Vous êtes sur la page 1sur 57
ENSEM2010 Système de supervision RS VIEW STUDIO Dédicaces (ingénieurs et techniciens) Pour plus d’information :
ENSEM2010
Système de supervision
RS VIEW STUDIO
Dédicaces (ingénieurs et techniciens)
Pour plus d’information :
Nahidi.hassan@gmail.com
1
SOMMAIRE
SOMMAIRE
Chapitre 1 (Généralités sur le RSView Studio) Chapitre 2 (Création d’un projet) Fenêtre principale RSView
Chapitre 1 (Généralités sur le RSView Studio)
Chapitre 2 (Création d’un projet)
Fenêtre principale RSView Studio
Principe de communication
- Configuration de RSLinx Entreprise
- Configuration d’un serveur OPC
Chapitre 3 (Base de données)
Définition
Type de tags
Création de tags
Chapitre 4 (Vues graphiques)
Vues prédéfinies
Création de vues graphiques
Utilisation des objets
- Objets graphiques
- Objets interactifs
- Objets boutons poussoirs
- Objets indicateur
- Objets numériques et chaîne de caractères, …
Chapitre 5 (Les animations)
Types d’animations & Configuration
Le paramétrage
Chapitre 6 (Tendance et archivage de données)
Généralités sur la fonction Trend
Configuration d’un objet Trend
Archivage de données & configuration du Data Log
Chapitre 7 (Alarmes & Informations)
Présentation des alarmes
Configuration du gestionnaire d’alarme
Présentation et configuration des informations
Chapitre 8 (Sécurité et Macros)
Sécurisation des écrans
Configuration d’une Macro
Chapitre 9 (Transfert des fichiers Runtime)
Exemples & exercices
CHAPITRE 1 Généralités sur RSVIEW STUDIO 3
CHAPITRE 1
Généralités sur RSVIEW
STUDIO
3
Généralités Le logiciel de développement RSView Studio est disponible en deux versions : RSView Studio

Généralités

Le logiciel de développement RSView Studio est disponible en deux versions :

RSView Studio pour Machine Edition & RSView Studio pour RSView Entreprise

RSView Machine Edition se compose de deux produits : RSView Studio et RSView ME Station.

RSView Studio est le logiciel de développement sous windows 2000 ou XP. Il est conçu pour créer des applications de contrôle au niveau des machines .

RSView ME Station est un runtime

our les a

pp

lications RSViewME Il

.

p est exécutable sur les plates formes :

Ordinateurs industriels RAC6182 Le terminal VercaView PC avec Windows 2000/XP PanelViewPlus

 

RSView Entreprise permet de configurer Machine Edition et Supervisory Edition pour les applications distribuées Client /Serveur.

Ces deux logiciels permettent de développer des applications PanelView Plus.

PanelView Plus La nouvelle génération PanelView Plus convient tout particulièrement aux applications nécessitant un

PanelView Plus

La nouvelle génération PanelView Plus convient tout particulièrement aux applications nécessitant un affichage graphique des informations et un archivage de données, pour permettre aux opérateurs de comprendre rapidement l’état de leurs équipements.

Les PVP se configurent avec RSView Studio et disposent de la fonctionnalité RSView Machine édition. Voici quelques fonctionnalités clés de RSView machine Edition :

- Courbes de tendances : créer des tracés X-Y ou basés sur le temps

- Expressions : modification des données en fonction de conditions

- Archivage des données : enregistrer jusqu’à 300 000 valeurs d’un seul enregistrement

- Graphiques évolués

- Paramètres : réduiser le temps de développement de l’écran en réutilisant un écran unique avec plusieurs ensembles de données

- Communications sur ports multiples : ControlNet, DH+, RIO, port série DF1,…

- Navigation directe dans les adresses : ControlLogix, FlexLogix, CompactLogix

CHAPITRE 2 Création d’un projet 6
CHAPITRE 2
Création d’un projet
6
Création d’un projet Création d’un projet à partir de l’option New project dans le menu

Création d’un projet

Création d’un projet à partir de l’option New project dans le menu File. La fonction
Création d’un projet à partir de l’option New project dans le
menu File.
La fonction Import permet la récupération d’applications
RSView ME 2.xx(.med), PanelView (.pva), PanelBuilder1400E
(.pvc) et PanelBuilder32 (.pba).
La fonction Créer permet de créer un nouveau projet
Le fichier principal du projet se nomme *.med. Tous les autres
répertoires contiennent les différentes composantes inclues
dans ce projet.
L’onglet existante permet d’ouvrir une application déjà créée
Création d’un projet Pour toute manipulation informatique des projets (Renommer, Copier, Effacer…) il faut utiliser

