Vous êtes sur la page 1sur 10

Jeanne d'arc

Plan de l'exposé
1-présentation générale
2-histoire
3-chef de guerre ou simple mascotte ?
4-Son rôle dans la guerre de Cent Ans
5-le saviez-vous ?
Présentation générale
 Surnom :La Pucelle
pourquoi :(« la Pucelle d'Orléans » est un surnom
posthume et tardif)
 Naissance : 1412 à Domrémy en Lorraine, (Bar,
France)
 Décès : 30 mai 1431 (à 19 ans) à Rouen
 Années de service : 1428 – 1430
 Conflits : Guerre de Cent Ans
Histoire
Jeanne entend des voix qui lui disent de libérer la
France des Anglais.

Elle réussit à libérer la France et à conduire Charles sur le


trône.

Depuis le XVIe siècle on l’appelle :« la Pucelle d'Orléans »


et depuis le XIXe siècle la « mère de la nation française.»
Histoire (suite)
Capturée par les Bourguignons elle est vendue aux
Anglais pour la somme de dix mille livres.
Elle est condamnée à être brûlée vive après un procès
conduit par des personnes non croyant dont Pierre
Cauchon.
chef de guerre ou simple mascotte ?
(avril 1429 – mai 1430)
On l'équipe d'une armure et d'une bannière blanche
frappée de la fleur de lys, elle y inscrit Jésus Maria,
elle arrive à Orléans, elle apporte le ravitaillement et y
rencontre Jean d'Orléans, futur comte de Dunois. Elle
est accueillie avec enthousiasme par la population,
mais les capitaines de guerre sont réservés.
Avec sa foi, sa confiance et son enthousiasme, elle
parvient à remonter le morale aux soldats français
désespérés.
Son rôle dans la guerre de Cent Ans
Avant l'intervention de Jeanne d'Arc, les Anglais
bénéficiaient d'un avantage important lié à plusieurs
raisons :
- la réputation d'être invincible,
- le traité de Troyes qui déshéritait le dauphin Charles et
mettait en doute sa filiation à l'égard du roi Charles VI,
- un état d'abattement et de résignation de la
population,
- l'alliance avec la Bourgogne.
Son rôle dans la guerre de Cent Ans
(suite)
L'avantage numérique du royaume de France pesait
peu. Cette situation faisait qu'en 1429 les anglais
étaient plus actifs.
Jeanne a manifestement le mérite d'inverser la situation
en faveur de la France, en remontant le moral des
armées et des populations, en légitimant et sacrant le
roi, et en montrant que la réputation d'invincibilité des
Anglais était fausse.
Le saviez-vous?
Les juges lui dise que si elle n'avouait pas qu'elle avait
menti, alors elle irait en prison et non sur le bûcher,
mais en deux jours elle se rétracte se sentant
trompée. C'est alors qu'elle remets ses vêtements
d'hommes.
Le tribunal la croît alors retombée dans ses erreurs et la
condamne à ce moment là au bûcher.
Fin