Vous êtes sur la page 1sur 211
Va RAMMAIRE 7 PRATIQUE pu FRANCAIS HACHETTE @ RAMMAIRE PRATIQUE pu FRANCAIS 80 fiches Y. Delatour D. Jennepin M. Léon-Dufour B. Teyssier Professeurs aux Cours de Civilisation francaise le la Sorbonne HACHETTE Francais langue étrangére wonwhachettefle fr Collection mise en pratique \ Une nouvelle collection de livres d’entrainement \ pour progresser rapidement en francais Exercices de grammaire Coie ee oaks \ Bee Des ouvrages accessibles immédiatement | ade vrais débutants feoreten Des exercices systématiques de grammaire ede | dans un contexte fonctionnel }3* Utilisables pour une préparation au DELF 1€" degré Organisation d'un ouvrage = 15 chapitres : ~ Une notion grammaticale avec des tableaux récapitulatifs ssynthétiques, ~~ Des exercices d'entrainement dans un contexte fonctionne! = Un bilan-test Fin d'ouvrage > = 5 évaluations avec corrigés dans fe livre = Un index grammatical ~ Un index des objectifs fonctionnels ‘Les cortigés : Z = Les corrigés des exercices sont dans un ouvrage séparé. — ~ Les carrigés des évaluations sont dans fe livre. HA ene Frangais langue étrangére Couverture : Alain Vambacas Ilustrations : Natacha de Molenes Conception graphique et réali ISBN ; 978-2-01-185191-3 © HACHETTE LVRE 2000, 43, quai de Grenelle, 75905 PARIS CEDEX 15 Tous droits de traduction, de reproduction et adaptation résenés pour tous pays, te Code de la propriété intellctulen’sutorsart, aux termes des artices Lars et L 2-5, d'une part, que es # copies ou reproduction sitement réservés 3 usage privé du copiste et on desinées& une utlzation collective» et autre pat, que «les analyses tls courtes cations » dane un but d'exemple et dill tration, toute representation ou repreducton imégrale ou parti ate sans le consentement de auteur ou de ses ayants droit cu ayans cause, es lice». Cette représentation ou reproduction, par quslque procédé que ces, sas autovisation de éiteu ou du Centre frangas de expltation du doit de cope (20, rue es Grands-Augusting 7006 Pals), conatitueralt done une contefegonsanetonnée pa les aricles 425 et suivants du Code péral Avant-propos La Grammaire pratique du francais s'adresse aux étudiants de frangais langue étrangere débutants. Accessible des les premiers mois d’apprentissage, elle aborde tous les points indispensables pour comprendre et parler la langue pendant les premiéres années de frangais. Elle s’appuie sur lexpérience et le savoir-faire des auteurs des Cours de Civilisation francaise de la Sorbonne qui, depuis des années, aident les étudiants débutants & découvrir et & maitriser la langue frangaise Wl La Grammaire pratique du francais présente la langue de maniére simple. Chaque chapitre se présente comme un cours progressif organisé sous forme de fiches pratiques. L’explication est tres simple, avec peu de métalangage. Elle présente les formes grammaticales puis leur emploi grace a de nombreux exemples qui évoquent la vie quotidienne. Les éléments sont traités du plus facile au plus complexe. La réflexion sur les difficultés de la langue est présentée avec des rubriques claires pour aider létudiant. Certaines apportent un complément d'information sur des points particuliers ou moins fréquents [REMARQUE] ; d'autres signalent les erreurs les plus courantes [NE DITES PAs ... MAIS DITES] ; d'autres permettent une synth@se soit en comparant, soit en résumant [COMPAREZ, RESUMONS]. Enfin les points traités dans différents chapitres du livre font Yobjet de renvois (cf. la présentation visuelle pages 4 et 5). La langue est décrite de maniére classique et complete. L’ordre des chapitres donne une vision d’ensemble de la grammaire frangaise. L’étudiant peut consulter la grammaire sans ordre précis, au gré des besoins, grace a la table des matiéres et & Vindex qui recense toutes les occurrences présentées. B La Grammaire pratique du francais présente la langue de maniere active. Les notions expliquées sont reprises dans une rubrique Parlons qui propose des situations de communication de la vie quotidienne, illustrées