Vous êtes sur la page 1sur 4

Date _________________ 2020 Nom, Prénom :Mogîldan Carolina

Groupe :Con1701g
Épreuve 1. Évaluation de la compétence communicative. (30 points)
Lisez le texte : Le tri des déchets.
Vous êtes-vous déjà demandé d’où vient la poubelle ? Cet objet du quotidien semble avoir toujours
existé. Pourtant, la poubelle a été inventée assez récemment. Autrefois, les ordures ménagères étaient
jetées dans la rue. Ces tas d’immondices attiraient les rats. Cela causait de gros problèmes d’hygiène et de
santé publique.
En France, François Ier et plusieurs autres rois ont voulu améliorer la situation … en vain ! Il faut
attendre le XIXe siècle pour qu’enfin les ordures soient collectées. C’est en 1883 qu’Eugène Poubelle est
nommé préfet de la capitale. À cette époque, Paris compte déjà autant d’habitants qu’aujourd’hui : plus de
deux millions ! L’hygiène est désastreuse. À son arrivée, le préfet signe « l’arrêté Poubelle ». Ce texte
oblige les propriétaires à fournir aux locataires un récipient muni d’un couvercle. Cette « boîte à ordures »
est décrite dans les moindres détails : dimensions, contenance, matière. Ce récipient va par trois : le préfet
Poubelle a inventé le tri sélectif ! L’une des boîtes est destinée aux « résidus de ménage », une deuxième
aux « débris de vaisselle, verre, poterie … » et une troisième pour les « coquilles d’huîtres et de moules » !
Pourquoi ? Et bien pour que les chiffonniers, qui fouillent les déchets pour revendre ce qui est récupérable
(chiffon, métal, os …), ne se blessent pas les mains. Le préfet Poubelle organise également le ramassage
des ordures. Très rapidement, la boîte à ordures est nommée « poubelle » et entre sous ce nom dans le
dictionnaire en 1890.
L’utilisation de la poubelle semble évidente aujourd’hui mais cet objet se répand assez lentement. Il faut
attendre la moitié du XXe siècle pour que toutes les familles françaises en soient équipées. Cette
généralisation de la poubelle a pour conséquence l’accroissement des ordures. Pour faire face à ces gros
volumes de déchets, on commence à les brûler dans les usines d’incinération. Dans les années 1970, les
chocs pétroliers font réfléchir les autorités et la population. Brûler l’intégralité des déchets, n’est-ce pas du
gâchis ? On commence alors à parler de recyclage et de tri sélective.
Aujourd’hui, chaque Français produit en moyenne presque quatre cents kilos de déchets par an. Papier,
verre, carton, plastique : ces matières peuvent être récupérées pour être recyclées. Pour cela, des poubelles
spécifiques sont installées dans les rues et dans les immeubles. Ces poubelles de grande taille s’appellent
des containers. Pour les reconnaître, un code couleur est employé (qui peut parfois être différent selon les
villes). La plupart du temps, le container vert est destiné au verre : bouteilles, bocaux … sans bouchon ni
couvercle ! le container bleu reçoit le papier : journaux, magazines, catalogues … Dans le jaune, on met le
métal (cannettes, boîtes de conserve), le plastique (bouteilles, flocons …) ainsi que les briques alimentaires.
Enfin, on place dans le container noir tout le reste, et notamment les choses périssables ou sales.
Le tri sélectif est devenu le premier geste écologique en France, mais il reste encore trop occasionnel.
Nr. Items score
1. Répondez aux questions. (total 6 points) A
0
1. Quels problèmes d’hygiène existaient autrefois ? 1
2
Il y avait des problèmes d'hygiène comme les ordures.
2. Quand a-t-on commencé à être collectées les ordures ? A
Les ordures n'ont commencé à être collectées qu'au XIX siècle. 0
3. Quelles solutions on a trouvé pour faire face aux grands volumes de déchets ? 1
2
Pour couvrir de gros volumes de déchets ou installé un récipient muni d’un couvercle.

