Vous êtes sur la page 1sur 2

LES COLITES INFLAMMATOIRES

= 2 affections évoluant par poussées

I- MALADIE DE CROHN
– affection inflammatoire chronique touchant l’ensemble du TD
– 3 segments de prédilection : iléon terminal, colon et anus
– lésions creusantes sur ttes les épaisseurs de la paroi intestinale
– apparition à un age jeune

A- DIAGNOSTIC
- circonstances révélatrices :
diarrhée
dlr abdo +++
fièvre
anorexie/amaigrissement dans poussées sévères
- confirmation du Dg
. iléo-coloscopie = examen de ref permettant biopsie + histologie
. autres explorations :
+ transit baryté : atteintes duodénales, jéjunales et iléales évoluées
+ entéroscopie ou vidéo-capsule : lésion du grêle +++
+ écho, IRM et la TDM: complications+++ (abcès, fistules, perforation)
. biologie : sérologiques ASCA et ANCA + CRP /

B- COMPLICATIONS
– poussées sévères de colite
– perforation, abcès, fistules
– destruction du sphincter anal (perte de la continence anale)
– sténoses et occlusions : grêle +++
– dénutrition et carence dues à anorexie , dlr abdo (peur de s’alimenter, malabsorption)

C- MANIFESTATIONS EXTRADIGESTIVES
- polyarthrites
- aphtose buccale
- érythème noueux
- uvéite (oeil infecté)
- les MICI (Maladie Inflam. Chronique de l'Intestin) favorisent la survenue d’accidents thromboembo

D- EVOLUTION : maladie incurable


- par poussées symptomatiques entrecoupées de phases de rémission
- la prise AINS peut être un facteur déclenchant
- c/ les fumeurs : arrêt tabac diminution fq des poussées
- risque de kc dans les formes étendues

E- TRAITEMENT :
1-Buts
- contrôler lors des poussées les symptômes
- le choix du ttt guidé par :
*intensité + topographie des lésions
* efficacité + tolérance du ttt
2- Médicaments
- si poussée légère : dérivés salicylés +/- atb
- si poussée modérée : corticoïdes po
- si poussée sévère : // iv, nutrition artificielle, antiinflam spécifique( REMICADE), chirurgie
- si poussées espacées : dérivés salicylés pers os
- si poussées frqtes, cortico-dépendantes : Immunosuppresseurs , REMICADE, CHIRURGIE.
II- Recto Colite Ulcéro Hémorragique (RCUH)
= atteinte continue de la muqueuse débutant dans le rectum et limitée au colon
- les causes sont inconnues
- prédisposition génétique+++
- existence de facteurs environnementaux favorisant la survenue de la RCUH : STRESS

A- SYMPTÔMES DIGESTIFS :
- diarrhée glairo-sanglante
- douleur abdo
- syndrome rectal : dlr anale + faux besoins
- AEG, fièvre , déshydratation, dénutrition, dans les formes sévères

B-DIGESTIFS SYMPTÔMES EXTRA :


. atteintes articulaires (polyarthralgies)
. atteintes cutanées
. atteintes oculaires (uvéïte) et hépatobiliaires

C- DIAGNOSTIC :
- arguments cliniques
- arguments biologiques : NFS, CRP, VS
- arguments radiologiques : ASP, COLO,

les poussées de RCUH sont à différencier de :


- colites infectieuses (Ecchérichia Coli; Legionellose)
- infections vénériennes
- autre colites : médicamenteuses, Maladie Crohn , radiques , ischémiques

D- EVOLUTION :
- extension progressive de la maladie avec le temps
- évolution par poussées entrecoupées de phases de rémission
- sujet jeune = fq des rechutes élevée
- espérance de vie de la RCUH comparable à celle de la population générale

E- COMPLICATIONS :
- mégacôlon toxique = dilatation du colon
- perforation colique
- hémorragie
- kc du colon

F- TRAITEMENT :
– si formes localisées au rectum = Ttt par topiques locaux (lavmt de dérivés salicylés)
– si formes étendues = dérivés salicylés, cortisone
– si formes sévères = hospitalisation pour PEC médico-chirurgicale = URGENCE = colectomie si hémo