Vous êtes sur la page 1sur 4

PRÉSENTATION

EN AFRIQUE
COMME AILLEURS
PAS DE DÉMOCRATIE
SANS ALTERNANCE
TOURNONS LA PAGE PRÉSENTATION

Tournons La Page (TLP) est une campagne réunissant des acteurs des sociétés civiles africaines et
européennes autour d’un même combat : la promotion de l’alternance démocratique en Afrique,
en menant des actions pacifiques et non partisanes. Elle est aujourd’hui active dans sept pays
africains (Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Niger, RDC, Tchad) grâce à plus de deux-cents
organisations de la société civile et avec le soutien d’associations européennes.

a campagne Tournons la Page a été règles et principes démocratiques en Afrique. En


lancée suite à l’impulsion de la Europe, TLP a pour vocation de servir de caisse de
Commission Justice et Paix Pointe Noire résonnance aux mouvements civiques africains
(Congo), dans un contexte marqué par afin de contribuer à l’évolution des politiques
des échéances électorales majeures en étrangères européennes.
Afrique entre 2015 et 2018. Face aux
risques de coups d’Etats constitution- Chaque coordination nationale a des objectifs propres,
nels ou de mascarades électorales, des organisations adaptés au contexte spécifique du pays ; la coordination
africaines et européennes ont décidé de se mobiliser internationale de la campagne agit de manière plus large
et mener ensemble cette campagne pour appeler au par des actions de plaidoyer ou de mobilisation sur des
changement de manière pacifique et tourner enfin la thèmes transversaux pour contribuer à la construction
page sur des années de confiscation du pouvoir. ou à la consolidation des démocraties africaines.

A travers leur engagement, les intellectuels, artistes, La campagne vise particulièrement à :
militants, journalistes, responsables religieux, asso- • Mettre en réseau, soutenir et protéger les mouve-
ciations, et syndicats qui forment Tournons La Page, ments qui se mobilisent pour l’alternance démocra-
poursuivent la tique en Afrique, en particulier en période électorale
même vision du • Former une large alliance non-partisane de
changement en citoyens, intellectuels, artistes, associations, syndicats
Afin d’atteindre leurs appelant à la for- et responsables religieux autour de cette ambition.
objectifs de changement, mation d’une large • Donner un écho international aux mobilisations
les organisations et individus alliance citoyenne pour faire vivre l’alternance démocratique en Afrique,
et à la réalisation et délégitimer les régimes dynastiques aux yeux de
membres de Tournons La de mobilisations l’opinion publique.
Page se mobilisent par des conjointes. Ceci en • Obtenir l’arrêt de la caution apportée par les
modes d’actions variés vue de construire dirigeants européens aux pratiques anti-démo-
et faire vivre les cratiques en Afrique et promouvoir des relations
et complémentaires. conditions d’une diplomatiques plus justes.
véritable démocra- • Imaginer l’après-alternance en soutenant l’émer-
tie sur le continent gence, parmi les intellectuels, les forces économiques
africain. La démocratie est ainsi abordée de façon et les mouvements africains, d’une vision partagée
large, allant de l’alternance politique au contrôle de l’avenir de la démocratie en Afrique.
citoyen, en passant par la gestion des ressources
naturelles et minières, l’indépendance de la justice
ou les relations internationales du continent africain.
L’ACTION DE TOURNONS LA PAGE
Afin d’atteindre leurs objectifs de changement, les
organisations et individus membres de Tournons La
QUELS OBJECTIFS POUR TLP ? Page se mobilisent par des modes d’actions variés
Tournons La Page a pour ambition de rassembler et complémentaires.
le plus largement possible, au-delà des clivages
politiques, ethniques ou religieux et de favoriser •U
 ne démarche de plaidoyer institutionnel auprès
la convergence d’acteurs divers mobilisés pour la de nombreux décideurs et de leurs sphères d’in-
défense des droits humains et de la démocratie sur fluence. Cela se traduit par la publication de com-
le continent africain. Par ses actions, TLP souhaite muniqués liés à l’actualité, ainsi que des rencontres
mettre un terme à la confiscation du pouvoir régulières avec les décideurs politiques européens et
par quelques-uns et promouvoir le respect des notamment français.
• La construction d’une expertise solide à travers s’est traduit par le boycott de la CAN au Gabon,
une diversité d’outils et d’approches (production des manifestations contre la corruption au Niger,
d’un rapport sur l’alternance au pouvoir et un deu- l’organisation de l’« Africa Liberation Day », de la
xième sur la fiscalité ; observations électorales au « Caravane de la démocratie», et la participation au
Congo, Gabon et Cameroun ; veille stratégique ; contre-sommet citoyen à Bamako lors du sommet
organisation de conférences-débats et participation Afrique-France de janvier 2017, etc.
à des colloques universitaires…)
• Une mise en réseau des acteurs, par la consolida-
• Un travail de communication et de relais des mobilisa- tion d’alliances et de partenariats entre les mouve-
tions citoyennes auprès des médias et des réseaux ments de la société civile. Cela passe par la mise en
sociaux : revues de presse hebdomadaires, confé- place de mécanismes de protection des militants et
rences de presse, publication d’articles de vulgarisation. l’organisation de séminaires internationaux, comme
à Ouagadougou en Janvier 2016. En 2017 les repré-
• Des actions de mobilisation telles que l’organisa- sentants des coalitions nationales se sont ainsi ren-
tion de conférences/débats publics, d’événements contrés à Bamako en janvier et à Yaoundé en juillet
culturels et artistiques, de manifestations et inter- pour partager des expériences et consolider les valeurs
pellations pacifiques des décideurs. En 2017 cela communes au réseau.

CONTACTS :
afrique.democratie@secours-catholique.org
+ 33 1 45 49 70 97
tournonslapage.com
EN AFRIQUE, COMME AILLEURS, PAS DE DÉMOCRATIE SANS JUSTICE FISCALE