Vous êtes sur la page 1sur 11

Le portrait d’un personnage

Le portrait est la description d’un personnage ou d’un animal. Il doit le décrire


l'apparence physique (portrait physique) et montrer son caractère (portrait moral).
On peut aussi présenter ses attitudes et ses actions.

1 - Le portrait physique :
La description physique donne des détails permettant de reconnaître la personne Mais
pour cela, il faut suivre un ordre logique. On peut partir d’un détail du visage et élargir
la description jusqu’à l’allure générale et vice-versa:
- Les détails du visage,
- la voix,
- le corps,
- les vêtements,
- l’allure (démarche, attitude, mouvements)

2 - Le portrait moral :


La description morale donne des détails sur le personnage permettant de connaître :
- son caractère,
- ses qualités,
- ses défauts,
- sa manière de s’exprimer.

3 - Pour réussir un portrait, il est nécessaire :


- Respecter un ordre logique pour les éléments de la description physique
- Ne pas mélanger la description physique et morale.
- Eviter les répétitions, en utilisant des synonymes ou des pronoms (ex : Sophie ð elle ð la
fillette)
- Utiliser un vocabulaire varié (voir le tableau) pour la description.
- Utiliser des comparaisons (ex : il était rouge comme une tomate / pâle comme un linge)
 4 - Vocabulaire :

L’aspect général :
Jeune / vieux / Agé
gros : corpulent, rond, obèse, ventru
maigre : décharné, efflanqué, squelettique, maigrelet, maigrichon
autres : grand, petit, gringalet, taille moyenne, silhouette massive ou menue, alerte, fort,
robuste, solide, infirme, bossu, boiteux, laid, élancé, mince, musclé, frêle, svelte,
rondelet, coquet, soigné, négligé, dodu, grassouillet

L’allure et la démarche :
rapide, lent, souple, raide, élégant, distingué, posé, désinvolte, lourd, agile, gracieux,
gauche, aisé, sûr.

Quelques expressions et clichés


Les dents du bonheur (dents écartées), une face de carême (un visage triste), une face
d'œuf (visage hébété), une mine patibulaire (visage qui inquiète), un faciès d'assassin,
des oreilles en chou-fleur, un cou de poulet, un bec de lièvre, des yeux de merlan frit, le
sourire de la Joconde, le nez au milieu de la figure, le nez de Cléopâtre, le nez de
Cyrano, le nez de Pinocchio.

Le caractère
Qualités : adorable, adroit, doux, concentré, chaleureux, patient, humain, calme, brave,
gentil, sage, poli, gai, affectueux, héroïque, aimable, drôle, joyeux, courageux,
généreux, sérieux, vertueux, amical, vif, tranquille, sympathique, accueillant, économe,
honnête, fidèle, loyal, bon, franc, avenant, humble, ...
Défauts : agressif, maladroit, insupportable, coléreux, dissipé, craintif, méchant,
fanfaron, violent, frimeur, vulgaire, distrait, inhumain, égoïste, impoli, cruel, grincheux,
jaloux, lâche, avare, hypocrite, mauvais joueur, menteur, tricheur, orgueilleux,
paresseux, voleur, têtu, sournois, brutal, effronté ...
Comparaison
malin comme un singe, léger comme un papillon, bête comme chou, habile comme un
manche à balai, rusé comme un renard, doux comme un agneau, vif comme l'éclair, gai
comme un pinson ..

Adverbes :
sévèrement, doucement, pauvrement, tranquillement, diversement, attentivement,
admirablement, naturellement, péniblement, quasiment, tellement, absolument,
autrement, entièrement, malheureusement, nullement, précisément, aucunement,
certainement, exactement, excessivement, sensiblement, carrément, complètement,
gentiment, médiocrement, parfaitement, vraiment, ..

Les verbes d’état qui peuvent remplacer le verbe être.


Être, paraître, sembler, avoir l'air, passer pour, devenir, se faire, se rendre, rester,
demeurer, s'avérer, s'affirmer comme, se montrer, se sentir, être considéré comme, être
traité de.
Fixer l'aspect général du personnage
 
L'air, l'apparence, la mine : un air sympathique. antipathique. accueillant. rébarbatif. hostile,
froid, glacial. souriant, poli, courtois, modeste, fier, orgueilleux, hautain, arrogant, timide,
décidé, résolu, sûr de lui.
 
L'allure, la tournure, le maintien, la prestance : dégagé, svelte, sportif, élégant, imposant,
majestueux, gauche, embarrassé.
Se tenir, se présenter, se pavaner, plastronner.
 
La démarche, la dégaine : Avancer à grands pas, à petits pas, à pas de loup, marcher d'un
pas vif, décidé, à pas lents.
Se déhancher, se dandiner, se dégingander.
Démarche ferme, assurée, chancelante, hésitante, mal assurée, lente, précipitée, rapide,
alerte, lourde, pesante.
 
