Vous êtes sur la page 1sur 5

I / Partie 1 :

Note : on ajoute la concentration C1 = C0 / 10 = 8.9*10-2 mole

1)𝐴 = 𝑘 ∗ 𝐼2

Avec A étant l’absorbance, k le coefficient de proportionnalité en L.mol-1 et I2 la concentration molaire en


mol.L-1
𝐴 1.25
2) 𝑘 = 𝐼 = 5∗10−3 = 250 𝐿. 𝑚𝑜𝑙 −1
2

II/ Partie 2 :

1)L’absorbance augmente avant de se stabiliser. Cela est dû à la production d’I2 par le milieu réactionnel.
A un certain temps T, le limitant des réactifs est totalement consommé donc la production de I2
s’estompe, d’où l’asymptote horizontale.
𝐴 0.84
2) 𝐴 = 𝑘 ∗ 𝐼2  −> 𝐼2 = = = 3.36 𝑚𝑚𝑜𝑙
𝑘 250

3)

Courbe [I2] en fonction du Temps


7

6
I2 ( mol * 10^-3)

0
0 5 10 15 20 25
Temps ( s )

4) Etude théorique
A)

Relation stœchiométrique 𝐻2 02 (𝑎𝑞) + 2 𝐼 − (𝑎𝑞) + 2𝐻3 𝑂 + (𝑎𝑞) = 𝐼2 (𝑎𝑞) + 4 𝐻2 𝑂 (𝑙)

Etat du système Avancement


Etat initial 0 𝐶1 ∗ 𝑉1 𝑉2 ∗ 𝐶2 excès 0 Solvant
Au cours de la transformation x 𝐶1 ∗ 𝑉1 − 𝑥 𝑉2 ∗ 𝐶2 − 2𝑥 excès x Solvant

Etat final Xf 𝐶1 ∗ 𝑉1 − 𝑥𝑓 𝑉2 ∗ 𝐶2 − 2𝑥𝑓 excès xf Solvant


Etat final si la transformation est Xmax 𝐶1 ∗ 𝑉1 − 𝑥𝑚𝑎𝑥 𝑉2 ∗ 𝐶2 − 2𝑥max excès xmax Solvant
totale

B et C)

𝐶1 ∗ 𝑉1 = 0.089 ∗ 1 ∗ 10−3 = 8.9 ∗ 10−5 𝑚𝑜𝑙𝑒


(𝐶2 ∗ 𝑉2 ) 5 ∗ 10−2 ∗ 9 ∗ 10−3
= = 2.25 ∗ 10−4 𝑚𝑜𝑙𝑒
2 2
8.9 ∗ 10−5 < 2.25 ∗ 10−4 𝐴𝑙𝑜𝑟𝑠 𝑙𝑒 𝑟é𝑎𝑐𝑡𝑖𝑓 𝑙𝑖𝑚𝑖𝑡𝑎𝑛𝑡 𝑒𝑠𝑡 𝐻2 𝑂2 . 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑥𝑚𝑎𝑥 = 8.9 ∗ 10−5 𝑚𝑜𝑙𝑒.

5/ Etude expérimentale

A) 𝑥 = [𝐼2 ] ∗ 𝑉𝑇𝑜𝑡

B) 𝑥(𝑡 = 4 min) = 4.8 ∗ 10−3 ∗ ((𝑉 + 𝑉1 + 𝑉2 ) ∗ 10−3 ) = 4.8 ∗ 10−3 ∗ 15 ∗ 10−3 = 7.2 ∗ 10−5 𝑚𝑜𝑙𝑒

C) Xf = 8.88. En effet le x évolue en augmentant jusqu’à se stabiliser à 8.88.

D)
Courbe x ( avancement ) en fonction du Temps
10
9
8
X ( mol *10^-5 )

7
6
5
4
3
2
1
0
0 5 10 15 20 25
Temps ( s )

6) Oui, car Xf = Xmax, 8.9 est à peu près égal à 8.88.

7) La réaction s’arrête à T = 16 secondes, j’en conclus que c’est une réaction lente car elle visible au
niveau macroscopique.
𝑋𝑓 8.88
8) 2
= 2
= 4.44 ∗ 10−5 𝑚𝑜𝑙𝑒

Alors X(à 𝑇1 ) = 1.73 𝑠𝑒𝑐𝑜𝑛𝑑𝑒


2
INFLUENCE DES DIFFERENTS FACTEURS SUR LA CORROSION DES GOUTTIERES

I/ L’expérience A représente la courbe 1 car sa concentration molaire est plus grande, donc la réaction
maximale se produit plus rapidement. Pour ces mêmes raisons, l’expérience B représente la courbe 3 et
l’expérience C la courbe 2.

II/

1) Le zinc agit comme catalyseur qui va accélérer la réaction. En effet, on arrive plus rapidement au
Xmax. La poudre ayant une plus grande surface de contact, le catalyseur produit un meilleur effet, ce qui
optimiser la catalyse.

2) La mince couche de carbone empêche toute réactions, et donc aucun avancement ne se produit.

3) Pour marquer l’impact de la température sur la réaction, on tracera deux courbe ayant la même allure
que celle de l’expérience 7, mais seulement la vitesse de réaction en sera modifiée. N’ayant pas les
valeurs, on se permet d’amplifier l’effet pour mettre en évidence le rôle de la température dans la
réaction.

Expérience 4 :

Expérience 4
8
7
6
5
X ( mmol )

4
3
2
1
0
0 50 100 150 200 250 300
Temps ( min )
Expérience 7 :

Expérience 7
16
14
12
10
X ( mmol )

8
6
4
2
0
0 50 100 150 200 250 300
Temps ( min )

Expérience 8 :

Expérience 8
4
3,5
3
2,5
X ( mmol )

2
1,5
1
0,5
0
0 50 100 150 200 250 300
Temps ( min )