Vous êtes sur la page 1sur 3

La communication est un processus par le quel on partage de l'information pour

:arriver a une compréhension mutuelle


Communication interpersonnelle elle implique l'échange entre deux ou plusieurs
personnes qui sont physiquement présent l'un face a l'autre et qui s entendent et se
voient, la compréhension des messages dépend des mots utilisées, des expressions du
.visage, et des gestes corporels
Processus de communication
L'émetteur: c'est la source d'émission du message
Le message: c'est le contenu de la communication
.Le bruit: c'est l'ensemble des perturbations qui entravent ou déforment le message
Le canal: c'est le moyen par lequel le message est transmis a l'émetteur au récepteur
Le récepteur: il désigne le destinataire qui reçoit le message
Le feed back : c'est l'effet du message sur la ou les personnes qui l'on reçu
Communication non verbale: c'est une communication basée sur la compréhension
implicite de signes non exprimes par un langage, comme les gestes, les couleurs, voir
.même les vêtement ou les odeurs
Principe signes non verbaux: la communication interpersonnel passe a 60% le
message verbale avant d'ouvrir sa bouche, chaque un de nous cuminique beaucoup de
.choses a son interlocuteur par ses comportement non verbaux
Le regard les gestes, les mimiques et les expression du vissage, les posture: ce sont les
.attitudes générales du corps
:Communication orale
Le regard: il est essentiel, il permet de maintenir l'attention de l'auditoire (public) et
.de percevoir ses réactions
.(Le visage : il traduit nos émotions (joie, colère
La voix: il est très important qu'un orateur sache utiliser sa voix. la voix se caractérise
: par
Le volume: c'est le niveau sonore de la voix il faut l'adapter de la taille de l'espace ou
.on se trouve
Le débit: c'est la vitesse d'émission des mots, le nombre de mots a la minute, il ne
.faut pas parler vite pour ne pas perdre la concentration du public
L'intonation:c'est le mouvement mélodique de la voix, il est nécessaire de varie ses
intonations afin de capter l'attention de l'auditoire en évitant la monotonie dans la voix
.Les gestes: le geste est révélateur de notre compétence de communication
Les postures: ce sont les attitudes générales du corps, la posture idéal c'est la
verticalité, droit dans la position il faut éviter les dos voûtes, les épaules rentrées,
.s'appuyer sur une hanche

L’ECOUTE
C’est l’un des aspects essentiels du dialogue constructif, ECOUTER n’est
: pas ENTENDRE. ECOUTER, c’est
écouter à fond l’interlocuteur, sans interruption -
prendre en considération ce que dit l’interlocuteur et respecter son point -
de vue
ne pas « faire semblant » d’écouter -
c’est reformuler éventuellement pour témoigner de la prise en -
considération du point de vue adverbe
c’est tenir compte de ce point de vue dans la suite du dialogue -
.c’est retenir (mémoriser) ce qui a été formulé -
On appelle ECOUTE ACTIVE l’art de bien écouter et S’INVESTIR (voir
.plus loin) pour faire évoluer une discussion
ÉCOUTE ACTIVE -
Pour certaines personnes, écouter est associé à de la passivité et consiste à prêter
poliment une oreille plus ou moins distraite à l'interlocuteur. Ces personnes
semblent d'ailleurs attendre impatiemment de. pouvoir enfin reprendre la parole,
rôle qu'elles perçoivent comme tellement plus valorisant. Les caractères chinois
utilisés pour signifier "écouter" (voir figure 5) sont autrement plus explicites sur ce
.qu'implique une véritable: attitude d'écoute; on est ici très loin de la passivité