La taille
Grande, haute, élevée, gigantesque, petite.
Grand et mince, élancé, svelte.
Grand et maigre, un escogriffe.
Grand et mal bâti, un échalas.
Grand et fort, d'une haute stature, colossal, corpulent.
Petit et gros, courtaud.
Petit et large, trapu.
Petit et large de dos, râblé.
Très petit, lilliputien, nain, nabot.
 
La grosseur
Corpulent (grand et gros), carrure (largeur du dos), l'embonpoint (gros sans excès).
Gros sans excès bien en chair, corpulent.
Gros avec excès, replet, empâté, lourd, épais, obèse, bedonnant, rond de formes, rebondi,
rondelet, dodu.
Mince, svelte, élancé.
Maigre, sec, ascétique, décharné, squelettique.
 
La force, la vigueur, la robustesse
Résistant à l'effort, la maladie, solide, robuste.
Capable d'agir vigoureusement, fort, vigoureux, puissant.
Bâti en force, musclé, athlétique, colossal, herculéen.
Faible d'apparence, frêle, chétif, grêle, fluet, un gringalet.
Peu résistant à la maladie, malingre, d'une santé délicate, maladif, souffreteux.
Affaibli par l'âge ou les privations, débile, épuisé.
 
Évoquer  un visage
 
Le visage : la figure, la face, la physionomie (expression), la mine (en rapport avec la santé),
les traits, le minois, la frimousse (pour les enfants).
 
L'expression du visage : gaie, triste, mélancolique, sympathique, antipathique, ouverte,
fermée, éveillée, vive, impénétrable, impassible, souriante, renfrognée, revêche, rébarbative,
intelligente, inintelligente, expressive, inexpressive, morne.
 
La forme générale : ronde, arrondie, triangulaire, rectangulaire, pleine, empâtée, lourde,
bouffie, joufflue, maigre, creuse, anguleuse, osseuse, émaciée, ascétique, ridée, plissée,
parcheminée.
 
Le teint : pâle, blême, blafard, livide, terreux, cireux, jaunâtre, coloré, frais, rose, clair,
éclatant, lumineux, rougeaud, congestionné, cramoisi, rubicond, bronzé, bruni, hâlé, basané,
hâve (pâle et décharné).
 
Les Yeux
Forme : saillants, globuleux, à fleur de tête, ronds, allongés, en amande, étirés, bridés, petits,
enfoncés, encaissés.
Couleur : sombres, clairs, noirs, bruns, marrons, noisette, verts, bleus, pers (entre vert et
bleu), glauques (vert tirant sur le bleu).
Éclat : vifs, étincelants, brillants, luisants, ternes, éteints, vitreux.
Regard : vif, aigu, perçant, scrutateur, vague, distrait, morne, éteint, inexpressif, soucieux,
préoccupé.
 
La bouche : large, étroite, pincée, rieuse, sensuelle, expressive, charnue.
 
Le nez : court, mince, allongé, long, saillant, proéminent, aquilin (en bec d'aigle), camus (plat
et comme écrasé), bourbonien, busqué (d'une courbure accentuée), crochu, tombant, écrasé,
aplati, pointu, rectiligne.
 
Le front : ample, haut, large, dégagé, court, étroit, bas, fuyant.
 
Les cheveux : rares, clairsemés, abondants, fournis, épais, frisés, ondulés, bouclés, crépus,
hérissés, plats, bien peignés, peignés à la raie, en brosse, rejetés en arrière, noirs, bruns,
châtains, roux, blonds, gris, grisonnants, blancs, auburn (châtain roux aux reflets cuivrés),
longs, courts, en désordre, emmêlés, ébouriffés, hirsutes (hérissés et mêlés).
 
La barbe : la barbiche, le collier, les favoris, la moustache, imberbe (qui n'a pas de barbe),
glabre (naturellement dépourvu de poils), une barbe courte, taillée, longue, épaisse, en
broussaille.
 
Autres caractéristiques
 
Les gestes
Vifs, rapides, précipités, nerveux, lents, posés, larges, amples.
Gesticuler, s 'agiter, se démener
 
La voix
Intonation, inflexions, timbre, accent, articulation, débit, diction.
Hauteur : grave, basse, caverneuse, sépulcrale, aiguë, perçante, criaillante, criarde.
Intensité : forte, sonore, puissante, retentissante, tonitruante, éclatante, faible, sourde,
étouffée.
Timbre: clair, vibrant, chaud, métallique, mélodieux, nasillard, enroué, rauque, guttural,
chevrotant, doux,  rude.
Articulation : bien articuler, avaler ses mots, bégayer, bafouiller, bredouiller.
Une voix ferme, nette, coupante, traînante.
Élocution : s'exprimer avec aisance, parler d'abondance, avoir de la faconde, chercher ses
mots, hésiter.
 
