Vous êtes sur la page 1sur 2

Au nom dAllah, linfiniment Misricordieux, le Trs Misricordieux

Mon ami Marlboro


Ctait en mille neuf cent trente-trois, Que je tai fum pour la premire fois, Mon choix tait pour toi, Et par ignorance, je suis devenu ta proie, Ayant pris connaissance, Cela nest plus comme jadis, Puisque ton mal, je ne lai pas prdit, Et ainsi, je te dis : Adieu Marlboro ! Mon ami, Je ne savais pas ! Que tu tais mon grand ennemi. Toi que jai aim Jai pris la dcision de te sparer jamais. Toi qui mtais une cigarette fine, Tu as branl mes poumons et ma poitrine, Tu les as envenims avec ta nicotine, part le mal de gorge quon dirait une angine. Toi qui mas fait perdre mes ides, Et quavant lge, mon visage stait rid. Pour ton client, tu ne fais pas de crdit, Il devient ton esclave, et fait ce que tu dis. Toi qui mas fait perdre toutes mes facults, Toi qui as ruin ma sant. Il ma fallu une bonne volont Pour tloigner et te quitter.

Je conclus en disant : messieurs les agents de la publicit, Qui par leurs slogans Attirent les gens tacheter et ainsi les flatter : Les cigarettes Marlboro sont de bon got, Alors quil fallait dire : jetez-les aux gouts ! Afin de ne pas recevoir un grand coup, Et mettre vous-mme la corde votre cou.
crit par Abdallah Sirbal, pote marocain, qui cessa de fumer pour son Seigneur en 1984, avant son plerinage la Mecque, aprs avoir fum pendant cinquante annes.

www.islamhouse.com