Vous êtes sur la page 1sur 51

Apollo Bridge

Apollo Bridge
Architect:
Architect:
Ing. Miroslav
Ing. Miroslav
MaťaščíkMaťaščík
- Alfa 04- a.s.,
Alfa Bratislava
04 a.s., Bratislava
Design: DOPRAVOPROJEKT
Design: Dopravoprojekt
a.s., Bratislava
a.s., Bratislava

Conception des pannes en acier formées à froid suivant EN 1993-1-3


avec Scia Engineer 2010

Journée Construction Acier Louvain-La-Neuve 18 novembre 2010 ing. Peter Van Tendeloo – Product Development Engineer
Résumé

Objectif
Calcul
C l l à l’Etat
l’Et t Limite
Li it Ultime
Ulti d’
d’une panne formée
f id tenue
é à ffroid, t par un diaphragme
di h au côté
ôté supérieure
éi
et chargée par des charges vers le haut.

Normes
- EN 1993-1-3:2006/AC:2009

- EN 1993-1-5:2006/AC:2009

- EN 1993-1-1:2005/AC:2009

Annexe Nationale
- Calcul suivant EN Standard

- Mention des Paramètres Déterminés Nationalement

Résumé de la théorie, illustré avec un exemple dans Scia Engineer 2010

1
Résumé

Contenu
Modèle de calcul et point de départ
Point de départ
Section droite
Charges
EN 1993
1993-1-3
1 3 est-elle
est elle applicable?

Calcul de la section effective


Introduction
Calcul de la largeur de référence des parois
Voilement local des éléments en compression
Flambement par distorsion des raidisseurs avec itérations optionnelles
En option: Calcul itératif de la section complète

Contrôles ELU standards (Non spécifiques pour les pannes)


Contrôle de flexion
Contrôle de cisaillement
Contrôle des charges transversales locales
Interaction entre moment et charge transversale locale

Contrôles ELU spéciaux (Spécifiques pour les pannes)


Poutre tenue par diaphragme
Poutre sur sol élastique
Résistance de la section droite
Résistance au flambement de la semelle libre

2
Modèle de calcul

Modèle de calcul et point de départ

3
Modèle de calcul
Point de départ

Ossature Métallique 3D Détail de la composition de la toiture

Panne sur 2 appuis, tenue par un diaphragme au côté supérieure

4
Modèle de calcul
Section Droite

Sadef C 200 x 3.00 S390GD + Z

Propriétés recalculées de la section brute

Epaisseur
p nominale 3 mm

Epaisseur du noyau suivant EN 1993-1-3 art. 3.2.4 dû à l’enduit de zinc

⇒ Epaisseur du noyau = 2,96


2 96 mm
Cette épaisseur doit être utilisée dans la conception!

5
Modèle de calcul
Charges

Charge en considération: Vers le haut

LC1: Charge permanente ponctuelle de 2 kN Combinaisons générée ELU (STR / GEO) – Set B (eq. 6.10)
au milieu

LC2: Charge répartie variable de 2 kN/m Efforts internes Vz et My

Longueur du système 3m
⇒Section
S ti effective
ff ti pour un momentt My
M négatif
é tif

6
Modèle de calcul
EN 1993-1-3
1993 1 3 est-il
est il applicable?

Peut-on appliquer le EN 1993-1-3 sans effectuer des tests additionels?

a) Condition pour ll’épaisseur


épaisseur du noyau: EN 1993-1-3 art
art. 3
3.2.4(1)
2 4(1)

Attention: la condition pour l’épaisseur du noyau est un Paramètre Déterminé Nationalement!


Scia Engineer
Par Défaut: Annexe Nationale pour les Pays-Bas: Choix de l’Annexe Nationale

Annexe Nationale Belge: Annexe Nationale pour l’Allemagne:

7
Modèle de calcul
Est-ce
Est ce qu
qu’on
on peut appliquer le EN 1993-1-3?
1993 1 3?

Peut-on appliquer le EN 1993-1-3 sans effectuer des tests additionels?

b) Conditions pour la géometrie de la section: EN 1993-1-3 art. 5.2(1)

c) Conditions pour les raidisseurs: EN 1993-1-3 art. 5.2(2)

Sadef C 200 x 3.00 rempli les conditions posées

8
Section effective

Calcul de la section effective

9
Section effective
Introduction

Le calcul de la section effective peut être scindé en les étappes suivantes:

