Vous êtes sur la page 1sur 33

ISSAE

Institut des sciences appliquées et économiques

Associé au
CNAM
Conservatoire national des arts et métiers

Rapport d’expérience professionnelle


Réalisé par Vladimir Abou Sejaan

1
Sommaire :

1. Motivation 3
2. Introduction 4
3. Présentation d’ERGA group 5
4. Travaux du premier stage
a) Carrelage + joints de dilatation 7
b) Cloisons sèches 10
c) Installation du décor en bois 13
d) Coulage de béton léger 14
5. Travaux du deuxième stage
a) Excavation 16
b) Semelles et chainages 17
c) Dalle pleine et dalle en hourdi 19
6. Travaux du troisième stage
a) Préparation du coffrage et armatures d’une dalle pleine 22
b) Post tension 24
c) Commande de béton 26
d) Test de compression 26
e) Poteaux 27
f) Voiles 28
g) Dalle corps creux 29
h) Poinçonnement 31
7. Conclusion 33

2
Motivation
Le génie civil représente l'ensemble des techniques concernant les constructions civiles. Les
ingénieurs civils s’occupent de la conception, de la réalisation, de l’exploitation et de la
réhabilitation d’ouvrages de construction et d’infrastructures dont ils assurent la gestion afin de
répondre aux besoins de la société, tout en assurant la sécurité du public et la protection de
l’environnement.

Cherchant un domaine hors de la routine, et un domaine qui demande de l’intelligence, de la


logique et de vitesse dans la solution des problèmes, le génie civil était le domaine le plus
correspondant. Très variées, les réalisations du génie civil se répartissent principalement dans
cinq grands domaines: structures, géotechnique, hydraulique, transport, et environnement. D’où
l’ingénieur civil ne se trouve jamais routinier.

Afin de réussir dans le domaine de l'ingénierie, des qualités primordiales sont requises. On
distingue notamment : forte aptitude analytique(compétences analytiques, pensée critique,
curieux), l’amour des détails, la possession d'excellentes compétences en communication, fan de
la formation continue(recherches et idées nouvelles), la créativité(nouvelles méthodes
innovatrices, nouveaux systèmes), capacité de penser logiquement, être un bon matheux, la
capacité de résolution des problèmes(rapidement développer une solution), esprit d'équipe,
excellente connaissance technique.

Ces compétences, j’ai eu la chance de développer durant mon stage.

3
Introduction :
Ce dossier constitue le rapport de mon stage effectué chronologiquement avec l’ingénieur Joseph
Khoury, l’ingénieur Hanna Maroun, et finalement à l’entreprise ERGA-Group. Ce rapport
présente les différents travaux effectués et les résultats obtenus. Mon stage m’a aidé de découvrir
la liaison entre la théorie et la pratique. Il m’a aidé à mettre en applications les connaissances
théoriques acquises à l'université et de vivre les réalités du monde professionnel.

Dans une première partie, je présenterai relativement rapidement la société ERGA, son mode
d’administration, son histoire, son personnel et ses locaux.

Puis dans une deuxième partie je décrirai le contexte de mon stage effectué avec Mr. Khoury,
Mr. Maroun, et au sein de l’entreprise ERGA : conditions de travail, différents travaux effectués
et résultats obtenus, et les difficultés rencontrées.

4
1-Présentation d’ERGA-Group :
ERGA GROUP est une entreprise d’architecture, de construction en béton armée, et de
consultation. Elle est une entreprise libanaise fondée en 1980 par Elie Gebrayel. Elle se situe à
Awkar, mar mansour rue, près de MTV, Mont-Liban, Liban.

Avec plus de 2260 projets ERGA s’est transformé en un exportateur régional de compétences
professionnelles libanaises avec plus de 500 employés. Ses projets diversifient: développements
de villes, conception de bâtiments résidentiels, commerciaux et bureaux, Hôtels , hôpitaux,
emplois complexes , clubs, palais… ainsi ERGA présente des conseils spécialisées locaux et
internationales. De même, ERGA a fait des projets de coopération avec des architectes de
signature internationales.