Création d’un projet

Pour toute manipulation informatique des projets (Renommer, Copier, Effacer…) il faut utiliser l’option gestionnaire d’application du menu outils.

des projets (Renommer, Copier, Effacer…) il faut utiliser l’option gestionnaire d’application du menu outils . 8
des projets (Renommer, Copier, Effacer…) il faut utiliser l’option gestionnaire d’application du menu outils . 8
Fenêtre principale RSView Studio Barre de titre Barre de menu Barre d’outils Explorateur d’application
Fenêtre principale RSView Studio
Barre de titre
Barre de menu
Barre d’outils
Explorateur
d’application

Liste de diagnostics

RSView Studio Barre de titre Barre de menu Barre d’outils Explorateur d’application Liste de diagnostics 9
RSView Studio Barre de titre Barre de menu Barre d’outils Explorateur d’application Liste de diagnostics 9
Création d’un projet Réglages pour le démarrage du projet accessible à partir de Démarrage: Démarrage

Création d’un projet

Réglages pour le démarrage du projet accessible à partir de Démarrage:

le démarrage du projet accessible à partir de Démarrage: Démarrage du gestionnaire d’alarme & messages

Démarrage du gestionnaire d’alarme & messages d’information f

Dé inition du ichier d archivage DataLogging

Définition de la Macro de démarrage & d’arrêt Définition de la fenêtre de démarrage Définition du fichier pour la fonction paramétrage

f

& d’arrêt Définition de la fenêtre de démarrage Définition du fichier pour la fonction paramétrage f

10

Création d’un projet principe de communication RSView ME peut communiquer avec un processeur au travers

Création d’un projet principe de communication

RSView ME peut communiquer avec un processeur au travers d’un driver direct de RSLinx Entreprise :

- DF1

- DH485, DH+, ControlNet

- EtherNet,

- RIO

ou par un lien OPC (OLE for Process Control).

DF1 - DH485, DH+, ControlNet - EtherNet, - RIO ou par un lien OPC (OLE for

Réglages de la communication

- Configuration de RSLinx Entreprise :

Possibilité de créer une nouvelle configuration ou de récupérer une configuration d’un autre projet ou d’une autre station.

de créer une nouvelle configuration ou de récupérer une configuration d’un autre projet ou d’une autre

11

Création d’un projet principe de communication
Création d’un projet
principe de communication

Il faut définir les chemins pour :

Target : la connexion du terminal avec le (ou les) contrôleur(s) Local : la connexion du PC de développement avec le (ou les) contrôleur(s)

du PC de développement avec le (ou les) contrôleur(s) Pour configurer les drivers : Cliquer sur

Pour configurer les drivers :

Cliquer sur le bouton Add pour créer un nouveau Shortcut, puis cliquer à droite sur
Cliquer sur le bouton Add pour créer un nouveau Shortcut, puis cliquer à
droite sur RSLinx Entreprise et sélectionner Add Driver.
Choisissez le driver par lequel vous allez communiquer et valider ses
paramétres (nom, adresse, etc …).
Driver. Choisissez le driver par lequel vous allez communiquer et valider ses paramétres (nom, adresse, etc
Création d’un projet principe de communication En cliquant à droite sur le driver, sélectionner Add

Création d’un projet principe de communication

En cliquant à droite sur le driver, sélectionner Add Device et ajouter le ou les modules et processeurs. Pour la configuration du Shortcut Local il est également possible de lancer un Browse afin de visualiser les stations connectées au PC à travers le driver de RSLinx.

stations connectées au PC à travers le driver de RSLinx. Pour enregistrer le Shortcut en fin

Pour enregistrer le Shortcut en fin de sélection, appuyer sur le bouton Apply. Le bouton Copy permet de copier, après mise au point des communications, le Shortcut Local dans le Shortcut Target si ce dernier est identique.

- Configuration d’un serveur OPC :

Pour déclarer un nouveau serveur OPC, cliquer à droite sur l’application et

sélectionner Nouveau serveur de données puis serveur de données OPC

OPC, cliquer à droite sur l’application et sélectionner Nouveau serveur de données puis serveur de données
Création d’un projet principe de communication Ensuite saisissez le nom de votre serveur OPC, puis

Création d’un projet principe de communication

Création d’un projet principe de communication Ensuite saisissez le nom de votre serveur OPC, puis cliquer

Ensuite saisissez le nom de votre serveur OPC, puis cliquer sur Browse pour visualiser et sélectionner RSLinx OPC Server.

