Vous êtes sur la page 1sur 3

Texte du D.V.

D: LE REVEIL DE L’UNIVERS
"Raconter l’histoire, quelle qu’elle soit,
c’est raconter l’histoire du tout"
Thomas Berry: Nous serons éloignés de l’univers tant que nous ne connaîtrons pas une véritable
histoire de l’univers.., celle qui nous parle de l’humain et de tous les êtres qui existent; tous font
partie du processus ininterr3ompu qui se déroule en une série d’épisodes transformateurs.
Miriam: Cette idée d’un univers qui émerge est très nouvelle. Il n’y a aucune culture, aucune
tradition, aucun sage, ni aucun prophète... personne ne pouvait savoir que notre génération est bénie
d’apprendre cette réalité.
Tucker: Quand nous commençons à réaliser à quel point le temps et l’espace nous enracinent, nous
nous sentons remplis d’une énergie nouvelle pour assumer notre responsabilité envers la planète et
ses écosystèmes. En d’autres mots, une réponse à la magnificence de la cosmologie et son histoire,
est de nous sentir responsables d’assurer sa continuité, son avenir.
Swimme: L’histoire de l’univers nous montre à quel point nous sommes reliés les uns aux autres,
impliqués les uns envers les autres depuis longtemps. La terre n’a pas été assemblée et ensuite,
nous, les humains, ajoutés à la terre qui existait pour répondre à nos besoins; mais, plutôt, nous
avons émergé de la tente.
Musique — eau
Commentaire: Au cours de millions d’années, chaque aurore d’un nouveau jour a vu naître sur terre
une plus grande diversité biologique que celle du jour précédent. Dans ses voyages interminables
autour du soleil, notre charmante et généreuse terre ne cesse de nous présenter une expression
grandissante de complexité, de perfectionnement, de beauté et d’émerveillement.
Musique
Mais, après une période incommensurable de plus en plus de diversités, soudainement, il y en a de
moins en moins. Dans un instant géographique, la vitalité de notre terre s’est amoindrie. Chacun des
systèmes vitaux démontre des signes d’un déclin sérieux et précipité, à tel point que, la plupart des
biologistes sont maintenant d’accord pour affirmer que nous sommes au milieu d’un événement
qu’ils appellent : une extinction massive. La dernière fois qu’un tel fait marquant s’est produit, il y a
65 millions d’années, l’apparition d’un astéroïde (petite planète) a mis fin au règne des dinosaures.
Maintenant la cause de cet appauvrissement est un «us-téroïdes» car, cet impact est causé par
l’activité humaine, particulièrement celle des industries et de la technologie, qui détruisent
littéralement les sources de soutien de notre vie planétaire. Sommes-nous alarmistes? Oui I Parce
que les nouvelles sont alarmantes et les sonnettes d’alarme nous préviennent du danger et de la
nécessité de nous réveiller. Il est temps de nous demander: quel sort nous a été jeté nous permettant
de détruire le vrai système sur lequel repose notre propre survivance? Et qu’allons-nous faire pour
mettre fin à ce mauvais sort?
Si nous voulons tracer notre chemin vers un avenir possible, réalisable, il serait sage de revenir
premièrement au lointain passé. Revenons à la vision que les scientistes ont, en ce moment, du
commencement de toutes choses.
Imaginons un « rien », pas d’espace, ni d’obscurité, ni même un immense vide, mais.., rien.
Maintenant, imaginons tout!
Une stupéfiante explosion de lumière, de chaleur et d’énergie s’irradiant en toutes directions,
l’Univers fait éruption dans l’existence, il y a 13.7 milliards d’années.
Un poète: Nous pouvons voir que tout ce qui a déjà existé, qui existe ou qui existera était comprimé
dans un espace plus petit qu’une graine, plus mince qu’une larme, plus minuscule qu’une molécule.
Tout l’espace, tout le temps, tout le potentiel servant à tout ce qui pourrait exister dans l’avenir et
tout ce qui existe en ce moment... a commencé d’un seul point. Par conséquent, d’une manière très
réelle, la science a découvert ce que les peuples indigènes savaient depuis longtemps. Nous sommes
tous <un », nous sommes connectés, nous venons tous de la vraie même source.
Commentaire: Cette énorme boule de feu a continué de s’étendre et à la longue elle s’est refroidie
suffisamment pour permettre aux premiers atomes de se former.
Swimme: Si l’expansion était survenue juste un peu plus lentement, l’univers se serait effondré en
un énorme trou noir. Par ailleurs, si l’expansion de l’univers s’était produite un peu plus rapidement
les galaxies n’auraient pas eu le temps de se former ; alors, nous n’aurions eu que de la poussière. Si
nous avions modifié l’expansion de l’univers, seulement d’un millionième de 1%, l’univers se serait
effondré. Ce qui suscite cette pensée : une profonde sagesse est à l’oeuvre dans l’univers.
Commentaire: Ensuite, d’un simple clin d’oeil du cosmos, cent billions de galaxies, pleines de vie,
se sont mises à tourbillonner.
Swimme: Nous connaissons l’existence des galaxies depuis cent ans seulement. Nous pensions qu’il
pouvait y avoir juste une. Maintenant, nous réalisons qu’elles sont au nombre de cent billions. Nous
commençons seulement à comprendre la dynamique des galaxies et à penser qu’elles ont vraiment
et de façon intrinsèque, l’intelligence ou la capacité ordonnatrice de faire surgir toute celle élégance.
