Vous êtes sur la page 1sur 8

1

TD Thermique du Bâtiment, année 2015/2016


Master Génie Civil et Bâtiment

TD1 (Conduction Thermique)

Exercice 1 : Isolation d’un mur façade

Le mur extérieur d'une maison mesure 3 m de hauteur et 6 m de longueur. Il est


constitué de :
- Un mur en briques de 20 cm d’épaisseur, λbr = 0,67 W.m-1.K-1, une couche d’enduit
extérieur, (épaisseur = 1 cm ; conductivité λenduit = 1,15 W.m-1.K-1) et un enduit plâtre
intérieur, (épaisseur = 1 cm ; conductivité λplatre-int = 0,5 W.m-1.K-1).
- Une fenêtre de surface =1,5 m² en simple vitrage d’épaisseur de 5mm, λverre=1,15 W.m-1.K-1.
Données : Rsi =0,13 W-1.m2.K ; Rse = 0,04 W-1.m2.K.

1) Calculer la résistance thermique et le flux thermique, lorsque la température extérieure est


de 2 °C, et celle de la maison étant maintenue à 20°C.
2) Pour diminuer les déperditions thermiques on fait poser sur le mur en briques 5 cm de
polystyrène de conductivité thermique λpol = 0,029 W.m-1. K-1. Calculer le nouveau flux
thermique.
3) Quel serait ce flux thermique, si le mur était constitué de deux parois en brique, de 8
centimètres d'épaisseur chacune, λbr = 0,67 W.m-1.K-1, séparées par une couche d'air de 4
centimètres ? La conductivité thermique de l'air est λair = 0,025 W.m-1. K-1.

Exercice 2 :

Pour chauffer un garage dont les surfaces des parois extérieures sont de S =160 m², on
y installe un radiateur qui fournit une puissance moyenne de 12000W avant isolation et 5500
W après isolation.
La température intérieure du garage est maintenue à 17°C lorsque la température de
l’extérieur est de 2°C.
Données : conductivité thermique de la laine de verre λ = 0,041 Wm-1K-1
Capacité thermique de l’air Cp = 1000Jkg-1K-1, Masse volumique de l’air ρ = 1,29 kgm-3
1. Dans quel cas le coefficient de transmission thermique est-il le plus grand ? Justifier
sans calcul.
2. Calculer le coefficient de transmission thermique : Up1 avant isolation et Up2 après
isolation
3. Le calcul précédent supposait que le garage est parfaitement hermétique. En réalité, il
existe une entrée d’air froid et une sortie d’air chaud correspondant à un
renouvellement de l’air extérieure de 90 m3 à chaque heure. Calculer :
La puissance dépensée par le système de chauffage pour amener l’air froid entré
jusqu’à 17°C
4. En déduire la puissance moyenne réellement transmise par les parois avant et après
isolation.
5. Calculer les nouveaux coefficients de transmission Up1 avant isolation et Up2 après
isolation.
2

6. En déduire la résistance thermique « R » et l’épaisseur « e » de la couche de laine de


verre.

Exercice 3:
On étudie l'équilibre thermique d'un local non chauffé entouré de tous cotés par des
locaux chauffés, sauf une façade donnant sur l'extérieur et le plancher sur vide sanitaire. Le
local peut être décrit par les schémas suivants :
3

Les caractéristiques des parois sont les suivantes :


- planchers : dalle béton, épaisseur = 14 cm, λbeton = 2 W.m-1.K-1
- porte : coefficient global d'échange Uporte= 3 W.m-2.K-1
- cloison de fond : coefficient global d'échange Ufond=2,1 W.m-2.K-1
- fenêtre en vitrage simple épaisseur = 3 mm ; conductivité λv= 1,15 W.m-1.K-1
La composition de chaque paroi latérale en briques est la suivante :
- brique creuse NFP 13-301 3 alvéoles, épaisseur = 13 cm,
résistance thermique unitaire rbrique= 0,35 m2.K.W-1
- enduit plâtre de chaque coté, épaisseur = 1,5 cm ; conductivité λplatre = 0,5 W.m-1.K-1
La composition du mur de façade est la suivante :
- enduit mortier extérieur, épaisseur = 1 cm ; conductivité λenduit = 1,15 W.m-1.K-1
- blocs creux béton NF 14-301, 2 alvéoles, épaisseur = 20 cm,
résistance thermique unitaire rbloc= 0,23 m2.K.W-1
- isolation intérieure polystyrène extrudé, épaisseur = 3 cm ; conductivité λpolystyrène= 0,035
W.m-1.K-1
- Enduit plâtre intérieur, épaisseur= 1 cm ; conductivité λplatre-int = 0,5 W.m-1.K-1

