Vous êtes sur la page 1sur 24

Slimani meilleur passeur de la L1 !
Slimani meilleur
passeur de la L1 !

LES CONSIGNES DE CASONI POUR BATTRE LE NAHD

«Récupérez la balle dans leur zone»

«Provoquez leurs défenseurs» «Soyez patients devant le but»

IL VEUT LEUR REFAIRE LE COUP DE 2016 Hachoud «Le Nasria : me réussit bien»
IL VEUT LEUR
REFAIRE LE COUP DE 2016
Hachoud
«Le
Nasria :
me
réussit
bien»
www.competition.dz MARDI 22 OCTOBRE 2019 30 DA N°5859 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
www.competition.dz MARDI 22 OCTOBRE 2019 30 DA N°5859 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
2019 30 DA N°5859 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT LA RÉVOLUTION J-1 DE VELUD Belaïli

LA RÉVOLUTION

J-1 DE VELUD Belaïli Zeghdane Tizi-Bouali Tafni RENAÏ IRATNI RETENUS Bencherifa sera-t-il
J-1
DE VELUD
Belaïli
Zeghdane
Tizi-Bouali
Tafni
RENAÏ IRATNI
RETENUS
Bencherifa sera-t-il prêt à 100% ?
Aujourd'hui, réunion du BL au Sheraton
ÇA VA CHAUFFER ENTRE
MEDOUAR ET MESSAOUDÈNE
15h
15h
réunion du BL au Sheraton ÇA VA CHAUFFER ENTRE MEDOUAR ET MESSAOUDÈNE 15h El-Harrach, ça passe

El-Harrach, ça passe ou ça casse

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

2

À LA UNE

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 2 À LA UNE L'arbitre de la finale de la CAN

L'arbitre de la finale de la CAN désigné pour le tumultueux Zamalek- Génération Foot

Alioum fait peur aux Sénégalais

La Confédération africaine de football a désigné l'un de ses arbitres les mieux notés en vue de la manche retour entre le Zamalek et Génération Foot, le 24 octobre prochain. C'est le Camerounais Alioum Alioum qui offi- ciera lors de ce 16e de finale retour de Ligue des champions. Cette rencontre a connu de nombreux problèmes de programmation, à cause des pro- blèmes sécuritaires en Egypte, elle a été transférée à Alexandrie, mais les Sénégalais ont fait valoir leurs droits en refusant de se déplacer, la CAF a décidé enfin de la reprogrammer pour ce jeudi. La désignation du célèbre arbitre camerounais semble déranger les Sénégalais qui n'oublient pas la finale de la CAN, ils lui reprochent d'avoir été du côté de l'EN, en omet- tant de siffler la main de Guedioura, ils l'accusent aussi d'avoir écourté le temps additionnel surtout que selon eux la blessure de Benlamri a vendan- gé beaucoup de minutes. Notons qu'Alioum avait aussi été au sifflet sur le sol égyptien la saison dernière lors du tumultueux Ismaïly-Club Africain, qui conduisit à l'exclusion du club hôte.

S. M. A.

à l'exclusion du club h ô t e . S. M. A. Réunion du BF ce

Réunion du BF ce jeudi

Le Bureau fédéral de la FAF tiendra sa prochaine réunion mensuelle sta- tutaire le jeudi 24 octobre à 10h au Centre technique national de Sidi Moussa. Plusieurs points sont inscrits à

l'ordre du jour de cette réunion, avec notamment :

- L'approbation du PV de la réunion

du BF qui s'est déroulée le 30 sep- tembre 2019 à Ouargla.

- La présentation des rapports des

différentes ligues (LFP, LNFA, LIRF, LFF et LNF).

- La présentation des rapports des

différentes commissions (finances,

coupe d'Algérie, médicale, résolution des litiges, Commission fédérale des arbitres, football féminin, coordina- tion des ligues, statut du joueur).

- La présentation du rapport d'activi-

té de la Direction technique nationa- le (DTN).

- Divers

En continuant à enchaîner les matchs BELKEBLA POURRAIT REVENIR DANS LA LISTE ÉLARGIE DE BELMADI
En continuant à enchaîner
les matchs
BELKEBLA
POURRAIT REVENIR
DANS LA LISTE
ÉLARGIE DE BELMADI

PAR ASMA H. A.

Si Djamel Belmadi tient son onze rentrant depuis plusieurs mois déjà, un onze qui a réussi avec brio à soulever la Coupe d'Afrique des nations en Egypte, après le dernier stage et les deux matchs amicaux face à la République démocratique du Congo et la Colombie, on a pu se rendre compte qu'au niveau des doublures dans certains postes, ce n'est pas encore ça. "Je n'ai pas pour habitude de critiquer mes joueurs ou de dire du mal d'eux, donc je ne citerai pas de noms, mais je me contenterai de dire que je m'attendais un peu plus de la part de certains éléments", nous dira l'entraîneur national lors de sa conférence de presse qui a suivi la confrontation face au Congo au stade Mustapha- Tchaker de Blida. Du coup, le grand chantier de l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille consistera justement à trouver ces perles rares, comme il l'avait fait en faisant confiance à des joueurs comme Djamel Benlamri, qui est devenu le véritable patron de la défense des

Verts, ou Baghdad Bounedjah qui confirme à chacune de ses rencontres sa place dans la ligne d'attaque de l'EN. Parmi les postes à convoiter, il y a les deux défenseurs latéraux, même si lors des précédentes rencontres, on n'a pas eu l'occasion de voir beaucoup le joueur de l'Espérance de Tunis Chetti.

2 GROS MATCHS AU MOIS DE NOVEMBRE PROCHAIN

Au milieu de terrain, même si Adlène Guedioura confirme de match en match sa grande forme et qu'il mérite amplement sa place de titulaire, il n'en demeure pas moins que Djamel Belmadi devra aussi penser à moyen terme, c'est-à-dire à la prochaine Coupe du monde qui aura lieu au Qatar. Il faut dire que si d'ici l'hiver 2022, date de la Coupe du monde, Guedioura gardera sa forme et demeurera compétitif ; le problème ne se posera pas pour le coach national, mais dans le cas contraire, un ou deux joueurs devront être prêts pour

prendre la relève. Parmi eux, on citera Haris Belkebla. Ce dernier est en train d'effectuer un très bon début de saison avec son club du Stade de Brest. Sur les

onze matchs joués par son club, il

a été titulaire à dix reprises. Un joueur âgé de 25 ans, technique qui malgré son poste de milieu défensif où il doit faire preuve d'une grande agressivité, il réussit à ne pas prendre beaucoup de cartons jaunes.

LE STAFF DES VERTS LE SUIT DE TRÈS PRÈS

Lors d'une conférence de presse au cours du précédent stage, Djamel Belmadi n'a pas manqué de parler de lui. "On suit très bien ce que fait Haris avec

son club. Il n'y a pas que lui, car

il faut que vous sachiez qu'on

suit tous les joueurs susceptibles de venir en équipe nationale, et cela au quotidien. On connaît les qualités de Haris. D'ailleurs, c'est pour cette raison qu'il a été convoqué pour disputer la CAN. Après, il y a eu un incident qui s'est produit, et qui n'est pas des moindres. Donc, il faut que les

choses se tassent un peu, et on verra par la suite. Le joueur travaille de son côté et reste discret, ce qui est très bien. Lorsque je jugerai utile de lui faire appel, je le ferai en mon âme

et conscience", nous a fait savoir l'entraîneur national. Si lors des deux précédents stages, le joueur de Brest ne figurait même pas dans la liste élargie, il est très possible que son nom figure à nouveau dans la prochaine liste que composera l'entraîneur national au vu des deux grands matchs qui attendent notre équipe nationale le mois de novembre prochain face respectivement à la Zambie et au Botswana. Un autre joueur sur lequel compte aussi l'entraîneur des Verts, et qui fait lui aussi une bonne saison avec le FC Nantes, c'est Mehdi Abeid. Malheureusement pour ce dernier, blessé face à la RDC, Abeid n'a pas disposé de beaucoup de temps de jeu. Il aura certainement d'autres occasions pour montrer de quoi il est capable.

A. H. A.

GHILAS CLAQUE UN TRIPLÉ

Titulaire en coupe avec son club Setubal, Nabil Ghilas s'est distingué de fort belle manière en inscrivant trois buts dans une rencontre comptant pour le troi- sième tour de la coupe du Portugal qui opposait son équipe de Setubal à la modeste formation de Grupo Desportivo Aguias de Mordo (5-0). A noter que Nabil Ghilas a fait trois apparitions et il a été titularisé pour la première fois de la sai- son lors de ce match de coupe. En inscri- vant un triplé, il a sans doute marqué des points aux yeux de son entraîneur.

a sans doute marqué des points aux yeux de son entraîneur. CHAN-2020 : le plateau des

CHAN-2020 : le plateau des participants connu

A l'issue du dernier tour retour des éliminatoires disputé le week-end passé et qui a vu l'EN se faire sortir par la solide équipe marocaine (3-0), les 16 qualifiés pour la phase finale du CHAN-2020 sont connus. Qualifié d'of- fice en tant que pays hôte en remplace- ment de l'Ethiopie, le Cameroun s'est fait rejoindre par 15 autres sélections, et si le Maroc, tenant du titre, et la RD Congo, détenteur du record de sacres (2 titres), ont validé leurs billets, en revanche le Nigeria, finaliste malheu- reux de la précédente édition au Maroc, la Libye, sacrée en 2014, ainsi que le Ghana, le Sénégal et la Côte d'Ivoire ont tous été éliminés lors du dernier tour des qualifications, le Togo, pour sa part, a arraché son billet qualificatif pour la première fois de son histoire.

VERS LE REPORT DU TOURNOI

Pour l'heure, la Confédération africaine de football n'a pas confirmé les dates officielles du tournoi. Initialement prévu en janvier, ce CHAN a de fortes chances de se dérouler en avril, le mois de juin reste aussi une possibilité que la CAF n'écarte pas.

reste aussi une possibilité que la CAF n'écarte pas. LES 16 QUALIFIÉS POUR LE CHAN-2020 Burkina

LES 16 QUALIFIÉS POUR LE CHAN-2020

Burkina Faso, Cameroun (pays-hôte), Congo, Guinée, Mali, Maroc, Namibie, Niger, Ouganda, RD Congo, Rwanda, Tanzanie, Togo, Tunisie, Zambie, Zimbabwe

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 À LA UNE 3
www.competition.dz
Mardi 22 octobre 2019
À LA UNE
3
www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 À LA UNE 3 Réunion du Bureau de ligue aujourd'hui au

Réunion du Bureau de ligue aujourd'hui au Sheraton

FACE-À-FACE

du Bureau de ligue aujourd'hui au Sheraton FACE-À-FACE HOULEUX ATTENDU ENTRE MEDOUAR ET MESSAOUDENE Prévue

HOULEUX ATTENDU

ENTRE MEDOUAR

ET MESSAOUDENE

Prévue initialement la semaine passée à Dely Ibrahim, la réunion du Bureau de Ligue se tiendra finalement aujourd'hui à l'hôtel Sheraton de Staoueli.

PAR SMAIL M A.

La réunion risque de chauffer ce matin en présence de tous les membres du bureau. Il faut dire que la semaine passée a connu des dérapages à travers des déclarations par presse interposée. D'un côté, Medouar coupable de s'être absenté plus de 2 mois et d'avoir bloqué les membres de son BL d'accomplir les tâches nécessaires au bon fonctionne- ment des deux championnats pros, de l'autre Messaoudene Djamel, ex-vice-président de la LFP et membre de ce BL, qui n'a pas mâché ses mots en faisant le tour des plateaux télé et de radio. Il a même dépassé les limites en s'attaquant à la personne de Medouar l'accusant entre autres d'abus de pouvoir et surtout de mettre une voiture appartenant à la LFP à la disposition de son fils.

MESSAOUDENE RISQUE L'EXCLUSION

C'est donc sur ce fond de décla- rations scandaleuses que se tien- dra cette réunion du BL pas comme les autres, certains peu- vent imaginer qu'après tout ce qu'il a osé dire de Medouar, Messaoudene ne se présentera pas et continuera à s'absenter, il faut dire que le président de la LFP lors de son passage à la radio ven- dredi dernier l'a accusé de n'avoir jamais pris part aux réunions du BL, suffisant selon des indiscré- tions pour le destituer, le priver de siéger avec ce BL à l'avenir, le règlement autorise en effet Medouar a le faire en cas d'absen- ce lors de 3 BL de suite sans justi- ficatif et sans mandater quelqu'un, chose qui est en train de se passer, une raison suffisante pour pousser Messaoudene à casser cette mau- vaise série et décider d'assister à

Le D r Benazïeb se retire

Les Verts à la recherche d'un nouveau médecin

Avant l'entame de la campagne des éliminatoires de la CAN-2021 et de la Coupe du monde-2022, le sélectionneur national Djamel Belmadi va opérer quelques changements dans son organigramme. Après le départ de Hakim Medane et le cuisinier de l'équipe nationale, c'est au tour du docteur Mohamed-Larbi Benazïeb de quitter son poste. La mission du médecin avec l'équipe nationale a pris fin après le match des A' face au Maroc, samedi dernier. Il faut savoir que le sélectionneur national n'aurait pas apprécié la présence du médecin sur un plateau de télévision privée. Certes, il ne le dit pas ouvertement, mais il avait fait savoir plusieurs fois, notamment lors de la dernière conférence de presse que beaucoup de choses allaient changer en sélection, notamment au niveau de l'entourage de l'équipe. Belmadi veut s'entourer de tous les moyens pour réussir son nouveau défi, qui consiste à qualifier l'Algérie à la CAN 2021, mais surtout à la Coupe du monde-2022 qui aura lieu au Qatar. Pour cela, il veut avoir les moyens en fonction des exigences de ces challenges, qui nécessitent une meilleure prise en charge et des gens qui doivent adhérer à sa politique.

I. N.

cette réunion et en faire au passa- ge une occasion pour dire les quatre vérités à celui qui le mépri- serait. Notons que Messaoudene peut toujours envoyer une procu- ration s'il juge que le moment de l'affrontement n'est pas encore venu, d'autant plus qu'on annonce le face-à-face plus que houleux vu les accusations quelque peu osées lancées à l'encontre du président.

LES AUTRES MEMBRES ONT DES CHOSES À DIRE

La semaine passée, Medouar a appelé ses proches collaborateurs qui ont choisi de boycotter, cha- cun à sa manière, ils étaient aux abonnés absents au moment du rendez-vous à l'hôtel Olympic, les membres du BL ont confirmé ce boycott, alors que Medouar a affirmé que seul Messaoudene était absent et que les autres s'étaient excusés de ne pouvoir assister à la réunion, ce qui a quelque peu calmé les ardeurs, mais cela ne met pas un terme au conflit entre les deux parties, les membres du BL reprochent enco-

re à Medouar ses décisions unila- térales, Messaoudene a évoqué le côté ''paranoïaque'' de Medouar. "Il ne fait confiance à personne, il doute de nous tous", a-t-il dit sur les ondes de la radio, c'est dire que ce BL va se dérouler sur un terrain déjà miné, ça risque d'ex- ploser. Pour les plus optimistes, cette réunion permettra à Medouar de crever l'abcès, car les membres de son bureau ne comp- tent pas faire passer cette occasion pour lui dire les quatre vérités en face et passer à autre chose, ils ont déjà fait ça mais vite, Medouar est vite retombé dans ses travers, il a donc intérêt cette fois à absorber la tension et donner plus de préro- gatives pour son bureau, il doit faire taire les rumeurs l'accusant de tout faire seul avec le SG de la LFP. Rappelons que les réunions du BL sont mensuelles, sauf que depuis le début de l'été dernier, le bureau ne s'est pas réuni, les affaires des Ligues 1 et 2 Mobilis se discutaient selon Messaoudene via ''whatsapp''.

S. M. A.

Slimani, meilleur passeur de Ligue 1

Beaucoup connaissait son talent de buteur ; pour preuve, il est le deuxième meilleur buteur de l'histoire de notre équipe nationale. Mais pas que ça, puisque avec son ancien club du Sporting Lisbonne, les supporters vert et blanc n'avaient d'yeux que pour lui au vu de l'efficacité dont il faisait preuve lors de chaque match. Quand Islam Slimani jouit de la confiance de son coach, il devient alors intenable ; c'est exactement ce qu'il est en train de réaliser avec son club de l'AS Monaco. Lui qui est arrivé sur la pointe des pieds à la Principauté, quelques jours seulement avant la date limite de la clôture de la période des transferts, l'attaquant algérien est en train de réaliser un de meilleurs débuts de saison de sa carrière. A 31 ans, alors que d'autres joueurs préfèrent aller s'exiler dans les pays du Golfe afin d'assurer leurs arrières, Slimani, lui, a décidé de relever un autre challenge, celui de briller dans un championnat qu'il ne connaissait pas, la

première ligue française en l'occurrence.

SUR LES 18 BUTS DE MONACO, IL EST CONCERNÉ PAR 12 RÉALISATIONS

Hier, sur le quotidien L'Equipe, on lui a octroyé la note de 7, 2e meilleure note après celle de Benayder qui a eu 8. Et comme titre, on pouvait lire : Slimani-Benyader, le duo princier de Monaco. Jusque-là, l'attaquant des Verts avait réussi à inscrire 5 buts, mais lorsque Slimani ne marque pas, il donne une passe décisive ; du coup, il a été impliqué directement dans 12 buts marqués par son équipe. Dimanche soir, il donne sa 7e passe décisive de ce début de saison et devient le meilleur passeur de la ligue 1 française avec 7 passes, devançant ainsi Youann Court avec 5 passes et Kylian Mbappé (3 passes). C'est pour dire l'énorme performance qu'est en train de réaliser Islam Slimani avec son

club de Monaco, qui, grâce à ses performances, respire un peu au cours de ces dernières semaines avec 12 points au compteur. Ainsi donc, l'AS Monaco a inscrit jusque-là 18 buts, et Islam Slimani est directement concerné par 12 réalisations. C'est pour dire que l'Algérien est devenu l'une des grandes stars du championnat de France.

A. H. A.

des grandes stars du championnat de France. A. H. A. ISLAM dans le onze-type de la

ISLAM

dans le onze-type de la 10 journée

e

Pour la troisième fois depuis qu'il a rejoint Monaco, Islam Slimani est sélectionné dans l'équipe-type du journal L'Equipe. En inscrivant cinq buts et en délivrant sept passes décisives, l'ancien attaquant du Sporting Lisbonne démontre à chaque journée du championnat de L1 française qu'il est l'une des meilleures recrues estivales, d'ailleurs un seul joueur était par- venu à faire comme lui, c'est la grande star brésilienne Neymar.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

4

À LA UNE

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 4 À LA UNE Son nom est associé à l' OM
www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 4 À LA UNE Son nom est associé à l' OM
www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 4 À LA UNE Son nom est associé à l' OM
www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 4 À LA UNE Son nom est associé à l' OM

Son nom est associé à l'OM, le LOSC et Leeds

BOUNEDJAH

EN EUROPE CET HIVER OU JAMAIS

PAR ILYÈS N.

