Vous êtes sur la page 1sur 8

Le travail de recherche documentaire

Un guide pour la documentation scientifique

Devant la masse documentaire disponible en bibliothèque ou sur l'Internet, il est important d'acquérir
une méthode apportant l'efficacité dans la recherche de documents. Décomposer les processus mis en
œuvre intuitivement au cours de nos recherches, les comprendre, les renforcer et les intégrer dans la
méthode proposée ici.

•Lorsqu'on débute une réflexion sur un sujet, même si l'on a quelques idées, on se documente pour en
acquérir une meilleure connaissance. Nos lectures apportent concepts et informations. La construction
d'une analyse synthétique et d'une interprétation génère de nouvelles idées.
•Élaborer une nouvelle information et établir de nouveaux concepts en organisant et formulant nos idées
lors de la rédaction (étayée et référencée). On produit alors un nouveau document, qui fournit ainsi de
nouvelles connaissances.
•Le lien entre la démarche individuelle (partie inférieure du schéma) et la société (en haut) est le
document (au centre).

Six compétences à acquérir


Le document de la Washington Library Media Association identifie six compétences informationnelles
qui correspondent aux six tâches à accomplir pour résoudre un problème d'information. Il propose "une
progression des apprentissages (on passe d'une tâche simple à une tâche plus complexe) et/ou une
progression de l'autonomie (le professeur joue son rôle de guide puis s'efface petit à petit pour que
l'élève travaille seul)", en six étapes :

1
Identifier et analyser le besoin d'information
Élaborer des stratégies pour localiser l'information
Localiser et accéder à l'information
Évaluer et extraire l'information
Organiser et présenter l'information
Évaluer la démarche et la production.

La recherche documentaire : fiche de synthèse

Je lis et je cerne le sujet


· Je lis le sujet en utilisant, si nécessaire, le dictionnaire pour avoir la définition exacte des termes employés
· Je comprends le sujet et le travail demandé
· Je repère les mots importants afin d'orienter ma recherche
· Je puise dans mes connaissances et je note tout ce qui me vient à l'esprit .
Je recherche toutes les informations
· j'enrichis ma liste de mots-clés (synonymes...).
· Je note les références des documents qui me semblent les plus pertinents,
· Je sélectionne les documents
· Je prends connaissance des différents documents

J’exploite et je traite les informations


· Je lis
· Je sélectionne des extraits de textes et des images
· Je prends des notes
· Je commence à organiser mon travail à partir des informations collectées
· Je définis le plan de mon travail
Je communique l’information
· En fonction des consignes, je réfléchis à la mise en forme de mon travail
· Je rédige
· Je vérifie que tout le vocabulaire utilisé est connu
· Je cite mes sources
· Je m'assure d'avoir bien respecté les consignes de départ
Cependant il existe d'autres façons d'acquérir des connaissances: suivre un enseignement, observer,
expérimenter etc.. Le document se caractérise par la propriété du langage écrit d’une part, qui permet la
communication en différé entre deux individus non co-présents.

2
Les ressources documentaires et les supports de l’information
texte livres, magazines lecture linéaire
image photos, dessins observation
planches affiches lecture synthétique
son cassettes audio, CD écoute, linéaire (signifie suivre le déroulement du
texte)
vidéo cassettes vidéo, DVD écoute et observation, linéaire
Internet, CD lecture Synthétique (synthèse)
Document ou Unité bibliographique ?
Document électronique ou Ressource électronique ?
Document et Unité bibliographique :
Un document est « l’ensemble d’un support d’information, quel qu’il soit, des données enregistrées sur
ce support et de leur signification servant à la consultation, l’étude, la preuve ou la trace, etc. : livre,
échantillon de parfum, tissu, film, etc. Le tout constitue une unité autonome ».
Document électronique ou Ressource électronique :
Un document électronique est « un document sur support électronique, au sens d’un fichier de
données et/ou de programmes, nécessitant un matériel pour être consulté. Il bénéficie des possibilités
de l'informatique : reproductibilité (sur plusieurs écrans en même temps), modification selon le type
de code, transmissibilité via les réseaux de communication. On distingue trois modes principaux de
représentation de l'information de ces documents électroniques : mode caractère, mode image, mode
vectoriel. »
On entend par ressource électronique, « un document (données ou logiciels) encodé afin d'être traité par
un ordinateur et considéré comme une unité bibliographique. Les ressources électroniques comprennent
d'une part des ressources d'information stockées en local, d'autre part celles qui nécessitent l'utilisation
d'un périphérique relié directement à l'ordinateur (par exemple, un disque dur, un lecteur de cédérom), et
enfin les services en ligne (par exemple, les forums ou les listes de discussions, des sites Web). Une
ressource électronique peut comporter soit du texte, soit de l'image fixe ou animée, soit du son. Elle peut
être aussi multimédia. »