saisissez le nom de votre serveur OPC, puis cliquer sur Browse pour visualiser et sélectionner RSLinx
CHAPITRE 3 Base de données 15
CHAPITRE 3
Base de données
15
Bases de données Un tag est un point de données contenant une valeur dans l’application

Bases de données

Un tag est un point de données contenant une valeur dans l’application RSView ME. Il
Un tag est un point de données contenant une valeur dans
l’application RSView ME.
Il peut avoir un lien avec une donnée processeur ou plus simplement
être une donnée interne à l’application RSView ME.
Les données processeur sont accessibles de deux manières :
- Référence direct : le tag se trouve dans le processeur
- HMI tag : le tag est créé dans le terminal
Un tag est identifié par son nom. Ce nom ne doit pas excéder 40
caractères et peut contenir des lettres, des chiffres, le tiret bas (_) ou le
signe (-).
Il est également possible de structurer la base de données en classant
les tags dans différents répertoires. Le backslash (\) sert alors de
séparateur.
Bases de données Types de tags
Bases de données
Types de tags

Tag Analogique:

Bases de données Types de tags Tag Analogique: Tag Binaire: Tag Chaîne : 17

Tag Binaire:

Bases de données Types de tags Tag Analogique: Tag Binaire: Tag Chaîne : 17

Tag Chaîne :

Bases de données Types de tags Tag Analogique: Tag Binaire: Tag Chaîne : 17
Bases de données Types de tags
Bases de données
Types de tags

Système : Un répertoire des tags système est créé automatiquement par RSView Studio lors de l’ouverture d’un nouveau projet. Ces tags ne peuvent en aucun cas être modifiés ou effacés. Ils contiennent des informations concernant la date, l’heure, l’état des communications, les défauts et l’identification de l’opérateur actuellement logué.

Sources de données :

- Périphérique : Le tag est lié à une source externe. Il correspond à une variable qui provient d’un appareil cible au travers un driver direct ou par lien OPC.

- Mémoire : La valeur du tag est stockée uniquement dans la table image du RSViewME

un driver direct ou par lien OPC. - Mémoire : La valeur du tag est stockée
Bases de données lien avec un tag en référence direct & création de tag Lien

Bases de données lien avec un tag en référence direct & création de tag

Lien avec un tag en référence direct :

Lors de la création d’objets interactifs avec lien à une valeur processeur, il faut ouvrir l’onglet Connections de la fenêtre des propriétés.

l’onglet Connections de la fenêtre des propriétés. - Cliquer sur le bouton Tag afin de visualiser

- Cliquer sur le bouton Tag afin de visualiser le tag Browser.

- Naviguer dans le répertoire Folders afin de pointer la cible processeur. Celle-ci peut être l’image Online du contrôleur si vous êtes en ligne via RSLinx ou l’image des tags Offline dans le fichier associé au Shortcut de RSLinx Entreprise.

Sélectionner le Tag dans la fenêtre de droite et valider.

Création d’un tag HMI :

La création peut se faire en point à point lors de la configuration d’un objet, ou de manière groupée avec l’éditeur de Tag. Pour accéder à l’éditeur cliquer sur l’option Tags du répertoire HMI tags de votre projet

Bases de données lien avec un tag en référence direct & création de tag
Bases de données
lien avec un tag en référence direct & création de tag

Cliquer sur le répertoire Connections pour avoir la liste des points d’échange. Puis cliquer sur le bouton de la colonne Points. Clic droit dans la fenêtre Contenu de ‘/’. sélectionner nouveau point IHM.

sur le bouton de la colonne Points . Clic droit dans la fenêtre Contenu de ‘/’.
sur le bouton de la colonne Points . Clic droit dans la fenêtre Contenu de ‘/’.
sur le bouton de la colonne Points . Clic droit dans la fenêtre Contenu de ‘/’.
CHAPITRE 4 Vues graphiques 21
CHAPITRE 4
Vues graphiques
21
Les vues graphiques Trois vues sont créées par défaut à la création d’un nouveau projet

Les vues graphiques

Trois vues sont créées par défaut à la création d’un nouveau projet :

- [DIAGNOSTICS] RSView ME.

: outil qui permet de visualiser les activités de

ME. : outil qui permet de visualiser les activités de - [ALARM] et [INFORMATION] : afficheur

- [ALARM] et [INFORMATION] : afficheur optionnel qui apparaît au- dessus de la vue courante quand une alarme est déclenchée.

et [INFORMATION] : afficheur optionnel qui apparaît au- dessus de la vue courante quand une alarme
Les vues graphiques création de vues A partir de l’option Nouveau puis Affichage dans le

Les vues graphiques création de vues

A partir de l’option Nouveau puis Affichage dans le menu Fichier .