Les valeurs des résistances superficielles sont données dans le tableau :


paroi verticale plancher, flux plancher, flux
ascendant descendant

Rsi (m2.K.W-1) 0,13 0,1 0,17


Rse (m2.K.W-1) 0,04 0,04 0,04

1- En ne prenant en compte que les déperditions surfaciques, déterminer la température


d'équilibre de ce local.
2- Considérant maintenant que ce local est soumis au renouvellement d'air (chaleur
volumique de l’air Cv = 0,34 Wh. m-3.k-1) suivant :
- 1/2 volume (45 m3) par heure via la porte
- 1 volume (45 m3) par heure via la fenêtre
Calculer sa nouvelle température d'équilibre.
3- Si on veut chauffer de façon permanente ce local à la température de 20°C ;
déterminer la puissance de chauffage nécessaire en considérant le cas avec
renouvellement d'air.
4

TD2 (Conduction et Convection Thermiques)

Exercice 4 :
Pour économiser l’énergie, un propriétaire envisage d’apporter des améliorations sur une
paroi de longueur de 8m et une largeur de 4,5m donnant sur l’extérieur (Text = 10°C), d’un
local industriel maintenue à 20 °C par un chauffage électrique.
La paroi à améliorer comporte :
- Un mur en brique de 33 cm recouvert de 1 cm de plâtre.
- Une fenêtre de 2*1,40 m², Uw = 5,1 W/m²°C.

1) Déterminer l’économie d’énergie annuelle pour une période de chauffage de 4 mois (120
Jours), si le kWh est facturé 1.10DH pour :
- Remplacement de la fenêtre par une de coefficient Uw = 1,1 W/m²°C
- Pose d’une polyplaque (4 cm de polystyrène) sur la paroi existante.
2) Déterminer la durée d’amortissement si le coût d’investissement est de 5000 DH
Données :
Plâtre : λ = 0,35 W /m°C
Polystyrène : λ = 0,042 W /m°C
Brique : λ = 0,67 W /m°C

Exercice 5 :

Le local étudié a un volume de V = 75 m3 (6x5x2,5). On souhaite y maintenir une


température de confort Ti = 19°C. La température de l'air extérieur Text = 0°C. La capacité
thermique massique de l'air à pression constante: Cp =1000 J.kg-1 K-1, la masse volumique de
l’air est ρair = 1,2kg/m3). Les cloisons et le plancher haut donnent sur des pièces chauffées aux
mêmes caractéristiques que le local étudié.
Le mur façade mesure 6 m de longueur et 2,5m de hauteur. Il est constitué de :
- Une paroi en briques de 20 cm d’épaisseur, λbr = 0,67 W.m-1.K-1, un enduit mortier extérieur
(épaisseur = 1 cm ; conductivité λenduit = 1,15 W.m-1.K-1), isolation intérieure de polystyrène,
(épaisseur = 4,5 cm, λpol = 0,029 W.m-1. K-1) et un enduit plâtre intérieur, (épaisseur = 1 cm ;
conductivité λplatre-int = 0,5 W.m-1.K-1).
- Une fenêtre de surface=2,5 m² en double vitrage de 2 épaisseurs de 4mm,
λverre=1,15 W.m-1.K-1, séparées par une lame d’air de 12 mm, λair = 0,025 W.m-1. K-1.
Le plancher bas est constitué d’une dalle en béton, épaisseur = 12 cm, λbeton = 2 W.m-1.K-1, et
de 1 cm de carrelage (λcarrelage = 1 W/ m °K) et donne sur un garage à une température
moyenne de 10°C.
1) Calculer les coefficients de transmissions thermiques Up
2) Calculer le flux de chaleur correspondant aux déperditions thermiques perdus par le local
3) Considérant maintenant que ce local est soumis au renouvellement d'air suivant :
- Une ventilation de 1 volume (75 m3) par heure (Cvair = 0,34 Wh.m-3.K-1)

- Calculer les déperditions thermiques correspondant à la ventilation.