3
Banques ou bases de données ?
Définition d’une banque de données

Voyons dans un premier temps ce qu’est une banque de données.


« Une Banque de données est un ensemble de données relatif à un domaine défini de connaissance
organisé pour être offert aux utilisateurs » (cf. Journal officiel du 17 janvier 1982).
Cette définition indique les deux aspects complémentaires de la banque de données : d’une part la
constitution de celle-ci et d’autre part sa structuration pour l’utilisation.
L’expression « base de données » est utilisée en informatique pour décrire les systèmes de gestion des
ensembles de données / fichiers de données et de leurs relations. L’expression « banque de données »
est, elle, utilisée pour parler des « gisements d’information informatisée et des produits d’information
issus de ces gisements et proposés à différents publics ».

Les différents types de banques de données

Différents types d’informations peuvent être diffusés au moyen de banques de données, permettant de
dresser une typologie des banques :
- banques de références bibliographiques (intégrant des informations issues d’un traitement
documentaire, à savoir une indexation au moyen d’un thésaurus par exemple ou un résumé)
- banques de données intégrales ou plein texte (full-text), proposant par exemple l’intégralité du texte
d’articles de lettres ou revues spécialisées.
- banques de données factuelles : fournissant des données validées et analysées par exemple sous
forme d’informations dont la mise en forme est liée à la nature même (brevets, marques…).
- banques de données d’images.

Définition d’une base de données

On entend par base de données, un « ensemble de données structurées en champs et en relations,


organisé en vue de son utilisation par différents types de programmes : création, modification,
suppression, tri, recherche, édition,... L’ensemble de l’application est géré par un système de gestion de
base de données (SGBD) rendant indépendantes l’évolution des données et celle des programmes. »

4
La Méthodologie documentaire
Définition : C'est l'ensemble des étapes permettant de chercher, identifier et trouver des documents
relatifs à un sujet par l'élaboration d'une stratégie de recherche.
Pourquoi ?
Dans un contexte de surabondance d'informations et de diversité de ses supports, les processus de
recherche documentaire et de validation de l'information requièrent la mise en application d'une
méthodologie efficace.
Objectifs de la méthodologie
La finalité d'une bonne méthodologie de recherche est de faciliter la production d'un travail universitaire
alliant richesse documentaire et rigueur scientifique.
Elle va s'articuler autour de 5 étapes successives :
1) Préparer sa recherche
2) Sélectionner les sources d'information
3) Chercher et localiser les documents
4) Évaluerla qualité et la pertinence des sources
5) Mettre en place une veille documentaire

Les buts de la recherche


Les questions préalables :
1. Quelle est la nature du travail à produire ?
● exposé, mémoire, article, rapport d'étude, etc.
2. Quel est le niveau attendu de l’information ?
● information de base : un ou deux ouvrages et une encyclopédie suffiront
●information plus pointue ou plus développée : se diriger vers des articles de
périodiques, conférences, rapports, thèses, normes…
3. Quelle est la nature de l’information recherchée ?
● développements sur un sujet, données statistiques, schémas techniques, etc.
4. Quel est le degré d’actualité de l’information recherchée ?
● des documents d'archives aux derniers résultats connus de la recherche...