A partir de l’option Nouveau puis Affichage dans le menu Fichier .

A partir de l’icône de raccourci Nouveau Affichage dans le menu

Fichier.

A partir du clic droit sur l’icône Affichage dans le répertoire Explorateur de projet

Affichage dans le répertoire Explorateur de projet La personnalisation de l’environnement de travail se fait

La personnalisation de l’environnement de travail se fait à partir du menu

View puis Toolbars. Les boîtes à outils disponibles sont visualisables à n’importe quel moment et peuvent apparaître en fixe autour de la fenêtre de travail où en flottant sur celle-ci.

Les vues graphiques Utilisation des objets Objets graphiques Ils permettent la création de textes, de

Les vues graphiques Utilisation des objets

Objets graphiques Ils permettent la création de textes, de formes géométriques ou en tracé libre et d’images. Ils sont regroupés sous le menu Objets puis Dessin.

Objets interactifs Ils permettent la visualisation ou la modification de valeurs et la navigation à l’intérieur d’objets (listes) ou entre différentes vues.

ou la modification de valeurs et la navigation à l’intérieur d’objets (listes) ou entre différentes vues.
Les vues graphiques Utilisation des objets Objets Boutons poussoirs : - Momentané : change d’état

Les vues graphiques Utilisation des objets

Objets Boutons poussoirs :

- Momentané : change d’état à l’appui et revient à l’état initial au relâchement.

- Maintenu : change d’état à chaque appui

- Verrouillé : change d’état à l’appui et revient à l’état initial sur commande externe.

- Multi-états : incrémentation des états (jusqu’à 256) à chaque appui.

- Interverrouillés : associé à d’autres boutons (du même type) liés par le même tag. Le bouton sélectionné par appui passe à l’état1 et les autres repassent automatiquement à l’état 0.

- Rampe : Incrémente ou décrémente une valeur suivant un pas jusqu’à un seuil.

automatiquement à l’état 0. - Rampe : Incrémente ou décrémente une valeur suivant un pas jusqu’à
Les vues graphiques Utilisation des objets Objets Indicateurs : Multi états : change d’état (2000

Les vues graphiques Utilisation des objets

Objets Indicateurs :

Multi états : change d’état (2000 états maxi) en fonction de la valeur du Tag Indicateur. Pour chaque état on défini différentes couleurs, différents textes ou différents graphismes.

Symbole : image monochrome changeant de couleur en fonction de la valeur du tag Indicateur.

Liste : à chaque état correspond un texte .Ces textes sont présentés sous forme de liste.

Objets numériques et chaînes de caractères:

Visualisation : permet à l’opérateur de visualiser une valeur numérique ou une chaîne de caractères ASCII (texte variable) en provenance de la base de donnée. Saisie : permet la modification d’une variable numérique ou ASCII. Cette saisie se fait à partir d’une fenêtre de saisie tactile pour les autres. Il est également possible de saisir à partir d’un clavier externe.

Objets de navigation :

Retour (Return) : permet de revenir à la vue précédente. Fermer (Close) : permet de refermer une vue en avant plan. Possibilité d’écrire une valeur dans un tag à la fermeture. Sélecteur de liste de vues (Display list Selector): permet de sélectionner une vue parmi une liste à l’aide des boutons Montée et Descente et de valider son ouverture avec la touche de validation.

Les vues graphiques Utilisation des objets
Les vues graphiques
Utilisation des objets

Objets touches :

Ces objets servent pour déplacer

un curseur et faire une sélection. Ils ne concernent que les objets :

- Liste d’activités

- Liste des alarmes

- Sélecteur de liste de contrôle

- Sélecteur de liste de vues

- Courbes

Objets bargraphes et Jauges :

de liste de vues - Courbes Objets bargraphes et Jauges : Bargraphe : indicateur graphique avec

Bargraphe : indicateur graphique avec remplissage par le haut, le bas, la gauche ou la droite, suivant la valeur lue.

Echelle : élément graphique permettant d’avoir différentes barres de niveau. Il se place le long du bargraphe et est associé à des étiquettes (objets text).

Jauge : identique au bargraphe, mais avec une aiguille en rotation.

Objet sélecteur de liste de contrôle :

en rotation. Objet sélecteur de liste de contrôle : Cet objet permet à l’opérateur de faire

Cet objet permet à l’opérateur de faire un choix parmi une liste.