A
0
1
2
2. Lisez les questions ci-dessous et les variantes de réponse. Encerclez une seule correspondant à
la variante de réponse correcte à chaque question conformément au contenu du texte lu.
(total-4 points)
1. D’où vient le mot « poubelle » ? A
a) du nom de celui qui produisait beaucoup de déchets ; 0
b) du nom d’un journaliste qui a publié un article sur l’hygiène de la ville; 2
c) du nom du préfet qui a signé un arrêté sur les boîtes à ordures ;(V)
d) de la plus belle forme du récipient pour déposer les déchets ;
2. Quand les autorités commence-t-elles à penser au recyclage des déchets ? A
a) au XIXe siècle; b) en 1890 (V); c) dans les années 1970; d) en 2014 ; 0
2
3. Indiquez pour chacune des phrases suivantes si l’information est vraie (V) ou fausse (F).
Justifiez chaque affirmation par des phrases du texte. (total - 6 points) A
1. La poubelle a été inventée très longtemps. (F) 0
1
Justification :
3
Pourtant, la poubelle a été inventée assez récemment
2. L’arrêté oblige les autorités à fournir aux locataires une boîte à ordures. (V)
Justification : A
Ce texte oblige les propriétaires à fournir aux locataires un récipient muni d’un couvercle. 0
1
3
4. Trouvez dans le texte un synonyme des mots proposés. Écrivez-les. (total – 4 points) A
les bâtiments - __________________________________________________________ 0

horrible - __________________________________________________________ 2
4
5. Proposez un autre titre pour le texte. (total – 2 points) A
Lutter contre les ordures 0
1
2
6. Exprimez en 35-40 mots le message du texte. (total – 8 points) A
________________________________________________________________________________ 0
2
________________________________________________________________________________ 4
6
________________________________________________________________________________score
A
________________________________________________________________________________ A1
________________________________________________________________________________ 0 2
1
Épreuve II. Évaluation de la compétence linguistique. (20 points)
0
Écrivez la réponse correcte et complétez par les formes grammaticales convenables.
1
Nr. Items 0 score
A
Le guide présente l’exposition aux touristes. 1

- Le Grand Palais présente la première (premier) rétrospective consacrée à Georges Braque 00

(1882-19630). Peintre, graveur et sculpteur, initiateur du cubisme et inventeur des papiers 12


0
collés, il fut l’une des figures d’avant -garde du début du XXe siècle, avant de recentrer sa (son, 4
1
sa, ses) œuvre sur l’exploration de la nature morte et du paysage. L’exposition propose
26
(proposer) un nouveau regard porté sur l’œuvre de l’artiste et une mise en perspective de son
38
travail avec la peinture, la littérature ou la musique de son temps et _________________
0
(réunir) des œuvres venues en partenariat avec le Centre Georges Pompidou. Le Grand Palais 10
1
accueille une rétrospective ambitieuse (ambitieux) de son œuvre. (Tout, Toutes, tous) tous les
2 12
périodes de sa création en (en, les, y) sont présentées, depuis le Fauvisme jusqu’à l’œuvre
0 14
ultime qui (que, quoi, qui) culmine dans les séries éblouissantes des grands ateliers et des
1
oiseaux. Grâce à l’appui des (de, du, des) collections du Musée national d’art moderne, il 16
2
rassemble les œuvres clés de l’artiste. D’autres perspectives sont développées (développé) dans 3 18
l’exposition : sa collaboration avec Pablo Picasso durant le cubisme, l’étroite liaison de son art 0
20
avec la musique, enfin sa complicité avec les poètes comme Pierre Reverdy, Francis Ponge, 1
René Char. 2
3
A
Épreuve III. Évaluation de la compétence culturelle et pragmatique. (20 points) 0
Rédigez un texte cohérent de 78-80 mots conformément à la situation indiquée. 1
2
3
4
5
Vous êtes invité à participer à un colloque interculturel sur le sujet : « Les fêtes traditionnelles
moldaves ». Vous choisissez deux fêtes importantes, lesquelles ? Décrivez-les en expliquant votre choix.
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
Barème d’appréciation : 10-68-70 ; 9-67-60 ; 8- 59-52 ; 7- 51-44 ; 6- 43-38 ; 5-37-30 ; 4-29-26 ;
3-25-19 ; 2-18-12 ; 1-11 –1 ;