Vous êtes sur la page 1sur 2

Mécanique I, 2019 C.

Văcărescu
Première année - Spécialisation: Génie Civil en langue française

Source : Vasilescu A., Văcărescu C. - Mécanique : notions théoriques et applications –


statique, editura Conspress Bucureşti, 2015

Devoir D27-28
À l’aide de la méthode des sections, calculez les efforts dans les
b barres marquées par
les coupures I-I et II-II (fig. 11.1).

2P P 3P
I II
4P

3a
I II
4a 4a 4a 4a

Fig. 11.1

Solution partielle :
La poutre en treillis de la figure 11.1 a été analysée dans les devoirs précédents D25-
27 (fig. 10.3). À présent on fait la vérification des résultats obtenus antérieurement avec la
méthode des nœuds, seulement pour les barres coupées.
La section I - I sépare la structure en deux parties distinctes. On considère la partie
gauche (fig. 11.2) qui est soumise à la force extérieure 2P, aux réactions V1 , H 1 et aux
efforts N24, N25, N35 provenant de la coupure I – I.
La condition d’équilibre de la partie gauche est exprimée par trois équations de
projections. En ayant à l’esprit que chaque équation d’équilibre a comme inconnue un seul
effort de barres sectionnées, on recherche des équations convenables.

2P
y
N24
2
N25
3a

H1=4P 1 5
x
3 N35
V1=2P
4a 4a

Fig. 11.2

Ainsi, pour le calcul d’effort de la membrure inférieure N35, on peut écrire l’équation
Mécanique I, 2019 C. Văcărescu
Première année - Spécialisation: Génie Civil en langue française

de moment par rapport au point 2. Dans ce cas, les deux autres efforts inconnus sont
concourants dans ce point et n’interviennent pas dans l’équation :
20
M i ( 2)  0  V1  4a  H1  3a  N 35  3a  0  N 35 
3
P.

En appliquant le même raisonnement pour calculer l’effort de la membrure supérieure


N24, on considère la deuxième équation de projection de moment par rapport au point 5. Dans
ce point, l’effort de la diagonale N25 et l’effort de la membrure inférieure N35 sont
concourants :
8
M i ( 5)  0  V1  8a  2 P  4a  N 24  3a  0  N 24   P .
3
Le troisième effort de la diagonale N25, est calculé à partir de l’équation de projection
de forces sur la direction verticale, parce que les deux autres efforts N24 et N35 sont
horizontaux et bien sûr, leurs projections sont de zéro sur la direction verticale.
3
Y  0  V  2P  N
i 1 25 sin   2 P  2 P  N 25   0  N 25  0 .
5
Se poursuit avec la vérification des l'efforts dans la section I-I, et puis avec le calcule
des efforts dans la section II-II.

Devoir optionnel D29-30


b les barres marquées,
Utiliser la méthode des sections pour calculer les efforts dans
pour la poutre en treillis de la figure 11.6.

30kN 60kN 30kN

2 4 6 8 10
3,0

1 9
3 5 7

4,0 4,0 4,0 4,0

Fig. 11.6

Réponse :
N 46  80 kN ; N36  50 kN ; N87  30 kN ; N97  80 kN .