Objet Afficheur de messages locaux :

Cet objet permet de visualiser un texte correspondant à la valeur de déclenchement du tag.

de messages locaux : Cet objet permet de visualiser un texte correspondant à la valeur de
CHAPITRE 5 Les animations 28
CHAPITRE 5
Les animations
28
Les animations d’objets Les objets peuvent avoir des apparences, des tailles et des positions différentes

Les animations d’objets

Les objets peuvent avoir des apparences, des tailles et des positions différentes en fonction des valeurs de Tags directs ou d’expressions. Les animations accessibles sont :

La visibilité La colorisation ou le remplissage Le positionnement horizontal et/ou vertical La largeur et
La visibilité
La colorisation ou le remplissage
Le positionnement horizontal et/ou vertical
La largeur et la hauteur
La rotation
Les curseurs horizontaux et verticaux
Pour atteindre la fenêtre de réglage il suffit de cliquer à droite sur
l’objet ou sur un composant de ce dernier dans le cas d’une
animation partielle.
Le répertoire Librairies contient des objets avec des
animations prédéfinies. Il suffit de copier ceux-ci, de
remplacer le Tag ou l’expression et de personnaliser les
différents paramètres.
Les animations d’objets Paramétrage Le principe du paramétrage est de pouvoir animer une vue graphique

Les animations d’objets Paramétrage

Le principe du paramétrage est de pouvoir animer une vue graphique à partir de différentes tables de paramètres. Il faut dans un premier temps créer les tables de paramètres (clic de droit sur Parameters Graphics puis New ).

Il faut dans un premier temps créer les tables de paramètres (clic de droit sur Parameters

Les paramètres sont identifiés par le sigle # suivi d’un numéro de 1 à 500.

1. Chacun de ces paramètres sera associé à un tag (exemple #1=

{var1\vitesse})

2. Il est ensuite possible de dupliquer cette table. Elle sera ainsi enregistrée sous un autre nom.

3. Il suffira après de changer le nom des tags en fonction de la table.

sera ainsi enregistrée sous un autre nom. 3. Il suffira après de changer le nom des
Les animations d’objets Paramétrage Ensuite, à l’intérieur de la vue graphique, vous avez accès aux

Les animations d’objets Paramétrage

Ensuite, à l’intérieur de la vue graphique, vous avez accès aux paramètres dans tous les
Ensuite, à l’intérieur de la vue graphique, vous avez accès aux
paramètres dans tous les objets ayant des valeurs multiplexées. Il faut,
en lieu et place da l’adresse du Tag, indiquer le numéro du paramètre
voulu.
Lors du saut dans cet écran à l’aide d’un Go To Display ou Display List
selector, il faut lui indiquer avec quelle table les objets doivent se
rafraîchir.
Go To Display ou Display List selector, il faut lui indiquer avec quelle table les objets
CHAPITRE 6 Tendance et archivage de données 32
CHAPITRE 6
Tendance et archivage de
données
32
Généralités sur la fonction Trend Cet objet fait parti de la bibliothèque de RSView Studio

Généralités sur la fonction Trend

Cet objet fait parti de la bibliothèque de RSView Studio et est accessible sous Objects-Trending-Trend.
Cet objet fait parti de la bibliothèque de RSView Studio et est accessible sous
Objects-Trending-Trend.
Dans un objet il est possible de configurer simultanément huit tracés
maximum.
La fonction DataLog associé à un objet Trend permettra d’enregistrer
les points afin d’être archivés et d’être éventuellement tracés.
Pour le déplacement des courbes dans le temps, il est possible
d’utiliser les objets spécifiques aux Trend (Pause, NextPen)
des courbes dans le temps, il est possible d’utiliser les objets spécifiques aux Trend (Pause, NextPen)
Généralités sur la fonction Trend Configuration d’un objet Trend Pour régler et configurer un objet

Généralités sur la fonction Trend Configuration d’un objet Trend

Pour régler et configurer un objet Trend il suffit d’un double clic sur l’objet ou d’un clic droit Propriétés.

La fenêtre des propriétés comporte six chapitres :

- Générale : Style de tracé et de rafraîchissement

six chapitres : - Générale : Style de tracé et de rafraîchissement - Afficher : configuration

- Afficher : configuration d’affichage

Configuration d’un objet Trend
Configuration d’un objet Trend
Configuration d’un objet Trend - Traceurs : configuration individuelle des plumes : la couleur, La visibilité,

- Traceurs : configuration individuelle des plumes : la couleur, La visibilité, largeur, …

d’un objet Trend - Traceurs : configuration individuelle des plumes : la couleur, La visibilité, largeur,
Configuration d’un objet Trend Axes X : Paramétrage de l’axe X Axes Y : Paramétrage

