Vous êtes sur la page 1sur 27

Réseaux Radio-Mobiles

Chapitre 2 : GSM
Said Mazer
2010/2011

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 1


Plan

1- Introduction

2- Caractéristiques techniques du GSM

3- Voie balise

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 2


Plan

1- Introduction

2- Caractéristiques techniques du GSM

3- Voie balise

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 3


Introduction

Définition :
Le GSM (Global System for Mobile communication) est le réseau
radio-mobile européen de deuxième génération 2G qui a été
normalisé au début des années 90. Il comporte tous les éléments
nécessaires à la communication numérique avec les mobiles.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 4


Historique
• 1979 : Réservation de la bande des 900 MHz pour les communications
mobiles en Europe par l’UIT (Union internationale des
télécommunications) lors la conférence WRC (World Radio Conference).
• Début des années 80 : création du groupe de travail GSM (Groupe Spécial
Mobile), par le CEPT (Conférence Européenne des Postes et
Télécommunication), pour définir un système numérique de
communication avec les mobiles à vocation internationale pour l’horizon
1990.
• 1989 : Signature d’un accord de principe (Memorandum of Understanding)
par treize pays européens pour ouvrir simultanément un réseau de type
GSM en 1991.
• 1992 : Début de la commercialisation réelle des premiers systèmes GSM.
• Début des années 2000 : Couverture quasi mondiale du GSM : environ 400
millions d’utilisateurs dans le monde. Extension du GSM à d’autres bandes
de fréquences : 1800 et 1900 MHz. Le sigle GSM devient : Global System
for Mobile communications.
Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 5
Plan

1- Introduction

2- Caractéristiques techniques du GSM

Architecture générale

3- Voie balise

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 6


Architecture générale
Le réseau GSM est constitué de trois sous ensembles distincts :

1. Le sous-système radio BSS (Base Station SubSystem), il correspond à


la fonction de distribution du réseau de radiocommunication.

2. Le sous-système réseau NSS (Network SubSystem), il regroupe toutes

les fonctions de commutation et de routage localisées dans le MSC

(Mobile-services Switching Center).

3. Le sous-système d’exploitation et de maintenance OSS (Operation


Support SubSystem), il est utilisé par l’opérateur pour administrer son réseau.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 7


Architecture générale
Le réseau GSM est constitué de trois sous ensembles distincts :

1. Le sous-système radio BSS (Base Station SubSystem), il correspond à


la fonction de distribution du réseau de radiocommunication.

2. Le sous-système réseau NSS (Network SubSystem), il regroupe toutes


Il estles
constitué desde
fonctions stations de base BTS
commutation et de qui assurent
routage le lien radioélectrique
localisées avec
dans dans le MSC
les abonnés mobiles MS (Mobile Station). Les BTS sont gérées par un contrôleur
(Mobile-services Switching Center).
de stations de base BSC (Base Station Controller) qui assurent également la fonction
de3.concentration
Le sous-systèmedu trafic.
d’exploitation et de maintenance OSS (Operation
Support SubSystem), il est utilisé par l’opérateur pour administrer son réseau.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 8


Architecture générale
Le réseau GSM est constitué de trois sous ensembles distincts :

1. Le sous-système radio BSS (Base Station SubSystem), il correspond à


la fonction de distribution du réseau de radiocommunication.

2. Le sous-système réseau NSS (Network SubSystem), il regroupe toutes

les fonctions de commutation et de routage localisées dans le MSC

(Mobile-services Switching Center).

3. Le
Les sous-système
données d’exploitation
de référence, et de maintenance
propres à chaque abonné, sontOSS (Operation
enregistrées dans une base
Support répartie
de données SubSystem),
sur desilenregistreurs
est utilisé pardel’opérateur
localisationpour
HLRadministrer son réseau.
(Home Location
Register). Le MSC, afin de minimiser les accès au HLR, utilise un enregistreur
de localisation temporaire VLR (Visitor Location Register), contenant les données
relatives aux abonnés présents dans la zone gérée par le MSC.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 9


Architecture générale
Le réseau GSM est constitué de trois sous ensembles distincts :

1. Le sous-système radio BSS (Base Station SubSystem), il correspond à


la fonction de distribution du réseau de radiocommunication.
Les fonctions de sécurité et de contrôle d’accès au réseau sont assurées par le centre
2. Le sous-système réseau NSS (Network SubSystem), il regroupe toutes
d’authentification AUC (Authentication Center) et l’enregistreur des identités
desles
équipements
fonctions EIR (EquipementetIdentity
de commutation Register).
de routage localisées dans le MSC

(Mobile-services Switching Center).

