L’ORGANISATION DE L’ENTREPRISE

Thème 2.3 : la structure de l’organisation C2.3.1 : Différencier les grandes fonctions et les principaux services.
PRESENTATION DE L’ENTREPRISE Crée en 1921, Energia a consacré son activité aux travaux liés à la production et à la distribution de l’électricité. En 2001, le groupe ICEA est or!é par la usion entre Energia et d’autres sociétés. Il co!pte, au"ourd’#ui, 1200 salariés, réalise un c#i re d’a aires de 1$%0 !illions d’euros. C’est un groupe international diversi ié dans plusieurs branc#es. &e centre de 'anc( est spécialisé dans les études et la construction de lignes et de distribution d’énergie électri)ue *réseaux aériens et souterrains+, d’illu!ination de sites ou de !onu!ents et de !aintenance d’éclairage public. Elle e!ploie ,0 personnes et son c#i re d’a aires en 2010 s’élevait à ,.- !illions d’euros. I L’ORGANISATION ET LES STRUCTURES 1+ Co!pléter les tableaux du docu!ent 1 *correction voir docu!ent 1+ 2+ Indi)uer le t(pe de structure adoptée pour les 2 organigra!!es de la société *correction voir docu!ent 2+. ,+ .onner une dé inition de l’organigra!!e de structure tout en précisant son utilité. &’organigra!!e est un sc#é!a )ui représente la structure de l’entreprise c/est0à0dire son organisation. Il per!et de aire appara1tre 2 la répartition des t3c#es, les di érents postes, le niveau #iérarc#i)ue de c#acun. $+ .’apr4s vous, )uels sont les crit4res de c#oix d’un t(pe de structure 5on #istoire, sa taille, ses activités. II LES FONCTIONS ET LES SERVICES 1+ Co!pléter le tableau du docu!ent $. *correction sur docu!ent+ 2+ 6eut0on parler de onction sans service et inverse!ent de service sans onction 7 6our)uoi 7 En déduire les dé initions de service et de onction. 'on, car la réalisation d’une onction nécessite le travail d’un ou plusieurs services, de !8!e )u’un service travaille obligatoire!ent à la réalisation d’une ou plusieurs onctions. 9n service est un ense!ble de personnes c#argées de réaliser certaines activités. 9ne onction est un ense!ble d’activités.

Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS

Page 1

.oit d’ordre )ue d’un seul #o!!e à )ui il doit rendre co!pte.9C=I>' 5E<AICE5 C>BBE<CIA9D Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page 2 . 1.Structure o!ctio!!elle : (Taylor) 6rincipe 2 la structure onctionnelle réside dans le principe de spécialisation. .Structure hiérarchique : (Fayol) 6rincipe 2 un subordonné ne re.9C=I>' 5E<AICE5 C>BBE<CIA9D AVANTAGES 5i!plicité <épartition claire des responsabilités INCONVENIENTS <igide &enteur de l’in or!ation 'e avorise pas l’initiative 2.I<EC=I>' ?@'@<A&E 5E<AICE5 A.BI'I5=<A=IC5 6<>.I<EC=I>' ?@'@<A&E 5E<AICE5 A.BI'I5=<A=IC5 6<>.DOCUMENT 1 Indi)ue: les avantages et inconvénients de c#a)ue t(pe de structures. &es ordres é!anent de di érentes personnes spécialistes du do!aine concerné.

Structure hiérarchico# o!ctio!!elle : (ou Sta 6rincipe 2 9ne personne ne re.ilution du pouvoir En cas d’erreur di iculté d’en retrouver la cause a!$ %i!e) ". un t(pe de clients.AVANTAGES Conseils de di érents spécialistes Eualité d’exécution INCONVENIENTS <is)ue de con lits *entre les di érents décisionnaires+ &’organisation perd en clarté . )ualité. . Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page . .oit d’ordres )ue d’un seul c#e . C#a)ue division dispose de ses ressources et est gérée co!!e un s(st4!e se!i autono!e.Structure $i'i(io!!elle : 6rincipe 2 9ne division peut 8tre un produit.9C=I>' 5E<AICE5 C>BBE<CIA9D AVANTAGES 9n seul c#e . un secteur géograp#i)ue.écisions prises par des spécialistes INCONVENIENTS Aug!entation des coFts <is)ue de con lits entre les spécialistes et les opérationnels &.I<EC=I>' ?@'@<A&E 5E<AICE5 A.BI'I5=<A=IC5 6<>. Ce c#e béné icie des conseils de spécialistes. environne!ent . on peut retrouver une structure onctionnelle AVANTAGES 5tructure adaptable Ba1trise du !arc#é par c#a)ue division INCONVENIENTS Bise en co!pétition des divisions <is)ue de perte de la culture d’entreprise au pro it de la division.ans c#a)ue division. SPECIALISTES 2 gestion.