par des dessins. Cette rubrique permet de lire du francais en contexte, de maniére ludique et agréable. Chaque fiche se termine par une rubrique Mettre en pratique qui contient des exercices d'application du point étudié. L’étudiant peut ainsi manipuler la langue et vérifier son savoir-faire en utilisant les corrigés. Chaque chapitre se termine par un Bilan avec des exercices de révision des points abordés dans ensemble des fiches du chapitre et par un exercice Delf. Les exercices Delf ont été réalisés avec Ia collaboration de Sylvie Pons, professeur a Alliance francaise de Paris. Afin de faciliter utilisation du livre en autonomie, un livret de corrigés de tous les exercices est inclus dans ouvrage. Le point de grammaire * présentation - d'un point précis du chapitve > # énoncé de la vege —————_—> * explications et exemples © NE DIES PAS... MAIS DIES reléve les evveurs les plus courantes © REMARQUE attire lattention suv un point pavticuliev 1 pln sites spt 2 tow. enemies A mclew eta big see 1 cngacpars cue neon eyos 2 Sekine. depen rescued tne 2 webride tae Bh cagiepr cy 1 Agere 0 welt ntsc cn pet * eestse etause aera seoat 1 concert ee sede Gretuiinecaph # eu semon. Dan_pd Cimeee Sencar online mien ss 1 Ai, toda deat samaterc “Lena at opt i fg de 20 be Che Le pronom complément « en » dou empleis, W remplace un nom COD” précédé d’une expression de quantité. > rte in: con pnt te de o ee eis were aaa Z or » er cen : aeons aye Seg dala Fobien mange < ea vis fen mange. ss es oo. a + Thien mange ps “nen bat pas po deeb ne mango pas de es. Fabienne bot pas ea, sts at ‘sre ep Sn Vous ater des fees? Ou fem wi dens. me iy attop de chiens & Pati? Ob ai ym a tom! Claudia, tas des ami anal? Ou jem a gages 6 Reloaoade ll remplace la préposition « de » + un nom de chose, oe Dane ge tee acide ‘Eenunall? Estoe que Victor parle < de sa’ ‘une personne. on emplot Sem proven tongue trouve ‘uss bended Non. jesen ps ben nec Vous ee conn de or nase voiture? Ou, em ae rs content Cee 1B Répondes aux questions on employe fo ‘renom en 1. Ece que vous azn center pre 12. Pardon Nonseu, ese gully aves bones 2 Geo qui od butdars wre we brut 2 Serge vo i deat © 1 Conbion Shabdons, este quill y & poset Francs #160 mtr 2 Eicoqun osdenvidtoconatiedelangue 2 Duns woke quae, ily @ beaucael frencae ® Geposesvet? he. porawez| sa ques rez dela recon quand ‘ous Gh 8 Tbe? * Yor om er bvertnes nel 100 Les exercices * des exercices pour vévifier immédiatement la compréhension de la fiche Bilan * ume page de bilan par chapitve, avec une partie véalisée dans optique du DELF ___20_/ 8S PRONOMS PERSONNELS Les pronoms compléments « le, la, les » '& remplacent un nom de personne et de chose COD précédé par un: | oa © ede dies: ssl eae: v \ im > cette mcntesenn >> one ‘cee elect dimontrat:c,cctcor/ Mater dane ee ee | * venvoi 4 un chapitve pour trouver scequeViorrranle su photo? + Ou oad | des explications complémentaives sete vo? Non ela ete pe commas Sioon des ones? Ohoal el congas depls gt You 5 Eratemma al asdgarenamuce 20 eladgpvuedeuros cusses nen Aceh sls rer enfants? Now, ones onnal ps" ean Talc mat ie a 2h fenaieheton ss "ou cose Slams csi oe se SDS oe {Spee ane ‘© COMPAREZ Ane repre gee dv gue nist sats. cs Hise ge insiste suy 2 points difficiles en les one a | opposant le pronom « le » peut remplacer une partie de phrase. “stale qu Mare tend un enfant? Oni ben ty, lee i out mands pede nated 4 Sts mocaper de mon dn, ele fea dich, | | pe exprime habitede, on ompeie: i METTRE EN PRATIQUE 1 perploreles no suigntapar cen voy ~ tron ach emi do ls Ae iene 2 forte sar a bo poe | em fo dug sas, 5 Re noo ea oo = Frage se spat depuis peu de emps. a, Catherine bol un songe fo etme tere | 2 imtoword noe crete no | anya eee | nie aaa ~ ee) onrieeal so | lon | Parlons * une vubrique communicative replace le point de gvammaive dans une situation de Dincecenw? Brecon? Samarmctmatmes? — | la vie quotidienne — eee eee ee NISATION La phrase simple Elle comprend en général un sujet et un verbe. (Lun