Configuration d’un objet Trend

Axes X : Paramétrage de l’axe X

Configuration d’un objet Trend Axes X : Paramétrage de l’axe X Axes Y : Paramétrage de
Axes Y : Paramétrage de l’axe Y
Axes Y : Paramétrage de l’axe Y
Configuration d’un objet Trend Communes : taille, position et visibilité Connections : déclaration des points

Configuration d’un objet Trend

Communes : taille, position et visibilité

d’un objet Trend Communes : taille, position et visibilité Connections : déclaration des points d’échanges 37

d’un objet Trend Communes : taille, position et visibilité Connections : déclaration des points d’échanges 37

Connections : déclaration des points d’échanges

Présentation de l’archivage de données ( DataLog) RSView Machine Edition permet de stocker les valeurs

Présentation de l’archivage de données ( DataLog)

RSView Machine Edition permet de stocker les valeurs afin de pouvoir les visualiser grâce à l’objet Trend. Pour cela il faut :

- Créer un Data Log Model

- Créer une vue graphique avec un objet Trend

- Associer ce trend au Data Log Model

- Activer la fonction Logging au démarrage (dans la fenêtre Démarrage)

la fonction Logging au démarrage (dans la fenêtre Démarrage ) Conversion d’un fichier log en base

Conversion d’un fichier log en base de données dbf

la fonction Logging au démarrage (dans la fenêtre Démarrage ) Conversion d’un fichier log en base
Présentation de l’archivage de données ( DataLog) Configuration du DataLog Pour créer un Data Log

Présentation de l’archivage de données ( DataLog) Configuration du DataLog

Pour créer un Data Log Model, clic droit sur Data Log Models puis Nouveau ou à partir du menu Fichier puis Nouveau et journal des données.

droit sur Data Log Models puis Nouveau ou à partir du menu Fichier puis Nouveau et
droit sur Data Log Models puis Nouveau ou à partir du menu Fichier puis Nouveau et
Présentation de l’archivage de données ( DataLog) Configuration du DataLog Configuration Permet d’associer une

Présentation de l’archivage de données ( DataLog) Configuration du DataLog

Configuration Permet d’associer une description (50 caractères maxi) Régler le nombre de points de stockage dans le fichier (jusqu’à 300 000) Chemins Permet de choisir le chemin pour l’enregistrement du fichier Log.

dans le fichier (jusqu’à 300 000) Chemins Permet de choisir le chemin pour l’enregistrement du fichier
dans le fichier (jusqu’à 300 000) Chemins Permet de choisir le chemin pour l’enregistrement du fichier
Présentation de l’archivage de données ( DataLog) Configuration du DataLog Déclencheurs du journal : Permet

Présentation de l’archivage de données ( DataLog) Configuration du DataLog

Déclencheurs du journal :

Permet de choisir le type de rafraîchissement.

- Périodique : intervalle de temps entre chaque enregistrement (du centième de seconde à 999 jours)

- On change : enregistrement sur changement d’état fixé sur un pourcentage de la dernière Valeur.

: enregistrement sur changement d’état fixé sur un pourcentage de la dernière Valeur. Points dans le

Points dans le modèle :

: enregistrement sur changement d’état fixé sur un pourcentage de la dernière Valeur. Points dans le
: enregistrement sur changement d’état fixé sur un pourcentage de la dernière Valeur. Points dans le
CHAPITRE 7 Alarmes et Informations 42
CHAPITRE 7
Alarmes et Informations
42
Présentation des alarmes Le système d’alarme avertit l’opérateur quand les valeurs de déclenchement, associées

Présentation des alarmes

Le système d’alarme avertit l’opérateur quand les valeurs de déclenchement, associées aux différentes alarmes, apparaissent. Pour cela, il faut :

quand les valeurs de déclenchement, associées aux différentes alarmes, apparaissent. Pour cela, il faut :

- Programmer le ou les automate(s) afin qu’il(s) puisse(nt) générer des alarmes,

- Définir les alarmes dans l’application en leur associant un texte de message, une valeur de déclenchement et la possibilité ou non d’être affichées, sonores, imprimées

- Configurer la vue graphique [ALARM] : afficheur optionnel qui apparaît au-dessus de la vue courante quand une alarme est déclenchée

graphique [ALARM] : afficheur optionnel qui apparaît au-dessus de la vue courante quand une alarme est
Présentation des alarmes Réglages du gestionnaire d’alarmes Déclaration des triggers Utiliser le bouton Ajouter

Présentation des alarmes Réglages du gestionnaire d’alarmes

Déclaration des triggers Utiliser le bouton Ajouter pour créer un nouveau Trigger. Ce trigger peut correspondre à un tag ou à une expression.