Le 30 novembre pro- chain, Baghdad Bounedjah, le buteur le plus prolifique, aussi bien en sélection qu'en club, la saison dernière, aura 28 ans. Il est temps pour lui d'aller mon- nayer son talent en Europe. Auteur d'une excellente presta- tion lors du dernier match face à la Colombie, ponctuée d'un but splendide inscrit à l'un des meilleurs gardiens de but au monde, David Ospina, le nom de l'enfant d'Oran revient depuis quelques jours à la rubrique mercato, même s'il reste encore plus de deux mois avant l'ouverture de la période du marché des transferts d'hi- ver. Bounedjah, qui avait failli

rejoindre l'Olympique de Marseille en janvier dernier, a toutefois pris en considération le conseil de son sélectionneur Belmadi, qui lui avait conseillé de rester à Al-Sadd, à six mois de la CAN-2019. Les Marseillais, qui ont recruté l'Argentin, Dario Benedetto, ne semblent pas avoir abandonné la piste de l'Algérien. Sauf que le prix récla- mé par Al-Sadd, qui est de l'ordre de 15 millions d'euros, risque de constituer un obstacle pour le transfert du joueur. Cependant, ce n'est pas unique- ment Marseille qui souhaite enrôler le buteur algérien puisque le deuxième de la Ligue 1 française la saison dernière, le Lille OSC, garde un œil sur Bounedjah et serait même can-

didat pour son recrutement. L'avant-centre des Verts n'inté- resse pas uniquement les clubs français. En Angleterre, Leeds United, qui occupe la deuxième place en Championship (deuxième division anglaise), serait également sur les traces de l'Algérien. C'est l'entraîneur argentin de l'équipe, Marcelo Bielsa, qui suit avec intérêt l'évo- lution de l'affaire et accueillerait volontiers Bounedjah pour aider son équipe à monter en Premier League. Une chose est sûre, lorsque trois équipes comme l'OM, le LOSC ou Leeds ne cachent pas leur intérêt, il est clair que Bounedjah ne va pas s'éterniser dans le championnat qatari. I. N.

va pas s'éterniser dans le championnat qatari. I. N. Demi-finale retour de l'ACL Al-Hilal-Al-Sadd

Demi-finale retour de l'ACL Al-Hilal-Al-Sadd aujourd'hui

XAVI

«Baghdad laissera un grand vide»

Baghdad Bounedjah manquera la ren- contre de Ligue des champions asiatique ce soir avec son équipe d'Al-Sadd qui affronte le Hilal saoudien. Les Qataris entreront sur la pelouse avec un retard de 3 buts, ils ont été défaits 4 à 1 au match aller chez eux et ont peu de chances de sauver les meubles. Xavi Hernandez qui animait hier une conférence de presse a reconnu que l'absence de Bounedjah laissera un vide. "C'est sûr que l'absence de Karim Hassan et Bounedjah surtout va laisser un grand vide, mais on a un groupe valable, on composera avec. Quant à nos chances, je crois que dans le foot rien n'est joué à l'avance, les Saoudiens ne sont pas à l'abri d'un scénario similaire au nôtre." Rappelons que Bounedjah est suspendu pour cumul de cartons. S. M. A.

A 23 jours d'Algérie-Zambie

Les Chipolopolo, on connaît bien !

PAR ILYÈS NASSIM

A peine trois semaines nous sépa- rent de l'une des grandes étapes qui atten- dent la sélection nationale lors des trois pro- chaines années. Le sélectionneur des Verts, Djamel Belmadi, ne cache pas ses objectifs. Il vise, d'abord, une qualification à la CAN- 2021 pour défendre son titre en Afrique, et puis une présence à la Coupe du monde 2022, qui aura au Qatar, pratiquement à domicile pour lui puisqu'il est devenu son pays d'adoption. 23 jours seulement nous séparent de l'entame de la campagne qualifi- cative à la CAN-2021 où les Verts joueront leur premier match, à domicile, le 14 novembre, très probablement au stade Mustapha- Tchaker (Blida), face à la Zambie. Un adversaire qui est loin d'être un novice, qui risque même de créer des problèmes aux camarades de Feghouli, comme l'avait fait la RD Congo en match amical, il y a à peine une dizaine de jours. Absente lors de la pré- cédente coupe d'Afrique des nations, la Zambie reste tout de même un sérieux client pour les Verts en prévision de l'entame des éliminatoires. Les Chipolopolo ont disputé un match amical face au Bénin à Porto-Novo où ils avaient donné du fil à retordre aux Ecureuils en imposant un nul (2-2), qui aurait pu se transformer en victoire extra-muros. Ils étaient les premiers à trouver la faille grâce à l'attaquant d'Orlando Pirates, Justin Shonga, avant que Steve Mounié n'égalise avant la pause. Mais les futurs adversaires des Verts ont repris l'avantage au score grâce au même Justin Shonga. Les Ecureuils se sont remis à Mickaël Poté, l'un des meilleurs buteurs de la dernière CAN-2019, pour éviter au Bénin une défaite certaine.

JUSTIN SHONGA, UN ATTAQUANT À SURVEILLER

L'équipe zambienne est essentiellement composée de joueurs évoluant dans le conti- nent. L'équipe est complètement remodelée et le staff technique mise plus sur les joueurs qui jouent dans le championnat zambien avec Nkana Red Devils, Zesco United… entre autres. Soit deux formations qui partici- pent aux différentes compétitions continen- tales interclubs. Face au Bénin, l'entraîneur zambien avait aligné un onze composé exclu- sivement de joueurs évoluant en Afrique. Sebastien Mwange (Green Eagles FC - Zambie), Ronald Kampamba (Nkana FC - Zambie), A.Chama (Simba SC - Tanzanie), Phiri Junior (Baroka FC - Zambie), Isaac Shamujompa (Buildcon FC - Zambie), Fackson Kapumbu (ZESCO United FC - Zambie), Chabula (Nkwazi FC - Zambie), R. Bwalya (FC Gona - Egypte), Clément Mulashi (Kabwe Warriors FC - Zambie), Bruce Musakanya (Red Arrows FC - Zambie), Justin Shonga (Orlando Pirates - Afrique du Sud). Ce dernier a été le principal artisan du match nul imposé au quart-de- finaliste de la dernière CAN-2019, le Bénin, qui avait, rappelle-t-on, donné du fil à retordre à l'équipe nationale lors du match amical du mois de septembre, disputé à Alger.

81 e AU CLASSEMENT FIFA, VAINQUEUR DE LA COSAFA, QUALIFIÉE AU CHAN

Les Zambiens ont changé de politique. Après le sacre africain de 2012, les Chipolopolo ont eu du mal à suivre le ryth- me. Eliminée dès le premier tour dans les deux éditions qui ont suivi le sacre (2013 et

2015), la Zambie n'a pas réussi à se qualifier aux deux dernières CAN, au Gabon en 2017 et en Egypte en 2019. Elle occupe la 81e place au classement FIFA, 17e au niveau africain, mais entre-temps, l'équipe zambienne n'était pas restée les bras croisés. Elle a remporté au mois de juin dernier la Coupe du Conseil des Associations de Football en Afrique Australe (COSAFA) en s'imposant en finale devant le Botswana (1-0), un autre adversaire des Verts dans ces éliminatoires de la CAN-2021. Contrairement à l'Algérie, la Zambie s'est qualifiée au CHAN-2020 après avoir éli- miné le Botswana (0-0 et 3-2) et Eswatini (1-0 et 2-2).

L'ALGÉRIE A PERDU SES 2 DERNIÈRES RENCONTRES CONTRE LA ZAMBIE

Même si la Zambie est rentrée dans le rang

depuis quelque temps, elle reste tout de même un adversaire qui cause énormément de problèmes à l'équipe nationale. Il faut savoir que la Zambie est l'une des rares nations de l'Afrique australe qui a affronté plusieurs fois l'Algérie. Les deux nations se sont rencontrées 14 fois, toutes compétitions confondues et en amical. Les Verts ont gagné 7 fois contre 5 défaites et deux matches nuls. En matière de buts, l'Algérie avait inscrit 13 et en a encaissé 9. Mais ce qu'il faut retenir, c'est que les deux dernières confrontations entre les deux pays ont été en faveur de la Zambie. C'est en 2017 pour le compte des éli- minatoires de la Coupe du monde 2018. Les Zambiens avaient gagné (3-1) chez eux avant de récidiver à Constantine (1-0). C'était, d'ailleurs, la première et la seule victoire de la Zambie en Algérie. Le 14 novembre, il fau- dra s'en méfier. Les Verts sont déjà avertis. I. N.

victoire de la Zambie en Algérie. Le 14 novembre, il fau- dra s'en méfier. Les Verts

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

CRB

5

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 CRB 5 La situation en interne se complique encore ÇA COMPLOTE

La situation en interne se complique encore

ÇA COMPLOTE TRÈS FORT CONTRE ALLIK

Apparemment, les bons résultats enregistrés par l'équipe ne sont qu'une façade qui cache beaucoup de mauvaises choses. Hier, une de nos sources nous a fait savoir que les complots faisaient rage en interne.

PAR ISLAM Z.

Le directeur général du Chabab s'attire les foudres de ses opposants par rapport à plusieurs paramètres et notam- ment cette affaire des maillots. De ce fait, notre source nous apprend que les opposants d'Allik sont en train de tout

faire pour essayer de l'isoler et de le faire sauter de son poste. Notre source nous indique que c'est par rapport toujours à ce dossier de l'équipementier et assure que ces derniers font croire à l'opinion publique que

le DG voulait résilier le contrat

avec Adidas pour permettre à ses proches de rafler la mise et équiper le Chabab pour le reste de la saison. Or, il se trouve que le dossier en ques- tion se trouve sur le bureau de Charaf Eddine Amara qui se charge de la question. Ce n'est pas tout puisqu'on veut abso- lument discréditer Allik aux yeux des supporters pour que ces derniers se retournent contre lui.

Preuves Notre source ne s'arrête pas là et dévoile les raisons de ce complot. D'après elle, le direc-

teur général aurait désormais des preuves accablantes sur plusieurs dossiers qui incrimi- neraient directement ses détracteurs et de peur qu'il les dévoile, ils sont en train de tout faire pour essayer de lui faire perdre sa crédibilité. Cependant, cette fois, Allik ne lâche pas.

crédibilité. Cependant, cette fois, Allik ne lâche pas. Amara doit intervenir Notre source nous indique aussi

Amara doit intervenir Notre source nous indique aussi que le DG a mis une cer- taine pression sur le PDG de Madar, Charaf Eddine Amara. Ce dernier qui cherchait tou-

jours à apaiser les tensions doit maintenant faire face à la réa- lité. Soit intervenir et ramener le calme, soit voir tout ce qui a été bâti être réduit en cendres. Il faut dire que même les supporters reprochent l'in- action de l'actionnaire majori- taire qui n'arrive pas à en finir avec les conflits internes et cela dure depuis des mois mainte- nant. Pour tout le monde, cela doit cesser car c'est le bon par- cours de l'équipe qui est mena- cé par ses interminables affaires. La balle est dans le camp du PDG de Madar.

I. Z.

En l'absence de Belahouel et Gasmi

Bechou pour occuper le poste d'avant-centre

Comme on le faisait savoir dans notre dernière livraison, le Chabab sera fortement amoindri face à Bel- Abbès et jouera sans avant-centre. Cependant, le coach a une solution et elle mène à Bechou. Il faut dire que les blessures sont en train de pourrir la vie à Abdelkader Amrani. Ce dernier doit déplorer pas moins de 6 absences avec Belahouel, Ziti, Gasmi, Djerrar mais aussi Soumana et Hais qui semble encore un peu court pour reve- nir à la compétition. Le staff technique doit donc composer avec ces aléas et doit faire face à la situation actuelle pour trouver des solutions. Si en défense et au milieu, on peut dire qu'il n'y a pas beaucoup de soucis au vu des doublures qui existent, c'est beaucoup plus en attaque que

le

concrètement, le CRB n'aura pas d'avant- centre type au cours de la rencontre de demain avec les absences conju-

tion et celle-ci consiste à aligner Bechou en tant qu'avant-centre. Auteur d'une belle prestation face à la formation de Biskra, le numéro 7 du Chabab retrouve la confiance et sera d'une grande utilité pour son équipe au cours de cette rencontre.

Il a déjà occupé ce poste la saison passée Mettre Bechou dans une position d'avant-centre ne sera aucunement une nouveauté pour le premier res- ponsable de la barre technique ni pour le joueur. Ce der- nier a déjà eu à jouer ce rôle la saison passée et durant plusieurs ren- contres. Il s'en était d'ailleurs bien sorti avec des prestations de quali- té mais aussi des buts importants pour son équipe. L'idée, c'est de faire la même chose au cours de la ren- contre face à

de faire la même chose au cours de la ren- contre face à problème se pose.

problème se pose. Ainsi et

guées de Gasmi

et Belahouel.

Toutefois, il

y a une

solu-

l'USMBA. De toute façon, le joueur se tient prêt à occuper ce poste et il sait qu'il aura du boulot au cours de ce match. En tout cas, Amrani n'a pas beaucoup de marge de manœuvre par rapport à cette situation et il sait qu'il doit faire avec ce qu'il a sous la main pour espérer tirer le meilleur résultat de ce déplacement.

Nguessan a de l'avance sur Bousseliou Qui accompagnera Bechou en attaque ? La question mérite d'être posée. Si on peut naturellement s'attendre au retour de Sayoud dans le onze de départ au cours de ce match, l'identité de celui qui sera aux côtés de Bechou n'est pas encore connue.

Deux joueurs se positionnent, à savoir Bousseliou et Nguessan. Les deux joueurs ont des qualités et apportent de la vitesse et de la percussion. Face à Biskra, c'est Bousseliou qui a débuté avant de se blesser et sortir mais pour le match de Bel-Abbès, il semblerait bien que ce soir c'est Nguessan qui a de l'avance au vu de son entrée face à l'USB mais aussi et surtout parce que Bousseliou revient de blessure. Le coach n'a pas encore tranché mais ça

ne saurait tarder.

I. Z.

Alors qu'elle était

programmée pour le 2 novembre

LA SUPERCOUPE

REPORTÉE!

Dans une démarche pas du tout attendue, la Ligue de football professionnel a rendu public un communiqué concernant la finale de la Supercoupe. Cette dernière est reportée à une date ultérieure.

Apparemment, certaines mauvaises habitudes ne vont jamais s'estomper. C'est ce qu'on peut dire par rapport à la programmation de la LFP. Déjà décriée par bon nombre de clubs, voilà que la Ligue vient de se faire remarquer une nouvelle fois par

rapport à une programmation jugée défaillante. Hier, le site de la Ligue a pendu un nouveau communiqué relatif à la finale de la Supercoupe d'Algérie qui devait se dérouler le 2 novembre prochain entre le Chabab et l'USMA et qui devait se jouer du côté du 5-Juillet. D'ailleurs, comme il fallait s'y attendre, la rencontre a été bel et bien reportée à une date ultérieure. Il faut dire qu'il y avait de nombreuses zones d'ombre par rapport à la programmation de la rencontre mais finalement, elle a été reportée par les dirigeants de notre football.

Aucune raison n'a été évoquée et pas de date fixée Du communiqué de la Ligue, tout ce qu'il faut retenir, c'est que la partie a été reportée et rien de plus. Si on peut par déduction que c'est à cause du match de coupe de la CAF du PAC qui se jouera dans la même enceinte dimanche 3 novembre et que l'adversaire a le droit de s'entraîner sur la pelouse principale, la Ligue n'a rien dit. En effet, les responsables de l'instance gérée par Medouar n'ont évoqué aucune raison par rapport à cette décision. A l'heure actuelle, personne ne peut expliquer ce qui a poussé la LFP à procéder au report de la partie qui devait mettre aux prises le vainqueur de la coupe d'Algérie qu'est le Chabab et le champion d'Algérie. Ainsi, le Chabab devra patienter pour savoir quand est- ce qu'il jouera cette rencontre. I. Z.

CRB-ESS

LE 30 OCTOBRE

La Ligue de football professionnel a rendu publiques les dates de la 9e journée de championnat et celle-ci réserve un gros choc pour les Belouizdadis. En effet, le Chabab affrontera en cette journée l'ESS et cette partie se jouera le 30 octobre prochain soit mercredi prochain. Reste à connaître l'horaire de la rencontre qui devrait toutefois débuter à 16h.

CSC-CRB

LE 9 NOVEMBRE

Dans la continuité, la 10e journée a été programmée et le Chabab ira à Constantine pour défier le CSC. Cette partie qui se jouera au stade Hamlaoui a été programmée pour le 9 novembre prochain.

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 6 LIGUE 1 MOBILIS LA RÉVOLUTION J-1 DE VELUD BELAÏLI,
www.competition.dz
Mardi 22 octobre 2019
6
LIGUE 1 MOBILIS
LA RÉVOLUTION
J-1
DE VELUD
BELAÏLI, ZEGHDANE, TIZI-BOUALI ET TAFNI
NON CONVOQUÉS
PAR YOUCEF T.
L'entraîneur Hubert
Velud a surpris plus d'un,
hier, en dévoilant la liste
des joueurs retenus pour le
match de demain face au
CSC. Et pour cause, pas
moins de trois joueurs qui
ont joué titulaires lors du
dernier match face à l'ASO
ne sont pas convoqués pour
le rendez-vous de demain
avec le CSC. Il s'agit des
deux arrières latéraux,
Amir Belaïli et Toufik
Zeghdane, du défenseur
central Bilel Tizi-Bouali et
de l'attaquant Massinissa
Tafni.
La non-convocation de ces
4 éléments constitue une
véritable surprise, car
personne ne s'attendait à ce
que le coach français écarte
3 joueurs de la liste des 18
quelques jours seulement
après leur avoir fait
confiance à Chlef. Mais
comme la prestation de
l'équipe était catastrophique
face à l'ASO, il a jugé utile
de ne pas convoquer trois
titulaires du dernier match
(Belaïli, Zeghdane et Tafni)
et cela pour pouvoir donner
la chance à d'autres à
l'image de Renaï et Iratni.
L'équipe a été transparente
à Chlef, mais tous les
joueurs n'ont pas eu le
rendement escompté. Mais
Velud est obligé de sacrifier
certains de ses éléments
pour espérer renouer avec
la victoire face au CSC. Il
sait qu'un deuxième échec
consécutif devant le CSC le
mettra dans une situation
très délicate, d'autant plus
que l'ambition de la
direction est de jouer le titre
cette saison.
Les Sanafir sont, eux aussi,
dans l'obligation de
s'imposer sur leur terrain et
cela pour se réconcilier avec
leur public.
Explication En
rejoignant les vestiaires
à la fin de
l'entraînement, Zeghdane,
Belaïli, Tizi- Bouali et Tafni
ont été surpris de ne pas
voir leurs noms dans la liste
des 18. Ils n'ont pas encore
eu de discussion avec
leur entraîneur,
mais ils vont
certainement le
faire après le
match face au
CSC. Ils lui
demanderont les
raisons de leur
non-convocation,
car certains d'entre
eux ne s'attendaient
pas à ce qu'ils ne
soient pas dans la
liste des 18 et
cela malgré le
fait qu'ils ne
furent que
d'ombre eux-
mêmes face à
l'ASO.
Renaï et Iratni
retenus
Y. T.
Le coach ne prend-il
pas des risques
avec Bencherifa ?
ZEGHDANE,