4) Fuites thermiques : l'air du local étant à 19° C, l'air extérieur à 0° C, on constate qu'en
l'absence de chauffage, la température du local passe à 18° C en 15 minutes. Donner un ordre
de grandeur de la puissance thermique correspondant aux fuites thermiques. En déduire la
puissance de chauffage du local.
5

Les résistances superficielles sont données dans le tableau :


paroi verticale plancher, flux ascendant plancher, flux descendant
Rsi (m2.K.W-1) 0,13 0,1 0,1
2 -1
Rse (m .K.W ) 0,04 0,17 0,17

Exercice 6 :

Soit un tube en acier d’un diamètre intérieur de 20 mm et d’un diamètre extérieur de 27 mm


parcouru par l’eau à 80°C, le milieu ambiant étant à 20°C. Sachant que le débit est de 2,5.10-4
m3/s et que la conductivité thermique de l’acier est de 55 W/m.K.

1. Déterminer le coefficient hi d’échange de chaleur par convection entre l’eau et la


surface intérieure du tube ainsi que le coefficient he d’échange par convection entre la
surface extérieur du tube et l’air (on pour admettre que la température de l’eau est
égale à celle de la surface extérieure du tube (θpe = 80°C)).
2. En déduire le coefficient de transfert global (Kglobal) ramené à la surface extérieure du
tube
3. Calculer le flux de chaleur échangé par convection par mètre de longueur du tube.

On donne pour l’air à 20 °C et 1 atm Pour l’eau à 80 °C et 1 atm


ρair = 1,189 kg/m3 ρeau = 971,6 kg/m3
μair = 1,802.10-5 kg/m.s μeau = 0,3555.10-3 kg/m.s
Cp,air = 1,005 kJ/kg.K C p,eau = 4,18 kJ/kg.K
β = 367.10-5 K-1 λeau = 0,669 W/m.K
λair = 0,02512 W/m.K

𝑈𝑑 ℎ𝑑 𝜇𝐶𝑝 𝜌²𝑔𝛽(𝜃𝑝 −𝜃∞ )𝑑3


𝑅𝑒 = 𝑁𝑢 = Pr = 𝐺𝑟 =
𝜗 𝜆 𝜆 𝜇²
Quelques formules pour la convection forcée :

Pour l’eau en régime turbulent (R e > 2100, Pr > 0,5)


Nu = 0,020Re 0,8. Pr 0,4
Pour les liquides en régime laminaire :
Nu = 1,86 [Re.Pr.Dh/L]0,33.(μM/μP)0,4

Quelques formules pour la convection naturelle:


Gaz en écoulement laminaire (105 <Pr. Gr) <108)
Nu = 0,47 (Pr. Gr) 0,25

Gaz en écoulement turbulent : (Pr. Gr) >108)


Nu = 0,10 (Pr. Gr) 0,33
TD3 (Rayonnement Thermique)
Exercice 7:
Pour chauffer une pièce de dimensions de 3*3*3m, on y installe une résistance électrique
dans le plafond, constituée par un matériau de conductivité λR = 10 Wm-1K-1. Elle rayonne
uniquement vers la pièce avec une émissivité εR = 0,8. La résistance est isolée thermiquement
de l’extérieur. Les surfaces des murs peuvent être considérées comme un corps gris
d’émissivité εM = 0,9. On souhaite que la température de surfaces des murs soit égale à 15°C,
6

alors que la température de surface de la résistance est égale à 30°C. On néglige les échanges
par convection et conduction.
- Calculer le flux échangé par rayonnement entre le plafond et les surfaces intérieures de
la pièce à chauffer.