AVANTAGES Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS INCONVENIENTS Page $ .<G produit 2 PRODUIT 3 <esponsable 6roduit .<G produit . ACGA=5 ACGA=5 ACGA=5 6<>.Structure *atricielle : 6rincipe 2 elle co!bine approc#e onctionnelle et approc#e divisionnelle.9C=I>' BE<CA=IE9E BE<CA=IE9E BE<CA=IE9E 6E<5>''E& 6E<5>''E& 6E<5>''E& ).IAI5I>' . <esponsable .<G produit 1 PRODUIT 2 <esponsable 6roduit 2 <esponsable Cinance produit 2 <esponsable .I<EC=I>' ?@'@<A&E .IAI5I>' 2 . DIRECTION GÉNÉRALE PRODUCTION FINANCE DRH PRODUIT 1 <esponsable 6roduit 1 <esponsable Cinance produit 1 <esponsable .9C=I>' 6<>. <esponsable Cinance produit .IAI5I>' 1 .9C=I>' 6<>..

la publicitéH DOCUMENT 2 : ICEA Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page % . CoFts de onctionne!ent 'e correspond pas aux grands groupes )ui décentralisent la production.6artage de l’in or!ation E icace pour développer des activités nouvelles et coordonner des activités !ultiples.

-u.E SYSTEMES DE COMMUNICATION Br <>955E= FRANCE ARGENTINE AFRI/UE >uest Centre >uest Centre Est 'ord >uest CI'A'CE 5ud Est ACGA=5 6<>.9C=I>' Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page I .I&&E <esponsable 6roduction Br BA=GIE9 <esponsable Approvisionne!ent Br BAKE< ?<G 'égociation de contrat @tudes et !ét#odes 2 personnes C>B6=AJI&I=@ 5EC<@=A<IA= Contre!a1tres C#e s d’é)uipes L personnes Bonteurs 1% personnes ORGANIGRAMME DU GROUPE ICEA : structur &"'"s"()) ** PDG +P LITTOI .<G 5EC<@=A<IA= ?@'@<A& LIGNE ET RESEAU Ec*$"r$.*"c Br &EC&E<C INDUSTRIE ET TERTIAIRE Br <>9.ORGANIGRAMME DU CENTRE DE NANCY : structur !"#r$rc!"%u .I<EC=E9< Br CICGA' <esponsable Ad!inistrati Br CEJAAK <esponsable Co!!ercial B!e >.

+ FONCTIONS DIRECTION E1EMPLES DE SERVICES CHE2 ICEA N$)c3 DIRECTION E1EMPLES DE TACHES REALISEES PAR LE SERVICE .  DISTRI0UTION 2 aire parvenir les produits aux clients.  LOGISTI/UE 2 Bettre à la disposition de l’entreprise tous les !o(ens nécessaires à la réalisation des .. aire vouloir. en onction de ses )ualités propres.  PRODUCTION 2 abri)uer. personnel. !ati4res 14resH. occupe un poste d’un niveau plus ou !oins élevé. 14res onctions *é)uipe!ents.DOCUMENT 3 &a bonne !arc#e d’une entreprise exige la réalisation d’une !ultitude de t3c#es. <épartition et contrMle du travail DISTRI0UTION RESPONSA0LE COMMERCIAL <éalisation de devis 'égociation de contrat *sur les délais par ex+ LOGISTI/UE RESPONSA0LE APPROVISIONNEMENT ET RESPONSA0LE ADMINSTRATIF Co!!ande de !ati4res Entretien d’e!bauc#e <édaction du contrat Julletin de salaire Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page - . décider. contrMler les produits à vendre. C#a)ue !e!bre du personnel se voit con ier un certain no!bre d’entre elles et. <éalisation du c#antier.écider d’une baisse des prix pour 8tre plus co!pétiti s PRODUCTION RESPONSA0LE PRODUCTION ET /UALITÉ @tude d’un c#antier.ans toute entreprise industrielle. aire co!prendre. de ses aptitudes et de sa )uali ication. il existe )uatre grandes catégories de onctions 2  DIRECTION : s’in or!er. .