A) Calcul de la largeur de référence des parois des éléments

B) Voilement local des éléments en compression

C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

D) En option: Calcul itératif de la section complète

10
Section effective
A) Calcul de la largeur de référence des parois des éléments

Influence des coins arondis suivant EN 1993-1-3 art. 5.1


Théorie

11
Section effective
A) Calcul de la largeur de référence des parois des éléments

Influence des coins arondis suivant EN 1993-1-3 art. 5.1


Scia Engineer

Division de la section en différents éléments et calcul des largeurs de référence

12
Section effective
B) Voilement local des éléments en compression

Voilement local suivant EN 1993-1-5 art. 4.4


Théorie

Attention: Feuille de correction


EN 1993-1-5:2006/AC:2009

Voilement local suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.2

13
Section effective
B) Voilement local des éléments en compression

Voilement local suivant EN 1993-1-5 art. 4.4


Scia Engineer

Calcul des largeurs effectives

14
Section effective
C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

Flambement par distortion suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.3


Théorie

La géometrie actuelle est remplacée par un système équivalente avec ressort latéral K

15
Section effective
C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

Flambement par distortion suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.3


Théorie

La géometrie effective du raidisseur et le ressort latéral K sont utilisés pour le calcul


de la contrainte critique de flambement σcr,s du raidisseur .

Formule par défaut pour la contrainte critique de flambement d’une “poutre sur sol élastique”

16
Section effective
C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

Flambement par distortion suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.3


Théorie

La contrainte critique de flambement σcr,s du raidisseur est utilisée pour le calcul


de l’élancement relatif et du coéfficient de réduction pour le flambement χd.

17
Section effective
C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

Flambement par distortion suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.3


Théorie – Procédure générale

18
Section effective
C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations
optionnelles
Flambement par distortion suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.3
Théorie – Procédure générale

19
Section effective
C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

Flambement par distortion suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.3


Théorie – Procédure générale – Remarque

Attention: Les coefficients de sécurité sont des Paramètres Déterminés Nationalement !

Par Défaut: Annexe Nationale pour les Pays-Bas: Scia Engineer


Choix de l’Annexe Nationale

Annexe Nationale Belge: Annexe Nationale pour l’Allemagne:

20
Section effective
C) Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

Flambement par distortion suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.3


Scia Engineer

Itérations optionnelles pour les raidisseurs

Flambement par distortion des raisisseurs avec influence sur le voilement local

21
Section effective
D) En option: Calcul itératif de la section complète

Calcul itératif de la section complète suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.2


Théorie

22
Section effective
D) En option: Calcul itératif de la section complète

Calcul itératif de la section complète suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.2


Scia Engineer

Itérations optionnelles sur la section complète

Section effective finale

Propriétés effectives de la section

23
Section effective
D) En option: Calcul itératif de la section complète

Calcul itératif de la section complète suivant EN 1993-1-3 art. 5.5.2


Scia Engineer
Section effective finale

24
Contrôles standards

Contrôles ELU standards (Non spécifiques pour les pannes)

25
Contrôles standards
Contrôle de flexion

Contrôle de flexion suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.4


Théorie

26
Contrôles standards
Contrôle de flexion

Contrôle de flexion suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.4


Scia Engineer

Contrôle dans une section au milieu de la panne

27
Contrôles standards
Contrôle de cisaillement

Contrôle de cisaillement suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.5


Théorie

28
Contrôles standards
Contrôle de cisaillement

Contrôle de cisaillement suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.5


Scia Engineer
Contrôle dans une section au milieu de la panne

⇒ Contrôle < 0,50 donc un contrôle d’interaction entre effort tranchant et moment de flexion n’est p
pas nécessaire

Contrôle dans une section à l’extrémité de la panne

29
Contrôles standards
Contrôle des charges transversales locales

Contrôle des charges transversales locales suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.7


Théorie

30
Contrôles standards
Contrôle des charges transversales locales

Contrôle des charges transversales locales suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.7


Scia Engineer
Contrôle dans une section au milieu de la panne

31
Contrôles standards
Contrôle des charges transversales locales

Contrôle des charges transversales locales suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.7


Scia Engineer
Contrôle dans une section à l’extrémité de la panne

32
Contrôles standards
Interaction entre moment et charge transversale locale

Contrôle d’interaction entre moment et charge transversale locale suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.11
Théorie

33
Contrôles standards
Interaction entre moment et charge transversale locale

Contrôle d’interaction entre moment et charge transversale locale suivant EN 1993-1-3 art. 6.1.11
Scia Engineer
Contrôle dans une section au milieu de la panne

34
Contrôles spéciaux

Contrôles ELU spéciaux (Spécifiques pour les pannes)

35
Contrôles spéciaux
Poutre tenue par diaphragme

Peut-on appliquer le Chapitre 10 de l’EN 1993-1-3?