Donc, les galaxies organisent elles-mêmes tout ce matériel et donnent naissance à de nouvelles
étoiles. Par conséquent, quand les scientistes commencent à observer les galaxies de cette façon, ils
se rendent compte qu’elles sont, elles aussi, comme des cellules vivantes. Cette observation est
nouvelle! Nous avons, ici, une nouvelle manière d’imaginer notre cheminement dans l’univers.
Commentaire: Et maintenant, ces tourbillons de galaxies, par leur activité, commencent à remplir
leur destinée cosmique, quand chacune d’elles donne naissance à 100 billions d’étoiles. Quand ces
premières étoiles arrivent à la fin de leur cycle de vie, elles s’effondrent sur elles-mêmes et font
éruption, provoquant d’immenses explosions cosmiques, que l’on appelle « supernovae.»
Le poète: Thomas Berry fait référence au phénomène de la supernova, comme étant un événement
cosmologique porteur d’un moment de grâce. Il l’appelle un moment de grand sacrifice, en raison
de la mort des étoiles, mais cet événement permet à la vie future de se développer. La supernova
renferme le processus de mort et de renaissance... c’est un moment mythique.
De ces nuages de poussière d’étoiles, les étoiles de la seconde génération sont nées. Une d’elles est
l’étoile que nous appelons notre soleil. Ce qui reste de la formation du soleil, un brin de débris, a
tourbillonné en un collier de 9 planètes tournantes de bijoux... parmi ces joyaux se trouvait la masse
de lave fondue, qui est devenue notre « chez nous », notre terre.
Ici, sur une très petite planète suspendue dans un (equipoise terme anglais) équilibre parfait de
force, les galaxies, en tourbillonnant, ont allumé les étoiles qui ont produit le miracle suivant: un
univers dans l’univers. C’était la naissance de la vie. Maintenant, cette force miraculeuse, en se
revêtant de biologie, se manifeste en un nombre complexe et grandissant d’expressions de beauté et
d’élégance.
Miriam: La terre, telle que nous la voyons maintenant, S billions d’années après cette première
expérience, a une telle complexité, un tel développement, un tel cheminement depuis qu’elle a
quitté la boule de feu, qu’elle a plein droit de vivre. En d’autres mots, l’univers et la terre ont atteint
une telle complexité qu’ils se sont éveillés à la vie, ils sont vivants.
Le poète: Pensons-y I Tout ce que nous voyons autour de nous s’est développé à partir d’un grand
récipient cylindrique bouillonnant de la toute première terre, une sphère de lave qui, de façon
miraculeuse a fait apparaître la mer, l’atmosphère et ensuite, la vie en une infinité d’expressions.
Comme Brian Swimme le dit: la terre, qui était jadis un rocher fondu, chante maintenant des opéras.
Toute la créativité et toute la prise de conscience proviennent de façon mystérieuse de la profondeur
de la terre elle-même.
Commentaire: Au coeur de l’immense célébration de la créativité biologique, l’univers produisait sa
prochaine surprise. Il s’agit d’un être, en position verticale, le premier en son genre, muni
d’instruments de travail; de plus, il a la possibilité de s’opposer et une remarquable capacité de
réfléchir sur son existence. Bref, après 14 billions d’années, l’univers a créé une façon de prendre
conscience de lui-même.
Miriam: Nous sommes l’univers qui réfléchit sur lui-même, l’univers devient conscient et ceci
change tout.
Commentaire: Les êtres humains ont vécu en harmonie avec la nature pendant une période
incommensurable, jusqu’à ce qu’ils découvrent comment cultiver les produits agricoles et
domestiquer les animaux. Tandis que la plupart des humains continuaient leur vie nomade,
quelques-uns ont choisi de s’installer en un endroit; en moins de 10,000 ans, ils ont créé tout ce que
nous considérons maintenant comme faisant partie de l’histoire humaine.
Plusieurs diapos
Miriam: A partir de poussière d’étoiles, pourquoi tout cela s’est-il produit ? Pourquoi: le chant des
oiseaux, la verdure, la luxuriance du palmier, la stabilité du cyprès, la grandeur des montagnes ? Et
pourquoi les océans foisonnent-ils de millions de formes de vie ? Nous sommes partie prenante de
ce voyage tellement plus que nous ne pouvons l’imaginer.
Swimme: Plus nous avançons dans notre compréhension, plus nous prenons conscience de notre
nouvelle identité comme êtres cosmologiques; pas seulement: Américains, ni Français, ni
démocrates, ni aucune autre petite catégorie. Nous sommes l’univers sous une forme humaine et
ceci est vrai pour tout le monde. Cette nouvelle compréhension de nous-mêmes est tellement
inclusive qu’elle suscite notre admiration.., tous et tout ce qui existent en font partie. Nous
découvrons une grande relation qui, par conséquent, nous relie profondément à tout être vivant de la
planète... nous sommes reliés en terme d’énergie, en terme de génétique. D’une certaine façon, nous
formons tous, une famille C’est extrêmement réjouissant I Cette prise de conscience vient juste de
se faire et elle demandera beaucoup de réflexion afin de la formuler, l’assimiler pleinement, car
c’est un énorme changement à opérer dans la conscience humaine.
Commentaire : L’Univers a émergé et il a formé les galaxies; les galaxies ont fait surgir les étoiles;
notre soleil a donné naissance à la terre et la terre a engendré la vie de tout ce que nous avons et de
tout ce que nous sommes. Et maintenant, l’univers nous oblige à nous réveiller de notre rêve
d’isolement afin de nous permettre de rejoindre la grande communauté de vie et d’apporter notre
contribution à la stupéfiante histoire qui se déroule. Comme le dit Thomas Berry: «Ceci est notre
grand travail »