Le caractère : doux, docile, aimable, sociable, ombrageux, agressif, emporté, volontaire,
déterminé, tenace, faible, violent, timide, discret, réservé, malicieux, rusé, orgueilleux.
 
Le vocabulaire du portrait
 
Fixer l'aspect général du personnage
 
L'air, l'apparence, la mine : un air sympathique. antipathique. accueillant. rébarbatif. hostile,
froid, glacial. souriant, poli, courtois, modeste, fier, orgueilleux, hautain, arrogant, timide, décidé,
résolu, sûr de lui.
 
L'allure, la tournure, le maintien, la prestance : dégagé, svelte, sportif, élégant, imposant,
majestueux, gauche, embarrassé.
Se tenir, se présenter, se pavaner, plastronner.
 
La démarche, la dégaine : Avancer à grands pas, à petits pas, à pas de loup, marcher d'un pas
vif, décidé, à pas lents.
Se déhancher, se dandiner, se dégingander.
Démarche ferme, assurée, chancelante, hésitante, mal assurée, lente, précipitée, rapide, alerte,
lourde, pesante.
 
La taille
Grande, haute, élevée, gigantesque, petite.
Grand et mince, élancé, svelte.
Grand et maigre, un escogriffe.
Grand et mal bâti, un échalas.
Grand et fort, d'une haute stature, colossal, corpulent.
Petit et gros, courtaud.
Petit et large, trapu.
Petit et large de dos, râblé.
Très petit, lilliputien, nain, nabot.
 
La grosseur
Corpulent (grand et gros), carrure (largeur du dos), l'embonpoint (gros sans excès).
Gros sans excès bien en chair, corpulent.
Gros avec excès, replet, empâté, lourd, épais, obèse, bedonnant, rond de formes, rebondi,
rondelet, dodu.
Mince, svelte, élancé.
Maigre, sec, ascétique, décharné, squelettique.
 
La force, la vigueur, la robustesse
Résistant à l'effort, la maladie, solide, robuste.
Capable d'agir vigoureusement, fort, vigoureux, puissant.
Bâti en force, musclé, athlétique, colossal, herculéen.
Faible d'apparence, frêle, chétif, grêle, fluet, un gringalet.
Peu résistant à la maladie, malingre, d'une santé délicate, maladif, souffreteux.
Affaibli par l'âge ou les privations, débile, épuisé.
 
Évoquer un visage
 
Le visage : la figure, la face, la physionomie (expression), la mine (en rapport avec la santé), les
traits, le minois, la frimousse (pour les enfants).
 
L'expression du visage : gaie, triste, mélancolique, sympathique, antipathique, ouverte, fermée,
éveillée, vive, impénétrable, impassible, souriante, renfrognée, revêche, rébarbative,
intelligente, inintelligente, expressive, inexpressive, morne.
 
La forme générale : ronde, arrondie, triangulaire, rectangulaire, pleine, empâtée, lourde, bouffie,
joufflue, maigre, creuse, anguleuse, osseuse, émaciée, ascétique, ridée, plissée, parcheminée.
 
Le teint : pâle, blême, blafard, livide, terreux, cireux, jaunâtre, coloré, frais, rose, clair, éclatant,
lumineux, rougeaud, congestionné, cramoisi, rubicond, bronzé, bruni, hâlé, basané, hâve (pâle
et décharné).
 
Les Yeux
Forme : saillants, globuleux, à fleur de tête, ronds, allongés, en amande, étirés, bridés, petits,
enfoncés, encaissés.
Couleur : sombres, clairs, noirs, bruns, marrons, noisette, verts, bleus, pers (entre vert et bleu),
glauques (vert tirant sur le bleu).
Éclat : vifs, étincelants, brillants, luisants, ternes, éteints, vitreux.
Regard : vif, aigu, perçant, scrutateur, vague, distrait, morne, éteint, inexpressif, soucieux,
préoccupé.
 
La bouche : large, étroite, pincée, rieuse, sensuelle, expressive, charnue.
 
Le nez : court, mince, allongé, long, saillant, proéminent, aquilin (en bec d'aigle), camus (plat et
comme écrasé), bourbonien, busqué (d'une courbure accentuée), crochu, tombant, écrasé,
aplati, pointu, rectiligne.
 
Le front : ample, haut, large, dégagé, court, étroit, bas, fuyant.
 
Les cheveux : rares, clairsemés, abondants, fournis, épais, frisés, ondulés, bouclés, crépus,
hérissés, plats, bien peignés, peignés à la raie, en brosse, rejetés en arrière, noirs, bruns,
châtains, roux, blonds, gris, grisonnants, blancs, auburn (châtain roux aux reflets cuivrés),
longs, courts, en désordre, emmêlés, ébouriffés, hirsutes (hérissés et mêlés).
 
