Vous êtes sur la page 1sur 9

Construire ensemble le

21ème siècle de Mérignac

Agenda 21 et gestion de l’eau :


cas de la Ville de Mérignac

Bilan des actions menées depuis 2003


Octobre 2007
PLAN STRATEGIQUE
ET PLAN D’ACTION

Suite au diagnostic lancé en 2003, 4 axes stratégiques émergent :


 Un cadre de vie amélioré pour une plus grande attractivité
 Une économie respectueuse de l’environnement, productrice de
richesse et solidaire
 Un développement social et humain inscrit au cœur de l’action
municipale
 Une gouvernance garante d’une politique de développement
durable

Organisation du Plan d’Action de l’Agenda 21 local :


46 actions déclinées selon les 4 axes du Plan Stratégique
EAU

Action 7 : Optimisation de la gestion de l’eau


et préservation de sa qualité
Objectif : Poursuivre les actions de diminution
des consommations d’eau engagées par la
Municipalité
Indicateurs de suivi : - la quantité d'eau consommée sur l'ensemble des
équipements communaux (bâtiments et terrains municipaux)
- la proportion de bâtiments équipés d'économiseurs d'eau par rapport à
l'ensemble des bâtiments communaux
- le nombre de dispositifs de récupération d'eau sur le patrimoine communal
et investissements correspondants
Mise en œuvre : en cours
LE BILAN DES CONSOMMATIONS

Consommation Consommation de Consommation du


Années
globale en m³ l’arrosage en m³ bâtiment en m³
1996 228 735 92 698 136 037
1997 243 887 108 283 125 604
1998 229 690 96 786 132 904
1999 221 547 87 856 133 691
2000 207 775 64 961 142 814
2001 209 156 76 728 132 428
2002 228 816 86 680 142 136
2003 208 363 87 878 120 485
2004 191 154 77 381 113 773
2005 159 693 57 569 102 125
2006 187 124 89 430 97 694
2007 154 188 62 332 91 856
LES CONSOMMATIONS : COMMENTAIRES

L’augmentation de plus de 27 431 m³ en 2006 de la consommation


globale s’explique directement par l’augmentation de l’arrosage.
L’année 2005 avait été l’objet d’une interdiction d’arroser pendant
plus de 2 mois

La consommation en 2007 est la plus basse depuis au moins 11


années. Un été plus clément et des équipes toujours plus efficaces
expliquent la baisse de la consommation consacrée à l’arrosage

La baisse constante des consommations des bâtiments (depuis la


mise en œuvre de cette action) est le résultat des efforts fournis en
termes de surveillance et d’équipement
LES CONSOMMATIONS : GRAPHIQUE

Evolution des consommations d'eau de la ville de


mérignac entre 1996 et 2007
Baisse de la
160 000 consommation
140 000 d’environ 20% malgré
120 000
l’augmentation des
100 000
m3 80 000 consommation installations (nombre
arrosage
60 000 de compteurs) de plus
consommation
40 000
bâtiment de 7,5% (pour la
20 000
0
période 2003 - 2007).
1996 1999 2002 2005
Années
LE BILAN FINANCIER

Année Facture globale en euros


1996 465 975
1997 481 501
1998 463 614
1999 457 078
2000 457 360
2001 443 141
2002 478 783
2003 423 725
2004 391 395
2005 361 624
2006 385 373
2007 347 311
LE BILAN FINANCIER : COMMENTAIRES

La facture globale de ville de Mérignac a baissé considérablement


depuis l’année 2003. Il est important de noter que le prix de l’eau
utilisée pour l’arrosage coûte en moyenne 1,11 euros alors que l’eau
pour les bâtiments coûte en moyenne 2,80 euros (pour 2007)

Entre 1996 et 2002 la facture d’eau moyenne de la ville de


Mérignac s’élève à environ 463 900 euros. Depuis 2003 la facture
d’eau moyenne est passée à 379 900 euros soit une baisse
moyenne de 84 000 euros par an (420 000 euros sur 5 ans).

L’investissement global est de 46 414 euros en 5 ans.


LE BILAN FINANCIER : GRAPHIQUE

EVOLUTION DE LA FACTURE D'EAU DE LA VILLE DE


MERIGNAC ENTRE 1996 ET 2007

Baisse de la facture
globale de plus de 18%
500 000
450 000
sachant que le prix de
400 000
350 000
l’eau a augmenté de plus
300 000
EUROS 250 000
de 9% pour l’eau des
200 000 Facture en euros
Facture global en euros bâtiments et de plus de
150 000
100 000 10% pour l’eau
50 000
0 d’arrosage.
1996 1999 2002 2005
ANNEES