Ce trigger peut correspondre à un tag ou à une expression. Déclarations des messages Pour chaque
Ce trigger peut correspondre à un tag ou à une expression. Déclarations des messages Pour chaque

Déclarations des messages Pour chaque message il faudra :

- Sélectionner le trigger associé à l’alarme

- Donner la valeur ou l’expression de déclenchement

- Saisir le texte pour l’affichage et/ou l’impression

- Sélectionner l’affichage

de déclenchement - Saisir le texte pour l’affichage et/ou l’impression - Sélectionner l’affichage 44
Présentation des alarmes Réglages du gestionnaire d’alarmes Déclaration des paramètres Choix de l’écran appelé

Présentation des alarmes Réglages du gestionnaire d’alarmes

Déclaration des paramètres Choix de l’écran appelé à l’apparition des alarmes. Par défaut la vue[Alarm] est sélectionnée. Réglage du temps de maintien des tags et de la fréquence de rafraîchissement.

la vue[Alarm] est sélectionnée. Réglage du temps de maintien des tags et de la fréquence de
Présentation des alarmes L’écran [HISTORY] Cet écran est disponible dans la librairie de RSView Studio.

Présentation des alarmes L’écran [HISTORY]

Cet écran est disponible dans la librairie de RSView Studio. Par défaut, il contient :

La liste des alarmes configurée avec les boutons d’acquittement, de silence et d’effacement les curseurs de navigation le bouton d’impression de l’historique le bouton pour aller dans l’écran STATUS le bouton de tri des alarmes par valeur de trigger ou par date et heure le bouton de fermeture

dans l’écran STATUS le bouton de tri des alarmes par valeur de trigger ou par date
Présentation des alarmes L’écran [STASUS]
Présentation des alarmes
L’écran [STASUS]

Cet écran est également disponible dans la Librairie de RSView Studio. Par défaut, il contient :

Cet écran est également disponible dans la Librairie de RSView Studio. Par défaut, il contient :

- La liste des alarmes configurée

- L’affichage de la date et heure du dernier effacement du Status

- Le bouton de mode d’affichage, …

configurée - L’affichage de la date et heure du dernier effacement du Status - Le bouton
Présentation des informations Le gestionnaire d’informations fournit à l’opérateur le texte du message

Présentation des informations

Le gestionnaire d’informations fournit à l’opérateur le texte du message correspondant à la valeur du tag ou de l’expression de déclenchement. Pour cela, il faut :

- Programmer le ou les automate(s) afin qu’il (s) puisse(nt) générer des informations,

- Définir les informations dans l’application en leur associant un texte de message, une valeur de déclenchement

- Configurer la vue graphique [INFORMATION].

Elle peut contenir :

- Le message associé au déclencheur

- Le bouton d’acquittement

- Un bouton de fermeture d’écran

peut contenir : - Le message associé au déclencheur - Le bouton d’acquittement - Un bouton
peut contenir : - Le message associé au déclencheur - Le bouton d’acquittement - Un bouton
Présentation des informations réglages du gestionnaire d’informations Paramétrage Choix de l’écran appelé à

Présentation des informations réglages du gestionnaire d’informations

Paramétrage Choix de l’écran appelé à l’apparition d’une information. Par défaut la vue [INFORMATION] est sélectionnée.

Par défaut la vue [INFORMATION] est sélectionnée. Choix du fichier contenant les messages. Déclaration du tag

Choix du fichier contenant les messages. Déclaration du tag ou de l’expression pour le déclenchement des messages.

Il est également possible de déclarer un tag optionnel pour les acquittements :

Ack : tag pour prévenir le contrôleur.

acquittements : Ack : tag pour prévenir le contrôleur. Déclaration des messages Pour chaque message il

Déclaration des messages

Pour chaque message il faudra :

- Donner la valeur de déclenchement

- Saisir le texte du message pour l’affichage

CHAPITRE 8 Sécurité et Macros 50
CHAPITRE 8
Sécurité et Macros
50
Sécurisation des écrans RSView machine Edition vous permet de sécuriser votre projet. Le principe est

Sécurisation des écrans

RSView machine Edition vous permet de sécuriser votre projet.

Le principe est de limiter l’accès à des vues opérateurs autorisés. Un opérateur peut être un individu ou un groupe d’individus partageant le même nom et le même mot de passe.