ERGA cherche à être une société leader d’architecture. Elle chercher à enrichir les villes à
travers le monde avec la conception et la technologie de l’art.

Citons quelques caractéristiques de ERGA: la créativité, l’honnêteté, la responsabilité sociale,


l’agilité, la pro activité, l’attitude positive, les efforts de bonne entente et, par conséquent, la
satisfaction des clients.

ERGA, comme déjà défini avant, assurent plusieurs services: services d’architecture, services de
construction, services de consultation et de coopération avec des architectes internationaux.

5
6
2- Contexte de mon stage :
Mon premier stage était avec l’ingénieur Joseph Khoury. Ce stage était effectué sur chantier à
Kfarehbab et BelHorizon-Adma. Ces projets étaient en stade de finition.

Travaux
Carrelage : Le terme de carrelage désigne l'action de poser des carreaux. Il désigne alors un
revêtement de sol ou de murs formé de carreaux de céramique - terre cuite, carreaux de faïence,
carreaux de grès (souvent appelés grès-cérame) - ou bien encore carreaux de marbre ou de
ciment.

Dans ce projet à kfarehbab, j’ai supervisé le carrelage de marbre, de céramiques et de mosaïques.

7
8
Joints de dilatation entre les carreaux :
Un joint de dilatation est un joint destiné à absorber les variations de dimensions des matériaux
d’une structure sous l'effet des variations de température. Il est aussi appelé compensateur de
dilatation.

9
Cloisons sèches (gypsum board) :
Les cloisons sèches sont conçues sans aucun liant (ciment par exemple), ce qui fait qu’elles sont
beaucoup plus légères que les autres cloisons. Il est installé au plafond par des chassies
métalliques comme le montre les figures qui suivent.

10
La cloison sèche est une cloison intérieure non porteuse. Elle sert à diviser les pièces, et non à
soutenir la construction, et à décorer. Dans notre cas, les cloisons avaient pour rôle décorateur et
comme sous plafond pour cacher les installations électriques et mécaniques.

11
Nous avons confronté un problème à cause du fluage de béton comme le montre la figure ci-
dessous.

12
Installation du décor en bois :
Le bois est le matériau idéal pour une décoration d’intérieur chaleureuse. Lambris, planches de
bois, pin, sapin, bois exotique, quelle que soit la façon d’habiller les murs, le bois saura apporter
sa note naturelle et particulièrement douce dans toutes les pièces de la maison. Et en plus de ses
atouts esthétiques, c’est aussi un très bon isolant thermique.

Ces photos vous permet de voir un petit exemplaire de l’habillage super deluxe que j’ai
supervisé.

13
Coulage de béton léger avant installation du système « floor heating » :
Les bétons légers sont obtenus en jouant sur la composition en allégeant les granulats ou en
ajoutant des adjuvants comme les entraîneurs d'air.

14
=

Les bétons légers offrent une densité très inférieure: de 300 à 1800 kg/m3, contre 2300 kg/m3
pour un béton classique. Pour les densités les plus basses, il ne peut être question de béton
"structurel" mais seulement de béton de "remplissage". Ces bétons légers possèdent un pouvoir
isolant sur le plan thermique et acoustique.

Avant de terminer de parler de ce premier stage, n’oublions pas de mentionner les travaux
d’aluminium, les travaux de bâtir les pierres naturelle pour les barrières, les travaux
électriques.

15
Mon deuxième stage était avec l’ingénieur Hanna Maroun. Son projet est situé à
Adma. Dans ce projet j’ai supervisé l’excavation, le coulage des semelles et ses chainages, le
coulage du radier initial, le coulage des verticales(poteaux et murs de soutènements), dalle
pleine, et dalle en Hourdi.