Tizi-
Bouali
Alors que tout le
une mise à l'écart
et des interrogations
jouera
monde pensait que
l'entraîneur Hubert
Velud reconduirait
Zeghdane dans le
onze de départ vu
que Bencherifa a
joué tout le match
de l'équipe
nationale A' face à
avec la
la sélection
marocaine, celui-
ci a pris la
décision de ne pas
convoquer
Zeghdane dans la
liste des 18. Il
s'est contenté
seulement de Bencherifa qui avec tous les
efforts fournis face à la sélection
marocaine pourrait ressentir la fatigue,
surtout que le match entre le CSC et la JSK
sera sans nul doute caractérisé par
l'engagement physique. Le coach français
a donc pris un sérieux risque en se
contentant d'un seul défenseur sur le côté
gauche dans la liste des 18. Certes,
Bencherifa a de l'expérience et qu'il a ses
repères à Hamlaoui puisqu'il a porté le
maillot des Sanafir pendant plusieurs
saisons, mais si jamais il ressent de la
fatigue, l'entraîneur n'aurait même pas
une solution de rechange. Le faux pas est
interdit demain à Constantine et
l'entraîneur Velud s'expliquera
certainement sur ses choix et cela quel
que soit le résultat de la rencontre.
Zeghdane qui travaille sans relâche depuis
qu'il a rejoint la JSK à l'intersaison n'a pas
apprécié sa mise à l'écart, surtout qu'il
est l'un des rares joueurs à ne jouer
qu'une seule fois titulaire.
A la veille du
déplacement de la JSK à
Constantine, pour affronter
le CSC pour le compte de
la 8e journée, l'entraîneur
Hubert Velud, et après la
séance d'entraînement, a
dévoilé la liste des 18
joueurs convoqués pour
cette rencontre cruciale.
Mais notre surprise fut
grande lorsque nous avons
appris que le staff
technique décide de se
rendre à la ville des ponts
suspendus avec un seul
arrière gauche, en écartant
le Franco-Algérien Toufik
Zeghdane.
La non-convocation de
l'ex-sociétaire du CS Sedan
au match de demain face
au CSC a ouvert la voie à
toutes les interrogations,
sachant qu'il s'est préparé
avec beaucoup de sérieux
pour ce rendez-vous.
Titularisé face à l'ASO,
l'arrière gauche des
Canaris du Djurdjura, et
selon les observateurs, a
réalisé un match correct
dans l'ensemble et le moins
que l'on puisse dire, c'est
que sa mise à l'écart pour
cette rencontre serait liée à
une raison d'ordre extra-
sportif. Sinon comment
justifier cette mise à l'écart
alors que l'équipe aura
vraiment besoin de ses
services et surtout son
expérience face à la
méforme de Walid
Bencherifa qui sera
titularisé face à son
ancienne équipe, alors qu'il
n'a pas encore récupéré du
match joué avec la
sélection nationale face au
Maroc, samedi passé. C'est
vrai qu'il a ses repères sur
la pelouse du stade Chahid
Hamlaoui après avoir
passé trois saisons au CSC,
mais les joueurs adverses
connaissent très bien ses
points forts et faibles. De
l'avis de tous les
observateurs, la mise à
l'écart de Zeghdane de
l'équipe n'a aucune
justification dans la mesure
où le joueur qui fait partie
des nouvelles recrues a été
engagé pour apporter un
plus et non pas pour
chauffer le banc.
Le staff technique a préféré
prendre le risque en se
présentant avec un seul
arrière gauche alors que le
point fort des
Constantinois réside dans
leur couloir droit en
présence de deux joueurs
comme Benayada et
Belkacemi.
réserve
De retour de
blessure, le
défenseur
central Bilel
Tizi-Bouali n'est
pas retenu pour
le match de
demain face au
CSC. Le joueur
n'est pas encore
au top de sa
forme et il est
mis à la
disposition de
l'équipe réserve.
La surprise d'Hubert Velud ne
s'est pas limitée seulement à la non-
convocation de Belaïli, Zeghdane,
Tizi- Bouali et Tafni, mais à la
convocation aussi de Renaï et Iratni.
Ce dernier a été écarté de l'équipe
première depuis son mauvais
comportement la veille de la rencontre
face au PAC. Il s'est entraîné pendant
plusieurs semaines avec l'équipe réserve
avant que l'entraîneur Velud ne
l'autorise à réintégrer le groupe. Il a
fini par lui pardonner comme ne
l'avons rapporté dans l'une de nos
dernières éditions, mais personne
ne s'attendait à ce qu'il soit dans la
liste des 18 pour le match de demain
face au CSC. Il est utile de rappeler
qu'Iratni a présenté ses excuses aux
dirigeants et aux membres du staff
technique avant qu'il ne soit autorisé à
reprendre avec le groupe. Pour Renaï,
c'est la première fois qu'il est convoqué
pour un match officiel. Sa convocation
constitue une surprise, car l'enfant de
l'ex-Mirabeau n'a pas eu sa chance et cela
depuis l'intersaison. Il a failli être libéré
au mois de juin dernier avant que les
dirigeants ne finissent par changer d'avis
à la suite de l'échec des négociations avec
les joueurs avec lesquels ils étaient en
contact. Renaï est un joueur pétri de
qualités, mais on ne sait toujours pas
pourquoi il n'arrive pas à s'imposer.
Aït-Abdeslam En plus de Renaï et
Iratni, le coach français a fait appel à Aït-
Abdeslam. Ayant joué titulaire lors des
premiers matches de la saison, celui-ci a
été ensuite écarté de l'équipe type après
son mauvais rendement lors du match
retour face à Al-Merreikh. Pas du tout
satisfait de son rendement, Velud lui a
préféré le jeune Mebarki qu'il a fait jouer
plusieurs fois titulaire. Si pour le poste
d'arrière gauche, il s'est contenté
seulement de Bencherifa, pour le poste
d'arrière droit il a convoqué Aït-
Abdeslam et cela en plus bien sûr de
Mebarki.
Y. T.
L’entraîneur appréhende
l'état de la pelouse
S. T.
L'entraîneur Hubert Velud appréhende beaucoup l'état de la
pelouse du stade Hamlaoui à la veille de la rencontre face
au CSC. L'autre facteur qui pourrait handicaper
sérieusement l'équipe de la JSK, c'est l'état de la pelouse
qui se trouve dans un piteux état, avec notamment
beaucoup de bosses et des trous. Pour les joueurs très
techniques, cela pourrait énormément les gêner, mais le fait
d'évoluer à l'extérieur, et vu que ce sont les Constantinois
qui devront faire le jeu, les camarades de Hamroune
pourront là aussi surmonter cet obstacle.
M. A.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

LIGUE 1 MOBILIS

7

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 LIGUE 1 MOBILIS 7  Le match sera retransmis sur le



Le match sera retransmis sur le petit écran

Le match de la 8e journée de la Ligue 1 Mobils, qui opposera le CSC à la JSK, sera retransmis par TV Tamazight ou l'A3 à partir de 18h45. Les supporters qui ne pourront pas se déplacer au stade Chahid Hamlaoui suivront la rencontre sur le petit écran.



Entraînement hier

à 9h30

Les Canaris du Djurdjura poursuivent leur préparation en prévision du match de demain. Le staff technique a programmé une séance

d'entraînement hier matin qui

a été consacrée au travail technico-tactique.



Travail devant les bois pour les attaquants

Le groupe a été scindé en deux, de la même manière que dimanche dernier. D'un côté, les défenseurs et les milieux récupérateurs, de l'autre les milieux offensifs et les attaquants. Chaque groupe a été soumis à un travail spécifique. Velud a beaucoup insisté sur

l'efficacité devant le but et il

a soumis, Banouh, Hamroune,

Belgherbi, Addadi et Daïbèche

à un travail d'efficacité devant les bois.



Ultime séance ce matin à 11h

Avant le départ à Alger pour prendre le vol à Constantine, les Jaune et Vert effectueront une dernière séance au stade du 1er-Novembre-1954. Cette ultime séance est programmée à 11h et sera une occasion pour Velud et ses collaborateurs d'apporter les derniers réglages et dégager leur équipe type.



Départ à Alger

à 14h

Juste après la séance d'entraînement, les joueurs se rendront à l'hôtel Ittourar pour le déjeuner avant de prendre la route vers la

capitale. C'est vers 14h que la délégation de la JSK quittera

la ville de Tizi Ouzou pour se

rendre à l'aéroport d'Alger.



Le vol

Alger-Constantine

à 18h30

Comme nous l'avons rapporté par nos soins, la délégation des Jaune et Vert de la JSK ralliera la ville de Constantine par avion. Le vol est prévu à 18h30 et à leur arrivée ils se rendront directement à l'hôtel Panoramic pour la traditionnelle mise au vert. M. H.

LES HÉSITATIONS DU COACH

traditionnelle mise au vert. M. H. LES HÉSITATIONS DU COACH Plus qu'un jour nous sépare de

Plus qu'un jour nous sépare de l'une des affiches de cette huitième journée de Ligue 1 Mobilis qui mettra aux prises le CSC avec la JSK, au stade Chahid Hamlaoui. Si du côté de Constantine on se montre assez confiant, à la JSK on fait preuve de plus de prudence.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Le coach Hubert Velud qui a eu du temps suffisant pour préparer ce

rendez-vous n'a pas dévoilé ses cartes. En vérité, le Français, lui, a

bien en tête son onze type, il a même préparé un plan B au cas où des changements interviendraient avant le match. Aussi, il faut savoir que Velud utilisera tous ses atouts pour piéger son ancienne équipe et revenir avec les trois points de la partie. Une

rencontre de ce genre se joue aussi sur l'effet de surprise et Velud comp- te beaucoup dessus pour surprendre son compatriote Denis Lavagne.

Raïah ou Iratni Bien que la JSK évolue avec deux récupérateurs, en réalité seul Benchaïra est en train d'accomplir cette tâche convenablement. Il se pourrait donc que Velud procède à un changement, s'il juge qu'un nou- vel élément soit aligné pour épauler

Sa blessure a été mal gérée

JUMA

DEVRAIT ÊTRE

OPÉRATIONNEL EN NOVEMBRE

Malgré tout ce qui a été dit sur la blessu- re de l'attaquant kényan Juma, le staff médi-

cal de la JSK continue à se murer dans le silence, ce qui a ouvert la voie à toutes les rumeurs. D'après une source digne de foi, la blessure de Juma n'était pas grave au départ, mais comme elle a été mal gérée, sa conva- lescence a duré plusieurs semaines. Il souf- frait du bassin et comme sa blessure n'a pas été bien prise en charge, Juma est indispo- nible depuis près de 2 mois, alors que son

cas nécessitait une dizaine de jours de soins seulement. Il faut dire que depuis la démis- sion du médecin Djadjoua, l'équipe premiè- re s'est retrouvée sans médecin. Le docteur Athmani a assuré l'intérim pendant plu- sieurs jours avant de demander aux diri- geants de le décharger de l'équipe première. Au lieu de faire le maximum pour convaincre Djadjoua de reprendre du servi- ce vu qu'il a travaillé à la JSK pendant plus de 10 ans, les dirigeants se sont réunis dans la soirée de dimanche dernier pour tenter de

Benchaïra dans sa mission. Reste à savoir sur qui le choix du coach sera porté, et on n'écarte pas la surprise de le voir titulariser Iratni dans ce

poste, ou bien Raïah qui, lui aussi, a vu le staff techniquel'essay er lors des matchs d'application. En somme, Hubert Velud va apporter pas moins de trois changements par rapport au onze qui a été aligné face

à l'ASO.

Qui épaulera Hamroune en attaque ? Le match de demain est capital pour les Jaune et Vert de la JSK qui devront coûte que coûte revenir

avec un succès et se ressaisir après la dernière défaite en déplacement face

l'ASO. Le problème se pose au niveau de l'attaque,

à

Le problème se pose au niveau de l'attaque, à  Il est rentré chez lui au



Il est rentré chez lui au Kenya

L'attaquant kényan Juma Massoud est rentré chez lui au Kenya pour renouveler son visa d'entrée en Algérie. N'ayant pas bénéficié encore d'un permis de travail, le Kényan des Jaune et Vert de la JSK était contraint de rentrer chez lui pour le renouvellement de son visa. Il devra regagner la ville de Tizi Ouzou d'ici la fin de ce mois en cours.

trouver un accord avec le docteur Ghazi.

ASAM Rentré chez lui pour renouveler son visa, Juma devrait réintégrer le groupe dès son retour à Tizi Ouzou. C'est ce que nous a confié une source proche de la direc- tion. Il devrait être opérationnel dès le début du mois de novembre, mais comme il ne s'est pas entraîné avec le groupe pendant 2 mois, il sera certainement soumis à un tra- vail spécifique à son retour à l'entraînement. On ne sait pas pour le moment quand est-ce qu'il regagnera le pays, mais notre source révèle qu'il est attendu à Tizi Ouzou la semaine prochaine. Il est clair que durant tout son séjour au Kenya, il restera sans entraînement, ce qui n'arrangera pas ses affaires. Dans le cas où il ne se remettrait pas de sa blessure dans les plus brefs délais, les dirigeants pourraient le libérer au prochain mercato hivernal, mais notre source avoue qu'aux dernières nouvelles son cas ne susci- te pas l'inquiétude pour le moment. Y. T.

qui ne fonctionne plus depuis quelque temps. Jusqu'à présent, et malgré que quatre rencontres aient déjà eu lieu, aucun but n'a été inscrit par les attaquants mis à part celui par le milieu de terrain Juba Oukaci face à l'ESS (1-0). Les attaquants ont été pointés du doigt et l'entraîneur a promis de sévir. Alors que Banouh sur lequel tout le monde comptait

n'arrive plus à s'exprimer depuis le match aller de la Ligue des cham- pions face à Horoya Conakry où il a inscrit un doublé, Bensayah, Belgherbi et Hamroune sont loin d'être au top. La rencontre face au CSC, et même si elle se tiendra hors de Tizi Ouzou, ils doivent faire preuve de solidarité et essayer de

chasser cette malédiction.

M. H.

ZAFOUR :

«La JSK a les moyens de passer la phase des poules»

: «La JSK a les moyens de passer la phase des poules» L'ancien capitaine des Jaune

L'ancien capitaine des Jaune et Vert de la JSK, Brahim Zafour, lors de son passage, samedi soir dans l'émission "Echawt Ethalith" sur A3, se dit optimiste pour la qualification de la JSK aux quarts de finale de la Ligue des champions d'Afrique. "La JSK a réalisé un très bon parcours lors des deux tours préliminaires, ce qui lui permet de retrouver sa place au niveau africain. Vu les prestations de l'équipe face à Al- Merreikh du Soudan et Horaya Conakry, je pense que la JSK a les moyens de passer la phase des poules et se qualifier aux quarts de finale de la Ligue des champions d'Afrique."

«Elle doit se renforcer par des éléments compétitifs et de niveau africain» L'ancien défenseur international algérien estime que la direction de la JSK est dans l'obligation de recruter lors du prochain mercato hivernal et renforcer l'effectif par quelques éléments capables d'apporter un plus. "La JSK doit renforcer son actuel effectif par des éléments compétitifs et qui ont de l'expérience en Afrique. J'espère que cette équipe ira très loin dans cette compétition et de ma part, je lui souhaite beaucoup de succès." M. H.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

8

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 8 LIGUE 1 MOBILIS J-1 Alors que Lavagne jouera sa tête
J-1
J-1

Alors que Lavagne jouera sa tête contre Velud

KHOUDA,

NOUVEAU

COACH ADJOINT

Redjradj : «Il aura plus de prérogatives»

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

L'entraîneur franco-algérien, Karim Khouda, a déclaré que le directeur général du CSC, Redjradj, l'a contacté pour lui pro- poser de faire partie du staff tech- nique du club en tant que coach adjoint. Il précise qu'il lui a donné son accord final pour venir signer son contrat, hier à Constantine, et entamer sa mission. A la fin du match amical ayant opposé son équipe au NC Magra, jeudi passé, le directeur général du CSC Redjradj a déclaré : "Nous avons décidé de recruter un coach qui aura pour mission de seconder l'entraîneur Lavagne avec plus de prérogatives". Par ce propos, Redjradj veut implicitement dire que le coach en chef des Vert et Noir Lavagne doit, avant de prendre une décision, se concerter avec Khouda, son nouveau second. Cela nous pousse à avan- cer que Lavagne ne pourra plus composer seul les onze rentrants et leur inculquer la tactique de jeu avec laquelle ils joueront contre l'ASO sans l'avis de Khouda.

ils joueront contre l'ASO sans l'avis de Khouda. Comme l'entraîneur Lavagne aura sous la main tous

Comme l'entraîneur Lavagne aura sous la main tous ses joueurs, y compris les arrières Salhi et Boudebouda, de retour après avoir soigné leurs bobos, il aura l'embar- ras du choix pour composer son onze qui va affronter demain la JSK. Un match qui s'annonce pour lui comme une finale car si les Vert et Noir ne vainquent pas les Canaris, ce mercredi, la direction

du CSC ne va probablement pas le laisser diriger son équipe la ren- contre suivante contre l'ASO à Chlef. En effet, au cas où les

Clubistes ne battraient pas les pou- lains de Velud, les dirigeants vont devoir confier la barre technique de leur team à son nouveau second Khouda pour contenter les Sanafir qui ne cessent d'exiger son limo-

geage.

A. Dj.

Medjoudj veut sa 1 re victoire

Le nouveau direc- teur sportif du CSC Medjoudj veut que sa première sortie avec son ancien équipe en tant que responsable au stade Hamlaoui soit très réussie. En effet, selon une source fiable, Medjoudj s'est réuni avec les joueurs de son club et leur a dit texto : "Je veux que vous gagniez le match contre la JSK avec l'art et la manière pour faire plaisir à vos fans." La balle est dans le camp de Limane car ils n'ont plus droit à l'erreur à Constantine.

Compétition / PUB ANEP 191 602 2367 du 22/10/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 602 2367 du 22/10/2019

Benayada : «Battre la JSK et rendre le sourire à nos fans»

«BENCHERIFA ET MOI N'AVONS PAS PARLÉ DU MATCH»

Joint au téléphone, juste quelques heures après être rentré à Constantine du Maroc, où il avait joué avec l'EN A' un match contre son homo- logue marocaine, l'arrière international du CSC Hocine Benayada a bien voulu répondre à nos questions.

Un mot sur le match retour qualificatif au CHAN 2020 que vous avez joué avec l'EN A' contre son homologue marocaine ?

Je pense que mes coéquipiers et moi avions fait tout notre possible pour bien négocier le match retour qualificatif au CHAN 2020, que nous avons joué samedi passé contre l'EN A' du Maroc. Mais, malheureusement, les Marocains ont réussi à mar- quer trois buts durant le premier half et su préser- ver en seconde mi-temps leur avance. Ils finirent par gagner la rencontre. Dommage !

Pensez-vous que Abid, Chahrour et vous serez prêts physiquement à jouer contre la JSK après avoir disputé un match contre l'EN A' du Maroc samedi passé ?

Comme Chahrour, Abid et moi sommes rentrés du Maroc à Constantine, via Alger, aujourd'hui (ndlr : entretien dimanche en début de soirée), et que nous avons l'habitude de disputer trois ren- contres par semaine, je pense que nous n'allons point avoir de mal à affronter la JSK mercredi pro- chain si notre coach décide de nous aligner comme rentrants, comme il pourrait le faire pour notre coéquipier Belkacemi qui n'a pas joué contre les Marocains.

Les nouveaux dirigeants du CSC veulent que vous battiez à tout prix les Canaris ; pensez- vous que votre équipe va vaincre la JSK ?

Nous abordons toujours chaque match pour gagner. Et c'est ce que nous allons faire la prochai- ne rencontre qui va opposer notre club à la JSK. Comme nous allons affronter les Canaris à Constantine, j'espère que nous pourrons les vaincre avec l'aide de nos fans s'ils viennent nom- breux nous booster comme ils l'ont toujours mer- veilleusement fait.

Durant le stage de l'EN A', avez-vous parlé du match que vos deux clubs vont jouer mercredi prochain avec votre ancien coéquipier, l'arrière actuel de la JSK Bencherifa, qui sera votre adversaire direct ?

Bencherifa et moi n'avons jamais parlé de la ren- contre qui va opposer nos deux équipes, mercredi prochain, car nous ne pensions qu'au match que nous avions joué contre l'EN A' du Maroc, samedi passé. Cela dit, durant la partie, je vais faire tout mon possible pour que mon team glane les trois points, tout comme mon ancien coéquipier Bencherifa, qui est comme un frère pour moi. Mais, je ne vais penser qu'à aider nos attaquants à marquer des buts à la JSK et non remporter le duel qui va m'opposer à Bencherifa, qui sera mon adversaire direct.

Un mot à vos fans qui veulent que vous gagniez à tout prix le match face aux Canaris ?

Je souhaite que nos suppor- ters viennent nombreux nous booster contre les Canaris, mercredi prochain,

Je souhaite que nos suppor- ters viennent nombreux nous booster contre les Canaris, mercredi prochain, durant toute la rencontre car nous avons besoin de leur soutien pour gagner et leur faire oublier notre dernier revers subi à Biskra contre l'USB. J'espère que nous allons par- venir à glaner les trois points et fêter la victoire avec nos fans.