TD4 (Bilan Thermique de Climatisation)

Exercice 8 : Climatisation d’une salle de réunion


On étudie un projet de climatisation d’une salle de réunion en région casablancaise. Le
cahier des charges stipule une température intérieure moyenne de 22 °C.
Nombre d’occupants : 30, Occupation de 9 h à 16h30. Eclairage : 30 W/m²
Vitrage simple de 6 mm d’épaisseur, coefficient d’échange thermique U = 5,7 W/m²°C.
La partie vitrée est équipée de stores intérieurs en aluminium. Le matériel informatique
apporte 2 kW.
Paroi A : béton de 20 cm d’épaisseur couleur extérieure : vert pâle
Paroi B et D : Cloison en carreaux de plâtre de 10 cm d’épaisseur.
Paroi C : Paroi comportant une isolation thermique, son coefficient de transmission U est
égal à 1,5 W/m²°C. La couleur extérieure de cette paroi est également vert pâle.
27 °C 10,00

B
32 °C
H =3,10
22 °C N
6,00 27 °C D C
Salle de réunion
O E

S
A

3,50x1,90 3,50x1,90
1,00 1,00
1,00
Données techniques :
Charges externes : Ensoleillement
Paroi A :
-Vitrage : I=415 W /m, g = 0,45 (facteur de réduction), A = 1(facteur d’absorption du vitrage)
- Béton : I =495 W/m², S = 0,15 (facteur de rayonnement), A = 0,4 (coefficient d’absorption)
Paroi C : Béton : I = 215 W/m², S = 0,075 (facteur de rayonnement), A = 0,4
Charges internes
Occupants : Chaleur sensible : 82 W /personne, Chaleur latente : 49 W/personne
Conditions intérieures souhaitées : T = 22°C et humidité 40 % (w = 7g/kg,as)
Conditions extérieures de base du site : T = 32°C et humidité 50% (w = 14 g/kg,as)
7

Renouvellement d’air : Qv = 900 m3/h, Cv,air = 0,33 Wh.m-3.K-1


Résistances superficielles (convection intérieure-extérieure) :
Mur en béton : R = Rsi+Rse = 0,17 m²°C/W, λbéton =1,5 W/mK
Parois intérieures : R = 0,24 m²°C/W, λplâtres = 0,5 W/mK
Le sol : Rsi+Rse = 0,2 m²°C/W ; Le plafond : Rsi+Rse = 0,34 m²°C/W

Question : Calculer la puissance de climatisation en été de cette salle de réunion ?


8

Master Génie Civil et Bâtiment

Projet : Isolation thermique d’une maison individuelle


On se propose d’étudier l’isolation thermique d’une maison individuelle dans la région Casablancaise
(voir figure ci-dessous).
La maison est de Longueur 12, une largeur de 9 m et une hauteur de 2,8 m. L’isolation concerne les murs
extérieurs et la toiture.
Les coefficients de déperditions thermiques dans les bâtiments résidentiels fixés la réglementation thermique
2014 sont : Murs extérieurs (Up ≤ 0,8 w/m²°C), Vitrages (Uw ≤ 3,3 w/m²°C), Toitures (Up ≤ 0,65 w/m²°C)

Questions :

1) Donner une proposition de la constitution des murs extérieurs, surfaces vitrées et la toiture en
respectant les normes de la RT 2014. En déduire l’épaisseur de la couche isolante.
2) Déterminer l’économie d’énergie annuelle pour une période de chauffage de 4 mois (120
Jours) si le kWh électrique est facturé 1,10DH. La maison est maintenue à 20°C par chauffage
électrique et la température extérieure est de 10°C.

12 m

1,8 x 1,35 1,2 x 1,35 1,8 x 1,35

Chambre Salon Séjour 2m

8m

WC
+
Chambre Salle de Cuisine
Bain Garage

0,6 x 1,35 2,15 x 1


1,8 x 1,35
1,2 x 1,35
1m
12 m