Excavation :
La première étape de la construction était l’excavation ; elle est faite pour arriver à l’élévation
demander par l’ingénieur. Les cotes existant sur la carte topographique sont des différents points
qui nous informent sur le type de travail qu’il faut exécuter, soit déblai ou remblai. Ce travail
était dirigé par le topographe qui avait visité le site fréquemment durant le travail. En terminant
l’excavation, on laisse place aux entrepreneurs de commencer leur travail.

16
Semelles et chainages:
Une semelle de fondation (fig. 1) est un ouvrage d'infrastructure, généralement en béton
armé, qui reprend les charges d'un organe de structure d'une construction et qui transmet et
répartit ces charges sur le sol. On distingue les semelles isolées, que l'on retrouve au droit d'un
poteau par exemple, des semelles filantes généralement situées sous un mur ou un voile. Dans ce
projet, c’était des semelles isolées.

Le chaînage (fig.2) a pour but de liaisonner les maçonneries entre elles et de rigidifier la
construction. Ils sont soit horizontaux au niveau des semelles. Ils sont construits en béton armé.
Les armatures sont composées de barres filantes reliées par des cadres ou des épingles.

Différentes étapes pour mettre en œuvre les semelles :

-Marquer l’emplacement de la maison(axe donné par le topographe)

-Creuser le fond(profondeur nécessaire selon l’étude faite)

-Préparer le coffrage des semelles(des planches tout autour du périmètre, clouées les unes aux
autres contre des piquets de retenue)

-Poser les canalisations avant coulage(les tuyaux d’entrée d’eau et l’évacuation sanitaire)

-Couler le béton (Avant de couler le béton, on vérifie que le sol est parfaitement lisse et dégagé.
On vérifie également que les barres d’armature sont bien attachées à leur support et que notre
coffrage est solide. Une fois les coffrages bien préparés, on coule le béton doucement. On étale
bien le béton sur l’ensemble du coffrage. On Travaille vite pour éviter que le béton n’ait le
temps de sécher)

-Travailler bien le béton(vibrer bien le béton avant qu’il sèche pour fournir une meilleure
adhérence béton-acier)

-Décoffrer les semelles de fondation : puisque les semelles sont considérées des verticales, on
peut décoffrer le jour après coulage.

Il ne nous reste plus qu’à remblayer le sol contenu entre les semelles à l’aide de gravier.

17
Fig.1 Fig.2

Carte des semelles et leurs chainages


Lors du coulage de béton pour les semelles et chainages, des échantillons de béton on été prises,
pour être envoyés plus tard au laboratoire.

Nous étions responsable de fournir des installations nécessaires pour permettre la


conservation des cylindres dans les conditions requises(fournir une surface horizontale rigide
sans aucune vibration ou autres perturbations, conserver dans un environnement contrôlé où
la température est maintenue entre 15 °C et 25°C , empêcher la perte d’humidité des
éprouvettes)

Les cylindres ont étaient démoulées après 24 heures du coulage et sont envoyés au
laboratoire pour de future tests (28eme jour)

18
Pour continuer, j’ai supervisé le coulage d’une dalle pleine, dalle en hourdi, des poteaux et des
voiles pour l’escalier et l’ascenseur.

19
20
Enfin mon troixième stage était sur site avec ERGA-Group au sein de de la société « GAF
group for construction », comme un ingénieur de chantier. Au cours de ce stage, je suis en
train de travailler sur la réalisation d’un bâtiment commercial, qui va contenir des bureaux et
une salle d’exposition, ainsi des dépôts, pour la société « Gaf ». Durant ce stage, que je suis
toujours en train de faire, j’ai beaucoup développé mes connaissances pratiques sur chantier.

Les travaux que j’ai réalisé sont très variés.