3. Le sous-système d’exploitation et de maintenance OSS (Operation


Support SubSystem), il est utilisé par l’opérateur pour administrer son réseau.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 10


Architecture générale

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer – TDMO 11


Plan

1- Introduction

2- Caractéristiques techniques du GSM

Le sous système radio : BSS

3- Voie balise

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 12


Le sous-système radio : BTS
La BTS: C’est un ensemble d’émetteurs-récepteurs appelés TRX. Elle assure

l’interface entre le réseau fixe et les stations mobiles.

La BTS a la charge de la transmission radio : modulation, démodulation, égalisation,


codage correcteur d’erreur. Elle gère plus généralement la couche physique :
multiplexage TDMA, saut de fréquence. Elle réalise aussi l’ensemble des mesures
nécessaires pour vérifier qu’une communication en cours se déroule correctement et
transmet directement ces mesures au BSC, sans les interpréter.

Elle s’occupe en outre de la couche liaison de données pour l’échange de signalisation


entre les mobiles et l’infrastructure ainsi que pour assurer la fiabilité du dialogue.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 13


Le sous-système radio : BSC
Le BSC (Base Station Controller) :

C’est l’organe intelligent du BSS. Il gère les ressources radio des BTS qui lui
sont attachées. Il réalise pour cela les procédures nécessaires à l’établissement
ou au rétablissement des appels et à La libération des ressources à la fin de
chaque appel, ainsi que les fonctions propres aux communications (contrôle de
puissance, décision d’exécution et gestion du handover).

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 14


Le sous-système radio : MS
La station mobile MS (Mobile Station) : désigne un équipement terminal muni
d’une carte SIM (Subscriber Identity Module) qui permet d’accéder aux services
de télécommunications d’un réseau mobile GSM.

La carte SIM contient toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement


du mobile :
- ses identités IMSI (International Mobile Subscriber Identity) et TMSI
(Temporary Mobile Subscriber Identity)
- éventuellement un code PIN (Personal Identification Number),
bloquant la carte après 3 essais, équivalent du code de la carte bancaire
- sa clé de chiffrement Kc
- sa clé d’authentification Ki

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 15


Le sous-système radio : MS
La station mobile MS (Mobile Station) :
Le terminal est muni d’une identité particulière, l’IMEI (International Mobile
Equipement Identity). Cette identité permet, en autres, de déterminer le
constructeur de l’équipement.

La norme définit plusieurs classes de terminaux suivant leur puissance maximale


d’émission. Cette puissance conditionne bien sûr leur portée. La majorité des
terminaux vendus sont des portatifs d’une puissance de 2 W pour GSM 900,
de 1 W pour GSM 1800.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 16


Plan

1- Introduction

2- Caractéristiques techniques du GSM

Le sous système réseau : NSS

3- Voie balise

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 17


Le sous-système réseau : MSC
Le commutateur de services (Mobile-services Switching Center) :
Le MSC (Mobile-services Switching Center) est un commutateur numérique en
mode circuit, qui gère les communications avec les mobiles sous sa couverture.

Il comporte en outre des fonctions de facturation et peut assurer l’interconnexion


entre le réseau mobile GSM et le réseau fixe RTC.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 18


Le sous-système réseau : HLR
La base de données de localisation nominale HLR (Home Location Register) :
Le HLR est une base de données dans laquelle sont stockées toutes les informations
relatives aux abonnés d’un réseau radio mobile GSM.

On y trouve les IMSI, les numéros de téléphone, ainsi que des informations de
localisation courante de l’abonné, c'est-à-dire la référence du VLR de la zone dans
laquelle il se trouve.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 19


Le sous-système réseau : VLR
La base de données de localisation locale VLR (Visitor Location Register) :
Le VLR est une base de données dans laquelle sont stockées les informations
relatives aux utilisateurs d’une région particulière : l’identité temporaire de
l’utilisateur TMSI, et sa zone de localisation. En pratique un VLR est souvent
attaché à un MSC.