&a structure onctionnelle préconisée par =AK&><. de sa taille. Il per!et de aire appara1tre 2 la répartition des t3c#es. Il existe de no!breux t(pes de structure. 0 la structure #iérarc#ico0 ontionnelle )ui co!bine les deux précédentes. &a structure #iérarc#ico0 onctionnelle conduit à partager l/autorité entre des c#e s opérationnels )ui co!!andent. 0 la structure onctionnelle )ui repose sur une spécialisation des onctions. Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page L . Con rontées aux turbulences de l/environne!ent écono!i)ue et tec#nologi)ue et à la !ondialisation de la concurrence. 6lus )ue "a!ais la )uestion est 2 co!!ent devenir plus co!pétitive 7 &a structure d/une entreprise est représentée sous or!e de sc#é!a. elle doit tenir co!pte de ses activités.!"T#$ $ Compléter la s%nthèse en utilisant les termes ci&dessous : tructure' t(ches' postes' hiérarchi)ues' structure hiérarchi)ue' structure fonctionnelle' structure hiérarchico&fonctionnelle' structure divisionnelle' structure matricielle' structures fonctionnelles et divisionnelles' compétitive' structure hiérarchi)ue' structure fonctionnelle' pluralité des supérieurs hiérarchi)ues' structure hiérarchico&fonctionnelle' chefs opérationnels' chefs fonctionnels' schéma' structure matricielle. produits. les di érents postes. !ais rigide. et des c#e s onctionnels )ui conseillent. le niveau #iérarc#i)ue de c#acun. les entreprises se réorganisent. C#a)ue entreprise est a!enée à se poser la )uestion 2 )uelle structure c#oisir 7 A in d/e ectuer son c#oix. 0 la structure !atricielle )ui co!bine les structures onctionnelles et divisionnelles &a structure #iérarc#i)ue repose sur le principe d/unicité de co!!ande!ent 2 c#a)ue salarié ne dépend )ue d/un seul c#e . &a structure !atricielle est par aite!ent adaptée au c#ange!ent. 0 la structure divisonnelle oN le découpage est ait par activités. !arc#és. ce )ui peut poser des di icultés de coordination des activités. Elle a été directe!ent cal)uée sur la #iérarc#ie !ilitaire. dé end au contraire le principe de pluralité des supérieurs #iérarc#i)ues pour un !8!e salarié 2 l/autorité est divisée par onction. Cette structure est si!ple. par exe!ple 2 0 la structure #iérarc#i)ue oN les ordres suivent la voie #iérarc#i)ue. Elle doit prendre en co!pte di érents crit4res. Elle part du principe )ue c#a)ue salarié dépend si!ultané!ent d/un c#e de produit et d/un responsable onctionnel. de son #istoire.

C#e d’é)uipe $ @)uipe $  5tructure C>'C=I>''E&&E .9I= 1 6<>.irection E56A?'E .irection 59I55E  5tructure .I5=<IJ9=I>'  5tructure GIE<A<CGIE9E *crit4re géograp#i)ue+ .IAI5I>''E&&E .irection C<A'CE .APPLICATION : Structur s  5tructure GIE<A<CGIE9E <esponsable Atelier Contre!a1tre 1 Contre!a1tre 2 C#e d’é)uipe 1 @)uipe 1 C#e d’é)uipe 2 @)uipe 1 C#e d’é)uipe . ACGA=5 ACGA=5 ACGA=5 6<>.<G 5tructure C>'C=I>''E&&E Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page 9 .9C=I>' .9C=I>' AE'=E AE'=E .9I= .9C=I>' 6<>.<G .<G .9I= 2 6<>.I<EC=I>' E9<>6@E''E .I<EC=I>' ?@'@<A&E ACGA=5 6<>.9C=I>' AE'=E 6<>. @)uipe .I<EC=I>' ?@'@<A&E 6<>.

E5 56ECIA&I5=E E9A&I=@ @E9I6E 1 @E9I6E 2 @E9I6E .9C=I>' .I5=<IJ9=I>' Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page 10 .  5tructure GIE<A<CGIC> C>'C=I>''E&&E .<E56>'5AJ&E CGA'=IE< 56ECIA&I5=E BAI'=E'A'CE 56ECIA&I5=E J9<EA9 E=9.I<EC=I>' ?@'@<A&E C>'5EI& E' ><?A'I5A=I>' ACGA=5 6<>.

Emmanuelle AUBERT Pedro MATIAS Page 11 .