 

R. G.

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 NAHD 9 La situation du club est plus que catastrophique
www.competition.dz
Mardi 22 octobre 2019
NAHD
9
La situation du club est plus que catastrophique
ALERTE, LE NASRIA
J-1
Il devrait débuter le match
face au Mouloudia
EST EN DANGER !
SECONDE
CHANCE
POUR KHADIR
PAR MOHAMED ADRAR
Alors que la situation sportive du
Nasria n'est ni corsée ni reluisante, on
ne peut pas en dire autant des volets
administratif et financier.
Le NAHD est au bord du gouffre, au
bord de l'implosion, un club qui est en
train de survivre miraculeusement
face à une crise financière sans précé-
dent qui fait que la situation est en
train de s'envenimer de jour en jour,
et que ça risque d'exploser d'un
moment à l'autre. La faute à une prise
d'otage caractérisée de la part des
actionnaires principaux du Nasria, qui
ne font que donner des ordres, sans
pour autant mettre la main à la poche.
La situation du club nahdiste est
aujourd'hui plus qu'alarmante ; si la
situation n'évolue pas, l'équipe risque
d'en subir les conséquences. Il faut
savoir que les frères Ould-Zmirli sont
toujours les patrons du club et les
principaux décideurs au NAHD, mais
ils refusent de financer le club, se
contentant d'émettre les ordres sans
pour autant s'immiscer dans la ges-
tion des affaires courantes du Nasria.
Résultat des courses : le NAHD se
retrouve pris en otage par des diri-
geants qui n'apportent absolument
rien, et qui refusent de céder la gou-
vernance du club à quiconque.
Ould-Zmirli, il avait fallu à Lahlou
mendier presque chez le président
Ould-Zmirli durant des semaines
pour obtenir une somme aussi déri-
soire que ces 220 millions de centimes
versés aux joueurs jeudi dernier. Quoi
que l'on dise de Lahlou aujourd'hui, il
est là pour obéir aux ordres des pre-
miers responsables du club, lui qui n'a
que très peu de marge de manœuvre
dans les prises de décisions, notam-
ment celles liées au volet financier, car
presque tout doit passer par les Ould
Zmirli, sans que ces derniers ne s'im-
pliquent réellement.
L'Etat doit vite
accompagner les clubs
Au rythme où vont les choses, le
NAHD risque de vivre des problèmes
encore plus graves les semaines à
venir, s'il n'y a pas de véritables
sources d'argent pour atténuer cette
crise financière qui a clairement clo-
chardisé ce grand club qu'est le
NAHD. Une situation qui ne peut plus
Titulaire lors des trois premiers matchs
de la saison, le latéral droit Sofiane Khadir
n'avait pas été à la hauteur des attentes de
son entraîneur et des supporters du Nasria,
qui attendaient beaucoup mieux de lui.
Suspendu lors du 4e match disputé à Bel-
Abbès face à l'USMBA, pour contestation de
décision, Khadir a cédé sa place le temps
d'une rencontre au jeune Mounir Ait l'Hadi,
un joueur qui a su profiter de la chance qui
lui a été offerte pour rafler cette place de
titulaire à l'ex-Mobiste Khadir, qui s'est
retrouvé du coup sur le banc des rempla-
çants lors des rencontres suivantes. Le n°20
nahdiste n'a d'ailleurs eu droit qu'à six
minutes de jeu aux matchs officiels depuis le
31 août dernier, soit en quasiment deux
mois. L'enfant d'Oran n'a toutefois jamais
cessé de travailler en espérant voir son
entraîneur lui offrir une seconde chance.
Ayant pris la décision d'apporter quelques
réaménagements au sein de son équipe,
notamment au niveau du milieu de terrain
où Mounir Ait L'Hadi est d'ailleurs appelé à
reprendre son poste de prédilection, le coach
Remmane a pris la décision d'accorder une
seconde chance à Khadir ce mercredi face au
Mouloudia d'Alger. Une opportunité que
l'ex-Constantinois doit absolument saisir, car
s'il se plante, il risque de se retrouver sur le
carreau pour une plus longue durée. Et quoi
de mieux que le Mouloudia d'Alger pour
Khadir afin de rebondir !
Lahlou, un DG aux
mains liées
Il faut aujourd'hui savoir que l'actuel
directeur général du Nasria, en l'oc-
currence Mourad Lahlou, est le seul et
unique dirigeant qui gère le club
actuellement, mais il le fait en ayant
les mains liées, lui qui ne peut
prendre aucune décision importante
sans consulter les frères Ould-Zmirli.
Lahlou est aujourd'hui comme un
simple chef de service dans une socié-
té, qui ne peut prendre l'initiative
dans les affaires importantes sans
consulter ses patrons. Si Lahlou veut
entreprendre quelque chose, il doit à
chaque fois avoir l'autorisation des
Ould-Zmirli. Une situation qui fait
d'ailleurs bloquer beaucoup de
choses, car si les deux primes de l'ESS
et de l'USMBA ont été versées par les
Ça ne peut plus continuer
ainsi
Si nous avons estimé que la situation
au sein du club nahdiste est aussi
catastrophique, c'est par rapport à
beaucoup d'indices qui l'indiquent. A
titre d'exemple, il y a lieu de signaler
que les joueurs qui étaient déjà là la
saison dernière, et qui sont toujours
au club cette saison, n'ont pas encore
touché la moindre mensualité de la
nouvelle saison. Un retard de paye-
ment de trois mois.
Le NAHD est également sans kiné
depuis deux semaines, et personne n'a
osé changer les choses ; même pas
Lahlou qui a laissé les choses traîner,
car cela ne dépendait pas que de lui.
Sans parler des moyens de travail qui
sont quasiment absents au NAHD.
Les joueurs n'ont d'ailleurs pas encore
reçu leurs équipements d'automne, ni
survêtements, ni K-way, ni même les
parkas.
Le NAHD, qui évoluera demain soir
au stade du 5-Juillet en fin de journée,
risque d'ailleurs d'exposer ses joueurs
à prendre un coup de froid, sans
tenues adéquates vu le temps frisquet
prévu pour demain soir. Sans parler
du manque de moyens les plus élé-
mentaires chez le staff médical et tech-
nique. Le NAHD fonctionne d'ailleurs
comme un club amateur, un club de
divisions inférieures avec très peu ou
presque pas de moyens. Cela ne peut
plus durer, car si cette situation per-
dure, le club risque de s'enfoncer
davantage dans des problèmes plus
graves.
Il y a eu
vol à
Bensiam
s'éterniser et qui fait que le club est en
train de mourir à petit feu. La solution
aux maux du NAHD ne peut aujour-
d'hui venir qu'à travers l'accompagne-
ment de l'état algérien des clubs de
l'élite, ce qui permettra aux clubs de
souffler quelque peu. Le ministre de la
Jeunesse et des Sports Raouf Salim
Bernaoui l'a annoncé à maintes fois :
Khacef, Tougaï et Zerdoum
sollicités à l'étranger
les clubs de l'élite vont très bientôt
bénéficier d'une société nationale, mais
cette opération semble tarder à se
concrétiser, car l'Etat est plus préoccu-
pé par l'organisation des élections du
12 décembre. Cette promesse a
d'ailleurs fait que ceux qui sont au club
aujourd'hui ne font plus l'effort d'aller
chercher des sources de financement,
eux qui dorment sur leurs lauriers, en
attendant une société nationale pour le
NAHD. C'est ce qui a d'ailleurs enveni-
Entre saignée
et argent,
il va falloir
peser les
conséquences
mé la situation.
M. A.
Pour la remise en état du complexe Bensiam
Le comité de supporters
va saisir le wali d'Alger
Alors que le complexe
Bensiam a été ravagé par
les feux il y a quelques
semaines, rien n'a été
fait jusqu'à présent par
la direction du club pour
le remettre en état. Il a
d'ailleurs fallu l'interven-
tion de quelques amou-
reux du Nasria, qui ont
rassemblé la somme de 8
millions de centimes,
pour remettre en service
la chaudière au niveau
des vestiaires des jeunes
catégories, et qui per-
mettait aux jeunes de se
doucher après chaque
séance d'entraînement.
Du côté de la direction du
NAHD, on n'a bien évi-
demment pas les moyens
de remettre en état le
complexe Bensiam, du
moment qu'on arrive à
peine à subvenir aux
dépenses journalières.
Cette situation a
d'ailleurs poussé le comi-
té de supporters du
Nasria à aller solliciter le
wali d'Alger M. Sayouda,
qui, faut-il le rappeler, a
fait le tour des stades
algérois les dernières
semaines, en ordonnant
de les remettre à niveau
et en service dans les
plus brefs délais. Le
comité de supporters a
donc voulu profiter de
cette dynamique et de
cette volonté des pou-
voirs publics de s'occu-
per et d'entretenir les
infrastructures sportives
afin de demander au wali
d'Alger de prendre lui-
même en charge les tra-
vaux de réfection des
installations ravagées
par les feux. Reste à
savoir qu'elle sera la
réaction du premier res-
ponsable de la wilaya
d'Alger.
Comme au
Nasria, la
situation est
bien évidem-
ment peu relui-
sante, on se
serait bien
passé de ce vol
qui semble
compliquer la
vie du groupe.
En effet, nous
avons appris
d'une source
digne de foi
qu'un appareil
médical, qui
servait au
staff médical
pour les soins
des joueurs,
avait disparu
de l'infirmerie
du club. Un
appareil qui
coûte assez
cher et qui
servait quoti-
diennement au
staff médical
pour soigner
les joueurs
blessés. Ledit
appareil se
serait volatili-
sé il y a envi-
ron quatre à
cinq semaines,
sans que l'on
retrouve sa
trace. Un vol
qui vient donc
s'ajouter à l'in-
cendie rava-
geur qui a tou-
ché le com-
plexe
Bensiam ; rien
ne va plus au
Nasria !
M. A.
Alors que le NAHD est en train de vivre
une crise financière aiguë, du côté de la
direction du club, on semble avoir trouvé la
solution à ce souci majeur, à savoir vendre
les quelques bons joueurs qui font aujour-
d'hui le bonheur des supporters, afin de
renflouer les caisses du club. Disposant
d'une véritable pépinière de jeunes talents,
quelques-uns des joueurs du NAHD ont été
sollicités par des clubs français qui sont
d'ailleurs de plus en plus intéressés par la
filière algérienne. Des éléments comme
Khacef, Tougai ou encore Zerdoum ont eu
des clubs de l'élite française, ou belge, des
propositions afin de les enrôler dès l'hiver
prochain. Il n'en demeure pas moins que la
direction du club nahdiste doit impérative-
ment peser les conséquences du départ
massif de joueurs aussi importants dans le
groupe. Laisser partir Khacef est certes
inévitable et profitable au NAHD, mais est-
ce le cas également pour Tougai et
Zerdoum, car si le club peut récupérer une
bonne somme d'argent en retour, de façon à
atténuer la crise financière que vit le club,
on ne peut être certain que le NAHD pourra
remplacer ces deux joyaux.
Il va donc falloir peser les conséquences, car
sans Zerdoum et Tougai, le NAHD sera for-
tement affaibli ; et sans remplaçants de qua-
lité, la fin de saison risque d'être compliquée
pour une équipe du NAHD qui vit déjà des
moments difficiles.
M. A.
M. A.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

10

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 10 LIGUE 1 MOBILIS J-1 Le Doyen VEUT GAGNER SON 3
J-1
J-1

Le Doyen

VEUT GAGNER SON 3 e DERBY

Depuis l'entame de la saison, le Doyen a joué

deux derbies et le troi- sième demain. Le Doyen

a battu le PAC chez lui,

puis a remporté le derby

de l'USMA suite au forfait des Usmistes et s'apprê- te à jouer son 3e contre le Nasria demain. Tout le groupe ne jure que par la victoire. Le premier match du MCA cette sai- son fut contre l'ASAM à domicile ; les Vert et Rouge ont été accrochés par l'adversaire qui les a contraints au partage des points. D'aucuns pen- saient que le Doyen n'al- lait pas remonter la pente après avoir raté la première marche. Seulement, par la suite,

il a joué le PAC, le pre-

mier derby de la saison pour le MCA. Les cama- rades de Frioui ont battu les Pacistes avant de réaliser un sans-faute puisque le Doyen a battu la Saoura chez elle et a enchaîné en battant le MCO à Oran aussi. Lors du dernier match du championnat disputé contre le MCM à Sétif, le Doyen revient avec un point. Il s'est bien prépa- ré au big derby, mais l'USMA a décidé de boy- cotter. Le Doyen gagne donc son second derby de la saison sur tapis vert. Aujourd'hui, les camarades de Bourdim, qui se préparent pour le rendez-vous de demain, veulent s'offrir ce troi- sième derby de la saison. Les Mouloudéens savent que gagner les derbies donne plus de chance de gagner le titre de cham- pion. Donc, il faut se sur- passer pour assurer la victoire demain devant des Sang et Or qui ne viendront pas pour faire de la figuration, mais pour se battre bec et ongles afin d'avoir le der- nier mot et acculer le Doyen sur ses bases. Le MCA est devenu donc l'équipe à battre. Casoni n'a pas manqué de le relever devant ses troupes pour qu'elles mettent les bouchées doubles face au Nasria. En clair, le Doyen bosse durement et fait tout pour ne pas rater cette marche, surtout pas ce 3e derby.

S. B.

Jeu sur les couloirs

Balles arrêtées

Agressivité sur le porteur du ballon

LES ARMES

DU MCA CONTRE

LE NASRIA

sur le porteur du ballon LES ARMES DU MCA CONTRE LE NASRIA PAR AMINA Z. Demain,

PAR AMINA Z.

Demain, les Vert et Rouge accueilleront les Nahdistes au 5- Juillet à 17h. Les camarades de Derrardja sont décidés à faire un match plein. Les poulains de Casoni affûtent leurs armes avant le derby. Un derby, ça se gagne avec l'envie et les tripes, mais aussi en le préparant comme il se doit. Il faut vraiment être irréprochable sur tous les plans. Pour cette raison, les camarades du gardien de but Farid Chaal mettent

les bouchées doubles pour être au top du top le jour J. Le staff tech-

afin d'avoir l'occasion d'ouvrir le jeu et d'arriver au camp de l'adversaire. Pour le moment, le coach n'a pas encore tranché son onze, il va enta- mer le derby car il veut avoir tout le monde concentré sur le sujet et tout le monde bosse sans relâche. Le staff technique travaille depuis un moment avec le groupe aussi les balles arrêtées. Comme tout le monde le sait, dans un derby, un petit détail peut changer la donne. Un corner ou un coup franc bien botté peut faire la différence. Alors, le groupe s'est donné à fond dans cet exercice et cela depuis quelques

vité sur le porteur du ballon pour déstabiliser les Sang et Or et les obli- ger à suivre le rythme du MCA. En tout cas, le staff technique prépare les armes avec lesquelles il peut croi- re à une issue favorable demain. Les joueurs du Doyen se surpassent au travail car chaque élément a envie de jouer ce derby, surtout que le staff technique a bien fait comprendre aux joueurs qu'il veut la victoire et

qu'il ne faut pas laisser le Nasria mettre fin à cette belle série que tient le Doyen depuis l'entame de la sai- son. En somme, le Mouloudia veut vraiment les 3 points ce mercredi et est en train de tout faire pour y

nique a revu tout. Les joueurs ont beaucoup travaillé sur les couloirs

jours. Le coach Casoni a insisté auprès de ses poulains sur l'agressi-

parvenir.

A. Z.

Le coach a reporté sa décision à aujourd'hui

Chafaï et Bendebka joueront-ils ?

 

Farouk Chafai et Sofiane Bendebka ont joué tout le match perdu par les A' devant les Marocains. Les deux joueurs ont repris le travail après leur retour en Algérie pour attaquer la pré- paration du derby contre le Nasria. Le premier respon- sable de la barre technique du MCA Bernard Casoni, qui devait trancher s'il doit faire jouer ou pas son défenseur axial et son capitaine hier, a décidé d'attendre l'ultime séance d'entraînement pré- vue aujourd'hui afin de voir s'il va les ménager ou pas. Pour le rendez-vous de demain, Casoni ne veut pas de joueurs à 80% de leur forme, mais plutôt à 200%. Il veut des guerriers qui mon- treront leurs forces devant les Sang et Or pour gagner la

rencontre avec l'art et la manière devant des Chnaoua qui seront en force pour assister à une belle affiche. Lors de leur discussion avec Casoni hier, BBK et Chafai ont rassuré le coach qu'ils sont prêts pour enchaîner. En tout cas, une chose est sûre, Bendebka et Chafai ont envie de jouer la rencontre de demain ; ils savent cepen- dant que le dernier mot revient à Casoni qui peut compter plutôt sur Mebarakou dans l'axe ou El- Mouden pour remplacer BBK. Pour le moment, il veut attendre la dernière séance pour décider à propos de l'équipe-type qui va devoir mettre les bouchées doubles afin de réussir le pari, mais surtout assurer la victoire. A. Z.

Ils ont repris le travail avec l'équipe hier car ils étaient avec les A'. Casoni, qui devait trancher concernant Chafai et Bendebka à propos de leur participation au derby, a décidé d'attendre l'ultime séance d'entraînement pour se prononcer. Le coach a discuté avec ses deux joueurs hier.

prononcer. Le coach a discuté avec ses deux joueurs hier. Mise au vert à l'hôtel Radisson

Mise au vert à l'hôtel Radisson

Les Vert et Rouge passeront la nuit d'aujourd'hui à l'hôtel Radisson pour rester loin de la pression, mais surtout concentrés sur leur rendez- vous qu'ils veulent gagner à tout prix, prévu demain à 17h au stade du 5-Juillet. Le MCA, comme tout le monde le sait, a demandé de décaler le match à une heure tardive afin d'assurer un grand nombre de supporters, mais la LFP a refusé. Donc, à 17h le coup d'envoi du derby sera donné.

Groupe au complet hier

Après le retour des internationaux hier, l'effectif du Doyen était au grand complet à l'avant-veille du derby pour permettre désormais au coach Bernard Casoni et les membres de son staff de préparer comme il se doit ce derby contre le Nasria et dégager son onze-type qui jouera le rendez-vous de demain. En tout cas, tout le groupe a bossé hier dans la matinée, chaque joueur s'est donné à fond car tout le monde a envie de jouer demain le Nasria.

Le préparateur physique fait suer les Vert et Rouge

Les camarades de Bendebka ont fait une bonne préparation, surtout sur le plan physique. Le préparateur physique fait un très bon travail ; il ne ménage pas les joueurs afin qu'ils soient au top du top sur ce plan. Il sait qu'un joueur avec un bon physique peut être d'un grand apport à son équipe.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

LIGUE 1 MOBILIS

11

chaque fois votre chance." «SOYEZ PATIENTS DEVANT LES BUTS» Même si le Mouloudia d'Alger a
chaque fois votre chance."
«SOYEZ PATIENTS
DEVANT LES BUTS»
Même si le Mouloudia d'Alger a
réalisé un bon parcours en ce début
de saison, le maillon faible de l'équi-
pe reste son attaque puisque les
meilleurs buteurs des attaquants, ce
sont Frioui et Nekkache avec une
seule unité. Ce qui est peu pour des
attaquants de pointe. Casoni a
demandé à ses attaquants d'être
concentrés devant les buts : "Si l'on
n'a pas marqué beaucoup de buts,
c'est parce qu'on n'est pas concen-
tré, ni été patient devant les buts.
On ne doit pas confondre vitesse
et précipitation. Le match dure
90 minutes, et on a tout notre
temps pour marquer des buts."
«RESTEZ VIGILANTS
DERRIÈRE»

Par ailleurs, le technicien français du Mouloudia a mis en garde ses milieux de terrain et ses défenseurs, car il sait que le NAHD va tenter de profiter des contres dans ce derby.

"Comme je vous ai déjà dit, le NAHD va procéder par des contres ; alors il faut rester vigilants derriè- re, je ne veux pas revivre le scenario de l'ASAM. Nous avons besoin des trois points de ce match pour aller en Irak en restant leader du cham- pionnat", a confié Casoni à ses joueurs à l'issue de l'entraînement

d'hier matin.

M. Z.

Il veut leur refaire le coup de 2016

HACHOUD

«Le Nasria me réussit bien»

L'arrière droit du MCA Abderrahmane Hachoud veut refaire le coup de la finale de la coupe d'Algérie gagnée par le MCA sur le score de 1-0. Ce jour-là, il avait inscrit un but de toute beauté d'une frappe extraordinaire. Demain contre le même adversai- re, il est bien décidé à faire le maximum pour marquer. Le Mouloudia d'Alger prépare avec sérieux la rencontre de demain car tous les Mouloudéens misent sur une vic- toire qui va permettre au Doyen de rester à la tête du classement. Lors de la dernière finale de la coupe d'Algérie 2016, Hachoud avait marqué le but de la victoire qui avait permis au Mouloudia de remporter le trophée. Le joueur veut marquer mercredi et le fera savoir : " Comme vous le savez, c'est un derby, et tout le monde veut gagner ce genre de rencontres. En ce qui nous concerne, on va tout faire pour réussir le pari et maintenir cette belle dynamique. Ceci dit, le plus important, c'est de gagner ; mais si l'occasion le permet, je ne la raterai pas, c'est clair. On bosse durement pour être à la hauteur des attentes de notre public qu'on espère sera en force pour nous booster afin d'être au top du top. Il faut savoir que ce ne sera pas un match facile ni pour nous ni pour l'adversaire, mais avec la détermi- nation et la volonté, on saura sortir glorieux de ce rendez-vous important pour nous." A chaque fin d'entraînement, Hachoud reste pour tirer des coups francs, car il veut retrouver cette efficaci- té et apporter le plus à son équipe qui a besoin de buts pour gagner ses matches. A. Z.

équipe qui a besoin de buts pour gagner ses matches. A. Z. LES CONSIGNES DE CASONI

LES CONSIGNES DE CASONI POUR BATTRE LE NAHD

Demain, le Mouloudia d'Alger jouera son 3 e derby de la saison face au NAHD. Bernard Casoni mise beaucoup sur ce match pour gagner afin de rester leader du championnat.

PAR M. ZERROUKI

Casoni, qui a visionné son adversaire, a donné des consignes à ses joueurs pour réussir leur match. Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d'Alger veut aller en Irak avec un bon moral, et cela passe par une victoire dans ce derby contre le Nasria.