Commençant par les détails données par Erga sur la résistance du béton :

• Maigre Fc28=15Mpa

• Parapet Fc28=20Mpa

• Escalier, rampe, et les murs des façades demandées par l’architecte Fc28=30Mpa

• Murs de soutènement Fc28=35Mpa

• Fondations Fc28=35Mpa

• Poutres et dalles Fc28=35Mpa

• Post-tension : poutres et dalles (min 35Mpa)

• Corps creux (min 30Mpa)

• Voiles de contreventement Fc28=35Mpa

• Poteaux Fc28=40Mpa

21
J’ai commencé travail avec Erga le 1 septembre 2015, et ma première expérience était la
préparation de la dalle de rez-de-chaussée.

Tout d’abord on a commencé par la consolidation et la préparation du coffrage de la dalle (dokka


et carrelage des plywood). Puis mon premier dessin d’atelier pour les aciers a commencé.
(T12@25 cm Bottom, T10@25cm Top)

À noter que pour le lit d’acier inférieur on exécute le recouvrement près de l’appui. Alors que
pour le lit d’acier supérieur, on fait le recouvrement au milieu de la travée.

Après dessin, c’était le temps d’ordonner les armatures de la société Beaino.

22
Steel order
Date:
Total
Length Unit Weight Total
Bar Diameter Length
4.0 4.5 5.0 5.5 6.0 6.5 7.0 7.5 8.0 9.0 10.0 12.0 (kg/m) Weight (kg)
(m)
6 0 0.222 0
8 0 0.395 0
Lisse 8 0 0.395 0
10 6 45 20 7 27 27 42 23 8 15 9 45 1,998 0.617 1,232
12 0 0.887 0
14 0 1.208 0
16 0 1.578 0
20 0 2.466 0
25 0 3.853 0
32 0 6.313 0
Grand Total 1,232

Une fois les dessins (shop drawings) sont terminés et près à donner aux ouvriers, le travail
commence.

Avant de continuer les armatures supérieures, il est temps de mettre les armatures actives
connues par « Post tension ».

23
Post tension :

L’application de la post tension sur chantier m’a apporté de précieuses informations pratiques et
m’a beaucoup aidé dans la complétion de mes études à l’université tant que je suis inscrits dans
le cours de « Béton précontraint ».

Le post tension nous rapporte des avantages :

-économie appréciable des matériaux

-augmentation des portées

-réduction du risque de corrosion(pas ou peu de fissures)

-réduction des sections

Une fois les études faites par la société des post tension (MegaPrefab), ils sont envoyés à ERGA
pour donner l’approbation, et on débutera le travail.

Une fois l’équipe spécialisée de MegaPrefab termine son travail (mise de gaines, introduction
des armatures, et leurs élévations) les ouvriers continuent à mettre les armatures supérieures de la
dalle.

Et notre dalle est prête à être coulée.

Le béton de la dalle est de 35 MPa et sa quantité est calculé sur ordinateur grâce aux dessins
AutoCAD.

Quantité de béton= (Surface totale – gaine)*épaisseur de la dalle

24
Le béton est commandé de Gebran Group.

25
Après 7-8 jours du coulage, il est temps de mise en tension des cables par des verins. (452 bars
dans notre cas)

Test de compression :

La formation du cylindre et la transportation

Le cylindre sera rempli à deux étapes et les échantillons doivent être serrés. Le serrage est fait à
l’aide d’une tige. On applique des coups qui sont uniformément réparties sur toute la section du
récipient. Le béton doit être soumis à, au moins, 25 coups afin d’éliminer les bulles d’air. Puis la
surface doit soigneusement être arase à l’aide d’une barre.

Les éprouvettes restent dans la moule et seront protégées contre les chocs, les vibrations et les
dessiccations pendant un jour. Après démoulage, les éprouvettes seront mis dans l’eau jusqu’au
le temps de transportation au laboratoire.

Il faut donner au laboratoire tous les informations nécessaires :

•Jours de la mise en place du béton

•Quantité des cylindres

•Le jour du test désiré (généralement on fait deux tests pour chaque cylindre, l’un a 7 jours et
l’autre a 28 jours)

L’essai sur le cylindre et les résultats

Le principe de l’essai est de soumettre l’échantillon à une force croissante jusqu’à rupture de
celui-ci, afin de déterminer sa résistance à la compression.

