Vous êtes sur la page 1sur 3

Enseignant

Date de diffusion
Le cœur a ses raisons... 27/11/2010
Dossier 220

Niveau avancé / B2

Thème : Sciences

Objectifs communicatifs :
1. Donner son opinion.
2. Comprendre la structure du reportage.
3. Rapporter les propos des intervenants du reportage.
4. Comprendre le reportage de manière globale puis détaillée.
5. Rédiger un article.

Objectifs linguistiques :
1. Réviser le discours indirect au passé.
2. Enrichir son vocabulaire sur le thème du reportage.

Suggestions d’activités pour la classe

Suggestion de mise en route :


À deux. Croyez-vous au coup de foudre ? Justifiez votre point de vue.
Mise en commun à l’oral : laisser les apprenants s’exprimer librement sur le sujet.
Cette activité invite les apprenants à exprimer leur opinion sur le sujet du reportage et les prépare ainsi à la
réception du document.
Pistes de corrections / Corrigés :
Je ne pense pas que le coup de foudre existe ; à mon avis, il faut du temps pour tomber amoureux, il faut
d’abord apprendre à connaître l’autre pour pouvoir l’aimer.
Moi je crois au coup de foudre parce qu’en amour, ce sont les corps qui parlent, il y a une sorte d’alchimie
qu’on ne peut ni expliquer, ni maîtriser.

Suggestion pour l’activité 1 :


Montrer le reportage avec le son mais en cachant les sous-titres. Préciser aux apprenants qu’ils devront d’abord
identifier les parties du reportage puis leur donner un titre.
À deux. Faites l’activité 1.
Sur proposition des apprenants, noter au tableau les différentes parties du reportage en laissant la classe se
mettre d’accord sur les meilleurs titres à donner.
Cette activité permet aux apprenants de découvrir la structure du reportage et d’en comprendre les
informations principales.
Pistes de corrections / Corrigés :
1. Témoignages des amoureux du Sacré Cœur.
2. Explication scientifique du coup de foudre : c’est le cerveau qui contrôle tout !
3. Les précisions d’une neurobiologiste : l’alerte du cerveau.
4. Le cerveau à la recherche du partenaire idéal.
5. Le point de vue du réalisateur Claude Lelouch : l’amour ne doit pas être un objet scientifique.
6. L’amour reste pourtant un mystère.

Suggestion pour l’activité 2 :


Demander aux apprenants de prendre des notes sur les propos des différents intervenants et leur préciser qu’ils
devront rapporter ces paroles en utilisant le discours indirect au passé. Montrer le reportage avec le son mais
sans les sous-titres. Si besoin, réviser l’utilisation du discours indirect au passé avant de faire l’activité.
Faites l’activité 2.

Niveau avancé / B2
Auteur : 1
Marjolaine Pierré, CAVILAM
Enseignant

Mise en commun : sur proposition des apprenants, un volontaire vient au tableau noter une réponse commune
à la classe pour chaque intervenant.
Cette activité a pour objectif de vérifier la bonne compréhension des propos des intervenants du reportage.
Pistes de corrections / Corrigés :
Le 1er jeune homme a expliqué que quand ils s’étaient pris dans les bras, ils ne pouvaient plus se lâcher et que
c’était la communication des corps et que ça lui semblait un peu magique.
La 1ère jeune femme a dit que pour elle c’était quelque chose qu’on ressentait, qu’on ne réfléchissait pas et
qu’on se laissait aller et que ça venait tout seul.
Le 2e jeune homme a ajouté que c’était quelque chose d’animal, que c’était vraiment un truc qu’on avait en soi
et il a précisé qu’on ne pouvait rien y faire.