5
Définir le sujet
 Choix du sujet
Vos connaissances préalables et vos intérêts personnels sur le sujet ainsi que sa pertinence par rapport
à l'enseignement auquel il se rattache sont des éléments fondamentaux qui doivent guider votre choix.
 Première approche documentaire
Pour clarifier le sujet et l'appréhender globalement, on peut consulter des documents qui donnent une
vue d'ensemble sur la question.
 Quels types de documents ?
A ce stade, la documentation utilisée concernera essentiellement des dictionnaires et encyclopédies
(support papier ou en ligne), des manuels ou des articles de synthèse.
 Recommandations
Il peut-être utile de dresser une liste des différents aspects de la question qui apparaissent au cours de
ces premières recherches ainsi qu'une liste des points sur lesquels vous avez déjà des idées.
(Cf grille d'analyse ci-dessous).
La méthode QQQOCP :
C’est un moyen mnémotechnique permettant de retenir un ensemble de questions simples qui vont être
utilisées pour cerner, préciser et approfondir un sujet :
Qui ?= Quels sont les acteurs, les personnes impliquées ?
Quoi ?= Quels sont les aspects qui m'intéressent ?
Quand ?= Quelle est la période concernée ?
Où ?= Le sujet est-il circonscrit à une zone géographique précise ?
Comment ?= Quelles approches ou points de vue faut-il
considérer ? (Historique, sociologique, économique, politique, etc.)
Pourquoi ?= Quelle est l'importance du sujet dans le contexte actuel ?

6
Préparation et Formulation d’un sujet de recherche
1. Formuler le sujet de recherche
Une phrase courte
Le sujet doit être exprimé en une phrase courte, si possible sous forme de question et à l'aide de termes
significatifs. Cet énoncé de recherche doit être le plus précis possible.
Des concepts clés
Chaque terme de l'énoncé est important et va correspondre à des concepts/mots clés qui vont servir à
élaborer les équations de recherche.
Une sélection de termes
Il est conseillé pour chaque concept, de rechercher un ou plusieurs synonymes ou termes associés ainsi
que leur traduction en langue anglaise.
2. Restreindre ou élargir le sujet
A l'issue de cette étape, deux types de difficultés peuvent se présenter :
Difficulté n° 1: le sujet est trop général, trop vaste.
Risques majeurs :
- Surabondance de la documentation
- Traiter le sujet de manière superficielle en voulant être exhaustif
Que faire ?
Restreindre le sujet en se concentrant sur un aspect de la question, en délimitant une zone géographique
ou une période donnée. Ce choix ne sera pas sanctionné s'il est argumenté.
Difficulté n° 2 : le sujet est trop précis, trop pointu.
Risques majeurs:
- Très ardu à traiter
- Difficulté à repérer la documentation
- Nécessité d'interroger de nombreuses sources
Que faire ? Mettre le sujet en perspective.
Replacer le sujet dans un contexte plus large vous permettra d'aborder des aspects de la question
auxquels vous n'auriez pas pensé dans un premier temps et ainsi d'élargir sa portée.
3. Sélectionner les sources d'information
Après avoir analysé et délimité le sujet, il faut choisir les meilleures sources d'information pour
effectuer la recherche documentaire. Cette démarche comprend deux dimensions :
➔ le type de documents que l'on recherche : articles de revues, thèses, etc.
➔ le type de ressources à interroger : catalogues de bibliothèque, bases de données, moteur de
recherche du Web, portails spécialisés, etc.
7
4. Chercher et localiser les documents
C'est au cours de cette étape que l'on va interroger les différentes sources sélectionnées au moyen
d'équations de recherche.
Des moteurs de recherche spécialisés
● Google Scholar (http://scholar.google.fr/)
● Google Books (http://books.google.fr/)
● Theses.fr (http://www.theses.fr/),
4.1. Les techniques de recherche
a) Les opérateurs booléens : ET, OU, SAUF
Ils permettent, en établissant une connexion logique entre des termes de recherche ou mots-clés, de
trouver une information ou un document
Recherche très précise : seulement sur le
festival d'Avignon pas sur la ville d'Avignon
ni sur d'autres festivals

Recherche très large :


• sur Avignon
• sur des festivals
• sur le festival d'Avignon

Recherche orientée :
tout sur la ville d'Avignon sauf ce qui
touche à son festival

b) La recherche par expression


L'utilisation des guillemets« » permet de lancer une recherche sur une « chaîne de caractères »
(mêmes mots dans le même ordre)
Elle est particulièrement utile lorsqu'une recherche entraîne un trop grand nombre de résultats ou pour
rechercher précisément une expression
Ex. : « vitamine C » recherchera les références contenant cette expression dans l'ordre où sont saisis les
termes