Les résultats seront envoyés à notre bureau par courrier. Et bien sûre les résultats seront envoyés
à ERGA.

26
Les résultats sont envoyés tel que le montrent la figure qui suit.

Poteaux :

Un poteau est un organe de structure sur lequel se concentrent de façon ponctuelle les charges de
la superstructure (par poutres ou dalles d'un niveau supérieur). Les poteaux répartissent ces
charges vers les infrastructures de l’ouvrage (les fondations).

Un poteau de section circulaire sera appelé colonne ce qui était notre cas.

Du point de vue de la mécanique des structures, les poteaux sont des éléments verticaux soumis
principalement à la compression. Leur résistance est notamment limitée par le risque de
flambage.

27
Quantité de béton commandé pour les poteaux(40MPa)=(surface du poteau)*hauteur
correspondante

Le démoulage des poteaux se fait jour après coulage.

Voiles :

Les voiles sont des structures qui assurent la stabilité d’un ouvrage vis-à-vis des sollicitations
horizontales. Ce sont des éléments essentiels de conception. Ils s’opposent au déplacement
horizontal de la structure et aux efforts correspondant (pression du vent sur les façades,
secousses sismiques…). La liaison entre les éléments de contreventement assure le transfert des
efforts par des chainages horizontaux(plancher et toitures) et verticaux. Les murs de
contreventement doivent descendre jusqu’aux fondations. Ils doivent assurer la descente des
charges horizontales depuis leurs points d’application jusqu’aux fondations. Les aciers
longitudinales dans les voiles sont ancrées à une valeur de 50*(diamètre de la barre).

28
Après mise en place des aciers et du coffrage, c’est temps de mise en place du béton.

Les étapes de la mise en place du béton sont :

-Le béton sera coulé à l’aide d’une pompe. Le risque de ségrégation est le danger majeur pour
le béton au cours de cette opération

-Vibration du béton pour éviter des problèmes comme les nids de gravier

Le démoulage sera faites le second jour, les murs peuvent portée du charge dès que le béton
durcis.

Dalle corps creux :

Les dalles corps creux sont des éléments préfabriqués en béton armé assurant une bonne
isolation thermique. La dalle corps creux est plus légère que la dalle pleine. Ils sont utilisés
comme coffrage pour la dalle qui le recouvre. La chape qui le recouvre est généralement de
6-8cm. Les éléments ont une surface rugueuse qui assure l’adhérence avec la chape.

L’étude du corps creux est faite par une organisation spécialisée « Soprel ». L’étude sera faite
en prenant en considération les charges permanentes et variables.

29
30
Lors de mon stage sur chantier, un problème de poinçonnement a eu lieu. (punching shear)

Poinçonnement :

Le poinçonnement est un type de défaillance de dalles en béton armé soumises à des forces
élevées. Ce type de défaillance est l'un des problèmes les plus critiques à considérer lors de la
détermination de l'épaisseur des plaques à l'intersection colonne-dalle.

Pour de raisons sanitaire, on a fait une dalle encastrée de 5 cm de dimensions (5.85*7.9m2) tel
que le montre la figure ci-dessous.

Ainsi après calcul par MegaPrefab et consultation par ERGA, la colonne C10 de diamètre
70cm a montré un risque de poinçonnement. Puisque c’est un problème très critique et
sérieux, on a tout de suite procéder à refaire la colonne et ajouter des armatures de
renforcements dans une cap de 9cm tel que montrent les figures ci-dessous pour renforcer la
connexion colonne-dalle.

31
32
Conclusion
Les travaux sur chantier ont une grande importance. L’ingénieur doit posséder un pouvoir
immédiat pour la résolution des problèmes. De même, une bonne communication avec les
collaborateurs est primordiale.
Ces travaux sur chantier m’ont beaucoup renforcé et m’ont donné une idée générale des
travaux effectués en génie civil.

33