Théorie

a) Conditions pour la géometrie de la section : EN 1993-1-3 art. 10.1.1(1)

⇒Sadef C 200 x 3.00 remplit cette condition

b) Condition pour la rigidité latérale du diaphragme: EN 1993-1-3 art. 10.1.1(6)

La rigidité latérale du diaphragme peut être déterminée avec la formule suivante:

Pour un calcul plus précis des données de tests du fabricant peuvent être utilisées.

36
Contrôles spéciaux
Poutre tenue par diaphragme

Peut-on appliquer le Chapitre 10 de l’EN 1993-1-3?

Scia Engineer
Diaphragme type E96/1.50 Hoesch

Calcul de la rigidité latérale suivant des données de tests du fabricant :

37
Contrôles spéciaux
Poutre sur sol élastique

Poutre tenue par diaphragme – principe suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.2

Théorie

La panne, tenue par un diaphragme, est remplacée par une poutre sur sol élastique

Comparable au calcul du flambement par distortion: même principe!

38
Contrôles spéciaux
Résistance de la section droite

Poutre tenue par diaphragme – Résistance de la section droite suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.1

Théorie

39
Contrôles spéciaux
Résistance de la section droite

Poutre tenue par diaphragme – Résistance de la section droite suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.1

Théorie

a) Déterminer la géometrie de la ‘semelle libre’

b) Déterminer la charge horizontale équivalente

40
Contrôles spéciaux
Résistance de la section droite

Poutre tenue par diaphragme – Résistance de la section droite suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.1

Théorie

c) Déterminer la rigidité latérale

La rigidité de rotation du diaphragme peut être calculée ou déterminée des données des testes du fabricant.

41
Contrôles spéciaux
Résistance de la section droite

Poutre tenue par diaphragme – Résistance de la section droite suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.1

Théorie

d) Déterminer le moment de flexion équivalent

Remarque: Le tableau donne seulement quelques valeurs, pour un calcul exact la théorie de Winkler
pour des poutres sur sol élastique peut être utilisée.

42
Contrôles spéciaux
Résistance de la section droite

Poutre tenue par diaphragme – Résistance de la section droite suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.1

Scia Engineer

Calcul de la rigidité en rotation du diaphragme :

Géometrie de la ‘semelle libre’:

43
Contrôles spéciaux
Résistance de la section droite

Poutre tenue par diaphragme – Résistance de la section droite suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.1

Scia Engineer

44
Contrôles spéciaux
Résistance au flambement de la semelle libre

Poutre tenue par diaphragme – Résistance au flambement de la semelle libre suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.2

Théorie

Scia Engineer
Choix de l’Annexe Nationale

Attention: la méthode de χLT est un Paramètre Déterminé Nationalement !

Annexe Nationale pour l’Angleterre :

Annexe Nationale pour ll’Autriche:


Autriche:

45
Contrôles spéciaux
Résistance au flambement de la semelle libre

Poutre tenue par diaphragme – Résistance au flambement de la semelle libre suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.2

Théorie

46
Contrôles spéciaux
Résistance au flambement de la semelle libre

Poutre tenue par diaphragme – Résistance au flambement de la semelle libre suivant EN 1993-1-3 art. 10.1.4.2

Scia Engineer

47
Résumé

Aperçu
Modèle de calcul et point de départ
Peut-on appliquer le EN 1993-1-3?

Calcul de la section effective


Calcul de la largeur de référence des parois
Voilement local des éléments en compression
Flambement par distortion des raidisseurs avec itérations optionnelles

Contrôles ELU standards (Non spécifiques pour les pannes)


Contrôle de Flexion
Contrôle de Cisaillement
Contrôle des Charges Transversales Locales
Interaction entre Moment et Charge Transversale Locale

Contrôles ELU spéciaux (Spécifiques pour les pannes)


Poutre tenue par diaphragme > < sur sol élastique
Résistance de la section droite
Résistance au flambement de la semelle libre

48
Autres possibilités
Scia Engineer

Sections droites arbitraires

Méthode avancée: Introduction des Contraintes Critiques

Options de calcul spécifiques

49
Contact
Merci pour votre attention

Nemetschek Scia
Industrieweg
g 1007
3540 Herk-de-Stad
Belgium

E Mail: info@scia-online.com
E-Mail: info@scia online com

Internet: www.scia-online.com

50