Le système supporte jusqu’à 255 opérateurs. Le nom d’un opérateur n’excède pas 20 caractères. Les mots de passe ont un format maximum de 14 caractères alphanumériques.

opérateur n’excède pas 20 caractères. Les mots de passe ont un format maximum de 14 caractères
opérateur n’excède pas 20 caractères. Les mots de passe ont un format maximum de 14 caractères
opérateur n’excède pas 20 caractères. Les mots de passe ont un format maximum de 14 caractères
Sécurisation des écrans Les écrans sont sécurisés de manière individuelle. Lors de leur configuration (Display

Sécurisation des écrans

Les écrans sont sécurisés de manière individuelle. Lors de leur configuration (Display settings), ils sont associés à un code de sécurité.

Il existe 16 codes de sécurité repérés par une lettre de A à P. Dans le cas où un écran doit être accessible par toute personne, il faut sélectionner * comme code.

Seul un opérateur ayant droit au code de sécurité d’un écran, pourra y accéder. Dans le cas contraire, un message dans la fenêtre d’activité apparaîtra.

d’un écran, pourra y accéder. Dans le cas contraire, un message dans la fenêtre d’activité apparaîtra.
Sécurisation des écrans connexion et déconnexion La connexion se fait à l’aide du bouton LOGIN.

Sécurisation des écrans connexion et déconnexion

La connexion se fait à l’aide du bouton LOGIN.

La déconnexion se fait à l’aide du bouton LOGOUT.

La visualisation de l’opérateur actuellement connecté peut se faire grâce à un objet String display. Le tag affiché est System\user.

actuellement connecté peut se faire grâce à un objet String display. Le tag affiché est System\user.
actuellement connecté peut se faire grâce à un objet String display. Le tag affiché est System\user.
actuellement connecté peut se faire grâce à un objet String display. Le tag affiché est System\user.
Macros Une macro, dans RSView machine Edition, est un moyen d’affecter des valeurs dans des

Macros

Une macro, dans RSView machine Edition, est un moyen d’affecter des valeurs dans des tags de manière automatique, dans certaines situations. Les tags concernés par le même évènement, sont regroupés dans une table personnalisée par un nom. La création de macro se fait à partir de new puis Macro sous le menu File ou en cliquant à droite sur l’icône Macros dans le répertoire Logic and Control.

de new puis Macro sous le menu File ou en cliquant à droite sur l’icône Macros
de new puis Macro sous le menu File ou en cliquant à droite sur l’icône Macros
new puis Macro sous le menu File ou en cliquant à droite sur l’icône Macros dans
new puis Macro sous le menu File ou en cliquant à droite sur l’icône Macros dans
Macros Une Macro peut être lancée dans une de ces situations : Lors du lancement

Macros

Une Macro peut être lancée dans une de ces situations :

Lors du lancement ou de l’arrêt de l’application. Accès dans l’éditeur Démarrage.

de l’application. Accès dans l’éditeur Démarrage . Lors de la connexion ou déconnexion d’un opérateur.

Lors de la connexion ou déconnexion d’un opérateur. Accès dans l’éditeur Comptes utilisateurs.

opérateur. Accès dans l’éditeur Comptes utilisateurs . Lors de l’ouverture ou de la fermeture d’un écran.

Lors de l’ouverture ou de la fermeture d’un écran. Accès dans l’éditeur Paramètres d’affichage.

Accès dans l’éditeur Paramètres d’affichage . Lors de l’appui sur un bouton Macro positionné dans un

Lors de l’appui sur un bouton Macro positionné dans un écran.

Accès dans l’éditeur Paramètres d’affichage . Lors de l’appui sur un bouton Macro positionné dans un
CHAPITRE 7 Transferts des fichiers Runtime 56
CHAPITRE 7
Transferts des fichiers
Runtime
56
Transferts des fichiers Runtime Création La première étape avant de lancer une application est de

Transferts des fichiers Runtime

Création

La première étape avant de lancer une application est de créer le fichier Runtime. A la création de ce fichier, RSView Studio compile tous les éléments de l’application et enregistre ce fichier avec une extension .mer. La création se fait à partir du menu Application, à l’aide de la fonction Create Runtime Application.

.mer. La création se fait à partir du menu Application , à l’aide de la fonction
.mer. La création se fait à partir du menu Application , à l’aide de la fonction

, à l’aide de la fonction Create Runtime Application. Transfert Le fichier Runtime doit alors être

Transfert

Le fichier Runtime doit alors être transféré dans la plate-forme d’exécution. Le RSView Machine Edition peut se trouver sur un PC Windows 2000/XP ou dans une plate-forme CE (RAC6182, VersaView CE ou PanelView Plus).

Pour un PC, il suffit de copier le fichier .mer sur le disque.

Pour le transfert dans une plate-forme CE il existe trois méthodes :

- L’utilitaire de transfert de RSView Studio

- Microsoft ActiveSync

- Une carte mémoire ATA (format PCMCIA) ou Compact Flash