ov l'autre peut are sous-entendy.) Le soleil brille. (ojo) verbo) > La phrase peut étre ~ interrogative : Est-ce que tu comprends ? {wir chapite 3) = affirmative : Oui, je comprends. — négative Non, je ne comprends pas. wir chopite 2 ~ impérative : Entrez ! (vor chapite 9) = exclamative Quel temps ! (vor chopite 28) Le sujet > Le sujet peut étre = un nom : Barbara chante. (voir hope 13} = un pronom personnel : Elle chante. {ror chopire 20} = un pronom indéfini : Quelqu’un chante. {voir chapitre 17) = un pronom interrogatif : Qui chante ? {voir chapitre 3} Le verbe et le groupe verbal D Le verbe s‘accorde avec le sujet. Loiseau chante. Les oiseaux chantent. > Le verbe est conjugué a un mode et & un temps. Chaque mode a une valeur particuliére. dicatif est 'expression de ta réali Alban vient diner samedi. bir chop. 5) Le subjonctif est expression du sentiment. Je suis content qu’Alban vienne diner. (chop. 7) Le conditionnel est 'expression d'une éventualité. Alban viendrait diner s'il avait le temps. (chop. 8] Limpératif. est expression d’un ordre. Alban, viens diner samedi ! (rie chop. 9} Le verbe peut étre modifié par un adverbe. (wie chopite 23) La voiture roule vite. } Le verbe peut étre complété par : {ror es constuction verbles,p. 174) = un adjectif : Barbara est jolie. — un complément d’objet direct : COD {i nya pas de prépsion entre le verbs et le compen nom : Adrien aime Barbara. infinitif Barbara aime danser. — un complément d‘objet indirect précédé de « a » ou «de »: CO! nom : Adrien pense & Barbara. Adrien et Barbara parlent de leurs vacances. L'enfant commence & marcher. infini L'enfant essaie de parler. L/ORGANISATION DE LA PHRASE & Beaucoup de verbes sont suivis de deux compléments” © Voir es constructions verbales, p. 374, — verbe + COD + CO! ~ verbe + COI + de + infinitifounom Adrien a demandé a Barbara de v ‘2a Barbara d Barbara 4 — verbe + COD + 4 + infinitif sa Les compléments circonstanciels Le groupe verbal peut dire compléié par des informations sur : 1. le temps Barbara et Adrien se marieront #025"; 2. le liew Is feront une féte & Is camp: 3. le but Jennifer est venue en France 4. la couse Barbara n’a pas pu se marier en juin ® 5.lamaniére Jennifer est venue ex: avis 6. opposition avd la plute, la féte a été tres réussie. Barbara jsose une question a son professeur. sir & 8 heures. {voir hope 24) {voir cope 26) lvoe choptre 25) fro chopre 26) La phrase complex Elle comprend au moins deux propositions : une proposi propositions subordonnées. > subordonnée relative lvoe chapive 21) Tout le monde regarde & la télévision le match gut 9 sles sw gr * subordonnée complétive introduite par « que » (vir chopie 6) Henri espére que son é: 4 > subordonnée de temps (wir chopine 24) Le pare d'Henri regarde toujours le match & la télévision qu > subordonnée de cause (rie chopire 25) Le match s'arréte parce qe > subordonnée de but Ivor chopire 26) De nombreuses équipes de télévision sont présentes \20e \b subordonnée de condition (voir chopire 26) Si Féquipe d’Heaxi gague ic unich, elle participera a la finale © subordonnée d’opposition {reir chopire 26) Bien qu'il plewve, le match continue. n principale et une ou plusieurs 1 LES VERBES « ETRE » ET « AVOIR » Les verbes « étre » et « avoir » sont employés de deux maniéres : = comme verbes, = comme auxiliaires pour former les temps composés. Le verbe « &tre »” On emploie le verbe « étre » Pour décrire > watre » + adjectif Sophie est tres sympathique. A Paris, les autobus soni verts et blancs. __- frangaise. — blonde. en pleine forme. Caroline est blanches. Ces chaussures son << en cuir. ~ ala mode. > « dtre » + nom de profession (sans article) Je suis informaticien. Madame Dumont ¢:¢ violor Nicolas et Frédéric sont étudiants la Sorbonne. Pour identifier P avec « je, tu, nous, vous » Bonjour ! Je suis Madame Roy. Je suis votre nouveau professeur, Vous 2ies M. Dulac ? Vous étes bien le gardien de limmeuble ? > avec le présentatif « c’est, ce sont » ») Pierre ? Oui, o'es° lui, vot des amis de ma fille. Qui