«VOUS ALLEZ AFFRONTER UNE ÉQUIPE MOTIVÉE

100%»

Le Mouloudia d'Alger est l'équi- pe à battre, comme l'a constaté Casoni depuis le début de la saison. Le coach mouloudéen sait pertinem- ment que les joueurs du Nasria vont jouer le derby avec une grande motivation. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a averti ses joueurs : "Depuis le début de la saison, on joue nos matchs comme des finales. Toutes les équipes veulent nous battre ; alors ça sera pareil contre le NAHD qui sera motivé à 100%. Donc, il faut jouer aussi avec une grande motiva- tion et hargne pour passer ce cap avec succès."

«RÉCUPÉREZ LA BALLE DANS LEUR ZONE»

En football moderne, on dit sou- vent que celui qui gagne le maxi- mum de duels gagnera automati- quement son match. Casoni ne déro- gera pas à la règle, mais il veut que la récupération de la balle ait lieu le plus haut possible : "La récupération

de la balle doit être dans la zone de l'équipe du Nasria. A partir de là, on peut créer le danger ; mais cela passe aussi par une bonne qualité de passe pour les attaquants afin de marquer des buts."

«PROVOQUEZ LEURS DÉFENSEURS»

On le sait, le NAHD va certaine- ment se regrouper derrière comme toutes les équipes ayant affronté le Mouloudia d'Alger au stade du 5- Juillet ou même à l'extérieur, comme c'était le cas face à Magra. Pour trouver la faille, Casoni dira à ses joueurs : "Vous allez affronter une équipe qui jouera derrière en procé- dant par des contres. On doit provo- quer leurs défenseurs pour les pous- ser à commettre des erreurs dans la surface de réparation pour marquer des buts ou bénéficier des penal- ties."

«TIREZ DE LOIN !»

Lorsqu'on affronte une équipe qui se regroupe derrière, les solutions

pour trouver le chemin des filets sont souvent difficiles, comme c'était

le cas en coupe arabe contre l'équipe

de Dhofar. Casoni insiste souvent

sur les balles arrêtées et les tirs loin- tains qui pourront être la clef de ce derby : "Face à Dhofar ou l'ASAM, nous avons affronté des équipes regroupées derrière. Donc, ce n'est pas facile de trouver la faille, mais il

y a d'autres solutions comme les

balles arrêtées et les tirs lointains, comme l'a fait Azzi. Il faut tenter à

Le Mouloudia jouera la coupe arabe le 31 octobre

USB-MCA reporté

La rencontre de la 9e journée

CABBA au stade du 5-Juillet après

stade du 5-Juillet. Ce stade sera cer-

de L1, qui opposera le MCA à

le

retour de l'équipe à Alger prévu

tainement archicomble pour ce

l'USB à Biskra, est reportée à une

le

2 novembre prochain. Bernard

grand rendez-vous face à une équi-

date ultérieure par la Ligue natio-

Casoni, le coach du Mouloudia,

pe qui a les mêmes objectifs, à

nale de football professionnel suite

estime que c'est logique de reporter

savoir décrocher le titre de cham-

à la participation du Doyen en

le

match contre l'USB à une autre

pion. Même s'il est encore loin, les

coupe arabe Mohamed VI avec le match aller des 1/8 de finale contre

date, mais il souhaite jouer le CABBA avant le match de Biskra :

Mouloudéens semblent décidés plus que jamais à ne laisser aucun

les Forces aériennes irakiennes le 31 octobre prochain. La LFP a publié dimanche soir le program- me de la 9e journée du champion-

"C'est tout à fait normal de ne pas jouer l'équipe de Biskra puisqu'on sera en Irak le 30 octobre pour le match aller de la coupe arabe.

point filet dans leur jardin préféré du stade olympique, surtout après avoir récolté des points hors de leurs bases. Le Clasico de cette sai-

nat qui aura lieu le 30 octobre. Le

J'espère qu'on jouera à notre retour

son sera certainement palpitant et

Mouloudia d'Alger, leader du

le

match du CABBA, car le

les Mouloudéens sont obligés de

M. Z.

championnat, ne sera pas concerné puisque les camarades de Hachoud seront en Irak pour jouer le match

Mouloudia est rentré dans l'histoire en jouant quatre matchs consécutifs hors de ses bases."

gagner s'ils veulent augmenter leur chance pour décrocher le titre cette saison. Ainsi donc, le prochain ren-

aller des 8es de finale de la coupe arabe contre les Irakiens. La LFP n'a pas encore fixé la date de cette rencontre, mais il est sûr que le Mouloudia d'Alger va certainement jouer l'autre match retard contre le

Le Clasico face à la JSK le 9 novembre Le choc de la 10e journée du cham- pionnat entre le MCA et la JSK se jouera le 9 novembre prochain au

dez-vous du championnat sera le 9 novembre prochain contre la JSK en attendant la programmation des matchs retard face au CABBA et l'USB.

J-1
J-1

Merouani,

Benarous et

El-Ouertani

écartés

des 18

Le staff tech- nique du Mouloudia a choisi les 18 joueurs convo- qués pour le derby contre le Nasria. Casoni a écarté de la liste les 3 joueurs qui reviennent de blessure, en l'occurrence Ben Arous, El- Ouertani et Merouani, qui vont jouer avec l'équipe réserve pour avoir un temps de jeu dans les jambes.

Conférence

de Casoni

aujourd'hui

à 13h

L'entraîneur du Mouloudia d'Alger Bernard Casoni va ani- mer une confé- rence de presse aujourd'hui à 13h à la salle de conférences du 5-Juillet pour parler du derby que jouera son équipe et aussi d'autres points qui touchent le vieux club algé- rois.

La

réserve

qui touchent le vieux club algé- rois.  La réserve jouera le NAHD à Zéralda Pour

jouera le

NAHD à

Zéralda

Pour le compte du championnat des équipes réserves, le MCA jouera le derby contre le Nasria ce mercredi à 10h sur la pelouse du stade de Zéralda. Une occasion pour le doyen de remon- ter dans le clas- sement après avoir gagné deux matchs consécutifs contre le NCM et l'équipe du CABBA.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 12 LIGUE 1 MOBILIS Il connaît la plupart des joueurs du

12

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 12 LIGUE 1 MOBILIS Il connaît la plupart des joueurs du

Il connaît la plupart des joueurs du CABBA

L'atout de Dziri pour gagner

Ultime entraî-

nement cet

après-midi

C'est cet après-midi que les joueurs usmistes effectue- ront l'ultime séance d'entraînement avant le match face au CABBA. Elle aura lieu au stade Omar Hamadi à partir de 16h.

Mise au vert à l'hôtel Holiday Inn

Une fois l'ultime séance d'entraîne- ment terminée, les Rouge et Noir rejoindront l'hôtel Holiday Inn, sis à Chéraga, pour effec- tuer la mise au vert en prévision de l'im- portante rencontre de demain.

Cherifi,

Zouari et

Mahious ont

repris hier

De retour avant-hier à Alger, après avoir pris part au match retour qualificatif pour la CHAN 2020 ayant opposé la sélection nationale locale à son homo- logue marocaine, c'est à l'occasion de l'entraînement d'hier que Redouane Cherifi, Abdelkrim Zouari et Aymen Mahious ont réinté- gré le groupe. Ils sont à la disposition de l'entraîneur Billel Dziri pour le match face au CABBA.

NCM-USMA le 30 octobre

La Ligue de football professionnel a communiqué la date des matchs de la 9e journée de la Ligue 1 Mobilis. Elle se jouera le 30 octobre prochain. Une jour- née à l'occasion de laquelle l'USMA se déplacera à Magra pour affronter la formation locale du NCM. Cette confron- tation devrait avoir lieu au stade 8-Mai- 1945 de Sétif car la direction du NC Magra a formulé une demande pour accueillir l'USMA sur l'enceinte sétifienne.

Le derby face au NAHD le 9 novembre

A

24 heures de donner

la

réplique au CABBA,

la

concentration bat

son plein au sein du groupe usmiste.

PAR ANIS S.

Les joueurs ne pensent que de réaliser la victoire afin de rectifier le tir après la dernière lourde défaite concé- dée à Oran face au MCO sur le score de quatre buts à zéro mais aussi pour espérer quitter la zone rouge car le club algérois se trouve actuellement à la 15e place du tableau avec 4 points seulement au compteur à la suite de la sanction que lui a infligée la commis- sion de discipline de la Ligue de foot- ball professionnel. Profitant de jouer à la maison et devant leurs supporters, qui sont attendus en masse, les coéqui- piers de Meftah ne veulent pas rater cette opportunité pour s'adjuger les précieux trois points. Quant à l'entraî- neur Billel Dziri, il est en train d'appor- ter les dernières retouches sur son équipe qui affrontera demain le

retouches sur son équipe qui affrontera demain le CABBA. Une rencontre qui sera très particulière pour

CABBA. Une rencontre qui sera très particulière pour lui dans la mesure où il a entraîné le club des Bibans la sai- son écoulée et avec lequel il a réalisé, faut-t-il le dire, des résultats satisfai- sants. Ainsi donc, l'adversaire de demain n'est absolument pas méconnu pour le coach usmiste. Certes, l'effectif du CABBA a été un peu remanié l'été dernier, mais il n'en demeure pas moins que la plupart des joueurs de la saison passée font partie

de l'effectif bordji version 2019/2020, à l'image d'Amrane, Aggoune, Aissa-El- Bey ou encore Zerara, pour ne citer que ceux. Des joueurs que Dziri les a eus sous sa coupe durant l'exercice précédent et il les connaît très bien ça c'est certain. Ce sera donc un atout de taille pour le driver usmiste qu'il compte miser beaucoup sur lui pour battre le CABBA demain et réaliser ainsi une brillante victoire.

La défense doit tenir le coup face à l'une des meilleures attaques L'attaque du CABBA est l'une des meilleures du championnat avec dix buts marqués depuis l'entame de la saison. Mieux encore, la bande à Franck Dumas renferme de très bons attaquants à l'instar du Franco-Ivoirien Ghislain Guessan, Mourad Benayad ou encore Amine Belmokhtar, pour ne citer que ceux-là. Des attaquants qui sont capables à faire la différence à n'importe quel moment. Ceci dit, ils devront être surveillés de près par les défenseurs usmistes à l'occasion de la confrontation de demain et surtout ne pas leur laisser des espaces. Ces der- niers seront appelés à se remettre en question après avoir encaissé quatre buts lors du dernier match du cham- pionnat face au MCO. Un match où ils étaient passés complètement à côté de la plaque. Mais avec le retour de Mohamed-Lamine Zemmamouche, qui est totalement rétabli de sa blessu- re, le bloc défensif devrait bien tenir le coup demain car le portier usmiste est connu pour être un vrai leader sur le terrain qui a toujours su bien organiser les défenseurs.

A. S.

PROGRAMME DE LA 8 e JOURNÉE (DEMAIN)

Rencontre

Horaire

Lieu

ASAM-USB

15h

Aïn M'lila, Khelifi Zoubir

MCA-NAHD

17h

Alger, 5-Juillet

USMA-CABBA

17h

Bologhine, Omar Hamadi

MCO-PAC

18h

Oran, Ahmed Zabana

CSC-JSK

18h

Constantine, Hamlaoui

ESS-ASO

18h

Sétif, 8-Mai-1945

USMBA-CRB

18h

Bel-Abbès, 24-Février-1956

JSS-NCM

19h

Béchar, 20-Août-1955

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. CRB

14

06

04

02

00

11

05

+06

2. MCA

14

06

04

02

00

10

04

+06

3. MCO

10

06

03

01

02

12

07

+05

4. JSS

10

05

03

01

01

04

02

+02

5. JSK

10

06

03

01

02

07

06

+01

6. CABBA

09

06

02

03

01

10

08

+02

7. USB

09

07

03

00

04

09

11

-02

8. ASAM

08

07

01

05

01

09

09

00

9. CSC

08

07

02

02

03

06

07

-01

10. NCM

08

07

02

02

03

06

09

-03

11. ESS

07

07

02

01

04

10

09

+01

12. NAHD

07

07

01

04

02

07

08

-01

13. USMBA

07

06

02

01

03

07

10

-03

14. ASO

04

06

01

01

04

01

04

-03

15. USMA

04

05

02

01

02

05

10

-05

16. PAC

04

06

01

01

04

02

07

-05

9 e JOURNÉE

10 e JOURNÉE

USB-MCA

JSS-USB

NAHD-JSS

USMA-NAHD

NCM-USMA

MCO-NCM

CABBA-MCO

CABBA-PAC

PAC-USMBA

MCA-JSK

JSK-ASAM

ASAM-ASO

ASO-CSC

CSC-CRB

CRB-ESS

ESS-USMBA

HADDOUCHE

PRESSENTI TITULAIRE

Pour la rencontre de demain qui mettra aux prises l'USMA avec le CABBA, le premier responsable de la barre technique du club Billel Dziri prévoit des changements sur son onze-type par rapport à celui

livré au dernier match du championnat face au MCO.

Parmi ces change- ments, Zakaria

Haddouche a de très fortes chances d'être ali- gné parmi le onze de

départ. Si le coach usmiste devrait prendre une telle

décision, c'est tout simple- ment parce que le jeune attaquant usmiste a donné

satisfaction lors des précé- dents matchs où il a été

incorporé que ce soit face au Gor Mahia en aller et

au retour ainsi que le der-

nier match du champion- nat face au MCO. Mieux

encore, il affiche une gran- de forme aux entraîne-

ments et le moins que l'on puisse dire, il a convaincu

Dziri. Aussi, ce dernier

veut relancer la concur- rence avec certains atta-

quants actuellement en méforme, à l'image de

Zouari et Ardji, et c'est la raison pour laquelle qu'il songe sérieusement à miser sur Haddouche d'entrée à l'occasion de l'importante rencontre de demain. Une façon par laquelle il doit booster ses joueurs afin de fournir plus d'efforts aux entraî- nements. Arrivée à l'USMA l'été dernier, l'ex- pensionnaire du

Mouloudia n'a pas été, rappelons-le, concerné par les premiers matchs de la saison car il n'était pas rétabli de sa méchante blessure au mollet dont il souffrait. Une fois rétabli, il a cravaché dur aux entraînements et ses efforts commencent à être récompensés puisqu'il a pu gagner des points dans

les différents précédents matchs où il a été incorpo- ré. Maintenant, il attend avec impatience l'occasion d'avoir plus de temps de

jeu, c'est-à-dire être titula- risé. Une occasion qui pourrait l'avoir demain face au CABBA et qu'il ne devra absolument pas la rater afin de gagner d'autres points sous l'œil attentive du coach Dziri mais aussi montrer ce dont il est capable. Pétris de qualités et considéré comme l'une des recrues phares de l'USMA lors du dernier mercato estival, Zakaria Haddouche sera l'attaquant que les sup- porters attendent beau- coup mais aussi pour être un bon renfort pour le compartiment offensif de l'équipe lors de l'actuel

exercice.

A. S.

de l'équipe lors de l'actuel exercice. A. S. Quant au derby face au NAHD, pour le

Quant au derby face au NAHD, pour le compte de la 10e journée de la Ligue 1 Mobilis, il aura lieu le 9 novembre pro- chain, a-t-on appris du site officiel de la Ligue de football pro- fessionnel. Cette dernière va par contre communiquer ulté- rieurement le lieu et l'heure de la confrontation.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

USMA

13

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 USMA 13  Le CABBA n'a plus gagné à Bologhine depuis

Le CABBA

n'a plus

gagné à

Bologhine

depuis 2013

La formation de Soustara qui rece- vra demain l'équi- pe du CABBA a souvent pris le dessus sur cet adversaire lors des dernières confrontations entre les deux clubs. En effet, en jetant un coup d'œil sur l'histo- rique des ren- contres entre l'USMA et le CABBA, on consta- te que cette der- nière n'a plus gagné depuis quatre ans au stade Omar Hamadi de Bologhine. Un paramètre qui a son importance même si une ren- contre ne res- semble jamais à une autre. Invaincus depuis, les Rouge et Noir ont eu par la suite l'occasion de jouer trois rencontres face à Bordj avec à la clé deux nuls ramenés en dépla- cement et une vic- toire à domicile soit entre 2014 et 2018. Les ren- contre entre ces deux clubs ont souvent été serrés et équilibrés que ce soit dans les résultats ou dans le nombre de buts inscrits. Depuis 2010, les l'USMA et le CABBA se sont croisés à huit reprises et l'on compte 2 victoires pour les Rouge et Noir contre 3 pour Bordj Bou-Arréridj contre trois nuls au total. Avec une victoire de plus pour Bordj, cela donne une raison supplémentaire à l'USMA de s'impo- ser demain pour remettre les compteurs à zéro. Concernant le nombre de buts elle a inscrit 9 réalisations face à cet adversaire en huit rencontres contre 10 buts inscrits par le CABBA. Cette fois, les camarades de Zemmamouche ont l'occasion de maintenir leur invincibilité qui dure maintenant quatre ans, mais ça sera aussi une occasion d'amélio- rer les chiffres dans les face-à- face avec l'équipe des Criquets qu'il faudra battre pour plus d'une raison. R. H.

Pendant que Cosider se rapproche

C'EST MORT

R. H. Pendant que Cosider se rapproche C'EST MORT POUR AL-HAYAT Depuis qu'on entend parler de

POUR AL-HAYAT

Depuis qu'on entend parler de l'arrivée d'Al-Hayat Petroleum, concrètement rien n'a été conclu entre le club et la société en question. Le temps perdu n'a fait qu'enfoncer l'USMA qui voit désormais un espoir avec Cosider.

PAR RACHID H.

La société pétrolière d'Al Hayat ne risque pas de reprendre l'USMA demain la veille. C'est devenu une certi- tude après que le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Bernaoui, ait invité les dirigeants usmistes. En effet, il s'avère que la société aurait un lien avec Haddad qui serait même derrière sa venue. Maintenant, il se pourrait que ce dernier ait fait cela avec l'intention d'offrir une solution au club, mais lors- qu'on voit le temps que perd l'USMA sans que rien ne soit fait pour régler les problèmes urgents il faut trouver d'autres solutions puisque celle-ci ne semble pas porter ses fruits. Dans une pareille situation, la formation de Soustara qui a sollicité les hautes ins- tances, a demandé à ce que dans le cadre du projet de l'Etat de fournir des sociétés étatiques aux clubs. Après qu'on ait évoqué le nom de la Sonelgaz qui est partenaire de l'USMA depuis 1977, le nom de Cosider a refait surface après que cela n'ait été qu'une rumeur au départ. Finalement, des contacts ont été établis et certains proches du club et autres dirigeants étaient allés rencon- trer le P-DG de Cosider pour lui sou- mettre cette idée. La proposition a trou- vé un écho favorable et comme nous l'expliquions dans nos précédentes édi- tions, M. Rakhroukh qui est le patron de Cosider ne peut pas décider seul de la reprise de l'USMA par la société en question et il faut d'abord avoir l'accord

en question et il faut d'abord avoir l'accord des hautes instances. Bien qu'il ait manifesté son

des hautes instances. Bien qu'il ait manifesté son souhait que son entrepri- se reprenne le club, le patron de la société de construction doit d'abord passer par plusieurs étapes. Ceci dit, il ne devrait pas y avoir de problème pour que Cosider arrive puisqu'il semble qu'au niveau du gouvernement personne ne s'oppose à cette idée. Une nouvelle qui devrait donc faciliter un accord et permettre enfin à l'USMA de sortir de sa crise. Ce qui est certain c'est que les derniers cris d'alerte des sup- porters et des fidèles de l'USMA ont apporté un résultat qui devrait accélé- rer les choses pour extirper ce club de la crise avec Cosider tandis que pour Al Hayat, le moins que l'on puisse dire est que c'est mort.

Le ministre promet d'essayer de régler le problème des comptes gelés Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Bernaoui, a reçu les dirigeants usmistes avant-hier pour parler de la situation du club. Demandant les bilans et tout ce qui concerne l'actif et le passif du club afin d'étudier de plus près le dossier, le ministre s'est montré rassurant. Une bonne nouvelle pour les Rouge et Noir qui espèrent qu'avec cette rencontre la situation connaîtra enfin un dénoue- ment rapide. Le ministre veut voir quelle est la situa- tion exacte de l'USMA pour savoir comment attaquer le dossier et faire en sorte qu'au moins dans un premier

temps les comptes soient débloqués. Sachant qu'il y a urgence, le MJS ne veut cependant pas outrepasser la loi qui est au-dessus de tout et de tous. En demandant l'accès à tous les dossiers du club, il veut s'assurer que la loi sera respectée et qu'il voit la meilleure manière de débloquer les comptes, ce qui sera déjà une première victoire pour l'USMA qui souffre en raison de ce gel qui empêche toutes les transac- tions financières. Une chose est sûre, arrivé à ce niveau, la situation ne peut qu'avancer dans le bon sens.