La barbe : la barbiche, le collier, les favoris, la moustache, imberbe (qui n'a pas de barbe),
glabre (naturellement dépourvu de poils), une barbe courte, taillée, longue, épaisse, en
broussaille.
 
Autres caractéristiques
 
Les gestes
Vifs, rapides, précipités, nerveux, lents, posés, larges, amples.
Gesticuler, s 'agiter, se démener
 
La voix
Intonation, inflexions, timbre, accent, articulation, débit, diction.
Hauteur : grave, basse, caverneuse, sépulcrale, aiguë, perçante, criaillante, criarde.
Intensité : forte, sonore, puissante, retentissante, tonitruante, éclatante, faible, sourde, étouffée.
Timbre: clair, vibrant, chaud, métallique, mélodieux, nasillard, enroué, rauque, guttural,
chevrotant, doux,  rude.
Articulation : bien articuler, avaler ses mots, bégayer, bafouiller, bredouiller.
Une voix ferme, nette, coupante, traînante.
Élocution : s'exprimer avec aisance, parler d'abondance, avoir de la faconde, chercher ses
mots, hésiter.
 
Le caractère : doux, docile, aimable, sociable, ombrageux, agressif, emporté, volontaire,
déterminé, tenace, faible, violent, timide, discret, réservé, malicieux, rusé, orgueilleux.
Parler du physique et du caractère
Pour parler de quelqu’un, pour parler du physique ou du caractère il
faut maîtriser les expressions ci-dessous.

🔷 PARLER DE SA TAILLE :
 Je suis petit. / Je suis petite.
 Je suis de taille moyenne.
 Je suis grand. / Je suis grande.
 Je suis assez grand. / Je suis assez grande.
 Je mesure un mètre quatre-vingt.
 Je fais un mètre quatre-vingt.

🔷 PARLER DE SON POIDS :


 Je pèse 50 kilos.
 Je fais 50 kilos.
 Je me trouve trop mince.
 Je suis mince.
 Je suis un peu rond(e).
 Je suis un peu gros. / Je suis un peu grosse.
 Je suis trop gros / Je suis trop grosse.
 Je me trouve trop gros. / Je me trouve trop grosse.

🔷 PARLER DE LA COULEUR DE SES YEUX :


 J’ai les yeux bleus.
 J’ai les yeux verts.
 J’ai les yeux marrons.

🔷 PARLER DE SES CHEVEUX :


→ avoir les cheveux + couleur / taille

 J’ai les cheveux blonds.


 J’ai les cheveux châtains.
 J’ai les cheveux bruns.
 J’ai les cheveux blancs.
 J’ai les cheveux gris.
 J’ai les cheveux courts.
 J’ai les cheveux longs.
 J’ai les cheveux mi-longs.

→ être chauve 

 Je suis chauve.

🔷 PARLER DU CARACTÈRE :
 être (quelqu’un de) difficile, gentil (le), agréable, prudent(e),
discret,ète

 Je suis trop gentil. / Je suis trop gentille.


 Je suis quelqu’un de prudent.
 Je suis plutôt discret. / Je suis plutôt discrète.
 Je ne suis pas assez sérieux. / Je ne suis pas assez sérieuse.
Adjectifs masculins - féminins - cours
 
L’adjectif qualifie le nom ou le pronom.
Il peut être masculin ou féminin, singulier ou pluriel .
 
 

  En général, pour former le féminin des adjectifs, on ajoute “e” au masculin :


    Masculin                                     Féminin
Paul est grand.                            Anne est grande.
Paul  est marié.                           Marie est mariée.
Jean est original.                        Lucie est originale.
 

   Si le masculin se termine par “e”, le féminin reste identique :


Luc  est sévère.
Anne est sévère.
 

   Quand le masculin se termine par une consonne non prononcée (“t”, “d”,
“s”), on l'entendra au féminin, à cause du “e” :
Il est grand. Il   est blond. Il est  intelligent.
Elle est grande. Elle est blonde.  Elle est intelligente
 

  Parfois, on double la consonne finale au féminin :


Pierre  est canadien.                       Pierrette est canadienne.
Ce chat  est mignon.                     Cette chatte est mignonne.
Il est  intellectuel.                          Elle est intellectuelle.
 

  La fin du mot peut aussi changer au féminin :


Il est sportif.                                Elle est sportive.
Il est sérieux.                              Elle est sérieuse.
Il est rêveur.                                 Elle est rêveuse.
Il est menteur.                           Elle est menteuse.
Il est calculateur.                      Elle est calculatrice. 
Attention : 
beau belle   faux fausse
nouveau nouvelle gentil gentille
gros grosse vieux vieille
sec sèche blanc blanche
fou folle long longue
grec grecque doux douce
frais fraîche roux rousse
bas basse