T T T T 3

2T
A(i ) A(i 2 ) I C2 . 2 .I C
I eff = = .....
2
I= =0 3 = 2 .I C
T I eff2= =
T T 3 3
.II.3.3) Etude du transfert de puissance :

S = 3Veff .I eff = 6.V .I C

Côté source :
P = 3 �Veff � cos j1
I f 1eff �
If1eff et jf1 : valeur efficace du fondamental du courant i1 dans la source et son déphasage par rapport à la
tension.
2 3 2 3 3 6
i f 1 (t ) = sin( wt - a ) jf1 =a P = 3V . I C cos a = V .I C cos a
p p 2 p

Côté charge :
T T T
1 1 1
P= � uC .iC dt = � uC .I C dt = I C . � uC dt = I C .U Cmoy
T 0 T 0 T 0
3 6 .V 3 6 .V
UC = cos a P = IC . cos a
p p

2
I eff = I C .
3

Sommaire 18/21
3 6 .V
IC . cos a
P p 3
fp = = = cos a = 0.955 cos a
S 6 .V .I C p
Ici ,

Ici Q¹0 car v1 et i1eff sont déphasés de j1 =a

.II.3.4) Fonctionnement en onduleur assisté:

3 6 .V 3 6 .V
P = IC . cos a UC = cos a
p p
P et Ucmoy varient en fonction de a.
Si 0<a< P>0 Ucmoy>0
La charge absorbe de la puissance active. Le réseau envoie de l’énergie à la charge, le pont fonctionne en
redresseur.

Si <a< p P<0 Ucmoy<0


La charge fournit de l’énergie au réseau si la charge est active (par exemple , Mcc fonctionnant en génératrice).
Le pont fonctionne en onduleur assisté.

Sommaire 19/21
ANNEXES

Sommaire 20/21
U32 U12 U13 U23 U21 U31 U32 U12 U13 U23 U21 U31 U32

V1 V2 V3

K1

K2

K3

K’1

K’2

K’3

VC

VK1

iK1

iK’1

Sommaire 21/21