est-ce ? Quiest-ce que cest? "st un cadeau pour Lucie. e sont des verres & champagne. «Melle ~ Identification « Cest » + article + nom Beaucoup d’expressions (tre & la mode, en pleine forme, ...) sont employées comme des adjecif. «» Pour la formation des temps composés avec « etre », vor le chapitre 5 sur les temps de indicat Ne dites pas : ‘Madame Dumont est ya frangaise Mais dites : ‘Maviame Dumont est frangaise REMARQUE Pour présenter, on peut aussi employer : voici, voila Voici un cadeau pour Lucie, Voité: mon cousin Pierre. Ne dites pas West le copain d Antoine Mais dites est le copain d Antoine Description | est » + adjectif / profession Qui est ce jeune homme ? Voila Madame Durand. Ces fleurs, quest-ce que cest ? C'est un copain d’Antoine. est une journaliste connue. Ce sont des tulipes. Ells #1 esi photographe comme lui. ia est journaliste a Paris-Match. samt tres belles. 1 / LES VERBES « ETRE » ET « AVOIR » @ Pour situer dans le temps et dans l’espace > dans le temps Nous sommes le 1° avril 2000. Noms géographiques I Tous les noms f i / elle est Hs | elles sont west Oi est la maison de Victor Hugo ? i sont les Vosges ? Elle est Place des Vosges. C'est en France. Oi sont les enfants ? Oi est New York ? Jis sont dans le jardin. Gest aux Etats-Unis, ™ Pour apprécier (avec un adjectif) En général En particulier Elle est Test Elles sont Ils sont Les glaces, c'est déli Cette glace a la vanille, elle est vraiment délicieuse ! jeux | Le café, c'est agréable aprés un repas. Test tres fort, ce café! Un dictionnaire, c’est trés utile ! Ce dictionnaire, i! est vraiment ts bien fait. ™ Pour mettre en relief Le présentatif « e’est » sert aussi d insister sur un ou plusieurs mots. > « Crest / ce sont ... qui / que » (pronoms relatifs") + Voice chaptre 21 sur les pronoms relatifs, p. 108. Tu as une nouvelle montre ? Oui, ma mére me 'a donnée, ~ Oui, c’est ma mere qui me I'a donnée. Qui t’a téléphone hier soir ? C'est une fille que tu ne connais pas Jai toujours un bouquet de roses chez moi. Ce sont des fleurs que j'adore. > « Cest ... que » sert & insister sur une partie de la phrase. Yhabite en banlieue mais j'aimerais bien vivre a Paris. ~ Shabite en banlieue, mais c'est Paris que j'aimerais bien vivre. Alors, nous allons chez vous mardi ? Mais non, c'est lundi que vous devez venir chez nous. 10 GARLONS! Appréciation ~ Paris la nuit, c'est beau ! — —Le rap, c'est & la mode ! eae Faire du sport, c’est bon pour la santé ! a létez par « c‘est / ce sont » ou « il (elle) est / ils (elles) sont ». trés confortable. italienne. bien mors. 8s populaire. 12 ehun fouteul ; Is AL. une étudiante ; des abricots ; .. reece er 2. Qui gouvemne la France ? ... le Premier ministre. De quel pari estil @ .. socialiste Comment est voire maison @ ... frés grande. Une grande maison, ... agréable. Qui pole avec le professeur 2 ... des étudiantes. De quelle nationalité sontelles @ naises, Ob est Londres @ O8 est ton pelt chat 2 BF Imitez le modéle. Ex. Roland Duval ~ octeur ~ acteur célébre. + Roland Duval est acteur, c'est un acteur célebre. jope- en Angletere sous le lt 1. Monsieur Vigne - professeur - excellent professeur, La plongée sous-marine, c'est génial ! —_—_ ~ La vie d Paris, métro, boulot, dodo, c'est dur ! —_ — Liver, une soirée au coin du feu, c'est sympa ! Ves Lo ed 2. Klaus ~ étudiant ~ étudiant allemand. 3. Elion John ~ chanteur ~ chanteur trés connu. 4. Madame Durand — infirmiére — infirmiére rds aimée de ses malades. 5. Patrick — menvisier — menuisier trés habile. EI Imitez le modele. Ex. Chagall a peint le plafond de Opéra [c'est ... qui + Cest Chagall qui a peint le plafond de I'Opéra, 1. Le coureyr n°25 est arrivé le premier de la course. (c'est ... qui) 2. Je n’oime pas la veste noire. Je préfere la veste souge. (c'est ... que] 3, Dans ce texte, je ne comprends pas ce mot. {c'est ... que] Alain réservera la table au restaurant. {c'est qui) 5. On plante les tulipes en automne. (c'est quel Victor Hugo a habité dons cette maison perr dant dix ans. {c'est ... que)