Possibilité de construire le centre de formation avec Cosider Parmi les idées qui peuvent voir le jour si Cosider conclut avec l'USMA, la construction du centre de formation qui sera située à Aïn Benian. Certains évoquent la question et il se pourrait que Cosider se charge de la construc- tion dudit centre. Si cela venait à se confirmer ce sera une des meilleures nouvelles pour l'USMA qui pourra compter alors ce centre dans son patri- moine mais aussi permettre au club d'assurer des revenus supplémentaire de diverses manières. Tout le monde va donc attendre l'évo- lution de la situation et l'arrivée de la société en question qui pourrait donc être la solution qui arrêtera l'hémorra- gie qui vide l'USMA de son sang et qui l'affaiblit.

R. H.

Le coach hésite sur certains postes

Les Rouge et Noir recevront demain le CABBA dans une rencontre qu'il ne faudra pas rater. Après avoir perdu ses derniers matches, l'USMA doit réagir dans son jardin pendant que l'entraîneur devrait trancher sur son onze aujourd'hui.

Préparant son équipe en l'absence de plusieurs internationaux, l'entraî- neur des Rouge et Noir tranchera sur son onze de départ aujourd'hui seule- ment. Attendant que son groupe se complète le coach a préféré attendre avant de désigner l'équipe qu'il aligne- ra pour le match de demain face au CABBA. Une rencontre importante pour les Rouge et Noir qui doivent pro- fiter de l'avantage du terrain ainsi que du soutien du public pour glaner les trois points. Même s'il a son idée sur l'équipe qu'il alignera dans cette ren- contre et que certains postes connais- sent à l'avance les joueurs qui les occu- peront, Dziri voulait d'abord voir l'état de forme de ses internationaux avant de désigner le onze de départ. Désormais avec les séances d'hier et d'aujourd'hui, il a déjà en tête son effec-

tif, mais ne tranchera qu'à partir d'au- jourd'hui. Avec plusieurs retours, l'en- traîneur ne risque pas d'avoir de mal à composer son équipe surtout que l'in- firmerie se vide et les solutions ne man- quent pas. Même si plusieurs joueurs ont raté quelques jours de préparation, Dziri a su comment gérer ces absences et tracer un programme qui a pu être respecté. Quelques joueurs devront montrer qu'ils sont en forme et qu'ils peuvent apporter un plus à l'équipe d'autant plus que pour certains postes le coach semble hésiter encore. Il y aura des changements quasi certains comme celui de Mansouri qui devrait être rem- placé par Zemmamouche de retour de blessure ou encore la titularisation de Belkaroui pour la première fois et autre Haddouche qui devrait lui aussi conti- nuer à bénéficier de la confiance du

lui aussi conti- nuer à bénéficier de la confiance du coach. A la veille du match

coach. A la veille du match du CABBA, Dziri devrait avoir une idée plus préci- se sur son onze de départ qu'il veut voir très performant face à une équipe qu'il connaît bien et qui sait voyager cette saison. Concernant le système de jeu, l'entraîneur n'a pas l'intention de

changer de schéma puisqu'il fera évo- luer son équipe en 4-3-3 comme pour

toutes les rencontres jouées auparavant. Il veut seulement s'assurer que ses joueurs sont en forme pour atteindre son objectif et permettre à l'USMA de

R. H.

renouer avec les victoires.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

14

MCO

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 14 MCO CEO se livre En présence de Habib Benmimoun, dans

CEO se livre

Mardi 22 octobre 2019 14 MCO CEO se livre En présence de Habib Benmimoun, dans son
Mardi 22 octobre 2019 14 MCO CEO se livre En présence de Habib Benmimoun, dans son

En présence de Habib Benmimoun, dans son bureau, au siège du club, Tahar Chérif El-Ouazzani s'est confié sur certains points faisant l'actualité du MCO.

De notre correspondant

d'abord, on va leur donner un salaire dans les jours à venir. Avec la subvention du CSA qu'on attend, il reste quelques papiers à régler dont s'occupe Benmimoun. Peut-être avant le match du Paradou, on leur versera un mois. Après, on leur montrera le règlement intérieur qui sera signé cette

semaine.

L. M. AZZI

La prime de l'USMA a fait couler beaucoup d'encre…

Exactement, mais c'est le problème

de Chérif El-Ouazzani. Le problème est simple. Ça fait cinq mois déjà que

je suis au club sans pour autant

toucher un salaire. Le poste de DG ne m'importe pas du tout. Ce poste ne m'intéresse pas du tout et je l'ai maintes fois déclaré. Pour la prime, nous avons quatre membres du staff médical dont un médecin ; le règlement permet à ce dernier de prendre 50% du montant de la prime de match, plus un soigneur et deux kinés. Donc, on ne peut pas leur donner tous 20%. Normalement, on attribue la prime à un seul ; et pourtant, pour les matches de l'USMBA, de l'ESS et du CSC, on leur

a donné chacun une prime. Et dire que

le Mouloudia traverse une crise, pourtant, ils ont un salaire. Donc, je ne peux pas prendre deux primes, et ce n'est guère logique. Juste pour votre information ; auparavant, plusieurs ne touchaient pas de prime, mais sans que ça engendre la moindre polémique. En fait, celui qui vous a donné cette information, pourquoi n'a-t-il pas parlé de ma situation

salariale ? Pourquoi n'a-t-il pas dit que

je n'ai pris ni le salaire de DG ni celui

d'entraîneur ? S'il est bien renseigné, il aurait ajouté ça. Vous savez bien que

je ne pourrais avoir de salaire qu'une

fois le contrat établi. Ce perturbateur fait du mal au MCO, pas à CEO.

Avec un règlement intérieur, personne ne trouverait à dire quoi que ce soit, où est-il ?

Le règlement intérieur est prêt, on va le montrer aux joueurs. Mais

Benmimoun et Radjaâ sont allés voir Djebbari, donc vous avez entamé des contacts avec les membres du CA…

Cette semaine, il y avait un mouvement concernant cette histoire devenue un problème. Après l'intervention de l'ancien wali Mouloud Cherifi, que je remercie au passage, les membres du CA ont établi un procès-verbal concernant le poste de DG, mais sans contrat de travail. Donc, on a chargé Habib et Radjaâ

d'aller voir Mehiaoui et Djebbari. Ils ont parlé de promesses, notamment Djebbari, mais pour l'instant, on l'a appris à travers les chaînes privées.

Cette histoire vous a fait perdre beaucoup de temps…

Tout à fait ! Ils ont fait perdre beaucoup de temps au club avec cette histoire de suspension qui m'a été infligée. Je dis aux actionnaires : si vous vous aimez le club, aidez-le juste

avec le peu de moyens. Djebbari, par exemple, a de l'expérience ; il a gagné deux titres avec le club, il peut

contribuer à l'avenir. Il ne faut pas barrer la route à ceux qui veulent travailler, qui veulent apporter un plus.

Vous voulez confier le poste de DG à Radjaâ qui n'est pas le bienvenu dans la famille des actionnaires…

Vous savez, plusieurs ont eu des

Djebbari,

avec sa

chaîne,

serait d'un

bon apport

JE SUIS SANS

SALAIRE DEPUIS

5MOIS

«Radjaâ est propre»

postes sans être enfants du club. Concernant Radjaâ, il a de l'expérience,

il a une bonne réputation, il est propre,

fils de bonne famille. Il compte trois accessions avec l'OMA, il a de bonnes

relations.

Sauf que ça ne peut continuer, la situation n'a pas l'air de changer, que comptez-vous faire ?

Franchement, on ne sait pas, on attend cette semaine. Normalement, chacun son domaine. Vous savez, on aime polémiquer, on raconte que Tahar veut prendre un salaire d'entraîneur, pas de DG. Nous, dans l'administration, sommes crédibles, pas des voleurs. Nous sommes des fonctionnaires, donc pourquoi nous perturber ?

Benmimoun intervient :

Le club a reçu 5 milliards, on les a dépensés pour les salaires. Toysali a versé 6 millions de dinars, puis 2 milliards de la Sonatrach et 2 autres d'Hyproc. Pour les dépenses, vous pouvez consulter le trésorier, il vous donnera des détails sur la manière dont nous avons dépensé tout cet argent.

Une rumeur parle de l'intérêt de Mehiaoui pour reprendre la société, qu'en dites-vous ?

Je suis DG et entraîneur en même temps. Disons que je fais partie du staff

technique. Mais la décision, on la prend ensemble. Donc, je mérite de prendre double prime (il sourit). A ce sujet, j'ai appris que Djebbari leur a dit comment Tahar ne peut pas décider de son salaire lui-même. Donc, il y a une astuce comme cette loi 212 dans les statuts qui stipule que même sans contrat, le directeur administratif comme Radjaâ peut me signer le droit de prendre une avance de l'ordre de 80% du salaire. Mais je ne le ferai pas, j'attends la réponse des actionnaires. Pour Djebbari,

il a la chaîne TV El-Bahia, pourquoi ne

prend-elle pas en charge le Mouloudia avec un sponsoring d'un milliard par exemple ? Après, il aura l'exclusivité avec des compétences à tous les niveaux. Il prend en charge les entraînements, les déplacements, les

frais de l'hôtel. Je le lui ai dit avant le match du CSC d'autant que c'est un enfant d'El-Hamri. J'aimerais bien qu'il

y pense.

Concernant l'équipe, comptez-vous réellement sanctionner Hamia ?

Hamia, je lui ai donné un questionnaire au même titre que les joueurs qui ont joué au stade de la Radieuse un vendredi, alors qu'ils étaient au repos. Il y a aussi Litim qui s'est absenté. Les joueurs savent qu'ils ont des droits et des devoirs. Chacun doit adhérer à notre méthode de travail, chacun doit donner l'exemple.

Friefer sera-t-il libéré au prochain mercato pour la Tunisie ?

Non, pas du tout. Ni Freifer ni un

autre, pour l'instant, il n'y a pas de liste de libération. Quand je fais la remarque sur un mauvais rendement, on véhicule de fausses informations. Aujourd'hui, nous avons 10 points, il reste 9 matches

à jouer. On doit engranger le maximum

de points, après on fera le bilan, on convoquera chaque joueur pour lui présenter son bilan personnel avec son volume de jeu, après on verra. Vous savez, sans la cassure dans la

programmation, on aurait pu évaluer le niveau ; normalement après la 7e journée, je peux avoir une idée.

Etes-vous satisfait des recrues ?

Je ne suis pas tellement satisfait pour

être sincère, mais il y a un gros travail qui se fait avec eux et les autres. Il y a des joueurs qui progressent, mais on nous a cassés avec ces fréquents arrêts dans le championnat ; des trêves de trois semaines à un mois. Ce n'est pas bon pour le joueur et c'est difficile de le convaincre de travailler. On essaie de gérer le groupe, les éléments qui n'ont pas une attitude positive. Ils ont hérité de ce qu'ils ont vécu la saison dernière. Ils savent qu'ils sont dans un grand club, qu'ils doivent honorer leur contrat et agir en professionnels, notamment par respect à cette galerie immense. 

Mehiaoui ? Sincèrement, je ne sais pas ; que Dieu l'aide s'il veut prendre le club ! J'aimerais une grande boîte de l'envergure du MCO, de notre ville. Les actionnaires, il faut qu'ils ouvrent le capital aux gens capables d'acheter des actions. Donc, ce n'est pas moi qui décide. Je n'ai aucune garantie
concernant mes cinq mois de salaire, qui va me payer ; j'ai une famille, des enfants. Si on est patients, c'est uniquement dans l'intérêt du Mouloudia qui a un grand public, auquel je dis chapeau. C'est grâce à lui qu'on est là, sans oublier le wali Cherifi. Je dois ajouter une chose.

On a proposé le club à Maghreb Emballage»

Friefer ne

sera pas

libéré au

mercato

Allez-y…

On m'a établi un procès-verbal d'une année, c'est écrit 2019-2020 ; normalement, je ne devais pas accepter,

je ne vais pouvoir rien faire en une

année. Regardez, Benmimoun, à son âge pour renouveler le contrat avec la société Soummam ; il s'est rendu à Akbou pour deux jours. On nous a

fermé les portes, les téléphones, on nous

a réclamé les bilans. C'est dire qu'on

travaille dans des conditions pénibles.

Justement, pourquoi avoir accepté ce poste de DG ?

Je l'ai fait parce que je ne pouvais laisser le club sans DG. Grâce à Dieu, j'ai trouvé des hommes qui m'ont aidé tels Habib (ndlr, Benmimoun), Radja et Baroudi. Le matin, je suis ici au siège qui reste ouvert toute la journée, l'après- midi je suis au stade sur le terrain.

Vous avez nommé Mecheri entraîneur en chef, mais vous assurez les entraînements de l'équipe…

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

LIGUE 1 MOBILIS

15

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 LIGUE 1 MOBILIS 15 MCO “ BELMADI DOIT VOIR MESMOUDI ”

MCO

BELMADI DOIT VOIR MESMOUDI



En quoi consiste l'implication de Maghreb Emballage ?

On salue cette entreprise qui paie le salaire des éducateurs des jeunes catégories. Vous savez, on a proposé au responsable de cette société d'être DG. Mais selon lui, pour le moment il n'est pas question d'en parler. Il le mérite pour tout ce qu'il fait.

Vous avez prévu un panneau publicitaire pour l'hôtel El- Mouahiddine…

C'est vrai, le responsable est à remercier pour sa collaboration et son

aide. Il y a aussi le restaurant Mani à la pêcherie qui nous a énormément aidés avec des glaces pendant l'été par exemple. Je dois ajouter la collaboration de Kredda, le président des jeunes qui met la main à la poche pour aider le club

; il paie l'équipement, le transport et

autres. Il y a aussi le fils d'un ami qui a acheté des micro-ordinateurs avec lesquels on travaille ici au siège.

Où en êtes-vous avec Oreedoo ?

Avec cette entreprise, un problème persiste. Avec l'ancien président, un avenant a été signé jusqu'en 2021 et dans lequel il est impossible de négocier une hausse du montant.

Un mot sur la sélection nationale…

L'EN A a réalisé une belle performance contre la Colombie ; elle a fait une bonne prestation et gagné avec l'art et la manière, avec la grinta aussi. Comme l'a dit Serrar, Belmadi a beaucoup apporté à la sélection. Il a su motiver les joueurs, il les a mis en confiance.

En revanche, le sélectionneur des locaux a échoué…

Personnellement, je suis mécontent, j'aimerais que l'équipe soit entre les mains d'un entraîneur local. Le sélectionneur a pris trois équipes, c'est du 3 en 1 et CEO a pris 2 en 1, mais il est critiqué (il sourit). Franchement, on s'attendait à l'élimination de notre équipe.

Pensez-vous que le MCO dispose de quelques éléments qui méritent une convocation ?

Au MCO, on a 2 ou 3 joueurs ; on a un Mesmoudi qui est en train de faire parler de lui et qui a brillé avec l'USMBA avec des buts pour un axial. Avec nous, il est buteur, il mérite une convocation. Je lance un appel à Belmadi pour le voir et lui donner l'occasion de prendre part à un stage ; c'est un bon joueur, il a des qualités même s'il doit se sacrifier pour y

arriver, il a l'allure, la morphologie qu'il faut. Il y a aussi Guertil qui n'est pas mal

; il a une place dans l'équipe des locaux comme Mansouri ou même Litim, voire Maâzouzi qui a été bon contre l'USMA.

Par quoi voulez-vous conclure ?

J'aimerais que tout le monde adhère pour le bien du Mouloudia. On n'a pas demandé cette situation, des supporters en ont voulu ainsi que le wali et ça a été difficile pour nous. Nous sommes venus dans un moment de crise. Le MCO doit grandir, on a besoin de temps, on commet des erreurs. On veut bien avoir les stades de la LOFA et des Castors pour un centre de formation qui nous donnera au moins de très bons joueurs. En cinq ans, le club n'a joué que pour le maintien, à part la 3e place suite à notre préparation ou la 4e avec Bououkaz. L. M. A.

USMBA

Bel-Abbès se mobilise pour battre le CRB

PAS QUESTION

DE RETOURNER

À LA CASE DÉPART !

Les Scorpions croiseront le fer demain à 18h à domicile avec le CRB (8 e journée de la Ligue 1).

De notre correspondant

DJAOUED B.

Le moins que l'on puisse dire sur cette rencontre, c'est quelle sera d'une grande impor- tance, surtout que l'USMBA se trouve à la 13e place du classe- ment général avec 7 points à son capital et à trois unités de la zone rouge. La bande à Iaïche sera confrontée à la réalité du terrain cet après-midi au stade du 24- Février-1956 où elle affrontera une équipe du CRB qui est dur à cuire, surtout à l'extérieur. Les camarades de Zaârat, qui sont rentrés dans le vif du sujet pour préparer ce rendez-vous, ne jurent que par la gagne. Le coach Iaïche, lui, n'a rien laissé au hasard, il veut faire de cette ren- contre un spectacle. Les Vert et Rouge devront donc s'offrir les trois premiers points à domicile. Pour cela, le coach Iaïche mettra tout son savoir-faire dans le domaine à la disposition de ses capés afin qu'ils atteignent cet objectif.

Les joueurs plus que motivés Côté motivation et comme on n'a pas cessé de le répéter dernière- ment, les joueurs sont très moti- vés et ne développent aucun

complexe vis-à-vis de leur pro- chain adversaire. Les Unionistes savent que leur adversaire du jour est le leader du champion- nat, ce qui veut dire les gars d'Iaïche sont avertis. Après plus de quinze jours de travail, l'équi- pe est fin prête pour aborder le match de cet après-midi. Nous avons constaté tout au long de la semaine que les joueurs sont ani- més d'une grande volonté et sont déterminés à passer ce cap sans embûches. Ils sont confiants et convaincus qu'ils ont les moyens de remporter cette rencontre. Pour ce faire, les camarades de Zerrouki ont besoin du soutien de leurs supporters qui sont un élément incontournable pour la bonne marche du club. Les Scorpions seront sans aucun doute très nombreux cet après- midi au stade et répondront à l'appel de leur équipe. Aux joueurs de ne pas les décevoir.

Iaïche s'est réuni avec ses poulains Avant le début de la dernière séance, le premier responsable de la barre technique de l'USMBA a réuni les joueurs dans les ves- tiaires pour discuter avec eux. L'ancien du RCK a incité le grou- pe à oublier la dernière victoire de Chlef qui est acquise et à se

la dernière victoire de Chlef qui est acquise et à se focaliser sur le prochain match

focaliser sur le prochain match contre le CRB qui s'annonce très difficile devant le leader du championnat. En se basant sur le volet mental afin de remobiliser sa troupe, le staff technique du l'USMBA n'a pas négligé les autres aspects. Pour la séance d'hier, le driver bel-abbésien vou- lait aussi travailler les autres aspects. C'est dire qu'il ne compte pas perdre de temps pour de per- mettre à ses capés une meilleure préparation pour le match de demain contre le CRB. Iaïche a basé ainsi son travail sur le double aspect technique et tac- tique. D'ailleurs, les camarades d'Achour ont bouclé leur derniè- re séance par une sixte durant laquelle ils se sont donnés à fond sous le regard attentif de leur

coach qui n'hésitait pas à appor- ter les correctifs nécessaires ; d'ailleurs à force de parler et de crier après ses poulains, il a perdu la voix. Tout cela pour montrer à ses joueurs que leur équipe n'est pas encore sauvée.

Le staff technique insiste sur l'efficacité offensive Sur un autre plan, le staff tech- nique a insisté sur l'efficacité offensive pour être à la hauteur demain et réussir un bon résultat à domicile face au CRB. Aussi, la dernière séance a été consacrée au travail offensif devant les bois avec l'objectif, bien sûr, de refaire le plein et d'enregistrer les trois premiers points du championnat. Dj. B.

Achour : «On sait ce qui nous attend»

championnat. Dj. B. Achour : «On sait ce qui nous attend» Demain, votre équipe sera confrontée

Demain, votre équipe sera confrontée au CRB, comment voyez-vous l'issue de cette confrontation ?

Ce sera certainement une rencontre fortement dispu- tée, ce genre de confronta- tions est toujours difficile. Nous avons intérêt à sortir le grand jeu.

Votre adversaire occupe la 1re place au classement général, cela ne vous inquiète pas ?

Le CRB est l'équipe miracle du championnat, après tout ce qu'elle a vécu au début de la saison derniè- re, malgré la défalcation des points et les résultats néga- tifs, elle a su relever la tête en rattrapant son retard et à s'éloigner de la zone rouge et le plus important, rempor- ter la coupe d'Algérie. Cette saison, le CRB a fait un début de championnat

exceptionnel en occupant la 1re place. C'est pour cela qu'il faut le prendre très au sérieux.