Grace aux VLR, les informations propres à l’utilisateur le suivent dans ses
déplacements. Il n’est pas nécessaire de contacter le HLR à chaque appel issu du
Mobile (un fort trafic de signalisation).
En revanche, les appels vers le mobile doivent rechercher dans le HLR, d’une part,
l’association entre le numéro de téléphone standard du mobile et son identité dans
le réseau mobile GSM (l’IMSI) et d’autre part son MSC-VLR courant.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 20


Le sous-système réseau : IER & AUC

Le sous-système réseau utilise deux autres bases de données :


- l’IER (Equipement Identity Register), qui contient la liste de tous les
mobiles, identifiés par leur IMEI, autorisés à fonctionner sur le réseau,
- l’AUC (AUthentication Center) qui contient les codes PIN des cartes SIM.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 21


Plan

1- Introduction

2- Caractéristiques techniques du GSM

L’interface radio

3- Voie balise

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 22


L’interface radio : Canal physique 1/3

En GSM, l’accès radio s’appuie sur un multiplexage temporel et fréquentiel :


F-TDMA.

Les voies montantes ‘du mobile vers la station de base’ et descendante ‘de la
station de base vers le mobile’ sont séparées en fréquences. C’est ce qu’on appelle
l’écart duplex.

L’écart duplex est de 45 MHz pour le GSM 900 et de 95 MHz pour le GSM 1800.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 23


L’interface radio : Canal physique 2/3

La bande de fréquences est découpée en canaux de 200 kHz : 125 canaux montants
dans la bande 890 – 915 MHz et 375 dans la bande 1710 – 1785 MHz. Ces canaux
sont partagés entre les opérateurs.

L’accès TDMA est assuré par la découpe temporelle d’un canal de 200 kHz en huit
intervalles de temps élémentaires, appelés slots, numérotés de 0 à 7. La durée d’un
slot est de 577 µs et celle de la trame de 4,615 ms. Le débit binaire sur cette trame
est d’environ 271 kbit/s grâce à une modulation non linéaire : GMSK (Gaussian
Minimum Shift Keying).

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 24


L’interface radio : Canal physique 3/3
Le tableau suivant regroupe les caractéristiques techniques principales du canal
physique du système GSM :

GSM 900 GSM 1800

Bande de fréquence
Sens montant : 890 – 915 MHz 1710 – 1785 MHz
Sens descendant : 935 – 960 MHz 1805 – 1880 MHz
Ecart duplex 45 MHz 95 MHz
Nb d’intervalles de temps par trame TDMA 8
Rapidité de modulation ~ 271kbits/s
Débit de la parole 12,2 kbits/s
Accès multiple Multiplexage temporel et fréquentiel
Puissance des terminaux 2W 0,25 et 1 W

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 25


Plan

1- Introduction

2- Caractéristiques techniques du GSM

3- Voie balise

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 26


La voie balise
Chaque BTS d'un réseau radiomobile dispose d'une voie balise. La voie balise
correspond à une fréquence particulière appartenant à l'ensemble des fréquences
allouées à la BTS. Sur cette fréquence sont diffusées des informations particulières
permettant aux mobiles de détecter la BTS, de se caler en fréquence et en temps et
de donner les caractéristiques de la cellule (identité, particularités et autorisation
d'accès...).
A la mise sous tension, un mobile cherche à se caler sur la voie balise de la BTS la
plus favorable autorisée. En état de veille, il surveille constamment le signal reçu
sur cette voie et sur les voies balises des BTS du voisinage. Dès que cela est
nécessaire, il se cale sur une nouvelle voie et change ainsi de cellule de service.
En communication, un mobile du voisinage de cette BTS mesure périodiquement
sur cette voie le niveau de signal qu'il reçoit. Il détermine par cette simple mesure
s'il est à portée de la station, et s'il en est proche ou éloigné. Il remonte ensuite ces
mesures dans les messages MEASUREMENT REPORT en vue de l'exécution d'un
Handover.

Réseaux Radio-Mobiles Said Mazer 27