Vous êtes sur la page 1sur 1

CHEIKH TIDIANE CISSE

ANALYSE DU PAQUET

SUJET IV :

Dans la deuxième phase du PDEF la priorité est centrée sur l’amélioration de la qualité, la
pertinence des apprentissages et l’augmentation des rendements scolaires. Pour atteindre
ses objectifs, le Ministère de l’éducation a identifié des pôles d’émergence de la qualité et
mis en place différents dispositifs dont le développement de l’informatique pédagogique
constitue un des piliers majeurs. Cette orientation favorise « une extension de l’utilisation
des nouvelles technologies dans le secteur de l’éducation.

Le renforcement de la qualité, composante du PAQUET passe nécessairement par


l’introduction et le développement des TIC. La promotion de l’éducation au numérique est
donc une composante essentielle de cette qualité dans la mesure où elle améliore la gestion
administrative et les pratiques pédagogiques donc les performances scolaires des élèves.

La modernisation du secteur passe par une intégration et appropriation des TIC à travers
une dotation suffisante en infrastructure numériques et une formation solide des acteurs
du système.

Cette option impactera sur :

- L’élargissement de l’accès par la démocratisation du savoir due à un accès universel


de l’information et à la documentation, aux nombreuses possibilités de
reproduction, de transmission et de partage du savoir.
- L’amélioration des apprentissages et des rendements scolaires et universitaires à
travers le développement de nouvelles activités d’enseignements apprentissages,
l’autonomie, la participation des apprenants, l’acquisition et le partage du savoir.
- Une émergence de nouveaux paradigmes d’enseignement, de nouvelles opportunités
de formation, de nouveaux outils (système de E-learning, enseignement à distance,
formation ouverte à distance, les didacticiels, les TBI, classes virtuels….).

Les élèves constituent les principaux bénéficiaires du projet dont les rendements internes
devront être améliorés à l’issu de l’utilisation systématique des TIC dans les enseignements
apprentissages. Mais pour que cela se réalise un dispositif fonctionnel de renforcement de
capacité des professeurs devra être mis en place. Des modules de formation appropriés et
une dotation conséquente en outils informatiques de qualité et en quantité suffisantes devra
accompagner ce dispositif. Des tableaux blancs interactifs fonctionnels seront installés dans
les salles de classe et chaque professeur doit être doté d’un ordinateur portable muni de
logiciels pédagogiques appropriés.