Comment voyez-vous cette rencontre ?

Le CRB est connu pour son jeu ouvert et il veut pré- server son statut de leader. Pour cela, on s'attend à affronter un adversaire redoutable, d'où l'obligation de le prendre très au sérieux sans lui laisser le moindre espace d'évolution. Un suc- cès est notre objectif et pour cela, chacun de nous est conscient qu'il se doit d'être au top.

On comprend que vous visez la victoire

Bien sûr, notre objectif est le gain de la rencontre. Mais il faut reconnaître que nous aurons à faire à un adversai- re assez costaud. Cela dit, on s'efforcera de réaliser notre

première victoire en cham- pionnat.

On sent en vous une certaine détermination à arracher un bon résultat

En effet, on a grande envie de remporter un succès pour faire plaisir à nos supporters qui ont galéré avec nous tout au long des saisons précé- dentes. On sait que notre mission sera difficile, mais pas impossible.

Aussi, il y aura une grande pression sur votre équipe…

Je ne le pense pas. Au début de la rencontre, la pression sera 50/50. Notre adversaire va tout faire pour absorber nos attaques. Mais nous aussi, nous serons sou- tenus par nos fans qui seront très nombreux au stade pour nous soutenir. De ce côté, on ne se fait pas trop de soucis. Dj. B.

16 www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

PUBLICITÉ

16 www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BOUMERDES DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE NIF 408002002035074

Avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales N°01/DPC/2019

La Direction de la Protection civile de la wilaya de Boumerdès lance un avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales pour la Réhabilitation des infrastructures de la protection civile

- Unité principale de protection civile de BOUMERDES

- Unité de protection civile de THENIA

 

- Unité de protection civile d'ISSER

Les soumissionnaires ayant la qualification catégorie une (I) ou plus dans le secteur de bâtiment (Activité principale ou secondaire) intéressés par cet avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction de la protection civile de la Wilaya de Boumerdès, sis Boulevard administratif centre-ville Boumerdès dès la parution de cet avis dans le BOMOP ou les quotidiens nationaux. Les soumissions doivent être accompagnées par les pièces réglementaires valables le jour de l'ouverture des plis.

A/ Le dossier de candidature contient :

 

- Une déclaration de candidature

- Déclaration de probité datée et signée (modèle joint au présent cahier des charges)

- Une copie originale du casier judiciaire

 

- Une copie de l'extrait de rôles apuré ou avec échéancier

- Une copie de relevé d'identité bancaire (RIB)

 

- Attestation d'identification fiscale (NIF) et statiques (NIS)

- Les statuts pour les sociétés

 

- Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les entreprises pour l'année 2018

- Les documents relatifs aux pouvoirs habilitant les personnes à engager l'entreprise

Tout document permettant d'évaluer les capacités des candidats, des soumissionnaires ou, le cas échéant, des sous-traitants.

-

1- Capacités professionnelles : une copie du certificat de qualification et classification professionnelle catégorie une (I) ou plus dans le secteur de bâtiment (activité principale ou secondaire) en cours de validité 2- Capacités financières : moyens financiers justifiés par les bilans financiers des trois dernières années, à savoir 2016, 2017 et 2018 visés par les services des impôts. 3- Capacités techniques : moyens humains propres au soumissionnaire et matériels spécifiques à l'activité accompagnée des pièces justificatives (factures, cartes grises, contrat de location notarié + diplôme, attestation d'affiliation à la CNAS pour l'effectif d'encadrement ou la liste nominative de l'effectif visé par CNAS et références professionnelles (attestations de bonne exécution valorisées, datées, signées et délivrées par les maîtres d'ouvrages publics)

B/ Offre technique (ENVELOPPE E2) doit comporter :

La déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint renseignée, datée et signée et paraphée par le soumissionnaire

-

-

Tout document permettant d'évaluer l'offre technique : un mémoire technique

justificatif et tout autre document exigé en application des dispositions de l'article 78 du décret présidentiel N°15-247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et des délégations de service public à savoir :

Le cahier des charges portant à la dernière page la mention manuscrite "lu et accepté"

-

C/ Offre financière (ENVELOPPE E3) doit comprendre :

La lettre de soumission (selon le modèle ci-joint) renseignée, datée et signée par le soumissionnaire

-

-

Le bordereau des prix unitaires (BPU) dûment renseigné, daté et signé par le

soumissionnaire

Le détail quantitatif-estimatif (DQE) de l'offre dûment renseigné, daté et signé par le soumissionnaire

-

L'enveloppe extérieure doit être anonyme, comportant la mention suivante :

Soumission à ne pas ouvrir Appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales N°01/DPC/2019 ayant pour objet :

Réhabilitation des infrastructures de la protection civile - Unité principale de protection civile de BOUMERDES - Unité de protection civile de THENIA - Unité de protection civile d'ISSER

Les soumissions doivent être déposées auprès du secrétariat de la direction de la protection civile de la Wilaya de Boumerdès le dernier jour de la date de dépôt des offres soit 15 jours à compter de la date de publication sur le premier quotidien national ou sur le BOMOP avant 10h00min. Si ce jour est férié ou jour de repos légal, le dépôt des offres se fera le jour ouvrable suivant.

*

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée 03 mois

à compter de la date de dépôt des offres augmentée de la durée de préparation des offres.

*

Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d'ouverture des plis qui aura

lieu le 15 e et dernier jour de la date limite de dépôt des offres en séance publique à 10h 30 min à la Direction de la Protection Civile de Boumerdès.

Compétition / PUB

 

ANEP 191 602 2258 du 22/10/2019

/ PUB   ANEP 191 602 2258 du 22 /10/2019 au quotidien Le numéro d'identification fiscale

au quotidien

au quotidien

Le numéro

d'identification

fiscale (NIF)

Délai

Résultat

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA : BOUMERDES DAIRA : KHEMIS EL KHECHNA COMMUNE : OULED MOUSSA NIF : 41000200003509701016

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE D'UN MARCHE

Conformément aux dispositions de l'article 82, alinéa 01 du décret présidentiel N°15/247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et délégation de service public, Le président de l'assemblée populaire communale d'Ouled Moussa informe les

soumissionnaires concernés par l'avis d'appel d'offres national ouvert N°07/2019 paru le 29/09/2019

et le 30/09/2019 au quotidien Compétition / Pub et le BOMOP

Relatif à : Alimentation «fourniture produits alimentaires pour cantines scolaires»

Et après évaluation des offres par lot, le marché est attribué provisoirement comme suit :

   

Entreprise

(Soumissionnaire)

 

Montant du lot (DA/TTC)

     
 

LOT N°01 Alimentation générale Morsli Abdelkader. Cité Benadjel, Boudouaou, W Boumerdes

 

10.224.860,00 DA

   
 

LOT N°02 Légumes et fruits Morsli Abdelkader. Cité Benadjel, Boudouaou, W Boumerdes

 

328.000,00 DA

   
 

LOT N°03 Viandes blanches Morsli Abdelkader. Cité Benadjel, Boudouaou W Boumerdes

 

3.910.000,00 DA

   
 

LOT N°04 Pain Morsli Abdelkader. Cité Benadjel Boudouaou W Boumerdes

 

850.000,00 DA

   

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés compétente dans un délai de 10 jours à compter de la première publication de l'avis d'attribution provisoire du marché dans le bulletin officiel des marchés de l'opérateur public, la presse ou le portail des marchés publics, conformément à l'article 82 alinéa 02 du décret présidentiel N°247/15 du 16/09/2016 portant réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence des capacités minimales en question sont invités de se rapprocher de nos services au plus tard dans les 03 jours à compter du premier jour de la publication de l'attribution provisoire du marché à prendre connaissance des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres techniques et financières et ce conformément aux dispositions de l'article N°82 alinéa 03 du décret présidentiel N°15/247 du 16/09/2015 portant réglementation des marchés publics et délégation de service public.

Compétition / PUB

des marchés publics et délégation de service public. Compétition / PUB ANEP 191 602 2362 du

ANEP 191 602 2362 du 22/10/2019

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

ESS

17

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 ESS 17 VOILÀ POURQUOI HALFAÏA N'A PAS ENCORE EU SON AGRÉMENT

VOILÀ POURQUOI

HALFAÏA N'A PAS ENCORE EU SON AGRÉMENT

VOILÀ POURQUOI HALFAÏA N'A PAS ENCORE EU SON AGRÉMENT Presque plus de 2 mois après son

Presque plus de 2 mois après son élection, le néo-boss ententiste Fahd Halfaïa n'a pas encore eu l'agrément. Mais pourquoi tout ce retard ? Voici quelques éléments de réponse que nous avons pu recueillir auprès de sources sûres.

De notre correspondant FARÈS ROUIBAH

Au cours de ses récentes sor- ties médiatiques, Halfaïa a évoqué un problème administratif concer- nant l'agrément qu'il devait avoir pour pouvoir agir librement et en finir avec quelques soucis de ges- tion du club qu'il dirige, tels le

paiement de ses joueurs et le recru- tement d'un nouvel entraîneur. ''J'ai entamé les démarches pour payer les joueurs cette semaine, c'est-à-dire avant la rencontre face

à l'ASO. Toutefois, j'ai eu des

les observateurs du côté d'Aïn El- Fouara qui s'interrogent sur ce retard inexplicable au moment où l'on estime qu'un tel document aurait pu être disponible une semaine seulement après la tenue de l'AG extraordinaire de la SSPA/ESS.

Le boss a senti le coup venir D'après des sources bien infor- mées, le néo-patron du club d'Aïn El-Fouara a fait l'objet de ce qu'on peut qualifier de ''sabotage''. Le wali de Sétif Mohamed Belkateb, qui suit de près l'actualité du club phare de la wilaya qu'il dirige, a ordonné de faire la lumière sur cette affaire. Le premier respon- sable de la capitale des Hauts Plateaux est entrain d'agir pour que Halfaïa ait son agrément. Des assurances lui ont été données pour récupérer le document en question dans les plus brefs délais. On parle de demain. Toujours est- il que cette affaire montre, une fois de plus, les luttes internes dans la maison sétifienne et qui ne font que compliquer la situation de l'équipe appelée à se ressaisir avant qu'il ne soit trop tard.

avoir appris que Halfaïa allait les

écarter définitivement de la gestion du club. ''Ce sont deux dirigeants bien connus à Sétif. Ils n'ont pas admis qu'ils soient écartés, c'est pour cette raison qu'ils ont agi de cette manière. Ils font tout pour saboter le nouveau prési- dent'', a révélé notre source qui a évité de nous apprendre d'autres affaires concernant ce duo qu'il considère dan- gereux pour la sta- bilité du club. ''C'est sûr qu'ils ne vont pas rester les bras croisés vu qu'ils vont se voir écartés de la direction et par ricochet des avan- tages qu'ils peuvent en bénéficier grâce à leur présence au sein de la direc- tion'', a souligné notre

empêchements tel l'agrément que

Il aura le fameux

interlo-

je n'ai pas encore eu des instances

document aujourd'hui

cuteur.

concernées'', a-t-il dit. Une déclara-

Il faut savoir que les dirigeants en

F. R.

tion qui n'a pas laissé indifférents

question ont agi de la sorte après

Il semblerait que le président a tout conclu avec lui

Ça sera un coach français

Il semblerait que Halfaïa a conclu avec un technicien français pour la succession de Madoui. Bien que le retour de ce dernier soit encore d'actualité, nous avons appris que le néo-boss ententiste a trouvé un

accord avec un coach étranger probablement de nationalité française. Pour le moment, Halfaïa évite de divulguer son nom puisqu'un autre club serait sur ses traces. Ce qui est sûr, le nouvel entraîneur

pourrait être présent au stade du 8- Mai-1945 demain face à l'ASO. L'occasion pour lui de voir de plus près l'équipe qu'il aura à diriger au lendemain de cette rencontre.

F. R.

SAÏDI : «Face à

Chlef, il nous faut une victoire»

De retour après avoir bien récupéré d'une blessure, l'ailier ententiste affirme que son équipe est décidée à négocier au mieux le match de demain face à l'ASO.

Qu'en est-il de votre préparation en vue de la reprise programmée ce mercredi ?

Disons que nous avons bien travaillé durant la trêve internationale. Nous avons profité de cette période pour récupérer et corriger en même temps les lacunes que le staff technique a constatées au cours de nos sept premiers matches officiels du championnat. En outre, nous avons livré une joute amicale face au NCM qui fut bénéfique à plus d'un titre, aussi bien pour nous les joueurs que pour le staff technique.

Ne pensez-vous pas qu'il est grand temps de réagir après votre début mitigé en championnat ?

Tout à fait. Le groupe est assez conscient de la difficile tâche qui l'attend maintenant, surtout que nous n'avons pas réussi un bon départ. Toujours est-il que le parcours

pas réussi un bon départ. Toujours est-il que le parcours est encore long avec beaucoup de

est encore long avec beaucoup de matches où nous allons faire le maximum pour obtenir de bons résultats.

Demain, vous allez jouer l'ASO dans votre fief. Comment se présente pour vous cette confrontation ?

Nous devons arracher les 3 points afin d'éviter de compliquer notre situation au classement. Cela dit, notre mission ne sera pas facile devant une équipe de Chlef qui ne viendra pas à Sétif pour limiter les dégâts. Elle reste sur une victoire contre la JSK ; du coup, elle va essayer de repartir avec un résultat positif. Nous comptons cependant faire de notre mieux pour engranger les trois points de la victoire et fuir la zone dangereuse.

F. R.

ASO

Chlef se met sur orbite

Les Chélifiens ne pensent qu'au match de demain face à l'Entente. Un match qu'ils veulent réussir coûte que coûte.

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

Depuis plus de dix jours, les camarades de Tahar, qui

ont brillé de mille feux face à la JSK, projettent de récidiver

à Sétif. Conscients de la

difficulté de la mission, les

Asnamis affichent quand même des ambitions. Estimant qu'ils ont les moyens de faire bonne figure sur le terrain du 8-Mai-1945, Sahnoune and Co promettent de faire le maximum en profitant de la moindre

erreur de l'adversaire pour réaliser un bon résultat à même de les réjouir pour faire face à de meilleurs lendemains. Le moral étant à la hausse après un premier succès arraché avec brio et une entrée d'argent inattendue, les poulains de Zaoui, qui aspirent réussir ce déplacement, préparent le match dans de bonnes conditions où la sérénité est affichée. Même si le groupe est handicapé par l'absence de Kaïbou, le retour des blessés dont Benkablia et

Bengrina, réjouit le staff technique qui aura l'embarras du choix quant à aligner l'équipe capable de rentrer avec un résultat positif. La détermination étant toujours présente dans le groupe, on s'attend à une prestation comme celle affichée face à la JSK.

Z. Z.



Les

Djawarih

comptent

être en

nombre

à Sétif

Pour assister leur équipe, les supporters de l'ASO s'organisent depuis une semaine pour effectuer le déplacement à Sétif. Les appels pour le voyage se font à travers les réseaux sociaux et on s'attend à ce qu'il y ait du répondant.

et on s'attend à ce qu'il y ait du répondant. BENAMRANE : «Psychologiquement, nous sommes mieux

BENAMRANE :

«Psychologiquement, nous sommes mieux que l'ESS»

Je ne vous cache pas, ce sera difficile pour les deux équipes, mais on fera de notre mieux pour confirmer notre dernière presta- tion saluée par notre public qui était satisfait. Nous ne manquons pas d'atouts et nous les ferons valoir. Je crois que si on joue comme au dernier match, la vic- toire ne nous échappera pas.

Ce ne sera quand même pas aussi facile… C'est vrai, mais je suis sûr que nous sommes mieux que l'adver- saire sur le plan mental. L'ESS sera obligée de courir derrière le résultat, d'où la pression, alors que de notre côté, on jouera plus à l'aise. Les Sétifiens seront pres- sés par leurs supporters et ce n'est pas facile d'être dans une telle situation.

Cela veut-il dire que le groupe est paré pour cette rencontre ?

Tout le groupe est déterminé à réussir cette mission. Nous en avons les moyens et nous sommes décidés. Le groupe a retrouvé sa sérénité. Je n'oublierai jamais que le moral a été bel et bien sapé. Mais pour le moment, on ne pense qu'à continuer à bien faire et à tenter de prolonger cette série de résultats positifs à même de nous permettre de retrouver une certaine dyna- mique.

Vous étiez parmi les satisfactions de la dernière rencontre… J'espère avoir été à la hauteur, je ne vous cache pas que les encouragements de l'entourage de l'équipe m'ont été très utiles. Je travaillerai davantage pour perfectionner mon jeu et réussir à faire mieux pour être à la hau- teur.

Z. Z.

Le défenseur Benamrane semble très optimiste pour le match de son équipe face l'ESS après son succès face à la JSK arraché avec une grosse détermination.

Un mot sur l'ambiance actuelle du groupe… Le groupe tente d'être à la hau- teur et on ne pense qu'au match face à l'ESS en espérant que les conditions nous seront favorables pour confirmer notre dernier résultat qui a été acquis avec la manière. Nous voulons continuer sur la même voie et pourquoi pas, surprendre l'ESS chez elle, surtout que l'adversaire n'est pas vraiment à l'aise.

Justement, comment voyez- vous ce match ?

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

18

LIGUE 2 MOBILIS MISE À JOUR DE LA 6 e JOURNÉE

18 LIGUE 2 MOBILIS MISE À JOUR DE LA 6 e JOURNÉE USMH 15h JSMB LA

USMH

15h

JSMB

LA JSMB EN QUÊTE D’UN SUCCÈS À

L’EXTÉRIEUR

1

er

Départ à Alger à 15h30

Comme il fallait s’y attendre, la JSMB s’est déplacée, hier à 15h30, pour Alger pour affronter l’USMH dans un match retard de la 6e journée de Ligue 2. D’ailleurs, les Vert et Rouge n’ont pas effectué de séance hier. Rappelons que les Vert et Rouge misent énormément sur une victoire face aux Harrachis afin d’espérer une meilleure suite du parcours de cette saison.

une meilleure suite du parcours de cette saison. Dans le cadre de la mise à jour

Dans le cadre de la mise à jour de la 6 e journée de Ligue 2, la JSMB affrontera cet après-midi l’USMH sur son terrain. Une dure mission attend les Vert et Rouge qui cherchent leur première victoire de la saison à l’extérieur.

De notre correspondant

SALIM L.

Piégé à domicile, jeudi dernier, par l’ASK, le vieux club de la Soummam effectuera son 3e déplacement de cette saison sur le terrain des Harrachis avec la volonté de renouer avec le succès et effacer le dernier semi-échec. Sans victoire en déplacement, les Vert et Rouge veulent réussir leur premier succès hors de leurs bases en s’imposant face à la lan- terne rouge du championnat, en l’occurrence l’USMH. Le faux pas semble interdit pour les poulains de l’entraîneur Moez Bououkaz s’ils espèrent avoir une suite de leur parcours plus confortable. Cependant, la mission risque d’être compliquée face à des Harrachis qui ne vont tout de même pas laisser filer les trois points chez eux aussi facilement. Ainsi donc, il s’agit d’une ren- contre qui promet en suspense et

rivalité. En somme, une première victoire à l’extérieur serait le meilleur rachat possible pour les Vert et Rouge.

Ne pas sous-estimer les Harrachis Confrontés à la lanterne rouge du classement de Ligue 2, les cama- rades du gardien de but Nafaâ Aloui semblent avoir une mission moins difficile que celle face aux Khroubis. En revanche, la réalité du terrain pourrait être toute autre en sous-estimant les gars de Maison-Carrée. Les Harrachis, qui occupent la dernière place du classement général du champion- nat avec un seul point récolté au bout de 7 matchs joués, ne sont pas prêts à perdre plus de points chez eux. Ce que les gars d’Yemma Gouraya doivent prendre en considération. En parallèle, ces derniers ont intérêt à profiter de la grosse pression des supporters harrachis sur leurs joueurs pour les surprendre.

Une chose est sûre, la défaite est interdite de part et d’autre.

Chasser le doute définitivement Certes, la JSMB est en train de vivre un début de saison le plus difficile depuis plusieurs années. Occupant la 14e place avec seule- ment 6 points, les Vert et Rouge ne semblent toujours pas sortis du tunnel. Il faut dire que suite au semi-échec concédé à domicile face à l’ASK, jeudi dernier, le doute persiste encore chez les Béjaouis. La seule façon de le chasser définitivement est de quitter le stade du 1e-Novembre de Mohammedia avec les trois points de la victoire face aux Harrachis. Il s’agit donc d’un déclic à provoquer pour les Vert et Rouge après avoir été stoppés en plein élan par les Khroubis. Serait-il le cas ? Réponse cet après-midi à partir de 15h.