Suggestion pour l’activité 3 :


Montrer le reportage avec le son mais sans les sous-titres. Lever les problèmes lexicaux et préciser aux
apprenants qu’ils devront ensuite remettre les différentes étapes du processus dans l’ordre.
Faites l’activité 3.
Avant de corriger l’activité, laisser les apprenants comparer leurs réponses avec celle de leur voisin(e).
Procéder à la correction à l’oral en faisant un tour de table pour que chaque apprenant apporte une information
supplémentaire.
Cette activité a pour but d’aider les apprenants à comprendre les informations concernant le phénomène
scientifique du coup de foudre.
Pistes de corrections / Corrigés :
Le cerveau a établi une check-list des caractéristiques du partenaire idéal. Quand on rencontre un partenaire
potentiel, le cerveau reçoit des informations de cette personne et les analyse selon divers paramètres. Le
cerveau compare les informations de ce sondage à celles de la liste qu’il a établie et si toutes les données
concordent, il envoie un message. 12 aires du cerveau s’activent alors et produisent un mélange de
dopamine-adrénaline qui va provoquer une grande sensation de plaisir. Le cœur qui va alors s’emballer et on
va avoir le coup de foudre.

Suggestion pour l’activité 4 :


Distribuer la transcription.
À deux. Faites l’activité 4.
Mise en commun : proposer aux apprenants de venir noter leurs définitions au tableau et solliciter le reste de la
classe afin de vérifier ou de compléter les réponses proposées.
Cette activité permet aux apprenants d’enrichir leur vocabulaire.
Pistes de corrections / Corrigés :
1. Euphorisant : qui provoque une grande sensation de bonheur. Les substances produites par le cerveau au
moment du coup de foudre déclenchent une sensation comparable à la prise de drogue.
2. Sensoriel : qui fait référence à notre perception de l’environnement. Les informations qu’on reçoit d’un
partenaire potentiel sont perçues par nos sens.
3. Fulgurant : très rapide, soudain, instantané. Quand le cerveau détecte le partenaire idéal, le cerveau envoie un
vif signal.
4. Solliciter : demander, faire appel à quelqu’un ou à quelque chose. Le cerveau fait appel à sa mémoire pour
sonder les partenaires potentiels.
5. Démystifier : enlever le côté mystérieux de quelqu’un ou de quelque chose. Les résultats de l’étude américaine
sur l’explication scientifique du coup de foudre enlève le caractère mystérieux au sentiment amoureux.
6. Dévoiler : découvrir, révéler au grand jour. Malgré les progrès scientifiques, les chercheurs n’ont pas encore
découvert tous les secrets de l’amour.
7. Viser : avoir pour objectif, chercher à faire quelque chose. Les études sur le processus du coup de foudre ont
surtout pour but de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau.

Suggestion pour l’activité 5 :


Lire la consigne avec les apprenants et leur préciser qu’ils doivent donner un titre à leur article et en rédiger le
chapeau. Rappeler si nécessaire que le chapeau résume en une ou deux phrases le contenu de l’article.

Niveau avancé / B2
Auteur : 2
Marjolaine Pierré, CAVILAM
Enseignant

À deux. Faites l’activité 5.


Circuler parmi les binômes pour apporter aide et correction.
Inviter les volontaires à lire leur article devant la classe puis ramasser les productions afin de les corriger.
Cette activité de production écrite permet aux apprenants de réutiliser les informations acquises tout au long
des activités.
Pistes de corrections / Corrigés :
Le cœur a ses raisons que la raison n’ignore plus !
Une étude américaine vient de découvrir que le coup de foudre serait en fait un coup de raison !
Les chercheurs américains ont observé le phénomène du coup de foudre grâce à l’imagerie médicale et ils ont
constaté que lorsqu’on tombe amoureux, douze aires du cerveau s’activent pour déclencher une sensation de
plaisir intense. Le cerveau est donc très impliqué dans le processus amoureux. En effet, d’après la
neurobiologiste Lucy Vincent, le cerveau est à la recherche du partenaire qui nous convient le plus. [...]

Niveau avancé / B2
Auteur : 3
Marjolaine Pierré, CAVILAM