S. L.

Aloui : «On ne ménagera pas l’USMH»

«J’ai réussi à garder ma cage vierge

lors des 2 derniers matchs

»

N’ayant pas encaissé de buts lors des deux derniers matchs, le gardien, Nafaâ Aloui, à l’instar de tous ses coéquipiers, se dit optimis- te quant à la réussite d’un bon résul- tat cet après-midi sur le terrain de l’USMH. Selon lui, le groupe dispu- tera ce match sans se soucier de la situation de l’adversaire. Le natif de Biskra ne cesse de gagner des points en enchaînant 180 minutes sans encaisser de but. Joint par nos soins, le portier estime que la victoire, aujourd’hui, serait le vrai démarra- ge de l’équipe.

Un nul face à l’ASK, pensez-vous que ce résultat vous arrange ?

C’était un match équilibré et je pense que le score nul est un résul- tat logique par rapport à la physio- nomie de cette rencontre. On n’a pas pu trouver l’antijeu de l’ASK qui s’est regroupée en défense en pre- mière mi-temps. En seconde mi- temps, on voulait marquer, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. Du coup, on a terminé sur un score nul qui, à mon avis, arrange les deux équipes.

Vous allez affronter l’USMH aujourd’hui, comment se présente cette rencontre ?

C’est un match difficile pour les deux équipes qui vivent quasiment dans les mêmes conditions. Mais on ne va pas se soucier de la situation de l’USMH, on a vraiment besoin des 3 points de la victoire. Le grou- pe est conscient de ce qui l’attend dans ce match. Le plus important est de revenir au bercail avec un résul- tat positif qui nous permettra de préparer la suite de notre parcours le plus confortablement possible.

Vous avez encore un match retard, pensez-vous qu’il vous permettra d’améliorer votre classement ?

C’est vrai qu’on voulait jouer ces matchs dans les délais impartis, malheureusement, cela n’a pas été le cas. On doit s’adapter à cette pro- grammation et essayer de récolter le maximum de points. Je pense que le staff technique est au courant de ce qui nous attend et va essayer de nous préparer dans les meilleures conditions possibles pour dépasser le problème de la programmation.

Vous avez enchaîné deux matchs sans encaisser de but, êtes-vous prêts à en

enchaîner d’autres ?

Effectivement, Dieu merci, j’ai réussi à garder mes filets propres lors des deux derniers matchs. C’est mon devoir sur le terrain et je vais essayer de garder ma cage vierge

lors des prochaines rencontres Incha Allah. Donc, je suis prêt à travailler et à fournir encore plus d’efforts pour y parvenir et aider mon équipe

à ma manière.

Que manque-t-il pour que la JSMB puisse reprendre son envol ?

Je pense que c’est une question de temps. D’ailleurs, vous avez vu que l’équipe a effectué une préparation d’intersaison perturbée l’été dernier. Du coup, l’équipe doit enchaîner jusqu’à trois victoires pour retrou- ver la confiance. En parallèle, nos attaquants aussi travaillent dur dans les entraînements pour essayer d’améliorer leur rendement. J’espère que l’équipe pourra rebon- dir à partir d’aujourd’hui, car elle le mérite.

Quel message avez-vous à adresser aux supporters ?

C’est logique que nos supporters soient inquiets après le dernier match nul. Mais ils doivent être encore patients avec nous, la saison est encore longue. C’est grâce à leur

soutien qu’on va pouvoir rebondir et retrouver nos sensations. Donc, je les appelle à rester derrière nous et

à nous soutenir incessamment pour les faire rêver. S. L
à nous soutenir
incessamment
pour les faire
rêver. S. L

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Journée nationale de la presse Ooredoo présente ses vœux à la presse
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Journée nationale de la presse
Ooredoo présente ses vœux à la presse algérienne
Ooredoo marque la Journée nationale de
la presse, célébrée le 22 octobre 2019, et pré-
sente ses vœux de réussite et de prospérité à
l'ensemble de la famille de la presse natio-
nale.
Dans son message de vœux à la presse
nationale, le Directeur général de Ooredoo
M. Nikolai Beckers, a déclaré : "A l'occasion
de la célébration de la Journée nationale
de la presse, je tiens au nom de Ooredoo à
présenter nos vœux de succès aux profes-
sionnels des médias algériens. La diversité
du paysage médiatique algérien constitue,
aujourd'hui, une richesse pour l'Algérie.
Ooredoo, qui a toujours œuvré à promou-
voir ses liens avec les médias algériens,
tous supports confondus, réitère son enga-
gement à renforcer davantage ce partena-
riat."
Pionnière dans la promotion du partena-
riat avec les médias algériens, Ooredoo a
initié de nombreux projets inédits en direc-
tion des professionnels du secteur des
médias.
Il s'agit notamment de son concours
Media Star qui est à sa 13e édition et son
club de presse créé en 2006 et dans le cadre
duquel plus d'une soixantaine de forma-
tions ont été dispensées au profit des pro-
fessionnels des médias traitant des diffé-
rentes thématiques utiles à l'exercice de leur
métier.

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

MISE À JOUR DE LA 6 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS

19

MISE À JOUR DE LA 6 e JOURNÉE LIGUE 2 MOBILIS 19  USMH 15h JSMB

USMH

15h

JSMB

El-Harrach, les 3 points

POUR SE RELANCER

PAR MEHDI KABI

Les Jaune et Noir ont un ren- dez-vous important aujourd'hui à 15h avec la JSMB, dans un match retard comptant pour la 6e journée de la Ligue 2 Mobilis. Après avoir enchaîné les mauvais résultats depuis le début de la saison, le moment est venu de se racheter du côté de l'USM El Harrach. L'arrivée du nouvel entraîneur met l'équipe dans de bonnes conditions. Comme tout le monde le sait, Farès Benabderrahmane et ses coéquipiers sont restés sans entraîneur pendant un moment. Ces derniers ne pou- vaient plus compter sur les services d'Ismael Djelid, qui avait enchaîné les contreperformances ; il n'était donc plus le bienvenu au sein de l'équipe. La direction a décidé de se passer de ses services ; il aura fallu cependant du temps pour le rempla- cer. C'est d'ailleurs après de longues recherches que la direction harrachie a décidé de s'attacher les services de Sid Ahmed Slimani, qui a de suite accepté de relever le défi et de tenter d'apporter sa touche afin de relancer l'équipe. Ce dernier, qui a essuyé sa première défaite lors de la dernière journée face au MCS à Saïda, veut maintenant arracher son premier bon résultat. Il faut savoir qu'El-Harrach n'a pas encore remporté de victoire cette saison et doit obligatoirement se relancer afin de se mettre en bonne position avant le match suivant. Une victoire fera beaucoup de bien à l'équipe harrachie et aux supporters

de bien à l'équipe harrachie et aux supporters qui veulent voir leur équipe de cœur sortir

qui veulent voir leur équipe de cœur sortir rapidement de cette crise. En tout cas, les Jaune et Noir auront l'avantage de jouer sur leur terrain et dans le stade du 1er-Novembre de Mohammadia. Ils pourront compter sur la présence de leurs fans qui apporteront leur soutien comme d'habitude. Ce qui est sûr, les Harrachis ne veulent laisser aucune chance à leur adversaire béjaouï et comptent bel et bien garder tous les points à la maison. Même si ce ne sera pas facile, le nouvel entraîneur Sid Ahmed Slimani a beaucoup tra- vaillé, lors de ce stage bloqué, sur le volet moral et espère que ses pou- lains réussiront une belle prestation aujourd'hui.

Un concurrent direct pour le maintien Le match d'aujourd'hui sera d'une grande importance, car en plus de l'obligation de remporter une victoire afin de se relancer, la JSMB est un concurrent direct pour le maintien. Il faut savoir que la différence de points entre les Harrachis et les Béjaouïs est de 4 seulement. La JSMB, qui est à l'avant-dernière place du classement de la Ligue 2 Mobilis, compte seule- ment 6 points au compteur. Une vic- toire aujourd'hui au stade du 1er- Novembre-1954 de Mohammadia permettra aux Jaune et Noir de rédui- re l'écart et de s'éloigner de la zone rouge. Comme tout le monde le sait, c'est un match retard, donc l'USMH

est dans l'obligation de profiter de la situation pour réussir sa victoire aujourd'hui. En plus, l'adversaire n'est pas au top cette saison. La JSMB enchaîne aussi les mauvais résultats et se trouve en difficulté en bas du tableau d'affichage. Perdre aujour- d'hui ou se partager les points serait une catastrophe pour les Jaune et Noir qui ont déjà raté des rendez- vous importants face à d'autres concurrents au maintien à l'image de l'ABS, qui a remporté sa première victoire de la saison face à l'USMH. Ainsi, le rendez-vous d'aujourd'hui sera l'occasion pour Sid Ahmed Slimani et ses hommes de se relancer et de réduire l'écart avec son concur- rent direct, la JSMB. M. K.

Le coach ne sera pas sur le banc

Comme on pouvait s'y attendre, l'entraîneur harra- chi Sid-Ahmed Slimani ne sera pas sur le banc lors de la rencontre d'aujourd'hui face à la JSMB. Ce dernier, qui redoutait que la situation ne perdure, ne pourra pas encore s'assoir sur le banc de touche pour le moment ; il suivra sans aucun doute la rencontre d'aujourd'hui depuis les tribunes. Il faut savoir que la direction harra- chie n'a toujours pas réglé son différend avec Ismael Djelid et que, pour le moment, son contrat est tou- jours en cours. Djelid, qui n'est plus le bienvenu au sein de l'équipe harrachie, a décidé de ne pas lâcher l'af- faire, mais de persister jus- qu'à avoir gain de cause. Les dirigeants, de leur côté, ont décidé de saisir la CRL afin de pouvoir sortir de cette situation. En tout cas, c'est Sid Ahmed Slimani qui en paye les frais pour le moment puisqu'il ne pourra pas faire son travail dans des conditions optimales.

USMH-JSMS samedi

Les Jaune et Noir prendront part aujourd'hui au match face à la JSMB dans le cadre de la 6e journée de la Ligue 2 Mobilis. Un match retard qui pourrait leur permettre de se relancer et de réduire l'écart avec les autres équipes. Les Harrachis n'auront que trois autres jours afin de se pré- parer pour la rencontre sui- vante qui se jouera face à la JSMS. Cette rencontre est programmée pour samedi à 15h au stade du 1er- Novembre de Mohammadia.

Slimani ne devrait pas chambouler son onze

Le coach Sid-Ahmed Slimani ne devrait pas apporter beaucoup de changements à son onze de départ face à la JSMB.

Les Harrachis ont pris part à un stage de prépara- tion de trois jours. Un stage bloqué à Souidania, qui a été

organisé par la direction afin de permettre à l'équipe de travailler dans les meilleures conditions et d'être prête pour la rencontre face à la JSMB. Tous les moyens ont été mis à la disposition de l'équipe afin qu'elle n'ait aucune excuse et qu'elle réussisse une belle presta- tion face aux Béjaouis. Le match d'aujourd'hui compte pour la 6e journée puisqu'il a été décalé en attendant la réouverture du stade du 1er-

de

Novembre

Mohammadia. Ce sera aussi le deuxième match de Sid Ahmed Slimani à la barre technique harrachie. Ce der- nier, qui a pris part à une première rencontre face au MCS, a essuyé sa première

défaite avec l'USMH. Il faut

dire que Slimani n'avait pas eu le temps nécessaire de bien préparer son équipe contrairement à la rencontre d'aujourd'hui ; il a profité de plusieurs jours avec ses pou- lains. Il est sûr qu'il ne fau- dra pas s'attendre à des miracles, mais les suppor- ters veulent y croire et atten- dent une belle victoire de leur équipe de cœur aujour- d'hui au stade du 1er- Novembre de Lavigerie. Pour ce rendez-vous, le pre- mier responsable de la barre technique harrachie ne devrait pas apporter beau- coup de changements à son onze de départ. Il devrait d'ailleurs compter sur le même ayant pris part à la dernière rencontre face au MCS. Slimani a déclaré qu'il était satisfait du rendement de ses poulains et qu'il ne manquait que l'efficacité. Il devrait donc compter sur

Mouici dans la cage ;

Abdi,

Benabderrahmane et Abdat en défense. Le milieu devrait être composé de Beyoud, Selama et Harraouche. Enfin, le trio offensif devrait compter Djerbiaa, Benayache et Bahi. Il faut dire que le coach harrachi compte beaucoup sur son onze afin de faire la différen- ce face à la JSMB aujourd'hui et ne veut pas le chambou- ler. Il devrait miser sur la stabilité en attendant de dégager son onze-type.

Toubal,

Il a beaucoup misé sur le volet mental L'entraîneur harrachi a déci- dé de faire un énorme travail sur le volet psychologique. Comme il nous l'a déclaré sur ces mêmes colonnes, il a trouvé un groupe avec un mental au plus bas ; il tente donc maintenant de trouver

MOUICI TOUBAL ABDI BENABDERRAHMANE ABDAT BEYOUD SELAMA HERROUCHE DJERBIAA BENAYACHE BAHI EQUIPE PROBABLE
MOUICI
TOUBAL
ABDI
BENABDERRAHMANE
ABDAT
BEYOUD
SELAMA
HERROUCHE
DJERBIAA
BENAYACHE
BAHI
EQUIPE PROBABLE

les bonnes solutions afin de remettre l'équipe sur la bonne lancée. Sid Ahmed Slimani a beaucoup parlé à ses poulains depuis son arri- vée à la barre technique har- rachie. Il leur a demandé de rester confiants et de se don- ner à fond lors de chaque match afin de faire la diffé- rence. Il les a prévenus qu'aucun joueur n'est sûr de garder sa place de titulaire, mais plutôt que celui qui mérite jouera. Il faut dire que l'arrivée de Slimani per- met ainsi de redistribuer les cartes ; certains joueurs voient ainsi l'occasion de gagner une place dans le onze de l'USMH. De leur côté, les Jaune et Noir sem- blent conscients de la tâche qui les attend et veulent réussir une bonne prestation pour garder les trois points à la maison face à la JSMB. M. K.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. OM

19

09

06

01

02

16

07

+09

2. WAT

19

09

06

01

02

12

05

+07

3. ASK

16

09

05

01

03

09

10

-01

4. OMA

15

09

04

03

02

11

09

+02

5. RCA

15

09

05

00

04

12

12

00

6. RCR

14

09

04

02

03

12

10

+02

7. JSMS

14

09

04

02

03

13

13

00

8. ASMO

13

09

03

04

02

08

07

+01

9. DRBT

12

09

04

00

05

14

11

+03

10. MCS

12

09

03

03

03

06

07

-01

11. MCEE

11

09

02

05

02

07

09

-02

12. MOB

09

08

03

00

05

06

07

-01

13. ABS

09

09

02

03

04

05

08

-03

14. USMAn

08

09

02

02

05

04

10

-06

15. JSMB

06

07

01

03

03

04

05

-01

16. USMH

02

08

00

02

06

06

15

-09

10 e JOURNÉE

11 e JOURNÉE

DRBT-JSMB

JSMB-OM

OM-OMA

OMA-RCA

RCA-MCEE

MCEE-RCR

RCR-WAT

WAT-USMAN

ASK-ABS

ABS-DRBT

MOB-ASMO

ASMO-ASK

USMAn-MCS

MCS-MOB

USMH-JSMS

JSMS-USMAn

20 www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 191 602 2520 du 22
20 www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 191 602 2520 du 22

Compétition / PUB

ANEP 191 602 2520 du 22/10/2019

www.competition.dz

Mardi 22 octobre 2019

MOB

21

www.competition.dz Mardi 22 octobre 2019 MOB 21 LE MOB DOIT RÉAGIR FACE À L'ASMO Les gars

LE MOB DOIT RÉAGIR FACE À L'ASMO

Les gars de la capitale des Hammadites n'ont pas été en mesure de réaliser une bonne performance lors de leur déplacement à Bou Saâda.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Alors que tous les espoirs reposaient sur le groupe quant à un bon résultat face à une formation qui éprouvait des difficultés en championnat, les choses ne se sont pas passées comme prévues. Les supporters du MO Béjaia sont fortement déçus, eux qui croyaient que leur équipe était en mesure d'assurer une bonne performance puisqu'elle évoluait face à l'avant- dernier au classement général. Les amoureux du club phare de la wilaya de Béjaia pensaient qu'après l'arrivée du coach Latrèche, les choses allaient s'améliorer et que le changement opéré au niveau de la barre technique allait porter ses fruits. La situation reste inchangée, avec cette défaite concédée lors des 20 dernières minutes de la rencontre

La LFP publie les dates des 4 prochaines rencontres

Les Vert et Noir misent sur un sans-faute

La Ligue de football profes- sionnel a publié dimanche soir la date des 4 prochaines rencontres en championnat. Après avoir connu la défaite par deux fois, les joueurs du MO Béjaia doivent désormais se préparer pour la réception de l'ASM Oran, ce same- di. Cette rencontre, qui entre dans le cadre de la 10e journée du cham- pionnat de Ligue 2, aura une importance capitale pour le par- cours de l'équipe dans ce cham- pionnat. Les 4 prochains adver- saires du MO Béjaia sont des équipes occupant le milieu du tableau ou jouent leur survie dans ce championnat de Ligue 2. Au vu des ambitions du club cette saison, les joueurs du Mouloudia de Béjaia n'ont pas d'autre choix que de faire un sans-faute, surtout face à des concurrents directs. On peut dire ainsi que les joueurs misent beau- coup sur les 4 prochaines ren- contres pour refaire leur retard et tenter de se rapprocher des équipes du haut du tableau.

Aucune date pour le derby La LFP n'a toujours pas communi- qué la date du derby qui devait avoir lieu il y a une dizaine de jours entre le MOB et la JSMB.

Pour rappel, la LFP a reporté cette rencontre pour des raisons liées à la sécurité. Néanmoins, en publiant les dates des 4 prochaines journées, aucune date n'a été cependant avancée au sujet de la tenue de

cette rencontre derby.

B. E. Z.

face à l'A Bou Saâda, qui revient à hauteur des Béjaouis. Une performance loin de faire l'unanimité chez les fans du club de Yemma Gouraya, qui doit se rattraper et surtout ne pas accuser le coup pour la suite du parcours. Il est clair qu'avec cette défaite concédée en déplacement face à l'ABS, les joueurs n'ont plus le choix. Ces derniers, qui connaissaient les attentes des supporters, n'ont pas été en mesure d'y faire face. L'équipe au-delà du résultat n'a rien démontré sur le rectangle vert. Cela fait d'ailleurs peur aux fans du MOB, qui pensaient que le traitement de choc allait porter ses fruits. Les résultats qu'enregistre actuellement le MOB sont vraiment décevants, et cela les supporters l'ont fait comprendre aux joueurs à la fin de la rencontre face à Bou Saâda. Les Crabes n'ont pas accepté le résultat, mais aussi l'attitude des joueurs sur la pelouse. Ces derniers n'ont pas pu réagir même après le but de Belouadah. Les camarades du capitaine Bouledieb savent qu'ils n'ont plus droit à l'erreur et qu'ils doivent réagir dès ce samedi face à l'ASM Oran. Une formation qui réalise de bons résultats en déplacement.

B. E. Z.
B. E. Z.
qui réalise de bons résultats en déplacement. B. E. Z. BOULEDIEB : «On n'a pas le

BOULEDIEB :

«On n'a pas le choix, on doit gagner»

Le capitaine du MOB, Bouledieb Bilel, montre la voie à ses camarades en estimant que le groupe doit se surpasser pour renouer avec les succès.

Vous venez de subir votre deuxième défaite de suite de la saison, quel est votre commentaire ?

Je ne vous le cache pas, la déception est grande chez les joueurs. Nous avons fourni une belle prestation face à cette formation de l'ABS, mais comme c'est devenu une habitude depuis le début de la saison, la chance nous a tourné le dos. L'équipe de Bou Saâda a profité de la seule occasion de la rencontre pour ouvrir la marque, alors que de notre côté, nous avions le match bien en main et nous n'avons pas su comment concrétiser cette domination.

C'est une défaite qui n'arrange pas vos affaires, n'est-ce pas ?

Bien évidemment, nous étions bien préparés pour aller réaliser un bon

résultat. Nous savions que cette équipe de Bou Saâda avait retrouvé confiance à la suite de sa victoire face à El-Harrach, c'est pour cela que nous devions rester prudents et aborder ce rendez-vous avec beaucoup de détermination. Le fait de perdre des points de cette façon est décevant pour nous.